Soyons sérieux 5 minutes.

Publié le par Miteny

Je sais bien que la non-suffisance du corps est un résultat étonnant. Mais ce n’est pas une raison pour refuser comme ça l’évidence. Ça devient ridicule. Miky a avoué il n’y a pas longtemps (ici) : 

 

« Pour la énième fois, je l'avoue. Pour tout individu X (donc : VERITE SUBJECTIVE), la douleur (le ressenti douloureux) ne peut venir que d'un seul corps. Pour la énième fois, je l'affirme : OBJECTIVEMENT, de la douleur vient de tous les corps. »
Le problème c’est que la seule vraie réalité est subjective. Et pour communiquer, on utilise l’intersubjectivité (c'est-à-dire le point de vue « vrai pour tout le monde »). Généralement, le terme « objectivité » désigne d’ailleurs cette intersubjectivité (sauf pour Miky : mais il est vrai qu’il est impossible, par décret gouvernemental, que j’aie raison). Alors : est-il possible que l’on progresse ?

Il ne faut pas rêver. Pour le coup ce serait un miracle. Comme si les gens allaient comprendre d’un seul coup ce sur quoi ils refusent de s’interroger. Je trouve qu’une telle fermeture d’esprit est dramatique. Soyez raisonnables enfin ! Arrêtez de me prendre pour un imbécile en me faisant croire que pour vous « de la douleur vient de tous les corps » et que donc c’est vrai. Ça en devient insultant : je vais être obligé de porter plainte !

En plus, je ne vois pas ce que l’existence de Dieu (enfin.. du mien, celui qui existe vraiment) a de si horrible.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 22/07/2008 23:26

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

couronné ducordeau 01/06/2008 08:05

C'est pas beau de bannir les gens qui te font trop de tort, Mite-Nie!
Je suis le chacal des chacals , tu as oublié ? allez dis mon non !

a part ça, chapeau bas, Mr penseur. tact, élégance, et calme pour mettre des claques a ce nazi arrogant.

couronné ducordeau 01/06/2008 08:01

j'applaudis 'Libre penseur'.
C'est clair net et précis, sans bavures.
Avoir le cran de rester zen quand on lit les réponses de Mite-nie.. moi je dis, bravo, chapeau bas Mr Penseur.

mamadomi 31/05/2008 23:06

miteny tu dis:

"le problème c’est que la seule vraie réalité est subjective. Et pour communiquer, on utilise l’intersubjectivité (c'est-à-dire le point de vue « vrai pour tout le monde »).

Généralement, le terme « objectivité » désigne d’ailleurs cette intersubjectivité (sauf pour Miky : mais il est vrai qu’il est impossible, par décret gouvernemental, que j’aie raison).

Alors : est-il possible que l’on progresse ?"

>>>>>> ben c'est bien gentil tout ça, sauf que c'est de la comm!!

dans le contexte démonstratif, il faut bien plus que de l'intersubjecivité objectivo réaliste et communément admise!

OK!!!!

enfin quoi, c'est pas moi qui propose une démonstration prétendument "implacable"!!!

Samuel 17/01/2008 00:15

Oui je c bien qu'il y avait un but ici mais ...
au faie combien de gens se se reconverti en te lisant ?? ou du moin y'a-t-il des internaute qui
ce sont stopé sur ton exemple , pour affirmé ce que tu avances tout au long de ton site ??

Miteny 17/01/2008 11:04

Il faut être patient.

Samuel 16/01/2008 02:53

De toute ma vie j' n'ai jamais eu a faire a des arguments aussi mal formulé !! vous mélanger toute sorte de therme vous faite des meli-melon !!
C'est abérant !!! on en revien a rien !!

Pour finir je suis extrèmement choqué de lire :
"Le problème c’est que la seule vraie réalité est subjective. "

wow !!! c'est fou !! complètement fouu !!
Attention on parle ici de ____vrai___vérité____SUBJECTIVE____


mais que quelqu'un m'explique ce charabia !!
ptèt que sur le net la logique est différente
franchement bravo !!

Miteny 16/01/2008 10:57

Cette expression n'est peut-être pas la plus claire. Par contre le raisonnement qui m'amène à affirmer que le corps ne suffit pas est limpide non?

Libre penseur 14/01/2008 21:22

L'essentiel, c'est d'y croire... Et vos pitoyables provocations absurdes n'y changeront rien.

Libre penseur 11/01/2008 22:24

Ah bon, parce qu’en parlant vous devenez miraculeusement ouvert, intelligent, de bonne foi et logique ? Cela m’étonnerait fort. A moins que non content de ne pas savoir lire, vous ne sachiez pas écrire non plus ? Peut-être mais pas seulement.
Vous vous sentez sans doute plus à l’aise dans l’exercice oral. C’est compréhensible car vous pouvez alors embrouiller un maximum avec votre bagou et votre arrogance, ce qui est facilement démasqué par écrit. Vous pouvez alors entretenir plus facilement l’illusion avec du vent. Mais vous pouvez surtout vous pâmer tout seul à vous écouter parler surtout s’il y a du public et alors le délire messianique peut s’installer.
Mais même dans cet exercice vous ne feriez guère illusion sauf à vos propres yeux desquels il n’y a rien à attendre en termes de vérité, objectivité et lucidité. Mais vous n’aurez jamais l’occasion de tester car j’ai assez perdu mon temps. Vous devrez vous contenter de continuer à vous ridiculiser vous-même sur ce blog ou ailleurs, ce que vous faites très bien d’ailleurs.

Miteny 14/01/2008 18:58

Mais il n'y a pas d'illusion ! Seulement un raisonnement simple qu'en fait, vous n'avez pas réussi à comprendre... c'est bien ça le problème.

Libre penseur 10/01/2008 23:23

Simple constat de l'impossibilité d'échange rationnel avec un schizophrène qui se prend pour un messie et uniquement préoccupé de l'enflure de son ego.

Miteny 11/01/2008 11:08

Dans une discussion face à face, vous seriez ridicule au bout de 10 minutes.

Libre penseur 07/01/2008 22:00

« Oui la réalité ne résume pas aux perceptions. Et alors ? Les perceptions sont réelles. »

Consternant. Qu’est-ce qu’on n’inventerait pas comme formule misérable pour avoir raison alors qu’on a tort.

« Encore une fois, vous êtes hors sujet. Ne peut-on pas se concentrer sur le sujet ? A moins que ce ne soit pour gagner du temps ? »

Grosse ficelle numéro 3 : accuser les autres de ses propres travers. Pitoyable.


« Je ne comprends pas. Il y a bien 2 fois 2 systèmes nerveux. Donc 2 fois les mêmes causes ?? »

Vous ne comprenez pas, c’est bien là le cœur de votre problème. Entre ce que vous ne voulez pas comprendre par mauvaise foi et ce que vous ne comprenez pas par simple bêtise, difficile d’avoir un échange.


« Votre exemple est pathétique. L’ultime coup d’épée d’un adversaire agonisant ?
Il est mal présenté. On ne comprend rien.
Si vous êtes dans une maison qui brûle, alors vous êtes carbonisé. Mêmes causes, mêmes effets.
Et alors ?
Pourquoi vous continuez ?
Je vous ai déjà donné mille illustrations pertinentes (le hachoir par exemple). »

On termine en apothéose. Et oui, vous ne comprenez rien. Je dois donc ajouter à l’arrogance, la mauvaise foi, la suffisance et l’absence de logique, une toute simple absence d’intelligence.
Aucune de vos illustrations n’a jamais été pertinente.
Effectivement, je me demande pourquoi je continue face à un tel mur de bêtise.
Voyant que 2008 s’annonce pire encore que 2007, je vous tire ma révérence avec tout mon mépris et toute ma pitié (ultime haussement d’épaules d’un adversaire en pleine forme mais las de tant de médiocrité).

Miteny 08/01/2008 15:55

Aveu d’échec de la part d’un adversaire qui ne sait pas faire la différence entre avoir mal et ne pas avoir mal (un tel aveuglement est effectivement pitoyable).

Libre penseur 01/01/2008 21:52

« Mais justement, j'ai pris un exemple qui était réel (la douleur étant bien réelle) et pas un exemple qui peut prêter à confusion (il semble que la terre soit plate). »

Ce n’est pas le sujet, il s’agissait de distinguer perception et réalité et peu importe l’exemple que vous prenez il s’agit d’une réflexion générale. Vous répondez à côté en donnant l’illusion de contrer ce que je dis. La réalité ne se résume pas aux perceptions, est-ce que vous l’admettez ?

« De plus, " la terre est ronde" est vraie parce que c'est vrai pour tout le monde: tout le monde peut faire les observations appronfondies qui permettent d'aboutir à ce résultat. »

Vous êtes extraordinaire. Je vous explique longuement le non sens de votre formule « vrai pour tout le monde » et vous continuez à l’employer comme si de rien n’était. Merci de relire.
En outre, vous essayez d’expliquer qu’une chose est vraie parce qu’elle est observable par tout le monde alors que c’est complètement faux. La Terre tournait autour du Soleil même au temps où personne ne pouvait l’observer ou le prouver. Il a fallu attendre Bradley au 18e siècle pour avoir une preuve de cette vérité via l’aberration de la lumière, auparavant ce n’était après Copernic qu’une hypothèse. Avant cela, ce qui était « vrai pour tout le monde », c’était que le Soleil tournait autour de la Terre alors que la vérité était toute autre.

« Vous savez qu'une personne a mal quand elle est frappée mais la question n'est pas là. La question porte sur la différence bel et bien réelle qu'il y a entre les résultats de 2 expériences aux causes similaires. Il faut que vous vous considériez vous-même comme étant un phénomène.
Et ce phénomène (dont l'existence est absolument certaine pour vous) ne peut venir pour vous que de votre corps. Je ne vois pas comment on peut nier ce caractère très personnel de la douleur. »

Personne n’a jamais nié le caractère personnel de la douleur, alors inutile d’utiliser encore une fois votre vieille ficelle de s’insurger contre des propos que personne n’a jamais tenu. D’autres ont même expliqué mieux que moi ce caractère personnel par la présence d’un système nerveux dont vous ne voulez pas comprendre l’importance.
Quant à vos 2 expériences aux causes similaires, elles ne sont pas similaires justement de par la présence de ce système nerveux, il n’y a donc aucune raison pour que les effets soient similaires. Frapper le corps de l’observateur ou celui d’un autre n’est pas la même chose du fait de la présence de ce système nerveux. D’autres ont longuement, patiemment et pertinemment expliqué cette évidence que vous ne voulez pas admettre (évidemment car cela reviendrait à reconnaître votre erreur, ce que votre ego hyper gonflé de suffisance ne peut admettre), je n’y reviendrai donc pas.
Je me contenterai de fournir une nouvelle petite analogie avec au lieu de « on me frappe, j’ai mal » : « ma maison brûle, je suis carbonisé ». Dans ce contexte, cela reviendrait à ce que vous vous étonniez que je ne sois pas carbonisé si une autre maison brûle. Et de continuer que je devrais avoir le même effet « je suis carbonisé » puisqu’il y a les mêmes causes « une maison brûle ». Il n’y a pas la même cause car il y a un cas particulier pour ma maison pour la simple raison que je suis dedans. On pourrait alors déduire « la maison ne suffit pas » (aussi absurde que « le corps ne suffit pas ») donc Dieu existe.

Miteny 07/01/2008 09:27

Ce n’est pas le sujet, il s’agissait de distinguer perception et réalité et peu importe l’exemple que vous prenez il s’agit d’une réflexion générale. Vous répondez à côté en donnant l’illusion de contrer ce que je dis. La réalité ne se résume pas aux perceptions, est-ce que vous l’admettez ? Oui la réalité ne résume pas aux perceptions. Et alors ? Les perceptions sont réelles.Encore une fois, vous êtes hors sujet. Ne peut-on pas se concentrer sur le sujet ? A moins que ce ne soit pour gagner du temps ? Frapper le corps de l’observateur ou celui d’un autre n’est pas la même chose du fait de la présence de ce système nerveux. Je ne comprends pas. Il y a bien 2 fois 2 systèmes nerveux. Donc 2 fois les mêmes causes ?? « ma maison brûle, je suis carbonisé ». Votre exemple est pathétique. L’ultime coup d’épée d’un adversaire agonisant ?Il est mal présenté. On ne comprend rien.Si vous êtes dans une maison qui brûle, alors vous êtes carbonisé. Mêmes causes, mêmes effets.Et alors ?Pourquoi vous continuez ?Je vous ai déjà donné mille illustrations pertinentes (le hachoir par exemple). 

Libre penseur 26/12/2007 23:55

Vous êtes toujours dans la confusion entre réalité/vérité d’une part et observation/perception d’autre part. La réalité et la vérité existent de manière absolue et objective indépendamment de l’observateur et il n’y a donc ni « vérité pour quelqu’un » ni « réalité pour quelqu’un ».

Alors, évidemment, celui qui a mal n’a par définition pas la même perception que celui qui n’a pas mal. Il ne s’agit pas d’une évidence mais d’une simple définition. Personne n’a jamais contesté cela, par contre je conteste la formulation « perception d’une réalité différente » qui est ambiguë et surtout je conteste les « déductions » que vous en faites.

« Or la réalité pour chaque personne c'est ce qu'elle perçoit »

Pas plus que la formule « vrai pour quelqu’un », la formule « réalité pour quelqu’un » n’a pas de sens. Ce qu’une personne perçoit, c’est la représentation qu’elle se fait de la réalité à partir de ses sensations (voir dictionnaire). Et là, oui, ça varie d’une personne à l’autre, mais comme ce n’est parfois ni vrai ni réel, ça n’a qu’un d’intérêt limité. Quand je dis que le point de vue subjectif de chacun est respectable, ça ne signifie pas qu’il est juste mais qu’il doit être pris en compte, comme point de vue au sens observation ou perception. La vérité ou la réalité du point de vue ne se limite pas à l’énoncé d’une observation ou à l’affirmation d’une représentation même si elle est de bonne foi. Elle est le produit d’un processus de raisonnement et de compréhension où les observations occupent une place limitée. En tout cas, j’espère que la réalité, pour vous, ça va au delà de vos perceptions, faute de quoi je ne vois pas vraiment de quoi on peut discuter , chacun restant dans ses petites représentations.

« Personne ne sait ce qu'il y a en dehors de cette realité. »

De votre confusion et de vos ambiguïtés, vous en déduisez cette absurdité. J’espère bien que vous savez des choses en dehors de vos perceptions. En ce qui me concerne, je sais que la Terre est ronde et tourne autour du Soleil, bien que je n’en aie pas la moindre perception voire même des perceptions contraires. Tous mes sens me crient que la Terre est plate et que le Soleil se lève et de couche, mais je sais de façon certaine qu’il n’en est rien. Je sais aussi qu’une personne frappée a mal, donc qu’elle ressent de la douleur même si je ne perçois que la vue du coup et le bruit du cri. C’est le simple résultat d’une compréhension élémentaire du phénomène et d’un simple raisonnement sans préjugé.

Miteny 29/12/2007 21:29

"Et là, oui, ça varie d’une personne à l’autre, mais comme ce n’est parfois ni vrai ni réel, ça n’a qu’un d’intérêt limité"Mais justement, j'ai pris un exemple qui était réel (la douleur étant bien réelle) et pas un exemple qui peut prêter à confusion (il semble que la terre soit plate). De plus, " la terre est ronde" est vraie parce que c'est vrai pour tout le monde: tout le monde peut faire les observations appronfondies qui permettent d'aboutir à ce résultat.Vous savez qu'une personne a mal quand elle est frappée mais la question n'est pas là. La question porte sur la différence bel et bien réelle qu'il y a entre les résultats de 2 expériences aux causes similaires. Il faut que vous vous considériez vous-même comme étant un phénomène.Et ce phénomène (dont l'existence est absolument certaine pour vous) ne peut venir pour vous que de votre corps. Je ne vois pas comment on peut nier ce caractère très personnel de la douleur.

Libre penseur 21/12/2007 22:52

Il n’y a aucune contradiction entre ma dénonciation de l’absurdité de votre expression favorite « vrai pour tout le monde » et le fait de reconnaître que le ressenti est personnel. Il n’y a juste aucun rapport.

Pour mémoire, puisque vous vous entêtez à utiliser votre expression absurde, un petit copier/coller de quelques commentaires plus haut pour vous éviter des efforts insurmontables :

Dire que la réalité, qui signifie ce qui est, indépendamment du point de vue, est subjective, c'est-à-dire dépendant du sujet, est une totale absurdité. Même chose en ce qui concerne la vérité, qui est absolue, indépendante de toute opinion et de tout point de vue. Ce qui vous conduit à réutiliser votre formule absurde « vrai pour tout le monde » qui n’a aucun sens, car, comme je l’ai explicité mille fois, une chose est vraie ou fausse indépendamment de l’observateur. Une chose vraie pour les uns et fausse pour les autres n’a aucun sens, ça ne veut rien dire, vous confondez avec la croyance et l’opinion.

Rien à voir avec le respect de la douleur de tout le monde, donc strictement aucune contradiction. Il ne suffit pas d’utiliser « donc » pour simuler une déduction.

Miteny 23/12/2007 14:36

celui qui a mal ne perçoit-il pas une realite différente de celui qui n'a pas mal? ça me parait évident. Or la réalité pour chaque personne c'est ce qu'elle perçoit. Personne ne sait ce qu'il y a en dehors de cette realité.

Libre penseur 20/12/2007 22:47

J'attends toujours la preuve de la contradiction du commentaire 8. Je refuse catégoriquement de continuer la moindre discussion sans justification de l'accusation infondée.

Miteny 21/12/2007 10:58

Et bien, il me semble (je dis bien « il me semble ») que vous refusez de prendre en compte ce que j’appelle « le point de vue vrai pour tout le monde ». Pourtant vous prétendez respecter la douleur de tout le monde. Il y a donc contradiction. La douleur de chaque personne étant une réalité, une vérité, pour avoir une vérité « absolue » à ce propos, il faut considérer plutôt l’intersubjectivité, c'est-à-dire « ce qui est vrai pour tout le monde ».

Librre penseur 19/12/2007 20:55

J'attends.

Miteny 20/12/2007 13:25

C'est un argument ça?

Libre penseur 18/12/2007 18:46

J'attends...

Miteny 18/12/2007 19:25

Même chose en ce qui concerne la vérité, qui est absolue, indépendante de toute opinion et de tout point de vue. Oui. Et la vérité ne doit-elle pas être vérifiable par tout le monde ? (enfin, par tous ceux qui peuvent la vérifier).Exemple : le ciel est bleu… C’est vrai parce que vérifiable par tous ceux qui peuvent le vérifier (ou alors pour une autre raison ?). Bon, maintenant, je ne comprends pas que vous ne vouliez pas répondre à mes questions simples. Parce si on veut une vérité indépendante de toute opinion, de tout point de vue… on dit bien que la douleur ne vient toujours que d’un seul corps, et pas de n’importe lequel. C’est ce que tout le monde vérifie. C’est une vérité absolue, indépendante de toute opinion.

Libre penseur 17/12/2007 15:13

J'attends toujours.
Encore des insultes, on s'épuise ?
C'est vrai que je me moque mais c'est plus fort que moi, il faut dire qu'il y a matière...

Miteny 18/12/2007 13:11

Alors? On frappe un corps? Combien de personnes ont mal?Une seule?Donc dire que de la douleur est produite n'est pas vrai pour tout le monde. Oui ou non?

Libre penseur 14/12/2007 22:25

Vous m'accusez avec arrogance de contradiction. Comme d'habitude vous balancez de grandes phrases avec force véhémence en simulant une grande indignation. Il va falloir apprendre à étayer vos dires. J'attends donc la preuve de ma contradiction. Sans cela, je devrai conclure que vous dites encore n'importe quoi.

Miteny 17/12/2007 10:08

Quelle grande phrase?? Je vous demande simplement quels sont les effets d'un corps frappé.C'est compliqué, ça?C'est compliqué de dire qu'une personne a mal et que les autres non?C'est compliqué d'avouer que dire "de la douleur est produite" n'est donc pas vrai pour tout le monde?Non mais franchement c'est compliqué? Ne vous moquez pas de moi, vous êtes ridicule et lâche.

Libre penseur 13/12/2007 22:26

Je demande une preuve et je récupère une question stupide. Il va devenir de plus en plus difficile de descendre encore plus bas.

Miteny 14/12/2007 16:20

C'est pas une question stupide. Pour que vous acceptiez le fait qu'il faut respecter les points de vue de tout le monde, il faut que vous acceptiez le fait que tout le monde en ait un.

Libre penseur 11/12/2007 18:49

Je suis curieux de savoir où j'ai pu me contredire. En attendant votre preuve, allez prendre une douche froide et quittez ce ton détestable.

Miteny 12/12/2007 15:28

Oui ou non y a t-il plusieurs points de vue?

Libre penseur 10/12/2007 20:32

"Donc la notion « vrai pour tout le monde » (pour chaque personne) a un sens ?"

J'ai dit exactement le contraire un commentaire plus haut. Il faut dire que ça représente un triple effort intellectuel intense qui visiblement dépasse vos capacités à savoir lire, comprendre et se rappeler.

Voilà, voilà, encore à côté. Mais ça va venir, enfin j'espère...

Miteny 11/12/2007 12:42

Je le savais !Non mais arrêtez de me prendre pour un imbécile, parce que je vais m’énerver. Ça suffit maintenant d’écrire n’importe quoi. C’est drôle 5 minutes mais désormais il faudrait cesser d’écrire un truc dans un commentaire puis l’inverse dans le commentaire suivante et encore l’inverse dans le commentaire d’après… Vous cherchez à vous ridiculiser ou quoi ? Alors, UNE FOIS POUR TOUTES, quand une personne a mal, les autres n’ont pas forcément mal.Donc oui, il y a plusieurs points de vue, et tous sont respectables parce qu’on n’a pas vraiment le droit de dire que la douleur d’un tel ou d’un tel n’existe pas. Même les enfants savent ça. Vous êtes vraiment inquiétant.

Libre penseur 07/12/2007 22:41

« Quand une personne est frappée, elle a mal !!
C’EST VRAI ! »

Radotage inutile sans aucun rapport avec ce que j’ai dit.

« Quand allez vous comprendre ça ? Quand allez vous comprendre que les douleurs de tout le monde sont respectables et que donc il y a plusieurs « points de vue » ?

Toujours sans aucun rapport avec ce que j’ai dit. Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas plusieurs points de vue et je n’ai jamais parlé à aucun moment de non-respect de quoi que ce soit. Une de vos techniques favorites : accuser de propos ou idées qui n’ont jamais été formulées. Ca permet de gagner du temps et de détourner l’attention du vrai problème : ce que vous dites est ambigu, flou et faux et vous employez des mots sans en connaître le sens. Je n’ai strictement rien affirmé, j’ai juste exposé les absurdités de vos propos.

« Oui c’est comme ça et on est obligé de faire avec. »

Sans intérêt étant donné que je n’ai tenu aucun des propos que vous me prêtez. Mais ça meuble de sortir encore une formule creuse, ç a permet de donner l’impression de combler le vide cosmique de vos arguments.

« Alors arrêtez de dire n’importe quoi et avouez tout simplement la vérité : oui, il y a plusieurs points de vue, oui, il y a plusieurs personnes sur Terre et on doit respecter la subjectivité de chacun. »

Jamais nié l’existence de plusieurs points de vue, jamais nié qu’il y avait plusieurs personnes sur terre, jamais invité à ne pas respecter quoi que ce soit. Complètement à côté de la plaque. Ce que je ne respecte pas, ce sont les invectives arrogantes à propos de notions absurdes et fausses, c’est tout.

Incroyable votre capacité à répondre à côté. Pas un seul mot de juste dans tout un commentaire. Vous pourriez essayer de caser une phrase juste et adéquate, ça nous changerait. Vous vous ridiculisez de plus en plus.

Miteny 10/12/2007 15:44

Donc la notion « vrai pour tout le monde » (pour chaque personne) a un sens ? Si vous êtes d’accord, c’est bien.Et qu’est ce qui est vrai pour tout le monde :La douleur ne vient que d’un seul corps ?OULa douleur vient de n’importe quel corps ? 

Libre penseur 06/12/2007 22:03

Un beau tissu d’inepties qui est parfaitement représentatif de la confusion mentale dans laquelle vous errez depuis si longtemps. Comme je vous l’avais déjà conseillé, vous auriez beaucoup à gagner à consulter un simple dictionnaire avant d’utiliser des mots dont le sens vous échappe visiblement.
Tout d’abord, je veux dire que j’approuve entièrement les propos de Miky qui, lui, utilise un vocabulaire précis, non ambigu et surtout juste au mot près.
En ce qui vous concerne, par contre, tout est faux.
Lire des absurdités du style « la seule vraie vérité est subjective » fait rêver. Dire que la réalité, qui signifie ce qui est, indépendamment du point de vue, est subjective, c'est-à-dire dépendant du sujet, est un totale absurdité. Même chose en ce qui concerne la vérité, qui est absolue, indépendante de toute opinion et de tout point de vue. Ce qui vous conduit à réutiliser votre formule absurde « vrai pour tout le monde » qui n’a aucun sens, car, comme je l’ai explicité mille fois, une chose est vraie ou fausse indépendamment de l’observateur. Une chose vraie pour les uns et fausse pour les autres n’a aucun sens, ça ne veut rien dire, vous confondez avec la croyance et l’opinion.
Quant à l’objectivité, celle-ci n’a strictement rien à voir avec l’intersubjectivité. Ce n’est pas une question d’opinion, c’est une question de définition. Je ne sais pas qui désigne le « généralement », mais s’il y a plusieurs personnes qui croient ça, elles devraient, comme vous, ouvrir un dictionnaire. En tout cas, Miky n’est pas seul à utiliser le mot objectivité correctement.
Je ne commenterai pas le reste des propos, grand classique chez vous qui consiste à projeter sur les autres vos propres tares (refus de s’interroger, fermeture d’esprit, vouloir faire croire des absurdités, ton insultant).
Je terminerai sur la phrase finale qui laisserait entendre que l’existence de Dieu nous semblerait horrible. La grande différence entre vous et la plupart de vos interlocuteurs est qu’ils sont simplement soucieux de vérité et non pas comme vous uniquement préoccupés d’avoir raison. Si on critique vos propos ce n’est pas parce que l’on veut défendre par tous les moyens des opinions et des croyances, mais simplement parce qu’ils sont faux. Alors que vous, contrairement à ce que vous affirmez, ne recherchez rien d’autre qu’essayer de convaincre les gens que vous avez raison, ce que vous croyez tellement fort que vous ne pouvez (voulez) rien voir ni entendre.

Miteny 07/12/2007 15:17

Quand une personne est frappée, elle a mal !!C’EST VRAI !Quand allez vous comprendre ça ? Quand allez vous comprendre que les douleurs de tout le monde sont respectables et que donc il y a plusieurs « points de vue » ? Oui c’est comme ça et on est obligé de faire avec. Alors arrêtez de dire n’importe quoi et avouez tout simplement la vérité : oui, il y a plusieurs points de vue, oui, il y a plusieurs personnes sur Terre et on doit respecter la subjectivité de chacun.

Cartman 06/12/2007 21:15

ouaip miteny c'est vrai tu deconnes là...
en plus ca fait qq jours que je me fais du soucis pour le bonhomme en slip rouge. On entend plus parler de lui. Je soupsonne un coup des farc...
le problème c'est que notre guide pour 5 ans n'a fait aucune allusion au bonhomme dans ses derniers communiqués...

Hector Gnole 06/12/2007 20:28

Je suis déçu... Pour la Saint-Nicolas, t'aurais pu au moins nous offrir une oeuvre en flash. Remboursé !