The highway to hell.

Publié le par Miteny

Nous sommes tous bien engagés sur l’autoroute de l’enfer. Pour essayer d’anticiper les choses, j’ai écrit « Les trente prochaines années à l’aune des prophéties bibliques ».

Voici le clip de promo. Il est très important de mettre le son à fond, la musique étant (de loin) l’atout principal de ce clip (merci au groupe ACDC). (cliquer sur la bonne date: il y a un piège).

 

 

Le clip… EN PLUS GROS. Et enfin : la totalité de « Les trente prochaines années à l’aune des prophéties bibliques ».

 

 

Publié dans Avant 2011-best of

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ys 19/03/2009 02:42

Je pense que ce que 666 veux dire c'est que croire en rien c'est déjà croire, en gros a partir du moment ou tu nomes une choses , elle se confronte a sa réalité, est elle réelle par nos sens?  oui ou non ?donc oui si c'est un concept elle une existence en tant qu'idée, certaine chose pronne forme d'autres reste a l'état d'idée.la douleur vient d'un sens donc elle a une réalité dans les sens, on ressent la douleur, on peut meme voir un visage souffrant, un martyr par exemple.Dieu non , on ne le voit pas , certain croyant dise le "ressentir" mais ça n'est par les sens connu , donc ?dieu est un mot ? il est ce qu'on nome une "entité" qui serait donc au dessus du vivant et créateur..donc forcément si dieu a créer la douleur du vivant, a partir de là , il suffit de croire et tout va de soi, pourquoi donc "prouver" quasi mathématiquement son existence , puisque son existence relève donc de la "foi" , on y croit ou on croit pas, on le voit ou on le voit pas ...la foi prenant son essence non dans le ressentis du aux sens mais dans la croyance de tout a chacun.Pour ma part je ne crois pas (cas de le dire) que la foi est un rapport avec un truc aussi biscornu .Il me semble que c'est une histoire ...D'histoire personnel, de rencontre qui se fait ou pas, d'envis de s'investir dans la relation avec cette "itentité" conceptuelle ou pas.A mon humble avis, quand une question ouvre sur une autre question, on est dans l'angoisse, l'idée que quelqu'un est toute les réponses une envie très humaine, de donne un sens a toute existence.prendre l'exemple de la douleur n'est pas mauvais, mais la solution n'est pas dans démontage de savoir si nous sommes juste une mécanique pensante rodé pour empilé un savoir, et trier , quitte après être esclave de cette empilation de donnée qui ne résoudra pas la question...du pourquoi je me pause la question.

Léo De Hurlevent 19/03/2009 00:38

ah parce que tu en as des arguments toi?

Gaston Aluile 18/03/2009 02:09

taratata arrête de décortiquer pour régurgiter les même arrêtes sèches...tu mets bout à bout toutes tes ptites assertions à trois mots et ça fait pas une démotu pars de ce que tu veux et tu arrives à rientu tournes dans tous les sens c'est pareiltsé c'est comme l'eau et l'huile tu fais une émulsion mais ça se mélange jamaiset au bout d'un moment tu as un truc visqueux qui flotte en surfacetoi!

Miteny 18/03/2009 10:32


Un argument peut-être?


Révérend Père Paterne Oster 17/03/2009 15:33

sauf que toi tu te sers de théories conceptuelles pour invalider la réalité sensorielle standard tu pars de concepts et de fantasmes intuitifs et tu cherches des preuves dans le réel de ce que tu as déjà conceptualisé comme étant "normal" ou pas...pire tu constates des choses et tu dis qu'elles ne sont pas "normales"...c'est quoi ton repère?ta fantaisieton concept...tu nommes pour faire exister ce qui n'existe peut-être pas (si je l'ai dit!!)le problème n'est pas de savoir si ce que tu nommes existe mais de quel droit et par quel stratagème tu vas décider toi que ce concept est réalité...j'aurais bien des indices à te donner pour cela ...maistu t'en fous, t'es bien dans ton concept...:)

Miteny 17/03/2009 15:38


? Je pars de la douleur... C'est une réalité non?


666 17/03/2009 10:13

Euh je crois qu'on ne se comprend pas la.'LA douleur', très cher, a du etre 'nommée'. décrite. expliquée.c'est un mot, décrivant une idée, on concept.Donc, pour décrire le concept , il t'a fallu un mot : c'est le processus de 'nommage'.- Est ce que 'la physique quantique' est préexistante, ou existe-t-elle parceque nous l'avons inventée, et donc, 'décrite' ?- Est ce que le cauchemard de l'enfant existe vraiment, puisqu'il est 'dans son esprit', tant qu'il n'a pas été nommé ,c'est a dire décrit , a une autre personne ?- Cette réponse que je viens d'écrire avait elle une quelconque existence, tant que je ne l'avais pas écrite par ces mots ici meme et maintenant ?@+

Miteny 17/03/2009 10:44


La douleur c'est pas un concept, c'est une réalité. Tu veux qu'on te torture?


Isabelle Hélabète 15/03/2009 18:34

oui il me semble aussi que "nommer c'est faire exister" est un peu rapideles enfants qui font des cauchemars ou qui vivent un traumatisme, n'ont pas besoin de savoir nommer pour savoir qu'ils ont eu un ressenti pénible...par exemple...si bien que la douleur 'comme toute autre interaction' est, même sans la nommer...par exemple.

666 15/03/2009 18:25

en réponse a ENI, qui dit :666: " Nommer, c'est faire exister la chose visée"Donc tu crois: aux fantômes, aux vampires, aux loup-garous, à la magie, aux sorciers, aux dragons, etc...Nommer, ça n'implique pas une existence, désolé (Miteny est quand même con).parceque pour toi, 'faire exister', et 'croire à' , c'est la même chose ?ne confonds pas 'croyance' avec 'idée'.
Si je demande "qu'est ce qu'un loup garou ?" : j'ai besoin de le définir un "concept"Maintenant, si on te dit : "les loup garous existent -t-ils?" , la question concerne leur REALITE, pas le fait qu'ils "sont".Le concept est déja existant, dans le domaine des idées et du language : on a un mot, 'attribué' a une définition.Donc "ils sont" déja , puisqu'on a défini ce qu'ils étaient pour pouvoir les nommer.Ils "sont", dans le domaine du language.Dans l'expérience de schrödinger ('le chat'), tant que l'observateur n'a pas actualisé la réalité ( c.a.d , tant qu'il n'a pas constaté que le chat est : soit vivant, soit mort ),les 2 realités coexistent.Plus précisement, le chat n'est ni mort ni vivant, ou encore 'vivant et mort'.C'est l'acte d'observation qui va faire basculer la réalité soit dans l'un soit dans l'autre des états possibles : soit le chat est mort, soit il est vivant, quand on ouvre la boite.
Pour ma modeste part, je pense que ces résultats de la quantique prouvent l'importance de la foi, dans la facon d'observer "l'acte" de notre propre mort, mais c'est mon avis tout perso.
@+

Balthazar De Lauteldeville 14/03/2009 17:04

pourtant elle est intéressante la question, pourquoi yaurait moquage?

Amédée Geulasse 14/03/2009 17:02

ah ouais c'est chouette on peut victimiser les gens ici!! youpi!

Eni 14/03/2009 16:51

bah je sais pas, pour savoir si c'est de moi ou de lui qu'on se moque

Julien Bougre-Decongre 14/03/2009 16:49

et si c'est pas pour toi et que tu réponds quand même tu risques quoi dis?

Eni 14/03/2009 16:45

la question est pour moi ou pour 666?

mamalilou 14/03/2009 16:44

cauhein, autant lui demander s'il existe, c'est pareil.

Cauhein 14/03/2009 16:42

J'ai envie de rigoler, réponds à cette question : Le néant existe-t-il?

Miteny 16/03/2009 10:06


définition?


Eni 14/03/2009 16:32

666: " Nommer, c'est faire exister la chose visée"Donc tu crois: aux fantômes, aux vampires, aux loup-garous, à la magie, aux sorciers, aux dragons, etc...Nommer, ça n'implique pas une existence, désolé (Miteny est quand même con).

666 14/03/2009 14:41

je dis : "
écoute un truc : "dire que dieu n'existe pas equivaut a dire qu'il existe".le jour ou tu comprendras ça..."tu réponds : "Cocaïne?"je réponds :tu devrais en prendre un gros rail, ca te décoincerait le cul face de bouc Mais bon, je vais m'expliquer , c'est marrant.Bah oui, dire 'dieu n'existe pas', c'est dire qu'il existe, puisqu'en le nommant, lui , le 'méconnaissable' par excellence (puisqu'hors de notre compréhension) , tu le fais exister.Nommer, c'est faire exister la chose visée.CQFD face de bouc.Tu te débats dans ta semoule, minable.....et etouffe toi dans ta coke , ca nous fera des vacances /

david 13/03/2009 00:02

-"oh non! Tu fais trop d'erreurs"Certainement pas.-"D'abord, Daniel dit lui-même que les bêtes sont des royaumes."Mais j'ai dit que c'était pas ça le problème... -"Ensuite on considère qu'un jour égal un an. NORMAL non?"Vive l'argument ^^-" tu oublies de parler de l'essentiel. Est-ce que oui ou non j'ai raison dans mon interprétation ?"Euh... je suis en fac de lettres, au cas où tu es mal lu ^^. C'est pas le rôle de cette analyse de décider si tu as tord ou raison. C'est une question d'objectivité. (mon avis personnel a été exprimé plus tot)-"Tu as vérifié le calcul, -586+7 temps?"Tu l'as pas vérifier toi-même dans ton texte ? As-tu eu tort ? Règle n°1 de toutes analyse : éviter la paraphrase. Ensuite, je ne sais pas à quoi correspond "un temps" (pourquoi pas 7 années ? ou 77 ? ou 777 ?)-"Alexandre le grand a pillé l'Asie pour alimenter l'Europe (vers l'Europe). Ok?"J'ai compris, ce qui n'empèche pas que de dire qu'il y a un pillage de l'Asie vers l'Europe... c'est pas très clair au niveau du sens.PS : Je ne m'exprimerai pas sur le "personne n'a demandé 3000 Euros"

666 12/03/2009 01:14

écoute un truc : "dire que dieu n'existe pas equivaut a dire qu'il existe".le jour ou tu comprendras ça...

Miteny 12/03/2009 09:55


Cocaïne?


666 09/03/2009 18:50

on l'a tous très bien compris.Maintenant, quand on voit la teneur de ce que tu oses appeler 'un livre'... on se dit que ça serait bien si dieu commencait par toi pour la grande distribution

Miteny 09/03/2009 19:00


argument ad hominem d'un jaloux


666 09/03/2009 17:14

Tu arreteras a ce moment la ?Ne prédis pas ce que tu ne sauras pas tenir, petit bonhomme.ca fait 4 ans que tu t'enfonces dans ton 'truc'.4 ans que tu ignore les avis des autres,4 ans que tu n'as jamais , (par exemple) cherché a me connaitre plus.Pourtant, il y'a 3 ans et demi, je t'ai écrit un email après ma première  visite de ton site. et ton site,je l'ai visité parcequ'il y'a 4 ans, le 13 février 2005 , j'ai trouvé dieu sans l'avoir cherché. (eh oui, moi aussi j'en tiens une couche ) A cette époque, je t'ai proposé qu'on se rencontre au havre , puisque je suis de rouen.Et toi, GROS CON, tu m'as ejecté sans chercher a savoir quoi que se soit de ce que j'avais a echanger avec toi.En bref, tu ne comptes que sur toi.Eh bien maintenant, tu es seul, et tu le restera longtemps : pas 7 ans, mais 77 ans si nécéssaire.Tu as raté toutes les occasions d'avancer, et moi , contrairement a toi, j'ai toujours eu conscience que partager ce que j'avais compris avec d'autres (comme toi par exemple) aurait pu m'avancer, tout comme l'autre aurait pu avancer de par ce que j'aurais eu a lui dire.Ben reste seul maintenant.

Miteny 09/03/2009 17:23


Mais non, je compte sur un miracle! (apparition de neurones). je l'ai déjà dit.


666 + 1 09/03/2009 16:59

A part ça, j'ai bien ri aussi en lisant ton torche-balle, quand tu parlais de la durée de ton 'supplice' ( puisque , oui ! , tu es en train de faire ton chemin de croix comme " l'autre "  ..)Je me souviens avoir lu ICI meme un truc du genre 'il me faut souffrir 3 ans, a défendre la vérité.Et dans ton 'bouquin', on peut lire "je vais devoir souffrir 7 ans'.Forcement, vu que rien de miraculeux n'est arrivé en trois ans, tu repousse a 7 ..Alors je me demande ce que tu feras quand ca fera 7 ans ( c'est a dire 2012 si je ne m'abuse) ...vas tu nous dire qu'il te faut souffir 777 mois ? (64 ans ?) .... 1260 moitié du quart de ton age ? 1,260 fois la distance du havre a la mecque ???j'attends avec impatience.

Miteny 09/03/2009 17:06


J'arrêterai le délire à ce moment là. En fait, j'attends un miracle, c'est vrai.. L'apparition d'un neurone dans vos cerveaux (au moins un neurone par cerveau: c'est dire à quel point je suis
naïf!!)


666 09/03/2009 16:53

miteny, "beurk l'espèce humaine".. vas te pendre et fous nous la paix.

Miteny 09/03/2009 17:01


je dérange donc?


Marcellin 09/03/2009 16:53

Allons, allons, si Dieu existe, il doit bien y avoir un sens à ces léopards qui crèvent et ces humains crétins, non ?

Miteny 09/03/2009 17:01


C'est clair


Marcellin 09/03/2009 16:05

Ou encore : C'est un abruti (son QI est celui d'un cochon-dinde). Il ne peut rien contre la force de ma démonstration (qui ne fait aucun doute). Allez, repentez-vous, croyez à la Substance (et au Mahdi du Havre, ça serait bien aussi). Enfin douleur et pas douleur, vous êtes vraiment sûrs que c'est pareils ? (et touts ces léopards qui crèvent de froid)Je suis devenu un fan.

Miteny 09/03/2009 16:24


Un peu de folklore, un peu d'humour, ça ne fait pas de mal... Mais personnellement, je n'ai jamais parlé de léopards qui crèveraient de froid... mais de léopards magnifiques qui disparaissent à
cause des hommes (beurk l'espèce humaine).


Marcellin 09/03/2009 15:22

Excellent ! (Et dire que j'ai tant de fois mordu à l'hameçon !).

Miteny 09/03/2009 15:52


Il avoue avoir perdu. Il renonce à 3000 Euros. CQFD


Le Toad gagne à l'applaudimètre (Marcellin) 09/03/2009 14:08

Bon, là vraiment, il n'y a plus de doute, c'était pour de rire, comme disent les enfants !Je le dis sans méchanceté aucune, et au contraire avec une certaine admiration, ce livre est très drôle, ce jeu sur la mythomanie est très souvent hilarant parce que les propos restent plausibles dans leur délire feint.Bravo miteny, mais attention, à force de vendre la mèche, il n'y aura plus beaucoup de dupes, et donc le blog sera moins drôle (et je le dis d'autant plus sereinement que j'ai moi-même, par naïveté, orgueil et bêtise, beaucoup contribué à le faire vivre ces derniers mois).Salut sacré toad !

Miteny 09/03/2009 14:17


Comment peux tu comprendre ce livre, vu que t'es con comme un balai? Allez... pour le plaisir de t'humilier, je t'écrabouille encore une fois:

On torture un corps. SELON LA THEORIE MATERIALISTE, il doit produire un influx nerveux dans ce corps, une "ENERGIE dans le cerveau" et... quelque chose de DOULOUREUX (d'une
intensité proportionnelle à l'intensité de la torture) au niveau de ce corps.


666 09/03/2009 12:11

... C'est a pleurer de rire... le spécialiste de l'Apocalypse , qui ne comprend rien à rien  ???Voila : commence par chercher quel est le rapport entre le nombre de la bet(is)e : 666 et la prophétie de nostradamus pour 1999 , par exemple.Car ce type etait bien plus rusé que toi . Il t'a bouffé comme des milliers d'autres avant.Bessler a fait la même chose, en son temps ..Et te voila en train de me vendre pour la nième fois ta démonstration ... mais on parle de ton livre, pas de ta démo, petit bonhomme.Ah.. j'oubliais !Franchement, mec, arrete de prendre pour base de tes idées 'le da vinci code ' ...c'est un ROMAN. tu connais la différence entre l'imaginaire et le réel ?le 'sang royal' = 'saint graal' , c'est une approximation aussi imaginative que rapprocher 'INRI' avec henri, et ton nom de famille après .Voragine ( la légende dorée ) , etc : tout ces auteurs ont puisé dans la même source pour leur histoires, mais la vraie source, tu ne la connais pas.Et en fait, la vérité te dépasserait si tu la connaissait, je crois.C'est la raison pour laquelle tu est perdu maintenant. Tu t'es perdu dans la complexité, qui t'a bouffé.Et plus tu vas t'embourber dans la complexité, plus tu t'éloigneras de la vérité.C'est pour cette raison que démontrer l'existence de dieu n'as pas de sens.Comme je l'ai déja dit ici : puisque croire en dieu c'est un acte de foi, alors prouver l'existence de dieu revient a tuer la foi.hors c'est la foi qui a fait penser a l'homme qu'un jour il volerait, et il l'a fait . qu'un jour 'il irait sur la lune et il l'a fait .. etc .Si tu tues la foi la plus importante : celle de l'existence en une 'chose' supérieur et méconnaissable, alors tu tueras l'avenir lui meme, puisque tous les hommes pourront se dire (en schématisant) : a quoi bon rever..penser.. inventer ... tout est connu, tout est su par cette 'chose' superieure... autant s'en remettre a elle puisqu'elle fait ce qu'elle veut .Finallement, ta démo n'a pour but que de transformer les humains en zombies obéissants .Car ce que tu stigmatise et critique : l'eglise, et ses dogmes , n'est qu'un modele que tu voudrais remplacer par tes propres dogmes (la non suffisance tu corps, dieu tout 'puissant' ..etc) .En bref, tu n'est qu'un de ces nouveaux pretendants au pouvoir religieux, désireux d'imposer ses propres dogmes.Tu n'es pas mieux que mahomet et son islam copié (et mal , en plus ..) sur le judaisme.Tu n'es qu'un pretendant au trone d'un ersatz de christianisme.

Miteny 09/03/2009 14:15


1. Quand Nostradamus parle de 1999, je pense qu'il parle de... 1999. Etonnant non? (assassin).

2. Je n'impose pas de dogmes. Je n'ai VRAIMENT pas mal quand tu te cognes. De plus la non suffisance du corps n'est que le premier barreau de l'échelle infinie qui mène à la connaissance.


666 alias Dr House, alias le chacal alias ... etc 08/03/2009 08:57

oui miteny, je parle de nicolas poussin et des bergers d'Arcadie.bon, j'ai pris la peine de lire entièrement ton oeuvre...j'aurais du prendre des notes , mais je vais , en vrac, rapeller ce qui m'a choqué, en erreurs grossières :passons sur certains mots manquants (tu aurais besoin de re-lecteur avant de publier..)Quand tu cites l'apocalypse, saches qu'elle n'a pas été écrite par 'Jean' mais par plusieurs auteurs, tous de l'école Johanite (celui du quatrième evangile).c'est une compilation tardive de plusieurs sources, donc....Hors, étant donné que tu ne sais pas ce qui différencie ce 4eme evangile des autres (c'est a dire sa 'clef') , tu n'es pas capable de comprendre la clef de l'apocalypse, ni le sens qu'il faut lui donner.tu fais donc partie des idiots dont le front est marqué d'un 666 , et la prend pour argent comptant . o_O !!Concernant Nostradamus, et avant meme d'aller elucubrer sur les dates de naissances ( manoeuvre dont le seul but est de légitimer le fait que tu serais 'le fils de l'homme' ) , tu me parait bien leger en terme d'histoire biblique.Nostradamus etait plus calé que toi , car tu as négligé un petit truc , concernant le quatrain 9.72 et ses proches.Toi, le pro de la bible, aurais tu négligé que Jésus, appelé 'fils de david' est né 972 ans précisement après la mort de david ?Mouarf... encore une fois, tu me montre ton peu de profondeur ( et in arcadia ego, blaireau) dans la science du christ.Bref , je suis décu....Décu aussi de tes manipulations de dates pour faire coller Daniel et ton affaire...pour lui tu traites les jours en années ... puis pour l'apocalypse , tu gardes les jours (1260) comme tel....bref, tu nous manipule tout pour donner l'apparence qui te convient.tu n'es qu'un potier, cherchant a modeler son vase comme il l'entend.personne n'est dupe , face de bouc.le chacal des chacals, c'est moi @+

Miteny 09/03/2009 11:34


"Toi, le pro de la bible, aurais tu négligé que Jésus, appelé 'fils de david' est né 972 ans précisement après la mort de david ?"

Le rapport avec 1999? Non décidément, j'ai  fait dans ce livre une bonne dizaine de démonstrations, certes moins solides que celle concernant la non suffisance du corps (mais aucune
démonstration AU MONDE n'est plus que celle concernant la non suffisance du corps) et ça vous gêne!


david 07/03/2009 04:28





   III°) L’autosuffisance.
Cependant, il reste certains procédés utilisés que l’on ne peut pas attribuer à la volonté de séduire, ni même de convaincre les lecteurs.
Nous voyons, que l’auteur se met lui-même en valeur, dès les premières pages, puis souvent par la suite (ex : p.73), jusqu’au summum à la page 126 « Je viens de réaliser une performance unique ! / UNIQUE ! ». Ceci est totalement contraire à l’effet voulu par le texte (on est moins exigent avec quelqu’un qui se met en doute). La seule raison pour laquelle cette mise en valeur pourrait avoir un effet bénéfique sur l’assentiment des autres, serait de mettre l’auteur en position d’argument d’autorité. En plus d’être moralement discutable (c’est le procédé utilisé par les gourous pour être « divinisé » par leur adepte), ce procédé ne peut avoir cet unique objectif dans ce texte. En vue d’autres éléments, un autre effet semble être produit.
Il dénigre les bloggeurs de dieuexiste.com (argument ad hominem) « attiré par les trois milles euros », incapables de trouver « ne serait-ce qu’une petite erreur » (p.4-5).  Or il publie son texte… sur dieuexiste.com. Ce qui prouve premièrement qu’il n’a pas une si mauvaise opinion de ces bloggeurs, deuxièmement qu’il refuse de les convaincre en les attaquant. En ajoutant ceci à la vue des nombreuses digressions et répétition (voir II), il semblerait que l’auteur soit tenté de suivre le fil de ses pensées (steam of  consciousness) sans autre soucis. Dans ce cas, une partie du texte (la partie qui se laisse disperser) ne serait plus adressé au lecteur mais à lui-même.
Cette hypothèse est soutenue par l’omniprésence du « je », et de l’avis personnel de l’auteur : « je me souviens » (p.31), « j’en déduis » (p.42), « personnellement, je pense plutôt » (p.67), « selon moi » (p.71), « Moi, j’ » (p.87), « A mon avis » (p.108). Dans ces deux derniers exemples au moins, l’avis personnel précède une digression qui frôle le hors-sujet.
Si on analyse sous cet angle la répétition des « peut-être », les manques dans les arguments que l’auteur admet et les jugements que l’auteur fait sur son propre discours, on peut penser que l’auteur tente de se convaincre lui-même. Pour juger en tout état de cause, il faudrait connaître l’état d’esprit conscient et inconscient dans lequel l’auteur a écrit ces mots.
 
(bonne chance... Je sais que je fais chier mon monde avec mon analyse, tant pis)

Miteny 09/03/2009 11:26



Revenons au plus important:
1.  Démonstration évidente de l'existence de Dieu (personne n'a demandé 3000 Euros).

2. -586, 693, 1972... (et paf!)



david 07/03/2009 02:30





L’auteur explique qu’il parle des celtes parce que… il le fallait ! Cette phrase n’apporte rien de nouveau. Quant à « l’opération de pillage organisée de l’Asie vers l’Europe » (p.57), elle semble être une attaque partant de l’Asie vers l’Europe alors que c’est en réalité le contraire.
La plupart de ces problèmes ne sont pas grandement déterminante, mais elles sont gênantes.
 
 
(partie III à venir)

Miteny 09/03/2009 11:25


Alexandre le grand a pillé l'Asie pour alimenter l'Europe (vers l'Europe). Ok?


david 07/03/2009 02:29





Pourquoi la rhétorique de Miteny ne suffit-elle pas à convaincre ?
(De la p.1 à la p.127)
 
I°)  L’argumentation.
 
            II°) Le discours.
Miteny met en place une véritable artillerie lexicale d’argumentation. Les termes « logique », « donc », « car », « évidement », « rigueur », ainsi que les expressions « c’est pourquoi », « en effet », « il est logique », « jusqu’à preuve du contraire », « on peut en déduire », sont omniprésent dans le discours.  Ils reflètent des liens logiques entre les parties du discours. Par endroit (rarement), ce lien logique n’existe pas. Par exemple à la page 9, la proposition « il faut bien garder à l’esprit que leur avenir est peut-être notre présent » introduite par « car » ne prouve ni n’explique aucune des propositions précédentes (« Il s’agit donc d’étudier les prophéties chiffrées de la Bible » et « [ces prophéties] ont clairement un lien avec l’avenir de l’époque »). Mais si ceci n’a pas d’effet néfaste dans l’exemple cité, ce n’est toujours le cas. L’accumulation de ces termes, et notamment associé avec celui de « normal », peut cacher une absence de réel lien logique. C’est le cas lorsque l’auteur dit « Il est donc normal et logique de prendre en compte une année pour chaque jour » (p.16). L’abondance des liens nous fait croire à un lien avec la proposition précédente (« j’ai pris le partie d’étudier les possibles interprétations prophétiques à l’échelle de l’humanité », en oubliant que l’humanité est vieille de millions d’année) et avec l’extrait de Daniel. En réalité, cette phrase n’a qu’un lien symbolique avec les écrits de la Bible.
D’autres éléments de rhétorique sont également présents. Que ce soit des traces d’humour, d’autodérision ménagère (p.4, p.6), ou moquerie classique (p.28)  pour créer une complicité entre l’auteur et le lecteur, ou bien des questions purement rhétoriques ou encore des prolepses (anticipant les remarques qu’on pourrait lui faire), des efforts sont faits pour séduire le lecteur.
Mais ces efforts sont insuffisants en vue des problèmes structurels qui troublent la lecture. Le titre du premier chapitre est trompeur (puisqu’il s’agit en réalité de la présentation de la théorie de l’auteur et non de l’auteur lui-même. Le chapitre II s’achève sans parler des théories de Jésus ou de Jean. De nombreuses digressions (déjà p.5, p.27, p.47, p.87, etc.) et répétions (p.26 : répétition du traumatisme causé par la destruction du temple évoqué 5 pages avant, p.61-63 : un système de correspondance entraine la répétition de tout le chapitre, p.99-100 : résumé du résumé de l’Apocalypse et tout le chapitre X) semble montrer un manque d’aboutissement dans le raisonnement. L’auteur est pourtant conscient de certains de ces aspects (« Je répète » p.26 ; « je me répète, je sais » p.49) tout en frisant parfois avec le hors-sujet (écologie, discours sur les religions, prophétie islamique).
Il y a aussi des imprécisions au niveau sémantique de certaines phrases qui gâche un peu le plaisir et complique la lecture. P.22  « Nous assistons à la naissance du judaïsme […], origine du christianisme et de l’islam, de la philosophie grecque, mais aussi du bouddhisme […] et de la philosophie chinoise […] ! » Dans cette phrase, « philosophie grecque», « bouddhisme » et «philosophie chinoise » sont, sémantiquement, les compléments du nom « naissance ». Or, leurs placements dans la phrase semblent en faire les compléments du nom « origine ». A la page 38, la phrase « Je mentionne les celtes parce que je pense que ce serait une erreur de les oublier » se tourne sur elle-même. L’auteur explique qu’il parle des celtes par

Miteny 09/03/2009 11:24


Bel effort d'analyse mais tu oublies de parler de l'essentiel. Est-ce que oui ou non j'ai raison dans mon interprétation? Tu ne te rends pas compte que tout colle??!!

Tu as vérifié le calcul, -586+7 temps? De plus, tu as vérifié ce qu'il s'est passé en 693. Très très symbolique non.

Moi je dis que ça colle incroyablement bien.


Zwbo 06/03/2009 19:19

Allez, tu as réussi à me remotiver avec ce bouquin, je me relance :Je commence par un petit détail : Entre -450 et -45 (on estime que le livre de Daniel a été écrit vers -165), le calendrier en usage était le calendrier romain. Il était super compliqué et ne comptait non pas 365,25 jours mais 366,25 !Si je refais tes calculs en me basant sur la supposition que Daniel comptait les années comme tout le monde :-586 + 366,25x7 +1 = 1978,25 !Soit, en reprenant ton raisonnement, le 30 sept 1979 ! Tu étais déjà né ! Mais qui c'est qui naissait au Havre ce jour là ? Bibi !!En fait, c'est peut-être moi le nouveau messie ! Mais trêve de plaisanteries, il y a une phrase dans ton livre qui annihile la totalité de ton raisonnement :p.127Mais cela traduit une caractéristique essentielle de Dieu :"La volonté de laisser à l'homme son libre arbitre".Si Dieu nous a laissé notre libre arbitre, à quoi riment donc les prophéties ? Si les prophéties sont bien réelles, cela signifie que tout est déjà écrit. Quoique nous puissions faire, nous ne serions que des marionnettes qui jouent un scénario sur lequel elles n'auraient pas d'influence ! Qu'en est-il alors réellement de notre libre arbitre ? Quel est l'intérêt de vivre ? Qu'est-ce qui m'empêcherait moralement de tuer mon voisin ? Si je tue mon voisin, après tout ce n'était que mon destin, c'est prophétisable, je n'aurai rien à me reprocher.Comment interpréter le fait que des enfants innocents meurent de faim tous les jours dans le monde ? Dieu ne serait qu'un salaud ? Un sadique de première qui aurait les clefs pour tout changer mais qui regarderait avec délectation la petite fille se faire violer par son père ?Deux possibilités :_ les prophéties fonctionnent, donc nous suivons un schéma préétabli, donc Dieu nous a retiré notre libre arbitre ! Jamais je ne vénererai ce voyeur sadique !_ Les prophéties ne fonctionnent pas, soit parce que Dieu n'existe pas, soit parce qu'il nous a laissé notre libre arbitre. Je préfère croire en cette option. Pas toi ?On pourrait me rétorquer : "oui, mais les prophéties ne concernent que les grands évènements de ce monde et pas les hommes individuellement."Je répondrai : conneries !Pourquoi n'a-t-il pas alors décidé que l'humanité suivrait un chemin de bonheur simple, pourquoi a-t-il décidé de nous faire suivre un scénario avec réchauffement climatique, hiver éternel et tout le toutim ? Pourquoi alors tant de souffrance de par le monde ? C'est un test ? Et les enfants qui se font violer et découper, ils subissent un test eux aussi ? Sympa pour eux ! J'espère que pour cela, ils iront au moins au Paradis !Non, décidément, l'idée d'un Dieu bienveillant n'est compatible ni avec l'astrologie, ni avec les prophéties.

Miteny 09/03/2009 11:15


1. Tous les historiens parlent de -586 pour la destruction du temple. Et dans une année, il y a VRAIMENT 365.25 jours. CQFD

2. Tu as la liberté de choisir non? qu'est ce que te fais croire que tu n'es pas libre? Et puis c'est quoi la liberté? Crois tu être libre en refusant obstinément la vérité? (moi, je dirais NON).


david 06/03/2009 19:10

... sont comme un jour"(partie II et III à venir)

david 06/03/2009 19:08

Miteny n'est pas là... Il va avoir de la lecture








Pourquoi la rhétorique de Miteny ne suffit-elle pas à convaincre ?
(De la p.1 à la p.127)
 
 
C’est autant une question de fond (argument) et de forme (organisation du discours, style, etc.) que destinataire du discours. Il est en effet possible, que le lecteur attendu pour cette œuvre ne soit pas n’importe quel lecteur.
 
L’argumentation.
C’est évidement le point central de tous textes destinés à prouver la réalité d’un fait, la validation d’une hypothèse. Pour ceci, l’auteur s’appuie sur des passages précis de la Bible, qu’il cite, donne des chiffres précis, effectue des calculs indiscutables, ce qui devrait donner une argumentation irréprochable qu’on est en droit d’attendre. Malheureusement, ce n’est pas tout à fait le cas.
Dès le commencement, les bases sont hasardeuses. L’étude s’appuie sur l’idée que la Bible contient une vérité prophétique. Seulement le seul argument défendant cette idée (au-delà du fait que Dieu existe) c’est que la Bible est « le plus grand best-seller » et que « cela ne peut pas être l’œuvre du hasard » (p.5). Miteny ne dit pas pourquoi cela est impossible et n’argumente pas plus dans ce sens. Au contraire, à plusieurs reprises il dénigre celle-ci. Dès la page six il dit qu’une « grande partie de ce que raconte la Bible est historiquement faux ». Plus tard, il explique qu’il est possible que les rédacteurs est écrit des prophéties à postériori « en attribuant leurs écrits à un prophète mort depuis 400 ans ». Plusieurs fois ainsi, il met en doute la base même de son travail.
De la même façon, certains de ses arguments nécessitent une supposition. On suppose que la Bible contient des prophéties, mais « on considère » également qu’un mois fait 30 jours (p.102), « on admet » (p.98) que les prophéties de Daniel et de l’Apocalypse doivent être cohérentes (les deux livres auraient pu parler de deux « fins » différentes, en jouant sur le polysémantisme, ou bien l’un des deux être un faux, etc.). Autant de supposition –que l’on fait assez volontiers– qui nous donne une sensation de nager dans le flou.
Un grand nombre de conclusions données sont très discutables. Et en premier lieu de fait de reprendre le rapport « un jour pour chaque année » qui était un rapport pour représenter des pénitences. De même dire, à la page 32, dire qu’Alexandre le grand contrôlait « presque toute la terre » est une exagération. Miteny écrit plus loin que Daniel « fait explicitement référence à une durée précise de 3 temps et demi » (p.42). Il est vrai que 3,5 est la moitié de 7 et que ça arrange ta théorie, mais Daniel dit : « un temps, des temps et la moitié d’un temps ». Le « des » pouvant dire 2 aussi bien que 7. Puis une cohérence approximative des deux prophéties (avant septembre 1972 // 1975 ou 1978) à la page 59. Ou encore (p.68-69), lorsqu’il est expliqué que Jésus lui-même aurait très bien pu mettre en scène son coté messianique par la connaissance des écritures.
Finalement, et de façon plus grave, certains arguments (parfois très utiles, parfois anecdotiques) apparaissent dans le texte ex nihilo. A la page 32, Miteny associe sans preuve des royaumes à des descriptions mais cela semble ne pas poser de problème. Le problème, justement, c’est quand il dit que le quatrième « doit être Rome donc ». Pourquoi ? L’utilisation du donc semble montrer que la raison vient d’être exposé, mais ce n’est pas le cas. De même, Joseph est censé faire partie des « Esséniens » (p.67), cependant, aucun argument censé le prouver n’est mentionné. Enfin, Miteny dit que « pour Daniel comme pour Jean, un jour équivaux à un ans », sans montrer le lien qui ferait que Jean utilise le même rapport que Daniel. Au contraire, Jean dit « que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans so

Miteny 09/03/2009 11:00


oh non! Tu fais trop d'erreurs. D'abord, Daniel dit lui-même que les bêtes sont des royaumes. De plus tu fais des erreurs de raisonnement (comme d'hab). La bible contient des prophéties pour
l'humanité: c'est une hypothèse. Ensuite on considère qu'un jour égal un an. NORMAL non?

Et tu vas voir ensuite que tout se tient. ça marche super bien. C'est surtout ça le but: montrer que ça tient la route (voir le chapitre "fin du livre de Daniel" ou "récapitulatif").


Jalbec PM de SSM 06/03/2009 17:29

.......Bizarre comme ce texte a ressucité beaucoup de menuisiers toujours prêt à frapper sur le clou qui dépasse... 

david 06/03/2009 17:21

Rapidement, encore quelque points d'avis personnel (après la réelle analyse arrive) :- Réduire la chrétienneté à la Vierge et la résurrection est une simplification extrême. La résurrection n'est importante que tant qu'elle prouve que Jesus est le fils de Dieu.- Ce n'est pas parce qu'il est scientifiquement très probable que l'on soit dans la merde jusqu'en 2050 (au moins) qu'il faut faire ton prophète de pacotille.- "ces derniers siècles, il était impossible de ne pas servir la nation ou la religion officielle"Doucement jeune homme, niveau religion, ont a plus de problème depuis un siècle et demi... Et même avant, il était très facile de contourner les règles (As-tu lu ce que Montesquieu dit de Dieu dans Les Lettres persanes, écrit en 1721 ?)Niveau nation, son sens moderne est apparu il y a deux siècles, auparavant, il était IMPOSSIBLE de servir sa nation. Les soldats du "roi" n'avait rien d'être contraint, c'était des mercenaires. Après, il y a eu les résistants, ceux qui cachaient les juifs pendant la 2eme guerre mondiales, etc. Et puis ne pas tuer, c'est facile, il suffit de ne pas tirer.

Manao 06/03/2009 15:57

Qui c'est le malhonête?J'attends toujours les 29 années qu'il manque.Là, je n'ai que 2015, année prolifique pour les sectes qui te permettra de monter la tienne et de partir à l'assaut des démocraties afin de déclencher une guerre nucléaire afin de règner sur les cendres.

Miky 06/03/2009 12:35

David : "Etant né d'une famille protestante"Bienvenu au club

Julien Huot 06/03/2009 05:30

Miteny, qu'est-ce qui te fait dire que cet autre chose est dieu ? C'est une des erreurs de ton raisonnement ? Si j'ai tord il faut que je le sache, si tu ne répond pas, c'est que tu accepte ton tord, mais tu refuse de donner l'argent...

david 06/03/2009 03:08

Avant de faire l'analyse (qui sera surtout sur la rhétorique), je me dois de corriger quelques erreurs.1) Tu parles de l'impossibilité de comprendre les gens de l'antiquité, je ne suis pas d'accord : une vie est une vie. L'imagination fait le reste."L'écriture venait à peine d'avoir été inventée !"Si la Bible est écrite au VIeme siècle avant Jésus-Christ, ça fait au moins 2500ans que l'écriture existe... environ sept temps ^^2) Ne soit pas trop prompt à rapprocher le monde occidental et le monde romain, ne fait-il pas partie de ce monde incompréhensible ? Enfin, on pourrait faire plusieurs thèses sur le sujet. Mais il est évident que nous n'avons plus -du tout- les mêmes valeurs, plus -du tout- les mêmes religions et plus -du tout- la même approche de l'art. L'idée même d'égalité leur était inconnue, quand à l'organisation en familia (contenant plusieurs de nos familles) elle a totalement disparue aujourd'hui.Je crois qu'il faut que tu te renseigne plus sur le sujet, en étant réellement sceptique.3) Le roi Arthur est avant tout une figure littéraire (inventé par le roi d'Angleterre pour lutter contre la figure de Charlemagne), c'est tout. D'ailleurs tu le précise, "un chef de guerre combattant avec les rois bretons"... même pas un roi en réalité.4) Les celtes n'ont PAS de royaumes. Ni maintenant, ni jamais. C'est un peuple, une culture, mais pas une organisation politique. De plus, les celtes ne naissent pas de la chute de l'Empire romain, ils étaient là avant, ils continuent à y être. 5) Tu parles du catholicisme (que tu déteste) et de "son petit frère, le protestantisme" sans distinction (faisant ainsi un raccourci aussi facile que rapide). Etant né d'une famille protestante, je tiens à défendre cette religion des attaques qu'elle n'a pas mériter :Le protestantisme, en général, (du moins comme je l'ai vécu)déteste l'idée même de "pape",ne reconnait pas les saints,trouve absurde l'adoration de relique,refuse "la religiosité" (la religion de la forme),ne fait pas porter de vêtements particulier,n'utilise pas le latin (est-ce utile de le dire ?),ne fait répéter aucune prière,aucune idolâtrie ni rituel vital...Bref, je pense que ce n'est pas parce que tu n'aime pas les religions que les religieux (de toutes religions) ne peuvent pas être activer par deux seuls sentiments :l'amour de Dieu, l'amour des autres. (car si Dieu aime toutes personnes, ce serait le plus gros des affronts que de ne pas les aimer nous aussi...)

Miteny 09/03/2009 10:33


Oui alors, c'est vrai. J'ai fait plein de raccourcis, surtout en ce qui concerne les religions. Alors parfois, il faut comprendre que sur certains sujets, j'ai voulu aller vite.



david 05/03/2009 23:47

J'ai compris bcp de chose et j'ai à peine commencé le texte :1) t'es pd ou, plus exactement narcissique (dans le sens ou tu t'aime réelement, physiquement). Avec ce mec que tu représente toujours..2) Comment tu fais pour écrire autant de pages (à la 18eme page, 1/10eme du livre, tu n'a encore rien dit... Remarque que je suis à la 160eme page de Vie et opinions de Tristram Shandy de Sterne et qu'il n'est pas encore née dans l'histoire, donc c'est pas forcément une tare... Enfin si ton oeuvre à une volonté d'auto-dérision)PS:  p 120 = "Recapitulatif" ? en fait, y'a 85 pages qui servent à rien ?3) 2028 est une année importante4) On est vraiment dans la merde (si les prophétie bibliqe disent qu'on est sur l'autoroute pour l'enfer...)Enfin, vu que tu te présente, j'en profite : David, étudiant en lettres modernes. Et vu que ma fac est en grêve et que tu me propose un texte, je vais t'en faire l'analyse (approximative parce que j'ai une vie l'air de rien)."Pratiquant le scepticisme intégriste, je me refuse à accepter une affirmation sans preuves très solides."Vraiment ? Le corps existe ? Ta conscience existe ? La douleur existe ?Désolé mais niveau doute, j'ai vu mieux.

Miteny 09/03/2009 10:28


OUI! Quand j'ai mal, je suis sûr que la douleur existe. Terriblement, terriblement, terriblement sûr!


George Boole 05/03/2009 22:53

L'auteur se présente....Avant tout rationnel, je préfère les faits à toute sorte de croyance...Pratiquant le scepticisme intégriste, je me refuse à accepter une affirmation sans preuves très solides....Commentaire n° 4442"En fait, la douleur n’est produite que pour l’individu frappé." devient absurde car tu ne peux pas constater la production de la douleur pour cet individu frappé.Réponse de Miteny le 27/02/2009 à 14h57C'est vrai. Je ne constate pas sa douleur. Mais je le crois quand il me dit qu'il a mal.

Miteny 09/03/2009 09:46


et c'est.... HORS SUJET !!! L'important pour ma démonstration est que je n'ai pas mal !!


Ephemere59 05/03/2009 20:47

"les écritures ont vu juste !"Excuse-moi mais vu comment on est partis fallait pas être médium pour deviner que l'humanité allait se casser la gueule...

Miteny 05/03/2009 21:10



Bah si, il y a 2500 ans, il fallait être un peu médium pour savoir que dans 2500 ans, ce serait la fin des temps.

On est 2500 ans après... oh mais ça correspond! incroyable non?



Jalbec PM de SSM 05/03/2009 19:44

On peut tout aussi bien le lire ici.C'était pour te prévenir...

Miteny 05/03/2009 19:50



D'accord. Mais bon tant pis si on peut le pdfiser. (de toute façon, je ne sais pas qui ça peut intéresser).



Jalbec PM de SSM 05/03/2009 18:11

Tu veux que je le mette en pdf?Non, pas nécessaire c'est déjà fait.

Miteny 05/03/2009 18:59


Ah bon? tiens, tiens, tiens...


666 05/03/2009 17:43

Ah bordel ! Dieu est decidement plein d'humour en t'ayant fait choisir l'image de couverture.

Miteny 05/03/2009 17:48


Pourquoi? Tu parles des "bergers d'Arcadie" de Nicolas Poussin?


Jalbec PM de SSM 05/03/2009 17:40

Arigato Sensei !De la bonne lecture en perspective .(tu sais qu'il est facile de le mettre en pdf ?)

Miteny 05/03/2009 17:47


C'est un peu space quand même (c'est un livre largement mytho diront certains. D'autres diront "ça décoiffe" (stéphane par exemple)).

Tu veux que je le mette en pdf?