D'une certaine manière, il y a plusieurs "réalités".

Publié le par Miteny

Je dis que le corps ne suffit pas (je pense que vous l’aurez remarqué). Cela signifie donc qu’il faut « autre chose » que j’ai parfois appelé « la Substance ». Or certains m’ont fait fort justement remarqué que faire appel à cette Substance ne change pas grand-chose aux équations du problème. En effet, puisque j’ai dit que la Substance intervenait sur tous les corps, on aura toujours le même problème :
Corps 1+coup+Substance=> douleur
Corps 2+coup+Substance=> pas douleur
(ça fait moins bizarre avec le mot « conscience » à la place de « douleur »).
Viol du principe de causalité. Donc pour expliquer l’inexplicable diraient certains, il faut adopter une autre stratégie. Considérer les choses d’une autre manière. En fait plusieurs réalités se superposent. En effet, lorsqu’un corps est frappé, il faut prendre en compte l’existence de douleur pour une personne mais aussi l’absence de douleur pour les autres. Personnellement, ça me paraît évident !
Il y a donc une « réalité » (une vérité) par personne… et dans laquelle la Substance n’intervient qu’une fois. La conscience étant en quelque sorte la connaissance des choses, il est sans doute normal que la création d’une conscience corresponde à une création de toute une réalité. Car en fait quelle est la définition du mot « réalité » ? Quelle est celle du mot « vérité » ? Peut-on donner à ces mots un sens en dehors de tout observateur ?

Non. Car par définition, la réalité est ce que constatent les gens. Donc il y en a plusieurs puisqu’il y a plusieurs personnes et plusieurs points de vue !
Et la matière n'est qu'un moyen de communication...

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Justicier 09/10/2008 05:07

Le blues de Miteny

Miteny
J'ai pas de succès dans mes affaires
J'ai pas de succès dans mes amours
Je change pas souvent de secrétaire
J'ai mon bureau dans un hôtel nommé délires
D'où je vois la vie à l'envers
D'où je contrôle mon univers

J'passe la moitié de ma vie en l'air
Entre New York et Singapour
Je voyage toujours en première
J'ai ma résidence secondaire
Dans tous les Hilton de la Terre
J'peux pas supporter la misère

Foule
Au moins es-tu heureux

Miteny
J'suis pas heureux mais j'en ai l'air
J'ai perdu le sens de l'humour
Depuis qu'j'ai le sens des affaires
J'ai pas réussi j'en suis pas fier
Au fond je n'ai qu'un seul regret
J'fais pas ce que j'aurais voulu faire

Foule
Qu'est-ce que tu veux mon vieux ?
Dans la vie on fait ce qu'on peut
Pas ce qu'on veut

Miteny
J'aurais voulu être le messie
Pour pouvoir faire mon numéro
Quand l'avion se pose sur la piste
À Rotterdam ou à Rio
J'aurais voulu être le bon Dieu
Pour pouvoir crier qui je suis
J'aurais voulu être le gourou
Pour pouvoir inventer ma vie
Pour pouvoir inventer ma vie

J'aurais voulu être un acteur
Pour tous les jours changer de peau
Et pour pouvoir me trouver beau
Sur un grand écran en couleur
Sur un grand écran en couleur
J'aurais voulu être le messie
Pour avoir le monde à refaire
Pour pouvoir être un anarchiste
Et vivre comme ... un millionnaire
Et vivre comme ... un millionnaire

J'aurais voulu être le messie
Pour pouvoir dire pourquoi j'existe
J'aurais voulu être le messie
Pour pouvoir dire pourquoi j'existe

Justicier 04/10/2008 05:38

Miteny : "Je demande si n’importe quel corps frappé est une cause suffisante (1).

IL EST EVIDENT QUE PERSONNE NE CONSTATE CA !!

Un individu normal, sain d’esprit, se doit de dire la vérité : non, la douleur ça ne m’arrive que quand que mon corps frappé, donc pas quand n’importe quel corps est frappé !!".

Justicier : " QUI TE DIT LE CONTRAIRE ? Personne.

Qui t'as dit que n'importe quel corps frappé produit de la douleur pour toi ?
Personne.

Miteny : "Je répète : PAS QUAND N’IMPORTE QUEL CORPS EST FRAPPE !!

Voilà ce que tout le monde constate. Or c’est l’inverse de (1)."

Justicier : Tout le monde ou presque te dit et te répète que le CORPS de Miteny, lorsqu'il est frappé est SUFFISANT pour qu'il ( Miteny ) ressente la douleur. Point.

Personne ne dit que n'importe quel corps frappé est une cause suffisante... à produire de la douleur pour MITENY.

Tu te demandes : " si n'mporte quel corps frappé est une cause suffisante..." Ca, c'est la prison intellectuelle dans laquelle tu t'es enfermé, tu sembles t'y complaire et je crains fort pour ta santé mentale si tu n'en sors pas.

En conclusion chaque corps pris individuellement est suffisant pour ressentir la douleur lorsque ce même corps est frappé.

Exemple : Miteny est frappé ( je parle de l'individu caché sous le pseudo ), Miteny ressent de la douleur ET PERSONNE D'AUTRE (Aucun autre corps que celui de Miteny).

Conclusion ton corps te suffit a ressentir la douleur ( TA DOULEUR pas celle du voisin ).

Est ce bien clair ?

Je vois pas le problème.

Miteny : "Mais malgré cette ENORME évidence, on me traite de fou, on m’insulte, on me hait, on me ment. Certains osent même dire qu’ils ne savent pas ce qui signifie « n’importe quel corps ». Et quand je leur suggère de retourner à l’école primaire (car c’est là-bas qu’on apprend la définition des mots les plus simples), on m’injurie, on me traite de tous les noms (les preuves sont les commentaires de ce blog).

C’est horrible !

Un vrai cauchemar !

Mes amis me rejettent, on veut me traîner devant les tribunaux, je reçois des menaces de violence.
Simplement parce que je dis la plus grande des évidences.

Ce monde est encore plus machiavélique que ce que j’avais imaginé."

Justicier : Plutôt que de te plaindre, tu devrais reconnaître que tu raisonnes comme un
tambour mouillé, comme un pied, comme un crocodile ou une pantoufle ?

Mais raisonner mal n'est pas nécessairement faire entorse à la logique. On peut aussi raisonner 'à tort et à travers' sans produire aucune vérité.

T'as le choix Miteny.

Soit tu reconnaîs que ton raisonnement ne tient pas debout.

Soit tu risques fort d'être condamné à payer la somme de 20 000 euros à chacun de ceux qui t'ont démontré la preuve de ton erreur de raisonnement.

Qu'est ce que tu choisis ?

david 22/09/2008 18:36

"avoir mal/ne pas avoir mal... ce sont des effets de même nature ? "

Si tu veux savoir si c'est la même chose :
non

(j'ai l'impression qu'on a cette discusion en double)

Miteny 22/09/2008 18:46



oui... et ce n'est pas la peine



mamadomi 22/09/2008 18:15

défini cette "nature" steuplé

david 22/09/2008 17:41

Bravo, tu viens de démontrer que je n'avais pas mal quand tu te cogne.
Bravo !

Dommage que personne ne l'ai jamais mis en doute...

Miteny 22/09/2008 17:47



Je vais reposer la même question débile (mais en ce qui te concerne c'est la dernière fois): avoir mal/ne pas avoir mal... ce sont des effets de même nature ?



david 22/09/2008 17:27

non

Miteny 22/09/2008 17:39


formidable! une réponse honnête!


david 22/09/2008 15:24

oui, je vais devoir m'expliquer.

C'est juste que j'ai vu le dernier commentaire de mamadomi sur ce sujet et je ne voyais pas de commentaire (sur ce sujet) entre le 18 et le 22... J'ai cru que j'avais poster des commentaires sur ce sujet dernièrement, j'ai donc faussement porté une accusation sur toi (enfin, sur l'informatique) après avoir rapidement vérifié que mes commentaires n'était pas ailleur.
Mais j'avais mal vérifié...
Je ne m'en excuse pas.

Miteny 22/09/2008 15:46


Donc reprenons. As tu mal quand je me cogne?


david 22/09/2008 15:07

"Mais non.. ouvre les yeux !"

???
Explique-moi cette phrase, stp.

Sinon, je sais déjà que mon premier commentaire était hors-sujet...
C'est de la faute de mamadomi (ou comment rejeter la faute sur les autres), pourquoi poster un commentaire sur ce sujet ?

Miteny 22/09/2008 15:13


quoi? je disais simplement que les commentaires n'avaient pas disparu.


david 22/09/2008 14:56

oups, erreur de sujet

Bref,
Tous les commentaires entre le 18 et le 22 auraient-ils été suprimé ?
Ou pourquoi mamadomi poste sur ici un commentaire?

Miteny 22/09/2008 14:58


Mais non.. ouvre les yeux !


david 22/09/2008 14:53

???
Tous les commentaires entre le 18 et le 22 auraient-ils été suprimé ?
Miteny se sent-il en danger ?
Miteny serait-il vraiment un escroc ??
Justicer aurait-il raison de vouloir lui faire payer ses mensonges ??


Considérons qu'il s'agisse d'une erreur informatique...
Je t'avais au moins posé deux questions, Miteny :
- As-tu déjà douté (par toi-même, ou grâce à l'un de nous) que ta démonstration puisse être fausse ? OUI ou NON ?
- Pourquoi, d'après toi, nous te contredisons TOUS ?


(J'avais aussi dit que je ne réclamerai pas les 3000 € si jamais tu t'apercevais des erreurs de ton raisonnement que j'ai mis à jours.)

Miteny 22/09/2008 14:57


HORS SUJET !!!! (c'est clair là)


mamadomi 22/09/2008 13:34

Quand tu regardes un arbre en te disant que c'est un chêne ou autre, ce mot, faisant partie des connaissances en botanique, a déjà si bien conditionné ton esprit qu'il s'interpose entre toi et ta vision de l'arbre.
Pour entrer en contact avec l'arbre, tu dois y appuyer la main.
Le mot ne t'aidera pas à le toucher...

Ta capacité de conviction/de communication est le résultat de ta culture, de ton éducation, de tes associations, de tes inclinations, de tes caractéristiques acquises ou héritées.
C'est de ce centre que tu observes et que tu émets tes jugements,

et c'est ainsi que l'observateur se sépare de ce qu'il observe.

mamadomi 18/09/2008 17:12

ce n'est pas parce que tu n'en vois pas qu'il n'y en a pas.

Justicier 18/09/2008 15:52

Miteny : " je ne dis qu'une seule chose: j'ai mal ( ça c'est toi, Miteny, qui le dit ) quand on frappe mon corps et je n'ai pas mal quand un autre corps est frappé (c'est moi seul et unique argument).

Qui te dis le contraire abruti ? PERSONNE.

T'es vraiment LOURD DE CHEZ LOURD.

Tu ne veux pas reconnaître que ta démonstration est totalement nulle.

Mais tu verras quand tu débouresseras le pactole que tu dois a chacun de ceux qui t'ont démontrer l'immensité de ta connerie, là tu diras sans doute, ça me fait mal... au porte monnaie, mais il sera trop tard.

Nous par contre on aura pas mal, là il faudra que tu nous expliques pourquoi on a pas mal ?

Sans remise en cause du principe de causalité qui dans ce cas est : paye ce que tu dois à ceux qui y on droit et tu seras soulagé de la torture morale ( du mal ) que tu ( Miteny ) t'infliges.

Conclusion en nous payant ce que tu dois, on aura participé à ta guérison.

C'EST PAS BEAU CA ?....

La seule chose qu'on ne pourra pas guerir c'est la blessure d'amour propre que tu devrais ressentir ( à moins que tu ne ressente rien ? )

Miteny 18/09/2008 16:29


J'ai pas vu un argument!


Justicier 17/09/2008 21:53

Miteny,

Toi, tu dis la vérité, pas de chance tu dis des conneries ça oui.

T'inquiètes pas personne ne pendra personne, mais tu vas pas être déçu du voyage.

T'as pas le choix.

ou tu dis reconnais que tu dis des conneries personne t'en voudra et on arrête ce qui va se passer pour toi sur le plan financier, s'entend.

ou tu persistes à prendre tout le monde pour des cons et là ça va te couter bonbon.

Réfléchi bien et t'enfermes pas dans ta prison mentale.

SI tu me reponds encore une seule fois que :

Le corps ne suffit pas...., cela prouvera que tu ne veux rien entendre et que ta prison mentale s'est refermée sur toi.

Que se passera t il le 24 septembre 2008 ? T'es pas le messie ? Tu devrais le savoir ?

La vérité ne peut sortir que d'un raisonnement et de faits réels constatés par TOUT le monde, pas d'une pseudo démonstration débile affirmée par un individu borné pseudomé Miteny.

En clair t'es tout sauf quelqu'un qui dit la vérité.

Tu as TA VERITE c'est pas pareil.

Allez encore quelques insultes pour te faire passer pour le messie martyrisé.

Si tu changes pas de méthode t'es dans la merde.

Miteny 18/09/2008 10:10


Je ne dis qu'une seule chose: j'ai mal quand on frappe mon corps et je n'ai pas mal quand un autre corps est frappé. (c'est mon seul et unique argument)
Et on veut me pendre pour ça??


Dr House 17/09/2008 18:36

le 24 ? tu pars pour l'asile ! et c'est l'anniversaire de mon père qui , lui, n'est pas aux cieux.

vincent 17/09/2008 17:20

Maintenant si vous êtes maso, c'est votre problème....
Justicier
non ça va merci, pas maso mais joueur, en va t-il de notre vie ?j'espère que non (en tout cas pour moi, sourire)
par contre il vaut mieux éviter la parano....;o)

Justicier 17/09/2008 15:09

vincent,

Bien sûr que ce ne sont que des mots, je dirais plutôt des jeux de mots, mais il serait interressant de lire la version de Miteny sur la règle de ses jeux de maux, si je puis dire.

Considère t il que lorsqu'il dit : "le corps ne suffit pas,...." il joue avec les maux de son corps ou avec le corps des mots qu'il emploie ?

Maintenant si vous êtes maso, c'est votre problème....

Le gros problème pour Miteny, c'est qu'il a promis et mis en jeu des sommes qu'il n'a nullement l'intention de débourser, même si le raisonnement d'un ou plusieurs internautes l'ont intimement convaincu.

Ca, il ne le dira JAMAIS, d'où ma proposition pour le contraindre à reconnaître qu'il raconte des conneries dans le but exclusif de vendre son livre à des gogos et des lâches selon ses propres expressions.

La méthode que je suggère à ceci d'imparable, c'est que se sont aux internautes interpellés et copieusement insultés de décider EN TOUTE TRANSPARENCE de la pertinence de ses pseudo démontrations.

Que vous soyez croyant ne change strictement rien au fait que sa " démonstration " devant aboutir au constat de l'existence de Dieu est une pure fumisterie.

Pourquoi quitterais je son site ?

Vous remarquerez qu'il ne répond jamais aux questions qu'on lui pose pour la bonne et simple raison qu'il est complètement acculé dans une impasse.

La seule chose qu'il répondra aux messages structurés et argumentés c'est :

"Avez vous mal quand je me cogne ?..."

Ce crétin veut vous faire gober que ne pouvant répondre que non, il vous répondra :

" Donc le corps ne suffit pas... "

En clair il détourne la question en affirmant une connerie, car si un corps suffit pour ressentir la douleur d'un coup qu'il reçoit. Et je ne vois vraiment pas ce que l'on peut ajouter à cela, et certainement pas la preuve de l'existence de Dieu...

Vous dites connaître le personnage, alors dites lui qu'il ferait bien :

soit de reconnaitre qu'il raisonne comme ses pieds et qu'il a tort et il paye ses conneries

soit de reconnaitre qu'il raconte des blagues pour faire vendre son livre, dans ce cas on pourrait l'xcuser

consulter un medecin, car il est mûr pour l'asile.

C'est à lui de choisir, car depuis 2 ans que cela dure la maladie si maladie il y a s'aggrave.

Cette méthode ressemble fort aux procédés utilisés par les sectes pour déstabiliser les gens fragiles, j'espère que ce n'est pas cela, car dans ce cas il n'est pas soti de l'auberge c'est moi qui vous le dit.

Rendez vous au 24 septembre 2008

A bientôt...

Miteny 17/09/2008 15:22


Qu'est ce qui se passe le 24 septembre 2008???
Vous voulez me pendre parce que je dis la vérité?


vincent 17/09/2008 14:19

Contrairement à ca que vous pensez je respcte tous les points de vue à la condition express qu'on ne traite pas tous ceux et même ceux qui ne sont pas de son avis de crétins et de neuneus....voir de lâches.

Justicier
-Contrairement à ce que vous dites je n’ai jamais pensé que vous ne respectiez pas tous les points de vue ! Je n’ai fais que répondre à votre invitation afin de vous faire connaître ma position concernant votre proposition. C’est tout, car j’apprécie aussi votre intervention car elle participe au débat général, elle est votre expression comme chacun d’entre nous l’exprime à sa façon.
Baissons la garde……tout de même…… n’est-il pas truculent, espiègle et joueur ce Seb ?

Justicier 17/09/2008 14:17

Curaçao

Ton raisonnement est TOUT A FAIT juste,

Miteny fait mine qu'il serait " obliger " de se déboubler pour " entrer " dans le corps de la personne frappée pour " sentir " la douleur du corps de la personne frappée, c'est ubuesque.

Si on suit son raisonnement, il traitera éventuellement de menteur une personne frappée, si elle se plaint d'avoir mal car il ne peut lui même " sentir " la douleur qu'elle a ressentie.

C'est d'ailleurs dans le même registre qu'il traite TOUT le monde de menteur

En clair :

ou il se fout du monde ce que je crois
ou il est mûr pour l'asile, ce qui est possible.

Tu as sans problème gagné 3000 euros qu'il devra te verser.

Ceci est d'autant plus normal qu'il refuse de constater, puiisque c'est lui même le seul juge pour décider si ton raisonnement est juste et cela, UNIQUEMENT pour ne pas reconnaître qu'il te doit 3000 euros.

En clair c'est un menteur doublé d'un escroc

A bientôt.

Miteny 17/09/2008 15:17



Je suis obligé de dire que je constate des effets très différents DOULEUR/PAS DOULEUR... provenant de causes pourtant similaires corps
frappé/corps frappé.


Tu veux dire que je dois jeter mon constat à la poubelle ? ça ne compte pas ce que je constate ? C’est ça ?



vincent 17/09/2008 10:50

Vincent,
Si après cette réponse de Miteny, cela ne vous fixe pas sur la nature du personnage....
Je vous laisse seul juge, car là, il vous prend pour un crétin.

Justicier
Mais la nature du personnage, je la connais et je l’accepte voilà tout !
D’autre part « qu’il me prenne pour un crétin comme vous dites, c’est lui qui dit cela, ça le regarde….il pense bien ce qu’il veut ! c’est sa pensée pas la mienne…………….il me suffit de quitter son site ou pas, c’est tout ! J’accepte « le jeu » car n’oubliez pas que ce ne sont que des mots, ils sont ce qu’ils sont mais « je continue de jouer »………………et lui aussi, mais qui sait….il se passe bien des choses au delà des mots dans ce jeu que nous jouons tous !

Miteny 17/09/2008 10:51


Merci. Je te demanderai d'être mon avocat le jour où l'on réinventera la peine de mort pour moi.


Curaçao 17/09/2008 10:40

Ta démonstration est fausse.
###########################################
Tu constate l'effet d'un seul point de vue, alors que 2 personnes ont été frappées.
l'expérience 'complete' donne ces constats :
1- corps A frappé = douleur pour A
1bis - corps A pas frappé = pas douleur pour A
2- corps B frappé = douleur pour B
2bis - corps B pas frappé= pas douleur pour B

aucun viol du principe causal,
les effets ne sont pas différents.

chaque personne , de son point de vue, a vécu l'expérience strictement de la meme manière.
- ca a un nom : la relativité.
la relativité , c'est de la physique : ca tombe bien, un corps, c'est physique . non ?

Ton raisonnement a été basé sur un point de vue subjectif : le tien uniquement.
L'expérience telle que tu l'as décrite est donc fausse dans ses résultats, car tu omets de prendre en compte les 'ressentis' de l'autre personne : tu te contente de parler des effets sur TA personne.

-> tu me dois 3000 euros , j'irai fleurir la tombe d'einstein avec.

je repèterai ce message autant de fois que nécéssaire , tant que tu niera de répondre de facon sensée , non hautaine, et avec objections pertinentes.


#############################################

Curaçao 17/09/2008 10:21

miteny : "La relativité n'a rien à voir là-dedans (c'est de la physique la relativité). Je suis heureux de savoir que mon jugement est valable. Et moi je constate douleur dans un cas/pas douleur dans
l'autre."


tu es un sacré beau parleur et menteur.
en fait, tu vois, je me demancdais si tu étais vraiment cinglé ou pas.
mais tu ne l'es pas , petit malin.

tu sais pertinement que tu as tort .
Dans ton 'expérience', il y'a 2 SUJETS , et tu regarde les effets depuis 1 SEUL SUJET.

c'est une erreur, c'est indéfendable devant n'importe quel jury de gamins issus du secondaire.

tu es un imposteur, menteur , malin , escroc.

tu me dois 3000 euros.

Miteny 17/09/2008 10:43


Mais je ne peux pas faire autrement. Je ne peux pas sortir de mon corps voyons!! Et dans ma petite vie ridicule de tous les jours, je constate que je n'ai qu'un seul corps, que je suis "enfermé
dedans (si j'ose dire) et que c'est comme ça!

Donc, si on regarde les choses sur le plan de la causalité, je suis obligé de dire que je constate des effets très différents DOULEUR/PAS DOULEUR... provenant de causes pourtant similaires corps
frappé/corps frappé.

C'est quand même assez hallucinant !!


Justicier 17/09/2008 10:09

Vincent,

Si après cette réponse de Miteny, cela ne vous fixe pas sur la nature du personnage....

Je vous laisse seul juge, car là, il vous prend pour un crétin.

Justicier 17/09/2008 10:03

vincent,

Je ne vois pas pourquoi en : ".. abandonnant ce concept de " non suffisance du corps " il pourrait prendre l"ascenceur ( pour l'échafaud ? ) plutôt que le chemin de croix et de martyr qui LUI donne son sens de vie ".

En clair il se pose en matyr et ça lui plait bien, c'est ça ?

Le sens de sa vie c'est d'être martyr ?

Je demande a voir.

Qu'il pose ou se pose des questions d'accord.

Qui ne s'en pose pas ?

Qu'il affirme un contre sens, ça c'est son problème.

Qu'il le reconnaisse serait pour lui faire preuve d'humilité et d'intelligence.

Ou alors il est incapable de manier les notions abstraites qu'il croit maîtriser.

J'aimerais connaître votre opinion sur ce que vous pensez de sa " démonstration " et ce que vous entendez par assez juste ? Et de ce que vous en concluez.

Si vous êtes plus convainquant que lui, je vous promets d'éxaminer la " chose "

Dites moi si vous le souhaitez bien sûr ce que vous pensez de ce que j'avance ?

Contrairement à ca que vous pensez je respcte tous les points de vue à la condition express qu'on ne traite pas tous ceux et même ceux qui ne sont pas de son avis de crétins et de neuneus....voir de lâches.

Merci d'avance de votre réponse

vincent 17/09/2008 08:57

Justicier
Mon intention en venant dans ce blog n’a jamais été 3000 euros.
Il m’est permis à chaque instant de le quitter (ne sommes nous pas libre d’y participer ou pas ?).
D’autre part à sa façon Seb a lancé un débat qui va bien au-delà de sa démonstration que chacun apprécie ou pas selon son parcours, son humeur ou son humour !
Mais il n’empêche qu’en dehors de la validité de sa démo sur la douleur……………….il a dit beaucoup de choses vraies et intéressantes.
J’ai surtout été intéressé par le fond de ce qu’il exprime au de-là de la forme un peu confuse dans laquelle il s’entête. C’est bien dommage, car dans ce qu’il dit, en abandonnant ce concept « de non suffisance du corps » il pourrait prendre l’ascenseur plutôt que ce chemin de croix et de martyr qui lui donne son sens de vie.
Donc pour moi il reste un interlocuteur intéressant, espiègle, taquin, sympathique et aussi sincère malgré la forme avec laquelle il s’exprime………………d’autant que le fond dont il parle (pas la démo sur la douleur) est assez juste. Donc le reste m’indiffère c’est sa façon a lui « d’être » que je respecte……c’est sa façon d’exprimer son parcours et sa recherche……… donc je l’aime bien comme il est……….à chacun après de cliquer sur son site ou pas c’est votre choix après tout !

Miteny 17/09/2008 10:03


"pas la démo sur la douleur"
Donc t'as mal quand je me cogne? C'est rigolo parce que moi, quand on vous arrache les ongles, je peux continuer à regarder mon DVD du da vinci code en VO (pour apprendre l'anglais). Etonnant non?


Justicier 17/09/2008 05:28

LA MAUVAISE FOI DE MITENY EST EVIDENTE ET DE DEUX CHOSES L'UNE OU :

IL FAIT EXPRES DE NE PAS COMPRENDRE POUR EVITER D'AVOIR A PAYER 3000 EUROS POUR CHAQUE INTERNAUTE AYANT CONVAINCU LES AUTRES QUE LA DEMONSTRATION DE MITENY EST TOUT SAUF UNE DEMONSTRATION DE QUOIQUE CE SOIT.

IL NE LE FAIT PAS EXPRES ET JE PENSE PERSONNELLEMENT QUE L'ASILE LE GUÊTE....DANS CE CAS C'EST INUTILE DE CHERCHER A LE CONVAINCRE.

POUR ARRËTER DE VOUS TORTURER L'ESPRIT AVEC SES DEMONSTRATIONS A LA MORD MOI LE NOEUD, SACHEZ,

QUE TOUS CEUX QUI REPONDENT :

1 ) QUAND MITENY SE TAPE LA TÊTE CONTRE LES MURS, IL NE PEUT SE FAIRE MAL QU'A SA TÊTE DONC A SON PROPRE CORPS( S'IL N'EST NI ATTEINT D'ANALGESIE CONGENITALE, NI DANS LE COMA, NI NATURELLEMENT MORT ) DONC NE RESSENTIR DE LA DOULEUR, QUE POUR LUI MÊME.

LA SEULE EXCEPTION EVENTUELLEMENT POSSIBLE, C'EST SI MITENY EST UN CORPS A DEUX TÊTES ( S'IL A UN FREFRE SIAMOIS ). DANS CE CAS IL FAUT DEMANDER A CHACUNE DES TÊTES SI LORSQUE QUE UNE DES TÊTES EST FRAPPEE, L'AUTRE RESSENT LA DOULEUR.

CECI DIT, SI ON MARCHE SUR LE PIED D'UN CORPS DE FRERES SIAMOIS, JE DOUTE FORT QUE LE PIED DE L'AUTRE CORPS RESSENTE LA DOULEUR, A MOINS QUE LES " CONNEXIONS " NERVEUSES SOIENT "MELANGEES ".

D'AUTRE PART, IL EST PARFAITEMENT POSSIBLE QUE LES LIAISONS NERVEUSES D'UNE PARTIE D'UN DES CORPS, PAR EXEMPLE D'UNE MAIN SOIT COUPEE ET DANS CE CAS, LE TRAJET DE L'INFLUX NERVEUX NE TRANSMETTANT PAS LE MESSAGE AUX ORGANES SENSORIELS... CETTE MAIN EST INSENSIBLE A LA DOULEUR.

CONCLUSION :

LE CORPS ( COMPRIS DANS SON ENSEMBLE ) EST SUFFISANT A RESSENTIR LA DOULEUR QUI LUI EST INFLIGEE.

DONC N'IMPORTE QUEL CORPS ( DANS LE SENS CHAQUE HUMAIN OU ANIMAL D'AILLEURS ) PEUT RESSENTIR LA DOULEUR ( sauf les exceptions déjà citées )POUR LUI MÊME ET POUR PERSONNE D'AUTRE LORSQU'IL EST FRAPPE.

LA PHRASE : " N'IMPORTE QUEL CORPS FRAPPE RESSENT DE LA DOULEUR..." , N'ETANT DONC PAS SUFFISAMMENT PRECISE ET CLAIRE, NE SIGNIFIE DONC PAS COMME MITENY VEUT NOUS LE FAIRE DIRE : " QUE LE CORPS NE SUFFIT PAS...."

EN CLAIR, SA SOI DISANTE DEMONSTRATION NE PROUVE STRICTEMENT RIEN, A PART PEUT ÊTRE LA MAUVAISE FOI DE MITENY, MAIS EN TOUT CAS PAS QUE DIEU EXISTE....

CQFD

COMME LA PLAISANTERIE A ASSEZ DURE, JE PROPOSE QUE TOUS CEUX QUI SONT D'ACCORD AVEC CETTE DEMONSTRATION LE PRECISENT ET QUE TOUS CEUX QUI NE LE SONT PAS LE PRECISE EGALEMENT.

LE RESULTAT DE CETTE ENQUËTE DETERMINERA SI CELLE CI EST CONVAINQUANTE POUR TOUT LE MONDE ET QU'ON A DECOUVERT L'ERREUR (VOLONTAIRE ? ) DE JUGEMENT DE MITENY.

SI C'EST OUI, JE VOUS PROPOSERAIS LA FACON DE PROCEDER POUR FAIRE PAYER A MITENY LA SOMME QU'IL A PROMIS, 3000 euros, POUR CHACUN DE CEUX QUI ONT MIS EN EVIDENCE L'ERREUR, VOLONTAIRE OU NON DE MITENY.

A CHACUN DE DIRE SON POINT DE VUE ET DE VOTER, MAIS EXPRIMEZ VOUS, NE RESTEZ PAS SANS VOIX.

LE RESULTAT DU VOTE QUE TOUT LE MONDE POURRA CONSTATER, SERA UTILISE POUR RECUPERER LES SOMMES PROMIS PAR LES ENGAGEMENTS DE MITENY.

SI VOUS ÊTES D'ACCORD MAIS QUE VOUS NE VOULEZ PAS D'ARGENT PARCE QUE VOUS NE VOULEZ PAS EVENTUELLEMENT RUINER MITENY, DITES LE, ON PEUT LE COMPRENDRE.

JE VOUS FERAIS DANS CE CAS REMARQUER QUE MITENY VOUS PREND MALGRE TOUT POUR DES CRETINS. C'EST JUSTE UNE REMARQUE COMME CA EN PASSANT.

COMME IL FAUT UNE LIMITE DANS LE TEMPS, JE PROPOSE QUE L'ENQUÊTE SE TERMINE LE

MERCREDI 24 SEPTEMBRE 2008 à 24 h

EXPRIMEZ VOUS, MERCI

david 17/09/2008 01:50

petite précision :

"Donc ta conscience elle vient d'où? De l'espace intergalactique ?""

Et pourquoi pas ?
D'où vient ta matière qui - selon toi - existe ? D'où viennent les lois qui régissent les intéractions entre la matière ? D'où vient le principe de causalité (tu n'imagines pas comment le monde pourrait être sans principe de causalité ? Un peu d'imagination non de Dieu !) ? Et d'où vient ton Dieu ?
Ma conscience peut tout aussi bien venir du même endroit.

Merci de répondre au commentaire n°71

david 17/09/2008 01:38

"Tu te moques de moi ou quoi? Donc ta conscience elle vient d'où? De l'espace intergalactique (bis)?"

De Dieu (bis) ou d'une autre créature d'une dimension supérieur.
Mais ça ne prouve pas que ta démnostration est juste.

Merci de répondre au commentaire n° : 71

Miteny 17/09/2008 10:00


Et qu'est ce que tu viens de dire là?


mamadomi 16/09/2008 23:40

curaçao tu bleuit, ça te va bien au teint!
t'as pas mal au moins, dis?!

Curaçao 16/09/2008 20:30

miteny : "Tu es malhonnête: tu viens d'inventer une erreur. Je vais devoir aller voir un avocat.

"Tu ne peux pas etre sujet ET 'juge' de ce qui est généré par l'expérience, sinon tu tombes dans l'erreur de la relativité."

Donc je n'ai pas le droit de constater que j'ai mal?? Quel mensonge !! "


en flagrant déli de mauvaise foi .


Si tu veux etre juge dans ton 'expérience', alors tu dois aussi inclure l'autre sujet : a savoir, l'autre corps qui est frappé.

Il n'y a aucune raison pour que TON jugement pese plus lourd que le sien, a moins (et ca ne m'étonnerait pas que se soit ce que tu penses...) , ton jugement sois plus important que le sien ????

tu es un menteur, voleur, escroc car tu promet s des choses que tu ne tiens pas.
tu évite systématiquement de reconnaitre que les présupposés a ton expérience sont FAUX.

on s'en fout que ta phrase se tienne, le hic c'est qu'elle est montée sur du beurre.

tu es un pauvre con tombé dans le piege de la relativité.
ca fait plus de 75 ans qu'einstein l'a démontré.
tu es un vieux con, mon pauvre.. meme pas a la page.

va te rhabiller, t'es une honte a la face de la 'vérité'.

Miteny 17/09/2008 09:47


La relativité n'a rien à voir là-dedans (c'est de la physique la relativité). Je suis heureux de savoir que mon jugement est valable. Et moi je constate douleur dans un cas/pas douleur dans
l'autre.


david 16/09/2008 18:34

Je ne te répondrais pas tant que tu ne m'aura pas répondu ou que tu ne m'aura pas prouver que le corps existe.

(Tu ne veux pas répondre... Bah jouons à ce jeu là... mais ça risque d'être chiant je te préviens)

Miteny 16/09/2008 19:05


Tu te moques de moi ou quoi? Donc ta conscience elle vient d'où? De l'espace intergalactique (bis)?


david 16/09/2008 17:37

c'est toi l'escroc :

- Tu refuses de répondre à mes question de façon à ce que je ne puisse pas te prouver ton erreur
- Tu prétend que c'est parce que ta conclusion est bonne que ta demonstration est bonne.


Soyons aussi borné que toi :
1 est le premier chiffre
Les eléphant ne sont pas rose
Donc 1+1 = 2

(ça c'est de l'escroquerie)

Miteny 16/09/2008 17:39



ton mensonge ne restera pas impuni...

2 corps frappés doivent produire des effets similaires: 2 fois de la douleur ou 2 fois rien. y ' a  aucune raison que l'un en fasse plus que l'autre. OSE DIRE QUE C'EST PAS VRAI !!!



david 16/09/2008 17:14

"Ok, c'est bon, c'est plié : DIEU EXISTE !!
allez, c'est fini."

J'ai jamais dit le contraire...
Mais ta démonstration n'est pas bonne pour autant !
Sans compter que le Dieu dont je parle n'a rien à voir avec le Dieu chrétien (d'où ma question à ce sujet), il n'est pas forcément Eternel, il n'est pas forcément bon... et la vie eternelle, je peux toujours me la carrer où je pense.


N'ayant pu me prouver que le corps existe,
Merci de répondre au commentaire n°71

Miteny 16/09/2008 17:27


t'es vraiment qu'un escroc


Cartman 16/09/2008 17:07

Ok, c'est bon, c'est plié : DIEU EXISTE !!
allez, c'est fini.

ON FERME !!!!!
(ouf....)

Miteny 16/09/2008 17:23


Il serait temps. T'as pas un autre truc à me faire faire? Un spectacle de claquettes, ministre de la diversité, concepteur d'animations flash... un truc quoi. Parce que combattre la bêtise c'est
trop chiant.
J'ai compris: vous avez mal quand je me cogne. Formidable. Il faudrait passer à autre chose.


david 16/09/2008 17:00

De toute façon, même si le corps existe, la question persiste : Par quoi est produit la conscience ?
- soit elle est produite par le cerveau et le corps suffit
- soit elle est produite par Dieu

Pour ne pas fare le travail à ta place : elle vient de Dieu.

david 16/09/2008 16:52

D'en dessous de ma conscience (d'où son nom), des pensées que j'ai sans vouloir me l'avouer, des réflexions que j'ai en parrallèle de ma pensée consciente

Miteny 16/09/2008 16:53


ELLE EST PRODUITE PAR QUOI? Elle vient de nulle part? Du vide intergalactique peut-être?


david 16/09/2008 16:30

Par exemple, d'un être supérieur tout puissant qui a pour but de me faire croire que j'existe (Dieu si tu veux)
Ou de mon subconscient qui essaie de me faire ressentir les sensations les plus forte toujours dans le but de me faire croire que j'existe (si on peux oublié un souvenir douloureux, à quel point il est douloureux de savoir qu'on existe pas)

Miteny 16/09/2008 16:39



On passe l'hypothèse Dieu... et ton subconscient il vient d'où?



david 16/09/2008 15:59

"Donc t'es sûr de l'existence de la douleur?"

Encore une fois, tu n'as rien compris.
Je suis sûr de la ressentir.

Cette nuit j'étais sûr de voir le plateau télé, je n'ai jamais été sûr de son existence (ça tombe bien parcequ'il n'existait pas)

(Question : Essaie-tu vraiment de me prouver que le corps existe?)

Mais pour te faire gagner du temps tu peux supposé que je suis sûr de penser, et donc sûr d'exister, et de l'existence de la douleur

Miteny 16/09/2008 16:08


et elle vient d'où?


david 16/09/2008 15:20

"L'étape 1 se sert de la certitude absolue de l'étape 0: le corps ne suffit pas."

Tournes-pas autour du pot, vas-tu répondre à mon commentaire (n°71) ??
(je vois bien qu'il te dérange)


"Sinon tu n'es pas sûr d'exister. Donc tu dois ne pas être sûr d'avoir mal quand on te torture. Justement je connais un labo qui cherche des cobayes: tu ne peux pas refuser. "

Arrêtes de dire des conneries :
1erement, tu ne connais surement pas de labo (mais bon, ça c'est facile trouvé) et encore moins de labo qui torture les cobayes
2emement, je peux refuser, rien ne m'y oblige. Est-ce que les gens qui ne ressentent pas la douleur sont incapable de refuser qu'on les torture ? Est-que si tu n'as aucun odorat tu va forcément accepter d'avoir le nez au dessus d'une merde de chien?
3emement, je ne suis pas sûr d'exister mais je suis sûr de ressentir la sensation "douleur". As-tu vu Matrix ? Je suis sûr de voir un écran d'ordinatuer devant moi, je suis sûr de sentir les touches du clavier sous mes doigts, je suis sûr d'entendre la musique derrière moi, je suis sûr de sentir l'odeur de la soupe chinoise que je viens de manger. Mais je ne suis pas sûr que l'écran d'ordinateur, le clavier, la musique et l'odeur de la soupe existe (encore une fois, c'est de là que part Descartes pour conclure "je pense, donc je suis").
4emement, Cette nuit j'était aussi sûr je voir un plateau télé (style talk-show) autour de moi, j'étais sûr de toucher la table qui faisait le centre du plateau et j'était sûr d'entendre une fille dire qu'elle ne regardait pas la télé-réalité mais qu'elle avait fait un rêve érotique avec Lorie dedans. Tu pourra toujours dire que je fais des rêves bizarres, tu ne vas pas me dire que le plateau télé, la table, la fille et sa voix existent ou même qu'ils ont éxistés.
5emement, si tu ne comprend pas qu'on puisse se poser la question "Suis-je sûr d'exister?", c'est que tu n'est pas capable de douter de tes certitudes et donc que tu ne vera jamais LES erreurs de ton raisonnement (j'ai dit "LES" parcequ'on peut pas dire que ton raisonnement a une faille, ton raisonnement, c'est une passoire)
6 emement, je n'ai jamais été torturé, donc non je ne peux pas être sûr d'avoir mal quand on me torture, mais j'ai pas trop envie d'essayé (Peut-être que tu sais ce que ça fait que d'être écartelé toi?)

Miteny 16/09/2008 15:50


Donc t'es sûr de l'existence de la douleur?


mamadomi 16/09/2008 14:39

tu n'as pas le droit de juger du bienfondé jugement de tes détracteurs...c'est pipé!

jt'aime bien, tu fais l'enfant...

Curaçao 16/09/2008 08:35

miteny : "Je me plante où? quand j'affirme constater douleur/pas douleur?"

je constate que tu persistes a faire l'idiot pour t'en sortir.

je t'ai déja expliqué clairement la chose :

dans le premier cas (ton corps frappé) , TU ES le SUJET de l'action.
dans l'autre, tu ne l'est plus ( un autre corps frappé) .

Tu ne peux pas etre sujet ET 'juge' de ce qui est généré par l'expérience, sinon tu tombes dans l'erreur de la relativité.

tu me dois 3000 euros.

Miteny 16/09/2008 10:11


Tu es malhonnête: tu viens d'inventer une erreur. Je vais devoir aller voir un avocat.

"Tu ne peux pas etre sujet ET 'juge' de ce qui est généré par l'expérience, sinon tu tombes dans l'erreur de la relativité."

Donc je n'ai pas le droit de constater que j'ai mal?? Quel mensonge !!


david 15/09/2008 22:03

"Donc tu acceptes l'étape 0 ?"

C'est quoi? C'est que le corps ne suffit pas ?
Ou c'est que corps 1 frappé => douleur/pas douleur ?

Sinon j'avais déjà supposé que le corps suffisait mais il n'était pas question de plusieurs réalités à l'époque. Je suis doc revenu en arrière puisque ça change tout.
(voilà pourquoi on ne peut pas examiner l'étape 0 sans l'étape 1 et c'est aussi pour ça que je me pose des questions sur les différence d'entre les réalités et sur Dieu -afin de me renseigner sur l'étape 2)

Et puis, mes questions sur Dieu et les réalités, c'est pour comprendre ta vision du monde, histoire qu'on parle de la même chose.

Et puis si dans l'étape 1 tu contredit l'étape 0, il est de mon devoir de te le faire remarquer et que donc l'une des étapes est fausses.


"Dis moi: es-tu sûr d'exister?"

Sûr ? non. Descartes disait que le minimum de certitude c'était "je pense, donc je suis". C'est un fait dont je suis A PAU PRES sûr; je pense penser, je pense que ma pensée existe.
Mais voilà, je n'en suis même pas sûr, rien ne me prouve que ce que j'apelle ma pensée ne soit qu'une suite de mots écrit par un écrivain d'une autre dimension, que tous ce que je pense être mes réflexions ne soit que la lecture d'un texte "inscrit" dans ma conscience par un être supérieur.

Donc non, je ne suis pas sûr d'exister.
(alors mon corps...)

Miteny 16/09/2008 09:52


L'étape 1 se sert de la certitude absolue de l'étape 0: le corps ne suffit pas.

Sinon tu n'es pas sûr d'exister. Donc tu dois ne pas être sûr d'avoir mal quand on te torture. Justement je connais un labo qui cherche des cobayes: tu ne peux pas refuser.


david 15/09/2008 20:20

"Je pense qu'il te faut comprendre l'étape 0 avant de passer à l'étape 1."

Encore une fois, je vais devoir t'expliquer que je n'ai aucune envie de comprendre l'étape 0 (c'est à dire pourquoi le corps ne suffit pas) et que tu n'as rien à me faire comprendre. J'essaie de te montrer les erreurs de ton raissonement, et j'ai décidé d'attaquer ton raisonnement à l'étape 1, c'est mon probleme.

J'examine simplement ta logique et, justement, je ne la trouve pas logique.
Et si tu ne réponds pas à mes questions, j'ai aucune chance de gagner 3000 € (Il faut vraiment que tu renonce à donner cet argent, je pense)

Ensuite, si tu veux vraiment m'expliquer l'étape 0, prouve-moi que le corps existe. Tant que tu ne me l'aura pas prouver, merci de répondre à mes questions.

Miteny 15/09/2008 21:00


Donc tu acceptes l'étape 0 ? On ne va pas y revenir après??
Dis moi: es-tu sûr d'exister?


david 15/09/2008 18:47

"Désolé mais je me concentre sur la non-suffisance du corps"

Ou comment refuser de répondre...

"Il y a déjà assez de gens qui me haissent
comme ça."

Si tu refuse de me répondre de la sorte il y en aura un de plus.

"Il faut progresser par étape tu ne trouves pas non?"

Non... Sinon je ne verrais jamais comment tu prouve que Dieu existe.
Ou sinon tu ne fais pas d'article intitulé "D'une certaine manière, il y a plusieurs "réalités"" et tu fais un blog intitulé "www.Lecorpsnesuffitpas.com"

Miteny 15/09/2008 19:05


Je pense qu'il te faut comprendre l'étape 0 avant de passer à l'étape 1. C'est comme ça dans toutes les disciplines.


david 15/09/2008 17:58

"Je t'ai déjà expliqué qu'il fallait prendre en compte plusieurs réalités (une par personne). Et dans chaque réalité, la Substance n'intervient qu'une fois."

Oui, et moi je t'ai déjà expliqué que s'il existe plusieurs réalité, ça ne pose aucun probleme qu'un corps frappé ne produise de la douleur que dans UNE réalité. schéma :

Corps 1 frappé => Douleur dans réalité 1
Corps 2 frappé => Douleur dans réalité 2

logique, non?

(dire "Et dans chaque réalité, la Substance n'intervient qu'une fois" revient à dire que la Substance intervient dans toutes les réalités... J'ai supposé que c'était une erreur de formulation)


Autres points où j'aimerait avoir des précision :
1) Quelles sont EXACTEMENT les différences entre les réalités (ou entre les consciences)?
2) Est-ce que la "Substance" (ou Dieu) correspond à peu près à la définition chrétienne (être tout puissant, eternel, parfait, êxtremement bon, clément, qui donne la vie eternelle, juste, omniscient, omniprésent, etc.) ?
3) As-tu réellement les 3000€ ou est-ce que tu as mis cette somme au hasard parceque tu es certain qu'il n'y a pas d'erreur ?
4) Comment es-tu passé du "autre chose" de ta démonstration à "Dieu" ?

Miteny 15/09/2008 18:09


Désolé mais je me concentre sur la non-suffisance du corps (c'était d'ailleurs le sujet du règlement que j'avais proposé à un huissier... qui a refusé). Il y a déjà assez de gens qui me haissent
comme ça. Il faut progresser par étape tu ne trouves pas non?


mamadomi 15/09/2008 14:21

miteny, il y a un lien sur mon blog dans un article du 5/9/8...
parce que je trouve matière à m'amuser et à réfléchir chez toi...
bon l'amusement je le dois beaucoup à Gilbert...c'est vrai...
mais il faut vraiment que tu dises à un moment dans ta démarche que les 3000 euros c'est du pipeau...parce que c'est ...comment dire...une question éthique
droiture, dharma...enfin si ça te dit quelque chose...
et puis quand même si c'est drôle de malmener un peu tes interlocuteurs, euh les insultes écrites, tu sais, yen a qui peuvent mal le prendre aussi...
ça peut faire mal et que t'en rendes pas compte...(tiens c'est dans ton sujet, enfin justement pas....enfin tu m'as comprise...)

bonne journée à toi seb

Miteny 15/09/2008 16:16


Non ce n'est pas du pipeau. J'attends toujours qu'on m'explique soigneusement mon erreur. Je rappelle les faits: je n'ai pas mal quand tu te cognes (et inversement).


Curaçao 15/09/2008 13:37

Je vais bien préciser les choses, vu que t'es au stade anal encore dans ta tete...

dans ta 'démo' foireuse, tu t'es permis de mélanger les genres.

Tu ne peux pas juger que tu vois 'la vérité' si tu es placé toi meme dans l'expérience.
en d'autres termes, seule ce que constate une personne EXTERIEURE (dans un referentiel différent du sujet A ou du sujet B) peut etre capable de dire quels effets elle constate.

hors dans ce cas bien clair (contrairement a ta démo ...) , le bilan est très simple.
cet observateur 'exterieur' constatera que quand on te frappe, tu crie, quand on te frappe pas, tu ne crie pas, et la meme chose pour tous les autres personnage du test.
-> aucun viol du principe causal (cette rigolade...)

Bien sur, toi, plus intelligent que tout le monde, tu te prends tellement pour dieu que tu te permet d'etre non seulement un des acteurs (sujet de coups) , mais aussi celui qui ennonce 'la vérité' ( et quoi de plus subjectif que ton point de vue, relativité oblige..eh oui) .

bref, ta démo est pitoyable, et en 10 lignes elle est démontée.

tu es ridicule, et tu me dois de l'argent maintenant.

Miteny 15/09/2008 16:19


Donc je n'ai pas le droit d'affirmer, de constater que j'ai mal. Que c'est malhonnête! J'ai la preuve que tu essaies de me voler...


Curaçao 15/09/2008 13:31

NON, tu évite soigneusement la réponse précise.

le premier sujet, c'est TOI.
le second sujet, c'est UN AUTRE.

cette unique chose justifie que ton raisonnement est FAUX.

tu déduis d'un point de vue 'global' , alors que tu es toi meme un des 'acteurs' de l'expérience.

donc, tu te plantes (relativité, eh oui...)

Je déduis de da réponse évasive que tu sais très bien cela, mais que tu NIES le fait que ton raisonnement est FAUX.

tu m'arnaque.
tu me dois 3000 euros et pas qu'a moi dailleurs.

Miteny 15/09/2008 16:14


Je me plante où? quand j'affirme constater douleur/pas douleur?


Curaçao 14/09/2008 19:39

miteny : "tu changes ma question. Tu déformes l'énoncé de mon problème. C'est vraiment malhonnête."

je repète, vu que j'ai perdu dans la foultitude de commentaires ta réponse a ma question.

arrete de nous recentrer sur tâ phrase DEBILE.

réponds :

dans le 1er cas : ton corps frappé , quel est le SUJET de l'ACTION ?

dans le 2eme cas : un autre corps frappé, quel est le SUJET de l'ACTION ?

réponds.

Miteny 15/09/2008 10:49


C'est une expérience scientifique simple: 2 corps frappés. 2 actions, 2 sujets. Ensuite la question: quels sont les effets??
Et il paraît qu'il faut un groupe d'experts pour avoir la réponse ?!!!

MOUARF MOUARF .... triple rigolade!


david 14/09/2008 17:33

"On va se concentrer sur la suffisance du corps. C'est déjà assez difficile pour toi de comprendre que tu n'as pas mal quand je me cogne !"

Surtout que ça te permet de toujours répéter la même chose sans me répondre (Réfléchir? Tu ne vas pas t'abaissé à ça quand tu as des réponses toutes faites) :

Cinquieme fois, explique-moi pourquoi :

[corps frappé => douleur pour une seule personne] = viol du principe de causalité

[corps frappé => la Substance intervient pour une seule personne] = pas de probleme

Miteny 15/09/2008 10:33


Je t'ai déjà expliqué qu'il fallait prendre en compte plusieurs réalités (une par personne). Et dans chaque réalité, la Substance n'intervient qu'une fois.