L'avenir: du sang et des larmes.

Publié le par Miteny

Ce n’est pas moins qui le dit (vous me croirez si vous voulez mais je n’aurais jamais osé écrire un tel titre) mais le ministre polonais de l’Environnement. Extrait : 

« L'humanité a poussé le système de la planète Terre à ses limites, poursuivre ainsi provoquerait des menaces de très forte intensité : sécheresse, inondations, pandémie de maladies tropicales (...) et même conflits armés et migrations sans précédent", a lancé en ouverture le ministre polonais de l'Environnement et président de la conférence, Maciej Nowicki, en évoquant "deux semaines de travaux difficiles". "Ne cédez pas à d'obscurs intérêts particuliers (quand) nous devons modifier la direction dangereuse qu'a prise l'humanité", a-t-il demandé aux délégués des 185 pays présents. »

Il faut se rendre à l’évidence : l’avenir est particulièrement inquiétant. Surtout quand on se rend compte que la Terre a à supporter une pression énorme. Or le risque qu’elle « démissionne » d’un seul coup est grand. Cliquer sur le bouton. 

 

C’est presque aussi facile à comprendre que la non-suffisance du corps.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain bourrelly 14/02/2009 01:08

Je reviens encore voir ce blog et les nombreux commentaires....

C'est vrai qu'on peut tirer son chapeau à l'animateur/créateur du blog pour sa capacité à alimenter la polémique à partir de rien....

Une théorie foireuse et compréhensible par lui seul, la certitude d'avoir raison envers et contre tous.

La forfanterie de promettre 3 000 € qu'il ne risque jamais de débourser puisqu'il a réponse à tout, il s'auto alimente de ses certitudes et est incapable de douter (son monde s'écroulerait).

Son addiction perceptible aux théories du complot, aux prévisions des mages et à tout le fatras mystico/religieux qu'on peut trouver dans le monde (pouvoir de l'esprit, moines tibétains, atlantide et tout ça).

Parsemez le tout d'un peu d'écologie/catastrophe (le genre je vous aurai prévenu mais vous avez pas voulu m'écouter), une bonne rasade de mauvaise foi, une méthode de raisonnement trés personnelle, et une confiance totale en tout ce qu'il pense et croit.

Vous obtenez un blog trés fréquenté où ça discute ferme dans les coms.
Il est vrai qu'au début on a pas tout lu et on n'a pas encore cerné le personnage.
Il est vrai aussi que c'est marrant de raisonner à blanc (moi même cet aprèm...).

Et bon on se laisse piéger tout en étant conscient (de plus en plus) que c'est un piége.

C'est pas exclu que je repasse de temps en temps pour asticoter un peu.

Miteny 16/02/2009 10:27


Tu te crois intelligent alors que tu ne l'es pas: la chute va être sévère


vincent 18/12/2008 16:48

Seb
Quand tu dis le corps ne suffit pas, tu pourrais tout aussi bien dire la matière ne suffit pas à engendrer « la vie ». La vie est la vie parce que « je suis conscient et que « je suis » est là » et jusqu’à preuve du contraire rien ni personne jusqu’à ce jour n’a pu expliquer ce qu’est la « conscience » !
Tout ce qu’on a pu en dire demeure des convictions (plus ou moins élaborées), des concepts en dernier lieu personnels qu’aucun fait n’a pu expliquer quand à son origine.
D’où l’impossibilité à travers ton exemple de « la douleur » de démontrer la suffisance ou pas du corps, compte tenu que celui-ci est nécessaire à l’apparition et à la constatation de la sensation douloureuse. Et comme cette conscience individuelle est toujours associée à un corps…..tu vois un peu le dilemme ! Je crains que cela ne soit jamais démontrable car perceptible uniquement au niveau personnel, où cette conscience étant la « preuve d’elle-même » car tout le reste apparaît en elle, ne peut être prouvée par des preuves matérielles compte tenu que ce qu’on appelle matière (comme le corps) n’apparaît que parce que justement « tu es conscient d’abord » ! Donc tu es toi-même par le fait de te savoir exister « je suis » la preuve de tout ce qui émerge et là un mot + un mot + une phrase = c’est l’échec pour expliquer ce par quoi, de ton propre fait d’être, tout s’explique……..(ça c’est ma conviction profonde, j’emploie ce terme à défaut d’un autre car il ne créait pas de polémique inutile)……mais ce ne pourra jamais être une « preuve », tu saisis la différence ? J’ajouterai : n’oublie pas qu’il faut un lien entre le substrat et cette conscience individuelle « je suis un tel », car le substrat est à la base de cette conscience individualisée à travers la matière (le corps)……………..ce lien tu peux le constater est le « témoin » car il englobe la totalité du processus qui perçoit l’ensemble d’une manière unifiée ! C’est un pont qui permet de traverser ce « paradoxe » qui n’a lieu que dans le mental, le temps, l’espace, les objets…….l’individualité, l’identification à ce qui apparaît « à ce Témoin »…..tourne toi vers le miroir pour te reconnaître, car si tu te tournes vers les objets je crains que les objets ne t’apporteront aucune preuve car tu es toi-même la preuve qui éclaire les objets et le monde phénoménal et non l’inverse !
Je te souhaite bonne route, et je ne doute pas un seul instant que tu te reconnaîtra, comme un tout un chacun, car quelque soit le chemin emprunté à chercher ailleurs « la preuve qui ne peut être prouvée » car c’est notre présence qui éclaire et prouve tout ce qui apparaît, il faudra bien retourner vers soi, uniquement vers soi pour rentrer à la maison qui est nous-même et qu’on a jamais quitté !
Allez bises Nutella aux noisettes….amuses toi, tartines, tartines…tartines…mais la vie est précieuse, rare est l’opportunité d’une existence où toutes les conditions sont réunis pour se trouver, éphémère est le souffle qui maintient ce corps en vie, inconnu et le moment de la mort, laisse toi guider par cette « Conscience » et ne te perds pas trop dans les méandres du mental trouves toi d’abord car tu es la preuve que tu cherches, plus proche que ton cœur qui bat…………..et quand tu te seras trouvé….tu verras bien si quelqu’un est là pour apporter une preuve !

vincent 17/12/2008 22:32

je sais....j'aime bien te taquiner.....mais que faire d'autre, on a tout dit!
et toi tu tourne en rond, bon, on fait quoi maintenant? Tu le fais ton blog sur "le glaçon ne suffit pas"? pour changer un peu.

vincent 17/12/2008 18:35

Seb « Donc frapper n'importe quel corps ne suffit pas? »

Rép : et voilà encore une phrase …..douée de confusion……………..donc frapper n’importe quel corps ne suffit pas à avoir mal à ton corps ? et oui il faut que tu frappes le tien……tu te rends compte de ce que tu dis ? un corps ne produit pas de la douleur, la douleur est un ressenti lié à la conscience que tu as de ton corps…………….à la rigueur un corps est une usine à merde productrice de déchet ça oui……………

Miteny 17/12/2008 18:45


"donc frapper n’importe quel corps ne suffit pas à avoir mal à ton corps ? " ce n'est pas la question


Jalbec 17/12/2008 18:11

"Oui ça suffit à 'produire' (je n'aime pas l'emploi de ce mot non plus) de la douleur mais pas un hécatombe. "

-------

Encore trop rapide sur la gâchette mon miteny... J'ai parlé d'hécatombe pas d'hématome.

Jalbec 17/12/2008 17:22

"Donc frapper n'importe quel corps ne suffit pas?"

-------

Oui ça suffit à 'produire' (je n'aime pas l'emploi de ce mot non plus) de la douleur mais pas un hécatombe.

Miteny 17/12/2008 17:37


C'est l'inverse! A chaque fois qu'un corps est frappé, un hématome est produit.

AH la la la la... Quelle malhonnêteté. Je suis seul à représenter la raison face à une armée de fous assoiffés de mensonges.


vincent 17/12/2008 15:48

Seb «tout le monde constate: la douleur ne peut venir que d'un et un seul corps (frappé). »
t'es grave toi aussi... Réponse? Oui ou non?

Rép : Allons mon chéri ne te fâche pas !
Comment répondre non ? il faut être fou, on te dit depuis le début OUI… évidemment que la douleur ne peut être ressenti par un seul corps…….as tu déjà vu quelqu’un ressentir une douleur par un coup donné sur le corps de l’autre ? heureusement d’ailleurs…...imagine le bor..l si on ressentait avec notre corps la douleur des autres corps !!!!!!!!!!!!

Miteny 17/12/2008 16:22


Donc frapper n'importe quel corps ne suffit pas?


Jalbec 17/12/2008 15:28

"...la douleur ne peut venir que d'un et un seul corps (frappé)."

-------

Bah oui, tout comme l'ecchymose...

vincent 17/12/2008 11:42

Seb « Evidemment que je tourne en rond, vous êtes tous tellement bêtes.
ALors qu'il serait si simple d'avouer la vérité, ce que tout le monde constate: la douleur ne peut venir que d'un et un seul corps (frappé). »
Rép :
Nous ne sommes pas devant un tribunal pour « avouer » quoi que ce soit et surtout « LA VERITE » my god……on n’est en plein délire, la vérité, l’homme qui détient la vérité !?!?!?!?
D’autre part tu dis « ce que tout le monde constate: » hé bien oui c’est justement « ce que tout le monde ne constate pas » ne confond pas « conviction personnelle » (qui peut être juste pour toi) et preuve démontrable pour tout le monde ! voyons un peu de rigueur et de logique
Bises du matin

Miteny 17/12/2008 15:14


t'es grave toi aussi... Réponse? Oui ou non?


Jalbec 17/12/2008 07:31

"...à moins que pour toi, il t’est impossible d’expliquer clairement ta démonstration de l’existence de dieu à travers « l’exemple de la douleur »"

-------

C'est bien le cas. miteny s'en tient à la douleur (je me cogne, t'as mal ?) et essaye de ne pas trop insister sur le principe de causalité qui soutient son raisonnement car cette explication est trop boiteuse.

Alors on tourne en rond sur ce que tout le monde est d'accord soit que la douleur étant un phénomène subjectif elle n'est constatée que par le corps frappé. La grande question éternelle : qui la constate vraiment ? le corps ou quelque chose d'autre reste sans réponse.

Jusqu'à preuve du contraire le corps suffit...

Miteny 17/12/2008 10:50


Evidemment que je tourne en rond, vous êtes tous tellement bêtes.
ALors qu'il serait si simple d'avouer la vérité, ce que tout le monde constate: la douleur ne peut venir que d'un et un seul corps (frappé).


vincent 16/12/2008 14:33

Seb
Je te propose de:
1. d'apprendre à suivre une discussion (questions/réponses)
Rép
1 –je te propose d’apprendre à lire une réponse
Seb
2. d'être plus clair
Rép :
2- d’être plus attentif dans ce qui est écrit
Seb :
On en était à: conditions d'apparition de la douleur?
Rép :
Les conditions comme citées à mon précédent com : sont liée non à une cause mais à un ensemble de causes interdépendantes les unes des autres qui font que « le phénomène douleur » est appréhendé par l’individualité (conscience individuelle) qui est « L’ENSEMBLE » de cet organisme corps-mental-conscience(au niveau de ce que nous constatons, il y a simultanéité de l'apparition du corps, du mental et de l'aspect conscience) qui est l’expression même de l’entité qui exprime cela ! Nous parlons là d’un constat et non d’une opinion.
Mais là, j’exprime ce qui est constatable par tout le monde et non pas ma vision perso, mais comme c’est toi qui parle de preuve, je reste sur un terrain observable pour tout un chacun sans dévier sur « il y a autre chose » qui n’est pas une preuve en soi !
Après chacun selon son parcours va avoir une explication à donnée quand à cela.
Toi tu dis « il y a autre chose » je ne mets pas en cause ce que tu dis (c’est ta pensée ) mais la soi-disant preuve que tu dis « être une démonstration ».
- Et je te propose
1- de développer, d’étayer, d’expliquer autrement que par deux phrases ce qui te paraît évident et que tes mots soient plus clairs………………….à moins que pour toi, il t’est impossible d’expliquer clairement ta démonstration de l’existence de dieu à travers « l’exemple de la douleur » !

vincent 16/12/2008 11:03

Seb
Ah la la.. Donc tu dis que le corps ne suffit pas, il faut aussi la conscience c'est ça?
Rép : bon alors relis et prend ton temps……ça demande un peu de réflexion « la notion d’interdépendance » n’exclue rien et ne donne pas la priorité à un élément plus qu’à un autre.
Il n’y a pas une cause, mais interdépendance des causes ! réfléchis un peu……. Conscience individuelle = interdépendance corps-esprit ou corps-mental ou matière énergie…..choisis ce que tu veux ! en tout cas pour le constat fait par chacun. (le reste ne sera qu’une opinion…pas une preuve !
Seb
Mon problème en fait c'est que je suis infiniment plus intelligent que vous. Le fossé qui nous sépare est trop grand. C'est ça le problème (pour moi). !
Rép : tu as raison c’est « ton problème » pas le mien ;o) il faudra un jour ou l’autre le résoudre mais comme tu es intelligent tu finiras par trouver ta solution……………….quand à l’intelligence des autres comme elle est liée à ta perception et ton interprétation toute subjective de ce que tu nommes « intelligence » il faudra peut être attendre que ton intelligence individuelle soit plus universelle et après tu te sentiras peut être moins seul dans « l’intelligence » sourire……je t’aime beaucoup Ô ma borne Km 500 pur Nutella au parfum de noisette……..bises !

Miteny 16/12/2008 13:53


Je te propose de:
1. d'apprendre à suivre une discussion (questions/réponses)
2. d'être plus clair

On en était à: conditions d'apparition de la douleur?


vincent 16/12/2008 10:02

Seb
Hors sujet. Je ne demande pas " est ce que quelqu'un a mal à chaque fois qu'un corps est frappé". Cette question (dont la réponse est probablement oui) ne peut pas être étudiée par la science.Un peu de concentration !

Rép : ok, hors sujet, j’en conviens. Donc revenons au sujet « la douleur ».

-Un coup sur un corps ne produira aucune douleur. Seulement un message sous forme électrique, nerveuse etc……cela ne produira en aucun cas le phénomène « douleur » pour être plus juste je dirais le « concept douleur ».

-Car sans une conscience individuelle « le concept douleur » est inexistant, la douleur reste un fait « constatable » qu’au niveau subjectif lié à la conscience individuelle qui est associé à ce corps ci (celui qui est frappé).
Sur ce, je ne parlerai pas de mes convictions personnelles, je me contente de rester logique sur une constatation que tout le monde peut faire.
Donc la douleur.
1 - ni le coup, ni le corps, ni la conscience individuelle ne peuvent séparément être la cause de la douleur car il y a interdépendance des trois pour que le fait « douleur » apparaisse !
2- dire « le corps ne suffit pas » n’est pas juste, n’est pas ce que l’on constate.
Pourquoi ?
- Ce serait comme dire « l’esprit ou conscience individuelle ne suffisent pas » pour que la douleur apparaisse, car sans corps où serait « cette douleur » ?
- Au même titre que sans conscience individuelle : « qui serait associé à cette douleur venant soi-disant de ce corps ? »
3- D’un coté comme de l’autre « non suffisance du corps » « non suffisance de la conscience individuelle » seraient une absurdité car les deux sont interdépendantes.
- Corps- mental-conscience individuelle ou matière –énergie-conscience individuelle sont liés, interdépendante un seul mouvement pour induire ce que nous nommons « l’existence, la vie selon notre conscience individuelle qui demeure une interprétation subjective donc personnelle mais « LIÉE à l’interdépendance , à l’interconnexion d u corps du mental d’où surgit la conscience individuelle.
- On ne peut éliminer ou rendre insuffisant l’un (le corps) sans rendre le tout incompréhensible et inopérant ! il y a complémentarité indissociable pour qu’il y ait « conscience d’exister » !
c’est pour cela que pour moi rien est insuffisant mais tout participe à cela…..

Miteny 16/12/2008 10:45


Ah la la.. Donc tu dis que le corps ne suffit pas, il faut aussi la conscience c'est ça?

Mon problème en fait c'est que je suis infiniment plus intelligent que vous. Le fossé qui nous sépare est trop grand. C'est ça le problème (pour moi).


vincent 15/12/2008 18:41

Seb
Frapper n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante.
Rép :
N’importe quel corps frappé sans un sujet associé à ce corps n’a pas de sens, ce n’est pas n’importe lequel car chaque corps est un corps conscient (même celui d’un chien). Quand tu l’appelle par son nom il sait que c’est de lui qu’il s’agit ! donc quelque soit le degré de conscience ou d’inconscience de cette forme de vie elle est associé à un corps.
La conscience est présente dans toute forme de vie, de la plus simple à la plus complexe.
Donc n’importe quel corps est toujours un corps qui n’est pas n’importe lequel mais un corps avec « un sujet conscient » !

Miteny 15/12/2008 18:48


Hors sujet. Je ne demande pas " est ce que quelqu'un a mal à chaque fois qu'un corps est frappé". Cette question (dont la réponse est probablement oui) ne peut pas être étudiée par la science.
Un peu de concentration !


vincent 15/12/2008 11:05

Ben oui et alors!
c'est valable pour tout le monde dans "son ressenti" donc.................?

Miteny 15/12/2008 17:02


Frapper n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante.


vincent 13/12/2008 09:34

Seb : TU me répètes là. T'as décidé de répéter ce que je dis?
Rép :
Je répète ma question…….
As tu déjà vu quelqu'un qui a ressenti la douleur avec le corps de quelqu'un d'autre?
Nous parlons d’un fait constatable par tout le monde…….qui est le propre de ce qu’on nomme l’existence……………….et alors ! Mais cela est valable pour tout ce qui vit, animaux, insectes, bactéries etc… c’est le propre de la « Vie », cette vie est commune à toute forme de vie car toute existence est douée de « conscience » !

Miteny 15/12/2008 09:52


Je ne sais pas pour la "vie" mais je sais pour ce que je constate. Un seul corps frappé fait mal. C'est ce dont je suis sûr.


Cartman 12/12/2008 23:23

MES AMIS !! MES AMIES !!
HEHOOOOOOOOO MADAME !!!

Sur le Frigo, un article DECISIF et qui concerne TOUS les contributeurs du blog de Miteny.
Enfin...ca vous concerne un peu...
Bon disons que c'est en rapport avec Miteny.

Sur le Frigo, on est des artisans de père en fils depuis 3 ans.
Et ce nouvel article est vraiment particulier.

Alors venez nous aider à passer des fêtes au chaud devant une dinde, plutôt que au chaud devant juste Foucault...
c'est ici : http://grille-pain-dans-le-frigo.over-blog.com/article-25742256.html

A vot'bon coeur m'sieurs dam' !!!!

vincent 12/12/2008 22:38

Que la douleur ne peut être ressenti que par un seuL corps,le sien? t'as déja vu quelqu'un qui a ressenti la douleur avec le corps de quelqu'un d'autre?

Miteny 12/12/2008 23:08


TU me répètes là. T'as décidé de répéter ce que je dis?


vincent 12/12/2008 20:57

au moins tu ris c'est déjà pas mal............
c'est bien tu sais au moins que tu as mal quand t'as mal c'est éééénnnnoooorrrrmmmmmeeeeeee tu ne trouves pas!;o)

Miteny 12/12/2008 21:04



La douleur ne peut venir que d'un seul corps. Merci d'avoir participé.. TU avoues la vérité.



vincent 12/12/2008 18:44

non tu as mal quand TON corps ....ton corps...ton corps...TOI pas n'importe quel corps......c'est pas un morceau de bidoche c'est corps-mental-conscient, individu nommé Seb pas le voisin ok!!!!! bon chalut tétu!

Miteny 12/12/2008 19:02


MON corps, c'est UN SEUL corps... et oui ce n'est pas n'importe lequel. Je suis plié en 4 :)


vincent 12/12/2008 18:12

T'es un malin.......et tu le sais!
tu as tous les droits..même celui de remettre en cause ta phrase avec laquelle tu tournes en rond depuis 4 ans malgrè les commentaires!
Mais après tout si tu ne veux pas te remettre en cause c'est ton droit...................

Miteny 12/12/2008 18:25


je n'ai mal que quand un seul corps est frappé. Je vai avoir du mal à remettre en cause ça.. lol


vincent 12/12/2008 11:46

Seb
C'est mignon "enfoiré"... T'es vraiment susceptible. Et toujours aucun argument... Et tu oses parler d'ouverture. C'est comme si un lion expliquait qu'en matière de respect de la vie des animaux,
il faudrait prendre exemple sur lui.

Rép : le lion est très respectueux, il ne tue que pour manger chaque jour ce qui lui est nécessaire, il participe à l’écosystème quand à la régulation des espèces ,c’est sa nature, ce qui n’est pas le propre de l’homme !
Pour les arguments…………………..il faudrait faire la liste de tous ceux qui ont été donnés…c’est impressionnant ! à force c’est fatiguant, tu ne trouves pas ?
Le seul problème c’est … « le corps ne suffit pas » réfléchit bien à cette tournure de phrase.
Tu verras qu’elle est la cause du paradoxe que tu exprimes. Le corps n’a pas à suffire ou ne pas suffire « il est ce qu’il est » ce par quoi tout le questionnement à lieu, ce par quoi tu expérimentes ce par quoi tu sens exister, ce par quoi tu communiques etc……….
L’organisme vivant se définit comme cela : corps-cerveau-conscience, ce corps n’a aucun besoin de suffire ou ne pas suffire « il est » c’est tout. Ta phrase créait une polémique inutile !
C’est à partir de cette totalité qu’il y a cette conscience individuelle, cela n’empêche pas de se poser la question « qu’est-ce que cette conscience individuelle » (différente des autres consciences individuelles, compte tenu que les corps auxquelles elles sont identifiés n’ont rien de spéciales puisqu’ils sont (si ils sont en bonne santé s’entend) capable des mêmes propriétés.

Miteny 12/12/2008 17:56


Tu me dis que je n'ai pas le droit de poser la question qui dérange! Dictateur!


vincent 11/12/2008 19:48

Seb
Tu fuis encore le sujet, enfoiré.

Réponse arrête de te traiter d'enfoiré, tu te fais du mal....m'enfin
fuir? quoi, même avec son exemple sur l'urine te pose problème!
Fuir le sujet?......mais tu es "le sujet" tellement conditionné par ton "concept" (4 ans de répétition ça fait quand même des dégats) que tu ne peux plus t'ouvrir à d'autres concepts qui puissent t'apporter une nouvelle perception, un nouvel angle de vue!
Allez bises toi que j'aime

Miteny 12/12/2008 10:34


C'est mignon "enfoiré"... T'es vraiment susceptible. Et toujours aucun argument... Et tu oses parler d'ouverture. C'est comme si un lion expliquait qu'en matière de respect de la vie des animaux,
il faudrait prendre exemple sur lui.


zerbib 11/12/2008 18:24

Mais le subjectif c'est réel !

Et que ne l'objectives pas, c'est sa définition.

Ca ne veut pas dire que le corps ne suffit pas à le créer !!!!!!

Il y a plein de choses autres que le subjectif que tu ne peux pas toi-même expériementer (la chaise !), parce que le subjectif n'est qu'une partie de l'individualité, or c'est toute l'individualité qui t'empêche de faire A MA PALCe, ce que je fais, qui t'empêche de PRODUIRE à ma place des effets.

Miteny 11/12/2008 18:29


"que tu ne peux pas toi-même expériementer (la chaise !), "
Si on peut.. car on peut se lever. Tu mens encore et encore.

La définition dans le cas des phénomènes réels n'est qu'une description. Ainsi la description d'un effet subjectif montre que le fonctionnement d'un corps ne suffit pas. C'est simple.CQFD

OH Jah Jah, I'm depending on you.
OH Jah Jah, I'm depending on you!


vincent 11/12/2008 17:39

Seb
Comment fais tu pour ne pas t'en rendre compte si c'est si simple? T'es encore plus bête que ce que j'imaginais?

Réponse : comment fais tu pour ne pas te rendre compte de ce que tout le monde t’explique depuis quatre ans et qui est si simple et évident?
Es tu encore plus bête qu’on ne le constate ?

Miteny 11/12/2008 17:59


Tu fuis encore le sujet, enfoiré.


zerbib 11/12/2008 17:35

J'affirme que ce que tu constates n'est pas strictement superposable à ce qui se produit.

Tu confonds à dessein, conster un effet et produire un effet.

Tu ne peux pas le constater parce que l'effet est subjectif. Mais la fabrication de cet effet subjectif n'est pas expliquée par le fait que tu ne l'aies pas objectivé !

Quel petit fourbe !

Miteny 11/12/2008 17:58


Je n'ai pas mal donc je ne constate aucune douleur. C'est réel ou pas. Si c'est réel il faut le prendre en compte dans la description que l'on fait de la réalité. Alors?


zerbib 11/12/2008 17:17

Mais quel vilain menteur ! C'est pas vrai ?!

C'est toi qui n'a pas produit de douleur ! Lui, il en a produit (que tu le constates ou pas est tout autre chose)

Miteny 11/12/2008 17:18


Non. Je constate qu'il n'en a pas produit du tout. C'est ce que je constate. Tu affirmes que ce que je constate n'est pas réel?


vincent 11/12/2008 17:02

Seb
Je ne fais que répéter: je n'ai mal que quand mon corps est frappé. C'est ça que je répète, bouffon!

Réponse : c’est bien mon grand t’as compris que tu as mal quand ton corps est frappé (mes enfants à l’age de trois ans savaient cela aussi) bon mais maintenant il faut aller plus loin sinon tes facultés cognitives ne vont pas se développer……………..c’est dommage !
Pour « bouffon » c’est pas mal c’est comme ça que tu te vois ?

Miteny 11/12/2008 17:09


Comment fais tu pour ne pas t'en rendre compte si c'est si simple? T'es encore plus bête que ce que j'imaginais?


zerbib 11/12/2008 16:39

Mais l'urine que tu constates en provenance de l'autre corps ne vient pas du tien !

Pour la douleur c'est pareil, elle n'a pas à venir du tien si le coup est sur l'autre corps !

Après si tu joues sur le fait que l'urine ça se voit et pas la douleur, ça bien sûr, mais dans ce cas on retombe dans ta taulogie débile qui est de dire "je découvre que la douleur c'est subjectif, et donc que c'est pas objectif, et donc que le corps ne suffit pas, ça c'est nul et tout le monde te l'as dit, c'est un raccourci complètement stupide.

Tu ne peux pas davantage avoir mal pour moi qu'uriner pour moi, c'est ça la vraie comparaison ! Alors que toi tu dis : "je ne peux pas avoir mal pour toi alors que je peux constater que tu urines."

Tu saisis la différence, l'ingénieur ?

Miteny 11/12/2008 17:05


Je vérifie que ce corps a bien produit de l'urine. C'était ce qu'il fallait faire pour valider la suffisance du corps dans ce cas là. CQFD

Je vérifie que ce corps n'a pas du tout produit de douleur (malgré la violence du coup). C'était ce qu'il fallait faire pour valider la non suffisance du corps dans ce cas là. CQFD


zerbib 11/12/2008 16:39

Mais l'urine que tu constates en provenance de l'autre corps ne vient pas du tien !

Pour la douleur c'est pareil, elle n'a pas à venir du tien si le coup est sur l'autre corps !

Après si tu joues sur le fait que l'urine ça se voit et pas la douleur, ça bien sûr, mais dans ce cas on retombe dans ta taulogie débile qui est de dire "je découvre que la douleur c'est subjectif, et donc que c'est pas objectif, et donc que le corps ne suffit pas, ça c'est nul et tout le monde te l'as dit, c'est un raccourci complètement stupide.

Tu ne peux pas davantage avoir mal pour moi qu'uriner pour moi, c'est ça la vraie comparaison ! Alors que toi tu dis : "je ne peux pas avoir mal pour toi alors que je peux constater que tu urines."

Tu saisis la différence, l'ingénieur ?

zerbib 11/12/2008 15:52

Mais non, c'est ça que tu ne comprends pas § Tu peux vérifier que le corps produit de l'urine, bien sûr, mais tu ne peux pas uriner à la palce de ce corps quand sa vessie est pleine.

Pareil tu peux vérifier que le corps produit de la douleur, mais pas avoir mal à la place de ce corps quand il est frappé.

Tu mélanges exprès, constater un effet quand le stimulus est sur un autre corps et fabriquer cet effet.

(au fait, toujours pas réfuté le coup de la chaise !)

Miteny 11/12/2008 16:25


"Pareil tu peux vérifier que le corps produit de la douleur"

Non. Dis moi comment alors?


zerbib 11/12/2008 15:39

Et tu n'urines que quand ta vessie est remplie.
Nies-tu que le corps suffise à uriner ?
(Que l'être humain puisse être aussi prodigieusement bête, voilà qui ne laisse pas de me sidérer)

Miteny 11/12/2008 15:45


N'importe quel corps produit de l'urine. Facile à vérifier. Ce n'est pas le cas pour la douleur CQFD.


vincent 11/12/2008 15:01

Seb
j'ai jamais posé ça. Tu sais lire? Quel con quel con quel con !!

réponse : fais gaffe à ta tension Seb tu vas faire un arrêt cardiaque……….ne t’énerve pas comme ça, quand on a trouvé la « vérité et dieu » on est cool, mon chéri…..allons allons !

La première chose que tu as dite et répétée à moi comme aux autres c’est :
Tant que vous n’avez pas compris « que le corps ne suffit pas » ce n’est pas la peine d »aller plus loin car vous n’avez rien compris !
Mais comme tu n’as pas démontré toi-même la non-suffisance du corps par tes arguments et que ceux-ci ont été contredits et argumentés par la plupart des bloggeurs…….donc choux blanc.
Mais il me semble que tu as des difficultés avec la comprenette……faudrait prendre le temps de lire ce qu’on t’écrit chéri et cesse d’être vulgaire car tu ne fais que t’insulter toi-même ai un peu de compassion envers toi, ne sois pas si dur,,…..je t’assures tu n’es pas si con que ça pour le répéter trois fois
Allez ,détends toi ça va s’arranger la connerie c’est pas une maladie incurable tu peux en guérir avec le temps…bises !

Miteny 11/12/2008 15:15


Je ne fais que répéter: je n'ai mal que quand mon corps est frappé. C'est ça que je répète, bouffon!


vincent 11/12/2008 08:40

Cher Seb
Ton débat, ta preuve de l’existence de dieu sont voués à l’échec !
Tu poses la « non suffisance du corps » comme une vérité établit et tu construit ensuite ton raisonnement à partir de ce fait pour toi, qui n'est nullement prouvé et démontré.
En fait tu présuppose « l’antériorité de la conscience sur le corps » « l’aspect premier de la conscience sur le corps »……………………ça c’est « ton opinion » et tu as le droit de l’avoir, chacun selon son parcours parvient à « une idée qui lui est propre », personne ne t’en empêche. Mais ta démo, n’est pas une preuve, seulement une constatation qui t’es personnelle mais non démontrée !(ce qui ne veut pas dire qu’on soit contre, je parle de ta preuve qui n’est qu’une affirmation perso)
Surtout concernant la douleur qui est un phénomène totalement subjectif, un ressenti personnel…………..donc lié à « ton corps » « ton individualité » et celle-ci est interdépendante de l’apparition corps-mental-conscience individuelle.
Et pour qu’il y ait « autre chose » tu dois d’abord faire la démonstration, que le phénomène « douleur » comme d’autres phénomènes personnels –subjectifs ne soient pas liés justement « à la conscience que tu as de ce corps », et donc à sa « non-suffisance » et là c’est pas gagné du tout car le débat dure depuis quelques milliers d’annèes et cela aussi bien dans le domaine scientifique, philosophique, spiritualiste et j’en passe !

Miteny 11/12/2008 12:39


T'es vraiment stupide.
"la « non suffisance du corps » comme une vérité établit et tu construit ensuite ton raisonnement à partir de ce fait pour toi, qui n'est nullement prouvé et démontré. "

j'ai jamais posé ça. Tu sais lire? Quel con quel con quel con !!


vincent 10/12/2008 14:32

Seb
Comme tu n'es pas d'accord avec la conclusion (par haine irrationnelle) et que tu n'as pas d'arguments, tu décides que je suis fou (c'est à dire pratiquement qu'il faudrait m'éliminer). Donc je te dis clairement que t'es une grosse merde. Ça te va ? Ah les cons !! Inimaginable.

Rép : Tu es sur le bon chemin
1- délire d’être persécuter (c’est un bon signe pour mon maître, bientôt tu seras mûr pour le saint suaire et les clous…..persévères dans cette direction……………)
2- ton maître disait « tout ce qui entre par la bouche d’un homme ressort par le lieu secret et ne le souille pas, mais tout ce qui sort par sa bouche vient du cœur et le souille ! »
Fais gaffe à ce que tu dis quand même : «je te dis clairement que t'es une grosse merde »
Ça par contre ça tache et ça colle au pompe et puis après tu en mets partout sur le tapis…..ça laisse des traces (continues dans ce sens tu es pile poil sur le chemin obscure de la force, (j’en suis ravi cher frère tu progresses à pas de géant !)

vincent 10/12/2008 12:45

Seb
C'est toi le méchant... nan c'est TOOIII.....Affligeant.
Rép : ne t’énerve pas Ô mon maître dans la perfidie……car je reconnais et j’admet que je suis méchant…mais je reste en adoration vers ta méchanceté insurpassable car tu es le prophéte…………………ordure, neuneus, bande de con, pourriture, etc…..ces mots dans ta bouche quand tu les insultes sonnent comme des douceurs à mes oreilles car ta méchanceté, ta fermeture d’esprit, ton orgueil démesuré sont un baume pour mon cœur, un exemple pour mon esprit je ne sais comment faire pour arriver à ton niveau, car je suis jaloux mon maître à une immense adoration pour ta perfidie, ta méchanceté et tout ton art pour leur faire croire que tu es l’élu……chapeau !!!!!
à bientôt frère dans la foi perfide et le mensonge élevé au rang de la vérité "tu es Grand, très Grand frère..........

vincent 10/12/2008 11:43

PS oui je vénère l'hypocrisie c'est évident puisque je t'ai dit que je m'inclinai devant toi.....tu vois bien que je ne suis pas un menteur!;o)

Miteny 10/12/2008 12:02


C'est toi le méchant... nan c'est TOOIII.....

Affligeant.


vincent 10/12/2008 11:38

Seb
Tu vénères l'hypocrisie donc. Tu vénères l'hypocrisie et le mensonge. Tu mérites une double peine.

Rep : oui c’est vrai grand prophète, je mérite ……..mais moi je sais qui je sers, donc je ne suis pas hypocrite ni menteur puisque je le dis………………..mais toi tu fais comme moi tu sers mon maître Satanas la merdasse, tu le sers bien mieux que moi car en plus, toutes tes paroles en témoignent et tu le sers mieux que moi car tu es menteur et hypocrite de surcroît en disant servir dieu et en employant les paroles et la méchanceté de mon maître……tu es vraiment mon gourou Ô Perfide Miteny !
D’ailleurs mon maître voit en toi de mois en mois, d’année en année monté en toi « la force obscure » que dis-je l’obscurantisme bienfaisant du bien et du mal, de dieu et de belzébuth….Ô quel joie pour lui de revenir à cette époque béni où ils s’occupaient d’excommunier les saints et ton dieu de brûler les sorcières. Tu es vraiment son grand prophète ! Il a même été jaloux de ton idée de mêler dieu à un pari, de le salir dans l’argent avec une preuve à l’appui…tu es vraiment formidable l’argent, dieu, le diable, le pari..t’es vraiment un grand parmi les grands, vivement que ton règne arrive (comme du temps de l’inquisition) et que le bordel règne sur la terre et que tous ceux qui aime, qui sont ouverts, intelligents mais qui n’ont rien compris à ton raisonnement soit brûler dans la géhenne.
Bon continue à œuvrer pour mon maître le roi de la merdasse, Satanas le salasse….

Miteny 10/12/2008 12:00


T'es vraiment pathétique.


vincent 10/12/2008 09:26

Seb
-Bien sûr.. Satan veut que l'existence de Dieu soit démontrée.. Pourquoi voulez vous être des crevures?
-Tu fuis donc, Belzébuth?- Ah les cons !! Inimaginable.
-t'es persuadé avoir raison sans jamais te remettre en question. C'est la définition de la bêtise profonde
-Pourquoi tu mens comme ça?
-On commence par mentir et on sait jamais comment ça finit. TU as choisi le mal c'est ça?
Je suis outré par tant de mensonges.
-Contrairement aux apparences, je suis beaucoup plus humble que vous. Est-ce de l'humilité quand, par orgueil, vous mentez et refusez l'évidence?
-Je vais doucement parce que pour parler à des neuneus, faut aller très doucement.
-Gros et surtout stupide. C'est plus grave non?
-C'est plus grave d'être stupide que d'être gros. Donc tu vois que tu ne vas pas bien. Tu pourrais aller mieux en étant un peu plus intelligent.
-T'es incapable de répondre à cette question parce que t'es trop nul.
-Bah si bougre d'ahuri !! Alors tu sais faire la différence entre un seul et n'importe lequel ?? Toujours pas apparemment. (t'es drôlement atteint)
-Avoue que t'es foutu. T'es coincé. Tu refuses de répondre par mauvaise foi, c'est tout.
-Le pire c'est que tu ne vois pas que tu dis n'importe quoi. c'est ça le plus grave.
-Totalement débile ! Je suis même outré par tant de connerie!
-ASSASSIN, tu mens! C'est très clair!
-Tu le nies serviteur de Satan?
-La vérité que tu es obligé d'accepter par manque d'arguments.

Cher prophète……je t’envoie un message de mon maître Satanas la merdasse qui jacasse dans la bourbasse et jubile de tes propos salasses quand tu traites tout le monde d’ordure. Mon maître se sent tout petit à coté de toi, il aimerait te recruter comme agent commercial du mal car t’es vraiment bon……mais alors très bon très très bon…. !
Il trouve que tu t’es trompé de bord, qu’il y a une erreur d’aiguillage, il ne sait plus ou il en est car si les prophètes commencent à tenir son langage…..il m’a dit qu’il allait, lui, parler d’amour et de pardon pour foutre la merde et la confusion dans les esprits. Donc son message pour toi est : « qu’en penses tu mon frère dans la haine, veux tu travailler pour moi ? car ta rancœur est immense, ton esprit revanchard insondable, la haine de tes semblables dépasse la vastitude du ciel, tu as une énergie diabolique dans le rejet de l’autre, la division, une culture de « l’ego » donc un orgueil démesuré doué d’une humilité à être plus humble que les humbles. Tu bats tous les records ! Par pitié je t’en conjure fait partie de mon équipe et le royaume t’appartiendra, car tu es plus fort que le Christ mais en sens inverse.
Dis moi oui ! viens dans la merdasse avec moi ………………..tu es une véritable usine à la fabriquer..devant toi je m’incline………………………………

Miteny 10/12/2008 10:29


Tu vénères l'hypocrisie donc. Tu vénères l'hypocrisie et le mensonge. Tu mérites une double peine.


Jalbec 09/12/2008 21:10

"Attends de voir... Attends de comprendre que le corps ne suffit pas.... "

-------

...petit fripon, un jour tu comprendras... J'ai compris que mon corps se suffit, le tien qu'il aille à ses croyances !

Miteny 09/12/2008 21:27


gnagnagna... oh j'ai peur ! quel argument!

Mouarf, MDR, lol


Jalbec 09/12/2008 18:51

"Satan...Dieu..."

-------

Tu ne parles que de légendes mon miteny...

Miteny 09/12/2008 19:45



Attends de voir... Attends de comprendre que le corps ne suffit pas....



Jalbec 09/12/2008 17:53

"D’ailleurs mon maître me dit souvent que si les gens comme toi n’existait pas lui aussi cesserait d’exister"

-------

ET VLAN DANS LE DENTIER !

Miteny 09/12/2008 17:59


Bien sûr.. Satan veut que l'existence de Dieu soit démontrée.. Pourquoi voulez vous être des crevures?


vincent 09/12/2008 17:49

Seb
Tu as choisi le prince des ténèbres. Moi, bizarrement, je préfère (de peu) la vie, la sécurité, le développement durable, les lémuriens et les cétacés.
Donc tu es mon ennemi, vile créature.
R : tu sais que je t’aime toi…….c’est vrai je suis une créature des villes, mais je suis quand même un mammifère en voie de disparition car en tant que suppôt de satan je vis dans un monde où plus personne ne crois en mon maître, heureusement qu’il y a des gens comme toi pour me reconnaître sinon je finirai par disparaître. D’ailleurs mon maître me dit souvent que si les gens comme toi n’existait pas lui aussi cesserait d’exister…c’est drôle quand même….

Miteny 09/12/2008 17:57


Tu rigoles. Il n'y a que des serviteurs de Satan. Vous avez tous signé un pacte en sa présence dans les sous-sols du Vatican. Il y avait aussi les représentants des grandes religions, des
capitalistes et des politiques.

Pour fêter ça, vous vous êtes énivrés en buvant du sang d'innocents (et du sang de lémuriens).


Jalbec 09/12/2008 17:37

"La douleur ne se propage pas, c'est un quale"

-------

Un quale est un effet subjectif ressenti, de quoi parles-tu ?

Miteny 09/12/2008 17:51


Un effet subjectif: inaccessible aux autres. Donc pour une personne, elle ne vient que d'un seul corps.

AVOUE, AVOUE, AVOUE !!


Jalbec 09/12/2008 17:26

"N'importe quel corps fait mal à quelqu'un oui. Mais ça s'explique: c'est une autre question. Ensuite, ce n'est pas le problème posé ici."

-------

Comme ça s'explique que n'importe quel corps ne peut ressentir la douleur ressentie par n'importe quel autre corps, et c'est ton problème ici.

Miteny 09/12/2008 17:29


Quand tu dis ça, il est clair que tu parles de l'influx nerveux. Or ce n'est pas le sujet. La douleur ne se propage pas, c'est un quale. Tu fuis encore la question de la production de la douleur.


vincent 09/12/2008 17:04

S : Quelle mauvaise foi. Pourquoi détester la vérité? C'est surréaliste comme comportement. Et en plus tu te crois malin en faisant ça.
R- Non je ne suis pas malin ……je suis le MALIN, l’antéchrist, Gargamel, la sorcière de blanche neige (toi c’est blanche neige oh que t’aiiimmmmeeuuuuuuuu)

S : L'injustice dont je suis victime est proprement odieuse. Et en plus ces abrutis se plaignent parce que le monde est une horreur. Mais quand on constate que 99% de la population est constitué d'odieux menteurs alors on trouve tout ça logique.
R- Mais c’est TOI LA LOGIQUE…..c’est normal que le reste du monde soit une horreur, n’est-ce pas ma BEAUTÉ LOGIQUE

S : Assassin, voleur. Toi et tes semblables sont responsables de tous les malheurs du monde.
R- mes semblables ? ne ferais tu pas parti de mes semblables……bizarre je n’ai rien compris..


S : Oser demander aux autres d'être honnête quand on est soi-même une pourriture, c'est particulièrement mesquin, lâche, bête.
R- nous on ose rien demander aux autres puisqu’on est d’accord avec les autres dans ce qu’ils disent………………une pourriture…..moisissure…..vergiture…..confiture…..ha voilà j’ai trouvé confiture (tu sais gelée de conscience » une cuillère sous la langue le matin à jeun et tu verras , il faut trois semaines de cure et après tu retrouveras le goût de tes semblables et tu connaîtra L’AAAMMMMMOUUURRRRRRRRRRRRRRRRRRR)
bises ha que je t’aaiiiiimmmmmeuuuuuuuuuu

Miteny 09/12/2008 17:14


Tu as choisi le prince des ténèbres. Moi, bizarrement, je préfère (de peu) la vie, la sécurité, le développement durable, les lémuriens et les cétacés.

Donc tu es mon ennemi, vile créature.


Jalbec 09/12/2008 16:57

"Il faut être mal intentionné, avoir de mauvaises intentions... être une pourriture quoi. "

-------

Nier le fait que n'importe quel corps suffit à ressentir sa propre douleur est un parfait exemple de la phrase ci-haut mentionné.

Miteny 09/12/2008 17:12


N'importe quel corps fait mal à quelqu'un oui. Mais ça s'explique: c'est une autre question. Ensuite, ce n'est pas le problème posé ici. Tu fuis donc, Belzébuth?


Jalbec 09/12/2008 16:46

"Toi et tes semblables sont responsables de tous les malheurs du monde"

Selon miss causalité ça t'implique donc toi aussi miteny...

Miteny 09/12/2008 16:53


Moi je ne mens pas de façon aussi odieuse que vous. Oser dire "n'importe quel corps suffit" alors qu'il est évident que personne ne constate ça et que c'est très con... il faut le faire.


Il faut être mal intentionné, avoir de mauvaises intentions... être une pourriture quoi.


Et après vous osez vous plaindre que le monde ne va pas bien. "c'est dur: il y a plein de méchants qui volent et qui détruisent tout bouuuuu... snif snif".

Mais regardez: vous mêmes vous faites pareils. Vous mentez odieusement, grossièrement juste parce qu'une conclusion (a priori anodine) vous gêne. Mais souffrez donc, c'est BIEN FAIT POUR VOUS. Vous
n'avez que ce que vous méritez.


vincent 09/12/2008 16:26

Seb
Ah bon? Si ce n'est pas clair, regarde l'animation de l'entête. Tu la comprends au moins? (on se demande).
Réponse
ho que si c'est c'est clair et tout le monde ici la comprend...............mais le problème c'est que toi tu ne comprend pas ce que tout le monde ici te dis qui est très très clair sauf pour toi SEUL..................et c'est nous qui avons des certitudes????????

Miteny 09/12/2008 16:41


Quelle mauvaise foi. Pourquoi détester la vérité? C'est surréaliste comme comportement. Et en plus tu te crois malin en faisant ça.

L'injustice dont je suis victime est proprement odieuse. Et en plus ces abrutis se plaignent parce que le monde est une horreur. Mais quand on constate que 99% de la population est constitué
d'odieux menteurs alors on trouve tout ça logique.

Assassin, voleur. Toi et tes semblables sont responsables de tous les malheurs du monde.

Oser demander aux autres d'être honnête quand on est soi-même une pourriture, c'est particulièrement mesquin, lâche, bête.


Jalbec 09/12/2008 16:19

Merci vincent, t'as fait ma journée !!! (le fou-rire est vraiment réconfortant, merci encore)