Condamnés pour non assistance à humanité en danger.

Publié le par Miteny

Je compte porter plainte contre tous ceux qui nient de manière insultante la différence entre douleur et pas douleur (car à ce niveau là, ce ne peut pas être que de la bêtise : c’est forcément une insulte). Sincèrement, je ne comprends vraiment pas comment vous faites pour ne pas comprendre ce qu’est la douleur. (Êtes-vous complètement crétin ?). Quand j’ai mal aux dents, quand je me prends un coup de crampon dans les tibias, je me rends compte de ce qu’est la douleur… et je peux vous dire que ce n’est pas agréable. Et je ne peux connaître la nature de la douleur que lorsque mon corps est frappé !

Autrement dit, je constate (oui moi.. oui moi moi moi… MOUAH !) avec la plus grande certitude l’incapacité d’un corps quelconque torturé à produire cette douleur. Vous osez dire que c’est faux !
C’est une insulte. Une insulte à l’intelligence, une insulte à la raison, une insulte à la science, une insulte personnelle. Vous allez comparaitre devant un tribunal et vos misérables personnes devront faire face aux chefs d’accusation suivants :

-         insulte caractérisée à la logique la plus élémentaire.

-         Tentative d’extorsion de 3000 Euros.

-         Entrave au progrès de la science.

-         Entrave au progrès de la médecine (pour soigner les gens, on a besoin de connaître tous les paramètres).

-         Volonté de nuire aux personnes en cachant délibérément une vérité élémentaire et essentielle.

-         Volonté de nuire au destin de l’humanité.

Ce dernier chef d’accusation est particulièrement grave, vu l’état du monde actuel. Vous savez que les prochaines années seront décisives et pourtant vous continuez à nier l’évidence par haine de la vérité. En continuant à adorer le mensonge, il est clair que vos intentions ne sont pas louables. Je n’aimerais pas être à votre place.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Natacha Degouttière 15/03/2009 20:56

celui que tu m'as vendu est incompatible avec les autres, man t'es un charlatan!!

Ephemere59 27/02/2009 23:02

Dans l'affirmation deuuuux !!! Tu sais plus lire ou bien ? Et aussi : depuis quand on a une amende pour mensonge ? Et aussi : je ne MENS PAS, ABRUTI

Miteny 02/03/2009 10:04


Mais achète toi un neurone pour comprendre que si je constate que ça marche pas (tu as accepté la phrase 1), ça veut dire que je constate une incapacité... et pas une capacité!!

Je regrette ce que j'ai dit: tu comprends RIEN.


Ephemere59 26/02/2009 19:46

"Menteuse !! Tu n'as plus d'arguments et au lieu de l'avouer, tu préfères mentir. C'est moche. (L'amende va être chère)."

Mais oui, mais oui. Je te l'ai dit, je ne prends plus la peine de réagir à tes minables provocations. Et vas-y, poursuis-nous en justice, go ! J'ai besoin de rigoler un peu. A combien se monte l'amende pour t'avoir contredit ? (Ton complexe de supériorité devient alarmant.)

Miteny 26/02/2009 20:02


Amende pour mensonge! (et pas pour m'avoir contredit)
dis moi où je me trompe (article " les regles sont simples")


TouS 26/02/2009 19:16

Lorsque Miteny comprendra la difference entre...

DOULEUR

http://fr.wikipedia.org/wiki/Douleur

et...

SOUFFRANCE

http://fr.wikipedia.org/wiki/Souffrance

Il cessera peut-être d'etre le "souffre-douleur"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Souffre-douleur


:-)


PS : "Les mots douleur et souffrance peuvent prêter à confusion et demander une attention particulière. (1) Parfois ils sont synonymes et interchangeables. (2) Parfois ils sont utilisés en opposition l'un à l'autre, par ex. "la douleur est physique, la souffrance est mentale". (3) Parfois, un mot désigne une variété de ce que désigne l'autre mot, par ex. "la douleur est la souffrance physique", ou "la souffrance est la douleur physique ou mentale sévère". (4) Parfois encore, les gens utilisent d'une autre façon ces deux mots."

m'enfin

Miteny 26/02/2009 19:17


C'est par exemple ce qu'on ressent quand on se prend un coup de pied dans les tibias.


Théo 26/02/2009 18:48

Je m'y rends de ce pas !

Théo 26/02/2009 18:47

il est confit de bugs, ton site... Déjà qu'il me supprime mes sautés de ligne, voilà qu'il me supprime mes comms...

Pour peu je t'accuserait de l'avoir supprimé toi même, tiens ! Là on aurait la totale... Je tente de répéter ce que je t'ai dit :

Ta vision des choses est purement dualiste. Mais le dualisme n'est pas LA SEULE réponse. Le monisme existe aussi. Et pour les monistes (et plus particulièrement les physicalistes) : "à tout phénomène psychique correspond un ou des phénomènes neurobiologiques (mais l'inverse n'est pas vrai)".

Je ne dis pas qu'une des 2 théories est juste et l'autre fausse. Je dis que choisir l'une des 2 sans plus de justifications est incorrect quand on tente de fonder un raisonnement logique.

PAS : je redis ce que je disait dans l'autre comm : Les ânes, je les connait. Je vis à la campagne. Et j'en ai jamais vu aucun rester dans la même position pendant 4 ans. Tu tiens un record.

Théo 26/02/2009 18:35

Je vis à la campagne... Il y à des ânes moins bornés que toi...

Je vais laisser passer le fait que tu as omis de citer les 1eres lignes de la définition, je n'en attendait pas moins de toi... Le principe d'expérience sensorielle est encore une fois floue, mon ami. Pour les dualistes, c'est quelque chose de spirituel, mais pour les monistes (as-tu seulement conscience de l'existence du monisme?), il y à toujours un lien entre le corps et l'esprit.

Une prise de position physicaliste détruit tout ton théorème : "à tout phénomène psychique correspond un ou des phénomènes neurobiologiques (mais l'inverse n'est pas vrai)." J'en conclus donc que cette "expérience" n'a pas de sens sans sa composante physiologique et que les 2 forment un tout qu'il est improbable de vouloir séparer.

Savoir si mon affirmation ou ton affirmation est vraie serait sans fin. Mais s'il y a le moindre doute sur ta théorie d' "expérience sensorielle", tu ne peux pas t'en servir.

Arrête de croire que le monde ne peux fonctionner que de la façon dont tu le conçois. il y a d'autres théories, et on ne peux pas prouver laquelle est vraie.

Miteny 26/02/2009 18:46



Dis moi où je me trompe. Article "les règles sont simples".



Théo 26/02/2009 18:10

Tu me fais pitié... Oui, la rigueur je connais. Arrête de répéter tes phrases et tes menaces stupides...

Regardes un peu ce que j'essaie de te dire au lieu de me rabâcher que si tu me frappes je suis le seul à avoir mal. Ça ne prouve strictement rien, sinon que la douleur ne se propage pas dans l'air.

Ton idée de base c'est que la douleur, c'est quand on a mal. Quelles sont tes preuves, bon sang ? Est-ce que la seule expérience que tu propose c'est de taper des gens pour définir la douleur ? Alors à ce moment là, la lumière, c'est quand on voit ? Ce n'est plus un phénomène physique de déplacement photonique ?

Je ne suis pas d'accord avec ton idée de la douleur. Alors au lieu de me dire que je suis stupide, prouve moi que tu as raison. Mais pour ça bonne chance... Si personne n'a pu trouver la nature exacte de l'esprit humain, tu va avoir besoin de tout ton ego démesuré pour m'affirmer que tu en es capable.

Miteny 26/02/2009 18:21


D’après l’IASP (International Association for the Study of Pain) : « La douleur est une expérience
sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite en termes d'une telle lésion."
Maintenant si tu ne comprends pas, je vais pas insister.  Je crois que ça ne me fait pas du bien de discuter avec des crétins.

PS: va à la campagne. Trouve un âne. Passe 4 ans à essayer de lui apprendre à extraire la racine carrée de 2. Et tu auras une petite idée de ce que je ressens maintenant.


Théo 26/02/2009 17:48

Mais je te rassure, tu n'as pas non plus le droit de dire que c'est un ressenti non plus. Ce que j'essaye de te montrer, c'est que ton raisonnement se base sur une prise de position métaphysique et pas sur des faits. Je ne dis pas que ta prise de position est juste ou fausse, je dis juste que tu ne peux pas t'en servir comme base. Un raisonnement scientifique réclame de la rigueur.

Encore une fois, re-cadres toi... Me menacer ou m'insulter ne t'apportes rien. ça te fait juste perdre en crédibilité (et si Dieu t'observe, il va se fâcher tout rouge).

Miteny 26/02/2009 17:51


De la rigueur? (tu connais ce mot toi?).
Mais j'arrête pas de recadrer crétin! Alors si je te fous une belle grosse baffe, qu'est ce qui se passe?


Théo 26/02/2009 17:30

Moi, ce qui me parait idiot, c'est le concept "la douleur, c'est quand ça fait mal".

Là c'est toi qui deviens obtus, y'a pas de doutes. Pourquoi refuses tu d'imaginer que l'esprit humain (et par conséquent la douleur) n'est pas qu'une simple suite de signaux électriques ? Quelles sont tes preuves du contraire ?

Dire que la douleur est un ressenti c'est bien, mais encore faut il le prouver. La nature de la douleur est encore floue. Si toi tu y vois un concept, moi j'y vois une suite de signaux qui remontent les nerfs et la moelle épinière pour rejoindre l'hypothalamus puis le cortex (puis plein d'autres trucs. le fait qu'à l'heure actuelle la théorie est incomplète n'indique pas qu'elle est fausse)

Miteny 26/02/2009 17:34



Hallucinant! Ah non, je ne peux pas ne pas te traiter d'imbécile vu toutes les conneries que tu racontes.
Pour l'instant, tu n'as pas à dire que la douleur est l'influx nerveux... puisque c'est ce qu'on cherche à prouver! On ne peut pas utiliser ce qu'on veut prouver dans une démonstration.

Maintenant de quoi on parle? Puisque tu n'as pas l'air de savoir puis-je venir te torturer (ou te mettre une grande baffe) pour que tu comprennes de quoi je parle?



Théo 26/02/2009 16:45

Hey ! d'abord je constate avec joie qu'une petite nuit de sommeil t'as un peu calmé. Sérieusement, porter plainte pour "tentative de refutage d'un raisonnement", c'est du grand délire. Tout le monde a le droit de réfuter un raisonnement. Il n'y a que les fous religieux pour dire le contraire.
Par contre les insultes et les menaces que j'ai reçu de toi, ça c'est déjà plus recevable (note que je ne te menace pas, je t'aime trop). Conduis toi comme un être civilisé et arrête de croire que tout le monde est stupide (ce qui n'est pas forcément faux) et que tu es le seul être intelligent (ce qui a peu de chances d'être vrai).

Maintenant concentrons nous sur ta question... (excuses moi par avance, en relisant je me rends compte que je la zappe complètement) Apparemment tu refuses de voir ce que je dis. la douleur EST une impulsion électrique et des réactions chimiques. Ce n'est pas un concept éthéré ( le "ça fait mal"). Tu essaye encore de mettre de côté l'aspect concret des choses. Le problème viens peut être du fait que tu sépare le corps et l'esprit (j'ai cru comprendre que Descartes était une de tes références favorites). Ta conception d'aspect purement "spirituel" de la douleur n'est valable que si on considère que le corps et l'esprit sont séparés. Si on accepte pas cette théorie (et c'est le droit de tout un chacun), alors ta démonstration tombe à la flotte.

Miteny 26/02/2009 17:14


"la douleur EST une impulsion électrique et des réactions chimiques"

Ce n'est pas la définition. C'est idiot. A la limite on peut dire que la douleur est liée à une impulsion électrique mais dire que c'est carrément l'impulsion électrique, c'est idiot.

Donc en fait, tu ne sais pas de quoi je parle. Tu ne sais pas ce qu'est le ressenti douloureux. Comme veux tu qu'après, je ne traite pas d'abruti?


Théo 26/02/2009 13:54

Mais on en reviens encore et toujours à l'exemple des lampes. Quand une lampe est branchée, il n'y a qu'elle qui s'allume, et pourtant toutes les lampes sont faites pareils.

Je pense enfin avoir trouvé la faille (quoique je doute que tu acceptes mon opinion... Je commence à voir comment tu fonctionne)

C'est ta définition de la douleur qui est incomplète. Je te cite "La douleur, c'est quand ça fait mal" et c'est tout. Laisse moi te scandaliser, je t'affirme que tu te trompes.

La douleur est certes une sensation, mais AVANT CA, c'est une "réponse nerveuse à un stimulus lésionnel" (avant de te précipiter pour me contredire, je te suggère de faire un tour sur Wikipédia, la définition de la douleur fait même partie des liens de ton site). Tu ne prends en compte que l'abstrait et tu oublie que la douleur se base sur du concret.

Si on accepte cette définition de la douleur, alors qu'est-ce qu'on constate ?

Chaque corps torturé produit une réponse nerveuse à un stimulus lésionnel

Donc chaque corps produit bien de la douleur.




Si on occulte ce côté pragmatique de la douleur, ton raisonnement tiens (peut être) la route. Mais fonder un raisonnement en oubliant les parties qui nous gênent, ce n'est pas de la science.

Miteny 26/02/2009 16:26


"Quand une lampe est branchée, il n'y a qu'elle qui s'allume"
Bien sûr, mais elle s'allume! (elle produit donc un effet).

Quand un corps est frappé, une réponse nerveuse est produite dans ce corps. BIEN SÛR!

Le fonctionnement du corps suffit à produire ces influx nerveux et autres activations chimiques. En fait ces influx nerveux et autres activations chimiques sont même le fonctionnement du
corps.

Maintenant intéressons nous à cette sensation hyper désagréable. Elle aussi est produite par quelque chose. Si le fonctionnement d'un corps est nécessaire, est-il suffisant?


Dr House 26/02/2009 13:51

Allez, on remet 1euro dans le bousin et ça repart pour un tour.

Arretez de nourrir ce paumé, ca ne lui rend pas service.

A bas l'intégriste fou 26/02/2009 09:55

On ne constate pas la douleur de l'autre parce que la douleur est subjective.

MAis la subjectivité peut très bien (ou pas, d'ailleurs, personne ne sait au fond si l'esprit est distinct d ela matière ou son émanation) être créée par le corps tout seul, cela ne nous oblige pas à la constater.

Mitenouille est tellement borné qu'il ne comprend même pas que ce pourrait être Dieu qui fabrique notre subjectif grâce à notre corps, mais que pour autant ce subjectif resterait incommunicable.

Miteny 26/02/2009 11:14


Avant de chercher à expliquer les faits, il faut les énoncer correctement. Ce que tu n'arrives pas à faire: tu n'arrives même pas à décrire la réalité correctement.


Miky 26/02/2009 01:17

Par contre j'ai le net sentiment que Jalbec est en train de se foutre de sa gueule grave en feignant d'être converti au Mitenyisme !...

Miky 26/02/2009 01:03

Zwbo,

J'avoue que j'ai été tenté par cette idée plus d'une fois. Mais ça fait depuis son premier blog que je suis son évolution et, malheureusement, j'ai acquis la quasi-certitude qu'il est bel et bien persuadé mordicus par ses "raisonnements"...

Parfois, je fais mine de dire qu'il est de mauvaise foi, histoire de lui mettre le nez dans son caca puisque lui aussi dit qu'on est de mauvaise foi.

D'ailleurs, s'il y a bien un truc chez lui qui tient peut-être davantage de la provoc à deux balles qu'autre chose, c'est justement ça : ses accusations de mauvaise foi de notre part.

Je pense que dans le fond, il nous considère quand même de bonne foi, mais quelque part, ça l'enrage d'autant plus car il ne comprend pas comment on peut de bonne foi penser différement que lui (et il voit bien aussi qu'on n'est pas débiles puisque certains d'entres nous sont même titulaires de doctorats et autres).

Miteny 26/02/2009 11:12


Votre volonté de ne pas voir l'évidence est irrationnelle


Zwbo 26/02/2009 00:44

@Miteny : je te promets d'être parfaitement honnête dans tout ce message. Tout ce que je vais dire, d'agréable ou de désagréable, sera saupoudré d'une dose de bonne foi inoxydable.


@Miki :
Je crois que tu surestimes la théorie miténienne, je ne pense sincérement pas qu'il s'invente un "matérialisme fantasmé"... A mon avis, il ne croit pas un traître mot de tout ce qu'il dit ! Il n'est pas aussi idiot, loin de là !

Et pourtant, je parie qu'il va de nouveau te répondre en t'entraînant dans son raisonnement en boucle... C'est la danse du troll !

Et tout ça dans quel but ? Pourquoi le "débat" n'a-t-il pas avancé d'un nanomètre depuis 3 ans ? C'est parce qu'il joue son jeu ! Chaque week-end, il doit compter en se marrant le nombre de nouveaux internautes qu'il a fait tourner en bourrique pendant la semaine...
Et je dois le reconnaître, pour ça il est super balaise ! Attention, c'est un vrai compliment : je pense que pour jouer les trolls comme il le fait il faut avoir un sacré talent et une tenacité de tous les diables !

Pour cela, et uniquement pour cela, je me prosterne volontier devant toi Miteny : tu es un seigneur de l'embrouille intellectuelle, de noyage de poisson... Longue vie à ton blog, fais-les tous rendre dingues !


PS : Et continue comme tu le fais dans la provoc' mégalomane, ça oblige les internautes à vouloir poster pour te massacrer. J'imagine qu'après avoir épuisé le filon de la misogynie, tu iras faire un tour du côté du négationnisme, c'est à la mode ! Allez, fais-les tous te détester !

Miky 26/02/2009 00:09

Miteny n'arrive pas, en fait, à se détacher d'une pensée dualiste dans ses raisonnements sur l'être humain (mais pas dans ses raisonnements sur les cafetières et autres ampoules) et considère (sans le démontrer) que le rapport de tout un chacun avec son propre corps est parfaitement contingent.

A partir de là, il se demande pourquoi on a ce corps plutôt qu'un autre et s'invente un "matérialisme fantasmé" qui admettrait son premier postulat de contingence de rapport à notre propre corps et chercherait à le résoudre à partir des caractéristiques du dit corps. Or comme on peut concevoir deux corps qui seraient parfaitement similaires, ça ne marche évidemment pas. (Le Miteny est donc tout content d'avoir réussi à réfuter une théorie que personne ne soutient et qu'il a inventé de toute pièce pour les besoins de la cause, tout en en rejetant la paternité et en prétendant qu'elle compte de nombreux adeptes.) On en revient donc :
- soit à une distribution purement aléatoire ;
- soit à l'idée que tous les corps sont reliés à tous les "moi" (ce qui est absurde) ;
- soit à son histoire de bon Dieu.

Cependant :
- il omet de questionner son premier postulat : la soi-disant contingence du rapport à notre propre corps ;
- il ne réalise pas qu'admettre ce postulat, c'est déjà affirmer que le corps ne suffit pas (il y a donc pétition de principe) ;
- à supposer que ce postulat soit correct, il reste la possibilité d'une distribution aléatoire (+ d'autres possibilités peut-être auxquelles on n'a pas pensé), donc ça ne prouve pas l'existence de Dieu.

Miteny 26/02/2009 11:12


On va déjà s'occuper de la suffisance du corps.
Or dire que les mêmes causes produisent les mêmes effets est d'une logique enfantine. Et ce n'est pas ce que je constate.
Je ne comprends pas ce qu'il y a à ne pas comprendre. Ce n'est pas possible: vous avez subi un mauvais sort.. Vous êtes damnés peut-être?

D'une manière pratique: il suffit de me dire où je me trompe dans l'énoncé de l'article "les règles sont simples".


alain bourrelly 25/02/2009 22:50

Allez, déconnons un peu...

Quand j'appuie sur le bouton de ma cafetière (expresso), du café en sort.
C'est irréfutable.
Est ce que chez vous du café sort de votre cafetière ? Non ?
Donc ma cafetière ne suffit pas à produire du café.
Je viens de prouver que la cafetière ne suffit pas.
J'en déduit donc qu'il y a autre chose (que j'appellerai "El Gringo") qui permet à une cafetière quelconque de produire du café.

El Gringo existe, essayez donc de me prouver le contraire.

Elle ne vous rappelle rien cette démo ?
Evidemment Mr M. va ignorer ou dire que c'est du charabia.
Toutefois c'est exactement la même chose que celle exposée sur ce site, même raisonnement et même généralisation abusive qui ne prouve rien.

Miteny 26/02/2009 10:48


N'importe quoi.
Je peux vérifier que n'importe quel cafetière en bon état fait du café, n'importe quelle lampe en bon état traversée par du courant produit de la lumière.

N'importe quelle lampe en bon état traversée par du courant produit de la lumière. VRAI
N'importe quel corps en bon état traversé par du courant produit de la douleur. ????

T'es quand même capable de répondre non?


Miky 25/02/2009 21:40

Miteny : "Tu as renoncé à tout argument. Tu ne fais que réciter ta profession de foi comme un fou intégriste. C'est navrant."

Il faut croire que tu déteins sérieusement sur nous !... T'as au moins réussi ça ;)

Miteny 26/02/2009 10:38


Moi j'ai un argument. Quand tu te cognes, je n'ai pas mal (pas douleur donc!)


Ephemere59 25/02/2009 21:18

Oui, je comprends, Miteny. Je comprends très bien que tu ne comprends pas. Que depuis le début tu ne comprends rien à ton erreur alors qu'elle t'a été démontrée par beaucoup de personnes, dont moi. Mais je n'ai plus envie d'argumenter, je te l'ai déjà dit.

PS : C'est quand que tu nous attaques en justice ?

Miteny 26/02/2009 10:37


Menteuse !! Tu n'as plus d'arguments et au lieu de l'avouer, tu préfères mentir. C'est moche. (L'amende va être chère).


Théo 25/02/2009 20:08

Tu es un grand malade... Pour que je ressente de la douleur, il faut torturer mon corps.

Dire que mon corps suffit ne signifie pas que n'importe quel corps torturé va me causer des douleurs. Ça signifie que si on torture MON corps, j'aurait des sensations; et si on en torture un autre je n'en aurait pas

Miteny 26/02/2009 10:15


Sans blague?
Sérieusement, tu constates donc bien une différence. Pourtant ton corps est-il différent d'un autre corps?


Théo 25/02/2009 19:44

Tu es qui pour déterminer ce qu'est la douleur ou ce qui ne l'est pas?

La douleur c'est une réponse à un stimulis. Ca excite les centres nerveux de la douleur et c'est ça qui va te donner cette sensation de douleur. Ce n'est pas une pure sensation, ça s'appuie sur du concret.

Miteny 25/02/2009 19:48


BAH moi je te parle de la sensation d'avoir super mal. Par exemple ce que ça fait d'avoir les ongles arrachés avec une pince brûlante. Tu ne sais pas ce que ça fait?
Pour que tu saches ce que ça fait, Il faut quoi? Il me suffit de torturer n'importe quel corps? (stéphane par exemple qui lui non plus n'a pas l'air de savoir ce que c'est la
douleur).

Réponds à la question en gras.


Théo 25/02/2009 19:23

En fait, chaque corps torturé " n'emet" pas de douleur mais il en produit indéniablement.

C'est relativement simple à constater : passe le cerveau de la victime au scanner et tu verra que les centres de la douleur s'excitent et "produisent" de la douleur.

Donc oui, chaque corps torturé produit de la douleur

Miteny 25/02/2009 19:40


MAIS ce n'est pas ça la douleur !! LA DOULEUR CA FAIT MAL §!!!!!!!!!!!!!! (ghperf hqldighzIHPB JNKLN?¨§


A bas le faux Mahdi 25/02/2009 18:29

L'argument est décisif : ne pas constater un produit NE VEUT PAS DIRE que le producteur est insuffisant. Il n'y a rien d'autre à ajouter. Ton erreur n'est même pas logique ou linguistique finalement. C'est comme si tu disais le bleu c'est sucré. Nous sommes sur deux plans distincts : la constatation d'un effet et l'insuffisance de l'effecteur.

Tu es l'intégriste puisque tu crois avoir raison quand TOUT et TOUS te disent que tu as tort.

CQFD

Miteny 25/02/2009 18:44



Donc le corps suffit même si personne ne constate ça? Je suis le meilleur footballeur du monde même si personne constate ça (puisqu'avec toi, est vrai ce que personne ne constate).

Quel crétin tu fais. Belle démonstration de la connerie humaine: ça donne envie de pleurer.



Zwbo 25/02/2009 18:24

Oups ! Y avait un nouveau sujet, c'est pas grave, je réécris ici pour être sûr que ce sera lu :
Résumons : ton dernier message tout en finesse
"Mais quel con, quel abruti, quel débile...
Je t'ai dit que les 2 lampes étaient branchés, les 2 postes radios branchés etc... Tu sais lire abruti dégénéré?
PS: Mon Dieu, dites moi pourquoi il n'y a que des abrutis qui viennent sur mon site?"

Et voici ma réponse :
Dieu ne te répondra pas, d'abord parce qu'il n'existe pas, ensuite parce qu'il m'a dit qu'il n'aimait pas les trolls malpolis !
Je n'ai fait que reprendre ton raisonnement, l'algorithme miténien. Si ce que j'ai écrit te paraît digne d'un abruti dégénéré (et je te suis à 100%), rappelle-toi que cette démarche est tienne !
Chaque lampe branchée émet de la lumière, tout comme chaque corps frappé ressent de la douleur... Nous sommes bien d'accord ! La causalité est sauve !

Mais je ne suis pas dupe, je sais très bien que tu ne crois pas toi-même en ce que tu dis ! Je suis sûr que tu prépares un livre : "Ma vie de troll sur Internet ou comment j'ai fait pour piéger des dizaines d'internautes".

Ciao !

Don't feed the troll !
(et il va me répondre que je n'ai aucun argument... Pfff !)

Miteny 25/02/2009 18:41


Dieu n'aime pas les voleurs et les menteurs.

Chaque lampe branchée émet de la lumière,
 Est-ce que chaque corps frappé émet de la douleur...?

C'est ce que tu constates? Sois honnête (oups! un gros mot pour toi). VOus méritez tous de payer une amende pour mensonge ou connerie insultante.


A bas le faux scientifique 25/02/2009 17:44

Ne pas constater la douleur ne veut pas dire que le corps ne la crée pas tout seul. Dire qu'il y a subjectif ne permet pas de déduire que le corps est insuffisant à le créer.

Tu es cerné et complètement bloqué. Tu as menti sur les 30000 euros et tout le monde le sait.

Avoue !

Miteny 25/02/2009 17:59


Tu as renoncé à tout argument. Tu ne fais que réciter ta profession de foi comme un fou intégriste. C'est navrant.


Ephemere59 25/02/2009 16:43

A Jalbec :
Mais NON ! Il n'y a aucun rapport logique entre ces deux affirmations !!

A Miteny :
Selon toi lorsqu'il y a apparition de douleur, on a forcément mal ? Pourtant lorsque toi et moi sommes dans la même pièce, tu te frappes, tu as mal. Moi non. Je ne constate aucune douleur. Et pourtant tu as mal ! Donc il y a bien eu apparition de douleur, simplement, je ne peux pas la ressentir...

Miteny 25/02/2009 16:58



La douleur est personnelle. Quand on dit qu'elle survient, il faut dire pour qui.
De plus tu n'as toujours pas compris. Que j'ai mal ou pas est hors sujet. Toi tu n'as pas mal: c'est un fait. Tu dois donc l'écrire: "je ne constate aucune apparition de douleur" (ça te fait
le même effet que si tu étais anesthésié). Moi j'en constate peut-être une, mais ce n'est pas le sujet pour le moment. Tu comprends?



A bas le troll à 2 têtes 25/02/2009 16:30

Le corps ne suffit pas à ce qu'on constate tout ce qu'il produit. Point barre. Par contre il peut bien produire tout seul des produits (comme la douleur) qu'on ne constate pas. Point barre.

Prouver le subjectif ne prouve pas l'immatériel. C'est tout. C'est là que tout est faux. C'est là que tu nous dois à tous 3000 euros. Dans ce "donc" parfaitement crétin qui te fait relier une non-constatation à une insuffisance de production.

Avoue !

Miteny 25/02/2009 16:52


Mais gros débile, je ne fais que relier une non-constatation à une non-constatation (je répète que je parle de ce que je constate moi).


Jalbec PM de SSM 25/02/2009 15:59

@Ephemere59
"ON A COMPRIS que ce que tu tentes de nous dire c'est que quand tu te frappes personne d'autre n'a mal, et que quand qqun d'autre que toi se frappe tu n'as pas mal."

Si tu as compris ça tu es donc d'accord pour dire que le corps ne suffit pas, oui ou non ?

Ephemere59 25/02/2009 15:37

HAHAHAHAHA ! Mon Dieu j'ai jamais autant ri ! Tentative d'EXTORSION ? Mais on te les a jamais demandé tes 3000 euros !!! C'est toi, toi seul qui les a proposés depuis le début, en prenant pour parti que nous ne pouvions fonctionner qu'en étant motivés par de l'argent, puisque nous n'étions que des bêtes vénales... Tu nous proposes de l'argent et après tu dis qu'on tente de te l'extorquer car tu ne comprends pas nos arguments !! N'importe quoi ! Tu atteins des sommets de délire... Et tous les autres chefs d'accusation sont aussi ridicules. Oui, vas-y ! Porte plainte ! Mon Dieu j'ai hâte de voir la tête des magistrats !!! Tu vas te faire botter le cul avec élégance, peut-être que ça te remettra les idées en place !
Sérieusement comment peux-tu faire une démarche aussi ridicule ???

PS : J'en ai marre que tu réexpliques tout le temps la même chose, ON A COMPRIS que ce que tu tentes de nous dire c'est que quand tu te frappes personne d'autre n'a mal, et que quand qqun d'autre que toi se frappe tu n'as pas mal. Ce qu'on ne comprend pas, c'est EN QUOI cela prouve-t-il l'existence de Dieu !!!! Tu t'arraches en disant "hein, vous ne comprenez pas la différence douleur/pas douleur, vous êtes débiles" mais en réalité c'est toi qui est stupide ! Puisque tu es incapable de comprendre QUELLE partie de ton argumentation est incompréhensible pour les autres. Depuis le début tu nous accuse de ne pas comprendre quelque chose que nous avons compris...

Miteny 25/02/2009 15:57


Est-il seulement possible de savoir quelle partie de mon argumentation vous est incompréhensible? Il faudrait pour cela que vous soyez rigoureux. Par exemple toi, il me semble que tu ne comprends
pas pourquoi je dis ne constater aucune production de douleur quand je n'ai pas mal.
Alors qu'il est évident que par définition, la douleur, ça fait mal. Quand la douleur survient, on a vraiment mal.. C'est ça que tu ne comprends pas?


Miky 25/02/2009 15:29

Cet article est un homme de paille à lui tout seul !...

Miteny 25/02/2009 15:31


Tu te repens ou tu veux faire partie des mis en examen?