Retour progressif.

Publié le par Miteny

Avant d’entamer un retour en force progressif (avec pour bientôt, je l’espère, quelques surprises inédites), je vous propose juste… une carte de localisation (qui est beaucoup moins bien que celle d’Hector… Mais j’espère qu’il me dira comment il a fait la sienne).

 


Locations of visitors to this page 

PS: en plus elle est ridiculement petite !

 

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 20/07/2008 17:17

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

jeoff 27/06/2008 16:20

miteny:
Non ça signifie qu'à chaque corps est associé une personne, une conscience. ça ne signifie pas du tout que le corps suffit. Pour savoir si le corps suffit, il faut se poser la question "est- ce que
le corps suffit?" Ce n'est pas la question que tu te poses. Toi tu te demandes si à chaque fois qu'on frappe un corps, une personne a mal. Hors sujet.... HORS SUJET !!!!!!!!

commentaire:
Devine pourquoi il se pose cette question?
Gagné parce que TON raisonnement nous pousse a aller dans ce chemin! TON raisonnement est mal fondé et c'est pour ca que personne n'est d'accord avec toi dans le fond! TU explique mal ton idée! TU n'as pas une logique net et précise! tu te base sur un constat que seul ton corps est capable de faire encore une fois dans de nombreux cas unjumeau a été frappé et l'autre a ressenti la douleur et ainsi la question de suffisance de corps dépasse completement ton constat qui reviendrait a dire qu un camion ne peut se remplir seul d'essence! TU ne peux t en prendre qu'à toi même!
PS: par contre je tiens a te félicité tu es tres fort pour embrouiller l'esprit des gens! c'est surment a cause de ta volonté! c'est une qualité!

rahan fils de crao 24/05/2008 23:55

Mythe de nuit, je pose mon coutelas sur un silex et je trouve la direction de la montagne sacrée, si tu me perds de vue, suis l'éléphant à la défense cassée, il te mènera à la divinité...

Ralant fils de Crado, et des âges pas louches...

Stéphane 23/05/2008 20:41

"""là tu viens de dire que pour tout le monde, la douleur ne pouvait venir que d'un seul corps. Tu ne peux pas ne pas valider"""

J'ai dis que pour chaque personne, la douleur ne vient que de son corps. Ce qui implique que la douleur est bel et bien produite par tous les corps, mais expérimentée par cet individu seul. Aucune problème là puisque c'est pareil pour tout le monde

Miteny 26/05/2008 11:06


Non ça signifie qu'à chaque corps est associé une personne, une conscience. ça ne signifie pas du tout que le corps suffit. Pour savoir si le corps suffit, il faut se poser la question "est- ce que
le corps suffit?" Ce n'est pas la question que tu te poses. Toi tu te demandes si à chaque fois qu'on frappe un corps, une personne a mal.  Hors sujet.... HORS SUJET !!!!!!!!


Stéphane 23/05/2008 20:38

"""Soit ils le font tous, soit aucun ne le fait (c'est la base du principe causal). Comme personne ne constate systématiquement une douleur quand un corps est frappé, c'est qu'aucun ne le fait. Donc
comme la douleur existe quand même, c'est que le corps ne suffit pas. Il faut à chaque fois autre chose."""

Et si je dis que la douleur est un phénomène qui est ressenti par une personne lorsque son corps est blessé...n'es-tu pas d'accord pour dire qu'ils font tous cela ?

Miteny 26/05/2008 11:02


C'est à dire qu'on a toutes les raisons de croire que chaque corps est relié à "autre chose". Oui. Mais ça ne signifie pas du tout que le corps suffit.


Stéphane 23/05/2008 20:35

"""La douleur ne peut venir que d'un seul corps. ALors tu valides ou pas?"""

Je ne valide pas. Je valide que la douleur que je peux, moi, Stephane, expérimenter ne vient que d'un seul corps. Et comme c'est pareil pour tout le monde, je n'y vois pas de viol du principe causal

Miteny 23/05/2008 20:37


là tu viens de dire que pour tout le monde, la douleur ne pouvait venir que d'un seul corps. Tu ne peux pas ne pas valider puis répéter la phrase ensuite !!!
Bon allez, bon WE !


Stéphane 23/05/2008 20:33

"""Aucun n'est capable à lui seul de la produire. Aucun"""

Précise...c'est basé sur quoi. Nous ne nous sommes pas entendu là-dessus à ce que je sache, c'est de ça que nous débattons.

Miteny 23/05/2008 20:35


Soit ils le font tous, soit aucun ne le fait (c'est la base du principe causal). Comme personne ne constate systématiquement une douleur quand un corps est frappé, c'est qu'aucun ne le fait. Donc
comme la douleur existe quand même, c'est que le corps ne suffit pas. Il faut à chaque fois autre chose.


Stéphane 23/05/2008 20:25

"""Je n'ai jamais dit ça."""

Pourtant, en disant que les corps ne produisent pas tous la douleur puisque tu ne ressents pas celles des autres, j'en conclue que les autres ne produisent pas de conscience, puisque tu n'expérimentes pas celles des autres.

Donc, tu te parles tout seul

Miteny 23/05/2008 20:28


Aucun n'est capable à lui seul de la produire. Aucun. Il faut en conclure qu'à chaque fois, il y autre chose qui intervient (en gros). C'est tout. Car de cette différence "douleur/rien du tout", il
faut en parler. Elle existe. La douleur ne peut venir que d'un seul corps. ALors tu valides ou pas? (ou alors tu me dis où je me suis cogné).


Stéphane 23/05/2008 20:20

Donc tu te parles tout seul, puisque tu es le seul conscient!

Miteny 23/05/2008 20:22


Je n'ai jamais dit ça. Je dis que tu ne sais même pas si je me suis cogné. Donc la réalité pour tout le monde c'est: "la douleur ne vient que d'un seul corps". Je n'ai pas dit que c'était toujours
le même.

"la douleur ne vient que d'un seul corps", c'est la réalité. Tu refuses de l'admettre donc je te demande si tu as mal quand je me cogne.


Stéphane 23/05/2008 20:11

"""à la réalité totale et complète d'un phénomène" C'est quoi ça"""

C'est le fait que la douleur et la conscience existent en dehors de ton constat.

"""Le corps, c'est aussi bien le mien que le tien. N'importe lequel !"""

La douleur, c'est aussi bien mon ressenti que le tien. N'importe lequel.

"""Si tu penses qu'il n'y a que des corps, alors soit tu penses qu'ils sont tous capables de fabriquer la douleur, soit tu penses qu'aucun n'en est capable. Il n'y a que ces deux alternatives."""

Ils fabriquent tous de la douleur. Cette réalité n'est pas invalidée par le fait que chaque ressenti n'est expérimenté que par une seule personne.

Miteny 23/05/2008 20:15


Si parce que dire  "Ils fabriquent tous de la douleur", c'est un peu réducteur. Je viens de me cogner, tu as eu mal?


Stéphane 23/05/2008 19:15

"""Ce sont bien les gens qui décident de ce qui est vrai ou de qui est faux. Donc ce qui est important c'est la réalité des gens, de chaque personne. Je suis désolé, c'est ça la seule réalité qui compte, qui existe."""

L'existence de la subjectivité (qui est une réalité de notre monde) me permet de dire que la réalité constatée par une personne n'est pas nécessairement équivalente à la réalité totale et complète d'un phénomène.

Et la meilleure preuve, c'est que comme tu discutes avec moi, tu considères que je suis doué de conscience, même si tu ne constates en fait que TA propre conscience.

Si tu appliquais à la lettre ta philosophie, tu ne discuterais même pas avec moi, puisque tu te considérerais comme le seul être conscient.

Eh bien c'est la même chose avec la douleur.

"""De plus, tu ne peux pas dire "la douleur est produite par tous les corps". Ce n'est pas vrai, tu mens, ce n'est pas ce que tu constates."""

Voir la réponse précédente.

De plus, si mon constat est la seule réalité valide, eh bien je constate que je suis le seul être conscient, que je suis le seul à souffrir quand je suis frappé, et puisque je ne peux vérifier moi-même que les autres corps sont équivalents biologiquement aux miens, eh bien mon corps est la seule source admissible.

Donc, un coup sur mon corps produit toujours de la douleur. Le principe causal est respecté.

Miteny 23/05/2008 19:57


"à la réalité totale et complète d'un phénomène" C'est quoi ça? De plus je n'ai jamais nié ta douleur, je dis que le corps ne suffit pas. Le corps, c'est aussi bien le mien que le tien. N'importe
lequel ! Aucun corps n'est capable de fabriquer tout seul la douleur. AUcun.

Soit tu penses qu'ils sont tous capables de fabriquer la douleur, soit tu penses qu'aucun n'en est capable. Il n'y a que ces deux alternatives.

Je ne vois pas ce que je peux rajouter. Plus je réponds plus je trouve cela évident. Tu ne peux pas dire: tous les corps produisent de la douleur. Personne ne constate ça. Comment veux tu
comprendre quoi que ce soit si tu nies même la différence entre "douleur" et "rien du tout"?? C'est incroyable quand même.


Stéphane 23/05/2008 18:02

"""Donc par nature la douleur ne vient que d'un seul corps. Par nature, elle vole donc le principe causal. C'est quand même évident !"""

C'est une entourloupette sémantique.

La douleur est produite par tous les corps, mais chacune de ses manifestations n'est perçue que par un individu.

C'est grandement différent.

Miteny 23/05/2008 18:16



Ce sont bien les gens qui décident de ce qui est vrai ou de qui est faux. Donc ce qui est important c'est la réalité des gens, de chaque personne. Je suis désolé, c'est ça la seule réalité qui
compte, qui existe.

De plus, tu ne peux pas dire "la douleur est produite par tous les corps". Ce n'est pas vrai, tu mens, ce n'est pas ce que tu constates.



akasha 23/05/2008 17:12

Je peux faire le café, c'est dans mes cordes and what else ?

Miteny 23/05/2008 17:54


Super ! Dès qu'on est 12+1, j'organise une réunion et j'amène la cafetière.


Stéphane 23/05/2008 16:39

La douleur est un phénomène universel, dont chaque manifestation est personnelle.

Je crois qu'on peut résumé le tout comme ça, et je n'y vois toujours pas de viol du principe causal.

Miteny 23/05/2008 17:54


Donc par nature la douleur ne vient que d'un seul corps. Par nature, elle vole donc le principe causal. C'est quand même évident !


mamadomi 23/05/2008 15:29

namasté vincent!
je suis pas une gentille fille non plus à ce compte là ...

moi aussi je te le dis miteny:

ce que tu dis est confus
"c'est de la merde"...dirait l'autre
non je rigole...mais c'est un peu fumiste quoi...voilà c'est dit...

c'est pas faute d'avoir essayé de te sortir de ta merde, mais bon, tu fais de ton blog kek tu veux, haing!!!

Miteny 23/05/2008 16:24


belzébuth !


vincent 22/05/2008 19:01

Désolé, ce qui tu écris est toujours très confus. Mais les autres sont trop sympas pour te le dire (contrairement à moi).

Comme tous les autres qui te disent que tu ne comprends rien, je ne vais pas faire de copié-collé car la liste serait longue !

Quand à moi c’est normal qu’ils ne me disent rien, ce n’est pas moi avec moi qu'ils discutent, c'est ton blog et c'est toi qui affirme tous ce que tu dis et qu’ils récusent. Alors oui désolé pour toi qu’il pensent que tu ne comprends rien, mais après tout, tu t’en fou car toi tu te crois vraiment intelligent……………. ;o) ;o)
Et même l’élu n’est-ce pas dieu ?

Stéphane 22/05/2008 18:33

"""Universellepour tout le mondepour chaque personne ou "pour une personne précise quelconque""""

Pour un phénomène qui existe seulement objectivement en dehors de tous les observateur (comme la lumière), là je suis d'accord.

Mais pour un phénomène subjectif (lorsqu'on parle de sa perception par quelqu'un), cette équivalence est fautive.

La perception d'un ressenti douloureux en particulier n'est pas univerelle, elle ne touche qu'une seule personne (puisque subjectif). Elle est personnelle.

Mais la douleur en tant que phénomène, elle, est universelle (puique tout le monde l'expérimente), tout comme le caractère privé de chacune de ses manifestations.

Miteny 23/05/2008 10:32


La douleur est universelle. Son caractère privé aussi. Et c'est quoi son caractère privé? Le fait qu'elle ne vienne que d'un seul corps. D'accord?


vincent 22/05/2008 17:44

Et grand Yéti
Tu dis « Parce que tu penses que ce tu écris a du sens... Tu racontes n'importe quoi (ça fait un bout de temps que je ne cherche plus à comprendre ce que tu écris: ça n'a pas de sens) et en plus tu te crois malin. Le comble ! »

-Arrête de penser pour les autres cela te reposera………………personne ne se croit ceci ou cela hormis toi, qui est toujours plein de jugement sur les autres !
C’est une vieille méthode de politicien démago que tu emplois et qui est connu de tout le monde, et qui est le propre de ceux qui ont un vocabulaire limité et une vue sectaire à sens unique ( genre témoin de jéhova) ! change de disque, tu te répètes

Miteny 22/05/2008 18:12


Désolé, ce qui tu écris est toujours très confus. Mais les autres sont trop sympas pour te le dire (contrairement à moi).


Stéphane 22/05/2008 17:30

"""Tu serais donc d'accord pour dire que la vérité (universelle) est: "la douleur ne vient que d'un seul corps". Pas de n'importe lequel. C'est bien ce que tout le monde constate. OUI ou NON?"""

Encore une fois, la nature subjective du phénomène fait en sorte que ton affirmation est incorrecte.

"Pour une personne précise, la douleur ne vient que d'un seul corps". Ça c'est correct.

La douleur est produite par chaque corps, pour ce corps uniquement. Ça aussi c'est correct.

Miteny 22/05/2008 18:08


Mais "tout le monde", c'est l'ensemble des personnes.
Universellepour tout le mondepour chaque personne ou "pour une personne précise quelconque"

Donc tu vois bien que c'est une vérité universelle. "la douleur ne vient que d'un seul corps"


Stéphane 22/05/2008 17:23

"""Nous apprendrons des choses sur lui mais aurons nous accès à ses décisions? Pas forcément. Ce qui signifie qu'il y a peut-être des choses auxquelles on n'aura jamais accès. Donc dans ce sens"""

Je suis d'accord. L'expérience subjective et consciente de cette chose, si elle existe, elle ne peut être quantifié, exprimée objectivement. Ce qu'elle pense, ses projets, ses sentiments, ses décisions...tout cela, c'est l'expérience consciente, et je ne crois pas avoir jamais dit que la science pouvait y trouver une loi quelconque. Elle ne le peut même pas pour la conscience humaine.

Alors sur ça, je suis entièrement d'accord.

vincent 22/05/2008 14:16

Miteny
. Essaie déjà de comprendre que le corps ne suffit pas, ce sera déjà extraordinaire. Tu devrais doncêtre capable de dépasser les querelles de personnes ……………………… dis tu ?

Mais quelles querelles de personne ? Sais tu au moins ce qu’est cette personne Miteny ?
Car qui se querelle avec tout le monde………. « ta personne » avec « ta vérité »…..tu confonds mon gars, l’élu va devenir une moule…….il faudrait que tu dépasses « les limites de ton corps, puisqu’il ne suffit pas !
Et quand « au corps ne suffit pas » jusqu’à quand vas-tu rester bloquer sur cette phrase qui ne veut rien dire ?

Tu dis «T'essaies encore de m'embrouiller avec tes phrases pleines de confusions. »

Mais en ce qui te concerne dès que l’on dit plus de deux phrases, tu t’embrouilles déjà !
Déjà que tu t’embrouille tout seul avec tes certitudes qui sont des affirmations gratuites indémontrables et subjectives et donc « personnelle » tu te permets de reprocher aux autres leur manque de rigueur…………………..mazette t’es un comique gars !

Miteny 22/05/2008 16:42


Parce que tu penses que ce tu écris a du sens...  Tu racontes n'importe quoi (ça fait un bout de temps que je ne cherche plus à comprendre ce que tu écris: ça n'a pas de sens) et en plus tu te
crois malin. Le comble !


vincent 22/05/2008 09:49

Miteny
Tu dis « Dans cet amas informe de mots, j'ai compris un truc (c'est une performance). »

-C’est déjà pas mal, tu vas y arriver ne te décourage pas il suffit simplement de s’ouvrir un peu et de sortir de tes ornières !

-Je me répète donc (essaye de comprendre un peu)
« Et le « principe causal n’est pas violé » car noumène et phénomène ne font qu’un, La Conscience impersonnelle, vide de toutes formes, sans localisation par sa propre potentialité induit le mouvement donc l’énergie, la matière qui nous apparaissent comme telles à travers cet organisme (sens et cerveau) mais qui est vide de substance propre par elle-même (objective à nos sens uniquement). »
Essaye de voir quand même qu’en dernière analyse ce qu’on appelle matière est à proprement parlée « vide de substance » tout de même prend le temps de réfléchir profondément à cela !

-Car quand tu parles de « cause de la souffrance » cette cause ne peut être que « relative » à celui qui la ressent……………………….Mais celui qui la ressent c’est qui ? Compte tenu que ce que l’on nomme « individu, ou la personne » en tant que substance n’est pas ce que nos sens interprètent donc en tant qu’existence par elle-même, où est-elle, cette personne qui dit « je » ? C’est quoi, c’est qui « ce sens du moi » ?
Car c’est bien parce que cette personne « se pense le centre » de ce qu’elle voit qu’elle cherche une causalité à la souffrance !
Mais qui te dit que la souffrance ‘doit avoir une cause » ? pour qui ?
Essaye déjà de connaître celui qui pose la question plutôt que de formuler des réponses (il y a autre chose, dieu) et de chercher la cause sans savoir qui est celui qui ressent l’effet !!!!!!!
Bon si tu arrives à comprendre déjà cela peut être qu’il pourra y avoir un semblant de dialogue………………..afin que tu acquiers « le doute » nécessaire à toute investigation sensée !
Puisque tu ramènes tout à « la personne, puisque la souffrance est personnelle, essaye au moins de démarrer par le commencement……………….qui est « cette personne » dont tu tiens « l’existence pour vraie »……………… ?

Miteny 22/05/2008 12:35


T'essaies encore de m'embrouiller avec tes phrases pleines de confusions. Essaie déjà de comprendre que le corps ne suffit pas, ce sera déjà extraordinaire. Tu n'es plus un enfant? Tu devrais donc
être capable de dépasser les querelles de personnes et faire un peu fonctionner ta logique (je sais c'est dur d'êtr rationnel, ne serait-ce que 5 minutes...)


akasha 22/05/2008 08:59

Me recruter ? comme apotre ? je ne sais pas trop, pour une fois, j'aspirais à une vie calme, loin des tumultes médiatiques. Je pense que j'ai besoin d'en savoir plus, d'avoir d'autres révélations de ta part avant d'accepter de signer quoi que se soit. Sache déjà que j'adhèrerai uniquement à une religion qui ne soit pas infantilisante, donc ne me donne pas le nom d'un apotre à la noix car cela a déjà tourné au vinaigre une fois, je ne suis pas superstitieuse mais je me dis qu'il vaut mieux mettre toutes les chances de notre côté. Pas de Marie et toutes ces déclinaisons composées, merci !!!!

Si Hector prend le nom d'un vin, je veux bien le nom d'un café corsé et fruité du genre voluptuoso ou arabica ou robusta !!! (mdr)

Miteny 22/05/2008 11:36


ça tombe bien, tu seras justement chargée de faire le café ! (non, je plaisante... je ne suis pas (trop) misogyne....)


Stéphane 22/05/2008 00:02

oups, dans le message no 12, j'ai écrit fonctionnement internet au lieu de fonctionnement interne.

Stéphane 22/05/2008 00:00

"""D'abord, croire que la mécanique quantique a un côté irrationnel, c'est bien mal connaître cette théorie: Loïc te l'a dit plusieurs fois."""

Non seulement je suis d'accord, mais il n'existe rien d'irrationnel. Et ll n'existe rien de surnaturel d'ailleurs!!! Tout ce qui existe ne peut être surnaturel puisque ça existe. Alors on doit parler plutôt de choses non encore comprises.

Si Dieu existe Miteny, aussi différent que puisse être sa nature comparée à notre monde "physique", il ne peut être considéré comme surnaturel puisqu'il existe. Il est donc alors aussi rationnel ou naturel que n'importe quoi d'autre que nous connaissons...sauf qu'il échappe en bonne partie à notre compréhension.

"""Ensuite, il faut bien préciser que cette Substance est consciente et indivisible et donc ne surtout pas l'appeler "forme d'énergie" ou "champ d'énergie". Ou alors on appelle "pommes de terre" les tomates, "poulets" les poissons rouges et "roses" les séquoias! (et on remet un petit de moquette dans son joint)."""

Comme je te l'ai expliqué, les scientifiques en parlent en terme d'énergie, mais pas au sens habituel. Pas au sens ou c'est de l'énergie (cynétique, calorifique, nucléaire, etc) créé par des particules encore plus primaires que nous connaissons déjà. C'est de l'énergie au sens ou elle possède la capacité de produire quelque chose, de créer. Elle n'est pas inerte. Elle semble être la source de toute chose. Mais sa nature elle-même...à part d'en parler en terme de "potentialité", aucun scientifique ne peut la définir vraiment. Alors tu vois, ce n'est pas plus hérétique de l'aborder de cette façon que de s'en tenir au mot Dieu, qui ne veut rien dire, surtout si on accepte qu'il ne s'agit pas nécessairement d'un principe automatique, non conscient, comme n'importe quelle autre loi de l'univers (ce qui ne se prouve pas, mais ne s'invalide pas non plus, alors soit rassuré).

Dieu a beau être très mystérieux Miteny, mais s'il est à l'origine de notre monde, la science ne pourra que remonter jusqu'à lui...puisque la science existe grâce à lui. Dieu est en fait lui même le premier scientifique.

Pourquoi la science ne pourrait pas un jour en "gratter" la surface, en préciser un tant soit peu la nature ? Si Dieu existe vraiment Miteny, il ne restera pas éternellement un faiceau lumineux traversant les nuages pour aller toucher la tête d'un saint oréolé (comme on le voit souvent dans l'iconographie religieuse).

Inévitablement, nous apprendrons autre chose à son sujet et nous aurons d'autre termes à lui attribuer que le mot "Dieu".

C'est inévitable, et s'il existe vraiment en tant qu'entité consciente et agissante, ça ne lui enlevera rien de sa réalité, de sa subjectivité et de son pouvoir.

Miteny 22/05/2008 11:32


Nous apprendrons des choses sur lui mais aurons nous accès à ses décisions? Pas forcément. Ce qui signifie qu'il y a peut-être des choses auxquelles on n'aura jamais accès. Donc dans ce sens,
l'irrationnel peut exister. Croire que l'on peut tout expliquer rationnellement, c'est croire que l'on peut se mettre à la place de Dieu et savoir pourquoi il a pris telle ou telle décision. Est-ce
c'est possible? Je ne crois pas justement. Comprends tu ce que je veux dire?


Hector Gnole 21/05/2008 22:29

Trop fort Miteny, tu passes l'équateur, moi j'arrive même pas au tropique... Allez, ce soir, je me fais un australien !

Miteny 22/05/2008 11:08


Mais je ne comprends pas pourquoi chez toi il y a deux cartes qui donnent des résultats très différents.... ??


Stéphane 21/05/2008 20:39

"""Ah bon ? Par quel miracle aurions nous des corps de nature différente ?"""

Tu constates uniquement l'apparence extérieure des autres, pas davantage. De ton seul point de vue personnel, tu ne peux expérimenter la conscience et la douleur des autres, mais tu ne peux constater non plus que sur le plan du fonctionnement internet, ils sont semblables à toi. Voilà pourquoi je te dis que nous sommes mieux d'oublier cette avenue, et prendre pour base que la conscience et les ressentis des autres sont aussi réels et subjectifs pour eux, que pour toi.

"""Sauf que pour chaque personne, la douleur ne vient que d’un seul corps. On s’en fout que ce soit la même nature de sensation. Ce qui est important, c’est qu’elle ne vienne que d’un seul corps"""

Effectivement, et comme c'est toujours le cas, je n'y vois aucun problème. Elle ne vient pas d'un seul corps parce que les autres sont incapables de produire le même phénomène...c'est la que réside la confusion. Elle provient d'un seul corps parce qu'en fait, je suis théoriquement ce corps. Créant ainsi un principe d'identitié qui n'implique pas un fonctionnement différent de corps en corps. J'aurais pu être un autre corps puisque les autres produisent un phénomène semblable à moi, avec les mêmes caractéristiques.

Non, je ne vois pas de viol du principe causal.

Miteny 22/05/2008 10:58


Tu serais donc d'accord pour dire que la vérité (universelle) est: "la douleur ne vient que d'un seul corps". Pas de n'importe lequel. C'est bien ce que tout le monde constate. OUI ou NON?


ggs 21/05/2008 19:16

Je veux bien me faire appeler Saint Emilion, mais il faut que tu changes l'eau en vin d'abord.

ggs 21/05/2008 18:00

C'est terrible: il y a une bonne ambiance, on rigole, et puis il ya toujours un gros lourd qui vient relancer Miteny ! On veut les révélations, on veut du people ! On s'en fout du corps physique et de la conscience ! A poil, la conscience !!

Miteny 21/05/2008 18:48


A propos, tu veux pas devenir apôtre et changer ton prénom en matthieu ou simon (je réserve le prénom "judas" pour bobby).


Hector Gnole 21/05/2008 17:08

Allons les amis, pour une fois que l'article ne traite pas du corps qui ne suffit pas, faut pas relancer Miteny sur le sujet !
Surtout que Miteny a des révélations à vous faire, mais il n'ose pas...

akasha 21/05/2008 14:40

J'aurai distribuer des tracs pour ton site mais non, c'est pas ça !!!

Miteny 21/05/2008 18:46


Formidable. Je te recrute. Tu vas faire partie des douzes premiers apôtres (avec Hector et GGs).


vincent 21/05/2008 14:38

Miteny
Tu dis « Tu ne vois pas l'extraordinaire de la situation. Il y a des milliards de corps sur
Terre et il y en a qu'un qui produit la conscience ! C'est gros, très gros ».

Et si tu inversé ! Il n’y a qu’un substrat indivisible qui investit toutes les apparences. Apparences qui sont le jeu de la Conscience Une, diversifiée à travers la matière « en conscience individualisée à travers cet organisme corps-mental, et à travers toutes les formes apparentes ! Sauf que celle-ci se reconnaît « je suis, je me sais être » à travers cet organisme plus complexe qui permet cette reconnaissance. D’où de part cette « unique substrat » l’aspect unique de chaque individu qui se perçoit comme sujet « unique » malgré l’apparente diversité des formes qu’il constate et qui lui apparaisse « à Lui » ! Uniquement à « lui » !
Donc l’aspect « subjectif » est la base car « la connaissance procède de la substance une à travers la matière ! Mais le corps est le support indispensable à l’expérimentation « de l’existence » telle que nous la connaissons tous individuellement..

- Le corps est justement suffisant pour expérimenter la douleur, car seul ce corps physique permet d’expérimenter sa propre existence (totalement de manière subjective, évidement car cela ne peut être expérimenté que par « soi, uniquement soi » ! !
Et le « principe causal n’est pas violé » car noumène et phénomène ne font qu’un, La Conscience impersonnelle, vide de toutes formes, sans localisation par sa propre potentialité induit le mouvement donc l’énergie, la matière qui nous apparaissent comme telles à travers cet organisme (sens et cerveau) mais qui est vide de substance propre par elle-même (objective à nos sens uniquement).

-Donc aucune violation de quelque principe causal, car un seul et unique mouvement.

Tu dis
« Normalement les mêmes causes produisent les mêmes effets. Sauf dans le cas de la conscience. »
- Les causes et les effets concernent qui ? Uniquement la programmation de cet organisme (gènes, adn, conditionnement diverses etc..) donc la douleur aussi est une réponse conditionné propre à la constitution de cet organisme, cela ne met nullement en cause le substrat……ainsi corps + coup sur un organisme induit systématiquement une réponse organique, un ressenti même si cela est subjectif car cet organisme est ainsi programmé !
- Chacun son parcours…………..et donc ce à quoi il arrive par lui-même sans que cela soit une « vérité universelle » car celle-ci demeure en dernier lieu une perception subjective et unique en soi, par soi !

Miteny 21/05/2008 18:44


Dans cet amas informe de mots, j'ai compris un truc (c'est une performance).

"ainsi corps + coup sur un organisme induit systématiquement une réponse organique, un ressenti même si cela est subjectif car cet organisme est ainsi programmé !"

Une réponse organique oui... mais la douleur? A moins que tu ne veuilles dire: corps+ coup=douleur pour ce corps. Phrase qui n'a pas de sens et qui ne répond pas à la question: c'est quoi les
causes de la douleur. C'est juste une phrase pour se défiler.


Stéphane 21/05/2008 13:58

Oups, mon message s'arrête en fait à "me semblent très justes"

Stéphane 21/05/2008 13:31

"""Mais c'est quoi? Une grimace, un cri. Mais suppose que ton ami soit en fait un humanoide qui a l'apparence d'un être humain. Il aura les mêmes réactions mais ressentira-t-il vraiment de la douleur?"""

Si c'est le cas, eh bien il devient automatiquement possible d'envisager que son corps ne soit pas équivalent au tien en terme d'organisme...ce qui n'aide pas ta cause non plus.

"""Tu ne comprends pas que si tu crois que les autres ressentent aussi de la douleur, c'est surtout parce que tu as envie de te trouver des semblables. Mais scientifiquement, ce n'est pas un argument."""

Scientifiquement, notre observation des autres ne peut effectivement prouver la réalité de leur expérience subjective, mais elle ne peut certainement pas l'invalider non plus.

Alors afin de poursuivre la discussion, soit on prend pour acquis que c'est bien réel pour les autres aussi, ou soit on s'en tient à notre seul constat.

Si on choisit notre constat personnel comme unique observation valide (ce que tu sembles suggérer), non seulement notre propre ressenti est le seul vérifiable, mais il devient aussi impossible de démontrer que les autres corps sont semblables biologiquement aux mien.

Ce qui nous laisse une vérification (par le principe causal) basée uniquement sur MA conscience et MON corps. Auquel cas, inutile de te dire que l'effet d'un coup sur ton corps est toujours le même.

Si jamais tu changes d'avis et que tu acceptes de considérer la réalité de la subjectivité d'autrui au même titre que la nôtre, et bien je reprendrai simplement les arguments que je t'ai donné dans mon message à la suite de l'autre billet, lesquels à ce moment, me semblent très justes.

"tous les ressentis sont semblables en tant que phénomène, y compris dans leur mode de production."

Donc on peut dire que pour tout le monde: "le ressenti ne peut venir que d'un seul corps".(1)

Tu ne fais qu'essayer de comparer les ressentis entre eux, mais ce n'est pas le sujet. La question que je te pose depuis si longtemps concerne bien la validation de (1).

Tu ne rends pas compte que quand on dit simplement "corps+coup=douleur", il y a une perte d'information !! Il serait pourtant temps que tu t'en rendes compte.


La réalité ce n'est pas simplement "il y a 7 milliards de corps qui fonctionnent tous de la même façon" mais plutôt "moi et les autres" (si tu comprends ce que je veux dire). La réalité ce n'est pas juste 1 information (le fonctionnement du corps) mais 2 informations: moi et les autres.
Certes les autres sont vraiment des semblables. Mais ce sont "des autres".

Miteny 21/05/2008 18:36



Si c'est le cas, eh bien il devient automatiquement possible d'envisager que son corps ne soit pas équivalent au tien en terme
d'organisme.


 


Ah bon ? Par quel miracle aurions nous des corps de nature différente ?


 


De plus, je l’ai déjà dit : je ne nie pas la douleur des autres. Sauf que pour chaque personne, la douleur ne vient
que d’un seul corps. On s’en fout que ce soit la même nature de sensation. Ce qui est important, c’est qu’elle ne vienne que d’un seul corps : c’est une de ses
caractéristiques.


 


Définitivement, oui ou non ?



Stéphane 21/05/2008 13:08

"""Mais l'expression "champ quantique" est particulièrement inapproprié.. On dirait une définition mathématique, très loin d'une définition métaphysique"""

Ce ne sont pourtant que des mots, arbitrairement choisis, pour décrire un concept, une chose dont nous ne pouvons qu'observer que les effets...sans plus.

Dis-toi bien que si Dieu existe, la science ne pourra que nous conduire jusqu'à lui, puisqu'il est réel et que notre monde "physique" provient de lui. C'est comme remonter une piste en quelque sorte.

Attention, elle ne pourra probablement jamais nous parler, mesurer ou quantifier l'aspect subjectif de la conscience divine. Tout comme elle ne peut le faire pour nos propres consciences.

Mais si Dieu existe, comme je te l'ai déjà souligné, eh bien il faut qu'il soit fait de quelque chose. Ce qui n'est fait de rien n'est rien et cette logique doit nécessairement s'appliquer à toute chose, même les plus "éthérée".

Alors c'est un peu comme si la science était en train de préciser (si peu) la nature du principe créateur, en utilisant des termes qui, aussi froids soient-ils, n'enlevent rien à l'aspect conscient de Dieu si ce dernier est bien réel.

D'ailleurs, les scientifiques parlent du champs quantique en terme d'énergie potentielle infini, immatérielle, éternel, d'un "vide" qui contient en lui toute ce qui peut potiellement exister et duquel, justement, peuvent surgir toutes les particules connues (donc duquel est sorti l'univers). N'est-ce pas assez métaphysique à ton goût!

Bref, c'est comme si nous étions en train d'analyser Dieu de l'extérieur, ce qui, s'il existe bel et bien, était inévitable (puisqu'il est réel et qu'il se trouve à la source de notre monde physique). Voilà à mon avis qui devrait constituer une bonne nouvelle pour les croyants.

D'ailleurs, plusieurs scientifiques vont plus loin (c'est bien entendu de la spéculation), et parlent de cette chose en utilisant l'expression "champs de conscience universelle". Pas étonnant que de plus en plus de gens, depuis l'avènement de la physique quantique, croient voir enfin un rapprochement entre science et spiritualité. Ça dépasse de loin la science rigoureuse au sens habituelle, c'est vrai, mais naîvement peut-être, je crois qu'il sont dans le vrai et que ces 2 aspects de notre vision du monde peuvent non seulement cohabiter mais se démontrer ou s'expliquer l'un l'autre.

Miteny 21/05/2008 18:30


D'abord, croire que la mécanique quantique a un côté irrationnel, c'est bien mal connaître cette théorie: Loïc te l'a dit plusieurs fois.

Ensuite, il faut bien préciser que cette Substance est consciente et indivisible et donc ne surtout pas l'appeler "forme d'énergie" ou "champ d'énergie". Ou alors on appelle "pommes de terre" les
tomates, "poulets" les poissons rouges et "roses" les séquoias! (et on remet un petit de moquette dans son joint).


Hector Gnole 20/05/2008 21:18

Cher Elu si tu veux que tous les visiteurs soient pris en compte, il faut placer la carte dans l'en-tête, le pied de page, le droit de page ou le gauche de page.
J-83

Miteny 21/05/2008 11:03


je vais peut-être essayer...


akasha 20/05/2008 10:32

Quel retour fracassant, on s'attend à quelque chose de super grandiose avec des effets spéciaux comparables à ceux "d'indépendance day" ou encore de "gladiator", mais non, Miteny nous surprend encore une fois en affichant une petite cartounette de rien du tout.

Sur mon site internet, j'ai pas de carte mais un logiciel qui me fait les stat et donc, je peux voir tous les mois d'où viennent les nombreux visiteurs qui le traversent, c'est instructif, j'ai découvert des pays dont je ne soupçonnais pas l'existence et encore moins la possibilité d'une connexion internet. Mais diantre qu'en ai je à faire de ces pays exotiques quand la cible de mon activité se cantonne dans un rayon de 25 km de mon domicile. Avouez que c'est un peu con !!! Enfin si ces gens viennent en vacances dans ma ville je les recevrai sans problème.

Miteny 20/05/2008 11:44


Qu'est ce que tu fais dans un rayon de 25 km?? tu distribues des tracts? Si c'est pour dieuexiste.com, c'est sympa...


Hector Gnole 19/05/2008 21:55

Ha les cartes ! j'en ai changé plusieurs fois avant de trouver mon bonheur. J'en avais une qui était pas mal, mais elle était remise à 0 toutes les 24 heures, et comme j'ai promis des révélations le jour où j'aurais 7 visiteurs sur chaque continent, je me suis dit qu'il en valait mieux une sans reset. J'ai trouvé mon actuelle sur
http://maps.amung.us/
mais je n'ai trouvé nulle part les paramètres, j'espère qu'elle ne prend pas en compte que les 100 derniers visiteurs, vu le mal que j'ai eu ce week-end à capter un japonais et un russe...

Miteny 20/05/2008 10:58


Merci. Ta carte est très bien. Sauf qu'on dirait qu'elle ne prend en compte que les visiteurs de l'article.... problème.