Une étrange mission.

Publié le par Miteny

Répéter sans cesse : le corps ne suffit pas, avez-vous mal quand je me cogne ?, le corps ne suffit pas, avez-vous mal quand je me cogne ?, le corps ne suffit pas… Voilà ma mission sur Terre. Etrange non ?
C’est un peu comme si j’avais à répéter toute ma vie : La Terre tourne, la Terre tourne, la Terre tourne... pour finir par dire sur mon lit de mort : « et pourtant, elle tourne ». Malheureusement, il paraît qu’il y en a qui ne sont toujours pas au courant… Probablement que mes derniers mots seront : « et pourtant, il ne suffit pas… Arghh… couic ». Mais réfléchissez quand même : pour vous faire comprendre ce qu’est une mauvaise odeur, il me suffirait de faire péter n’importe quel corps (après l’avoir préalablement gavé de cassoulet toulousain). D’accord ?

Mais pour vous faire comprendre ce qu’est une douleur horrible, est-ce qu’il me suffirait de torturer n’importe quel corps ? Mmm ?? Réfléchissez bien avant de répondre. Je sais que c’est une question d’une complexité affolante mais faites un effort…

PS : pardon d’utiliser des gros mots (réfléchir). En fait ce terme fait référence à l’éventuelle activation d’au moins un neurone du grain de semoule tout rabougri qui se balade à l’intérieur de votre crâne. Vous ne savez absolument pas de quoi je parle ? Je sais.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 29/11/2008 23:32

(miteny)
Pourquoi supposer que le corps peut fabriquer la conscience alors que ce n'est pas prouvé?

En effet je n’ai jamais eu mal au pied de mon voisin.

euh... 29/11/2008 17:20

Tu "constate"? Il s'agit donc d'un qualia?
Dans ce cas, tu ne peux rien démontrer, ni expliquer.
Juste le seriner à tes pairs dans ta tête.

Miteny 01/12/2008 10:51


Parce que toi tu ne constates jamais de douleur? Tu ne sais pas ce que c'est?


j 29/11/2008 13:25

complaitement débile ton site tu devrais arreter

gilbert 28/11/2008 23:49

(miteny)
En fait, je suis beaucoup trop génial pour vous. Il y a trop de différence entre mon QI et le vôtre. C'est ça le problème.

Pour s'en rendre compte, je te suggère de te mettre une main dans le feu et l'autre sur un câble électrique.

gilbert 28/11/2008 23:41

(miteny)
Si les crocodiles sont verts ce n'est pas pour pouvoir se cacher dans les arbres.

...

Ce n'est pas une hypothèse, c'est un constat.. (évident).

gilbert 28/11/2008 23:40

(miteny)
Tu as perdu un de tes deux neurones? Pas possible !!??

...

Ça fait du bien de se défouler un peu…

gilbert 28/11/2008 23:32

(miteny)
Vous ne savez absolument pas de quoi je parle ?

Moi je parle d'un truc simple: aie, aie, ouille, ouille.

Occam 27/11/2008 00:39

Le corps ne suffit pas.
Et alors?
ça signifie quoi?
ça explique quoi?
Qu'il faut du chocolat pour faire des chocapics?
Le mouvement héliocentrique n'est pas vrai ou faux, il permet simplement une modélisation plus simple et donc plus sure du mouvement des corps célestes.
Si ton hypothèse ne permet que d'ajouter de la complexité à l'équation, alors...

Miteny 27/11/2008 10:21


Ce n'est pas une hypothèse, c'est un constat.. (évident).


mamalilou 26/11/2008 04:03

non n'importe quel corps frappé n'est pas une cause suffisante pour que ce corps unique qui est frappé ait mal...
miteny...
"lui aussi te dis que seul le corps frappé préalablement déterminé "fait mal""..

si n'importe quel corps frappé c'est le même n'importe quel corps qui a mal.

t'es relou, même en faisant minimaliste et avec des libertés de langage...

Miteny 26/11/2008 10:14


Tu as perdu un de tes deux neurones? Pas possible !!??


genetus 25/11/2008 09:18

La douleur n'existe que si elle est provoquée. Donc je peux considérer que la non existance de la douleur est un fait à moins qu'elle soit provoquée. Je vais plus loin, pour exister, quelque-chose doit être permanent. Un arbre existe, un brin d'herbe existe, une pensée peut exister. mais la douleur n'existe que pour celles et ceux qui les ressentent. La douleur n'est pas une fatalité non plus. Quelqu'un qui souffre de maladie est en parmanence victime de la douleur. Quelqu'un qui se porte bien ne sait pas ce que c'est que la douleur. Les micros douleurs ne sont que des avertissements de l'organisme pour nous éviter de plus grandes douleurs, courbatures, muscles, tendons, dents, etc... Donc dans ce cas elle revet la forme de quelque-chose de plutôt positif, mais dans une dimension propre à chacun. Si je poursuis mon discours sur la base de mon expérience, je peux même constater que certaines personnes ne ressentent pas de douleurs en étant frappées, alors que d'autres oui. C'est là que l'esprit fait la différence. Je suis donc enclin à dire que d'affirmer que le raisonnement peut être faux, dans le sens ou si n'importe quel corps est frappé sur cette planète, en bon état ou pas, moi je ne ressens rien. Cela ne devient vrai qu'à partir de l'instant où c'est moi qui suis frappé, donc pas n'importe lequel.
Bref, c'est sans prétentions aucune que j'ai produit ce petit texte. Bonn continuation

genetus

Miteny 25/11/2008 14:24



"Cela ne devient vrai qu'à partir de l'instant où c'est moi qui suis frappé, donc pas n'importe lequel."


OUI. Donc le fonctionnement de n'importe quel corps frappé n'est pas une cause suffisante de la douleur. On est d'accord?



miteny 22/11/2008 12:40

Ça y est, mon orgueil a pris le dessus, je me prends pour un prophète !!

mamadomi 22/11/2008 01:22

oui tu fais bien de parler de qi miteny mais pas avec un petit q pas avec un grand...hohoho
parce que question K'i ou qi si tu veux...va falloir que tu explores...tu y trouverais quelques éléments de réponses tant pour l'expérience que pour la méthode démonstrative...

es-tu vraiment un chercheur ou bien te crois-tu arrivé? ;)

gilbert 21/11/2008 21:51

(miteny)
Moi je n'insulte pas... j'explique

david 21/11/2008 17:02

Je finissais ta phrase. ^^

Miteny 21/11/2008 17:12


Encore de la calomnie.


david 21/11/2008 16:51

... nous nous agenouillions tous devant toi pour te servir.

Miteny 21/11/2008 16:57


QUid, quoi, comment? Devant qui?


klem 21/11/2008 16:16

je voyan ca dans l'aute sense, tu es quand meme seul contre tous...

Vae Victis MitMit

Miteny 21/11/2008 16:27


Belzébuth, prince de ce monde ...


kle 21/11/2008 14:56

"Il y a trop de différence entre mon QI et le vôtre. C'est ça le problème."

Ravi quez tu le reconnaisses enfin, depuis le temps qu'on te le met sous le nez......

(non, pa le cassoulet...)

Miteny 21/11/2008 15:03


Tu confirmes donc: je suis trop génial pour vous. Merci.


Dr Maison 21/11/2008 07:38

+1 , mais ce cancre va encore te sortir un écran de fumée (sic).
ce type n'est pas un messie, c'est un fumigène.

Miteny 21/11/2008 10:39


En fait, je suis beaucoup trop génial pour vous. Il y a trop de différence entre mon QI et le vôtre. C'est ça le problème.


mamadomi 21/11/2008 04:34

une holà pour alain qui pue qui pète...
mdr
mais t'as tellement raison...;)

Alain 21/11/2008 00:13

« Mais réfléchissez quand même : pour vous faire comprendre ce qu’est une mauvaise odeur, il me suffirait de faire péter n’importe quel corps (après l’avoir préalablement gavé de cassoulet toulousain). D’accord ?

Mais pour vous faire comprendre ce qu’est une douleur horrible, est-ce qu’il me suffirait de torturer n’importe quel corps ?»

ben c'est pareil mon canard ... le corps qui pète c'est le corps gavé de cassoulet ... tu vois bien que si je me gave de cassoulet tout le monde y pète pas, tu ne pètes pas ... et donc dieu existe??? schlurb???.

Miteny 21/11/2008 10:36



Non mais quel con !


Toi savoir lire? Toi alors lire question. "Pour vous faire comprendre ce qu’est une mauvaise odeur, il me suffirait de faire péter n’importe quel corps (après l’avoir préalablement gavé de
cassoulet toulousain). oui ou non?


Toi comprendre ou toi très très stupide??



david 20/11/2008 21:08

"tu fuis?"

Ah, c'était ça la question ?
oui, j'ai trop peur, et j'adore répéter sur un sujet ce que j'explique dans un autre.

david 20/11/2008 20:44

ok

"Vous ne savez absolument pas de quoi je parle ?"

si si.

Miteny 20/11/2008 20:50



tu fuis?


pscchhhhhhhh... (tu te dégonfles)



david 20/11/2008 19:13

"Probablement que mes derniers mots seront : « et pourtant, il ne suffit pas… Arghh… couic »."

Pourquoi tu dirais "couic" ? Moi je dis pas souvent "couic"...
PS : c'est juste après son procès où il a nié que la Terre tournait qu'il a dit "et pourtant, elle tourne.", pas sur son lit de mort.
(Il n'a d'ailleurs pas du tout passé sa vie à faire connaitre sa découverte)

Miteny 20/11/2008 19:35


Peux tu répondre à la question que j'ai posé dans cet article?