Allah Akbar !

Publié le par Miteny

Je ne suis pas musulman. Mais que cela ne m’empêche pas de dire « Dieu est grand » en arabe. Car c’est vrai, Dieu est grand, tout-puissant. Pensez à tous les corps qui ont existé, qui existent et qui existeront.

Déjà le nombre d’êtres humains qui vivent ou qui ont vécu sur la Terre s’élève à 40 milliards (paraît-il… c’est une estimation). A ce nombre, il faut ajouter ceux qui existeront voire éventuellement ceux qui existent sur d’autres planètes (le nombre d’étoiles dans l’univers est gigantesque).

Le total est énorme. Et pourtant, il n’y a qu’un corps, un seul qui est capable de produire le « moi », la conscience. C’est prodigieux. D’un point de vue statistique, il n’y avait aucune chance que ça marche. Quand je pense que les gens n’arrivent pas à se rendre compte de ce miracle incroyable. C’est pourquoi j’ai décidé d’aller voir un huissier.

Ce qui est bien avec le règlement que je prépare c’est qu’il n’y aura que deux issues pour les challengers qui accepteront le défi : soit empocher la récompense, soit admettre que j’ai raison. Bref, soit vous gagnez 5000 Euros, soit vous admettez la non suffisance du corps !

Il n’y aura pas d’autre choix. Pour l’instant, si j’en crois mon compte en banque, tout le monde a admis la pertinence de ma démonstration.

Dieu est grand ! A genoux, pauvres visiteurs !

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andre 13/01/2013 18:18


Je suis étonné par les conneries que on peut diffuser par le net


 


si l'auteur avait des connaissances de base en logique il aurait connaissance du théotème de goedel énoncant que dans toute théorie il y a des proppsitions non démontrables ou rréfutables


 


Et pour moi l'existence de dieu est le théorème ultime qui ne peut ni être démontée niç être réfiut&


 


en bref il peut garder ces 3000 euros

Miteny 14/01/2013 20:40



Ok... Je propose de te torturer pendant que tu m'expliques que grâce à Gödel, t'es pas sûr de souffrir (théorème d'incertitude!) quand je te scie le tibia.


d'accord ???


Abruti... Parle pas de ce que tu connais pas.



charles letram 11/07/2011 14:30



Votre texte "allah akbar" est truffé d'erreurs :


1.Allah n'est pas la traduction de Dieu ( je parle du Dieu de la Bible) en arabe , car le mot d'allah existait AVANT Mahomet et faisait parti des 300 dieux honores dans l'arabie polytheiste
(animiste) des siecles precedent Mahomet . Ce n'est pas parce que tout le monde traduit allah par Dieu qu'ils ont raison!!!


2. Des sociologues serieux ont estimé qu'il y avait autant d'humains morts que de vivant actuels . Ca ferait dons en tout 12 milliards


3.Des humains sur d'autres planetes restent totalement hypothetiques


4. Des gens tres serieux et tres intelligents ont tout essayé , pour demontrer l'existence de dieu ( de la bible) Aucune demonstration n'est credible . C'est le meme probleme que la
dedmonstration du mouvement perpetuel : impossible . Et Heureusement !!!!!!!!!!!!


5. bref ou vous prenhez vos lecteurs pour des cons ou vous meme ete !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Miteny 11/07/2011 14:47



Bah non abruti. Si toi savoir lire, toi peut-être comprendre que moi démontrer existence Dieu. Toi comprendre ?


Sinon toi dire où je me trompe. T'es capable de juste lire un raisonnement différent de la crasse que t'as dans la tête ?



YANIS 10/12/2009 23:01


ALLAH AKBAR
AMINE


YANIS 10/12/2009 23:00


ALLAH AKBAR
AMINE


yanis 10/12/2009 22:59



ALLAH AKBAR



YANIS 07/12/2009 22:32



SALAM ARLECOUM.
TOI TU EST LOIN D'ETRE BETE.
ALR KESKE TU ATTEN POUR TE CONVERTIR A L'ISLAM.
TU A TOUTE LES PREUVE KE IL EXISTE UN DIEU ET QU'IL ET UNIQUE.
NOUS SOMME SUR TERRE POUR GAGNER NOTRE PLACE AU PARADIS EN GROS " C 'EST UN CONTROLE KE ALLAH (DIEU) NOUS FAI PASSER".
DIEU TA D'OTER D 'UNE INTELIGENCE CAR TU NOU FAI COMPRENDRE QU'IL EXISTE UN DIEU ET QU 'IL ET UNIQUE MALGRES QUE TU NES PAS MUSULMAN.
 ALOR TU ATEN QUOI POUR FAIRE LE PAS DANS L'ISLAM? SACHE QUE TU A DE LA CHANCE DAVOIR COMPRI SA CAR PEU DE GENS NON MUSULMAN LE COMPRENNENT.
DONC REFLECHIE UNE PEU A TOUT CE QUE JE TAI DIS
MERCI.
(JESPERE KE TU LIRA MON MESAGE SERIEUSEMENT
INCHALLAH)
(SI TU A DES QUESTION JE SUIS LA POUR T'AIDER TU A MON ADRESE E-MAIL)



Miteny 08/12/2009 10:07


Merci.
En fait je cherche du soutien pour défendre une seule petite idée (qui pourra servir à tout le monde).
Cordialement


gilbert 20/07/2008 21:08

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

mamadomi 29/05/2008 15:40

reprenons:
ici encore on remet en question l'invalidité de ton raisonnement pour absence de corrélation entre tes assertions.

qu'as-tu trouvé comme meilleure présentation des liens de cause à effet nécessaires aux implications qui jalonnent une démonstration...?

mamadomi 23/04/2008 02:52

bon alors ici, on s'était arrêté à:

ici encore on remet en question l'invalidité de ton raisonnement pour absence de corrélation entre tes assertions.

qu'as-tu trouvé comme meilleure présentation des liens de cause à effet nécessaires aux implications qui jalonnent une démonstration...?

mamatibet 03/04/2008 16:04

T comme t'as qu'à croire, man!!!

je t'ai dit d'arrêter tes interventions sadiques parce que ça me fait mal!

mais ça tu t'entêtes à ne pas vouloir l'entendre!

ça me fait mal de voir les gens qui souffre, oui môssieur!

mamadomi 01/04/2008 23:56

miteny arrête tes pensées sadiques stp...!!!
à ce stade faut te soigner!!! je m'inquiète pour toi lol!

du reste je ne suis pas ce Tibétain, je ne sais pas s'il a le temps d'avoir mal, s'il dort etc... Il est probable qu'il recoive ce choc, s'il ne porte pas de semelles en lièges etc...et si et si...
bref, phrase courte décontextualisée, sans but défini, malsain, inutile inepte.

effet de manche, esbrouffe...pas assez conne pour suivre ce soir...
méthode invalide.

Miteny 02/04/2008 16:56


Je ne te demande pas s'il a mal !! Je te demande si toi tu as mal. Tu n'as pas mal, puisque ce n'est pas ton corps qui a été frappé (n'est ce pas?).
Donc pour toi, de ton point de vue, ce corps n'a produit aucune douleur, rien, wallou, makache.


mingo 01/04/2008 23:24

hihi avan décrir des bétiz tu cherch bien psk ds notre coran a dit bq de chose ke les savan atrouver est ils on entre ds cet religieu

mamadomi 01/04/2008 16:22

ça t'arrange miteny de penser que je ne comprends pas.
je le vois bien

mais il en est autrement
je comprends et je réfutes.

c'est forcément plus embêtant que de s'adresser à un "gueux débile de 6ans, trop compliqué" (ya du progrès, il ya 10jours, j'avais 4ans!!)

Miteny 01/04/2008 18:27


Bien...
 1 tibétain vient d'être branché sur le secteur... Dans la réalité de mamadomi, mal ou pas mal??


mamadomi 01/04/2008 02:32

JE REPETE pour l'âne qui possède miteny ce soir:

c'est "marrant" cette incapacité à te rappeler les arguments des autres quand tu accueilles les arguments des uns...!!!

en clair chacun ici doit faire le chemin de croix de te convaincre que tes assertions sont discutables en espérant obtenir des réponses constructives...

>>>>NIER NE SERT A RIEN MITENY!!!

tu me lis sur plusieurs articles et mes arguments tu les connais, ta réponse n'est ici que protectionnisme de ton ego-orgueil auquel tu t'identifies désespéremment, mais quend répondras-tu TOI de mes réfutations étayées auxquelles jusque là tu n'as répondu que pécadilles!!?
cesse de faire le coup de l'alzheimer!!
qui ronge même ceux qui ont fait math sup! apparemment!
intervention idiote, arrogante et récurrente>>>>>>>>>>réponse répétitive et ferme adressée à MR Hyde-miteny!

Miteny 01/04/2008 10:42


Je ne peux pas mieux te répondre puisque tu ne comprends RIEN A RIEN. Tu ne sais même pas faire la différence entre mal/pas mal.


mamadomi 31/03/2008 14:16

c'est "marrant" cette incapacité à te rappeler les arguments des autres quand tu accueilles les arguments des uns...!!!

en clair chacun ici doit faire le chemin de croix de te convaincre que tes assertions sont discutables en espérant obtenir des réponses constructives...2 ans et tu n'as pas compris que tu accomplissait un lent chemin de marches dont tu n'as aucune certitude de la direction ni de la hauteur des marches...au lieu de prendre l'ascenceur...!!!
miteny les arguments que tu demandes à david t'ont été donnés par tant d'autres, ...tu attends 7 000 000 d'intervenants qui te contredisent pour abandonner tes mots ou les reformuler? à ce rythme, il ne te suffira pas d'une seule vie...!!!

ici encore on remet en question l'invalidité de ton raisonnement pour absence de corrélation entre tes assertions.

Miteny 31/03/2008 15:38


Mais quels arguments? Tu ne réponds jamais. Le fonctionnement d'un corps quelconque ne produit généralement aucune douleur. C'est que tout le monde constate !! C'est tellement évident qu'il n'y a
rien à comprendre. Oser dire que c'est faux, il faut le faire!

Donc je répète ma question: je viens de me cogner, as tu eu mal?? (c'est dur... sans blaguer, j'aurais moins de mal avec des déficients qui auraient échoué en math sup)


david cohen 30/03/2008 12:05

Bonjour, dans votre raisonnement il ya qqchose que je ne comprends pas : vous dites si une personne est frappé il n'y a que la personne frappé qui resent la douleur ce qui est completement logique et apès vous concluez donc les autres ne ressentent pas la douleur je suis toujours d'accord avec vous et apre vous concluez donc D... existe ce que je ne comprends pas. Pourquoi le fait que la personne A soit frappée et que B ne ressente pas la douleur alors que A la ressent prouve l'existence de D... ??

Miteny 31/03/2008 11:42


Et l'étape "le corps ne suffit pas", vous la zappez?? et l'étape "mêmes causes, effets différents", vous la zappez ? (voir animation de l'entête).


vincent 23/03/2008 12:00

Oui Mamadomi
Mais j’ai oublié de dire au Saint Inquisiteur qu’il vient vraiment des couloirs de l’oubli tout poussiéreux ! Car tout de même Technomachin ta vieille confrérie n’a pas suivie……..Notre cher Inquisiteur Sarkosi premier délégué de sa sainteté Papale dont il est allé baisé les pieds avec son ami Bigard, lorsqu’ils l’ont rencontré notre cher Benoît (tu sais celui qui a un balai dans le cul et qui est super heureux d’être devenu Calife à la place du Calife) et bien il a été investi par dieu lui-même. Au programme « la pensée démocratique UNIQUE », les testes ADN pour ceux qui ne nous ressemblent pas, la pérennité de « l’Elite toute puissante de l’argent » et au programme « la paupérisation de la nation et du salariat- servage obligatoire.
Donc saint Inquisiteur la place et prise et il est autrement plus futé que toi notre Sarkosi 1er !
Faudra attendre 2012 si toutefois la cocotte minute n’a pas explosé à la gueule des Technomachins comme toi…………………bon je t’aime très fort, te décourage pas, ton tour viendra..ai confiance…ai confiaaaaannnncee …..annnnce ance ance !!!!!!! ;o) ;o) ;o) ;o)

kim possible 22/03/2008 23:22

Je ne sais pas si le bras armé s'est remis de la partie de kendo tibétain, mais j'avoue que les éléments de cet intermèdes m'ont saisie d'un intarissable fou rire souverain...
Maître Yoda, je suis ébahie par votre diarrhée verbale venue à point nommé pour balayer la logomachie, à laquelle nous nous livrons en ces lieux...
que le technoprêtre se sente bienvenu sur ce blog hystérique...enfin s'il ne tente pas de me foudroyer de ses anathèmes!
"bouillaaa!" mamadomi, pour vous servir.

vincent 22/03/2008 20:19

Salut à vous empaffé d’inquisiteur
Serviteur de l’ombre, ramassis d’hypocrite, serviteur de l’obscurantisme que le siècle d’HENRY vous foudroie, curé de basse fosse engeance des des couilles du pape avec son antipréservatif pour faire avancer le sida ! Que nenni mes frères empaffés que votre chariote vous mènent jusqu’au chiotte d’où nous tirerons la chasse ! Le grand henry de Montmirail pourfendra les gueux de votre espèce afin que la terre ne se perde pas dans les couloirs du temps. Face de pet à l’odeur malodorante que vos culs de basses fosses se torchent du papier des encycliques papales torchons nauséabonds n’inspirant que des fieffé coquins de votre espèces !
Bon trêve de plaisanterie, bienvenue soyez vous au royaume de la folie, et laissez libre court à votre sainte inquisition, vestige magnifique d’une époque ou la liberté de penser était la véritable nature de notre sainte, trois fois sainte mère l’église, véritable suppôt de satan. Bienvenue à vous vermine rampante du despotisme, maître incontesté et inventeur de la torture et comme on dit dans le sud……..que la peau du cul vous pèle !
Salut à vous mes seigneurs du temps jadis………….jacouille la fripouille vous coupera les couilles pour éviter toute reproduction illicite de votre engeance
Paix à vous (hahahhahahahahahahaha)

Technoprêtre 22/03/2008 18:35

Enchanté à toi noble Messie.

Nous attendions ta venue depuis longtemps, cachés dans l'ombre, nous autres, les Inquisiteurs.
Oui mon Frère, l'Inquisition est encore en vie !
Et face à toutes ces hérésies que je vois sur ce Saint Blog, face à toutes ces vomissures de profanes qui doutent encore de l'existence du Seigneur, je trépigne d'impatience de voir ta nouvelle religion naître, ô Messie.

Nous, les Inquisiteurs, nous sommes prêts à œuvrer pour toi, sache-le. Nous serons ton bras armé, ton œil vigilant et ta sainte voix. Si tous ces vils profanes si opposent, alors ils subiront tous le juste châtiment : la mort !

Oui misérables athées, écoutez attentivement votre nouveau Maître, le Messie Henry, car lui seul pourra vous guidez sur la voie de la Lumière. Et tremblez si vous doutez de son saint dogme, car l'Inquisition est une arme terrible et d'une efficacité sans conteste. Cachés dans l'ombre, nous avons évolué, et nous pouvons abattre le courroux céleste plus vite que la foudre sur n'importe quel hérétique.

Alors oui mes Frères ! Levez-vous tous ! Car pour vous il n'est point de repos dans l'incroyance ! Que vos esprits engourdis se réveillent et admirent la Vérité ! Que vos yeux plongés dans l'obscurité contemplent la Sainte Lumière du Messie ! Oui mes Frères, l'heure du Renouveau est arrivée ! Et Henry marchera sur la Terre ...

Miteny 24/03/2008 16:42



Alleluja !!



Guillaume 22/03/2008 13:56

Je ne suis pas d'accord (même si je pense que Dieu existe).
Donc :


Entendons nous bien sur la définition du mot douleur.

De la douleur apparaît pour moi : j’ai mal.

De la douleur apparaît pour X : X a mal.

Ok je suis d'accord, on s'en bat de l'empathie ou même de la sympathie => tu ne souffres que si on te fait mal et je souffre que ...

(1) Donc, avec l’hypothèse que nous avons faite, on devrait constater que :

Si n’importe quel corps en bon état est frappé (par exemple), de la douleur (fonction des caractéristiques du corps frappé) est produite.

Tout à fait, tous les corps vivants sont soumis à la même loi mais dans des proportions différentes...

En fait, la douleur n’est produite que pour l’individu frappé. Tout le monde ne la ressent pas, seule une personne la ressent...

Par exemple, si une dictature choisit un jour d’enlever à vif les ongles d’une personne, il n’y a qu’une chance sur 7 milliards que vous ayez mal (donc que de la douleur apparaisse pour vous) : il faut que ces ongles soient les vôtres !!!! (on va finir par m’appeler Lapalisse).



C'est-à-dire que l’affirmation : « si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est fausse !!

Elle est fausse pour vous, mais elle est fausse aussi pour tout le monde.

La pas d'accord : n'importe quel corps (le tien ou le mien) soumis à une action provoquant de la douleur ressentira cette douleur => c'est ca que veut dire le numéro deux ca n'a jamais voulu dire que tous les indivs ressentaient la douleur n'importe lequel veut dire individu x et pas tout le monde c'est n'importe quoi et n'oublions pas que l'on a rejeté toute idée d'empathie ou de sympathie (au sens de souffrir ensemble)
je suis curieux de voir ta réponse...

Miteny 24/03/2008 16:40


Il ne faut pas confondre: corps+coup=> quelqu'un a mal
et corps+coup=> douleur
Ce n'est pas la même question. De plus je considère que ce qui est vrai doit être vrai pour tout le monde, donc pour chaque personne.

Et qu'est ce qui vrai pour chaque personne: que la douleur ne vient que d'un seul corps (le sien).

Un seul !! On est bien d'accord?


Loïc 29/02/2008 18:10

@Miteny

"""""Donc tu confirmes bien que pour toi (c'est à dire de ton point de vue personnelle) un corps quelconque frappé ne produit aucune douleur.
Je vais finir par l'avoir ma réponse !!"""""

>> Oui, je confirme, Miteny. Je confirme que tu ne lis pas mes réponses, ce qui est une marque de non respect de ton interlocuteur ; je confirme que, malgré mes innombrables clarifications, tu persistes dans l'erreur en utilisant l'expression "corps quelconque" et en mettant ce pseudo-concept en relation avec le concept de douleur ; je confirme que tu n'as visiblement toujours pas compris que, si tu prétends partir de la théorie matérialiste, alors tu dois admettre que personne et corps se confondent, d'où l'absurdité de l'expression "corps quelconque", puisque tout corps frappé est toujours une personne et n'est donc, par définition de la personne, jamais "quelconque" ; je confirme que tu bafoues toujours la logique la plus élémentaire en faisant comme si la douleur n'était pas personnelle par définition dans un premier temps puis mine de découvrir le contraire dans un second temps à partir de ton "expérience personnelle". Mais ta manoeuvre est aussi inutile que sophistique, Miteny. La douleur est personnelle par définition. Tu as mal lorsque tu as mal, tu n'as pas mal lorsque tu n'as pas mal (principe d'identité...) et tu n'as (/n'es, si tu pars vraiment de la théorie matérialiste) qu'un seul corps, donc, seul ce qui affecte ton corps peut te provoquer de la douleur (principe de causalité...). Tant que tu fouleras ainsi aux pieds la logique, tu en resteras au même point, c'est-à-dire nulle part. Sur ce, je prends congé, je suis fatigué de me répéter pour rien. Je ne suis pas loin, j'attends simplement que tu légalises ton défi, qu'au moins mes efforts soient récompensés.

Miteny 29/02/2008 18:32

Je me demande si tu en fais exprès. Probablement, parce que sinon, ce serait grave pour ton intelligence.Cet art de ne pas répondre et de parler d'autre chose.... En tout cas je constate que tu as confirmé.Tu es parfaitement certain que toute douleur ne peut venir que d'un seul corps (qui est pour toi, le tien)... et pas de n'importe lequel.

Loïc 28/02/2008 18:41

@Miteny

"""""Mais je ne veux rien ! Simplement que tu me dises que mon corps ne peut produire aucune douleur pour toi. Si c'est si évident, pourquoi tu ne le dis pas !

Je ne crois pas du tout en la magie (?!!!). Je te demande encore et encore si, dans "ta"réalité, tu constates qu'un corps qui n'est pas le tien produit de la douleur."""""

>> Tu vois, tu continues, à se demander si tu lis mes réponses ! A ta première question, j'ai déjà répondu : comment un corps qui n'est pas le mien pourrait-il bien produire de la douleur pour moi ? Cela contredit la définition de la douleur (la douleur est personnelle, propre à un seul corps, je te rappelle par ailleurs que dans la théorie matérialiste de laquelle tu prétends partir, personne et corps se confondent...), n'est pas conforme au principe d'identité (ce qui affecte un objet A ne peut pas affecter un objet B) et impliquerait l'existence de la magie (qui ferait voyager la douleur d'un corps à l'autre). A la seconde question, j'ai déjà répondu également, en t'expliquant que tu confondais expérience personnelle et expérience scientifique. Du point de vue de mon expérience personnelle, de ma "bulle phénoménologique", je ne ressens pas la douleur d'autrui, en effet et cela est aussi conforme à la théorie matérialiste (corps séparés, donc consciences séparées) ; mais si je ne la ressens pas, je peux en revanche la constater objectivement, à partir de l'observation d'autrui (témoignage, comportements, ou plus scientifiquement, activation nerveuse de son corps).

Miteny 28/02/2008 18:55

Donc tu confirmes bien que pour toi (c'est à dire de ton point de vue personnelle) un corps quelconque frappé ne produit aucune douleur.Je vais finir par l'avoir ma réponse !!

Loïc 27/02/2008 19:20

@Miteny

"""""Mais tu en fais exprès ce n'est pas possible !
On ne parle pas la même chose, et tu me ressers toujours le même discours. Non!
Mon corps a été frappé... de la douleur a-t-elle été produite pour toi. Tu n'es pas sûr de ne pas avoir mal ??
Si tu ne comprends pas du tout la transcendance de l'esprit, dis que ça te dépasse. Mais ne réponds pas oui, puis non, puis oui...
j'hallucine"""""

>> C'est toi qui refuses de comprendre, ou alors tu écris sans même réfléchir. Il ne s'agit pas ici de la transcendance de l'esprit, mais du principe de causalité. Tu dis que ton corps est frappé. Mais qu'en est-il du mien ? S'il n'est pas frappé (absence de cause), comment pourrais-je avoir mal (absence de conséquence) ? Et comment pourrais-je ressentir TA douleur, sauf à postuler que la douleur voyage magiquement d'une personne à l'autre ? Je te ressers le même discours, parce que tu n'as toujours pas saisi où le bât blesse dans ton "raisonnement" : négation du principe d'identité, croyance en la magie et, tout dernièrement, négation du principe de causalité. De mieux en mieux ! D'ici la fin de l'année, tu devrais en venir à récuser la logique toute entière (il n'en reste déjà pas grand-chose à l'heure qu'il est).

Miteny 28/02/2008 10:44

Mais je ne veux rien ! Simplement que tu me dises que mon corps ne peut produire aucune douleur pour toi. Si c'est si évident, pourquoi tu ne le dis pas !Je ne crois pas du tout en la magie (?!!!). Je te demande encore et encore si, dans "ta"réalité, tu constates qu'un corps qui n'est pas le tien produit de la douleur.

Loïc 26/02/2008 18:58

@Miteny

"""""Donc dire que le corps suffit est absurde. Puisque personne ne constate que le corps suffit !!"""""

>> Mais quel est le rapport avec la suffisance ou la non suffisance du corps ? Il n'y en a aucun. Il s'agit ici de savoir si tu acceptes le principe de causalité. Pour qu'il y ait un effet (ici, la douleur), il faut qu'il y ait une cause (là, un coup, ou du 220V). Si ton corps n'est soumis à aucun stimulus douloureux, comment diable pourrait-il souffrir ? Je te rappelle par ailleurs, encore une fois, que dans le cadre de la théorie matérialiste (dont tu prétends partir), une personne EST son corps.

"""""En tout cas tu as admis que pour tout le monde la douleur ne venait que d'un seul corps."""""

>> Je n'ai rien admis du tout et je suis contraint de me répéter une nouvelle fois : dire que la douleur ne vient que d'un seul corps est absurde, parce que tautologique. Comme je n'ai eu de cesse de le démontrer, tout le problème de ton "raisonnement" tient à ce que tu ne définis pas (ou ne veux pas définir...) correctement la douleur. Si c'était le cas, tu ne pourrais écrire pareille sottise. "La douleur ne vient que d'un seul corps". "Un vélo a des pédales". "On monte en allant en haut".

"""""Enfin que corps+coup=douleur n'était pas vrai pour tout le monde"""""

>> Mais bien sûr que si, c'est vrai pour tout le monde. A chaque fois qu'un corps est frappé, la personne qui a/est ce corps ressent de la douleur. Par ailleurs, je me demande, comme d'habitude (comme d'habitude parce que tu n'as jamais répondu à la question) comment tu fais pour savoir ce qu'il en est "pour tout le monde" puisque tu as résolument choisi de t'en tenir à ton expérience phénoménologique. Et si tu me dis qu'il te suffit de le demander aux gens, c'est-à-dire que tu as recours au témoignage, alors je t'affirme que ton équation est vraie "pour tout le monde". Le seul moyen que tu as de le récuser, c'est d'être d'un illogisme patent, en niant le principe d'identité et en adhérant à la magie.

Miteny 26/02/2008 19:14

"""""Enfin que corps+coup=douleur n'était pas vrai pour tout le monde""""" >> Mais bien sûr que si, c'est vrai pour tout le monde. A chaque fois qu'un corps est frappé, la personne qui a/est ce corps ressent de la douleur. Mais tu en fais exprès ce n'est pas possible !On ne parle pas la même chose, et tu me ressers toujours le même discours. Non!Mon corps a été frappé... de la douleur a-t-elle été produite pour toi. Tu n'es pas sûr de ne pas avoir mal ??Si tu ne comprends pas du tout la transcendance de l'esprit, dis que ça te dépasse. Mais ne réponds pas oui, puis non, puis oui...j'hallucine

Loïc 25/02/2008 18:31

"""""La conscience c'est particulier. Comme le disait Stéphane c'est à la fois le sujet de l'étude et l'observateur."""""

>> Pas du tout d'accord, la conscience est un objet d'étude parmi d'autres. Et cent ans de psychologie ont démontré par ailleurs que le sujet était généralement le plus mal placé pour s'étudier lui-même. Enfin bref...

Miteny 25/02/2008 19:17

En tout cas tu as admis que pour tout le monde la douleur ne venait que d'un seul corps.Enfin que corps+coup=douleur n'était pas vrai pour tout le monde

Loïc 25/02/2008 18:29

"""""Je te demande d'avoir que ces effets sont:
douleur pour la personne A
pas douleur pour les autres"""""

>> Mais c'est normal et logique et valable pour tous les objets, conscience ou pas ! Ca s'appelle le principe de causalité : pas d'effet sans cause. Comment se pourrait-il que tu aies mal sans être frappé ??? Et comment ce qui arrive à un autre corps que le tien pourrait-il t'affecter, sauf, pour la énième fois, à croire en la magie ??? Tu sombres dans l'absurde, Miteny.

Miteny 25/02/2008 19:14

Donc dire que le corps suffit est absurde. Puisque personne ne constate que le corps suffit !!

Loïc 25/02/2008 18:17

"""""bah si. dans un cas j'ai mal, et dans un autre non... d'où différence !!

Je veux que tu me dises que c'est vrai. Tu n'as qu'à écrire:
"C'est vrai tu as raison miteny, chaque personne n'a mal que quand son corps est frappé. Par contre une personne n'a pas mal quand son corps n'est pas frappé (si c'est le corps d'un autre qui est frappé par exemple) !!"

Et je le répète: j'ai mal, douleur pour moi. J'ai pas mal, pas douleur... d'où différence !!

Ce n'est pas extraordinaire comme constat."""""

>> Mais enfin, tu es stupide ou tu le fais exprès ? Comment pourrais-tu avoir mal lorsqu'il n'y a aucune raison (c'est-à-dire lorsque tu/ton corps n'es(t) soumis à aucun stimulus douloureux) ? Effectivement, ce n'est pas extraordinaire comme constat, comme le ballon A qui n'éclate pas s'il n'a aucune raison d'éclater...

Miteny 25/02/2008 18:24

Oui c'est évident, il faut le dire alors !Chaque personne n'a qu'un seul corps. C'est une autre façon de dire que: pour chaque personne, la douleur ne peut venir que de son corps.Comme je le répète souvent: la non suffisance du corps est la réalité la plus évidente qui soit.  Il serait temps de s'en rendre compte.Je ne te demande pas pourquoi si le corps A est frappé, le corps B n'est pas frappé. Je te demande d'avoir que ces effets sont:douleur pour la personne Apas douleur pour les autresLa conscience c'est particulier. Comme le disait Stéphane c'est à la fois le sujet de l'étude et l'observateur.

Loïc 25/02/2008 18:09

"""""Es tu sûr d'avoir mal quand tu as mal?
ton corps est frappé et paf! douleur.... C'est une certitude. Et on a le droit d'en parler?

J'ai le droit de le dire ça ou pas??? !"""""

>> Ah mais tu as tous les droits Miteny ! Simplement, "dire ça", ce n'est pas cohérent avec ce que tu viens d'exposer, à savoir ta position mixte d'"expérimentateur" et de sujet de l'expérience, à partir de laquelle tu ne peux strictement RIEN dire de ce qui concerne autrui (ah bah oui, puisque tu refuses tout critère objectif qui signe la douleur). Tout ce que tu peux dire, c'est que tu as mal quand tu as mal, point. Constat à partir duquel tu ne peux réaliser aucune démonstration.

Miteny 25/02/2008 18:13

bah si. dans un cas j'ai mal, et dans un autre non... d'où différence !!Je veux que tu me dises que c'est vrai. Tu n'as qu'à écrire:"C'est vrai tu as raison miteny, chaque personne n'a mal que quand son corps est frappé. Par contre une personne n'a pas mal quand son corps n'est pas frappé (si c'est le corps d'un autre qui est frappé par exemple) !!"Et je le répète: j'ai mal, douleur pour moi. J'ai pas mal, pas douleur... d'où différence !!Ce n'est pas extraordinaire comme constat.

Loïc 25/02/2008 17:30

@Miteny

"""""Mais si justement. Tout repose sur l'interrogation que l'on porte sur soi-même. Et comme tu l'as dit, on est sûr d'avoir mal quand on a mal.

Je note que tu ne veux pas que l'on se considère soi-même comme un sujet d'expérience. C'est vraiment l'argument ultime pour ne pas avouer son erreur: Interdire à l'autre de se poser les bonnes questions.

Victoire de miteny !!"""""

>> Au moins tu as de l'humour. Et je crois qu'il en faut beaucoup pour soutenir ta position. Non, tu ne peux pas être à la fois l'expérimentation et le sujet de l'expérience. Pourquoi ? Parce qu'alors tu n'aurais jamais que ton point de vue et non pas un point de vue objectif. Il est tout de même étrange que tu cherches ainsi à t'"arranger" avec la méthodologie scientifique.

Miteny 25/02/2008 18:02

Cher visiteur, quand tu visites ce blog, prépare toi à entrer dans la 4ième dimension... Ce site est un lieu étrange, où il faut sans cesse répéter les mêmes phrases, sans arrêt, sans fin.Es tu sûr d'avoir mal quand tu as mal?ton corps est frappé et paf! douleur.... C'est une certitude. Et on a le droit d'en parler?J'ai le droit de le dire ça ou pas??? !

Loïc 25/02/2008 16:23

"""""1. Mais on est tous expérimentateur dans cette histoire! Tous.
Donc je repose la question (cf. argument qui tue)."""""

>> Redite. Lorsqu'on prétend mener une expérience rigoureuse, on ne peut être juge et partie. Si tu veux être l'expérimentateur (au sens scientifique, tu recommences à utiliser le terme dans son sens phénoménologique !), alors tu ne peux pas être un des sujets de l'expérience.

"""""2. Ensuite pour Dieu, on entre dans le domaine de la spiritualité. Et c'est compliqué. Savoir ce qu'il veut exactement n'est pas si simple. Il faut d'abord renoncer à toutes ses certitudes matérialiste. Repartir de zéro: c'est ce que tu veux faire?"""""

>> Contrairement à toi, je suis déjà reparti de zéro, sans aucune certitude, avec ma seule raison. C'est elle qui m'a conduit au matérialisme. Et j'ai dû éviter bien des écueils, dont celui du spiritualisme...

Bon allez, à un peu plus tard, je me rentre (j'aime ces journées de travail où je peux glander au bureau). ++

Miteny 25/02/2008 16:45

"Si tu veux être l'expérimentateur (au sens scientifique, tu recommences à utiliser le terme dans son sens phénoménologique !), alors tu ne peux pas être un des sujets de l'expérience."Mais si justement. Tout repose sur l'interrogation que l'on porte sur soi-même. Et comme tu l'as dit, on est sûr d'avoir mal quand on a mal.Je note que tu ne veux pas que l'on se considère soi-même comme un sujet d'expérience. C'est vraiment l'argument ultime pour ne pas avouer son erreur: Interdire à l'autre de se poser les bonnes questions.Victoire de miteny !!

Loïc 25/02/2008 16:08

"""""1. Non ce n'est pas ça. Je dis que l'effet de la torture d'un corps dépend du point de vue considéré."""""

>> Si tu prétends conduire une expérience rigoureuse, il n'y a qu'un seul point de vue valable, celui de l'expérimentateur. Tu ne peux pas, là non plus, être juge et partie.

"""""2. Les physiciens ne se posent généralement pas ce genre de question. De plus même s'ils proposent un modèle, on pourra toujours leur demander pourquoi c'est ce genre d'univers et pas un autre qui existe."""""

>> Dans l'absolu, tu peux toujours demander "pourquoi". Ce n'est pas le boulot des scientifiques de répondre au pourquoi, encore une fois. Les scientifiques expliquent seulement le comment. Et dans ce cadre, les physiciens auxquels je fais référence démontrent, modèles à l'appui, qu'un univers acausal, ou cause de lui-même, est parfaitement possible.

"""""La cause de Dieu c'est lui-même. Pour être cause de soi-même, il faut être Dieu! Une loi ne peut pas être cause d'elle-même, voyons...."""""

>> Dans la mesure où je ne sais toujours pas ce que tu entends par Dieu, ni comment tu sais ce que c'est (tu as son portable ? enfin, en admettant que ce soit une personne...), je me demande comment tu peux affirmer autant de choses à son sujet. Pour le reste, j'ai déjà répondu : l'univers étant tout l'existant, cela inclut les lois qui gouvernent la matière. Pour le dire plus clairement, l'univers EST la loi incarnée. Que faudrait-il d'autre ? Et d'où viendrait cet autre ? Et pourquoi existerait-il ? (bah oui, c'est bien beau de poser la question pourquoi à la science, je peux aussi la poser à Dieu ; pourquoi Dieu ? et pourquoi l'univers, Dieu ? il s'ennuyait ou bien ?)

Miteny 25/02/2008 16:15

1. Mais on est tous expérimentateur dans cette histoire! Tous.Donc je repose la question (cf. argument qui tue).2. Ensuite pour Dieu, on entre dans le domaine de la spiritualité. Et c'est compliqué. Savoir ce qu'il veut exactement n'est pas si simple. Il faut d'abord renoncer à toutes ses certitudes matérialiste. Repartir de zéro: c'est ce que tu veux faire?

Loïc 25/02/2008 15:23

"""""1. ton corps est frappé. Et nous sommes aussi sûrs l'un que l'autre de constater un effet.... mais qui n'est pas le même.
Pour toi: douleur.
Pour moi: pas douleur.

C'est bien ça. Je te rappelle que tu as confirmé que moi j'étais de ne pas avoir mal et toi d'avoir mal. Ok?"""""

>> Je ne peux que te renvoyer à mon message précédent et au premier commentaire de ton nouveau billet "l'argument qui tue" : tu compares deux conditions différentes, où les causes ne sont pas les mêmes (d'un côté, un stimulus douloureux, de l'autre, rien), il n'est donc pas étonnant que les effets soient différents. Compare ce qui est comparable et on en reparle, promis.

"""""2. Être cause de soi-même, ce n'est pas rien. Et s'il y a bien quelque chose qui n'est pas capable de fabriquer elle-même ses lois, c'est bien la matière ! La matière obéit aux lois! voilà pour le rasoir d'Occam"""""

>> Pseudo-réponse. 1) L'univers est à la fois la matière et les lois qui la gouvernent, il est tout l'existant. 2) La matière telle que nous la connaissons aujourd'hui n'est qu'un état "condensé" de l'univers, qui n'est pas l'état d'origine ("pure énergie", pour faire court). 3) Tu ne réponds toujours pas sur la cause de Dieu, ni sur le besoin que tu ressens de le convoquer alors que l'univers suffit (si j'ose dire, ça pourrait être un nouveau slogan : "l'univers ne suffit pas"). Et je répète, ce n'est pas une lubie de ma part, c'est une possibilité très réelle, envisagée par des physiciens.

Miteny 25/02/2008 15:58

1. Non ce n'est pas ça. Je dis que l'effet de la torture d'un corps dépend du point de vue considéré.2. Les physiciens ne se posent généralement pas ce genre de question. De plus même s'ils proposent un modèle, on pourra toujours leur demander pourquoi c'est ce genre d'univers et pas un autre qui existe.La cause de Dieu c'est lui-même. Pour être cause de soi-même, il faut être Dieu! Une loi ne peut pas être cause d'elle-même, voyons....

Loïc 25/02/2008 13:29

"""""1. Tu ne comprends toujours pas. Ton corps est frappé."""""

>> Je t'invite à bien lire ce que tu écris : MON corps est frappé, pas le tien, ni celui de quelqu'un d'autre ; le mien, le corps de Loïc. Ce qui veut dire qu'il y a asymétrie des causes : pour moi, il y a un stimulus douloureux (disons, le 220V) et pour toi, il n'y a rien. C'est ça que ça veut dire, Miteny.

"""""Je n'ai pas mal, j'en suis sûr!
Tu as mal, tu en es sûr!
Ces deux "avis" sont aussi vrais l'un que l'autre. Tu ne vas pas me dire que l'un se trompe et que l'autre a raison ?!!"""""

>> Mais non, pas du tout. L'un comme l'autre avons raison : j'ai mal et tu n'as pas mal. Et tout cela est conforme à la théorie matérialiste. Si à ton tour on branche ton corps sur du 220V, tu auras mal aussi (même cause => même effet). Et alors quoi ?

"""""2. Parce que l'univers serait assez intelligent pour être cause de lui-même. Je ne savais pas que tu croyais en la magie."""""

>> L'univers n'a besoin d'aucune magie pour être cause de lui-même. Je pense que tu devrais prendre connaissance du modèle de Hawking (1988, 2001) ou donc, plus récemment, de celui de Turok (2007). Ce sont des physiciens, pas des magiciens. Par ailleurs, d'un strict point de vue logique, je note que tu n'as pas répondu à l'objection du rasoir d'Occam. Si Dieu a créé l'univers, alors qui ou quoi a créé Dieu ? Et si tu admets qu'une chose existe en étant cause d'elle-même, alors pourquoi refuses-tu de considérer l'univers ?

Miteny 25/02/2008 15:15

1. ton corps est frappé. Et nous sommes aussi sûrs l'un que l'autre de constater un effet.... mais qui n'est pas le même.Pour toi: douleur.Pour moi: pas douleur.C'est bien ça. Je te rappelle que tu as confirmé que moi j'étais de ne pas avoir mal et toi d'avoir mal. Ok?2. Être cause de soi-même, ce n'est pas rien. Et s'il y a bien quelque chose qui n'est pas capable de fabriquer elle-même ses lois, c'est bien la matière ! La matière obéit aux lois! voilà pour le rasoir d'Occam

virus 25/02/2008 11:40

Bonjour Akasha,

comment une réflexion personnelle sur un sujet non maitrisé peut-il amener à une conclusion satisfaisante ? Loic est rigoureux et méthodique, il n'est pas question de faire passer ses émotions ou convictions avant les faits, des scientifiques sont déjà tombés dans ce "piège", ont même falsifié des resultats pour en arriver au résultat souhaité (d'où la généralisation des "double blind" aujourd'hui lors de l'experimentation).

Quand au respect des personnes et des idées... Je dirais que chaque personne à le droit au respect mais que chaque idée à le droit à la critique, aussi incendiaire soit-elle, et c'est ce qui fait avancer les choses (quand elles avancent).

Bonne journée,
virus

Miteny 25/02/2008 15:50

Et moi, je ne suis pas rigoureux et méthodique??

akasha ne suffit pas 25/02/2008 11:11

Je ressemble à l'intimidateur, c'est la première fois qu'on me l'a fait celle là, petit provocateur va !!!

Hélas !!! Loic, je suis dans l'incapacité de développer de telles idées car je manque de culture et je ne peux donc pas citer des références (et je sais que tu y mets un point d'honneur).
Ce que je peux amener, c'est une réflexion personnelle sur le sujet. Je ne confonds pas les idées avec la personne, non ,non, je respecte les deux. Si je peux me permettre, je ai ressenti chez toi 80 % d'exigence intellectuelle et 20 % de chaleur émotionnelle (ce n'est que ma perception des choses par le biais d'internet).
87, merci !!

Loïc 25/02/2008 09:19

@akasha

>> Je m'attriste de ta réaction de repli. Pour moi, l'échange, c'est l'échange d'arguments et en la matière, c'est "sans pitié" (exigence intellectuelle), ce qui n'empêche pas le respect des personnes et la convivialité (chaleur émotionnelle). Hélas, trois fois hélas, je constate que, comme beaucoup de gens, tu confonds tes idées avec ta personne, ce qui fait qu'attaquer les unes revient pour toi à attaquer l'autre. Tu as tout à fait la possibilité d'en placer une, je n'attends que ça, à vrai dire, quelqu'un qui, sur ce blog, développerait un peu son point de vue au lieu de se contenter de généralités. Pour l'heure, en dehors de Stéphane et de Nathanaël, je n'ai rien vu venir. Tu pourrais, par exemple, détailler ton point de vue sur "l'âme", ou expliciter ce qui, d'après toi, corrobore cette supposée "mémoire de l'eau".

Quant à notre petit test malheureusement avorté par tes soins : j'avais imprimé sur une feuille blanche parfaitement dépliée le nombre 87, en pleine page.

Miteny 25/02/2008 10:55

"Pour moi, l'échange, c'est l'échange d'arguments et en la matière, c'est "sans pitié" (exigence intellectuelle), ce qui n'empêche pas le respect des personnes et la convivialité (chaleur émotionnelle)." Je suis d'accord avec Loic. Akasha, je dirais même que tu es comme un des types de personnes que tu dénoncais dans tes articles. Attends je vais le chercher...Ah voilà"dépasser les luttes de pouvoir"Tu ressembles à "l'intimidateur". C'est triste.

akasha 24/02/2008 20:48

bon maintenant tu peux me donner le nombre que tu avais noté

akasha 24/02/2008 19:34

Sans rancune Loic, bien évidemment. Je ne fuis pas, je suis lasse c'est différent. Je constate que chaque fois que j'amène un argument, il est décortiqué, piétiné, avant même tout échange possible, donc je me dis à quoi bon parler puisque de toute façon, je n'ai pas la possibilité d'en placer une.
Ensuite, je tiens à préciser que je n'ai aucun don. Et je ne ferai jamais plus référence à mes petites expériences futiles dans un de mes commentaires à venir.

Néanmoins, je n'ai absolument rien contre toi Loïc, et rien contre personne de ce blog, même dieu je ne lui en tiens pas rigueur, c'est pour dire. Même Miteny je l'aime bien malgrès mes petites piques dans le frigo !!!

Loïc 24/02/2008 19:20

@Miteny

"""""Tu raisonnes complètement à l'envers, c'est une catastrophe !"""""

>> Damned ! Et dire que personne ne me l'avait fait remarquer jusqu'ici !

"""""1 et 2. Question sérieuse: sais tu faire la différence entre avoir mal et ne pas avoir mal ??
parce que pour moi:
mal: douleur
pas mal: pas douleur
(c'est peut-être là mon erreur :)

Tout est là en fait....
Quand on branche ton corps sur le 220V: douleur pour toi... mais pas pour moi!"""""

>> "Avoir mal" et "douleur", c'est exactement la même chose, je le répète : tu commets une erreur de catégorie (Ryle) en distinguant les deux. Le ressenti douloureux fait partie du processus de la douleur, il n'en est pas distinct. Pour le reste, il apparaît assez évident que si c'est mon corps qui est "branché sur du 220V", c'est mon corps qui va réagir, et pas le tien, sauf, pour la énième fois, à croire en la magie qui ferait que ce qui arrive à un objet A (ici, mon corps) pourrait affecter un objet B (là, ton corps), sans aucune médiation physique. Crois-tu en la magie, Miteny ?

"""""3. tu ne comprends pas la question: je cherche à connaître la cause, (en termes techniques) de cette valeur de la constante de la gravitation."""""

>> La cause ? Mais c'est l'univers lui-même, en tant qu'existant. Quelle autre cause faudrait-il ? Dieu ? Mais alors quelle est la cause de Dieu ? Et si tu admets qu'une chose existe et est cause d'elle-même, alors pourquoi ne pas prendre l'univers ? (rasoir d'Occam) Au passage, tout récemment, un physicien, Neil Turok, a présenté un modèle alternatif au Big Bang et propose un univers cause de lui-même et éternel (juste pour dire que c'est tout à fait consistant logiquement)...


@akasha

"""""Je suis navrée que tu accueilles mon commentaire de la sorte, c'est mon opinion sur la chose, maintenant ce n'est en aucun cas une affirmation, je n'affirme pas que les scientifiques, en général, sont bornés. C'est un milieu que je connais bien, ma cousine est Dr ES science biologie moléculaire, mon demi frère est Dr ES science électronique, mon beau père est ingénieur de recherche en électronique. Je sais des choses, je vois des choses, j'expérimente également lorsque c'est possible.
Pourquoi l'existence de l'âme te dérange-t-elle à se point ?
Je te conseille un petit bouquin (attents avant de râler !!!) "la mémoire cachée de l'eau", il s'agit d'une étude scientifique réalitée sur l'eau par un Japonnais. Ce Japonnais démontre que l'eau à une mémoire, réagit aux émotions, c'est intéressant car nous sommes composés d'environ 80 % d'eau.

Il y a des études faites sur l'impact de la pensée sur le monde matériel. Je me renseigne et te donne toutes les coordonnées.

Tu sais quoi, j'arrête ton petit test et tu en penseras ce que tu voudras, là où je m'amusais beaucoup toi, tu amènes du négatif, donc ça ne m'intéresse pas. Déclarons que j'en suis incapable de lire le nombre en question, comme cela tes affirmations sont sauves !!!!

PS : as tu passé une mauvaise fin de semaine ?"""""

>> Je suis étonné par ton commentaire et ne puis que déplorer ta "lecture de pensée" à partir de ma seule réponse, surtout dans le cadre d'un échange Internet où, la prosodie faisant défaut, il est bien difficile de déterminer le ton utilisé par quelqu'un. En l'occurrence, il s'agissait d'un ton de franche camaraderie, dans la lignée des précédents commentaires, ce qui n'empêche pas la confrontation intellectuelle dans le même temps (en clair, chaleur émotionnelle et exigence intellectuelle). Aussi, pour te répondre, non, je n'ai pas passé une mauvaise fin de semaine et je viens de passer un excellent week-end. Par ailleurs, l'existence de l'âme ne me dérange aucunement : libre à chacun d'y croire ou non. Je te faisais simplement remarquer que d'un point de vue scientifique (ou même plus basiquement rationnel), l'âme n'a aucune valeur explicative. Ta cousine travaillant en biologie moléculaire pourra te confirmer que depuis l'avènement de sa discipline, chacun sait que la différence entre la matière animée et la matière inanimée est une différence de structure et non pas de nature. Dans ce cadre, l'âme, de toute manière condamnée à n'être qu'un pseudo-concept, devient encore plus inutile, sauf à jouer sur les mots (à l'instar d'un Claude Tresmontant par exemple) et à appeler "âme" la structure précitée. Sur la prétendue "mémoire de l'eau", je connais déjà les élucubrations de Masaru EMOTO (oui, le principe, lorsqu'on cite une étude, c'est d'en préciser les références)... il me semblait pourtant que le cas de la "mémoire de l'eau" avait été réglé depuis les manipulations de Benveniste et son éviction de l'INSERM, mais passons. Pour les autres études, je veux bien les références, mais je crains de les connaître déjà ; ce n'est pas gratuitement que je formule un point de vue qui peut paraître abrupt ou radical, c'est après maintes réflexions et études, justement. Enfin, je regrette que tu aies décidé d'arrêter notre petit test ; cela dit, de mon côté, j'étais très sérieux, ce n'était pas un "amusement". Et je ne peux m'empêcher de voir dans cet emportement soudain de ta part une fuite bien commode pour ne pas admettre qu'en réalité, tu n'es pas capable de faire des "voyages astraux". Mais enfin, c'est sans doute un effet du "négatif" que j'amène (toujours le même argument ad hoc, c'est étrange, si j'avais un quelconque pouvoir, je me ferais un plaisir de clouer le bec des sceptiques ; en outre, si pouvoir il y a, je vois mal pourquoi il serait capricieux, mais je fais certainement montre ici d'une niveau spirituel désespérément bas, j'irais en enfer, tant pis !). C'est dommage. Sans rancune j'espère !

Miteny 25/02/2008 10:50

1. Tu ne comprends toujours pas. Ton corps est frappé.Je n'ai pas mal, j'en suis sûr!Tu as mal, tu en es sûr!Ces deux "avis" sont aussi vrais l'un que l'autre. Tu ne vas pas me dire que l'un se trompe et que l'autre a raison ?!!2. Parce que l'univers serait assez intelligent pour être cause de lui-même. Je ne savais pas que tu croyais en la magie.

akasha 24/02/2008 16:40

T'as raison, raymond !!!!

RAYMOND BARRE 24/02/2008 13:44

Sur le site du grille pain, on s'en paie une bonne tranche !

raymond barre (ggs et abraham's sisters united) 24/02/2008 13:42

Il y a un grand concours d'images de Dieu sur le grille-pain, venez nombreux, ça déchire !

C'est moins rationnel que vos discussions, mais on rigole plus !

Miky 24/02/2008 12:54

Un millier de corps quelconques ont été soumis au même stimulus : "lecture des articles du site dieuexiste.com"

Un seul a été convaincu (son auteur).

Pourtant il n'est pas constitué différement des autres et puisque les causes sont les mêmes, les effets auraient dû être les mêmes. Comment se fait-il que les autres n'ont pas été convaincus ?

Sans une intervention divine, cela est incompréhensible.

Donc Dieu existe.

Corollaire : Dieu ne veut pas beaucoup de fidèles, puisqu'il a choisi une personne seulement parmis un millier, pour croire que le site dieuexiste.com était convaincant ; alors qu'en laissant faire la matière, il aurait pu faire en sorte que tous ou aucun soient convaincus.

Miteny 24/02/2008 16:32

Il ne faut pas oublier Satan qui règne ce monde ... :)

akasha 24/02/2008 10:25

Je suis navrée que tu accueilles mon commentaire de la sorte, c'est mon opinion sur la chose, maintenant ce n'est en aucun cas une affirmation, je n'affirme pas que les scientifiques, en général, sont bornés. C'est un milieu que je connais bien, ma cousine est Dr ES science biologie moléculaire, mon demi frère est Dr ES science électronique, mon beau père est ingénieur de recherche en électronique. Je sais des choses, je vois des choses, j'expérimente également lorsque c'est possible.
Pourquoi l'existence de l'âme te dérange-t-elle à se point ?
Je te conseille un petit bouquin (attents avant de râler !!!) "la mémoire cachée de l'eau", il s'agit d'une étude scientifique réalitée sur l'eau par un Japonnais. Ce Japonnais démontre que l'eau à une mémoire, réagit aux émotions, c'est intéressant car nous sommes composés d'environ 80 % d'eau.

Il y a des études faites sur l'impact de la pensée sur le monde matériel. Je me renseigne et te donne toutes les coordonnées.

Tu sais quoi, j'arrête ton petit test et tu en penseras ce que tu voudras, là où je m'amusais beaucoup toi, tu amènes du négatif, donc ça ne m'intéresse pas. Déclarons que j'en suis incapable de lire le nombre en question, comme cela tes affirmations sont sauves !!!!

PS : as tu passé une mauvaise fin de semaine ?

Miteny 24/02/2008 17:11

par contre, toi tu as du avoir une bonne récolte cette semaine. ça marche bien la fumette dans le sud, n'est ce pas?

Loïc 23/02/2008 19:18

@Miteny


"""""1. qu'est ce qui se passe quand on branche ton corps sur le 220V? Rien ou une douleur (ou autre chose)?"""""

>> Douleur, c'est-à-dire réaction de l'organisme (comprenant son versant subjectif, privé, que tu appelles "ressenti", mais qui n'est en rien distinct du processus douloureux dans son ensemble, d'où ma qualification d'erreur de catégorie à propos de cette distinction fallacieuse que tu réalises, toujours sans plus d'explication) en réaction à un stimulus (interne ou externe) aux fins de préserver l'intégrité de l'organisme en question. Ce processus, la douleur, survient à chaque fois qu'un corps est sollicité. Si un corps n'est pas sollicité, alors il ne produit pas de douleur, c'est pourtant simple ! Aussi, lorsque tu dis que tu ne ressens rien lorsque ton corps n'est pas frappé, tu ne fais que dire, dans un informe galimatias, que tu n'as pas mal lorsque tu n'as pas mal, par définition de la douleur (mais tu as toujours un gros problème avec les définitions, d'où tes confusions répétées et entêtées !).

"""""2. Une pile électrique produit bien de la lumière.. sans être relié à rien du tout. Tu dis que ton corps produit de la douleur (il n'est relié à rien du tout pourtant). Donc c'est possible.

Ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre. Le corps suffit signifie un corps suffit."""""

>> Une pile électrique produit de la lumière ? C'est nouveau ça ! Mais enfin, je te pardonne cette faute de distraction. D'accord, prenons-le dans ce sens là : la pile suffit à produire de l'énergie électrique, en vertu de sa structure de pile. Eh bien de la même manière j'affirme (et je ne suis pas le seul) que chaque corps suffit à produire sa douleur, en vertu de sa structure de corps, oui. Donc, si je reprends cette formule maladroite, oui, le corps suffit. Où est le problème ?

"""""3. Si le big bang ne voulait "rien", il ne pouvait pas décider de régler la valeur de G sur le bon nombre. Ok?
Or si ce nombre n'avait pas été le bon, il n'y aurait rien eu... enfin plutôt une instabilité constante (et CE N'EST PAS MOI QUI LE DIT)."""""

>> Oui, je sais que, sur ce sujet, il existe des scientifiques qui défendent ce qu'on appelle le principe anthropique fort, soit l'idée que l'univers avait pour fin l'apparition de la vie en général et de l'être humain en particulier. Mais je ne partage pas ce point de vue. Puisque tu as du mal avec les statistiques, je vais utiliser une analogie plus triviale : les yeux et les lunettes. Les adeptes du principe anthropique fort disent en substance que les yeux avaient pour objectif l'existence des lunettes (finalité). La réalité, c'est évidemment que les lunettes existent pour les yeux (causalité) et uniquement parce que les yeux existent. Si les êtres humains n'avaient pas d'yeux, ou des yeux configurés différemment, eh bien les lunettes n'existeraient pas, ou existeraient différemment. C'est la même chose pour l'univers et la vie. Comprends-tu Miteny ?

Au passage, Miteny, à l’occasion de quelque soirée, j’ai soumis ton "raisonnement" à un ami logicien. Bilan : il en arrive aux mêmes conclusions que moi. Je préfère te le dire avant que tu ne mettes vraiment (mais je doute que tu le fasses pour de bon !) ton argent en jeu dans ce pari stupide (Prévert ?) reposant sur du vide.


@akasha

"""""Oui Loïc, je sais que j'ai un numéro à chercher mais je ne passe pas toute ma journée à ça, j'ai un travail, une famille, un blog qui appartient à une communauté, enfin la routine quoi.
Pourquoi se tourner vers l'inconnu ? justement parce que c'est peut-être ce que nous ignorons encore du connu !!! Tu considèreras que dans cette optique, il ne s'agit pas d'une fuite pathétique mais d'une avancée dont le moteur est la curiosité.
Tout dépend dans quel état d'esprit on se place, soit l'on se détache de la pensée unique, on a la certitude que l'on peut toujours découvrir des choses intéressantes même si elles paraissent improbables (mais pas impossibles), soit on se cantone gentillement au conditionnement que nous subissons tous et l'on n'ose plus émettre des idées qui peuvent faire sourire. Mais après tout ces idées appartiennent uniquement à la personne qui les émet. Restons légers !!!

Alors, la nuit dernière je me suis rendue dans une maison dans la ville où tu vis, sur un petit bureau en bois foncé (encombré de papiers, tu pourrais ranger quand tu attends des visiteurs !!), sur la gauche du bureau, une lampe était allumé, sur cette montagne de lettres, il y avait le numéro ::::: 23.
Oui je sais, je suis géniale."""""

>> Lol, j'aime beaucoup ce manichéisme pour le moins simpliste qui voudrait que les rationalistes seraient étroits, bornés, fermés d'esprit... (liste non exhaustive), tandis que les ésotéristes seraient ouverts, tolérants et diablement imaginatifs. Il ne s'agit pas de se cantonner au connu explicatif, mais au connu à expliquer. Pour l'heure, le peu que nous connaissons du cerveau et de l'univers est encore mal expliqué, aussi je ne vois pas l'intérêt, sauf fuite devant la tâche, de postuler l'existence d'objets qui, de toute manière, sont inobservables et inexplicables de jure et qui, en plus, n'expliquent rien du tout du connu ! C'est l'exemple typique de l'âme convoquée pour expliquer le fonctionnement du cerveau. Bon, il y a une âme, "immatérielle", qui contrôle le cerveau. Et alors quoi ? Où est l'explication, ici ? Comment quelque chose d'immatériel influe-t-il sur le matériel ? Comment mettre en évidence cet immatériel ? Quels sont les processus en jeu dans une pensée, ou une émotion et leur rapport avec l'immatériel précité ? Invoquer l'inconnu, en dehors du pur plaisir spéculatif (et consolateur, pour les esprits faibles), ne sert strictement à rien, sinon à dépenser ses forces intellectuelles en vain. Ca n'empêche pas d'être inventif et novateur dans son travail de scientifique.

Quant à ton défi, navré : non seulement ce n'est toujours pas le bon numéro, mais ta description ne correspond pas du tout à mon chez-moi... Enfin, tu as désormais une chance sur 97 de trouver le bon nombre par hasard. Quant à mes goûts en matière d'ameublement et de décoration, ma foi, un vilain rationaliste comme moi doit les avoir très mauvais et tristes, forcément. :-D

Miteny 24/02/2008 16:25

Tu raisonnes complètement à l'envers, c'est une catastrophe !1 et 2. Question sérieuse: sais tu faire la différence entre avoir mal et ne pas avoir mal ??parce que pour moi:mal: douleurpas mal: pas douleur(c'est peut-être là mon erreur  :)Tout est là en fait....Quand on branche ton corps sur le 220V: douleur pour toi... mais pas pour moi!3. tu ne comprends pas la question: je cherche à connaître la cause, (en termes techniques) de cette valeur de la constante de la gravitation.

Sylvain 23/02/2008 17:06

Bonjour,

Plus il y a de conscience, plus il y a d'inconscient.
Plus il y a d'inconscience moins il y a de conscience.

Donc plus il y a de conscience, moins il y a de conscience.

Donc le corps suffit.

A+

Miky 23/02/2008 16:43

"Pour l’instant, si j’en crois mon compte en banque, tout le monde a admis la pertinence de ma démonstration."

C'est un mauvais indicateur... puisque cela pourrait tout simplement signifier que tu es de mauvaise foi et juge et partie. Mais heureusement, si tu fais (enfin !) appel à un huissier et qu'il n'est pas un pote à toi, peut-être allons-nous (enfin !) avoir droit à un véritable défi objectif ?

Un autre indicateur, beaucoup plus fiable : des centaines de personnes sont d'accord pour contester la pertinence de ta "démonstration" et une seule (son auteur comme par hasard) la trouve sensée. Conclusion : ta "démonstration" est très probablement pêtée.

Miteny 24/02/2008 16:00

Ou alors vous êtes tous des buses...Comme dirait GGS:Dieu est grand, vous êtes petitsDieu est gigantesque, je suis le messie

Abraham's sisters 23/02/2008 14:52

Dieu est la Présence, je suis errance.
Dieu est le GPS, je suis en détresse.

akasha 23/02/2008 10:18

Très simple, Stéphane, j'ai un gps embarqué !!!