Retour sur le continent.

Publié le par Miteny

Après avoir pu contempler le magnifique spectacle de la vie sauvage, je suis en train de demander si, au lieu d’essayer de faire comprendre les choses les plus simples à des …., je ne ferais pas mieux de devenir un militant de Greenpeace : les baleines sont beaucoup moins dangereuses, beaucoup plus vulnérables et pas moins civilisées que ce ramassis d’abrutis qu’on appelle l’humanité. En attendant, je vais me contenter malgré tout de répéter mon laïus. Car oui, excusez moi d’être logique et de croire que si dans la réalité le corps suffisait, alors n’importe quel corps frappé ferait mal dans la réalité !! (car d’après Damien, 5 ans et demi : « la douleur, ça fait mal »).
C’est le cas ? Vous avez mal quand je me cogne ? Non ?
Donc c’est absurde. Que vous ne compreniez rien aux définitions des mots « esprit », « transcendance », « conscience » est une chose qui ne vous autorise pas à dire que mon raisonnement est faux, bien au contraire.
Mais rira bien qui rira le dernier : bientôt vous serez obligé de répondre.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

َAdlane 11/09/2008 13:52

slt toi le beau parleur, g pas tt lu, déso, mais je suis d'acc ac toi sur l'existence de Dieu, c évident et celà va sans dire, je dis même qu'on est né ac la croyance en Dieu, c naturelle quoi! c inné en nous.
mais bon c pas ce que je voulais dire, ce que je vx te dire c en quelque sorte comme le dit le proverbe arabe :
quand tu lence la poite de la vérité prend soint de la tromper ds du miel.
voila psq ça me tien à moi aussi de précher Dieu tu vois,
et puis tien un cadeau : www.sajidine.com
stp regarde ds ce site là ou on parle de l'existence de Dieu, c très intérécent, et par là peut-être tu connaitrera la religion vrai,
regade là où on parle de son existence tt à gauche, :-)

mamadomi 25/08/2008 15:54

oui mais les mots qui jouent contribuent aussi à délasser l'âme...
il faut du sérieux...mais point trop n'en faut...
tu es triste ou tu t'apitoies?
sourire Compass....

Compass 25/08/2008 13:33

Ca ne change pas sur ce blog, toujours les mêmes mots répétés 1000fois par semaine. quelle tristesse

Cyrano 25/08/2008 13:24

"Car quand on dit "faire mal" il faut dire à qui ça fait mal. Mais là JE LE DIS!"

Et juste au-dessus tu dis:

"je l'exprime de cette façon: "la personne constate: un seul corps fait mal, les autres non" "

Tu vois bien que tu ne dis pas à qui le corps fait mal dans cette phrase. Tu dis seulement lequel fait mal. Pas à qui.

Pris en flagrant délit de contradiction!

Miteny 25/08/2008 13:58


Si je le dis! faire mal à une personne quelconque. On cherche la vérité de tout le monde. Prenons donc un individu quelconque, que va-t-il constater??
UNE DIFFERENCE particulière quand un corps précisément est frappé... voilà


Cyrano 25/08/2008 12:57

C'est plutôt de la sémantique...

Un seul corps ne fait pas mal à tous. Mais un seul corps (le mien) ME fait mal. Tu vois la différence sémantique, ou non?

Tu en reviens au constat... c'est ce que tu en conclues qui est faux, et surtout la façon dont tu le formules : "un seul corps fait mal".

ME fait mal. Me fait mal. ME fait mal. C'est pourtant clair.

C'est différent de "un seul corps fait mal", qui pourrait laisser penser que les autres corps ne produisent pas de douleur. C'est faux.

Et toute ton affaire s'écroule d'elle-même une fois qu'on a dit ça.

Miteny 25/08/2008 13:08


Une personne quelconque va dire: un seul corps me fait mal, les autres ne me font pas mal.
ça veut dire qu'elle constate que: un coup sur son corps a un effet bien particulier qui ne survient pas quand un autre corps est frappé.
Je suis désolé, c'est la réalité. Il y a une différence très nette.
Cette différence est réelle.
J'ai le droit d'en parler. Et je l'exprime de cette façon:"la personne constate: un seul corps fait mal, les autres non"

Tu peux contester cette phrase si tu dis qu'elle n'a pas de sens. Car quand on dit "faire mal" il faut dire à qui ça fait mal. Mais là JE LE DIS!  Faire mal à cette personne prise au hasard.


Cyrano 25/08/2008 12:47

"tous les corps font mal" s'oppose à "un seul corps fait mal".. Il faut CHOISIR!"

Ce n'est pas "un seul corps fait mal". C'est "un seul corps ME fait mal". Or, cela n'est pas incompatible avec "tous les corps font mal". Donc, il n'y a pas à choisir. Les deux sont vrais. Fausse contradiction facilement résolue.

Miteny 25/08/2008 12:50


euhh... si! Si! C'est de la grammaire. Si un seul corps fait mal, les autres ne font pas mal et "tous les corps font mal" est faux! Et inversement...

C'est de la grammaire, de la logique simple...

Ensuite... j'ai déjà expliqué que "un seul corps fait mal" était le constat de tout le monde


Cyrano 25/08/2008 12:35

Oui, c'est ce que je constate.


Mais je n'en conclue pas ce que en conclues.

Je te l'ai déjà expliqué. Tu rabâches tes constatations, mais évites le sujet du raisonnement et des conclusions...

Miteny 25/08/2008 12:40


"tous les corps font mal" s'oppose à "un seul corps fait mal".. Il faut CHOISIR!


Cyrano 25/08/2008 12:16

"Justement, on recoupe tous les constats pour en déduire une vérité commune à tout le monde: un seul corps fait mal"

Je ne vois pas comment tu peux en "déduire" ça. Ce qu'il faut déduire, c'est "tous les corps font mal". Chacun à son propriétaire, mais tous les corps font mal, et non "un seul corps fair mal", phrase ambigüe et trompeuse.

Ce que tu défends, c'est le solipsisme, en fait... Ca me rappelle une phrase de Woody Allen, quand il était encore jeune comique de cabaret, à propos de cette philosophie selon laquelle le monde réel n'est pas réel en soi, mais seulement dans la conscience qu'on en a: "si c'est le cas, j'ai payé ma moquette beaucoup trop cher".

Miteny 25/08/2008 12:28


Si on s'attache à décrire la vérité des gens, ce qu'ils vivent tous les jours c'est bien: un seul corps fait mal.
Certainement pas "tous les corps font mal" (attention il s'agit de la réalité des personnes).

Je recommence: prenons une personne quelconque, elle n'a pas mal quand je me cogne! Je ne défends pas particulièrement le solipsisme. Je dis simplement que.... ele n'a pas mal quand je me cogne
(c'est dur).

Cette phrase n'est pas trompeuse.... un seul corps fait mal. N'est ce pas ce que tu constates avec ton corps?       pfff...


mamadomi 24/08/2008 19:26

miteny:"il faut être rigoureux et précis. La précision c'est important."

>>>steup miteny, n'oublie pas que c'est ce qu'on te demande à toi, et fondamentalement..il faut reconnaître que ta démo ne répond pas à ces attentes...
ce rappel à vocation à te permettre d'aborder les dialogues avec un semblant d'humilité.

Cyrano 24/08/2008 18:27

"Personne ne constate ça, voyons!"

Ah, bon parce que pour toi, une vérité universelle, c'est ce qu'un indivivdu "constate"?

"Tu n'as pas mal quand je me cogne", d'accord, et on peut dire que c'est une "vérité universelle", mais que fais-tu de "tu as mal quand tu te cognes, même si moi je ne ressens pas cette douleur", vérité tout aussi universelle que je n'ai pas besoin de constater dans mon corps pour savoir qu'elle est vraie?

Miteny 25/08/2008 11:21


Justement, on recoupe tous les constats pour en déduire une vérité commune à tout le monde: un seul corps fait mal


Cyrano 23/08/2008 11:23

Je ne faisais que reprendre ce que tu as dit toi-même plus haut: lui+lui+lui+lui...

Un seul corps frappé fait mal: pour le propriétaire du corps. Mais des proprios de corps, il n'y en a pas qu'un seul. On ne peut donc dire: un seul corps frappé fait mal. Ca prête à confusion. Mieux vaut dire: tous les corps frappés font mal, ou: chaque corps frappé fait mal.

Miteny 24/08/2008 17:23


Non il faut être rigoureux et précis. La précision c'est important. Un seul corps frappé fait mal, c'est vrai pour tout le monde. Mais ça ne veut pas dire que c'est toujours le même!

Si on cherche une vérité universelle, il est faux de dire..."tous les corps frappés font mal"

Personne ne constate ça, voyons! C'est même très absurde. (tu n'as pas mal quand je me cogne). Il ne peut pas y avoir 2 vérités universelles qui s'opposent. Soit l'une est vraie et l'autre est
fausse (et inversement).


Cyrano 22/08/2008 18:23

Un seul corps frappé fait mal, mais un seul corps multiplié par le nombre de lui+lui+lui+lui...

Miteny 22/08/2008 21:12


? je ne comprends pas bien. Un seul c'est un seul... alors c'est vrai ou pas?


pp 22/08/2008 18:15

dieu existe mais pour le rencontrer il faut s'isoler de l'univers materiel de ce monde comme
comme jesus la fait en s'isolant volontairement sur une montagne.Pour rechercher la purete et la verité.En s'isolant et en oubliant les problemes materiels de ce monde.exemple=dans la nature a l'orée d'un bois ou d'un dessert je me sent plus proche de dieu que dans une eglise catholique ou l'on parle plus facilement pendant l'office du prix des patates ou du prix des cochons.alors pour rencontrer dieu et rencontrer la verité je prefere la decouvrir dans la creation de dieu.

Cyrano 22/08/2008 17:47

Je te rappelle que tu as dit toi-même:

"bien sur le 2 est vrai. Mais si on se place du point de vue d'un propriétaire quelconque la vérité est: UN SEUL CORPS FAIT MAL (ce propriétaire n'a qu'un seul corps)."

Mais tu dis ensuite:

""un seul corps fait mal" vérité de n'importe qui, vrai pour n'importe quelle personne... donc pour tout le monde."

Il faut savoir: du point de vue du propriétaire du corps uniquement ou pour tout le monde? Tu te contredis au départ, pas étonnant que tu trouves une contradiction à l'arrivée.

Miteny 22/08/2008 18:02


Le propriétaire fait partie du monde. Tout le monde, c'est tous les gens, donc lui+lui+lui etc... Tout le monde.

Si une assertion est vraie pour tout le monde, elle est vraie pour A ET pour B ET pour C ET pour D ET pour E....

vérité minimale qui vérifie ce critère: l'eau ça mouille ou .. un seul corps frappé fait mal


Cyrano 22/08/2008 15:45

Alors dit comme ça, je vais dire "oui", admettons, histoire de voir ce que tu fais avec ça.

Miteny 22/08/2008 17:00


"un seul corps fait mal" vérité de n'importe qui, vrai pour n'importe quelle personne... donc pour tout le monde.

Or le corps suffit signifie "n'importe quel corps suffit" (du moment que c'est un corps et pas un caillou ou un trombone à coulisses). à quoi?
à produire de la douleur... à faire mal... Or on vient de voir que c'était faux. CQFD


Cyrano 21/08/2008 23:09

Tu essaies de m'embrouiller en jouant sur les mots, mais tu ne m'auras pas. Tu ne sais pas à qui tu as à faire. Tu n'arriveras jamais à me faire confondre:

1) N'importe quel corps frappé produit de la douleur à n'importe quel corps, y compris les autres.

2) N'importe quel corps frappé produit de la douleur à son propriétaire, et uniquement à lui.

Je suis d'accord avec le 2. Quand je dis le 2, tu essaies de me faire conclure que j'ai dit le 1), et tu t'exclames, "c'est faux".

Miteny 22/08/2008 10:18


bien sur le 2 est vrai. Mais si on se place du point de vue d'un propriétaire quelconque la vérité est: UN SEUL CORPS FAIT MAL (ce propriétaire n'a qu'un seul corps).
Oui?


Hector 21/08/2008 22:27

Finalement, la démonstration de Miteny est parfaitement limpide et rigoureuse : le corps ne suffit pas.
Et si nous passions à l'étape 2 ?

Cyrano 21/08/2008 12:02

Non, ce n'est pas faux. C'est vrai. N'importe quel corps frappé produit de la douleur. Mais elle n'est ressentie que pas le proprio du corps frappé, bien sûr.

Miteny 21/08/2008 12:53


"N'importe quel corps frappé produit de la douleur." Non c'est faux, tu l'as confirmé par ton commentaire précédent. C'est trop tard...


Cyrano 20/08/2008 22:12

Oui, je valide: un seul corps frappé fait mal à son propriétaire.

Miteny 21/08/2008 10:33


Et ceci quelque soit le propriétaire. Donc c'est vrai pour tout le monde: un seul corps frappé fait mal.

Or le corps suffit signifie n'importe quel corps frappé suffit... à produire de la douleur (donc à faire mal). Ce qui est faux.

n'est-ce pas?


Cyrano 20/08/2008 19:28

J'ai déjà répondu.

Et j'ai déjà répondu que j'ai déjà répondu, d'ailleurs.

Un seul corps frappé ME fait mal.

Chaque corps frappé fait mal au propriétaire de ce corps.

C'est tout.

Miteny 20/08/2008 19:36


Donc pour une personne quelconque, c'est UN SEUL CORPS FRAPPE FAIT MAL. (à qui? à cette personne bien sûr)
UN SEUL CORPS FRAPPE FAIT MAL (1) vérité universelle. Tu valides définitivement cette réponse? (c'est comme un jeu télé ici)


Cyrano 20/08/2008 19:15

Non. Moi j'exige une réponse. Tu n'as toujours pas répondu à mes arguments et à mon raisonnement. Tu te contentes de répéter ton "credo" fallacieux. Moi, tes questions, j'y ai répondu maintes fois. Voir plus haut.

Et figure-toi que moi aussi je commence à en avoir un peu marre. Aussi borné que toi, jamais vu.

Miteny 20/08/2008 19:22


Alors cette réponse?
UN SEUL CORPS FRAPPE FAIT MAL (1)
ou
N'IMPORTE QUEL CORPS FRAPPE FAIT MAL (2)

entre (1) et (2) qu'est ce qui est vrai pour tout le monde (càd pour chaque personne). Je considèrerai ta prochaine réponse comme étant définitive.


Cyrano 20/08/2008 15:03

Le lien, c'est que je ne suis pas le seul à pouvoir dire "moi" ou "je" en toute légitimité. En fait, ce qui te chagrine, c'est que tu ne sois pas le seul à pouvoir dire "je".

Miteny 20/08/2008 15:17


non, ce n'est pas le problème. Alors... J'exige une réponse définitive parce que j'en ai marre. Tu peux néanmoins (avant de fournir une réponse définitive) demander des précisions sur ce qu'est la
vérité universelle, la vérité que tout le monde partage.


Cyrano 20/08/2008 14:43

Exact!

Mais toi tu me dis que j'en "ne suis pas sûr" quand c'est le corps de quelqu'un d'autre!

Faudrait savoir! Tu en sûr ou pas?

Miteny 20/08/2008 14:55


ce n'est pas le problème. Vois tu le lien entre "chaque personne n'a mal que quand son corps est frappé" et la vérité universelle suivante: UN SEUL CORPS FAIT MAL


Cyrano 20/08/2008 14:23

Je parle de tout corps frappé! AAAAHHHHHHH

Miteny 20/08/2008 14:41


un corps frappé ne fait mal qu'à une personne


Cyrano 20/08/2008 14:15

Tu reviens toujours à ce que tu CONSTATES, et jamais à ce que tu CONCLUES.

C'est le "donc" que tu emploies dans des phrases comme "mon corps est frappé donc tu as mal" qui est faux.

Le corps frappé est censé produire de la douleur? oui, et il en produit, non? Et alors?

Miteny 20/08/2008 14:22


NON... ça dépend de qui tu parles !!!!         AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH


Cyrano 20/08/2008 14:05

Non, si tu te cognes, c'est TOI tu as mal! Tu es le premier à le dire! La cause n'est pas la même que si MOI je me cogne!!!

Le 11/0/2001, j'ai pété le matin, et le World Trade center s'est écroulé l'après-midi (heure française). J'ai pété à nouveau ce matin, et rien ne s'est écroulé. Mêmes cauuses, effets différents! Oooooooooooohhhhhhhhh, comme c'est bizaaaaaaaarre!!!

Miteny 20/08/2008 14:12


Biologiquement les 2 causes sont similaires. Or le corps est censé suffire à produire de la douleur. (rien à voir avec cette histoire idiote de world trade center).
Quand vas tu comprendre que le corps frappé est censé produire de la douleur !!! c'est censé être son boulot (comme la lampe branchée produit de la lumière sans se poser de questions).


Cyrano 20/08/2008 13:53

Tu confonds ENCORE UNE FOIS "constater" et "conclure!!!

Ce n'est pas parce que deux choses arrivent en même temps que l'une est la conséquence de l'autre!!!

Et puis où y a-t-il "mal/pas mal"?

SI on prend l'hypothère A: deux corps sont frappés, il y a mal et mal.

SI on prend l'hypothèse B: un corps est frappé, l'autre non, le premier a mal, l'autre non.

Mêmes causes, mêmes effets!

Si je te frappe, et que Pierre n'a pas mal, c'est normal, je n'ai pas frappé Pierre.

Autiste toi-même!

Miteny 20/08/2008 14:00


"deux corps sont frappés, il y a mal et mal"   Donc tu as mal quand je me cogne?


Cyrano 20/08/2008 12:32

Vu le nombre de fois que je t'ai prouvé tes erreurs de raisonnement, ce n'est pas 3000 euros que tu me dois, c'est 3000 000 000!

"Mais mon cher.. 2 corps ont été frappés.... 2 causes biologiques similaires non?"

Oui, qui ont les mêmes conséquences: deux corps ont mal.

Miteny 20/08/2008 12:47


ça y est... tu fais l'autiste. Comprends tu que faire l'imbécile ne risque pas de me déstabiliser. Donc je répète encore une fois: tu constates mal/pas mal (tu l'as confirmé), alors ne dis pas que
les effets sont les mêmes. TU MENS c'est tout.


bebel 20/08/2008 04:53

le doute,la remise en questions et ne pas avoir la
foi bêtement.tu devrais essayer.

mamadomi 20/08/2008 03:01

avec la plus grande rigueur

je te dis miteny, que tu ne peux pas expliciter des conditions qui te permettent de contourner le problème majeur de ton "étude":

chacun ne peut constater que pour soi


ppsssst aboule les 3000 euros.
ou prouve le contraire.

Cyrano 19/08/2008 12:45

"biologiquement les causes sont les mêmes."

???????????????????????????????????????????????

Tu ne réponds JAMAIS aux arguments qu'on t'avance. On a l'impression de parler à un communiste pur et dur des années 50. Tu n'écoutes pas, tu n'écoutes que toi. C'est agaçant. Et malpoli, en plus.

Explique un peu en quoi les causes biologiques sont les mêmes:

Si je te frappe, et si je ne te frappe pas, c'est la MEME chose?

AH BON?????

NON! Ce n'est PAS DU TOUT la MEME chose!

DONC, les causes sont différentes, et ont des effets différents aussi. Mal, ou pas mal.

CQFD!

Ta conclusion est fausse, et stupide en plus. ET dire que tu bases tout un site sur ça! Pathétique.

Miteny 19/08/2008 20:48


Mais mon cher.. 2 corps ont été frappés.... 2 causes biologiques similaires non? J'attends toujours qu'on me réfute avec rigueur (pour les 3000 Euros...)


mamadomi 18/08/2008 20:46

oops, ?

- bonjour quelle heure il est
- vendredi
- merci c'est là que je devais descendre...

quel rapport avec mon assertion miteny?

tu comprends, quand je dis que TU ne peux pas observer pour les autres
je dis aussi que JE ne peux pas observer pour toi
j'ai dis que "chacun ne peut observer que pour lui-même"

mais tu me comprends très bien
là n'est pas le problème n'est-ce pas miteny...

Cyrano 18/08/2008 20:43

Arrête de dire "mêmes causes, effets différents", c'est FAUX, je te l'ai expliqué plusieurs fois, c'est toi qui es dur de comprenure!!!

Tu dis que toi tu ne ressens pas la douleur si on frappe quelqu'un d'autre mais si on te frappe tu la ressens.

L'effet n'est pas le même seulement si on considères que la CAUSE n'est pas la même. Si on te frappe toi, et si on frappe quelqu'un d'autre, ce sont DEUX causes différentes! Si tu considères que te frapper et frapper qqun d'autre, c'est la même cause, alors tu DOIS dire aussi que la douleur ressentie par toi ou par l'autre, c'est le même effet!

Si tu dis que ce sont des causes différentes, alors tu DOIS dire que les effets (ta douleur et la sienne) sont des effets différents aussi!

Miteny 19/08/2008 10:07


Bref je dois dire la conclusion qui t'arrange: c'est ridicule. Non, biologiquement les causes sont les mêmes. C'est ça la vérité. Et la vérité c'est aussi que je constate des effets différents. On
parle de la vérité ou de ce que tu as envie d'entendre?


mamadomi 18/08/2008 20:34

petite déduction
tu ne peux constater que pour toi-même...

tic tac tic tac

et ben tu peux pas dire "c'est vrai pour tout le monde"

autre chose?
je peux?

Miteny 18/08/2008 20:37


donc je suis le seul à n'avoir mal que quand on me frappe?


Cyrano 18/08/2008 20:30

RRRRAAAGGHHHHH.

Oui, c'est différent. ET ALORS? (on va peut-être y arriver).

Miteny 18/08/2008 20:33


Mêmes causes... effets différents. Viol du principe de causalité.... Mille milliards de mille sabords !


Cyrano 18/08/2008 20:24

Non, je n'ai pas mal quand tu te cognes. Et alors? Ca prouve quoi?

Miteny 18/08/2008 20:28


Donc tu constates PAS MAL. Et PAS MAL c'est différent de MAL. Il y a une grosse différence.


mamadomi 18/08/2008 20:23

pour la énième fois
ce n'est justement pas "tout le monde" qui constate miteny
chacun peut constater pour lui-même
et c'est le hic majeur de ta pseudo démo!!

je sais, c'est bref et désarmant...
ne me remercie pas
je t'aime aussi

Miteny 18/08/2008 20:26



tout le monde c'est toutes les personnes donc chaque personne.... attention il y a là une sorte de petite déduction. Ton cerveau tiendra-t-il le coup??? ça m'étonnerait.



Cyrano 18/08/2008 20:06

La vérité, c'est ce que je t'ai dit plus haut: Les deux corps torturés ont mal.

C'est une vérité absolue, même si chacun des deux torturés ne ressent que sa propre douleur, pas celle de l'autre.

La vérité est pour tout le monde. Elle est unique. Cela dit, "j'ai mal" ne signifie pas que tu dois avoir mal, ça signifie que tu sais que j'ai mal si je te le dis.

Je suis sûr d'avoir mal quand j'ai mal.

Tu es sûr d'avoir mal quand tu as mal.

Il est sûr... etc etc

Miteny 18/08/2008 20:10


Mais bordel ce n'est pas ma question. Je demande quels corps torturés font mal. Ce n'est pas possible d'avoir la tête aussi dure.
Je pense que tu es malhonnête. La preuve: tu as laissé tomber l'histoire du principe de causalité.
La vérité ce n'est pas "n'importe quel corps frappé fait mal" mais "un seul corps frappé fait mal, les autres ne font pas mal". Voilà ce que tout le monde constate.

As tu mal quand je me cogne?


Cyrano 18/08/2008 19:52

Ce n'est pas un "aveu". Si on me frappe, j'ai mal, si on ne me frappe pas, je n'ai pas mal. Si on frappe quelqu'un d'autre (et qu'on ne me frappe pas) je n'ai pas mal non plus. Effets différents POUR MOI, mas pas effets différents dans l'absolu: quelqu'un a mal si on le frappe.

Miteny 18/08/2008 19:58


Et la vérité est où? dans ce que tu appelles "l'absolu" (et qui correspond à quoi... on se le demande) ou dans la réalité des gens. Tonnerre de Brest, dis moi si tu es sûr d'avoir mal quand t'as
mal !!! scrogneugneu

question pour aider: la Vérité, c'est la vérité pour tout le monde ou la vérité pour personne (car personne ne constate que les effets sont toujours les mêmes).


Cyrano 18/08/2008 19:29

Exactement! Les deux corps torturés ont mal.

Miteny 18/08/2008 19:43



Alors pourquoi as tu dit que j'avais raison de constater des effets DIFFERENTS. Ta phrase ne correspond pas aux constats des gens. Par exemple, moi je constate d'abord que dans un cas j'ai super
mal et que dans l'autre non !! C'est si difficile à avouer, ça??



Cyrano 18/08/2008 19:24

Si, il l'est.

Miteny 18/08/2008 19:25


Non le principe de causalité, c'est mêmes causes, mêmes effets  :)


Cyrano 18/08/2008 19:12

OK, tu constates ça! ET ALORS?

Miteny 18/08/2008 19:17


Des effets différents alors que les causes sont les mêmes. 2 corps torturés (avec le même voltage). Le principe de causalité n'est pas respecté.


Cyrano 18/08/2008 19:00

Exactement!c'est complètement débile, c'est ce que je voulais te faire voir.

Donc, tu n'as pas dit que la douleur de l'autre n'existait pas, mais que tu ne la ressentais pas. Et alors, qu'est-ce qui te gêne là-dedans?

Miteny 18/08/2008 19:08


Donc je constate des effets DIFFERENTS. Douleur (mal) =/ (différent) pas douleur (pas mal)
Voilà ce que je suis sûr de constater. Sûr et certain.... AAAAAAAH !!


Cyrano 18/08/2008 18:52

Et donc la face cachée de la Lune n'existe pas, puisque je ne la vois pas. CQFD

Miteny 18/08/2008 18:56


Ce n'est pas parce que tu ne la vois pas qu'elle n'existe pas. C'est complètement débile. De plus je n'ai pas dit que la douleur n'existait pas mais que je n'avais pas mal !!! (j'ai l'impression
d'être prof de maths dans une classe de maternelle ne comportant que des élèves en situation d'échec scolaire).


Cyrano 18/08/2008 18:44

Suite à mon message précédent:

Au fait, tu ne vois pas la face cachée de la Lune, si? Je n'ai besoin que de ça!

Miteny 18/08/2008 18:51


Je ne la vois pas. Et donc ?


Cyrano 18/08/2008 18:43

L'effet, je le répète, n'est pas différent. Il est AILLEURS.

C'est là ton erreur.

C'est comme si tu disais: je ne vois pas la face cachée de la Lune, donc la Lune n'a pas de face cachée. Ce qui est impossible. Contradiction, donc Dieu existe.

Miteny 18/08/2008 18:51


Mais je peux voir la face cachée! En y allant. Je ne vois vraiment pas le rapport. Je n'ai pas dit que la douleur de l'autre n'existait pas sacrebleu !! J'ai dit que je n'avais pas mal. Il faut que
je crie??
JE N'AI PAS MAL.  Et donc pour toi, avoir mal et ne pas avoir mal, c'est le même effet?? (saperlipopette !!)


Cyrano 18/08/2008 18:16

Bien sûr que Tokyo "ne ressent rien". C'était une métaphore! Mais la démonstration demeure: une même cause donne le même effet. Si la cause est dirigée vers un lieu différent, l'effet apparaît dans ce lieu. Cela ne prouve pas que la relation cause-effet n'existe plus!

Ce que je constate? Je constate que si je n'ai pas mal, cela n'empêche pas qu'un autre qui lui a été frappé a eu mal.

Miteny 18/08/2008 18:40


Tu n'as pas mal? Je n'ai besoin que de ça. Que tu sois sûr que l'autre ait mal, peu importe.
Pour l'instant t'es sûr que t'as pas mal et que donc l'effet est différent ! non?


Cyrano 18/08/2008 16:28

Je répète: l'effet est le même, mais pas au même endroit. Je frappe Albert à la tête, Albert a mal à la tête (la sienne). Moi je n'ai pas mal. Albert me frappe au genou, moi j'ai mal au genou. Albert n'a pas mal au genou. Même cause, même effet, mais pas au même endroit. Bombe atomique sur Hiroshima, Hiroshima détruite, Tokyo pas détruite. Tokyo n'a pas ressenti l'effet de la bombe, ce n'est pas pour ça que la bombe n'a pas explosé.

Miteny 18/08/2008 17:07


Sauf que Tokyo n'est pas une personne.. Tokyo ne ressent rien :)

Je te demande que ce que toi tu constates, ce dont tu peux être sûr. Si tu n'as pas mal, tu vois bien que c'est un effet différent. Ce n'est pas la même chose qu'avoir mal, enfin !!


Cyrano 18/08/2008 16:02

Oui, c'est simple, et c'est simple aussi de comprendre que c'est normal de ne pas avoir mal si on n'est pas frappé.

"Suivant le corps frappé, l'effet est différent". Non, l'effet est le même, mais pas au même endroit.

Miteny 18/08/2008 16:08


Ah bon l'effet est le même? quand tu as mal et quand tu n'as pas mal, c'est pareil?


Cyrano 18/08/2008 15:39

Oui, et je dis à nouveau: et alors? Tout le monde constate qu'un corps frappé a mal, pas n'importe lequel, celui qui est frappé. C'est tout à fait normal. On est loin de prouver l'existence de Dieu avec ça pour l'instant.

Miteny 18/08/2008 15:45


Je ne demande s'il a mal mais s'il fait mal... autrement dit s'il produit de la douleur. Prenons un corps.. frappons le.. as tu mal? NON pas forcément.

Donc tu vois bien que suivant le corps frappé l'effet est différent !! C'est ce que tout le monde constate (c'est pourtant simple).