Interlude ésotérique.

Publié le par Miteny

Pour vous faire patienter (en attendant le règlement officiel du « pari » dont le titre sera probablement « le corps ne suffit pas »), voici une petite animation. Attendez un petit peu pour voir l’éclipse, puis cliquez sur François.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Curaçao 17/09/2008 10:45

Ta démonstration est fausse.
###########################################
Tu constate l'effet d'un seul point de vue, alors que 2 personnes ont été frappées.
l'expérience 'complete' donne ces constats :
1- corps A frappé = douleur pour A
1bis - corps A pas frappé = pas douleur pour A
2- corps B frappé = douleur pour B
2bis - corps B pas frappé= pas douleur pour B

aucun viol du principe causal,
les effets ne sont pas différents.

chaque personne , de son point de vue, a vécu l'expérience strictement de la meme manière.
- ca a un nom : la relativité.
la relativité , c'est de la physique : ca tombe bien, un corps, c'est physique . non ?

Ton raisonnement a été basé sur un point de vue subjectif : le tien uniquement.
L'expérience telle que tu l'as décrite est donc fausse dans ses résultats, car tu omets de prendre en compte les 'ressentis' de l'autre personne : tu te contente de parler des effets sur TA personne.

-> tu me dois 3000 euros , j'irai fleurir la tombe d'einstein avec.

je repèterai ce message autant de fois que nécéssaire , tant que tu niera de répondre de facon sensée , non hautaine, et avec objections pertinentes.


#############################################

Miteny 17/09/2008 10:48


J'ai bien répondu. Et J'ai quand même le droit de dire ce que je constate. Voir la réponse à l'article "d'une certaine manière, il y a plusieurs réalités"


gilbert 20/07/2008 20:36

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

mamadomi 29/03/2008 03:57

tu peux le dire!

le hic c'est que ça n'engage que toi!

par contre tu peux préciser que c'est ce dont tu es convaincu intimement,
que "de façon empirique il te semble que",
que l'on suppose que tous les humains sont semblables à Miteny,

tu peux essayer de définir le corps, le tien, celui des autres, ses compétences, l'incidence du concept, de la culture de l'expérience personnelle (vécue/vue), du langage...sur la perception etc...

anecdote sur la subjectivité expérimentée de la douleur...ceci n'est pas une généralité, mais un constat relaté avec ma subjectivité:

vaccins du 2ème de mes 5enfants (pour dire l'habitude de la chose...)...4 mois, le bébé déposé par sa mère à la main leste de la toubib se voit
1. pincé vaillamment puis
2. piqué vigoureusement le fessier avec
3. injection intramusculaire...
là, la réaction à laquelle on s'attend est un long cri, des larmes des sanglots ou au moins une grimace, une réaction de désapprobation, un geste de retrait ou une contraction musculaire au moins locale si ce n'est faciale...
et bien non, pas un clignement de paupières...
sans doute conscient de sa sensation, il l'a abordée sans préjugé, confiant et conscient aussi déjà des quelques désagréments de la vie...un bain quand on n'en a pas envie, une couche sale, une faim d'ogre, la lumière dans les yeux, l'aboiement d'un chien...mais capable de "comprendre" qu'entre les bras de sa mère, rien n'est incohérent, tout se passe bien, le confort revient et l'estomac se remplit...
il en fut ainsi pour tous ses vaccins avant 6ans. Après il a exprimé une moue en prévision, mais aucun signe visible de douleur et aucune plainte à suivre.
Les 4 autres ont eu chacun des attitudes différentes face à cet événement premier
et aussi une autre réaction conditionnée pour les vaccins à suivre.
J'ai des tas d'autres exemples de ce type, ne serait-ce que dans la perception de la chaleur (brûlure alimentaire), du bruit (tapage!), du mouvement (mal de mer)etc...
ce qui est vrai pour l'un et doit être accepté comme tel, ne peux pas être généralisé malgré des récurrences indéniables et un empirisme qui reste non universel.

mamadomi 28/03/2008 19:05

non tu as le droit de vouloir qu'on te rappelle où on a trouvé que ton raisonnement coinçait...je ne suis pas avare de mots, je me plie donc volontiers à la répétition

je n'agrée pas l'absence de lien entre ton exemple de base, la référence de limite corporelle obsolète, le rapport à la perception conceptuelle de la masse, la mise en évidence supposée d'un "autre chose" (et là, j'en conviens) sans autre lien et l'appellation de dieu de cette autre chose.

mais ces 4 points déjà, expliqué je t'ai! (yoda)...et ne suis pas la seule, car de nombreux chevaliers ici s'en sont donné la peine fort copieusement.

note, je reprends ton exemple du ciel perçu comme bleu par réflection mais qui n'a pas de couleur propre. Tu connais la diffraction de la lumière et je perçois sans daltonisme les couleurs (oops, mais là encore tu vois la non universalité de l'exemple).
un miroir n'a pas de couleur propre, il n'a que celles qui s'y reflètent. De même pour une vitre, un nuage.
De façon plus générale, faute de lumière (blanche ou non), c'est l'obscurité (le noir total).

Miteny 28/03/2008 19:56


Désolé, en fait je veux surtout comprendre pourquoi je n'ai pas le droit de dire que chaque personne n'a mal que quand son corps est frappé.


mamadomi 28/03/2008 18:42

addenda:

certitude (sens1): sentiment qu'on a la vérité

[conscience (sens1): sentiment qui fait que l'on porte un jugement moral sur ses actes]
conscience (sens2, a et b), ceux qui nous intéressent ici:
- intuition, sentiment immédiat et direct que l'on a de son existence et de celle du monde extérieur
- connaissance claire que le sujet a de son existence et de ses actes par la réflexion et l'analyse de ses états psychiques.

***

merci de ne pas tout confondre, la certitude d'avoir mal n'a rien à voir avec la conscience d'être mais avec la conscience de ressentir, c'est une acceptation arbitraire d'un ressenti comme réalité...
tu vois le ciel bleu, mais il ne l'est pas.
Par habitude d'un contexte donné tu sais que tu vas avoir mal, mais parfois tu t'en convainc plus que tu ne cherche à être au plus vrai...regarde les fakirs...

la certitude n'est-elle pas une rassurante autopersuasion?

Miteny 28/03/2008 18:46


Oserais dire encore une fois que c'est hors sujet? Non sinon on va encore croire que je fuis. Alors je dis: je m'en fous, ce qui m'intéresse c'est de savoir où mon raisonnement coince.

Je sais, ce n'est pas super de dire ça, mais bon. D'ailleurs une petite question: comment définis tu la couleur bleue? Quelle est ta définition du mot "bleu"?


mamadomi 28/03/2008 17:10

le corps suffit...tout dépend de quoi on parle.
si on parle de mécanisme de message nerveux
si on parle de corps biologique différencié
si on exclut toute notion de conscience...
(je me force là..hein, mais)

juste pour dire que ça reste à démontrer soit de façon exhaustive, soit dans des conditions spécifiées dûment

Miteny 28/03/2008 18:26


la certitude d'avoir mal est un exemple de conscience


tu arrives à lire un pseudo aussi petit ? 25/03/2008 22:22

the body is not sufficient

--> la contre productivité fait parfois un peu de bien

cémoi 05/03/2008 10:51

moi je demande à Miteny de traduire "le corps ne suffit pas " en anglais! afin de permettre aux anglophones de s'investir davantage sur cette question cruciale!

Miteny 05/03/2008 16:04

Et pourquoi pas en yakoute et en letton?Non. Ce serait vraiment contre productif.

akasha 05/03/2008 09:19

Quoique à y regarder de plus près, c'éest fini vouvoie Miteny comme le faisait Libre Penseur. Se pourrait-il que se soit Libre Penseur, le retour du vengeur !!!

akasha 04/03/2008 21:33

que de mauvais prétextes pour ne pas afficher une petite photo ridicule.
C'est fini, enlève ton masque, on t'a reconnu Sylvain

C'est fini, la poursuite de ce site témoigne de votre mauvaise foi ! 04/03/2008 18:29

Mais bon sang, non !!!!!!!!!!!!!!!
"Le corps suffit" ne signifie pas "un corps suffit" ! Justement non, la nature, la matière est COMPARTMENTEE. Ce qui est vrai ici ne l'est pas là.
Ce n'est pas l'essence qui suffit à faire marcher ma voiture, c'est l'essence que j'y mets !!! (et en plus l'essence ne suffit pas, il faut aussi un moteur, un clé de contact etc..., l'essence ne suffit pas et pourtant il n'y pas de dieu dans la voiture, si ?)
CQFD, merci de me régler à présent, car l'erreur de votre raisonnement était bien de confondre le général et le particulier du fait d'une faute de grammaire. "Le" et "Un" ne sont pas équivalents.

Miteny 04/03/2008 18:53

warf!!             j'ai bien rigolé en lisant ce commentaire.L'histoire de l'essence, là.... très drôle."Ce qui est vrai ici ne l'est pas là. "là, c'est de la haute voltige, du grand art.... Par exemple, l'affirmation "tout corps plongé dans l'eau ressort mouillé" n'est pas vraie partout c'est bien connu !!"Le corps suffit" ne signifie pas "un corps suffit" ! SI !!! C'est de la grammaire. Mais bon, à la limite peu importe... vous êtes donc d'accord pour dire que le fonctionnement d'UN corps quelconque ne suffit pas ?

Cartman 04/03/2008 15:00

ah ben si ggs fout ses panards dans le frigo, ben moi je mets les miens aussi :))

akasha 04/03/2008 14:52

Mais en fin, ggs, tu ne vas pas nous mettre tes pieds à la sauce farcaise ?

Miteny, tu parles, tu parles mais nous ne voyons toujours rien qui ressemble à des pieds couverts de crampons !!!

Miteny 04/03/2008 16:23

j'y pense.. (mais si je trouve que mes pieds ne sont pas beaux, je ne les mets pas).

C'est fini, si, si 04/03/2008 14:07

Mais si c'est suffisant car c'est bien mon corps qui produit ma douleur !
Et non pas une quelconque conscience imatérielle ou divine (et pourquoi donc Dieu serait-il immatériel ? Qu'est-ce que c'est que toutes ces bêtises ?).
La conscience résulte du, est produite par, dépend du corps !!! Où sont donc les consciences sans corps ? Ce n'est pas parce qu'une sensation ne se voit pas, qu'elle n'est pas matérielle !!! Avec votre exemple récurrent du 220 v, vous êtes bien placé pour savoir que l'électricité ne se voit pas mais a des effets physqiues, non ?

Miteny 04/03/2008 16:21

"Où sont donc les consciences sans corps ? "Mais je n'ai jamais dit qu'il y avait des consciences sans corps!! Il faut lire avant d'écrire n'importe quoi. Alors, pour les mal voyants, je répète: le corps est NECESSAIRE.. mais ne suffit pas."Mais si c'est suffisant car c'est bien mon corps qui produit ma douleur !"Donc un seul corps, pas n'importe lequel. Alors que "le corps suffit" signifie "un corps suffit". Or ce n'est pas ce que l'on constate...CQFD !

grand guide suprème 04/03/2008 12:37

madame URSSAF,

sachez tout d'abord que j'ai bien connu votre mère, madame URSS, une personne fort sympathique.

Je pense, en vous lisant, que ce blog devrait être rebaptiser "dieu et des employés de l'Urssaf gentils existent", sans trop savoir laquelle des 2 existences est la plus surprenante.

Votre explication m'a bien fait plu, et vous avez donc gagné 1 bien jolie photo de mes pieds, qui sera publié demain sur le grille-pain, en liaison avec un article sur les farcs qui devrait nous valoir une déclaration de guerre en Guyane.

J'ai pas bien compris pourquoi monsieur Cartman avait oublié de poster son chèque de janvier, à mon avis il était en vacances aux iles Caïman.

Miteny 04/03/2008 13:13

moi aussi demain... peut-être une animation flash de mes pieds!

C'est fini 04/03/2008 12:11

Bon, monsieur, ça commence à bien faire !
Si le corps suffit ! Le corps suffit ! Le corps suffit !
Le fait que je ne ressente pas votre douleur n' a rien à voir là-dedans. Votre corps suffit pour que vous ressentiez votre douleur. Mon corps suffit à ce que je ressente ma douleur.
Vous voulez une preve avant de m'envoyer le chèque ? (chèque que vous n'enverrez jamais puisque votre propos est aussi stupide que votre proposition), la voici : des maladies nerveuses, touchant le corps, permettent de ne plus ressentir de douleur. A l'inverse, malgré toute votre "volonté" ou "esprit", vous souffrez m^me en le refusant.

Miteny 04/03/2008 13:04

Je passe sur les premières phrases qui ne contiennent aucun argument.Quant à la suite, elle prouve bien que nous n'avez rien compris. Oui, le fonctionnement d'un corps en bon état est nécessaire.... mais nullement suffisant

akasha 04/03/2008 10:12

Très jolie animation, j'ai pas bien compris à quoi sert la nana en premier plan en plus on voit même pas ses pieds.

Je vudrais en quelques mots soutenir Cartman qui se débat avec l'urssaf, je connais ça également, les pertes de dossier, la fusion dévastatrice et les non réponses.

Cartman, mon petit félin, ne désespère pas pense positif, quoique avec l'urssaf je ne sais pas si ça sert à grand chose !!!Ils sont aussi bouchés que les toilettes d'une école primaire.

Miteny 04/03/2008 12:57

Merci. La jeune fille (ma secrétaire)? Elle se ballade dans la campagne normande pendant l'éclipse.

Madame Ursaff 03/03/2008 22:17

Monsieur GGS, j'ai la réponse !!
c'est moi qui ait reçu monsieur Cartman cet après-midi. Au début je voulais pas car il avait l'air très en colère. Mais quand je l'ai vu...j'en ai oublié mon mari qui prend du bide et mes 4 marmots qui fouttent rien à l'école !!
Si vous saviez Monsieur GGS come il est gentil Monsieur Cartman, il est beau en plus..très grand, fort, des grand yeux verts qui vous déshabilent...
Alors voilà : devant les sommes exhorbitantes que nous avons réclamés à Monsieur cartman en fin d'année dernière, celui-ci nous a demandé à payer en 3 fois égales : 1/3 fin janvier, 1/3 fin février et 1/3 fin mars. Nous lui avons accordé cet échéancier, mais c'est pas moi qui lui avait dit oui. Parce que si c'était moi, je lui aurait fait cadeau de la somme à monsieur Cartman telement il est beau. Comme ca j'aurais été virée, j'aurais divorcé et je serais parti pour le restant de mes jours avec Monsieur Cartman tellement il est beau et qu'il a les dents blanches.
Alors ensuite, pour des raisons que j'ai pas bien compris, Monsieur Cartamn a oublié de payer fin janvier. Il s'en est rendu compte mi février et il a vite fait un courrier ou dedans il avait mis 1 chèque pour janvier et 1 autre chèque pour février en avance. Seulement nous à l'Ursaff on sait pas gérer les chèques en avance. Alors on a encaissé le chèque de janvier et on a renvoyé celui de février à Monsieur cartman. Là c'est Monsieur Cartman qui ne comprenait plus rien. Et du temps qu'il puisse joindre qqun chez nous, ben il était en retard pour payer février (ben oui...on lui avait renvoyé le chèque). Alors on lui a renvoyé un courrier en lui disant qu'il avait pas payé fevrier à l'heure et que donc il aurait 10% de majorations.
Alors là Monsieur Cartman il s'est faché tout rouge chez lui et il a appelé ma collègue en geulant. Ma collègue elle est nulle, alors elle m'a dit de m'occuper de l'affaire et c'est là que j'ai parlé pour la 1ère fos à Monsieur cartman. Il était en colère alors je lui a dit "si vous voulez passez me voir à 13h30 et on reprendra tout ca depuis le début". Alors il a dit : "OK !! j'arrive !!!".
Et il est arrivé...tel un félin...
Et on a discuté longtemps de son problème. Mes copines étaient toutes jalouses car Monsieur Cartman il est très très beau. Et puis il s'est calmé tout de suite en plus.
Bon moi je le comprends Monsieur Cartman. chez nous à l'Ursaff c'est n'importe quoi. Et des problèmes comme ca on en génére tous les jours.
Mais bon, c'est pas tous les jours qu'on a la chance de passer plus de 2 heures avec Monsieur Cartman.
Ne le dites à personne Monsieur GGS, mais je vais traffiquer ses comptes pour qu'il y ait un noveau problème. Comme ca il reviendra me voir.
Ah oui, j'oubliais : je lui ai offert un café quand il est arrivé et tout de suite après il m'a dit "Ouate ailse" ou quelque chose comme ca...j'ai pas bien compris...Mais c'était surement quelque chose de gentil.
Il est trop trop bien Monsieur Cartman.

Voilà monsieur GGS.
J'ai gagné quoi au fait??

Mme Ursaff

grand guide suprème 03/03/2008 18:34

Quand tu dis que cet article est "ésotérique",tu veux dire "plus ésotérique que les autres", ou "plus ésotérique que l'horoscope sur Nostalgie" ?

quizz du jour: qu'est ce que Cartman foutait à l'Ursaff (entre 13h30 et 16h00, sachant que c'est en plein dans la sieste) ?

Miteny 03/03/2008 18:46

Il est beaucoup plus pertinent que l'horoscope. Beaucoup plus rigoureux, logique, sensé.... argumenté.

Cartman 03/03/2008 17:15

Alors moi je n'ai rien compris.
Faut dire que un rdv avec l'Urssaf de 13h30 à 16h00, ca vous déglingue n'importe qui.
Donc je reprendrais ca à tête bien reposée.
Sinon, c'est très beau, comme d'habitude, mais ca aurait été encore mieu si à la fin on voyait ton pied en train de shooter dans tes adversaires...

Miteny 03/03/2008 18:15

Ce midi, j'ai un peu filmé mon pied (un peu)... mais malheureusement personne ne m'a filmé quand j'ai marqué mon but (tu vois le but de fred samedi.... bah moi pareil).