Miss causalité.

Publié le par Miteny

Je n’arrête pas de répéter sur ce site que le principe de causalité ne peut pas être violé. La causalité ne peut pas être violée. C’est la base de tout raisonnement scientifique et logique. Puisque vous ne comprenez pas, je vous ai fait une animation (descendez la fermeture éclair). Peut-être que ça peut vous aider.

 

 

PS : la pub de l’entête a changé. J’espère que c’est un peu plus clair maintenant.

 

 

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

miteny 22/11/2008 12:51

Que vous soyez tous bêtes ne fait pas le moindre doute... malheureusement.

miteny 21/11/2008 22:05

Est-ce un viol du principe causal?

Miteny 21/11/2008 22:12



ATTENTION: un faux miteny est en train de péter les plombs. En fait ce n'est pas moi, c'est gilbert!


Attention, attention !


Oyez, oyez, gentes dames!


Ce n'est pas moi, c'est gilbert !!!



Jalbec à tous 04/11/2008 19:55

Faisons une expérience, voulez-vous ?

Je vous demande de mettre votre main gauche dans le feu jusqu'à ce que vous ressentiez le phénomène douleur.

Constat :
La douleur peut être considérée comme étant un phénomène ayant une cause. Tout simplement. Donc pour vous cette cause n’est pas "n'importe quel main brûlée". Pour vous par exemple, c’est « votre main gauche brûlée ».

Hypothèse H.
Supposons que pour une main brûlée le fonctionnement du corps soit une cause suffisante du phénomène douleur.

Déduction 1.
L’hypothèse H signifie que l’affirmation A « l’évènement « n’importe quel main brûlée » est une cause suffisante du phénomène douleur » est une affirmation vraie.

Déduction 2.
Si A est vraie, A est vraie pour vos deux mains. Nous sommes en contradiction avec le constat. A est donc faux, notamment pour votre main droite.

Conclusion.
Vous êtes certain que l’hypothèse H est fausse. »

Main gauche brûlée = douleur main gauche
Main droite pas brûlée = pas douleur main droite

Donc il y a « Autre chose » et cet « Autre chose » ne peut être que......

Je vous laisse un peu deviner… (300 sous pour celui qui trouve)

Jalbec à Miteny 03/11/2008 15:52

Non, mais ce n'est pas faut d'avoir essayer.

J’ai quand même fait une petite expérience. Tu me répètes sans cesse de mettre ma main dans le feu. J’ai commencé à mettre une feuille de papier dans le feu. Voufffffff, elle s’est transformée en cendre en très peu de temps. Ensuite j’ai piqué une guimauve sur le bout d’une branche et je l’ai mis dans le feu. Doucement elle s’est mise à dorer, ensuite à prendre en flamme, à noircir et enfin à dégouliner dans le feu…

Ça m’a fait penser à certains films d’horreur où tu vois les corps de brûlés. La peau tombait en lambeau, c’était pas beau à voir, ça me fait toujours penser à Jeanne d’Arc sur le bûcher.

Je me suis dit c’est pas ça qu’il veut, le Miteny, voir ma main en lambeau ? Il dit toujours qu’il veut nous aider.

Après mûre réflexion je me suis dit, ben non, il veut pas que je me brûle la main. Il veut que je la mette dans le feu et que je l’enlève aussitôt et lui dire ce que j’ai ressenti mais il ne veut surtout pas qu’il y ait de rougeur sinon ça compte pas, l’ai-je lu s’objecter à maintes reprises.

Alors je l’ai passé rapidement dans le feu. Rien. Un peu plus lentement. Rien. Un peu plus lentement. Un peu de chaleur. Un peu plus lentement. Beaucoup de chaleur et des picotements.

A ce moment-là ma conjointe est arrivée à côté de moi. J’ai dû m’expliquer. Je lui ai dit :
- je fais une expérience parce qu’un certain Miteny dit que si je mets ma main dans le feu je vais savoir c’est quoi la douleur
- ouais, pis après…
- ben si je puis ressentir de la douleur je vais avoir la preuve que dieu existe
- comment ça ?
- ben y dit que la douleur c’est quand ça fait mal. Pis si ça m’fait mal et que toi t’as pas mal c’est qu’y a « autre chose »
- « autre chose » ???
- oui, « autre chose » qui dit. Donc je vais remettre ma main dans le feu jusqu’à ce que tu me dises que tu sentes quelque chose ok ?
- AIE BONHOMME, relaxe un peu, j’vais t’dire moi ce que tu vas découvrir si tu fais ça, tu vas découvrir qu'« autre chose » c’est pas un dieu, tu vas découvrir plutôt qu'« autre chose » c'est un CON et ce sera TOI le CON !

L’expérience s’est terminé ainsi. Alors le plus près que je me sois trouvé de ta « douleur » c’est des picotements. Est-ce ça la douleur Miteny, la sensation de picotements dans la main gauche (j’ai pas pris la droite au cas où l’expérience tourne mal) ?

Jalbec à Miteny 02/11/2008 07:45

Miteny, le seul qui a intérêt à gagner du temps ici c’est toi ! Tu sors cet argument à chaque fois que t’es acculé au pied du mur, justement pour tenter de gagner du temps pour ton pari !

Tu ne peux nous définir la douleur autrement que « c’est quand ça fait mal ». Alors soit, est-ce qu’il y a autre chose que tu peux nous définir qui pourrait remplacer la douleur dans TON raisonnement ? Tu pourrais bien nous en énumérer une dizaine vu que tu nous assures dans TON raisonnement que : «…J’aurais pu prendre n’importe quel autre exemple, Dieu ayant créé toute chose… »

Alors vas-y, énumères-en une dizaine et on tentera de se mettre d’accord sur l’une d’entre elles.

Miteny 03/11/2008 10:54


Quoi? tu n'as toujours pas compris ce qu'était la douleur?


dumbledor 01/11/2008 17:30

tu l'as trouvée au bois de boulogne , ton travlo bresilien ?

Dr House 01/11/2008 00:12

miteny : "Soyons précis: tu n'as pas répondu à la question.
Bref, je n'ai pas le droit de constater que je n'ai pas mal. C'est ça ton ultime argument? "

tu as le droit de constater que tu n'as pas mal quand ton corps est sujet de l'experience.
hors dans le cas de ta demo, tu est SPECTATEUR du coup porté sur l'autre .
spectateur = voir, de facon passive.
passive.
PASSIVE
PAAAASSSIIIIVVVVEEEE

il comprend le monsieur ?

non, je sais... tu comprends pas , parceque ca t'arrange.

allez je reviens le mois prochain, jte laisse te débattre dans ton bourbier de mensonges.

@+

Miteny 03/11/2008 10:46


Et donc? J'ai le droit ou pas de dire que j'ai pas mal quand je ne suis pas frappé?


mamadomi 31/10/2008 22:46

oh quel progrès miteny...
tu frondes!

retour à la case départ
ton site progresse grâce à la controverse
nulle grand progrès ne s'est fait en ce monde sans controverse
quelle qu'elle soit miteny
tu as des contradicteurs sur divers registres
et tous méritent que tu en tire parti pour progresser
mais puisque tu parles de site, il est vrai que ce n'est pas compatible avec la progression du site que de reconnaître tes failles au fur et à mesur
c'est plus productif pour ton blog rank de refuser coûte que coûte le vrai dialogue

en te prenant au sérieux je choisis de t'aider à faire vivre ton blog, tout comme gilbert par exemple
c'est pourquoi tu le laisses faire
et avec moi tu joues le jeu de la provoc parce que tu sais que j'aime te répondre
et qu'en toute amitié je fais aussi tourner ton blog, probablement parce qu'un blog est d'abord un lieu de rencontre
...
voilà
ça c'est du vrai
miteny

je n'ai pas dis "la douleur n'a pas de cause"

ça c'est ce que tu me fais dire parce que tu refuses autre réponse que oui ou non

or, j'ai dit "pas forcément de cause"
en tous cas physique.

voilà une des manières dont tu fais tourner ton blog
prendre les gens pour des cons
et leur attribuer des propos qui ne sont pas leurs
en espérant tirer quelque pouvoir,
quelque gloriole à refuser le dialogue avec des contradicteurs que tu commences par discréditer pour les éviter

en réalité, ta faiblesse est de refuser le combat, ici le dialogue
avec les armes que tu proposes: la contradiction
la controverse
la réfutation

alors excuse-moi de te rappeler que c'est un jeu de dupe
mais la moindre des choses c'est que tu te rendes compte que tu ne trompes personne

je consens à ce jeu
et je te contredis
...mon bêta préféré...
en toute amitié entre blogonautes...
bonne soirée d'halloween
et bisous affreux et puants pour l'occasion!

mamadomi 31/10/2008 20:30

"Jusqu'à preuve du contraire un corps suffit à percevoir sa propre douleur."

oui en effet et c'est clair comme de l'eau de roche

"Cette phrase est incompréhensible (c'est du charabia pur sucre)"

>>> ça c'est ton problème

je pense que c'est de la mauvaise foi, mais je peux me tromper peut-être es-tu réellement "obscurci" par ton leitmotiv...

". Ma question est beaucoup plus simple:
la douleur ça existe? oui? non?"

>>>oui

"la douleur ça a a une cause? oui? non?"

>>> pas forcément..et là c'est foutu pour ta démo universelle

"c'est "n'importe quel corps frappé"? oui? non?"

>>> certainement pas! pas sans conditions dûment explicitées

mais je me répète...hein?!!

Miteny 31/10/2008 21:00


mais oui, la douleur n'a pas de cause... d'ailleurs ça flotte dans l'air. Tu en fais exprès d'être aussi bête?

Bon, je vais considérer que c'est ta réponse définitive. Il ne faut plus que je lise tes commentaires débiles. C'est une grosse erreur de ma part.

En te considérant comme un authentique contradicteur(euse) c'est moi en fait que je ne respecte pas. Et ça c'est pas bien. Je ne vais pas faire progresser ce site comme ça.


Dr House 31/10/2008 19:37

tout le monde est mort de rire, charlot.
tu t'embourbe, mon gaillard...


tu as très bien compris ce que je t'ai expliqué, mais tu prends les gens pour des cons, la voila, la vérité.

alors, tu me dis :
"Bref j'ai le droit de constater des effets (cri par exemple) mais pas d'autres (pas douleur) parce que ça ne t'arrange pas."

---> moi ? rien ne m'arrange. toi par contre, ca t'arrangerait d'avoir un medium qui 'diffuse' la douleur.
mais y'en a pas mon pauvre.. zut.



ensuite, tu dis :
"Dans un cas je serais dans l'équation et dans l'autre non??"
--> précisement, parcequ'il n'y a pas de medium, de lien, de relation entre toi et l'autre corps frappé : l'equation se réduit alors a l'autre corps + le 'frappant'. tu n'es que 'spectateur' (tout au mieux ! ) .

ensuite, tu dis :
"On peut savoir pourquoi? Et puis quelle équation?"
--> l'equation qui décrit l'interraction physique entre deux corps.
tu ne fais que parler de douleur et de coups ? le coup est une interraction purement physique entre 2 corps physiques. on est donc en plein dans le sujet, hein mec...

pour finir :
"Tu la sors d'où cette équation?"
--> physique de base, newtonienne.pour un mec qui fait un article sur la gravité et l'unification, tu t'es peut etre un peu planté ? apprends dabord les bases , ca pourrait t'aider.

et enfin :
" Tu veux que je nie quoi? y'a rien à nier tellement c'est bête ce que tu dis. "

--> insulte gratuite, gage que tu es dans le coin et que ta seule défense c'est l'agression verbale, face a des arguments etayés.

mouarf... change rien, escroc , tout le monde se marre la.

Miteny 31/10/2008 19:46


Soyons précis: tu n'as pas répondu à la question.
Bref, je n'ai pas le droit de constater que je n'ai pas mal. C'est ça ton ultime argument?


Dr House 31/10/2008 19:12

bien, puisqu'il n'y a pas de 'medium' supposé, alors tu admet qu'il n'y a RIEN qui te relie a l'expérience de " l'autre corps frappé".

donc tu reconnais que ton raisonnement n'a aucun sens , au yeux de la physique de base (action, reaction...), et tu reconnais que ta question 'pourquoi je ne ressens rien quand une autre personne' n'a pas de sens, puisque la physique de base te dit que tu n'es pas element de l'expérience.
et l'expérience, c'est : un corps en frappe un autre.

tu comprends ça mongolito ? ou tu niera jusqu'a en crever ???

Miteny 31/10/2008 19:21


Bref j'ai le droit de constater des effets (cri par exemple) mais pas d'autres (pas douleur) parce que ça ne t'arrange pas. Dans un cas je serais dans l'équation et dans l'autre non??
On peut savoir pourquoi? Et puis quelle équation?
Tu la sors d'où cette équation?  Tu veux que je nie quoi? y'a rien à nier tellement c'est bête ce que tu dis.


Dr House 31/10/2008 14:43

miteny dit :
"DOnc j'ai le droit. Pareil pour un corps qui crie, il produit du son. Mais j'ai aussi le droit de constater qu'il n'a produit aucune douleur pour moi donc. Les conditions de l'expérience n'ont pas changé. Pourquoi j'aurai le droit de dire que je constate qu'il émet du son, de la chaleur et aucun droit pour la douleur ? c'est ridicule.

--> alors la nabot, t'es trop fort !
dis moi, est ce que tu connais un quelconque MEDIUM capable de transmettre la douleur d'un autre jusqu'a toi ?
il n'y en a pas.
c'est la raison pour laquelle tu n'est plus dans l'equation quand on parle de la douleur.

hors, ce medium, tu l'as toi meme 'inventé', pour aboutir a la conclusion que :
si quand un autre corps frappé, tu n'as pas mal, c'est parceque ce medium, ce théorique 'propagateur' , se serait arrangé pour t'en isoler.
de la, tu as echauffaudé que DIEU agissait sur ce medium ("le transmetteur de la douleur", tout comme l'air transmet les vibrations..) , pour t'eviter d'avoir mal, et que donc, dieu t'avais 'a la bonne'.

Mais tu as tout faux.
car ton raisonnement est basé sur un postulat qui n'est pas démontré, et donc ,inadmissible comme pilier de ta demonstration, a savoir :
il existerait un 'medium' transmetteur de la douleur.

tu es hors de l'equation, parceque ce medium n'existe pas.
a partir de la, tu peux constater tout ce que tu veux de plus debile.

mais le débile, c'est toi : vas te faire soigner si tu ne comprends pas la simplicité de ce que j'explique.

alors ?

Miteny 31/10/2008 16:04



Je n'ai rien supposé ni inventé. Je demande simplement le droit de constater que je n'ai pas mal. Bref que dans les effets que je constate, il n'y a aucune douleur.
C'est tout? Alors arrêve d'inventer c'est ridicule. Je n'ai jamais parlé de ce medium..



Jalbec à Miteny 31/10/2008 14:32

Mais non, c’est pas pareil et tu nous le rabats toujours. Faudrait être conséquent Miteny. Si on ne peut se servir d’un phénomène comme le « son » pour TON raisonnement, ne le donne pas comme exemple.

Alors la DOULEUR ?

Miteny 31/10/2008 14:37


L'expérience est plus parlante que l'explication. C'est ce que je voulais et ce que tu as fait semblant de ne pas comprendre. Pourquoi tu ne mets ta main dans le feu? Tu as peur de quoi?


Jalbec à Miteny 31/10/2008 14:13

Pourquoi me mettre la main dans le feu ? tu nous répètes constamment qu’on risque de ressentir quelque chose de très désagréable que tu nommes « la douleur ».

Donne-moi une bonne explication de « la douleur » et peut-être qu’après je tenterai de la mettre 2 secondes dans le feu.

Miteny 31/10/2008 14:19


Il vaut mieux une petite expérience. Si tu ne savais pas ce qu'est le reggae, je t'en ferais écouter un bout. Et bah là c'est pareil, d'accord :)


ou pas ... 31/10/2008 13:45

ça fait 4 ans qu'on lui a bien expliqué même ... avec des gens qu'on pris des sacrés pincettes ... des cours de biolo perso ... ultra détaillés ... rien à faire . le gars est kéblo. (déplaise à axelou:) ... mais bon ... peut-être qu'un coup de jalbec :))))))))

observons.

Miteny 31/10/2008 14:13


c'est que vous êtes particulièrement bêtes.. c'est ça le problème


Dr House 31/10/2008 13:45

miteny dit : "Mais moi j'ai le droit de constater que ce corps est frappé et que je n'ai pas mal. Tu dis que je ne suis pas élément de l'équation. Et alors? Par exemple quand une cloche est frappée, je constate que du bruit est produit. Et pourtant je ne suis pas élément de l'équation. Donc d'après toi, je n'ai pas le droit de dire que cette cloche a produit du son??"

--> bougre d'ane , la cloche emet du son.
le son c'est quoi ? une vibration de l'air.
l'air , tu en as dans tes oreilles.
-> tu entends la cloche = tu fais partie de l'equation, puisque l'air est un des elements que tu partage avec l'expérience.

tu es ridiculement a cours d'arguments sensés.
qu'as tu a répondre nabot ?

Miteny 31/10/2008 14:13



DOnc j'ai le droit. Pareil pour un corps qui crie, il produit du son. Mais  j'ai aussi le droit de constater qu'il n'a produit aucune douleur pour moi donc. Les conditions de l'expérience
n'ont pas changé. Pourquoi j'aurai le droit de dire que je constate qu'il émet du son, de la chaleur et aucun droit pour la douleur ? c'est ridicule.



Noël noël 31/10/2008 13:41

ça fait 4 ans qu'on pose la question ... peut-être un déclic aujourd'hui ??????? ... ou pas ;)))

Miteny 31/10/2008 14:04


un déclic ou un bon coup de marteau?


Jalbec 31/10/2008 13:35

La douleur Miteny, la douleur c'est quoi ? D'où la ressens-tu ? Comme se développe-t-elle ?

Il semble que tu prends la douleur comme un cri dans ta conscience ?

Miteny 31/10/2008 14:04


Et ça recommence!!!

Mais mets là cette main dans le feu !

 Ensuite, t'arrêteras peut-être de me poser toujours la même question débile.


Justicier 31/10/2008 05:12

Désolé Miteny,

Tu n'apporte AUCUNE DEMONSTRATION de quoique que ce soit.

Jusqu'à preuve du contraire un corps suffit à percevoir sa propre douleur. Point.

Tu n'a fait AUCUNE démonstration qu'un Dieu quelconque y est pour quelque chose.

Perdu.

Tu vas devoir rendre des comptes.

Miteny 31/10/2008 10:02


"Jusqu'à preuve du contraire un corps suffit à percevoir sa propre douleur." Cette phrase est incompréhensible (c'est du charabia pur sucre). Ma question est beaucoup plus simple:
la douleur ça existe? oui? non? Tu refuses de répondre comme Jalbec?
la douleur ça a a une cause? oui? non? Tu refuses de répondre comme Jalbec?
c'est "n'importe quel corps frappé"? oui? non? Tu refuses de répondre comme Jalbec?


Jalbec à axelou 31/10/2008 04:59

Pourquoi pense-t-il qu'on en vienne à utiliser parfois l'ironie ? Il veut qu'on réponde clairement à ces questions mais il reste toujours évasif quand on lui demande des éclaircissements sur des points qu'il laisse toujours vague.

Il élude la question lorsqu'on le talonne sur sa compréhension du phénomène douleur ou bien il nous ramène l'histoire de la main dans le feu.

Tout comme l'observateur auto-observateur tentant d'observer l'inobservable. Un autre point qu'il n'ose toucher de peur de se brûler.

En parlant de brûler il faut comprendre aussi que depuis le temps qu'il se met la main dans le feu pour nous prouver son point sa main ne doit plus être très belle à regarder.

A moins que... à moins qu'il ne la mette pas vraiment dans le feu, ce qui expliquerait pourquoi les autres N'IMPORTE QUEL disent ne rien ressentir...

Mamadomi penses-tu qu'il met vraiment sa main dans le feu ou bien teste-t-il l'effet placebo ?

Miteny 31/10/2008 09:56


De la mauvaise foi et de la malhonnêteté.. J'en déduis que t'as renoncé à discuter de ça? Il faut que je sache moi!
Impossible de demander où je me trompe: j'ai vraiment à faire avec une belle bande de ... enfin de..


mamadomi 31/10/2008 00:21

mais enfin de quel hors sujet il parle le miteny, on réfute les éléments de sa démo et ils veut qu'on y réponde!!

tu doutes de rien man, tu crois pas que celui qui réfute l'intérêt de tes constats va par miracle, par vaudou peut-être (c'est à la mode)...soudain accepter ta proposition et valider ton assertion que tu n'étaies pas toi-même!

pour la énième fois, non ce n'est pas intéressant de mettre la main de qui que ce soit dans le feu, oh étonnement!

en effet, reste le problème persistant de base:

-soit on passe par la mécanique quantique et le champs unifié et il faut le dire à ce moment tu ne pourra même plus dissocier une chèvre de ton pied, d'une table ou de Dieu...

-soit on reste dans le champs pragmatique et alors tu dois accepter le principe de l'observateur unique et détaché de l'événement...

et à ce jour, tu n'as pas fait le choix clairement!!!

bonne nuit mythe de nuit

Jalbec à axelou 30/10/2008 23:27

Comment ? J’ai droit à une récompense ? Quel service t’aie-je rendu ?

Pour ce qui est de la peur je n’en sais rien car je ne sais pas de quoi tu parles. Comment c’est la peur pour toi Miteny ? Je vois que t'écris (ouhhhh) est-ce que les fantômes te font peur ?

Jalbec à Miteny 30/10/2008 20:36

Tu ressens donc le "mal" que j'ai à décrire ce que je constate ?

Moi aussi j'ai "mal" à décrire ce que TU constates quand tu mets ta main dans le feu. Alors je peux répondre OUI j'ai "mal".

Miteny 30/10/2008 20:54


Tu joues sur les mots, tu fuis... tu renonces à 3000 Euros? Que tout le monde soit au courant: Jalbec renonce à sa récompense parce qu'il a peur !!! (ouhhhh!)


Jalbec à Miteny 30/10/2008 20:20

Mais ça te fait quoi à toi quand TU mets TA main dans le feu ? Explique-moi peut-être pourrais-je te répondre ?

Miteny 30/10/2008 20:24


hors sujet. On s'intéresse seulement à ce que tu constates. Tu as du mal à décrire ce que tu constates, je veux t'aider.


Jalbec à Miteny 30/10/2008 20:06

J’ai jamais mis ma main dans le feu, comment puis-je répondre ?

Nb. Svp relis encore le Dr House ci-haut.

Miteny 30/10/2008 20:09


Tu en fais exprès? MOI (MOI) AVOIR MIS MA MAIN DANS FEU.... OK???!!!!


Jalbec 30/10/2008 19:12

Comment puis-je répondre, je ne sais pas ce que ça fait quand TU mets TA main dans le feu. Mais svp relis attentivement Dr House ci-haut peut-être qu'une lumière s'illuminera dans TA lampe...

Miteny 30/10/2008 19:47


J'ai répondu. Et ne mens pas, tu sais très bien ce que ça te fait quand je mets MA main dans le feu. Rien. Aucune douleur.
En fait pas exactement (on va encore me tomber dessus à bras raccourcis si je ne suis pas précis). En vérité, ce que tu constates comme effet est très différent (puisque c'est: rien) de ce que tu
constates quand TA main est dans le feu.
Fais un effort pour comprendre!
Mais qui m'a foutu une bande de nuls pareille !!??


Jalbec 30/10/2008 18:27

Qu'est-ce que t'en sais Miteny ?

Ressentirais-tu quelque chose si je me mettais la main dans le feu ? NON ? Alors comment peux-tu en être certain ?

Miteny 30/10/2008 18:49


J'espère pour toi que tu fais exprès de ne pas comprendre.
Je viens justement de me mettre la main dans le feu. T'as eu mal?


Dr House 30/10/2008 18:24

miteny : "Menteur, ce n'est pas ce que tu constates. Car tu constates une énorme différence de réaction (d'effets) quand ton corps est frappé (par rapport à quand mon corps est frappé). Tu le sais très bien mais tu préfères mentir grossièrement!"


--> mais tu es devenu completement con a force de tourner en boucle ta pseudo logique, mon pauvre.
je n'arrete pas de te dire exactement ça.
si tu constate une enorme différence quand ton corps est frappé et quand c'est celui d'un autre, c'est précisément parceque quand on TE FRAPPE, tu es le sujet de l'action .
dans l'autre cas (un autre corps frappé) , tu ne fais PLUS partie de l'equation, puisque la physique te dit très précisement que l'action SUR UN SUJET appelle REACTION DE CE SUJET.
tu vas comprendre ça, ducon ? 'DE CE SUJET' , pas d'un autre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

mais t'es vraiment abruti a un point hallucinant, et finallement c'est meme pas que tu es malhonnete.. t'es con, tout betement.

si t'es pas capable d'admettre que quand un autre corps que le tiens est frappé tu n'es plus element de l'equation , bah je peux rien pour toi...
Tu va me dire 'et pourquoi j'ai pas le droit de me questionner sur le fait que je ne ressente rien'.

on peut aussi se demander pourquoi quand on jouis, l'autre ne jouis pas,
pourquoi quand je pête, c'est pas toi qu'es balloné...

bref , c'est débile comme question, douleur ou autre.
c'est une question qui sera juste arrivée a te faire déglinguer le cerveau et t'enfoncer dans une bétise aussi enorme que toi.




Ce sont les bandits qui font ça"

Miteny 30/10/2008 18:48


Mais moi j'ai le droit de constater que ce corps est frappé et que je n'ai pas mal. Tu dis que je ne suis pas élément de l'équation. Et alors? Par exemple quand une cloche est frappée, je constate
que du bruit est produit. Et pourtant je ne suis pas élément de l'équation. Donc d'après toi, je n'ai pas le droit de dire que cette cloche a produit du son??

C'est ça?


Jalbec 30/10/2008 18:00

Le #60 s'adresse à Miteny...

Jalbec 30/10/2008 17:58

Non, on ne veut pas la définition d'honnête, on la connaît, on aimerait par contre la définition de plusieurs termes dont la douleur.

Peux-tu nous éclairer un peu plus ?

Miteny 30/10/2008 18:08


Tu ne sais pas ce qu'est la douleur. as tu essayé la main dans le feu?
Tu verras que quand on met ta main dans le feu, ce qui se passe pour toi est très très désagréable: ça s'appelle la douleur.
Et tu vois bien que cette sensation n'est pas produite quand n'importe quel corps est torturé: CE N'EST PAS CE QUE TU CONSTATES. Arrête de mentir... voleur!


Dr House 30/10/2008 17:53

je suis toujours honnete, escroc.

reaction = production d'un cri ?
t'as pas oublié production de douleur par hasard?

et ou, cette douleur ?
ah ben tiens, comme par hasard : DANS LE CORPS FRAPPE

autrement dit, il est tout a fait normal que tu ne ressente PAS DE DOULEUR quand on ne frappe pas ton corps.
c'est parfaitement en accord avec le constat physique newtonien.
tu n'es pas sujet de l'action. le sujet, lui, aura une reaction, et personne d'autre ( tout comme le ballon frappé roule, et pas celui d'a coté) .

tu es pathétique , c'est une evidence.

Miteny 30/10/2008 18:06


Menteur, ce n'est pas ce que tu constates. Car tu constates une énorme différence de réaction (d'effets) quand ton corps est frappé (par rapport à quand mon corps est frappé). Tu le sais très bien
mais tu préfères mentir grossièrement!
Ce sont les bandits qui font ça.


Dr House 30/10/2008 17:24

'qu'est ce que tu es voleur'
-> faudra m'expliquer ce que je t'ai volé, a part un peu de ta superbe, branleur.

oui, tu sais, ca s'apelle la physique de base , 'newtonienne'.

action = reaction.

pour un mec hyper calé qui nous pond des articles sur le champ unifié, j'avoue que sur ce coup la, t'es un peu-beaucoup ridicule.

action = reaction signifie que si tel corps frappe tel autre, alors le corps frappé REAGIT.

donc, quand tu frappes un corps, c'est celui qui est frappé qui REAGIT.

mais ca, tu veux pas l'entendre hein... escroc !!!!!!

Miteny 30/10/2008 17:30


Il réagit... production d'un cri. Là dans ce cas là c'est vrai, le corps suffit.
Production de douleur? Oui, non? Essaie d'être honnête pour une fois!

Honnête ! (tu veux une définition?)


Dr House 30/10/2008 17:11

... quel bonheur de revenir régulièrement constater le pathétique de ce mec qui voudrait imposer au monde son idée toute bidon.

- réfutation des constats scientifiques les plus basiques ( l'objet sujet de l'action est celui qui manifeste une reaction , TOUJOURS )
- réfutation du fait que d'autres que lui peuvent avoir leur idée sur 'dieu'
- réfutation de la divinité et de la resurrection dans la chair de jésus.
- réfutation du fait qu'on ne peut pas aimer dieu et l'argent ( cf les 3000 euros pour convaincre les foules...)
- réfutation enfin, de la nécéssité de se faire soigner mentalement (paranoia)

pathétique...vous etes pathétiques monsieur sebastien h.

Miteny 30/10/2008 17:21


"sujet de l'action est celui qui manifeste une reaction "
C'est ça ta réfutation? Qu'est-ce que tu es voleur, c'est pas possible. Et quelle est cette réaction?


Jalbec à mamadomi 30/10/2008 17:04

T’as raison mamadomi. Moi aussi si j’avais à soutenir SON raisonnement j’éviterais la physique comme la peste. :)

Miteny 30/10/2008 17:26


En tout cas toi t'évites pas la bêtise comme la peste, malheureusement.


mamadomi 30/10/2008 16:53

attention Jalbec, ne touche pas de trop près la Physique...miteny la réfute comme élément de discussion de sa démonstration...j'ai des preuves...!!

Miteny 30/10/2008 17:25


A chaque fois que t'écris, tu me donnes envie de vomir. T'es tellement menteuse.


Jalbec 30/10/2008 16:35

Et comment fais-tu pour vérifier l’existence un champ électromagnétique ?

Miteny 30/10/2008 17:18


Comme n'importe quel scientifique, Einstein. Si lui le fait d'une certaine manière, pourquoi ce serait différent avec moi. Le champ électromagnétique n'est pas un effet personnel !

Un conseil: sois un peu moins bête, ça te fera du bien.


Jalbec 29/10/2008 15:35

Nuance, tu es de nouveau de mauvaise foi, ce qu’on te répètes sans cesse et que tu ne veux pas comprendre c’est : « … un des effets possibles d’un corps frappé est une sensation de douleur sur CE corps frappé » alors où trouves-tu que le principe de causalité a été violé ?

Miteny 30/10/2008 10:25


J'affirme que ce n'est pas ce que je constate puisque je constate PAS DOULEUR. Tu comprends ou pas? (alors que je peux très bien vérifier l'existence de l'hématome qui a été produit).


Jalbec à Miteny 28/10/2008 18:11

Où vois-tu que le principe de causalité a été violé ? Je ne vois rien dans TON raisonnement qui démontre qu’un effet a précédé une cause.

Miteny 28/10/2008 18:24


L'effet suit la cause. La cause est "un corps frappé" et l'effet devrait être "douleur" (d'après les partisans de la suffisance du corps).


mamadomi 28/10/2008 17:47

jugement divin sans doute?!!

david 28/10/2008 14:46

"Si tu ne crois plus en la validité du principe de causalité, tu n'as plus qu'à penser que tout est miracle. Tu es prêt à aller jusque là"

Absolument pas, au contraire...
Je pense qu'il est possible que la nature ne contiennent pas le principe de causalité...
Après tout, frappe un million de fois à une porte, peut-être que tu entendra "toc" à chaque fois, sauf une fois ou deux... Tu mettras ça sur le compte de la fatigue, tu te diras que tu n'a pas frappé assez fort, etc.
Mais peut-être que la nature est trop aléatoire pour permettre le principe de causalité.

Et si l'univers venait de rien, mais qu'à force de faire de faire rien, quelque chose était apparue ? Quelque chose qui est devenu l'univers...

D'ailleur, matière et anti-matière s'annule, sauf de temps en temps où la matière survit...

Je dis juste qu'il n'y a AUCUNE raison pour que le principe de causalité soit abcolu.

Encore une fois, je n'y crois pas, mais c'est possible.

Miteny 28/10/2008 15:15


Commentaire très très con


axelou 28/10/2008 00:07

Salut miste Miteny !

Je ne viens pour te contredire car pour moi l'existence de Dieu ne fait aucun doute !

Je viens te demander ton avis sur un sujet qui me ronge depuis de longues semaines :
Le libre-arbitre, de l'homme en particulier (j'insiste sur "en articulier" car si l'homme possède un libre-arbitre, rien ne nous permet d'affirmer que les animaux en sont dépourvus de manière plus relative), existe-t-il ?

En effet, si toute cause possède un effet et si par ailleurs tout effet possède une cause, alors comment le libre-arbitre pourrait exister ?
Si l'homme possède un libre-arbitre, c'est qu'il échappe en partie à la causalité universelle et donc qu'il y'a en l'homme quelque chose "d'autre" qui est indépendant.
Cela serait à n'en point douter reconnaître la présence de Dieu en l'homme...

Récemment, je me suis plongé dans un ouvrage d'ésotérisme islamiste traitant de la coexistence du libre-arbitre humain et de la totale prédestination de toutes choses. L'auteur soutenait que le Quran reconnaissait un libre-arbitre humain (d'où la pertinence d'un jugement dernier...) ,en dépit du fait certain que "tout est écrit" depuis les origines de l'univers. J'avoue que malgré ce formidable cerveau dont le tout-puissant m'a doté, je chope des crampes d'encéphale pour intégrer cette coexistence. Cela me passionne car je sens profondémment en moi que de la réalisation de cette contradiction dépend une grande part de ma quête spirituelle.

J'éspère que tu auras le temps de te pencher sur cette question centrale et de me répondre.

Cordialement et bonne continuation !

Reno 26/10/2008 18:20

rectif post 43:

**: ... on peut «observer» la douleur, l'étudier, s'y intéresser sans être cobail ou sujet souffrant de l'étude. ... c'est le mot observateur qui m'ennuie ici ...
+ je ne comprends pas le «dangereux». ... inadapté? ... Pour ce que dit montrer l'auteur du blog: assurément.

mamadomi 26/10/2008 16:33

c'est vrai que c'est moche! super grave de mauvais goût!! je confirme...

Miteny 27/10/2008 10:09


C'est possible.. désolé alors. J'ai pas du tout réfléchi à ça. Je ne pense qu'au dessin, au principe de causalité. Et aussi à la technique: programmer un rideau rouge qui suit la fermeture
éclair.
Tu veux que j'efface alors?


Michel 26/10/2008 15:31

... j'étais pas très fafan de l'expression «viol du principe de causalité» à toutes les sauces, un truc me minait et je me demandais ce qui valait cet attachement pour cette expression rance. Mais là: viol de miss causalité ...?!
Faut être un peu grave quand même.

Miteny 27/10/2008 10:14


Désolé, j'ai pas réfléchi à ça. Je pensais surtout au programme qui permet de faire le rideau qui suit la fermeture éclair.
humour raté..


Flo 26/10/2008 00:50

Salut la démonstration est fausse car la définition est mathématiquement mauvaise parce que monsieur confond le "pour tout" et le "il existe" une démonstration non rigoureuse peut très facilement prêter à confusion Pour tout corps frappé il en résultera une action qui peut entrainer la douleur du corps en question

Miteny 27/10/2008 10:31


Non. Je viens de me cogner tu as eu mal?


david 25/10/2008 16:25

Au fait, pourquoi?
Pourquoi ne peut-on pas violer miss causalité ?
(car ton animation est loin d'être une preuve...)

Pourquoi la base de tout raisonement scientifique et logique ne serait-elle pas éronnée?
ça expliquerais quelques incohérences qui subsistent encore...

Enfin, j'y crois pas une seconde, mais c'est possible.

Miteny 27/10/2008 10:26


Si tu ne crois plus en la validité du principe de causalité, tu n'as plus qu'à penser que tout est miracle. Tu es prêt à aller jusque là?


Reno 25/10/2008 11:14

Stéphane
«Reno, j'ai oublié de mentionner que comme la douleur n'a absolument aucun sens en dehors de la conscience, puisqu'il faut une conscience pour la ressentir*, j'ai toujours considéré qu'il était dangereux d'utiliser la douleur comme phénomène à étudier, car cela donne l'impression qu'il s'agit d'un effet séparé de l'observateur**.»

*: voilà pourquoi Miteny «devrait» parler de personne ou d'individu etc... (ce qui a été dit cent fois:)

**: disons que ça n'en donne pas nécessairement l'impression ... (on peut vouloir étudier la/les douleur(s)/phénomène(s)) ... Mais que Miteny est clairement victime de cette «impression».

Miteny 27/10/2008 10:18


non. Je dis simplement que la douleur est un bon exemple. Les gens comprennent plus facilement la différence entre douleur et pas douleur qu'entre conscience et pas conscience.

Déjà qu'avec la douleur c'est pas facile :)


Reno 25/10/2008 10:39

mamdomi:
«4/ @reno:"«l'observateur est indépendant de ce qu'il observe» signifie que le sujet d'étude ou donc sa conclusion (potentielle) n'est pas affectée par la qualité de l'observateur ... on peut être complètement «indépendant» d'observation portant sur soi; on peut aussi
être super «pas indépendant» d'observation portant sur n'importe quelle autre chose que soi ... ."

>>> ...on s'en fiche, tant que les conditions d'observations sont les mêmes dans la comparaison des deux cas de figures mis en oeuvres dans la "démo". Il faut une référence unique de comparaison!»

euh ... oui ... enfin non: je rerebondissait juste sur ce qui était apparu déjà dans le post 11 de Stéphane et qui m'embêtait un peu (paragragraphe 2 surtout déduit du premier; voici les deux:)
«Mais toute méthode proprement scientifique (incluant l'étape de l'observation) nécessite une séparation entre l'observateur et la chose observée. Il semble que c'est d'ailleurs un principe élémentaire de la science.

Si c'est le cas (je ne suis pas expert mais c'est un propos que j'ai retrouvé dans plusieurs articles publiés sur le web), cela veut dire que nous ne pouvons appliquer la méthode scientifique à nous-mêmes, puisque dans le cas de la conscience, l'observateur est ce qui est observé.»
... qui m'avais déjà fait réagir (post 12 et 13)
... et je croyais revoir la même. (post 25) ...

Stéphane 25/10/2008 03:23

Reno, j'ai oublié de mentionner que comme la douleur n'a absolument aucun sens en dehors de la conscience, puisqu'il faut une conscience pour la ressentir, j'ai toujours considéré qu'il était dangereux d'utiliser la douleur comme phénomène à étudier, car cela donne l'impression qu'il s'agit d'un effet séparé de l'observateur.

Mais au fond, la douleur, c'est un état subjectif particulier d'une conscience. Donc parler de douleur, c'est parler de la conscience elle-même, donc, de l'observateur lui-même.

Voilà pourquoi dans mes réponses à Miteny, c'est la conscience directement que j'étudie comme phénomène. Car au fond, l'effet théorique de mon corps, c'est MOI, carrément (même s'il est difficile de définir ce que je suis).

Cette précision étant établie, je vais prochainement essayer de résumer encore davantage mon point de vue pour que tu puisses me dire ce que tu en penses.

A+

mamadomi 25/10/2008 01:41

je note sur cette page:

1/ le principe causal: mêmes causes même effet

fais donc en sorte que les causes soient les mêmes.
avec donc des conditions d'observations validables
oui la proposition est juste. Ne t'en déplaise!

2/ est ce que la douleur existe?

ben tu en fais la démonstration ici, très mal d'ailleurs, car tu exclues par principe en non dit (inacceptable dans le cadre d'une démo) beaucoup de cas particuliers sans l'exprimer!
mais tu ne démontres que ça...

3/ la conscience c'est savoir qu'on n'est pas qqn d'autre?!!!!!!

va falloir que tu révises deux trois trucs...
et aussi que tu élargisses ton champs d'investigation sur la conscience!...et le champ unifié...rires...

4/ @reno:"«l'observateur est indépendant de ce qu'il observe» signifie que le sujet d'étude ou donc sa conclusion (potentielle) n'est pas affectée par la qualité de l'observateur ... on peut être complètement «indépendant» d'observation portant sur soit; on peut aussi être super «pas indépendant» d'observation portant sur n'importe quelle autre chose que soit ... (Cela n'a rien à voir en fait)."

>>> ...on s'en fiche, tant que les conditions d'observations sont les mêmes dans la comparaison des deux cas de figures mis en oeuvres dans la "démo". Il faut une référence unique de comparaison! (j'adore le syntax error!)

5/ si "l'existence est subjective"...que dire de l'existence de dieu...et alors de ta démonstration..je te dis pas...!!!
quid de l'universalité de chacun de tes propos...par conséquent!

Miteny 27/10/2008 10:02


quelle langue parles tu? C'est du picard?