Où est l'erreur?

Publié le par Miteny

Préambule : le corps est quelque chose de concret, de matériel. Tout le monde sait ce que c’est. J’ai le droit d’employer ce mot.

 ETAPE 1 :  (1) « Il existe un seul corps C qui, sollicité par un évènement, « produit » la connaissance de l’existence de cet évènement. » Cette phrase est vraie pour tout le monde… donc vraie. Vraie pour Pierre, avec C le corps de Pierre, vraie pour Paul…  (2) « Quelque soit le corps, sa stimulation par un évènement produit la connaissance de l’existence de cet évènement ». Cette affirmation est vraie pour qui ? Si elle était vraie pour P, alors quelque soit le corps frappé, P saurait que cet individu a été frappé (définition du mot connaissance). Absurde. Donc il semble clair que (1) est vrai et (2) est faux. On peut rajouter quelque chose à (2) pour le rendre vrai mais écrit comme ça (2) est faux.

ETAPE 2 : (3) « L’existence d’un corps stimulé par un évènement est nécessaire et suffisante pour produire la connaissance de l’existence de cet évènement ».  (2) et (3) sont équivalents.

ETAPE 3 : (3) est donc faux. L’existence de la connaissance de l’existence d’un évènement nécessite donc autre chose qu’un corps en bon état de fonctionnement. Cette autre chose n’est pas matérielle ou biologique. Car sinon elle serait incluse dans le corps en question.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Austin 23/09/2006 14:09

Si "l\\\'existence de la connaissance de l\\\'existence d\\\'un évènement nécessite" vraiment quelque chose, il est logique de penser à la conscience. Or "conscience" implique déjà une démarche mettant une séparation entre le "moi" et l\\\'extérieur. On se situe dans un contexte, on pense par soi-même.Est-ce parce qu\\\'on pense par soi-même que Dieu existe ? Ou existe-t-il plutôt, parce que nous ne possédons pas la connaissance de notre propre condition ? De notre finitude immuable ?Remarque :  Je suis athé, mais j\\\'ai compris que Dieu est une nécessité (psychique) pour l\\\'Homme. Car chaque Homme cherche la raison de son existence et la raison de sa mortalité.                          "Pourquoi peut-on savoir que nous ne serons jamais éternel ?" Voilà l\\\'ultime question.

Miteny 19/05/2006 17:15

Mais non. Je pense que tu n'as pas bien lu. Tout ce que j'écris est logique.

alprema 19/05/2006 08:53

Bonjour, Je viens faire un petit tour sur ce site dont le nom m'intrigue, et je suis un peu déçu de la démonstration... Ta démonstration consiste à énoncer une phrase puis à dire qu'elle est fausse et en déduire que dieu existe. En suivant le même chemin n'importe qui démontre n'importe quoi. ++