C'est une tagadag-tactique.

Publié le par Miteny

Pas du gendarme, mais du blogueur trop orgueilleux qui a de la mauvaise foi à ne plus savoir qu’en faire.

Je pose une question évidente. Il répond correctement.

Je pose une deuxième question évidente. Il répond correctement.

 Je reprends ses deux réponses : je ne fais qu’en mettre une à la suite de l’autre (pour vous montrer à quel point c’est simple). Forcément la contradiction saute aux yeux.Que fait ledit blogueur ?

Et bien, il revient sur une de ses réponses ! Sans la moindre honte. Et au bout d’un moment, il en a marre d’être ridicule et ne réponds plus… mais continue à dire ce qu’il pense (sans doute pour se rassurer ; en fait il ne dupe que lui-même).

EXEMPLE :

QUESTION 1 : 2 corps (dont l’un est le vôtre) sont frappés. Les causes biologiques sont elles les mêmes ? REPONSE DU BLOGUEUR : Oui (il ne peut pas dire non sous peine d’être vraiment ridicule).

QUESTION 2 : Les effets devraient donc être les mêmes. Exemple : cri produit par chaque corps ou douleur produit par chaque corps (identité de fonctionnement : niveau CE1). REPONSE DU BLOGUEUR : Oui (encore une fois, il ne peut pas répondre non sous peine d’être totalement ridicule).

Et là je pose la question qui tue : est-ce vraiment ce que chaque personne constate ? C’est alors notre ami internaute commence à délirer grave. Deux grands types de réponses possibles :

A. OUI. C'est-à-dire qu’il constate que de la douleur a été produite pour lui par un corps qui n’est pas le sien ! J’en déduis fort logiquement que cette personne ne sait pas faire la différence entre avoir mal et ne pas avoir mal et qu’elle a donc moins de 4 ans.

B. NON. Mais en fait les causes n’étaient pas les mêmes puisque ce ne sont pas les mêmes corps qui sont frappés (on se demande pourquoi il n’avait pas répondu ça à la question 1… ah oui… parce que c’est complètement débile… sauf le respect que je vous dois, cher visiteur de mon site).

Là c’est pire : il faut carrément parler de déficience mentale. Après tout ça, comment voulez vous que je ne me sente pas supérieur ?

Commenter cet article

gilbert 22/07/2008 22:43

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Cartman 22/01/2008 20:05

OUAIP !!!
on applique mon plan !!!
parce que là ca pinaille.
Alors on passe à la suite stp Miteny et on voit ou ca mène.
Sinon...on pourrait boycotter aussi...

DiadoreCronos 22/01/2008 13:50

Pour la dernière fois, Miteny, mes arguments ont été donnés dans tous les autres messages que j'ai posté. Ta mauvaise foi t'a rendu aveugle, au point même de ne pas répondre à plusieurs de mes arguments. Pour une fois dans ta vie de blogueur, essaie de te dire que si tu crois avoir raison, c'est peut-être parce que tu n'as rien compris. Au début des commentaires de cet article comme de celui nommé "Le goût de ma suffisance ne m'a pas encore fait vomir" (pardon: "le goût de la victoire..."), tu as des réfutations en bonne et due forme de ton sophisme. Je ne les répèterai pas. Sache une fois pour toute que ce n'est pas le dernier qui parle qui a raison, même par écrit. Le silence de tes interlocuteurs peut très bien signifier (et c'est le cas, pour moi, comme pour LibrePenseur dont tu n'as jamais compris les arguments) que nous avons réalisé que tu ne peux/veux rien comprendre de nous.
Maintenant, on applique le plan de Cartman.

Miteny 22/01/2008 18:03

C'est pas des réfutations, c'est n'importe quoi. T'es incapable de me dire que 2 corps constituent les mêmes causes biologiques. Comment on appelle ça? De la bêtise tout simplement. Parce qu'il ne faut pas être très malin pour se rendre que tous les corps sont faits sur le même modèle (tu veux une photo?).

DiadoreCronos 19/01/2008 00:24

Et merde Miteny, mon dernier commentaire sur cet article était un test! Si tu t'étais abstenu de répondre, tu aurais fait comprendre aux lecteurs perspicaces que c'était moi le con qui veut avoir le dernier mot, et que toi tu t'y refusais! Mais tu as décidé d'inverser les rôles...

Miteny 21/01/2008 15:07

Toujours pas d'arguments. Tu vas finir comme libre penseur. Jamais un argument. Par contre toujours des petites piques, pour faire croire qu'on est trop intelligent pour répondre. Pathétique et drôle.

Cartman 18/01/2008 21:31

OOOOOOOOOOhhhhhhh !!
alors là je suis véxé, indigné, outré pour tout le monde. Comme on dit dans le milieu : "nous condamnons cette remarque avec la plus grande fermeté".
SI MOSSIEUR !! nous avons parfaitement compris que le corps ne suffit pas !! et depuis longtemps en plus!!!
est-ce que par hasard tu nous prendrais pas pour des trompettes?? hein???
Nous avons un cerveau et nous reflechissons (pas longtemps) et il est évident pour tous que ta démonstration est juste et évidente et lumineuse et aussi claire que le slip du bonhomme est rouge!!

Mais toi tu traine, tu pinailles, tu bataille, tu nous prend pour des cotoreps niveau maternelle petite section...alors que nous on attend la suite depuis des mois et des mois....

bon. Si t'enchaîne vite sur autre chose je pense qu'on t'en voudras pas trop. Sinon...

Miteny 21/01/2008 14:12

"est-ce que par hasard tu nous prendrais pas pour des trompettes?? "Prenons une image: si j'étais king kong en haut de l'empire state building, vous seriez les fourmis installés sous les fondations.

akasha 18/01/2008 13:02

Bon, je crois que nous sommes tous d'accord à partir de maintenant Miteny, biensur que le corps ne suffit pas (je pète les dents du premier qui ramène sa fraise). Donc puisque cela est admis, s'il te plait, passons à autre chose. Je ne sais pas peut être pourrions nous commencer à évoquer la notion d'énergie pranique ?

Miteny 18/01/2008 15:35

je doute que vous ayiez tous compris ce que ça signifie.

DiadoreCronos 18/01/2008 09:42

Ca sent bon l'école primaire ta réponse, Miteny. Bon, allez, je te laisse le rôle du con qui veut avoir le dernier mot. Sinon on fait comme le dit Cartman.

Miteny 18/01/2008 15:32

Je suis obligé. Face à bêtise la plus absolue, comment faire sinon? Donc tu confirmes: tu ne comprends rien, tu ne sais pas raisonner et en plus tu es persuadé d'avoir raison... sans la moindre justification.

Cartman 17/01/2008 21:11

sisisi il est d'accord !!
allez, au lit maintenant. Demain grosse journée et début de la 2nde partie.
Caaaaaaaaaaaaaaaar :
Le corps ne suffit pas.

DiadoreCronos 17/01/2008 19:48

Auto-quotations are over. Answers for your questions are already available in upper posts. We hope that you'll understand.

Miteny 17/01/2008 20:26

Tu es d'accord ou pas. Ne pas répondre est un aveu d'échec.

DiadoreCronos 17/01/2008 17:59

Mentez, mentez, mentez toujours, il en restera toujours quelque chose...

"Et bien, il revient sur une de ses réponses ! Sans la moindre honte."
[Autocitation] Je n'ai JAMAIS démenti ce que j'avais dit auparavant. J'ai clairement dit qu'il y avait toujours DEUX manières d'envisager le cas "mon corps est frappé, puis celui d'un autre". Soit on tient compte de la personne frappée, soit on ne retient que la nature du phénomène. Dans le premier cas, causes différentes, effets différents; dans le second cas, mêmes causes, mêmes effets."[Fin de l'autocitation]

L'imposture grotesque et d'une subtilité polichinellique de Miteny consiste à prendre le début de la seconde alternative que j'expose "la nature des phénomènes est la même", et de la coller avec la conclusion de la première alternative (les effets sont différents si l'on tient compte de l'identité des sujets).

Il me pose une question sur la seconde interprétation (on ne retient que les phénomènes), et oui, les causes sont les mêmes, et les effets aussi. Puis il s'étonne que mes réponses soient différentes dans la première interprétation (on tient compte de l'identité du sujet). Non, sans blague? J'ai dès le début précisé qu'il s'agit de deux interprétations différentes!

Miteny passe d'une interrogation sur la nature des phénomènes ("Les causes biologiques sont elles les mêmes ?") à une interrogation sur la personne concernée ("C'est-à-dire qu’il constate que de la douleur a été produite POUR LUI par un corps qui n’est pas le sien !"). Que vient donc faire le "pour lui" alors qu'on parle de la nature du phénomène, en faisant abstraction du sujet? En conclusion de "deux corps sont frappés", je réponds bien "de la douleur est produite deux fois". Que je sois ou pas le sujet de la douleur n'y change rien.

Flagrant délit de sophisme miteniiste, sans parler des injures...

Miteny 17/01/2008 19:02

Comme je l’ai dit 12000 fois, je prends en compte la nature des phénomènes. J’ai bien dit la nature des phénomènes.Encore une fois peut-être ?La nature des phénomènes. Faut-il que je chante ?La natuuuuuuuuure des phénomènes. Faut-il que je parle anglais ?The nature of the phenomena. Si, par le plus grand des hasards, tu as compris ce que je viens d’écrire, on peut donc passer à l’étape suivante : oui les causes biologiques sont les mêmes (on parle bien de l’identité de fonctionnement c'est-à-dire la natuuuuuure des phénomènes). Donc les effets devraient être les mêmes (attention, du point de vue de la nature des phénomènes). Alors ??Je retiens mon souffle…