Vrai ou faux: la conscience.

Publié le par Miteny

Il faut répondre par oui ou non (vrai ou faux).

1. « L’existence d’un corps quelconque en vie (et en bonne santé !) est nécessaire et suffisante à l’existence de mes capacités perceptives, de ma conscience, bref de moi. » Supposons que vous répondiez faux (ce qui semble être la réponse la plus logique).

2. « L’existence d’un corps quelconque n’est pas suffisante. Il faut donc autre chose : C. » Supposons que vous répondiez Vrai.

3. Si C est biologique, C fait partie de n’importe quel corps, donc il existe un corps quelconque implique que C existe. Donc il existe un corps quelconque implique « C existe » qui implique (par définition de C) mon existence. Donc 1 devient vrai. Absurde. Par conséquent, C n’est pas biologique, matérielle. Supposons que vous répondiez Vrai. Si C n’est pas biologique, quel est-il ? A part spirituel, je ne vois pas. Il provient obligatoirement d’un esprit cause de lui-même, d’un esprit infini et éternel « sans pourquoi ».  Auriez vous une autre explication ?

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

albert 13/12/2011 23:42

obakaan vous explique et vous ne comprenez pas , çà fait 5 ans et vous ne comprenez toujours pas ?????

Miteny 13/12/2011 23:44



Comprendre que t'es con ?? ça y est, c'est fait.



david 16/08/2008 01:32

Bien que tu ne comprennes pas ton erreur, cette démonstration est mille fois plus convaincante que ton truc (que tu appelles "raisonnement") avec la douleur.
Prend la conscience en exemple, c'est plus frappant et ça ne porte moins à confusion.

vincent 03/06/2008 11:35

DONC LE CORPS SUFFIT? hein mama?
c'est bien ce qu'il me semblait avoir compris dans la blague Obakaan!

mamadomi 03/06/2008 01:14

je vous laisse imaginer le même genre d'ânerie avec un corps de femme!!!
mais c'est vrai que c'est une image saisissante, lol!!!
bravo obakaan...
je la resservirai... la blague...lol!

Obakaan 02/06/2008 12:59

Et puis c'est bien de constater un résultat, mais il ne faut pas oublier d'interpréter ce résultat.
C'est là que tu fait une conclusion un peu rapide, et du coup, fausse. Petite exemple :

Trois petit vieux sont sur un banc. Le premier dit :
- Quand j'étais jeune, quand je bandais je pouvais pas faire plier ma bite.
Après 10 mn de profonde méditation, le deuxième petit vieux dit :
- Quand j'avais 50 ans, quand je bandais, je pouvais faire plier ma bite à 45 degrés !
10 mn plus tard, le troisième petit vieux dit :
- Ben moi j'ai 80 ans aujourd'hui, et quand je bande, je peux plier ma bite complètement en deux !!
Tous ces petits vieux méditent la dessus. Puis, au bout d'une demi-heure, le premier petit vieux annonce :
- Y'a pas à dire, hein, plus qu'on vieillit, plus qu'on a de la force dans les mains !!

Je vous laisse méditer la dessus ...

Cruciverbiste 02/06/2008 12:30

Pitié, arretez de le relancer.
dites tous 'oui', Miteny, tu as raison, pardonne nous .

alors peut etre on peut espérer qu'il va nous dévoiler le truc lep lus important:

Dieu existe, oui, ok, on est daccord.

question :

ET ALORS ?

bah oui, ca change quoi mec ?. Rien de rien... tu comprends ça ?

Miteny 02/06/2008 18:05


Jamais rien lu d'aussi bête


Obakaan 02/06/2008 12:17

J'ai déjà répondu (voir mon post just avant....)

Obakaan 01/06/2008 20:28

Comme tu le dis si souvent... Mets toi la main dans le feu, tu verra quelle est la cause de TA douleur dans TON corps...

"Ce corps a été frappé, aucune douleur pour moi. CQFD"

Et oui, mais douleur dans le corps frappé.
Donc "Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite et ressentie par le corps frappé, pas dans un autre." est toujours valide, et tu n'as toujours pas prouvé le contraire (ce que nous attendons tous)

Miteny 02/06/2008 10:52


je te rappelle que tu n'as pas mal. Donc tu dois le dire: je constate que je n'ai pas mal. Donc ce corps (qui n'est pas le mien) n'a produit aucune douleur POUR MOI. Peux tu dire ça STP?


Obakaan 31/05/2008 15:12

Tiens, j'ai oublié ça...
Comme la douleur est personnelle, elle n'est ressenti que dans le corps frappé (c'est prouvé, et tu l'a même dit plusieurs fois Miteny, donc tu es d'accord avec ça)

DONC l'hypothèse matérialiste est :
"Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite et ressentie par le corps frappé, pas dans un autre."
De plus en plus précis tout cela. Et en plus parfaitement conforme à la réalité.
Ne reste plus qu'à prouver qu'elle est absurde pour montrer que l'hypothèse matérialiste ne tiens pas la route.
Qui s'en charge ??
Miteny ??

Miteny 01/06/2008 17:38


La douleur existe, non? Donc elle a une cause. Prière de me la donner, SVP.


Obakaan 30/05/2008 22:21

""Ce "dans le corps frappé" ne veut rien dire. Mais si tu veux... C'est quand même faux car J'AI PAS MAL !""

Et pourtant il veut dire bien des choses, c'est ce que l'on constate dans la réalité.
Tu n'as pas mal car tu n'a pas été frappé. Or notre hypothèse matérialiste précise bien que la douleur apparait dans un corps frappé !

Donc, le fait que tu n'ai pas mal est conforme à :
"Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite dans le corps frappé."

Tu ne m'a toujours pas prouvé que cette phrase était fausse...

Miteny 01/06/2008 16:53


Ce corps a été frappé, aucune douleur pour moi. CQFD


Obakaan 30/05/2008 21:51

""Et pourquoi pas: "Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite" pour l'hypothèse matérialiste?""

"Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite dans le corps frappé." En découle, et en plus elle est plus précise.

Je te demande de prouver qu'elle est fausse.
Tu ne le fait pas car le "dans le corps frappé" te fait chier. Et oui !
Mais c'est pourtant ça l'hypothèse matérialiste.

Alors vas-y !!

Miteny 30/05/2008 22:07


Ce "dans le corps frappé" ne veut rien dire. Mais si tu veux... C'est quand même faux car J'AI PAS MAL !


mamadomi 30/05/2008 21:32

Et pourquoi pas: "Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite" pour l'hypothèse matérialiste?

>>>oui peut-être mais tu ne résous pas le problème: comment vérifier cela!!!

mamadomi 30/05/2008 21:27

oui, LES PERSONNES miteny... c'est différent de UNE PERSONNE

non?

tu n'es pas LES PERSONNES!!!!!

Obakaan 30/05/2008 21:26

Question DEJA répondue.

Donc l'hypothèse matérialiste = "Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite dans le corps frappé." (tu n'oserais pas me dire le contraire ??)

Cette hypothèse à le mérite d'être claire !
Prouve-moi donc que cette hypothèse n'est pas bonne !
Vas-y prouve le bon sang !

Miteny 30/05/2008 21:30


Et pourquoi pas: "Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite" pour l'hypothèse matérialiste?


mamadomi 30/05/2008 21:26

miteny: ""c'est la sérénité le bonheur le plaisir l'amour qui me font comprendre dieu"
quelle blague !
C'est fou: moins tu comprends de choses, plus t'emploies des mots que tu ne comprends pas."

c'est un appel du pied? quel pied ? !!!! lol!!

on reprend:
miteny est témoin de jéhova!!!

ça y est j'ai pigé!!

la preuve:

"Ouh là! tu ne peux pas parler de Dieu, tu ne connais déjà pas le mot "douleur""

***

moi c'est la sérénité le bonheur le plaisir l'amour qui me font comprendre dieu, toi c'est la douleur!

je reprends ce que tu veux noyer:
miteny:"Je parle de la différence entre "avoir mal" et "ne pas avoir mal"."

>>>> tu parles aussi de ça dans le cadre d'une démonstration..
je rappelle que tu veux prouver l'existence de dieu par un ressenti
et que tu confirmes ici que tu te fous des notions de ce qui existe

donc pour que dieu existe il faut que ta conscience le croit conscience "manifestée" par le ressenti de douleur

or si tu veux démontrer une réalité il faut que tu te bases sur "l'existant" pour démontrer "l'existence" de dieu

tu ne parles en effet pas de "ressenti" de dieu (foi?)

élude encore...

Obakaan 30/05/2008 21:07

""MAIS ON S'EN FOUT de la douleur de l'autre! Je veux savoir ce que toi tu constates. TOI.""

Bien sûr qu'on ne s'en fout pas puisque c'est lui qui est frappé. Soit donc un peu sérieux Minety. Même ma nièce qui a cinq ans à compris que la douleur faut la chercher dans celui qui est frappé.
C'est précisément sur ce corps qu'est appliqué la cause de l'effet que tu cherche : la douleur. Non, on ne se fout pas de sa douleur, c'est précisément ce qui est le plus important. C'EST CE QU'ON CHERCHE !!
Cesse-donc d'être aussi abruti !
Voilà la faille de ta "démonstration". Voila je viens de démontrer que tu avait tort. Car la douleur que tu dit ne pas exister, tu vient de dire que tu t'en foutait.
Bravooo Minety félicitations. Le scientifique me fait une expérience sur la douleur, et il me dit qu'il s'en fout !
Après ça laisse tomber toutes tes démos tombent à l'eau.
J'ai lu un paquet de raisonnement sérieux et exacts sur ce site, aucun ne venait de toi.
Sert-toi donc de ces raisonnements pour constater tes erreurs, et les corriger !
Tu as la chance de pouvoir débattre de tout cela et de progresser dans ton questionnement alors saisit-là !
Ne reste donc pas enfermé pendant si longtemps dans tes déductions et certitudes erronées pour nous dire à la fin :
"MAIS ON S'EN FOUT de la douleur de l'autre!"
T'as qu'à présenter ta démonstration à un prof de logique tu verra bien sa réaction !

Ah. Au fait, dernière chose, je t'avais demandé ça :
Hypothèse matérialiste : "quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite "
OR on avait prouvé
1) "Quand on frappe un corps, une douleur est produite"
2) "une douleur est personnelle."
DONC d'après 1) et 2) on a :
3) "Quand on frappe un corps, une douleur est produite dans ce corps.
DONC
4) "Quand on frappe plusieurs corps, une douleur est produite dans le corps frappé".

Donc l'hypothèse matérialiste = "Quand on frappe n'importe quel corps, une douleur est produite dans le corps frappé." (tu n'oserais pas me dire le contraire ??)

Cette hypothèse à le mérite d'être claire !
Prouve-moi donc que cette hypothèse n'est pas bonne !

Vas-y.

Et Minety me répond : MAIS ON S'EN FOUT QUE L'AUTRE AIT MAL !!
Donc non seulement il n'ose plus contredire l'hypothèse matérialiste, mais qu'en plus il se fout de la douleur du corps frappé car c'est justement le seul élément qui confirme l'hypothèse matérialiste.

CONCLUSION : victoire d'Obakaan face à Minety.

Allez, continue à jouer avec les mots si tu le désire.

Miteny 30/05/2008 21:19


quand vas tu comprendre que ce sont les gens qui peuvent dire ce qui est vrai et ce qui est faux. Donc il faut écrire ce que constatent les gens, LES PERSONNES.

LES PERSONNES... donc chaque personne !! chaque personne. c'est pourquoi je te demande d'abord ce que TOI tu constates (t'es une personne non) sur l'origine de la douleur.


Obakaan 30/05/2008 20:09

Ouh là! tu ne peux pas parler de Dieu, tu ne connais déjà pas le mot "douleur"!

Si. Il peut parler de Dieu, et il connait le mot douleur.
Toi tu peux répondre à son post aussi.

mamadomi 30/05/2008 20:06

miteny est témoin de jéhova!!!

ça y est j'ai pigé!!

la preuve:

"Ouh là! tu ne peux pas parler de Dieu, tu ne connais déjà pas le mot "douleur""

***

moi c'est la sérénité le bonheur le plaisir l'amour qui me font comprendre dieu, toi c'est la douleur!

je reprends ce que tu veux noyer:
miteny:"Je parle de la différence entre "avoir mal" et "ne pas avoir mal"."

>>>> tu parles aussi de ça dans le cadre d'une démonstration..
je rappelle que tu veux prouver l'existence de dieu par un ressenti
et que tu confirmes ici que tu te fous des notions de ce qui existe

donc pour que dieu existe il faut que ta conscience le croit conscience "manifestée" par le ressenti de douleur

or si tu veux démontrer une réalité il faut que tu te bases sur "l'existant" pour démontrer "l'existence" de dieu

tu ne parles en effet pas de "ressenti" de dieu (foi?)

Miteny 30/05/2008 20:11


"c'est la sérénité le bonheur le plaisir l'amour qui me font comprendre dieu"
quelle blague !
C'est fou: moins tu comprends de choses, plus t'emploies des mots que tu ne comprends pas.


Obakaan 30/05/2008 20:03

Non, non, j'ai bien compris ce que tu as dit, ne t'inquiètes pas.
Moi par contre, je te dis que "douleur ressentie" n'est pas la même chose que "douleur existante".
Tu n'est pas d'accord avec ça ??

PS : Et je te cite : "ne pas confondre "une douleur est produite" et "avoir mal"".
Je sais que c'est différent, alors j'ai bien le droit de dire qu'une douleur est produite dans le corps de quelqu'un d'autre et que je n'ai pas mal !
T'en as pas marre de te contredire sans arrêt ?

Miteny 30/05/2008 20:09


MAIS ON S'EN FOUT de la douleur de l'autre! Je veux savoir ce que toi tu constates. TOI. TU constates bien "douleur" dans un cas et "pas douleur" dans l'autre (indice: quand je me
cogne, tu n'as pas mal).


mamadomi 30/05/2008 19:56

miteny:"Je parle de la différence entre "avoir mal" et "ne pas avoir mal"."

>>>> tu parles aussi de ça dans le cadre d'une démonstration..
je rappelle que tu veux prouver l'existence de dieu par un ressenti
et que tu confirmes ici que tu te fous des notions de ce qui existe

donc pour que dieu existe il faut que ta conscience le croit conscience "manifestée" par le ressenti de douleur

or si tu veux démontrer une réalité il faut que tu te bases sur "l'existant" pour démontrer "l'existence" de dieu

tu ne parles en effet pas de "ressenti" de dieu (foi?)

Miteny 30/05/2008 20:01


Ouh là! tu ne peux pas parler de Dieu, tu ne connais déjà pas le mot "douleur"!


Obakaan 30/05/2008 19:46

""Mais on s'en fout! Ce sujet est-il certain d'avoir mal quand il a mal et ne pas avoir mal quand il n'a pas mal. Ma démarche est scientifique puisque je cherche une certitude. Alors réponds. Après tout peut-être que tu ne sais pas faire la différence entre douleur et pas douleur. Il faut que je sache parce que là c'est grave.""

RELIRE attentivement mon post et COMPRENDRE ce que toi lire !
Prière de ne pas confondre "douleur ressentie" et "douleur existante"
Merci de refaire cette expérience en utilisant ces 2 notions....

Miteny 30/05/2008 19:51


Je parle de la différence entre "avoir mal" et "ne pas avoir mal".


mamadomi 30/05/2008 18:30

miteny: "Ah j'ai compris. Tu te fous de la douleur. Evidemment c'est plus facile comme ça ! Mais c'est ça la douleur !!!!!!!!!! : CE que le sujet constate de l'expérience."

>>>>>>>>>>>ce qui est important c'est que seul celui qui indique qu'il a mal, sait qu'il a mal, quelles que soient les circonstances contextuelles de cette douleur.
pour le reste ce ne sont que supputations, confiance dans le message reçu

et c'est en cela que ton exemple pose problème en terme d'analyse comparative

après il reste ton arbitraire définition de la douleur délibérément restreinte à une relation de cause à effet, car dans le phénomène douleur il y a d'autres options:
- même cause avc effets différents,
- effet sans cause tangible,
- réminiscence d'effet pour une cause (conditionnement),
- habitude avc effet exacerbé,
- habitude avc atténuation de l'effet,
- réflexe préventif par stimulation visuelle et/ou sonore de la douleur sur un tiers,
- etc etc...

restreindre le champs d'application d'une démo est un choix..mais tu restreints du même coup le champs d'observation du constat que tu en tires, soit l'existence de dieu..
or, si dieu existe, est-il restreint à un champs d'action?

Obakaan 30/05/2008 18:14

Tu n'a rien compris, ou tu ne sais pas lire, ou les deux.
Je ne me fous pas de la douleur. Je me fous du jugement du sujet, tant qu'il n'a pas ACCES à toutes les données de l'expérience, car ce que le sujet constate N'EST PAS tout ce qui résulte de l'expérience, et donc tout ce qu'il existe !
L'affirmation "N'importe corps frappé produit de la douleur." est parfaitement respecté dans l'expérience.

Tu nie la démarche scientifique propre à toute expérience. Dans ce cas je ne peux plus rien pour toi.
Si tu veux prouver quelque chose scientifiquement, fait-le ! Pour cela il faut être capable de prendre du recul, car ce n'est pas au sujet de tirer les conséquences d'une expérience, mais l'observateur.
Encore une fois, si tu n'es pas d'accord avec cette démarche scientifique, tu ne peux en aucun cas espérer prouver quoi que ce soit à qui que ce soit.
Quand tu fait une expérience sur une souris, ce n'est pas à la souris d'écrire le compte-rendu de l'expérience !

Deuxième exemple (pour t'éclairer si j'ose dire).
Je remplace la CAUSE : "frapper", par "allumer l'ampoule".
Je remplace l'EFFET : "douleur", par "éclairée".
et je remplace le LIEN : "le corps", par "la pièce"

donc "N'importe corps frappé produit de la douleur."
devient : « N'importe quelle pièce dont j'allume l'ampoule est éclairée »
Cette phrase est aussi évidente que la première.

""Toi ce que tu fait, tu allume la lumière de ta salle de bain, et tu file dans ta cuisine. Et tu constate :
« Ciel !! ma cuisine n'est pas éclairée !! C'est n'importe quelle pièce pourtant ! Que fait-on du lien de causalité ?? La pièce ne suffit pas ! CQFD »
Et tout le monde te répondra :
« C'est juste que t'es pas dans la bonne pièce, benêt ! »""

Toutes tes erreurs sont la !

Miteny 30/05/2008 19:21


 "car ce que le sujet constate N'EST PAS tout ce qui résulte de l'expérience, et donc tout ce qu'il existe !"

Mais on s'en fout! Ce sujet est-il certain d'avoir mal quand il a mal et ne pas avoir mal quand il n'a pas mal. Ma démarche est scientifique puisque je cherche une certitude. Alors réponds. Après
tout peut-être que tu ne sais pas faire la différence entre douleur et pas douleur. Il faut que je sache parce que là c'est grave.


Obakaan 30/05/2008 16:55

On veut savoir si "N'importe quel corps frappé produit de la douleur."
(qui n'est pas la même chose que : N'importe quel corps frappé produit de la douleur ressentie pas tous)

Je suis observateur de l'expérience, je n'ai pas à me mettre à la place de C1 ni de C2.
C1 et C2 sont frappés donc ils deviennent sujets de l'expérience.
Que constate-t-on ? C'est toujours à l'observateur valider le résultat d'une expérience, pas au sujet. Ce que le sujet constate de l'expérience, on s'en fout, tant qu'il n'a pas accès à TOUTES les données de l'expérience.
On peut très bien dire qu'on a un appareil qui mesure la douleur, et nous le branchons sur chacun des deux corps.
on frappe C1 - l'appareil branché sur C1 mesure la douleur. conclusion : la douleur à été produite.
on frappe C2 - l'appareil branché sur C2 mesure la douleur. conclusion : la douleur à été produite.

CONCLUSION : nous avions C1, C2. Ces deux corps ont été frappés, et de la douleur a été produite.

Conclusion : tout corps frappé produit de la douleur.
Ce qui veut dire la même chose que :
N'importe quel corps frappé produit de la douleur.

Qui n'est pas d'accord ? Personne. en voyant le résultat de l'expérience, C1 et C2 ont accès à toutes les informations, et sont d'accord également.
Donc tout le monde est d'accord.

Tant que les conditions d'observations ne sont pas les mêmes, on ne peut pas comparer deux événements.
Toute cause donne le même effet. Oui, mais :
SI ET SEULEMENT SI :
- Nous avons la même cause : il faut donc que le corps en question soit frappé,
- Les mêmes conditions d'exécutions : on frappe sur le corps en question
- Et surtout les mêmes conditions d'observations : on regarde ce qui ce passe dans le corps en question (et donc pas dans un autre).
Si nous obtenons le même effet (la douleur est produite dans le corps FRAPPE),
Si tu refait la MEME expérience avec tous les corps, alors tu aboutit à :
"Tout corps frappé produit de la douleur." et donc
"N'importe corps frappé produit de la douleur."

ALORS le principe de causalité est respecté

CE QUI EST LE CAS !

Si tu n'es pas d'accord avec cette démarche scientifique, tu ne peux en aucun cas espérer prouver quoi que ce soit à qui que ce soit.

C'est aussi simple que ça, et j'en ai marre de me répéter.

Deuxième exemple (pour t'éclairer si j'ose dire).
Je remplace la CAUSE : "frapper", par "allumer l'ampoule".
Je remplace l'EFFET : "douleur", par "éclairée".
et je remplace le LIEN : "le corps", par "la pièce"

donc "N'importe corps frappé produit de la douleur."
devient : « N'importe quelle pièce dont j'allume l'ampoule est éclairée »
Cette phrase est aussi évidente que la première.

Toi ce que tu fait, tu allume la lumière de ta salle de bain, et tu file dans ta cuisine. Et tu constate :
« Ciel !! ma cuisine n'est pas éclairée !! C'est n'importe quelle pièce pourtant ! Que fait-on du lien de causalité ?? La pièce ne suffit pas ! CQFD »
Et tout le monde te répondra :
« C'est juste que t'es pas dans la bonne pièce, benêt ! »

Miteny 30/05/2008 17:51


N'importe quoi.

"Ce que le sujet constate de l'expérience, on s'en fout, tant qu'il n'a pas accès à TOUTES les données de l'expérience."

Ah j'ai compris. Tu te fous de la douleur. Evidemment c'est plus facile comme ça ! Mais c'est ça la douleur !!!!!!!!!! : CE que le sujet constate de l'expérience.


Obakaan 30/05/2008 11:59

Exact ils en sont tous les deux capables.
Mais C1 N'EST PAS C2.
Une cause qui affecte SEULEMENT C1 n'affectera jamais C2, car ils sont DISTINCTS (niveau maternelle).

C'est ce qui s'appelle le LIEN de cause à effet.

C'est une reformulation de ma réponse précédente.

Prière de ne pas tourner en rond, stp.

""(comme les lampes de la lumière).""
Une lampe à BESOIN d'électricité pour fabriquer de la lumière.
Un corps à BESOIN d'être frappé pour ressentir la douleur.

éternelle reformulation de ma réponse...

Miteny 30/05/2008 15:48


Exactement: C1 et C2 sont frappés.

Et toi tu constates (en supposant qu'un de ses corps soit le tien... au fait tu n'as bien qu'un seul corps?) quoi? Douleur dans les 2 cas ou dans un seul cas?


Obakaan 29/05/2008 22:57

"Ce que fait une lampe, une autre la fait aussi. Normal. ça doit être pareil pour les corps: ce que fait un corps, un autre doit pouvoir le faire parce qu'ils sont pareils."

Faux, archi-faux. Je te l'ai prouvé juste dans mon post précédant :

Nos deux corps toi et moi ne sont pas biologiquement identiques. Désolé, c'est faux. Ils sont distincts, uniques et différenciés.
La différence entre le corps C1 et le corps C2 c'est que le C1 N'EST PAS C2.

CAUSE LIEN EFFET
Cramer -> moi, pas lui -> moi faire aie et lui pas faire aie
Y'a combien de corps là ? y'a moi, et lui. Donc 2 corps. Donc ils sont différenciés.
en plus de ça la cause n'est appliquée que sur UN des deux corps. C'est de la logique PURE

Si tu en frappe un et pas l'autre, ce n'est pas la même chose.
Tu vois la différence non ?
Pour toi c'est la même chose de frapper un corps et de ne pas frapper un corps ?

La réalité MONTRE que deux corps ne sont pas identiques, ce ne sont pas les mêmes.

Miteny 30/05/2008 11:12


Mais C1 comme C2 sont censés être capables de fabriquer de la douleur !!!!!!! (comme les lampes de la lumière).


Obakaan 29/05/2008 19:40

"Quand tu les branches toutes les deux, elles vont avoir les mêmes réactions"

MAIS QUAND TU EN BRANCHE UNE SEULE qu'est-ce qui se passe ! Les ampoules sont identiques mais y'en a qu'une qui s'allume, celle qui est branchée !!!

Il y a UN corps frappé et UN corps NON frappé, c'est NORMAL, LOGIQUE que les réactions soient différentes !

Miteny 29/05/2008 19:49


Supposons que les deux corps soient frappés. Chaque personne n'a pas 2 fois mal! Voyons!


Obakaan 29/05/2008 19:24

""Le problème c'est que 2 corps sont biologiquement identiques: ils sont donc censés produire les mêmes effets.""
C'est Faux et archi-faux

Ou alors donne moi la différence entre un corps et... un corps. (ça va être dur)."

Mais tu est grave toi !
Nos deux corps toi et moi ne sont pas biologiquement identiques. Désolé, c'est faux. Ils sont distincts, uniques et différenciés.

La différence entre le corps C1 et le corps C2 c'est que le C1 N'EST PAS C2.
Tu comprends ça ou pas ?????

CAUSE LIEN EFFET
Cramer -> moi, pas lui -> moi faire aie et lui pas faire aie
Y'a combien de corps là ? y'a moi, et lui. Donc 2 corps. Donc ils sont différenciés.
en plus de ça la cause n'est appliquée que sur UN des deux corps. C'est de la logique PURE

Si tu en frappe un et pas l'autre, ce n'est pas la même chose.
Tu vois la différence non ?
Pour toi c'est la même chose de frapper un corps et de ne pas frapper un corps ?

Sérieux tu me fait peur Miteny, va voir un psy

Miteny 29/05/2008 19:33


Mais une lampe ressemble à une autre lampe non? Quand tu les branches toutes les deux, elles vont avoir les mêmes réactions: il y en a pas une qui va émettre de la lumière et l'autre RTL2 ?
Ce que fait une lampe, une autre la fait aussi. Normal. ça doit être pareil pour les corps: ce que fait un corps, un autre doit pouvoir le faire parce qu'ils sont pareils. Aie !


Obakaan 29/05/2008 18:27

Oh extraordinaire cette différence.
Ces deux événements sont différents, car ils ont une cause différente, les sujets sont différents, et ils ont chacun un effet logique qui en découle
ou est le problème ?

CAUSE LIEN EFFET
Cramer -> moi, pas lui -> moi faire aie et lui pas faire aie
Torturer -> lui, pas moi -> lui faire aie et moi pas faire aie
Torturer -> pas moi, lui -> lui faire aie et moi pas faire aie
Cramer -> pas lui, moi -> moi faire aie et lui par faire aie

OU EST LE PROBLEME ?

Miteny 29/05/2008 18:47


Le problème c'est que 2 corps sont biologiquement identiques: ils sont donc censés produire les mêmes effets.

Ou alors donne moi la différence entre un corps et... un corps. (ça va être dur).


Obakaan 29/05/2008 17:38

Mais prouve le donc, que mon cerveau n'est pas capable de générer une conscience qui lui est propre !

Tu élude la question

je te demande de le prouver et tu me dis "c'est pour cela que je prends l'exemple de la douleur".
Oui. Certes, c'est bien ,mais encore

Miteny 29/05/2008 17:57


TU vois bien que ton corps fait un truc que les autres ne font pas. Quand ton corps est dans le feu, l'effet qui en résulte est très très très différent de l'effet qui résulte de la torture d'un
autre corps.

C'est extraordinaire de ne pas savoir faire cette différence.


Obakaan 29/05/2008 15:24

""Mon cerveau (donc pas n'importe lequel) est capable de générer MA conscience.
Par contre : N'importe quel cerveau est capable de générer une conscience qui lui est propre.

Si tu n'est pas d'accord, prouve le !
C'est toi qui ne vois pas la différence""

Tu me dit
Pour que tu comprennes pourquoi c'est faux, je te suggère l'expérience dite "de la main dans le feu ardent".


"Un cerveau est capable de générer une conscience qui lui est propre.
Si cette phrase est vraie, alors
N'importe quel cerveau est capable de générer une conscience qui lui est propre.
Et c'est donc vrai pour tout le monde :)"

Tu me dit :
sauf qu'elle est fausse

Moi je dit encore et encore
Prouve le !!!

Miteny 29/05/2008 16:40


C'est pour cela que je prends l'exemple de la douleur !!! C'est dur, c'est dur...


mamadomi 29/05/2008 15:02

tu as des preuves de ce que tu avances? miteny...

et pour le fait qu'on soit sensé sentir la douleur faite sur le corps d'autrui...c'est où que "c'est obligé sinon c'est que dieu existe"?

tu tires des conclusions, tu plantes des définitions, tu décides de ce qui est faux ou pas, c'est vraiment du gloubi boulga...

Obakaan 29/05/2008 10:13

Un cerveau est capable de générer une conscience qui lui est propre.
Si cette phrase est vraie, alors
N'importe quel cerveau est capable de générer une conscience qui lui est propre.
Et c'est donc vrai pour tout le monde :)

Miteny 29/05/2008 14:23


sauf qu'elle est fausse


Obakaan 29/05/2008 10:05

Mon cerveau (donc pas n'importe lequel) est capable de générer MA conscience.
Par contre : N'importe quel cerveau est capable de générer une conscience qui lui est propre.

Si tu n'est pas d'accord, prouve le !
C'est toi qui ne vois pas la différence

Miteny 29/05/2008 13:43


Pour que tu comprennes pourquoi c'est faux, je te suggère l'expérience dite "de la main dans le feu ardent".


Obakaan 28/05/2008 12:11

Mais qu'est-ce que tu en sait ????
Prouve le, donne ton raisonnement au lieu d'annoncer ça de but en blanc !!

Pourquoi mon cerveau ne serait pas capable de rendre possible mes capacités perceptives (qu'il interprète), et de générer ma conscience, et donc moi ???? A quoi me sert mon cerveau alors ??

C'est une hypothèse comme une autre pourquoi serait-elle fausse ?? En quoi cette hypothèse est une absurdité ??

Miteny 28/05/2008 13:12


C'est ton cerveau (donc un seul cerveau)... donc pas n'importe quel cerveau. Tu ne vois pas la différence?


Obakaan 27/05/2008 17:56

Il faut répondre par oui ou non (vrai ou faux).

1. « L’existence d’un corps quelconque en vie (et en bonne santé !) est nécessaire et suffisante à l’existence de mes capacités perceptives, de ma conscience, bref de moi. »

Qu'est-ce qui m'empêche de valider cette hypothèse ?

Miteny 27/05/2008 18:24


Ce n'est pas une hypothèse c'est une absurdité: c'est archi faux voyons!


Obakaan 27/05/2008 13:23

3. Tu prouve que : Si C existe, il n'est pas biologique, c'est parfaitement exact.
Mais tu ne prouve pas que C soit nécessaire !
Qu'est-ce qui m'empêche de répondre VRAI à 1. ?

Il y a donc deux solutions :
- C existe et n'est pas matériel.
OU
- C n'existe pas, mon corps est suffisant.

Miteny 27/05/2008 14:41


C'est la raison pour laquelle il faut tout lire et notamment les articles qui concernent la non-suffisance du corps.


Tartempion 04/05/2006 14:34

-Vous partez du postulat qu'un corps se compose de deux choses co-existantes, le biologique et le spirituel, ce postulat est surement faux . -Le constat de l'existence d'un pouvoir ne se traduit pas forcémént par le constat des actions de ce pouvoir.-Une lumière cohérente n'implique pas forcément l'obscurité pour la plupart et la révélation par la lumière pour quelquesuns.merci