1335 ans plus tard.

Publié le par Miteny

Vous savez sans doute que je me permets ici de vous proposer la seule interprétation irréfutable des prophéties de Daniel, un prophète juif du sixième siècle avant Jésus Christ.
Ce prophète est à part puisqu’il est le seul à évoquer le temps de la fin.

Il était très populaire auprès des Esséniens et a donc directement influencé Jésus Christ. J’irais même jusqu’à dire que Jésus était danieliste

Les derniers versets du livre de Daniel :

« J'entendis, mais je ne compris pas; et je dis: Mon seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? Il répondit: Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés; les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront. Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l'abomination du dévastateur, il y aura 1290 jours. Heureux celui qui attendra, et qui arrivera jusqu’aux 1335 jours ! Et toi, marche vers ta fin; tu te reposeras, et tu seras debout pour ton héritage à la fin des jours. »

Il faut bien sûr comprendre 1290 et 1335 années (je suppose toujours que pour bien interpréter ces prophéties, il faut considérer qu’un jour équivaut à une année). Mais à partir de quelle date commencent ces longues périodes de plus de mille ans ?

C’est très clair.

Le jour (l’année donc) où les deux conditions suivantes sont réunies :

-         Le sacrifice perpétuel a cessé.

-         L’abomination du dévastateur est dressée.

 

Rappelons que le sacrifice perpétuel est une coutume juive qui consistait notamment à offrir des sacrifices d’animaux en mémoire du sacrifice qu’était prêt à faire Abraham, il y a bien longtemps. Il devait avoir lieu sur l’autel, c'est-à-dire dans le temple, à Jérusalem.

Exode, chapitre 29, versets 38 et 39 : « Voici ce que tu offriras sur l'autel : deux agneaux d'un an, chaque jour, à perpétuité. Tu offriras l'un des agneaux le matin, et l'autre agneau entre les deux soirs. »

On est donc en droit de penser que symboliquement, le sacrifice perpétuel correspond à l’exercice du culte juif à Jérusalem. Il faut donc que l’exercice du culte juif ait cessé à Jérusalem (plus de temple) et qu’en plus, l’abomination du dévastateur soit dressée… à Jérusalem donc (puisque le sacrifice perpétuel avait lieu à Jérusalem). C’est logique.

Maintenant il suffit d’imaginer ce que peut être l’abomination du dévastateur.

Je ne veux pas me faire d’ennemis, je ne suis ni juif ni musulman (ni même chrétien).

Mettons nous bien d’accord : j’aime tout le monde !!

Mais je serais tenté de dire qu’il ne serait pas idiot de penser que cette abomination est, aux yeux d’un prophète juif, le « temple » d’une autre religion (bien que l’on puisse également considérer que l’islam et le christianisme soient des sectes juives... en fait).

Je rappelle que la mosquée Al Aqsa est située juste derrière le mur des lamentations, à l’emplacement de l’ancien temple donc.

Wikipedia :

« Jérusalem est conquise par les Arabes en 638 après un siège de deux ans. Les musulmans y érigent le Dôme du Rocher sous Abd Al-Malik (687-691). Al-Walid construit la Mosquée Al-Aqsa (vers 705-715). »

 

Il faut compter 1290 et 1335 ans au plus tard à partir de l’an 715 (date à laquelle le dôme du rocher et la mosquée Al Aqsa sont terminés), qui est justement la date située à mi distance entre les années -546 et 1975 (prophétie des sept temps) !!!
Incroyable mais vrai ! A mi-distance !!!

Yahoolalilalaaaaa !!! Bing, bing, wahou, wahou !!

Tout concorde !!

Comptons 1290 ans à partir de 715. On tombe sur 2005.

Comptons 1335 ans à partir de 715. On tombe sur 2050.

Heureux celui qui attendra jusqu’en 2050 donc !!

C’est clair comme de l’eau de roche. C’est comme si Daniel avait écrit directement 2005 et 2050. C’est pareil !!

 

Je pense vraiment que mon interprétation de cette prophétie est juste (500 Euros) mais je ne sais pas si cette prophétie est juste (vous voyez la nuance ?? oups ! pardon, j’avais oublié que je parlais à des cons…).
D’ailleurs 2050, c’est le début de la septième « période de mille ans »…Calcul ici.

Encore une fois, incroyable mais vrai, ça colle et ça recolle (et ça colle même, je le répète, avec ce que dit Nicolas Hulot de notre époque).

Daniel a vraiment désigné la période 2005-2050 et ceci en cohérence avec toute la chronologie biblique depuis la genèse !!

Les gars, vous n’avez pas fini d’être impressionné (même si en réalité, je ne peux pas espérer que des abrutis comme vous sachent compter).

 

RETOUR.

 

PS : n’oubliez pas que je vous ai piégés !!

Commenter cet article

Dieu 02/04/2011 17:56



Impressionnat mais comme vous vous trompez dès l'hypothèse de départ tout le reste est faux...dommage ce sera pour une autre fois ....sur terre.
Dieu



Miteny 02/04/2011 23:16



Quelle hypothèse ???



gilbert 23/11/2009 14:20


J'essaie de me soigner...

C'est début de la guérison.


Bilger Aurel 22/11/2009 17:53



Whouah sa pu l'orgueil par ici!! Tu prétend nous divulger selon tes termes "la seule interprétation irréfutable" de la prophétie de Daniel? Dieu as dus te doter d'un véritable sens du
discernement dis moi!! Étrange pour quelqu'un manquant cruellement d'humilité..Enfin bref, toute cette constatation doit être le pur fruit de mon ignorance ainsi que de mon manque d'intelligence
n'est ce pas? Et bien bonne continuation a toi et fais gaffe quand même, le trop plein d'orgueil nui gravement a la sante mental..



Miteny 23/11/2009 09:59


J'essaie de me soigner...

Néanmoins je peux dire que je ne me trompe pas... ou alors dis moi où


Stephane 02/11/2009 23:02


C'est TA responsabilité de nous expliquer comment le problème que tu vois avec le corps est résoluble par une autre source.
À défaut de quoi, on doit conclure que toutes les sources ont le même problème, et dans les circonstances, soit on les élimine toutes (c'est mon option 2), soit on en élimine
aucune et on doit conclure qu'il y a une mécanique logique que l'on ne saisit pas (c'est mon option 1).


Miteny 03/11/2009 10:02



fuite (encore).
tu as admis que  je constate une exception sans explication biologique

CQFD



Stephane 02/11/2009 18:42



Pour compléter le 1er paragraphe du com précédent, ce que le corps 9 a de spécial, ce n'Est pas quelque chose par rapport aux autres corps, mais tout simplement, c'est lui qui me produit, et
c'est pour cela qu'il me semble exceptionnel.



Miteny 02/11/2009 18:47


Oh sans blague? (mais quel connard!!!)

Donc tu confirmes, pas d'explication biologique, sale con? (tu permets que je t'appelle "sale con" désormais?)

Bref tu as admis

1. je constate une exception sans explication biologique

2. que tu admets cette vérité tout en continuant à affirmer que la biologie explique tout

3. et donc que t'es un gros con


PS; je vous assure que celui-là, c'est vraiment le plus gros connard ayant jamais visité ce blog (un record peu glorieux)
Un véritable champion du monde.


Stephane 02/11/2009 18:39


Tu n'as rien donné du tout abruti. tu as juste dit "c'est la nature du phénomène".. en quoi ça concerne le corps 9??
Ça veut dire en d'autres mots que notre compréhension habituelle de la logique n'est peut-être pas aussi universelle qu'on peut le croire, et qu'on peut partir de sources semblables pour aboutir à
des constats différents. Quand ? Dans le cas d'un phenomene de cette nature..c'est-à-dire conscient.

Pas d'accord ? Aucun problème, touves moi un facteur chez la vraie source qui explique convenablement  l'exception, ou envisage mon explications no 2 : les consciences sont incréées.


Miteny 02/11/2009 18:45


Mais t'es vraiment le plus grand connard que je connaisse!

je constate une exception au niveau du corps 9, JE CHERCHE UNE EXPLICATION !

Donc elle n'existe pas? Elle existe ou pas?

A quoi ça sert de te répondre: à rien. Tu n'as absolument rien à foutre de ce que je peux dire.


Stephane 02/11/2009 17:53


La démarche scientifique: je constate une exception au niveau du corps 9, JE CHERCHE UNE EXPLICATION !
Je t'en ai donné 2 possibles.

Trouve moi une explication au niveau de la vrai source qui fonctionne vraiment pour justifier l'exception que nous constatons tous...à défaut de quoi, mes 2 choix
d'explication précédents sont valides. Est-ce que tu les a lues ?

Si oui, pourquoi me demandes-tu si l'explication est biologique?. Je répète, je t'ai donné 2 possibles explications. Tu n'as qu'à les commenter.


Miteny 02/11/2009 17:56



Tu n'as rien donné du tout abruti. tu as juste dit "c'est la nature du phénomène".. en quoi ça concerne le corps 9??

Merde quel con! quel con!


Stephane 02/11/2009 15:22


Donc elle n'existe pas? Elle existe ou pas?

Justement, à ce stade et devant l'ampleur du problème, je me dis que qu'il y en a 2 possibles :

1-L'explication se trouve dans la nature même du phenomene lui-même. Il s'agit d'un phenomene conscient, d'une entité qui observe, et en tant que tel, il se distingue lui-même ( ainsi que sa source) de tous les autres. Tout comme n'importe quel phenomene
physique habituel qui est évidemment produit par un seul exemplaire d'une source, chaque conscience aurait pu être pu être produite par n'importe quel corps, mais elle ne provient évidemment que
d'un seul. Rien de nouveau à ce stade. La différence, c'est que sa faculté de conscience la rend capable
de réaliser cela, et de se poser la question : pourquoi ce corps et pas un autre. Une question qui n'a en fait pas tellement de sens.

ou

2-Si tu crois qu'on a absolument besoin d'une raison très précise au niveau de la source pour expliquer pourquoi je suis moi et pas un autre,
pourquoi ce corps plutot qu'un autre, pourquoi ici et pas là (et je ne suis pas d'accord qu'il en faut une...voir paragraphe précédent), eh bien l'impossibilité d'en trouver devrait nous conduire à
penser que les consciences sont incréées, donc, qu'elles n'ont pas de sources.


Miteny 02/11/2009 15:28


Fuite (quel être abject!)

La démarche scientifique: je constate une exception au niveau du corps 9, JE CHERCHE UNE EXPLICATION !

L'explication est-elle de nature biologique? (différence au niveau du corps 9).



Stephane 02/11/2009 14:29



Ce n'est pas ça la démarche scientifique (qui visiblement t'es complètement étrangère... pas étonnant) !
La démarche scientifique: je constate une exception, JE CHERCHE UNE EXPLICATION!

Et selon ce que je comprends de la démarche scientifique on devrait se dire :

L'explication que je ne trouve pas chez le corps, je ne la trouve pas ailleurs non plus, donc, soit on y va avec ce qui semble le plus probable meme si on ne comprend pas tout (le corps), soit on
envisage que les consciences sont incréées, puisqu'aucune source ne permet de résoudre le problème de l'exception.



Miteny 02/11/2009 14:36


"L'explication que je ne trouve pas chez le corps, je ne la trouve pas ailleurs non plus"

Donc elle n'existe pas? Elle existe ou pas?

T'es vraiment lourd...


Stephane 30/10/2009 23:45


"Quand toutes les sources que l'on peut imaginer posent le même problème (et c'est le cas), "
J'ai jamais été d'accord avec cette bêtise: arrête donc de mentir et de voler (voeu pieux).

Ben si t'as jamais été d'accord, pourquoi tu publies 10 messages d'insultes AVANT DE LE DIRE ET DE ME CONFRONTER
LÀ-DESSUS!!!! d'autant plus que mes doutes reposent précisément  là-dessus.  C'est quoi cette façon
de débattre!

Maintenant que tu as enfin dit que tu n'étais pas d'accord avec ça..explique nous. Explique nous comment une autre source arrive à élucider le mystère de l'identité consciente (pourquoi suis-je moi
et pas un autre, dans cette réalité et pas une autre, relié à ce corps et pas un autre, etc.....). Explique nous, je suis impatient!!!


Miteny 02/11/2009 09:42


Ce n'est pas ça la démarche scientifique (qui visiblement t'es complètement étrangère... pas étonnant) !
La démarche scientifique: je constate une exception, JE CHERCHE UNE EXPLICATION!

(il faut te mettre ça dans la tête parce que tu comprends vraiment rien à rien).


Stephane 30/10/2009 19:20


C'est pas débile et je le redis...c'est même très simple :

Quand toutes les sources que l'on peut imaginer posent le même problème (et c'est le cas), soit on les élimine toutes, soit on n'en élimine aucune et on se dit qu'il y a quelque chose qu'on ne
saisit pas. c'est tout.


Miteny 30/10/2009 19:37


j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Tu as dit oui. 
Tu reviens en arrière? Tu ne veux rien expliquer?

Je demande ensuite si cette explication peut être de nature matérielle ou biologique !!

C'est ça le sujet!

"Quand toutes les sources que l'on peut imaginer posent le même problème (et c'est le cas), "
J'ai jamais été d'accord avec cette bêtise: arrête donc de mentir et de voler (voeu pieux).


Stephane 30/10/2009 18:54


Dommage que tu le vois ainsi, car je n'essaie absolument pas de noyer le poisson.

Peu importe quel type de source tu pourras me sortir, je n'aurai jamais une réponse satisfaisante et cartésienne aux questions qui posent probleme et qui sont à l'origine de l'exception : pourquoi
ici et pas la, pourquoi moi et pas un autre, pourquoi dans cette réalité et pas une autre. Aucune source ne résout le probleme. Alors le probleme que tu vois avec le corps (impossibilité de
trouver un facteur biologique pour expliquer l'exception) s'applique tout autant à n'importe quel autre type de source (même immatérielle).

C'est pourquoi je dis : soit nos consciences ne sont produites par aucune cause antécédente, soit on ne peut éliminer aucune source puisqu'elle posent toutes le même problème. Tu as bien lu
j'espère...ELLE POSENT TOUTES LE MÊME PROBLEME! LE CORPS N'EST PAS PLUS PROBLÉMATIQUE QUE TOUT CE QUE TU PEUX ME TROUVER COMME SOURCE DE
REMPLACEMENT.


Miteny 30/10/2009 19:08


Bien sûr que tu essaies de noyer le poisson: ne mens pas, ça se voit trop.

j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Tu as dit oui. 
Tu reviens en arrière? Tu ne veux rien expliquer?

Je demande ensuite si cette explication peut être de nature matérielle ou biologique !!

Et tu réponds un truc débile (oui) sans vouloir poursuivre car tu sais que c'est débile (et en plus tu sais que j'ai très bien expliqué comment ça marchait une fois qu'on admet l'insuffisance
du corps).


Stephane 30/10/2009 18:29


Tu as le droit de le penser, mais j'aimerais que tu me dises ce qu'il y a de con dans mon paragraphe en jaune.


Miteny 30/10/2009 18:35


"Tu penses vraiment que le corps 9 a quelque chose que tous les autres n'ont pas? "

C'est ça le sujet: tes manoeuvres pour noyer le poisson sont minables.


Stephane 30/10/2009 18:07


Relis mon paragraphe en jaune. Je crois que tu ne l'as pas compris.


Miteny 30/10/2009 18:25



C'est toi qui comprends rien. T'as vraiment toutes les caractéristiques du con: t'es tellement persuadé d'écrire des trucs intelligents que tu ne prends même pas la peine de lire mon raisonnement
(après plus de 2000 coms, t'es vraiment le champion du monde des cons).


Tu penses vraiment que le corps 9 a quelque chose que tous les autres n'ont pas?



Stephane 30/10/2009 17:53


Qu'est ce que le corps 9 a que tous les autres corps sur Terre n'ont pas??
1-Je ne sais pas.

2-Je ne sais pas non plus s'il aurait besoin d'être différent pour expliquer l'exception

3-Qu'est-ce que la source qui produit véritablement ma conscience a de différent de celle qui produit la tienne, et pourquoi, si différence il ya, suis-je le résultat de l'une de ces
différence plutot que d'une autre? Comprends tu que la raison qui te fait éliminer le corps comme source conduit, à la limite, bien plus a la conclusion que les conscience ne sont produites par
rien, plutot que simplement par quelque chose d'autre (puisque rien ne règle le probleme de l'identité consciente)?


Miteny 30/10/2009 18:04


Mais quel idiot!

Ah bon tu ne sais pas? Mais tu penses que c'est ça qui explique l'exception que je constate? (quel con!)


Stephane 30/10/2009 17:15


tu m'a posé une question et je te t'ai donné une tentative de réponse : il a une architecture unique au niveau cellulaire et atomique. Chaque corps est différent des autres a ce niveau.

Mais ne recommence pas avec tes insultes de gars frustré parce que je ne conclue absolument pas que c'est ce qui explique l'exception. Ma réponse à ta question ne permet pas davantage de saisir
pourquoi je suis moi et pas un autre, ici et pas là, relié à un corps plutot qu'a un autre. Et j'en suis conscient!!!! Alors ne te fâche pas.

Mais mon point n'est pas là. Mon point, c'est que même si je n'arrive pas à identifier un facteur biologique qui expliquerait l'exception....je ne suis pas
davantage capable d'identifier un facteur théorique, chez une source théorique, qui qui pourrait l'expliquer mieux.

On est dans une situation ou aucune source ne semble faire l'affaire d'un point de vue logique, car le mystère de l'identité conscience demeure : alors soit
on les élimine toutes et on en déduit que nos consciences ne sont pas le produit d'une cause antécédente...soit on n'en n'élimine aucune. Voilà qui résume bien mon point.


Miteny 30/10/2009 17:47


Ce n'est pas une insulte: je pense réellement que t'es complètement débile. Je le constate simplement... froidement.
T'as les cheveux noirs et t'es complètement débile. C'est tout. Tu comprends jamais rien, même pas le moindre petit truc.

Alors?
Qu'est ce que le corps 9 a que tous les autres corps sur Terre n'ont pas??


Stephane 30/10/2009 16:14


donc oui? Tu penses que le corps 9 est différent des autres?

PS: honnête?? Tu te fous de qui là?

Je suis honnete, puisque je t'avoue ne pas être certain de plusieurs choses!

Est-ce que le corps 9 est différent des autres ? Eh bien s'il existe une différence entre les corps, ce sera bien entendu sur un plan très réduit (architecture moléculaire et atomique par exemple).
De ce point de vue, chaque corps est absolument unique. C'est la seule différence à laquelle je peux penser. Cette différence suffirait-elle à expliquer l'exception ? Aucune idée.

Ce dont je suis davantage convaincu par contre, c'est que peu importe la source que l'on puisse imaginer, l'explication à l'exception que nous constatons tous ne vient pas plus facilement Miteny!
Alors devant cette impasse logique, pourquoi l'impossibilité d'identifier avec certitude un facteur biologique qui expliquerait l'exception devrait
obligatoirement mener à la disqualification du corps comme source.??? Rien ne fait mieux!! Alors fautes de grives on mange des merles.

Et qu'est-ce qui nous dit d'ailleurs que cette exception résulte obligatoirement d'une différence dans les sources ? Qu'est-ce qui nous dit que ce n'est pas dans la nature du phenomene lui-meme
(indépendemment de ce qui le produit) de rendre chaque conscience exceptionnelle de son propre point de vue. ?


Miteny 30/10/2009 16:38


"De ce point de vue, chaque corps est absolument unique. C'est la seule différence à laquelle je peux penser. Cette différence suffirait-elle à expliquer l'exception ? Aucune idée."

T'es vraiment le roi des abrutis. ça au moins, j'en suis sûr!!

Qu'est ce que le corps 9 a que tous les autres corps sur Terre n'ont pas??


Stephane 29/10/2009 23:42


Voici ma réponse la plus honnête possible à ta question :

1- Aucune source meme théorique ne permet de comprendre comment et pourquoi je suis moi et pas un autre, ici et pas là, dans une réalité plutot qu'une autre, relié à un corps plutot qu'un
autre (et par extension, affecté par un corps plutot qu'un autre). Cette particularité si mystérieuse de la conscience, qui est à l'origine de l'exception constatée par chacun de nous, résiste à ce
jour tout raisonnement définitif et cartésien. 

2-Donc, comme l'explication à ce mystère demeure inconnue, personne n'est en mesure de dire avec certitude si cette derniere peut-être biologique, matérielle, ou autre. On n'en sait strictement
rien. Et dans le cas ou elle serait biologique et matérielle, nous somme présentement incapables de l'identifier.



Miteny 30/10/2009 10:17


Je demande si cette explication peut être de nature matérielle ou biologique !!

donc oui? Tu penses que le corps 9 est différent des autres?

PS: honnête?? Tu te fous de qui là?


Stephane 29/10/2009 17:59


Oui je répète, tu as le droit et même, il le faut....mais je ne comprends pourquoi tu ne saisis pas ce que je veux dire.
Je ne suis pas en train de dire qu'on peut déterminer précisément comment les corps arriveraient à faire de la consicence ce qu'elle est (on ne trouve rien, je suis d'accord)....mais je
pose la question : pourquoi éliminer le corps comme source sous ce prétexte, alors qu'aucune source que l'on puisse imaginer n'arrive à expliquer davantantage ce qui se passe ?

Si ça se trouve, c'est la nature meme du phenomene d'être comme ça.

Bref, tu as le droit de dire que le corps semble poser probleme comme source, mais si on ne peut imaginer une autre source qui peut faire mieux...attention!


Miteny 29/10/2009 18:05


Je demande si cette explication peut être de nature matérielle ou biologique !!


Stephane 29/10/2009 17:21


Et mon point (c'est à dire TOUT CE BLOG !!!) est de demander si cette explication peut être de nature matérielle ou biologique !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Justement, s'il est impossible de dire si l'affirmation que je t'ai soumis est une loi scientifique universelle (et je me demande toujours ce que tu en penses d'ailleurs), ça veut dire que
l'explication peut se situer au niveau du phenomene produit lui-même, c'est-à-dire de sa nature... et pas dans une différence au niveau
des sources (en l'occurence, de la biologie)

D'autant plus que l'impossibilité d'expliquer logiquement ce que j'appelle le mystère de l'identité consciente (je sais que tu sais de quoi je parle, alors je ne le décrirai pas à nouveau) par
quelque type de source que ce soit appuie justment cette possibilité : l'explication est peut-être dans la nature du phénomene lui-même.


Miteny 29/10/2009 17:34


Mais de quoi tu parles???

j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Tu as dit oui. 
Tu reviens en arrière? Tu ne veux rien expliquer?


Biniou 29/10/2009 16:42


Et bien oui le cerveau constate ce qu'il crée mais pas tout ce que crée le cerveau d'à côté. En effet, vu comme , pas d'exception

Imagine un ordianateur qui peut afficher son programme mais pas celui du voisin...


Miteny 29/10/2009 16:53


Chaque ordinateur affiche son programme. pas d'exception
Chaque cerveau devrait prendre conscience de sa douleur. pas d'exception

ah mais ... arrêtez d'être débile !!!!!!


Biniou 29/10/2009 16:20


Déjà dit mille fois.

Le cerveau pourrait très bien créer de sphénomènes, et les constater, sans constater celux qu'il n'a pas créés (ceux du l'Autre, l'autre que tu n'es pas,ouhouhouhouuuuuuu)


Miteny 29/10/2009 16:28


Tu répètes que je constate bien une exception au niveau du corps 9. ALors j'attends l'explication qui explique cette exception.

En plus c'est débile: "chaque cerveau constate ce qu'il crée". Il n'y a pas d'exceptions dans cette phrase!! donc ne correspond pas à la réalité.


Stephane 29/10/2009 15:53


j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.

Bien sur, mais mon point n'est pas là.

Mon point, c'est : est-ce qu'il n'y a qu'une seule explication possible ? Est-ce que ça doit absolument
être l'insuffisance du corps ? Tu comprends ça j'espère.

Et pour le savoir, je pose les question de mon message précédent qui, il me semble, sont faciles à comprendre, et peuvent nous permettre de déterminer si l'explication que tu as trouvé est la seule
possible.


Miteny 29/10/2009 16:09


Et mon point (c'est à dire TOUT CE BLOG !!!) est de demander si cette explication peut être de nature matérielle ou biologique !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Si oui, prière de me dire quelle est-elle !!


Stephane 28/10/2009 22:25


Faut faire un effort quand même..mon style de rédaction n'est certainement pas parfait, mais tu devrais tout de même saisir ce que je dis là il me semble.

Ultime effort de clareté ici :

Si l'affirmation "des sources semblables ne peuvent pas produire des phenomenes qui apparaissent différemment à un observateur donné" n'est pas une vérité scientifique ou une loi
universelle, l'explication que tu cherches à cette fameuse exception ne peut pas être automatiquement : l'insuffisance du corps et la
participation d'un agent extérieur.  

Donc, avant de dire que le corps ne suffit pas et qu'un agent extérieur à la biologie intervient, il faut d'abord être capable de dire que l'affirmation en
caractère gras est une loi scientifique universelle. Je suis surpris d'ailleurs que tu ne t'empresses pas de me dire que c'en est une. C'est ce à quoi je m'attendais.


Miteny 29/10/2009 09:33



Incompréhensible.

j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Tu as dit oui. 
Tu reviens en arrière? Tu ne veux rien expliquer?
Si tu ne reviens pas en arrière, propose une explication concernant cette exception (ça concernait le corps 9).

J'attends.


Stephane 28/10/2009 18:40


Je n'ai pas d'explication en terme de différences biologique d'un corps à l'autre. Mais je ne rejète pas la possibilité que ce soit la nature même du phenomene qui permet cela (même en
provenance de sources qui ne présentent pas de différence).

Je reviens à l'affirmation dont je te parles : si on ne peut pas affirmer que d'un point de vue scientifique, il est impossible pour des sources semblables de produire des phenomenes qui
apparaissent différemment a un observateur donné...ça veut dire que certaines sources le peuvent. Non?


Miteny 28/10/2009 18:50


Je comprends rien à ce que tu racontes (je doute que tu comprennes toi aussi).

j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Tu as dit oui. 
Tu reviens en arrière? Si tu ne reviens pas en arrière, propose une explication concernant cette exception (ça concernait le corps 9).


Stephane 28/10/2009 17:12


Oui et pour déterminer s'il n'y en a qu'une possible, on doit déterminer si l'affirmation soulignée dans mon message précédent est une vérité scientifique et inviolable, parce que c'est uniquement
à ce moment que l'insuffisance du corps devient la seule explication possible.


Miteny 28/10/2009 17:32


?
Quelles sont les différentes explications (matérielles et biologiques je suppose) que tu proposes?


Stephane 28/10/2009 15:50


Il n'y a rien que je ne comprennes pas vraiment, à part comment tu sautes aussi directement du constat "je ne vois pas tous les corps faire la meme chose" à "les corps ne produisent donc pas la
conscience et les ressentis qui leur sont reliés".

J'essaie de mieux saisir le principe qui permet ce saut. C'est pourquoi je te demandais si c'est une loi scientifique et inviolable que de dire : des
sources de même nature doivent obligatoirement produire des phenomenes qui apparaissent de la même façon à un même observateur.
Si ça c'est un principe qui a force de loi et dont on ne peut dévier, là tu peux sauter directement de ton constat à l'insuffisance du corps. D'accord?


Miteny 28/10/2009 16:12


j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Tu as dit oui.  Donc maintenant il faut trouver cette explication, non?


Stephane 27/10/2009 21:26


Je répète: j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.
Oui, puisque contrairement à ce que l'on observe d'habitude, nous sommes en présence de phénomene dont chaque manifestation n'est réelle ou constatable que par un seul individu. Alors ça pose
obligatoirement des questions.

Bon...ceci étant dit, dis moi si je te comprends toujours bien ? :

Tu crois que le corps n'est pas le producteur du phenomene car toutes les manifestations d'un phenomene produit par des sources de même type doivent obligatoirement être constaté de la
même façon par tous le monde. C'est ça?


Miteny 28/10/2009 09:29


 j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.

Tu as dit oui. Qu'est ce que tu ne comprends pas??


Stephane 26/10/2009 21:31


J'ai toujours rien compris. Je constate ça ou pas (une exception qu'il me faut expliquer)?
Oui, c'est le cas. Et j'essai comme toi de voir ce que ça implique vraiment.

Je pose donc la question : Est-ce que cette exception prouve que mon corps n'est pas ce qui produit ma conscience et mes ressenti ?

La réponse est oui, dans la mesure ou on peut affirmer hors de tout doute que des sources semblables ne peuvent produire ce genre d'exception (ou du moins,
ce qui parait être une exception pour un observateur donné).Mais moi, je vais un peu plus loin et je demande : peut-on vraiment affirmer cela
? C'est de cela dont je doute.


Miteny 27/10/2009 09:43


Je ne comprends pas ta phrase.
Mais je comprends que tu es d'accord pour dire que j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.

Je répète: j'ai bien le droit de chercher une EXPLICATION à cette exception.

OK?


Stephane 26/10/2009 17:01


J'essai de formuler donc.

Si la raison pour laquelle tu exclues le corps comme source est valide (les corps ne font pas tous la même chose de ton point de vue alors qu'ils sont semblables), ça veut dire que :

1-La logique permet à des sources semblables de faire ça (effets différents du point de vie d'un observateur), même si ça semble contre-intuitif

ou

2- Toutes les consciences humaines ne sont produites par rien, car la logique est violé, peu importe avec quel type de source on les met en relation.

Tu ne trouves pas que la raison pour laquelle tu disqualifies le corps comme source débouche sur l'une de ces 2 possibilités ?


Miteny 26/10/2009 17:19


J'ai toujours rien compris. Je constate ça ou pas (une exception qu'il me faut expliquer)?

Je dois pas chercher à l'expliquer?


Stephane 26/10/2009 15:15


Tu es en train d'avouer que l'insuffisance du corps est un FAIT EXPERIMENTAL. Ensuite le bon scientifique se soument aux faits
Je dis que l'insuffisance des autres corps à te faire mal est un fait expérimental. Toi tu conclues automatiquement de cela l'insuffisance générale du corps, c'est-à-dire que chaque corps est donc
incapable de produire le phenomene conscient qui lui est relié

Mais comme je l'ai expliqué précédemment, rien ne permet, même en théorie, de comprendre ce qui permet ce que j'appelle le mystère de l'identité consciente (je suis moi et ici, et pas un autre
et la-bas). Alors que peut-on vraiment dire à propos de ce qui qualifie ou disqualifie quelque chose en tant que source ? Et que peut-on vraiment dire, également, à propos de ce que peuvent
produire ou non des sources qui sont parfaitement semblables (comme les corps)? Y a t-il vraiment des certitudes à ce sujet ??


Miteny 26/10/2009 15:49


J'ai rien compris. Bon apparemment, il faut recommencer depuis le début.
Je n’arrête pas de répéter que je constate une exception.

 


Corps 1 frappé => pas mal


Corps 2 frappé => pas mal


Corps 3 frappé => pas mal


Corps 4 frappé => pas mal


Corps 5 frappé => pas mal


Corps 6 frappé => pas mal


Corps 7 frappé => pas mal


Corps 8 frappé => pas mal


Corps 9 frappé => mal


Corps 10 frappé => pas mal


Corps 11 frappé => pas mal


Corps 12 frappé => pas mal


Corps 13 frappé => pas mal

Alors c'est faux??


PS: Es tu sûr de bien comprendre ce que toi même tu écris? Je ne suis pas sûr.



Stephane 24/10/2009 01:46



Non tu n'as rien expliqué du tout. Tu te contentes de faire l'autiste.

Me non, ce que je dis est facile à comprendre : je suis simplement d'avis que le probleme ou plutot le mystere de l'identité consciente (je sais que je suis ici et pas la, que je suis moi et pas
un autre) ne trouve pas davantage d'explication dans une autre source aussi theorique soit-elle (meme doué d'un pouvoir décisionnel), que dans une différence biologique.

C'est pourqoi je crois qu'on doit envisager la possibilité qu'on ait pas besoin de sources qui presentent des differences entre-elles pour produire cette étrangeté.

"Alors je dirais que tu constates l'insuffisance de n'importe quel source"
Prouve le! Tu n'as jamais lu mes explications on dirait.
C'est simplement quelque chose que je lance comme ça pour illustrer que rien de ce que l'on peut imaginer ne règle le problème de l'identité consciente..et que si le corps ne suffit
pas, eh bien à ce compte là, aucune source ne suffit parce qu'aucune ne permet d'expliquer cette particularité si mysterieuse de la conscience.

Je constate une différence parmi ce que font les corps (que je cherche à expliquer). Pourquoi le corps 9 ferait plus que le corps 8 par exemple? Une explication biologique?
Je crois que ce que je viens d'expliquer précédemment répond à cette question. Je ne trouve aucune raison biologique qui peut expliquer pourquoi je suis moi et pas un autre, pourquoi
je suis relié à ce corps et pas un autre, et par extension, pourquoi un corps me fait mal plutot qu'un autre. Je l'ai avoué, je n'en trouve pas.

Ce que je dis par contre, c'est que je ne trouve pas davantage de raison qui permette d'expliquer cette étrangeté chez aucun type de
source que je puisse imaginer, même une source qui puisse elle-même décider. Alors tu veux que j'élimine le corps comme source malgré que je ne trouve rien qui puisse faire mieux, même sur le
plan théorique ?




Miteny 26/10/2009 10:22


Tu n'es pas logique. Tu n'es pas rigoureux. Tu sors directement de l'antiquité on dirait. Pourtant il y a eu la science depuis, et tu devrais faire un effort pour réfléchir.

Tu es en train d'avouer que l'insuffisance du corps est un FAIT EXPERIMENTAL. Ensuite le bon scientifique se soument aux faits (et ne fait surtout pas comme toi: tu es même risible).

Alors pour la dernière fois, admets tu que l'insuffisance du corps soit un FAIT EXPERIMENTAL?


Stephane 23/10/2009 17:18


Non pas vraiment. Je constate réellement l'insuffisance de n'importe quel corps
Alors je dirais que tu constates l'insuffisance de n'importe quel source, puisqu'aucun principe connu (donc aucune autre source, même théorique) ne permet de régler le fameux probleme
de l'identité consciente distincte...même pas Dieu, pour les raison que j'ai expliqué dans les 2 premiers paragraphes du com 37. 

C'est pourquoi je crois que si on ne peut pas remplacer le corps par une source (même théorique) qui arrive à expliquer plus logiquement ce mystère, et qu'en plus il existe plusieurs évidences
fortes en faveur du corps comme source (comme la modification de la subjectivité par la modification du corps), il devient à mon avis trop risqué d'éliminer le corps avec 100% de certitude.


Miteny 23/10/2009 17:35



Non tu n'as rien expliqué du tout. Tu te contentes de faire l'autiste.

"Alors je dirais que tu constates l'insuffisance de n'importe quel source"
Prouve le! Tu n'as jamais lu mes explications on dirait.

Bon alors maintenant essaie d'être honnête pour une fois dans ta vie (je sais c'est très dur) et arrête de te regarder le nombril (si tu veux, je te dis que t'es beau et intelligent) et réponds
définitivement.

Je constate une différence parmi ce que font les corps (que je cherche à expliquer). Pourquoi le corps 9 ferait plus que le corps 8 par exemple? Une explication biologique?




Stephane 23/10/2009 14:33


 Je répète donc: je constate avec certitude, une anomalie, une différence. Tu as confirmé que l'explication de cette différence existait.
Donc tu reviens sur tes propos?
Je confirme que :

1-Tu constates l'insuffisance des autres corps à produire de la douleur pour toi....ça c'est un fait

2-Je confirme que je ne peux identifier aucune particularité biologique qui expliquerais pourquoi ta conscience est reliée à un corps plutôt qu'un autre (raison pour laquelle c'est un corps et
pas les autres qui arrivent à te faire mal).

Alors je ne crois pas revenir sur mes propos.

Tu le dois si tu admets enfin (ce qui semble être à moitié le cas) que le corps ne suffit pas.

Voici un résumé très schématique de ta pensée, tu me diras si c'est fidèle, et après j'irai plus loin dans ma réponse à la question précédente que j'ai mis en gras :

1-Tu constate l'insuffisance des autres corps à produire de la douleur pour toi...(c'est un fait et je suis d'accord)

3-Tu te dis que si corps suffisait, la biologie permettrait d'expliquer pourquoi ta conscience est reliée à un corps plutot qu'à un autre (et donc pourquoi un seul corps arrive à te faire
mal).

2-Comme on ne trouve aucune explication biologique à ce problème,  l'insuffisance des autres corps à te faire mal t'amène directement à conclure en l'insuffisance du corps tout court
(c'est-à-dire en l'insuffisance de chaque corps à produire le phenomene conscient qui lui est associé).

Ça résume bien?  


Miteny 23/10/2009 15:09


Non pas vraiment. Je constate réellement l'insuffisance de n'importe quel corps.

Une différence parmi ce que font les corps (que je cherche à expliquer). Pourquoi le corps 9 ferait plus que le corps 8 par exemple? Une explication biologique?


Stephane 23/10/2009 05:01


Tu te trompes quand tu dis que faire appel à Dieu ne résoud pas le problème. En effet si on dit que la réponse à ta question est "c'est une décision divine", alors ça résoud le problème
(même si en fait c'est plus compliqué que ça).
Je ne trouve pas moi. Car même en donnant un pouvoir décisionnel à la source, ce qui lui permettrait de produire la douleur dans la réalité d'un individu plutôt qu'un autre (je crois que
c'est comme ça que tu vois la chose si je me souviens bien), cela n'est possible que dans la mesure ou il existe justement déjà plusieurs réalités
conscientes et distinctes...dont chacune se demande : comment ça se fait que je suis celle-ci et pas celle-là, que je suis ici et pas là, etc.

Et  cette particularité de la conscience ne devient pas plus logique ou explicable, même en accordant à la source un pouvoir décisionnel.


En d'autres termes, tu n'as pas la réponse mais tu sais que quelqu'un l'a et donc qu'elle existe.
En fait, je crois que le problème que j'évoque résiste à ce point à n'importe quel type de source (même une source pouvant décider) qu'il serait davantage logique de conclure que nos différentes
consciences ne sont produites par rien, et existent comme ça de façon intrinsèque depuis toujours.

Ou bien, que cette capacité que possède chaque conscience de se distinguer de toutes les autres peut exister même si les différentes exemplaires de la source sont parfaitement semblables.


Miteny 23/10/2009 12:46


Je crois que tu n'as pas compris parce que tu ne prends pas le temps de réfléchir.

De plus tu es réfractaire à tout raisonnement logique et rigoureux. Je répète donc: je constate avec certitude, une anomalie, une différence. Tu as confirmé que l'explication de cette différence
existait.
Donc tu reviens sur tes propos?

Tu me sembles complètement perdu en fait. Tu ferais mieux d'adhérer à l'association qui n'existe pas encore (dont le nom pourrait être aussi "association de soutien à dieuexiste.com").

Tu le dois si tu admets enfin (ce qui semble être à moitié le cas) que le corps ne suffit pas.


Stephane 22/10/2009 18:42


Voici très honnêtement ce que je pense, et ce que la communauté scientifique pense (enfin selon moi).

Je crois qu'on peut dire que ta démo, en partant du caractere privé de la douleur, met en lumière les problèmes suivants :  "pourquoi suis-je moi et pas un autre", "pourquoi ne suis-je pas
celui qui a mal quand un autre corps est frappé", "pourquoi suis-je relié à ce corps et pas un autre", "pourquoi je suis-je pas conscient de toutes les autres consciences, si nous sommes tous des
phenomenes de même nature".

Pour être problématique, ça l'est!! Personne ne va le nier. L'ennui...et je parierais ma chemise là dessus, c'est que la plupart des gens qui ont réfléchi à la question (y compris les
chercheurs convaincus que la conscience n'est pas matérielle, oui, même eux, et il y en a ) estiment que ces graves problèmes ne touchent pas une source plus qu'une autre.

Je crois bien qu'ils estiment que tous ces problèmes, même en regard d'une source de type "Dieu" continue de défier notre compréhension de la
logique. Je crois qu'ils estiment que c'est le phenomene lui-même, et pas sa relation avec un type de source plutot qu'une autre, qui est problématique. Bref, je crois qu'ils estiment que tous ces
problèmes ne trouvent pas de solution logique chez un autre type de source, même chez Dieu (car même si c'est lui qui produit les conscience, pourquoi suis-je l'une d'entre elle et pas une autre,
ou toutes les autres tant qu'à y être).

Tu comprends ce que je veux dire? Quand on fait le tour de la question, les problèmes soulevés par ta démo ne sont pas davantage préoccupant avec un type de source plutot qu'un autre. On est pris
avec. Et c'est pourquoi à mon avis personne n'ose éliminer définitivement le corps comme source, car même les sources les plus excentriques que l'on puisse
imaginer (y compris Dieu) ne permettent pas de rendre le phenomene plus logique ou compréhensible. Et Miteny, très très honnêtement, même moi qui suis convaincu dur comme fer que la
conscience n'est pas matérielle, je n'ai pas le choix que de penser comme cela.


Miteny 22/10/2009 18:59


Je ne suis pas entièrement d'accord même s'il est vrai que c'est une question difficile et que tu as raison sur de nombreux points.

Tu te trompes quand tu dis que faire appel à Dieu ne résoud pas le problème. En effet si on dit que la réponse à ta question est "c'est une décision divine", alors ça résoud le problème (même si en
fait c'est plus compliqué que ça).

En d'autres termes, tu n'as pas la réponse mais tu sais que quelqu'un l'a et donc qu'elle existe.

C'est plus logique de dire que la réponse existe forcément (même si on est obligé de postuler qu'elle est inacessible) que de dire que la réponse n'existe pas (ce qui est faux puisqu'il y a
anomalie).


Bref soyons scientifique et rigoureux: d'abord, je ne me trompe pas en affirmant constater l'insuffisance du corps alors?


Stephane 22/10/2009 17:57


Donc il faut trouver l'explication que l'on cherche ailleurs. Une autre cause qui n'est pas biologique.
Un réflexe compréhensible, mais il faut croire que la plupart des gens croient que les corps n'ont peut-être pas besoin d'être différents biologiquement pour que ça se passe comme
ça.

En fait, on en est au point ou on est confronté à la question suivante :

Est-ce parce qu'on ne voit pas ce qui peut expliquer cela d'un point de vue biologique que ça ne provient pas de la biologie ? Surtout lorque l'explication ne semble pas plus logique en changeant
de source, comme je l'avais dit il y a quelque jours ? Mmmm. pas certain qu'on peut tracnher carré comme ça moi.


Miteny 22/10/2009 18:10


Les gens ne se posent pas la question (et préfèrent penser à OM-PSG).

Je reconnais que cela peut être difficile à comprendre mais je pense que c'est incontournable. Je constate une différence, une anomalie, une exception. Et je cherche à l'expliquer.

Tu as confirmé que j'avais le droit.

Tu as confirmé qu'il n'y avait pas d'explication biologique.

Donc que j'étais obligé de chercher l'explication ailleurs. C'est incontournable.

Ce n'est pas incontournable? Sur quoi reviens tu?



Stephane 22/10/2009 17:44



Je ne vois pas de différence biologique entre les corps qui puisse expliqer pourquoi mon expérience consciente à moi  est reliée à l'un plutot qu'à un autre



Miteny 22/10/2009 17:57


Oui, moi non plus.
Donc l'explication que je cherche ne se trouve pas dans la biologie.

PS: je pense qu'il faudrait créer une association des amis de l'insuffisance du corps (le nom n'est pas terrible).


Stephane 22/10/2009 17:40



Je suis d'accord dans le sens ou les corps s'équivalent biologiquement, oui.



Miteny 22/10/2009 17:46


Oui, c'est ce que je pense aussi.
Donc il faut trouver l'explication que l'on cherche ailleurs. Une autre cause qui n'est pas biologique.


Stephane 22/10/2009 16:40


Pour l'instant on est d'accord pour dire que je constate une différence et que j'ai le droit de chercher à l'expliquer. Je cherche d'abord l'explication dans la matière, la biologie.
D'accord?
Parfaitement d'accord.

Mais si tu n'arrives justement pas à trouver une explication dans la matière (la biologie), tu ne devrais pas, à ce moment, avoir de problème à me confirmer que scientifiquement parlant,
on doit déclarer que chaque manifestation d'un phenomene produit par une source materielle doit obligatoirement être constatable par tous.

Si tu veux passer directement de ton constat différencié à l'insuffisance du corps, cette affirmation doit nécessairement trouver une réponse définitive.  C'est pourquoi je demande si on
peut considérer cette affirmation comme une vérité scientifique, et en se basant sur quoi.


Miteny 22/10/2009 17:02


Justement j'essaie de t'expliquer sur quoi je me base.

Donc je cherchais d'abord l'explication de ce que je constate dans la biologie. Je ne la trouve pas. D'accord?


supabrain 22/10/2009 09:59


«C'est l'observation d'une exception, d'une différence. Une différence qui s'impose. Tu sembles d'accord.
Si j'observe bien cette différence, n'ai-je pas le droit de chercher à l'expliquer??»

Ben voilà: corps 9 frappé. pas les autres (ducon).

l'explication ça doit être que quelqu'un le tape (ducon).



Miteny 22/10/2009 10:17


Exemple de la haine que certains ont pour la vérité.

Il est évident (com 28) que j'avais bien précisé que tous les corps sont frappés.


hello dolly 21/10/2009 20:43



Corps 1 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 2 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 3 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 4 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 5 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 6 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 7 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 8 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 9 Mc Laaren => Paris Marseille durée 10h30


Corps 10 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 11 vélo => Paris Marseille durée 22h30


Corps 12 vélo => Paris Marseille durée 22h30
Corps 13 vélo => Paris Marseille durée 22h30
là ducon y a deux exceptions: «Mac Laaren» et «10h30». pioche


Miteny 22/10/2009 09:46


hors sujet


Gisèle 21/10/2009 20:35



sinon t'as:


Corps 1 pas frappé => pas mal


Corps 2 pas frappé => pas mal


Corps 3 pas frappé => pas mal


Corps 4 pas frappé => pas mal


Corps 5 pas frappé => pas mal


Corps 6 pas frappé => pas mal


Corps 7 pas frappé => pas mal


Corps 8 pas frappé => pas mal


Corps 9 frappé => mal


Corps 10 pas frappé => pas mal


Corps 11 pas frappé => pas mal


Corps 12 pas frappé => pas mal
Corps 13 pas frappé => pas mal»

l'exception c'est corps 9: il est frappé. ça donne ça:


Corps 1 pas frappé


Corps 2 pas frappé


Corps 3 pas frappé


Corps 4 pas frappé


Corps 5 pas frappé


Corps 6 pas frappé


Corps 7 pas frappé


Corps 8 pas frappé


Corps 9 frappé


Corps 10 pas frappé


Corps 11 pas frappé



Miteny 22/10/2009 09:45


hors sujet


Martine 21/10/2009 20:30


«gnu gnadmets que gne consgnate gnune excetion??


Corps 1 frappé => pas mal


Corps 2 frappé => pas mal


Corps 3 frappé => pas mal


Corps 4 frappé => pas mal


Corps 5 frappé => pas mal


Corps 6 frappé => pas mal


Corps 7 frappé => pas mal


Corps 8 frappé => pas mal


Corps 9 frappé => mal


Corps 10 frappé => pas mal


Corps 11 frappé => pas mal


Corps 12 frappé => pas mal
Corps 13 frappé => pas mal»

????????????
... ben nan.
là des exceptions y en a douze (boulet).


Miteny 22/10/2009 09:46


Tu admets qu'il y a anomalie à expliquer?


Stephane 21/10/2009 20:14


Si j'observe bien cette différence, n'ai-je pas le droit de chercher à l'expliquer??

Bien entendu. Elle impose un questionnement et il faut l'expliquer. C'est quand même différent des phenomenes habituels. Le problème, c'est que quand tu dis que c'est une observation directe de
l'insuffisance du corps, c'est à peine une tentative d'explication..et plutôt une conclusion immédiate.

Une conclusion immédiate avec laquelle je serais d'accord d'ailleurs, dans la mesure ou on peut affirmer hors de tout doute qu'une source matérielle doit
obligatoirement produire des phenomenes dont chaque manifestation est constatable par tous. C'est ce qui fait foi de tout à mon avis. C'est l'étape manquante dont je te parlais
dernierement entre ton constat et ta conclusion : l'insuffisance du corps.

Alors scientifiquement parlant, est-on vraiment en mesure de la faire cette affirmation Miteny, et si oui, en se basant sur quoi? C'est ce que je te demandais précédemment. Parce
que si on ne le peut pas, l'insuffisance du corps ne peut plus être la seule explication possible à nos constats différenciés. Tout dépend
de la légitimité de cette affirmation.


Miteny 22/10/2009 09:45


Je ne suis pas vraiment d'accord.

Pour l'instant on est d'accord pour dire que je constate une différence et que j'ai le droit de chercher à l'expliquer. Je cherche d'abord l'explication dans la matière, la biologie. D'accord?


Stephane 21/10/2009 19:05


Ça c'est encore une description du constat d'une personne.

Moi ce que je dis, c'est qu'afin que ce constat puisse être considéré comme une preuve...et même comme une observation directe de l'insuffisance du corps, il faut pouvoir dire sans
se tromper qu'une source materielle peut uniquement produire des phenomenes dont chaque manifestation est constatable par tous.

Si cette affirmation est scientifiquement valable, aucun problème, chaque personne constate alors l'insuffisance du corps en voyant une différence.
Mais si on ne le peut pas, la différence observée ne veut plus dire grand chose.


Miteny 21/10/2009 19:12


C'est l'observation d'une exception, d'une différence. Une différence qui s'impose. Tu sembles d'accord.

Si j'observe bien cette différence, n'ai-je pas le droit de chercher à l'expliquer??


Stephane 21/10/2009 18:32



Très bien. Alors si tu crois cela, (comme je le pensais d'ailleurs), ça explique pourquoi tu sautes automatiquement d'un constat différencié à l'insuffisance du corps. Ta réponse à la question
que je viens de te poser, tu aurais dû  l'inclure dans tes échanges avec tout le monde ici depuis bien longtemps. Ça aurait été beaucoup plus clair et ça leur aurait permis de comprendre
pourquoi tu n'es pas satisfait par le fait que les corps qui ne font rien pour toi font quelque chose pour les autres. Au moins, par cette réponse que tu viens de donner, tu dis vraiment ce que
tu crois qu'on doit exiger d'un phenomene produit par une source materielle. En te contentant de dire simplement que ça devait être réel, ça demeurait imprécis et ouvrait la porte à
plusieurs visions. Là c'est plus clair.

Bon maintenant, j'aimerais savoir comment on prouve cela. Comment on prouve qu'une source materielle ne peut produire que des phenomenes dont chaque manifestation doit etre constatable par
tous. Tous les phenomenes physiques habituels répondent a ce critère, oui, mais est-ce uniquement là-dessus que tu te bases pour dire que cette affirmation est carrément une loi scientifique ?



Miteny 21/10/2009 18:39


Justement j'essaie désespérément de t'expliquer.

Tu admets que je constate une exception??


Corps 1 frappé => pas mal


Corps 2 frappé => pas mal


Corps 3 frappé => pas mal


Corps 4 frappé => pas mal


Corps 5 frappé => pas mal


Corps 6 frappé => pas mal


Corps 7 frappé => pas mal


Corps 8 frappé => pas mal


Corps 9 frappé => mal


Corps 10 frappé => pas mal


Corps 11 frappé => pas mal


Corps 12 frappé => pas mal


Corps 13 frappé => pas mal
(faut que j'en mette plus?)



Stephane 21/10/2009 18:04


De plus j'attends toujours pour que tu me dises où je me trompe. Tu admets que je constate une exception??

J'y suis justement.. mais je ne suis pas certain de ta derniere reponse par contre. Alors je reprend ma question pour etre certain de bien comprendre ta pensée : A-t-on  le droit
d'affirmer qu'une source materielle doit obligatoirement produire des phenomènes dont chaque manifestation doit être constaté par tous? Scientifiquement parlant, est-ce qu'on peut et doit conclure
cela ?


Miteny 21/10/2009 18:07


Constatable par tous plutôt (à la place de constaté). Or je répète, ici les gens ne constatent pas la même chose: quel constat veux tu mettre à la poubelle alors?


Stephane 21/10/2009 17:36



Ça revient donc à ce que je te demandais plus tôt cette semaine alors.

Si tu crois que la différence que chaque personne constate est une preuve directe (et même une observation directe) de l'inssufisance du corps, c'est parce que tu crois qu'on peut affirmer que
tout phenomene produit par une source matérielle doit obligatoirement être constaté, ou réel, pour tous les observateurs en même temps non?

Pour faire un lien direct entre ton observation et l'insuffisance du corps, il faut pouvoir être capable d'affirmer cela il me semble.



Miteny 21/10/2009 17:52


Non. Constatable par tous les observateurs.

De plus j'attends toujours pour que tu me dises où je me trompe. Tu admets que je constate une exception?? (je sais que mes questions ne servent à rien puisque je parle à un sourd).


Stephane 21/10/2009 01:07


 Tu nies que mon constat est
indépendant des autres?
On se base sur le constat des gens.
Pas certain de ce que tu veux dire par indépendant, mais je ne nie pas qu'il soit distinct et différent des autres en ce qui concerne ce que chaque corps fait ou ne fait pas. Si c'est ce que tu
veux dire, je suis d'accord.

Commençons par le mien.
Moi ce que je constate, c'est bien un corps qui ne s'allume pas et donc qui ne peut pas produire de lumière ?? Oui?

Tu sais Miteny, je n'ai nullement l'intention de dire qu'une personne constate la même chose en provenance de tous les corps...car ce n'est pas le cas. Je l'admets sans
aucun problème. Mais je ne peux pas non plus me résoudre à dire que cette personne constate l'incapacité des autres corps à produire le phenomene, car pour moi, une incapacité à produire le
phenomene signifie une incapacité à le produire pour qui que ce soit. Et les
corps qui ne font rien pour toi font bel et bien quelque chose pour les autres.


 


Dans le meilleur des cas, je suis d'accord pour dire que tu constates l'incapacité des autres corps à produire le phenomene pour
toi...et de là, on doit se demander si ça exclut le corps comme source.




Miteny 21/10/2009 10:19


"Je l'admets sans aucun problème."


ça tombe bien parce que c'est tout ce que je dis. Une personne constate vraiment une différence quand c'est son corps qui est frappé (que j'ai appelé fort prosaïquement "douleur")... inexplicable
biologiquement (ou alors donne moi l'explication matérielle).