Le message de l'auteur

Publié le par Miteny

Bonjour et MERCI de venir visiter ce blog.

 

Malgré ce que pourrait laisser croire son nom, ce site a un objectif SCIENTIFIQUE.

 

Celui de présenter et promouvoir la démonstration de « l’insuffisance du corps » : non, le fonctionnement du corps, pourtant très complexe, n’est pas le seul à participer à l’existence de ce fantastique phénomène qu’est la conscience de soi.

 

La démonstration, irréfutable à mon sens, est ici :

 

Article de la démonstration en français.

The same demonstration, but in english.

Il faut savoir que pour être sûr de ne pas me tromper, j’ai, durant de longues années, discuté avec de nombreux internautes, dont les quelques 60 000 commentaires agrémentent les nombreux articles qui ont fait vivre ce petit blog aujourd'hui plus calme.

 

Voici un document reprenant les résumés des réponses aux objections les plus courantes :

Document Foire Aux Questions.

Étant totalement certain de mon raisonnement, j'ai décidé d'adopter maintenant une stratégie légèrement différente : j’écris aux personnes les plus influentes en science, avec bien sûr, l’espoir que mon papier soit accepté et reconnu.

 

Quelques-uns m’ont déjà répondu, comme Cédric Villani, brillant mathématicien qui a reçu la médaille Fields en 2010 et qui publie en novembre un article dans le magazine La recherche sur la façon dont le cerveau innove.

Voici la retranscription du dialogue que nous avons entretenu :

Dialogue avec Cédric Villani sur le sujet qui nous intéresse ici : l'insuffisance du corps.

MAIS ALORS pourquoi ce nom Dieuexiste.com ?

Parce que si le corps n’est pas le seul, c’est qu’il y autre chose, dirait monsieur de La Palice. Et cette « autre chose » n’étant pas biologique ou matérielle puisque sinon le corps suffirait, elle est obligatoirement d’ordre surnaturel.

 

Or Dieu n’est-il pas, par définition, la plus puissante des forces surnaturelles ?

 

A vrai dire, pour moi, peu importe le mot ou le nom utilisé : mon ambition est « seulement » de démontrer qu’il y a bien QUELQUE CHOSE qui transcende le monde matériel.

 

J'espère qu'à force de contacter toutes sortes de gens, je réussirai à faire boule de neige.

En tout cas, je continue le combat... Tranquillement.

 

 

L'exception que je constate : inexplicable biologiquement.

L'exception que je constate : inexplicable biologiquement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

détecteur de vide 08/05/2017 20:55

mais t'es où mais t'es pas là ! mais t'es où mais t'es pas là !

god himself 02/02/2017 13:28

Thomas, CNRS, veritas... où êtes vous ? Vos joutes verbales avec Miteny me faisaient bien marrer et puis plus rien depuis plus de 15 jours. snif

Miteny 06/02/2017 15:44

Prendre quelqu'un pour un fou, c'est vouloir l'exclure de la société, c'est à dire le bannir, une punition qui de tout temps a été considéré comme très grave. Ce fut un traitement longtemps réservé aux criminels.
Je rappelle la gravité de mon crime : j'ai osé dire que je n'ai pas mal quand est frappé un corps qui n'est pas le mien.
C'est exactement comme si on me condamnait à la prison parce que j'oserais dire que le soleil existe.

Miteny 06/02/2017 15:28

Non, vous êtes fous. Totalement fous à lier. Vous n'avez que des insultes comme réponses. Jamais un argument.
Difficile à croire que dans ce monde, certains te prennent pour un fou si tu fais la différence douleur/pas douleur !! Un tel niveau d'obscurantisme, c'est juste inimaginable.

veritas 06/02/2017 11:04

Nous avons compris que tu es fou mon pauvre miteny et discuter avec un fou est impossible .

Miteny 05/02/2017 19:48

Peut-être ont-ils enfin compris que la réalité constatée par chacun est bien la suivante : pour générer une sensation douloureuse, torturer un corps quelconque ne suffit pas.

RomainC 14/01/2017 15:59

OUI torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée (chez une personne qui n'est pas torturé, constat évident!). Le point sur lequel je ne suis pas d'accord c'est quand vous dites : "il existe au moins un autre type de facteur, d'action, de « force », qui n'est pas de nature biologique ou matériel" qui relève de vos convictions

Miteny 16/01/2017 12:15

Stéphane, comme tu dis, ils sont programmés. Il s'agit d'une programmation religieuse effectivement : ces gens n'arrivent absolument pas à réfléchir par eux-mêmes. Or les programmations religieuses sont très difficiles à défaire : il y en a encore beaucoup qui croient que la Terre a 6000 ans.
Très difficile, mais peut-être pas impossible...

Stephane 16/01/2017 06:37

"Stéphane, je ne vois pas pourquoi un phénomène matériel n'existerait pas dans ma réalité. Cela me semble absurde et ceux qui le croient ne peuvent être que malhonnête"

Je demeure à peu près certain qu'ils n'ont, pour la plupart, même pas réfléchi au fait que ça n'a pas de sens, parce qu'ils sont programmés pour croire que le matérialisme pourra tout expliquer un jour, même ce qui semble aujourd'hui absolument incompatible avec ce dernier. C'est une programmation quasi religieuse ça. Après, tu fais comme tu veux évidemment, mais la prochaine fois qu'on te répond : "il est faux de dire qu'aucune douleur n'est produite, car elle l'est du point de vue de l'autre personne"... je serais extrêmement curieux de voir ce qu'on te répondrait si tu relançais la balle en disant quelque chose du genre : comment un phénomène qui serait purement matériel pourrait-il échapper à mon point de vue et échapper à ma réalité. Aucune loi ou principe connu ne permet cela. Donc mon point de vue suffit pour témoigner de l'existence ou non de tous les phénomènes matériels.

À défaut de les convaincre, je pense que cette réplique pourrait tout au moins faire en sorte que l'échange ne bloque pas encore et toujours exactement à la même étape et se poursuivre un peu plus longuement. Car jusqu'ici ça bloque invariablement à ce point : de la douleur est produite du point de vue de l'autre personne. Mais bon... comme je le disais, tu fais comme tu veux. L'important est que tu fasses ce que tu crois être le mieux.

Miteny 16/01/2017 00:30

Stéphane, je ne vois pas pourquoi un phénomène matériel n'existerait pas dans ma réalité. Cela me semble absurde et ceux qui le croient ne peuvent être que malhonnête.
De plus, je n'arrête pas de leur répéter : je cherche à expliquer ce que je constate. Et ce que je constate est réel aussi. C'est ça la science : on explique les observations. Le scientifique cherche à expliquer ses observations. C'est tout !
Non, je crois que les gens comme Thomas, detecteur sont des fous, et que Villani est un lâche (car lui a compris).

Stephane 15/01/2017 21:41

"Pourtant je répète sans arrêt "je parle de ce que je constate moi et uniquement de ça"."

Sauf que la plupart des gens se disent que ce que tu constates toi ne doit pas être le seul point de vue pris en compte, car ils sont programmés depuis longtemps à accepter qu'un phénomène matériel peut exister dans la réalité d'une personne et pas dans celle d'une autre. C'est un non sens, mais c'est très fortement ancré dans la conscience des gens en raison du sacro-saint paradigme matérialiste. Donc, à mon avis, je pense qu'il te faudra insister encore plus clairement sur la RAISON pour laquelle un seul point de vue suffit dans l'observation, plutôt que l'intersubjectivité : c'est-à-dire que si un phénomène existe vraiment et qu'il est matériel, il doit logiquement exister dans la réalité de tous. Bref, au lieu de les confronter lorsqu'ils te parlent de ce que le autres constates, enchaîne plutôt avec ce qui devrait être la prochaine étape de ton argumentaire : explique leur POURQUOI ils n'ont PAS à aller plus loin que leur propre constat. J'ai l'impression que tu t'es souvent fâché parce que tu prenais pour acquis qu'ils devraient déjà tous savoir pourquoi ils ne devraient pas aller plus loin que leur propre constat, mais justement, j'ai constaté qu'ils ne réalisent pas.

Donc, quand on te répond que de la douleur est produite du point de vue des autres, ne leur dis pas simplement que tu parles de ce que toi tu constates...dis leur POURQUOI tu ne dois pas aller plus loin que ce que toi tu constates. C'est ce pourquoi qui, je crois, a été un peu omis dans tes échanges, et sans la compréhension de ce pourquoi, les gens te répondront à l'infini que de la douleur est produite du point de vue des autres.

Miteny 15/01/2017 20:42

Stéphane.
Merci pour ton message. Ce que tu dis est sans doute vrai. Pourtant je répète sans arrêt "je parle de ce que je constate moi et uniquement de ça".
Je devrais peut-être insister sur le fait que ce je constate n'a rien à voir avec ce que constatent les autres. Romain n'a pas l'air de comprendre la subtilité : pourtant il est clair que dans mon observation, la douleur des autres n'existe pas. Elle les concerne eux, pas moi.

Miteny 15/01/2017 20:37

Romain.
Je fais le maximum d'efforts pour expliquer mais je tombe souvent sur des gens qui ne font pas d'effort. Le corps, c'est le corps humain : il est fait de deux bras, deux jambes, un tronc, une tête. Dedans il y a des organes comme le foi, l'estomac. Il y a des os.
Tu ne sais pas ce qu'est un corps ?!!!
Bref es tu d'accord ?
Je constate que la torture d'un corps quelconque ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée. Oui ?

Stéphane 15/01/2017 04:38

Miteny, quand tu dis : "Cela revient à dire que je constate que la torture d'un corps quelconque ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée.."

Les gens sont tellement habitués à considérer la conscience et la douleur des autres comme étant aussi réelles que la leur (même sans pouvoir l'expérimenter) que tout naturellement, ils bloquent dès que tu dis qu'aucune douleur n'est engendrée, sans spécifier de quel point de vue il s'agit.

Moi je comprends pourquoi tu fais comme si le point de vue des autres (donc leur propre douleur) n'existait pas dans ton observation. C'est parce que tu analyses ce qui se passe d'un strict point de vue matériel (la causalité matétielle pour être précis), et qu'il ne fait pas de sens qu'un phénomène soit disant matériel soit "caché" pour un et pas pour l'autre. Donc, d'un strict point de vue matériel , comme rien ne peut expliquer qu'un phénomène qui existe bel et bien puisse être caché ou privé, tu es d'avis qu'on doit faire comme si la douleur des autres n'existait carrément pas. Mais ça, c'est une subtilité à laquelle les gens qui analysent ta démo ne vont pas nécessairement songer, et c'est pas nécessairement de la mauvaise foi.

Alors je me disais que quand une personne dis qu'elle n'est pas d'accord pour dire qu'AUCUNE douleur n'est produite puisqu' elle l'est d'un autre point de vue (c'est un réflexe compréhensible de répondre ça), peut-etre devrais-tu mieux expliquer pourquoi on ne doit justement pas prendre en compte les autres points de vue. C'est pas évident pour les gens de réaliser dès le départ que lorsqu'on analyse ce qui se passe d'un strict point de vue matériel, les autres points de vue subjectifs ne peuvent être considérés comme une variable ou une donnée matérielle dans l'expérience, ce qui fait qu'on doit faire comme s'ils n'existaient pas. C'est quand même assez subtile je trouve, et je trouverais normal que tu doives bien expliquer cela aux gens, afin de ne pas les perdre comme d'habitude dès que tu dis qu'AUCUNE douleur n'est produite. Selon moi, beaucoup de ceux que tu croyais menteurs n'avaient peut-être pas bien saisi cette subtilité

RomainC 15/01/2017 02:30

Je ne t'ai pas pris pour un imbécile, j'ai relevé quelque chose qui m'a interpelé dans ton raisonnement et qui me paraissait absurde, je t'en ai fait part et tu l'as interprété déraisonnablement, on est en démocratie et on débat, si à chaque fois que quelqu'un n'est pas d'accord avec toi sur tel ou tel sujet tu l'insultes on n'avance pas. De plus si tu étais tellement sûr d'avoir raison tu pouvais faire preuve de pédagogie car je t'ai sollicité en t'envoyant un commentaire et en lisant l'INTEGRALITE de ta démonstration et ta discussion avec le mathématicien. Et là c'est toi qui me traite d'imbécile pas l'inverse, j'arrive parfaitement à comprendre des articles de physique quantique (pourtant ardus et ce n'est pas ma formation) mais je n'arrive pas à comprendre ta démonstration soit disant triviale comme des centaines de personnes qui ont fait un tour sur ton blog, MÊME le mathématicien n'a pas approuvé le format et ta méthode, si tu me considère moi comme un idiot écoute les conseils du savant. Si tu considères que ton raisonnement est si parfait et pourtant peu de personnes arrivent à te suivre, je te suggère de le reformuler, à moins que tu le prennes encore comme un affront à ton intelligence.
Quand tu as dis que "la torture d'un corps quelconque ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée", je partais du principe que dans le concept de "corps" tu incluais la conscience de soi.. alors qu'en fait (si j'ai bien compris) c'est ça que tu cherchais à démontrer ! (et que la conscience qui engendre la douleur n'est pas issu d'un processus biologique). J'ai compris ce que tu cherchais à prouver grâce à Stéphane que je remercie. Reste à savoir d'où provient cette conscience de soi.

Miteny 15/01/2017 00:12

Je souligne que tu as même dit que c'était élémentaire.

Miteny 15/01/2017 00:11

Romain
Il est normal que je t'insulte, car tu me prends pour un imbécile : c'est très désagréable. Je te demande de respecter mon intelligence. Je t'informe que tu ne comprends rien. Fais donc un effort.
"torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée" c'est ce que je constate, tu as répondu OUI.
Cela revient à dire que je constate que la torture d'un corps quelconque ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée..
Es tu enfin d'accord ?

RomainC 14/01/2017 22:10

D abord si tu insultes toutes les personnes qui cherchent un minimum de te comprendre et à suivre ton raisonnement c est certain que tu ne seras jamais publiés nulle part sauf sur ton blog car les débats et la discussion servent à éclaircir certains points qui peuvent paraître obscures pour certains. Ensuite je viens d avoir une explication claire de Stephane sur ton raisonnement et tu vois j ai compris mtn ! Enfin il n y a pas que des débiles mentaux seulement une personne qui ne sait pas expliquer clairement les choses. Cordialement.

Miteny 14/01/2017 21:26

Romain, c'est exactement la même phrase !!
Visiblement, toi aussi tu n'as pas inventé l'eau tiède, donc je vais avoir du mal. Pfffff........
"torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée" c'est ce que je constate, tu as répondu OUI. Donc tu es d'accord pour dire que je constate que la torture d'un corps quelconque ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée...
puisque je constate "pas de douleur engendrée".
Ecoute, va à l'école, moi j'en ai marre de tomber à chaque fois sur des demeurés. J'ai l'impression que ce blog n'est connecté qu'à des hôpitaux psychiatriques. C'est pas possible que le monde entier soit à ce point peuplé de débiles profonds !!

RomainC 14/01/2017 16:40

et non, c'est là où ça coince..
du point de vue de la personne 1 :

"torture (frapper) d'un corps (sain avec un système nerveux et une conscience)"
engendre aucune douleur au niveau de son propre corps.

La personne 1 constate qu'elle ne souffre pas (c'est votre raisonnement et le mien), la personne 1 en déduis que le corps torturé et le sien ne sont connectés (toujours votre raisonnement je pense et le mien), et vous rajoutez autre chose qui n'a pas de rapport qui est "la torture d'un corps ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée". Cela n'a rien à faire dans votre raisonnement.

Miteny 14/01/2017 16:11

"torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée"
c'est équivalent à :
"la torture d'un corps ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée"
OK ?

RomainC 12/01/2017 23:51

Bonjour,

Dans votre "démonstration", vous avez juste montrer que du point de vue de la personne 1, elle ne peut pas être sûr à 100% que les autres personnes ressentent de la douleur, on peut aussi extrapoler en disant qu'elle ne peut pas être sûr que ces personnes existent. Et même en admettant que ces personnes existent, vous avez montrer que les consciences des différentes personnes ne sont pas connectés. (ce qui est évident)
Votre conclusion est gratuite et sans lien avec votre expérience.
Cordialement.

RomainC 14/01/2017 22:01

Bonjour Stephane,

Donc l expérience a pour but de montrer que la conscience n est pas un phénomène purement biologique ou mécanique ? Et/ou de savoir d où vient cette conscience ? Quand je posais le concept de conscience, je la définissais déjà comme une capacité à appréhender les aléas physiques de manière intime et ce peu importe qu elle soit d origine biologique ou autre.. Si je résume, le fait qu on appréhende les phénomènes différemment montrent que la conscience n a pas d origine biologique car tout ce qui est matérialiste obéit aux mêmes lois et "réagit" physiquement de la même façon. Je pense que j ai compris ! Mais ... d une part cette démo est très mal élaborée si elle cherchait à montrer cela et d autre part ça ne montre pas d'où cette conscience provient..

Stephane 14/01/2017 20:38

Bonjour RomainC

La demo de Miteny vise, entre autres choses, à démontrer que les caractéristiques de la conscience ne cadrent justement pas avec le matérialisme. Ainsi, il est effectivement logique que je n'ai pas mal si on torture une autre personne, mais seulement si on prend en compte le fait que la conscience est un phénomène privé, "intérieur" et incommunicable, et qu'on accepte cela sans poser de questions. Mais c'est justement cette caractéristique qui ne cadre pas avec un phénomène que l'on prétend pourtant être strictement matériel.

Absolument rien dans le matérialisme ne permet d'expliquer que l'observation de la matière qui compose un phénomène (je peux par exemple faire un scan du cerveau de la personne qui a mal, ou même lui ouvrir le crâne) ne permette pas d'appréhender le phénomène lui-même et ne donne pas toute l'information à son sujet. Au-delà de l'activité cérébrale observable, mesurable et quantifiable, la dimension proprement subjective de la conscience (dont la douleur fait partie) est une donnée totalement étrangère à tous nos concepts servant à décrire notre univers.

D'un point de vue strictement matériel, il n'y a pas de différence entre mon corps frappé et un autre corps frappé. Matériellement parlant, les conditions d'expérience sont les mêmes. La seule façon de démontrer que les conditions ne sont pas les mêmes est de dire par exemple que ma conscience est privée et qu'elle n'est pas celle de l'autre, etc. Mais le problème, c'est que ces considérations ne peuvent justement pas s'expliquer en termes matériels.

Miteny 14/01/2017 15:53

Non, c'est une démonstration claire et facile à comprendre. Je parle de ce que je constate, moi, et pas des autres.
"torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée".... c'est bien ce que je constate, OUI ou NON ??
Attention vous aviez dit que c'était là un constat élémentaire.

RomainC 14/01/2017 15:46

"torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée pour moi (sauf si c'est le mien)", ceci est parfaitement clair, c'est même un constat des plus élémentaires ! Mais il n'y a que cela à en tirer de votre expérience ! Ainsi quand vous dîtes "la torture d'un corps ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée" n'a AUCUN rapport avec votre expérience, la raison étant que toutes les conditions sont bien réunis pour qu'une douleur soit engendrée chez les personnes qui sont torturés, à savoir un corps doté d'un système nerveux avec une conscience qui peut appréhender ces influx nerveux et réagir en fonction de.
Et la personne qui n'est pas torturé ne ressent pas la douleur physique de l'autre personne torturée puisque ce n'est pas son propre corps (je l'ai parfaitement compris) mais votre dernière phrase qui est "il existe au moins un autre type de facteur, d'action, de « force », qui n'est pas de nature biologique ou matériel" est votre conviction intime, que je respecte, mais ça reste votre conviction.

Miteny 14/01/2017 13:24

Non, ce n'est pas une conclusion. C'est un constat. On torture un corps, n'importe lequel, par exemple en Australie. Ce que je constate moi (je dis bien moi) c'est : pas de douleur engendrée au niveau de ce corps. Rien... Je ne suis même pas au courant !
Ce que je dis est fort simple, et fort évident :
Torture d'un corps quelconque : pas de douleur engendrée pour moi (sauf si c'est le mien).

RomainC 13/01/2017 23:37

Il est évident que la douleur ne peut pas survenir chez la personne 1 puisque ce n'est pas elle qui est torturée (vous le dites vous même).

"la torture d'un corps ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée" est une conclusion que vous sortez de nulle part et sans lien avec l'expérience dont la conclusion logique aurait été : "torturé une autre personne que moi-même ne me fait pas mal physiquement" (puisque ce n'est pas mon propre corps !)

Miteny 13/01/2017 10:22

Romain.
J'ai montré que la personne 1 constatait bien que torturer n'importe quel corps ne produisait pas forcément de la douleur (il faut que ce soit un corps bien particulier : le sien). Donc ce que constate la personne 1, c'est que la torture d'un corps ne réunit pas toutes les conditions nécessaires pour qu'une douleur soit engendrée.

CNRS 10/01/2017 08:11

Miteny05/01/2017 15:52
Dans le livre de l'Apocalypse, la science actuelle est une bête qui a l'aspect d'un agneau, mais qui en réalité est au service de la bête immonde, elle même au service de Satan.


Miteny05/01/2017 15:50
Ce n'est pas parce que vous êtes aveugles que le soleil n'existe pas. Ceux qui voient savent que son existence est évidente. De même en est-il avec la très grande évidence qu'est l'insuffisance du corps. En vérité quoi de plus simple à comprendre ?
Il faut être totalement fou à lier ou complètement sous l'emprise de Satan pour ne pas voir que torturer n'importe quel corps n'est suffisant pour personne !!
Dans quelques siècles, on se souviendra de cette époque comme celle où Lucifer était le roi, où il dictait les mensonges les plus absurdes aux hommes, qui les répétaient aveuglément, et souvent donnaient leur vie pour eux.




___________________________________




Avez-vous conscience que plus personne ne vous prendra au sérieux ?

Miteny 10/01/2017 12:29

Peut-être, mais ce ne sera que la preuve que ce que je dis n'est pas si absurde. En effet, comment comprendre que vous soyez incapables de faire la différence douleur/pas douleur ?
Comment comprendre que vous preniez pour un fou une personne qui dit qu'elle constate que torturer n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur ?? (bah non, puisqu'il faut que ce soit le sien !!)
Comment comprendre que vous soyez à ce point cinglés ??!
Comment le comprendre ?? Tant de bêtise et de médiocrité, c'est quasiment surnaturel.

Thomas 04/01/2017 08:29

Tiens Miteny, voit-tu la-dedans quelque chose avec lequel tu n'est pas d'accord???

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/15873604_10209757367864453_3736264983317845543_n.jpg?oh=b501dc9a09d685cbd43c6b0d8057761e&oe=58D98F11

Thomas 05/01/2017 11:25

Donc on est bien d'accord????
Tu a répondu tacitement "Moi Miteny, je ne suit d'accord avec rien dans ce document"????
Je ne t'ai pas forcé: libre et conscient tu n'est pas d'accord avec ce que dit ce document????
Tout le monde est témoin??????

Miteny 05/01/2017 11:07

Toujours aucun rapport avec le sujet. Fuite, Thomas a peur. Tu comptes me faire peur en fuyant ? Tu comptes me convaincre en partant en courant ?
Thomas n'a plus répondu depuis octobre. Octobre !!
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)

Thomas 05/01/2017 10:17

Je repose la question: voit-tu la-dedans quelque chose avec lequel tu n'est pas d'accord???
Si tu ne répond pas (ou à coté) j'en conclurai que ta réponse est: "Moi Miteny, je ne suit d'accord avec rien dans ce document".

Miteny 04/01/2017 22:46

Tu dors bien Thomas ? Tu n'as pas honte de mentir autant ?

Thomas 04/01/2017 19:51

Donc on est bien d'accord: aucun des principes énoncés là-bas n'est valide à tes yeux????

Miteny 04/01/2017 08:51

Thomas, tu ferais mieux de te sentir concerner personnellement par cela. Je rappelle que tu refuses depuis octobre toute discussion sur le sujet de ce blog. Pourquoi viens tu ici ?
Ne t'étonne pas que je supprime tes commentaires : ce blog a un sujet bien précis et tu le pollues en parlant d'autre chose.

Thomas 28/12/2016 12:28

Cf. l'intervention de Détecteur du 19/08/2016

Ctrl+F: "Je repose la question : miteny cite moi UN SEUL scientifique d'accord avec ton sophisme , UN SEUL , j'attends !!!!!!"

Et lisez toute la conversation du fil. Du grand guignol.

Miteny 05/01/2017 15:52

Dans le livre de l'Apocalypse, la science actuelle est une bête qui a l'aspect d'un agneau, mais qui en réalité est au service de la bête immonde, elle même au service de Satan.

Miteny 05/01/2017 15:50

Ce n'est pas parce que vous êtes aveugles que le soleil n'existe pas. Ceux qui voient savent que son existence est évidente. De même en est-il avec la très grande évidence qu'est l'insuffisance du corps. En vérité quoi de plus simple à comprendre ?
Il faut être totalement fou à lier ou complètement sous l'emprise de Satan pour ne pas voir que torturer n'importe quel corps n'est suffisant pour personne !!
Dans quelques siècles, on se souviendra de cette époque comme celle où Lucifer était le roi, où il dictait les mensonges les plus absurdes aux hommes, qui les répétaient aveuglément, et souvent donnaient leur vie pour eux.

CNRS 05/01/2017 15:12

"C'est faux."


Quel scientifique valide ?! ( AUCUN ! c'est donc un mensonge , vous vous mentez à vous même , vous imaginez des scientifiques qui valident ! )
Et ne parlez pas d'argument d'autorité puisque vous dites que c'est aussi évident que l'existence du soleil ( tous les scientifiques valide l'existence du soleil , AUCUN ne valide votre paralogisme ! évidemment .)

Miteny 05/01/2017 11:46

Fuite, toujours.

Thomas 05/01/2017 11:27

Coucou Miteny!!!
Le jour où tu acceptera de te soumettre humblement aux règles de la logique et de la science (et donc d'arrêter d'insulter et parler de Satan) je suit ton homme.

En attendant, tu a perdu.
Et ça c'est un fait que tout le monde (sauf toi) peut constater.

Miteny 05/01/2017 11:05

Thomas refuse toujours de discuter du sujet. Il ne fait qu'insulter. Alors qu'il sait très bien que j'ai raison. Je vous le dis (et j'en suis sûr et certain) : Satan lui demanderait de nier l'existence du soleil, il le ferait.

Thomas 05/01/2017 10:20

Lorsqu'on dit à Miteny "C'est tellement évident que c'est validé par AUCUN ! scientifique ."
Il répond "C'est faux."
Pourtant il ne peut donner le nom d'aucun scientifique. Donc il est dans la croyance irrationnelle, religieuse, délirante, que des scientifiques l'on validé.
Si sur un point aussi trivial que ça il oppose déjà une réponse irrationnelle délirante, imaginons ce que ce serait pour le reste!!!!

Pas étonnant qu'il ai perdu le débat....

Miteny 05/01/2017 10:05

C'est faux. De plus, même si c'était vrai, ce ne serait une preuve de rien. L'argument d'autorité n'est pas recevable. Pour la 1500ième fois, si l'argument d'autorité suffisait, on en serait resté à Ra et Osiris.
Bref un commentaire inutile et très stupide, comme d'habitude.

CNRS 05/01/2017 01:49

"Il est évident que j'ai raison et que l'insuffisance du corps est la plus grande évidence. Quoi de plus facile à comprendre?"



C'est tellement évident que c'est validé par AUCUN ! scientifique .

Thomas 02/01/2017 11:26

Je me demande si qqn crois à ce que tu dit, ici.
En tout cas ya ni moi, ni toi.

Demandons aux autre, peut-être????

Miteny 29/12/2016 18:16

Faux, tu as confirmé par tes réponses du mois d'octobre que j'ai bel et bien raison.

Thomas 29/12/2016 10:16

HA HA HA HA HA HA HA!!!!

Le sujet ici, c'est de montrer à tous quel est ta "stratégie" pour produire des preuve.
Quant un scientifique demande à un autre scientifique une preuve de ce qu'il avance, l'autre la lui montre.

Toi, tu adopte une autre stratégie:
-Tu insulte
-Tu te plaint d'être calomnié lorsqu'on met en doute ta parole
-Tu suppose que ton interlocuteur est la proix d'un être imaginaire comme un démon ou un diable
-Au bout d'un moment tu affirme avoir produit la preuve demandé (alors que c'est faux) en tablant sur la paresse de ton interlocuteur de vérifier

Et tout ça prend des jours, des semaines, quand qq minutes aurait suffi.

Et après tu te demande pourquoi TOUT les scientifique qui ont échangé avec toi ont jeté l'éponge. Tu croit que c'est faute d'argument (et donc qu'il reconnaissent tacitement que tu a raison) mais pose-toi les bonne questions.

Miteny 28/12/2016 23:23

Quoi de plus facile à comprendre que "dans la réalité qui s'impose à une personne, torturer n'importe quel corps ne suffit pas à engendrer une sensation douloureuse"... Quoi de plus facile à comprendre ????!!!!!!!
C'est hallucinant cette histoire.

Miteny 28/12/2016 23:21

Il est évident que j'ai raison et que l'insuffisance du corps est la plus grande évidence. Quoi de plus facile à comprendre?
En fait, l'insuffisance du corps est aussi évidente et immédiate que l'existence du soleil. Ceux qui la nient sont aussi fous que des gens qui nieraient l'existence du soleil. Le fait que je doive me battre pour faire admettre une réalité aussi immédiate prouve que nous sommes dans un monde en déshérence total, complètement corrompu et soumis à Satan.

HAL9000 01/11/2016 16:28

Ceux qui habitent les cimetières !

Thomas 27/10/2016 12:37

Action: 1) on bouge la souris A de l'ordi A et 2) on bouge la souris B de l'ordi B.
Du point de vue de l'ordi A, l'action (1) modifie les bits de la mémoire vive A (et donc il déplace le pointeur de la souris A) tandis que l'action (2) n'a aucun effet sur lui (il ne "ressent" pas le déplacement de la souris B).
Or les deux situation sont très similaire (on bouge des souris d'ordi). Pourtant du pdv de l'ordi A seul le mouvement de sa souris provoque une réaction (une modification de sa mémoire vive). A-t-on le droit de "conclure" que la perception d'un mouvement de souris est "matériellement inexplicable" et, donc, que l'ordinateur "ne suffit pas"????

Dans la "logique" de Miteny, le fonctionnement matériel, physique, de l'ordinateur ne suffit pas à expliquer le phénomène de modification de la mémoire vive lorsqu'on bouge la souris. (Donc le dieu des ordinateurs existe!!!)

Stephane 05/01/2017 19:45

@Thomas
Tu dis : "Dans ce cas, tes critique de la position scientifique ne tiennent plus."

Je ne vois pas le rapport. Ce que je critique, c'est la position de nombreux scientifiques qui affirment espérer qu'un jour, on puisse expliquer totalement la conscience uniquement à l'aide des lois de la nature déjà connues sans faire appel à quoi que ce soit de nouveau dans nos concepts. Ce qui revient à dire : expliquer complètement la conscience en des termes purement objectifs (mesurables, quantifiables et modelisables.) Ils n'ont pas défini ce qu'est la subjectivité intrinsèquement pour émettre cette opinion à ce que je sache, et je n'ai donc pas besoin de le faire non plus pour m'y opposer. En fait c'est même l'inverse Thomas. C'est plutôt la possibilité, ou non, de décomposer la conscience en des termes purement matériels qui pourrait servir ensuite à essayer de définir ce qu'elle est intrinsèquement.

Oui j'aborde parfois la question de sa nature intrinsèque quand je vais plus loin parce que ça m'intéresse... mais ce que tu dois comprendre, c'est que je n'ai pas besoin d'avoir défini cette dernière pour m'opposer à cette position des scientifiques dont j'ai parlé. J'observe simplement que ça ne marche pas ce qu'ils croient un jour possible de faire, c'est tout. J'observe (comme tout le monde d'ailleurs) qu'il existe un phénomène dont même une description matériellement parfaite ne pourrait toujours pas transmettre toute l'information à son sujet, ce qui est absolument illogique dès qu'on prétend que le dit phénomènes est purement matériel et n'est formé de rien d'autre que ce que nous connaissons déjà. Je n'ai donc pas besoin de savoir déjà ce qu'est la subjectivité intrinsèquement pour constater ce problème et m'opposer à la prétention de ces scientifiques.

Tu dis : "En fait tu confond deux choses: le phénomène objectivable et l'expérience personnelle que l'on en fait."

D'abord je te rappelle que le phénomène dont il est ultimement question ici, c'est pas la pomme ou la maison ou l'ordinateur que j'expérimente subjectivement (bref le contenu de mes expériences, qui lui est objectivable), mais c'est l'expérience elle-même. C'est l'existence même de la capacité à l'expérience sensible, subjective et qualitative (c'est la définition au sens large de la conscience d'ailleurs) dont il est question. Une expérience subjective n'est pas un phénomène que j'expérimente via mon expérience personnelle. On ne fait pas l'expérience d'une expérience. L'existence de l'expérience subjective ELLE-MÊME EST ce qui doit être expliquée. Donc, dire que la conscience est purement matérielle, c'est dire que l'expérience ELLE-MÊME (pas son contenu, pas juste son corrélat neuronal non plus) mais bien l'expérience elle-même, peut être réduite entièrement aux concepts matériels et quantifiables que nous connaissons déjà. J'observe donc simplement (comme tout le monde) qu'il ne semble y avoir aucun moyen de faire cela. J'observe qu'une description matérielle parfaite du cerveau et de son activité ne donne absolument pas toute l'information sur ce phénomène que l'on prétend justement être matériel. J'observe donc l'illogisme de cette prétention. Et pour une dernière fois, comme il s'agit ici de l'expérience subjective elle-même, je ne peux expliquer la façon dont elle se manifeste en parlant de l'expérience personnelle que j'en fait. C'est elle mon filtre personnelle. Je ne peux donc l'expliquer par elle-même et tomber dans un argument circulaire. J'espère que tu verras enfin qu'il y a vraiment problème.

Miteny 05/01/2017 11:46

Insulte et fuite.

Thomas 05/01/2017 11:28

Miteny: blablabla...

Soumet-toi aux règles de la logique et de la science ou va te faire voir.

En attendant laisse-nous, Stéphane et moi, discuter entre grandes personnes.

Miteny 05/01/2017 11:13

Non Thomas, tu t'intéresses pas à ce que dit Stéphane, tu lui répètes tes conneries. Arrête de prendre les gens pour des cons. Tu refuses le dialogue. Ton but n'est pas de dialoguer parce que tu es fou.
Quand quelqu'un fuit le dialogue, c'est qu'il a quelque chose à se reprocher : tu fuis le dialogue, donc tu sais que tu mens, tu sais que tu es un escroc. Tu sais que je le sais, et je sais que tu sais que je le sais. Alors arrête de faire semblant de ne pas savoir.

Miteny 05/01/2017 11:08

Lucifer n'est pas un personnage enfantin, abruti, c'est ton maître. Tu refuses le débat, tout le monde le voit. Pourquoi ? Parce que tu sais que j'ai raison.
Cet abruti veut me convaincre... en fuyant !!

Thomas 05/01/2017 10:26

Miteny: désolé, je ne discute qu'avec les gens qui acceptent les règle du débat scientifique.
Donc je ne dialogue pas avec des gens qui insulte et invoquent des personnage enfantins comme Lucifer.

Tu a vu??? Stéphane et moi on n'est pas d'accord mais on s'intéresse à ce que dit l'autre, on s'insulte pas, on n'invoque pas le diable, on emploit des arguments, etc.
Moi j'espère qu'un jour je pourrait avoir une discussion du meme genre avec toi. Mais pour l'instant tu n'est pas près. Tu a besoin de voir un psy, de grandir un peu, d'apprendre à gérer la contrariété, etc.

Thomas 05/01/2017 10:23

Stéphane:
Tu dit:"Mais justement, mon but n'est pas d'arriver à définir ce qu'est la subjectivité intrinsèquement, car c'est impossible."
>>>Dans ce cas, tes critique de la position scientifique ne tiennent plus.

Tu dit:"Tout ce que je fais, c'est affirmer que ce que nous OBSERVONS de la conscience subjective (donc AVANT MÊME de la définir) ne peut s'expliquer à l'aide des concepts dont la science se sert pour décrire notre univers."
>>>En gros, tu dit que le vocabulaire et les concepts humain sont actuellement défaillant pour décrire le phénomène.
Mais tout comme le mot "chien" n'aboie pas, de meme ta remarque ne prouve en aucun cas ta théorie de l'immatérialité de la conscience.

Tu dit:"Il y a ce phénomène de la conscience, nous "l'observons", et ce que nous en observons ne peut s'expliquer par aucun des concepts dont la science se sert pour décrire notre monde. "
>>>En fait tu confond deux choses: le phénomène objectivable et l'expérience personnelle que l'on en fait. Le premier s'explique très bien matériellement, le second ne pose aucun problème épistémologique.

Miteny 04/01/2017 22:50

Si tu veux dialoguer sur le sujet, Thomas, tu me fais signe. En attendant, tout le monde voit que tu fuis le dialogue, parce que tu sais que j'ai raison.
Thomas, avec detecteur d'ailleurs, est lui-même la meilleure preuve de l'existence de Satan. Il est totalement soumis au diable. Lucifer lui demanderait de nier l'existence du soleil, il le ferait. Il a totalement perdu la raison : tout ce qu'il a trouvé de mieux à faire c'est d'inonder le blog de coms débiles.
C'est assez fascinant à observer en fait, le comportement d'un individu qui a perdu toute liberté et dont la seule raison d'être est d'exécuter les ordres de Lucifer. Hallucinant.

Stephane 04/01/2017 22:33

@Thomas

Tu dis : "Mais si une personne se met à vouloir interroger la NATURE de la subjectivitée, alors il lui appartient d'en proposer une définition (de la nature, pas de la subjectivité) et de la valider scientifiquement."

Mais justement, mon but n'est pas d'arriver à définir ce qu'est la subjectivité intrinsèquement, car c'est impossible. En fait, c'est bien plus simple que cela. Tout ce que je fais, c'est affirmer que ce que nous OBSERVONS de la conscience subjective (donc AVANT MÊME de la définir) ne peut s'expliquer à l'aide des concepts dont la science se sert pour décrire notre univers.

Bien entendu, j'extrapole et je philosophe ensuite sur ce que tout cela nous dit de sa nature, mais j'ai même pas besoin de faire ça en fait. C'est très simple : Il y a ce phénomène de la conscience, nous "l'observons", et ce que nous en observons ne peut s'expliquer par aucun des concepts dont la science se sert pour décrire notre monde. C'est pas un problème de définition, c'est un problème à l'étape même de l'observation. Voilà pourquoi bien peu de scientifiques nient la réalité du problème. Il y a un fossé explicatif indéniable entre notre observation du phénomène, et nos concepts servant à décrire le monde dont il émerge. C'est bête comme bonjour.

Thomas 04/01/2017 19:53

Miteny:
Je rappel que dès que tu a envie que nous ayons une discussion scientifique tout les deux, tu me fait signe.
En attendant tu a perdu.

Miteny 04/01/2017 08:52

Thomas, tu n'as donc aucun problème avec ta conscience ? Mentir est ton plaisir, c'est ça ?

Thomas 04/01/2017 08:39

Miteny: Tu est si mignon!!! On dirait un enfant qui a appris que le père Noel n'existe pas et essaye de faire qd mm qu'il existait!!!

Thomas 04/01/2017 08:38

Stéphane:
Tu dit:"On dirait que tu n'as pas tenu compte de mes arguments. Je te trouve un peu de mauvaise foi ici, à moins que tu manques un peu d'informations."
>>>Peut-tu citer UNE SEULE publication scientifique qui établisse quoi que ce soit sur une notion par ailleurs non scientifiquement définie???? UNE SEULE.

Par ailleur tu n'a pas compris ce que je t'ai dit.
Aucun scientifique ne nie la dimension subjective des sensation (beaucoup, en revanche, récuse l'emploi du mot quale par certains philosophes).
En revanche, "subjectif" est très clair chez eux et est lié à la notion épistémologique d'observateur.
La subjectivitée est ACTEE en science. D'ailleur toi-meme tu ne la remet pas en question: tu l'observe.
Tout comme les lois de l'Univers sont ACTEE en science et personne ne les remet en question.
Mais si une personne se met à vouloir interroger la NATURE de la subjectivitée, alors il lui appartient d'en proposer une définition (de la nature, pas de la subjectivité) et de la valider scientifiquement. Sinon ce qu'il dit c'est de la merde en barre.
Définit-moi la NATURE de la subjectivitée après on en reparle.
(Tout comme les quelque scientifiques qui ont interrogé la NATURE des lois de l'univers se sont heurté au pb du principe anthropique, tautologie qui ne tient pas la route épistémologiquement)

Miteny 03/01/2017 20:50

Pas du tout, Thomas. Tu refuses le dialogue parce que tu as peur. Tu n'as pas honte ? Tu dors bien ? Tu n'as pas de problèmes avec ta conscience ?
Si je discute avec toi, ce n'est pas pour moi, mais pour toi, pour que tu ouvres les yeux. ça te dérange de mentir comme ça ? Tu arrives à continuer à te respecter ? Pourquoi tu te méprises autant ? Si tu as la moindre considération pour toi même, arrête de te mentir, tu te fais du mal.

Stephane 03/01/2017 20:23

@Thomas

On dirait que tu n'as pas tenu compte de mes arguments. Je te trouve un peu de mauvaise foi ici, à moins que tu manques un peu d'informations. Le problème pour définir la subjectivité est inhérent à ce qu'elle est Thomas, et c'est une difficulté reconnue de tous. Les formulations que j'utilise pour la définir sont celles qu'utilisent à peu près tout le monde qui s'y intéresse, même les chercheurs, et personne ne peut faire moins flou que cela. On peut tester ça d'ailleurs...

Je te lance un défi. Essaye de me trouver une définition satisfaisante des expériences subjectives ou des qualia (bref de la subjectivité ou de la sentience) qui :

1- Ne la dépouille PAS justement de sa dimension proprement subjective (donc pas l'une de ces banales analogies avec des phénomènes matériels purement objectifs comme des computations, traitement de données, etc.)

2- Qui n'intègre pas déjà la subjectivité dans la définition.

Thomas 03/01/2017 18:28

Miteny: je te rappel que tu a perdu.
Et tu a toi-meme reconnu refuser les règle du débat scientifique (tout le monde pourra le lire plus bas).

Donc si tu a espoir de sauver quelque chose de ta démo, tu doit te plier aux règle.
En attendant, j'ai gagné et tu a perdu.

Miteny 03/01/2017 17:57

Blabla blabla. Ici on ne discute que de l'insuffisance du corps. Si tu veux parler d'autre chose, va ailleurs. De plus, ce n'est pas moi qui insulte : au contraire, la victime, l'insulté, c'est moi. Victime d'insultes, de calomnies et aussi de mensonges horribles comme celui qui consiste à faire semblant de ne pas comprendre la différence douleur/pas douleur ni la relation cause/effet.

Thomas 03/01/2017 17:43

Miteny:
Pose-toi les bonne questions: comment ça se fait que les personne les plus logiques, les plus polies, les plus respectueuse, tu finit toujours par les insulter???? Tu croit pas que ta un problème de communication????
Même ce charlot de Kader A, malgré ses loufoqueries, il te parlait super bien et avec un respect immérité. Et même lui tu l'a insulté. Pareil pour Rovelli et Villani, que tu insultes régulièrement alors qu'il ton jamais manqué de respect.
En fait, ne pas être d'accord avec toi c'est déjà une agression à tes yeux. Rien que pour ce handicap-là tu n'a aucune chance de réussir scientifiquement, à moins de le corriger (chose à laquel tu n'est pas prêt hélas)

Miteny 03/01/2017 10:49

Stéphane : tu vois bien que Thomas raconte n'importe quoi. Son but premier est de contredire, même si cette contradiction n'a aucun sens. Il serait capable de dire les mêmes conneries pour nier l'existence du soleil. Thomas est un troll.

Thomas 03/01/2017 08:22

Stéphane:
Tu dit:"Bref, le problème dans l'imprécision du concept de subjectivité n'est pas celui de personnes comme moi qui le définissent mal, mais est plutôt carrément le résultat de ce qu'est une expérience subjective à la base."
>>>Complètement FAUX!!!!

Sérieux, il faut que tu te mette un peu à bouquiner les bases en sciences cognitive et en épistémologie. Ca t'évitra d'affirmer des choses aussi absudes!!!

En tout cas, toi et moi sommes d'accord sur ça:
-Tu ne peut pas définir le concept de "subjectivité"
-Donc tu conçoit la subjectivité de manière floue, grossière, donc non scientifique
-Donc toute critique que tu fait de la science quant à sa manière de traiter ce que TU conçoit comme étant la "subjectivité" et que tu considère heurter la "logique" et le "bon gros sens" (qui sont pourtant épistémologiquement antinomique car la logique contredit le bon sens) est nulle et non avenue.

Miteny 03/01/2017 00:34

Attention Stéphane. Il est impossible de discuter avec Thomas : c'est un malade, un obscurantiste. Il n'a aucune envie de dialoguer, mais seulement de polluer et de saboter. Il est comme cette pourriture de detecteur : entièrement dédié au mensonge. Oui ça existe.

Miteny 03/01/2017 00:25

Désolé, j'ai posé des questions. Tu as répondu, fin de l'histoire.
Je rappelle où en est la discussion avec Thomas.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Stephane 02/01/2017 22:19

@Thomas

Tu dis : Je répètte: TANT QUE TU N'AURA PAS DEFINI TES CONCEPT ET PROUVER LEUR VALIDITEE ton discourt c'est de la merde en barre (soit dit sans vouloir manquer de respect à ta personne)."

Prenons par exemple le concept d'expérience subjective ou de qualia, que je soupçonne être l'un de ceux que tu considère comme mal définis. Le problème Thomas, c'est que tu voudrais que l'on puisse définir ou conceptualiser de façon plus précise ce qu'est une expérience subjective, tout comme on arrive à le faire pour le CONTENU de ces expériences (des formes, des objets, des phénomènes qui peuvent être décris par des moyens concrets et objectifs). Mais ça ne marche pas comme ça et c'est évident pourquoi ca ne peut pas fonctionner.

Tous nos concepts proviennent du contenu de nos expériences subjectives, n'est-ce pas ? Donc ils sont adéquats tant qu'ils servent à définir d'autres contenus de nos expériences. Exemple : Tout le monde a déjà vu un cercle. Donc, le cercle peut ensuite servir à définir plusieurs autres choses que nous expérimentons et qui comportent la forme circulaire. Une planète par exemple.

Le problème dans le cas présent, c'est qu'on essaie de définir non pas le contenu de l'expérience, mais bien l'expérience elle-même. C'est-à-dire le fait que non seulement il existe un univers, des choses, de la matière, du mouvement, des échanges d'énergie, etc... mais qu'en plus, tout cela n'existe pas dans le noir, dans le néant, mais est su, connu, observé subjectivement, expérimenté subjectivement. En fait, aucun mot ne peut faire l'affaire car encore une fois, nos mots et nos concepts sont issus du contenu de nos expériences, et du coup, ils ne peuvent être adéquats pour définir l'expérience elle-même.

C'est la raison pour laquelle les scientifiques eux-même n'ont pas le choix de se servir des concepts de la psychologie populaire (souvent dénigrée à tort dans les débats sur la conscience) pour décrire ce qu'est la subjectivité, car il n'existe rien de mieux de toute façon. "raw feels". "What it's like to be..." etc. Ces formulations sont dans la bouche de tous, même des chercheurs les plus sérieux. On ne peut faire mieux Thomas.

Bref, le problème dans l'imprécision du concept de subjectivité n'est pas celui de personnes comme moi qui le définissent mal, mais est plutôt carrément le résultat de ce qu'est une expérience subjective à la base. Non seulement moi, mais personne ne peut faire mieux pour la définir, y compris les scientifiques. Et c'est en soi une très, très forte indication du problème de la conscience.

Thomas 02/01/2017 11:33

Mais au moins je reconnait une chose à Stéphane, c'est qu'il est possible d'avoir un dialogue cordial et respectueu avec lui.

Miteny, lui, est kéblo sur ses copier-collers et ses insultes.

Thomas 02/01/2017 11:32

Stéphane:
Je m'associe aux critique de Veritas.

Tu dit:"Et d'un point de vue logique, il y a une incompatibilité entre la facon dont se manifeste la conscience, et nos concepts pour décrire la réalité."
>>>Je répètte: TANT QUE TU N'AURA PAS DEFINI TES CONCEPT ET PROUVER LEUR VALIDITEE ton discourt c'est de la merde en barre (soit dit sans vouloir manquer de respect à ta personne).

Miteny 01/01/2017 18:44

veritas, c'est encore cet abruti de detecteur. Je t'ai déjà dit que tu étais viré ! Prends tes pilules et ferme la définitivement.

Miteny 01/01/2017 18:42

veritas, tu n'es qu'un abruti. Tu n'apportes aucun argument. Tu parles de tes croyances puis tu insultes.

Stephane 31/12/2016 21:24

Evidemment, on pense que les gens se contredisent quand on arrive justement pas à comprendre ce qu'ils disent ou à se souvenir de se qu'ils disent. Et quand on ne sait pas quoi répondre une fois qu'on finit par comprendre, on s'en sort en se moquant et en insultant. Point de vue folie, tu es de loin notre maître à tous. :-)

veritas 31/12/2016 20:44

ça fait 7 ans que ce cinglé de Stéphane fréquente ce blog pour dire tout et son contraire !
la folie existe ça c'est clair ! pfffffff .........

veritas 31/12/2016 20:38

miteny en 2009 : "Je vis dans un monde peuplé d’enflures comme Stéphane, qui, après 2000 commentaires, a fini par avouer que je constatais bien « mêmes causes=>effets différents » c'est-à-dire un viol du principe de causalité (les mêmes causes engendrent les mêmes effets). Mais comme son unique but est de combattre la vérité, il se met maintenant à dire que ce principe n’est pas un principe (j’ai oublié de vous dire qu’en plus d’être méchant, il est con). "

miteny :
Le corps suffit: la théorie de Stéphane.

Publié le 7 mars 2008 par Miteny :
"D’après Stéphane, il est possible que le corps suffise"




si tu crois que je vais discuter avec un cinglé dans ton genre mon pauvre Stéphane , tu te trompes , les pauv'types comme toi et miteny je chie dessus !
tu as pensé à te faire soigner ? un tarif de groupe avec miteny est surement possible .

Stephane 31/12/2016 19:58

@Veritas

"c'est bien le contraire , andouille !"

Faux! Je ne dis pas qu'on invite des philosophes pour participer aux expériences en neurologie. Je dis que quiconque se penche sur la nature intrinsèque de la conscience doit faire appel à la philosophie car la conscience résiste en partie à la méthode scientifique et que cela pose des question sur la nature et le lien entre nos concepts de matière et de conscience. D'ailleurs, de plus en plus de congrès et de conférences sur le sujet regroupent à la fois des scientifiques et des philosophes. Et certains neuroscientifiques sont même les deux.

"pour les cons comme Stéphane il y a d'un coté le monde objectif et de l'autre le monde subjectif "

Encore une preuve que tu lis en diagonal parce que tu as trop hâte de répondre en insultant, ou bien que ton intellect est trop limité pour participer à cette discussion, ou peut-être que tu as de graves problèmes de mémoire, je sais pas trop. J'ai dis un milliard de fois que dans la réalité des chose, il n'y avait pas d'incompatibilité, de multiples natures des choses. Mais que dans nos concepts, si! J'ai dit un milliard de fois que le concept d'un monde purement objectif à la source de tout représentait la pensée implicite de la communauté scientifique, PAS LA MIENNE. Donc, t'es tellement incapable de suivre la discussion que tu m'accuses de la chose que, moi, je reproche justement aux scientifiques sans arrêt.

D'ailleurs, au fond, comme tu dis toi-même que nos concepts pour décrire la réalité sont imparfaits, rien ne t'empêche d'être d'accord avec moi quand je dis que la conscience est une propriété fondamentale de la réalité, non ? Car au fond, ça veut juste dire que la réalité fondamentale à la base de tout est obligatoirement d'une nature qui permet l'émergence de la conscience et de la subjectivité (comme c'est le cas pour tous les autres phénomènes, ce qui est une logique qui ne peut être remise en cause, n'est-ce pas). Et comme il se trouve qu'il est impossible de décrire entièrement les qualia par des outils "objectifs" (choisis un autre mot si ça t'arrange) et qu'absolument rien ne permet d'envisager le contraire, ça veut dire que la nature de la réalité fondamentale qui a tout engendré ne peut, elle-même, se décrire ou s'exprimer entièrement par des valeurs objectives (chiffres ou autres).

Maintenant, écris-toi un mémo quelque part pour ne pas oublier ce que je dis vraiment.

veritas 31/12/2016 12:55

EDIT : venant d'un
quand son

veritas 31/12/2016 12:51

"Pour ce qui est de l'approche philosophique qui serait en passe d'être écrabouillée, voilà qui démontre que tu confonds tes croyances avec ce qui se passe vraiment,"



c'est bien le contraire , andouille !!! ( en même temps venant un pauv'type qui croit que sa conscience existe même quand sont cerveau ne marche pas , mais quel guignol ce Stéphane ! )

le pauvre Stéphane qui se vautre dans des affirmations gratuites vielles comme le monde , autant expliquer à une huître que des concepts antinomiques peuvent décrire la même chose : objectif et subjectif c'est l'absence de représentation plus adéquate de la réalité des phénomènes qui nous oblige, selon le cas, à adopter un des deux modèles, alors même qu'ils sont antinomiques .


pour les cons comme Stéphane il y a d'un coté le monde objectif et de l'autre le monde subjectif , mais quel crétin !!! on se croirait au XVII quand certains affirmaient que la lumière était faite d'ondes et d'autres qui affirmaient qu'elle était faite de particules , des concepts antinomiques ! maintenant les théories scientifiques modernes accordent à tous les objets une double nature d'onde et de corpuscule .

et l'autre con de Miteny qui se prend pour un messie ............ c'est plus que pitoyable .

en tous cas il est clair que ce ne sont pas des crétins comme Stéphane et Miteny qui font la science , rien que des pauv'types englués dans leur croyance ( et en + ils se croient intelligents , c'est pitoyable )

Stephane 31/12/2016 01:17

oups j'ai écrit au milieu de la citation, désolé.

Stephane 31/12/2016 01:15

"pauvre StépL'approche philosophique est devenue indispensable, puisque la conscience est tellement problématique hane qui dit tout et son contraire : c'est pas scientifique mais je suis d'accord avec miteny qui dit que c'est scientifique "

Si je dois t'apprendre à lire, on est pas sorti de l'auberge...

Pour ce qui est de l'approche philosophique qui serait en passe d'êre écrabouillée, voilà qui démontre que tu confonds tes croyances avec ce qui se passe vraiment, et que tu ne saisis même pas encore le problème que pose la conscience au matérialisme. Mon pauvre Veritas, d'un point de vue strictement matériel et physique, absolument rien ne peut expliquer l'existence de la moindre expérience subjective ou perception qualitative dans cet univers. D'un point de vue strictement matériel et physique, il ne devrait y avoir rien d'autre que du mouvement et des échanges énergétiques dans le noir le plus total, donc sans perception consciente de quelque ordre que ce soit. Devant une telle anomalie, les recherches sur le phénomène de la conscience deviendront ainsi de plus en plus interdisciplinaire, c'est obligé.

Miteny 30/12/2016 23:11

Tu piges rien, veritas. Oui c'est de la science... DE LA SCIENCE. Car l'insuffisance du corps est aussi simple et évidente que l'existence du soleil. C'est scientifique l'existence du soleil, abruti dégénéré ?

veritas 30/12/2016 22:06

pauvre Stéphane qui dit tout et son contraire : c'est pas scientifique mais je suis d'accord avec miteny qui dit que c'est scientifique ! ( tu travailles dans quel cirque ? )
un enfant de 10 ans comprend bien que miteny donne dans l'argument circulaire .
en plus tu mélanges tout : c'est bien l'approche philosophique ( vielle comme le monde ) qui est en passe d'être écrabouillé par la science , la révolution n'est surement celle que tu attends ( andouille ) .

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1628946-le-cerveau-humain-abriterait-la-conscience-et-si-la-science-eventrait-le-concept-d-ame.html

Stephane 30/12/2016 18:18

Veritas, je vais te répéter ce que je dis sans arrêt. La validité scientifique d'une affirmation ou d'une expérience repose sur un ensemble de critères très pointus avec lesquels je ne suis pas familier. Mais il a raison de dire que je suis d'accord avec lui à l'effet que sa demo illustre le problème que pose la conscience au physicalisme. Scientifique ou pas, cela demeure logique et c'est ce que j'approuve.

D'ailleurs, puisque je ne cherche pas à fournir de preuves scientifiques, mais plutôt des arguments logiques, je peux à la fois parler de ce que disent les philosophes et les scientifiques. Et il est indéniable que l'approche philosophique de la conscience est devenue avec le temps très importante, voir même indispensable, pour tenter de comprendre la nature de cette dernière et son lien avec la matière. Le problème qu'elle pose à nos concepts demande cela. Et je crois que les scientifiques eux-mêmes, qui demeurent bloqués depuis un sacré bout de temps au stade des corrélations entre activité cérébrale et états subjectifs, sont devenus relativement à l'aise avec l'implication de la philosophie dans ce domaine. On a pas le choix.

véritas 30/12/2016 07:23

"D'abord, pas juste ma logique à moi. mais celle d'un certains nombre de penseurs, de philosophes "



il ne faut pas confondre discours philosophique et discours scientifique , comme le fait miteny .

veritas 30/12/2016 07:18

"Mais j'ai pourtant dit très souvent que la validité scientifique de sa démo n'était pas ce qui m'intéressait "


Donc quand miteny dit que tu es d'accord avec lui ( il dit que c'est scientifique ) il ment .
Tu n'es pas d'accord pour dire que c'est scientifique .

Stephane 29/12/2016 20:02

@Thomas

Tu dis : "Si tu le peut pas, c'est bien que ton hypothèse (et celle de Miteny) est pour l'instant scientifiquement fausse."

Mais j'ai pourtant dit très souvent que la validité scientifique de sa démo n'était pas ce qui m'intéressait, mais simplement la logique de la chose. Même chose pour mes propres arguments d'ailleurs. Et d'un point de vue logique, il y a une incompatibilité entre la facon dont se manifeste la conscience, et nos concepts pour décrire la réalité. Si ce n'était pas le cas, la conscience ne serait pas le grand mystère qu'elle est (de l'aveu même des scientifiques).

Tu dis : "La science n'a pas à "fournir des preuves pour justifier" ça n'a pas de sens. La science émet des conditions qui, si elles sont réunie, vont permettre l'observation d'un phénomène. C'est pour ça qu'on dit qu'elle est prédictive"

Je suis d'accord, la science n'a pas à fournir de preuve qu'il est justifié de croire qu'on pourra un jour expliquer totalement la conscience par les lois purement objectives de la matière sans besoin d'en dévier (puisqu'elle s'intéresse uniquement à ce qu'elle peut tester et prédire actuellement par sa méthode). Mais je t'ai simplement dit cela parce que tu me demandais de fournir une preuve scientifique du fait qu'il faudrait en dévier pour expliquer totalement la conscience. Je te rappelle que puisque la subjectivité échappe en partie à la méthode scientifique (faisant d'ailleurs d'elle le mystère qu'elle est), les débats d'idées logiques et d'interprétations personnelles sont inévitables pour tenter d'en comprendre la nature et son lien précis avec la matière. Même les scientifiques n'y font pas exception. J'essaye donc simplement de déterminer par la logique et le gros bon sens s'il faut dévier ou pas des lois connues de la matière pour expliquer la conscience. Il était donc inutile de me demander des preuves scientifiques. Ce sont des arguments logiques que je peux fournir.

Tu dis : "Plutôt TA logique à partir de TES concept, lesquels n'on pas encore été ni définis ni validés."

D'abord, pas juste ma logique à moi. mais celle d'un certains nombre de penseurs, de philosophes (car cette question est tout aussi philosophique que scientifique désormais) et même de scientifiques, qui admettent croire que la conscience représente peut-être un aspect fondamental et intrinsèque du réel. En fait, comme tu ne sembles pas vraiment admettre que la plupart des scientifiques croient que le réel qui existe à la source de tout, (y compris de nos perceptions) est d'une nature purement objective (donc ne possède pas le moindre degré de perception consciente ou subjective que ce soit), pourquoi serais-tu à priori en désaccord avec cette idée ?

Tu dis : "Ce n'est pas ce que disent les épistémologue. Je t'invite à lire notamment ce que dise à ce sujet Claudine Tiercelin et Edgar Morin."

Après quelques recherches je n'ai pu trouver de citations de leur part sur la question. Je serais heureux de les commenter si tu peux m'en fournir. Mais ce que je sais, c'est qu'en dehors des corrélations entre les états subjectifs rapportés par les sujets et leur activité cérébrale, je ne connais aucune façon de prouver scientifiquement l'existence de la composante phénoménale et subjective de la conscience, donc encore moins d'étudier cette dernière DIRECTEMENT par la méthode scientifique (donc pas seulement par le biais de ce que le sujet en dit).

Tu dis :"C'est totalement faux. Tu confond tout: piste de recherche, modèle heuristique, hypothèse scientifique, opinion personnelle, croyance religieuse."

C'est pas faux du tout. Cette incompatibilité dans nos concepts (pas dans le réel mais dans nos concepts) est justement ce qui explique pourquoi la conscience est si mystérieuse. Il y a un fossé explicatif évident entre les dimensions physique et phénoménale de la conscience, que même les scientifiques les plus mainstreams traditionnels admettent (ne serait-ce que du bout des lèvres).

Miteny 29/12/2016 18:18

Voilà tout ce dont Thomas est capable maintenant : des insultes.

Miteny 29/12/2016 18:17

Thomas est fou à lier. Il parle tout seul. Il n'a pas la moindre envie de dialoguer. Certes il a essayé : mais alors il a compris que j'avais bien raison et depuis il sort ses conneries sans s'occuper une seconde de ce que l'autre peut répondre.

Thomas 29/12/2016 10:29

Stéphane: la réponse précédente s'adressait à toi, bien sur.

(Le jour où Miteny sera émotionnellement capable de supporter la contradiction et de mener sa pensée de manière rationnelle n'est hélas pas pour demain.)

Thomas 29/12/2016 10:28

Tu dit:"Non je ne le peux pas, tout comme tu ne peux pas me fournir de preuves scientifiques pour justifier qu'on puisse continuer de croire qu'on pourra un jour expliquer entièrement la conscience subjective par les lois de la matière connues et des mécanismes purement objectifs. "
>>>1)Si tu le peut pas, c'est bien que ton hypothèse (et celle de Miteny) est pour l'instant scientifiquement fausse.
2)La science n'a pas à "fournir des preuves pour justifier" ça n'a pas de sens. La science émet des conditions qui, si elles sont réunie, vont permettre l'observation d'un phénomène. C'est pour ça qu'on dit qu'elle est prédictive.
Donne-moi des conditions claire et reproductibles qui vont entrainer selon toi une observation sans équivoque et qui soutient tes affirmation après on en reparle. En attendant, excuse-moi mais d'un pdv scientifique tu est encore dans la bouillie conceptuelle (soit dit sans vouloir du tout te manquer de respect).
3)Tu ne définit pas les concept que tu emplois donc je peut rien dire de tes affirmations. En tout cas si on les emploit de manière classique, ce que tu dit ne veut rien dire scientifiquement.

Tu dit:"Dans un cas comme dans l'autre, c'est une question de logique et d'interprétations, voir même une question philosophique."
>>>Plutôt TA logique à partir de TES concept, lesquels n'on pas encore été ni définis ni validés.

Tu dit:"Et c'est ainsi puisque la subjectivité échappe (du moins en partie) à l'approche purement objective de la science."
>>>Ce n'est pas ce que disent les épistémologue. Je t'invite à lire notamment ce que dise à ce sujet Claudine Tiercelin et Edgar Morin.

Tu dit:" Certains chercheurs réalisent qu'il y a une certaine incompatibilité dans nos concepts qui rend l'émergence des qualia à partir d'un réel purement objectif sous-jacent impossible logiquement."
>>>C'est totalement faux. Tu confond tout: piste de recherche, modèle heuristique, hypothèse scientifique, opinion personnelle, croyance religieuse.
D'un pdv scientifique, seules comptent les preuves, les faits observable.
(Rappellons par exemple que Newton était complètement barré et que sa théorie de la gravitation était matinée de considération alchimiques, astrologiques et magique. La postérité à nettoyé tout ça pour ne garder que ses équation. Mais ce n'est pas parce que la physique newtonienne est valide dans un certain champ scientifique que ça valide en même temps tout les délires du bonhomme.)

Thomas 29/12/2016 10:17

Miteny:
Oui oui tu fait bien semblant de ne pas avoir perdu.
Mais toi et moi ont sait bien ce qu'il en est réellement.

Stephane 29/12/2016 00:15

@Thomas

Tu dis : ">>>Ah bon???? Tu peut citer une seule publication scientifique (auteurs, labos, date, titre, cote) qui apporte un élément de preuve ou des faits qui appuiraient cette déviance??"

Non je ne le peux pas, tout comme tu ne peux pas me fournir de preuves scientifiques pour justifier qu'on puisse continuer de croire qu'on pourra un jour expliquer entièrement la conscience subjective par les lois de la matière connues et des mécanismes purement objectifs.

Dans un cas comme dans l'autre, c'est une question de logique et d'interprétations, voir même une question philosophique. Et c'est ainsi puisque la subjectivité échappe (du moins en partie) à l'approche purement objective de la science. Et rien ne promet le moindre changement à cet égard. Voilà pourquoi il y a cette déviance dont je te parlais. Certains chercheurs réalisent qu'il y a une certaine incompatibilité dans nos concepts qui rend l'émergence des qualia à partir d'un réel purement objectif sous-jacent impossible logiquement. Et il remettent donc en question cette pensée répandue dans la communauté scientifique (que tu ne sembles pas admettre je ne sais trop pourquoi, c'est pourtant connu) à l'effet que le réel qui est à la source de tout ce qui existe est d'une nature purement et strictement objective.

Miteny 28/12/2016 23:17

Le dialogue scientifique a eu lieu et tu m'as donné raison. J'ai noté les dates :
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)

Thomas 28/12/2016 08:35

Miteny:
Rappel: si un jour te prend l'envie d'avoir un dialogue scientifique avec moi, fait-moi signe, hein.
Ce n'est pas paske tu a perdu qu'on ne peut plus se parler.

Thomas 28/12/2016 08:34

Stéphane:

Tu dit: "Tu es bien d'accord pour dire que dans le paradigme matérialiste actuel, "
>>>Ca commence mal: il n'y a pas de "paradigme matérialiste"
Ce sont les surnaturalistes qui emploit ce terme.
En science, il y a un truc qu'on appelle l'épistémologie. Et selon ce truc la charge de la preuve revient à celui qui affirme un truc en violation de ce qui a été prouvé par ailleur.

Tu continus: "dans la pensée de la plupart des scientifiques (pas tous par contre car certains comment à en dévier), "
>>>Ah bon???? Tu peut citer une seule publication scientifique (auteurs, labos, date, titre, cote) qui apporte un élément de preuve ou des faits qui appuiraient cette déviance???

Tu continus: "ce réel qui est à la base de tout est d'une nature qui est purement objective ?"
>>>Le réel n'est ni objectif, ni subjectif, car il est indépendant de tout observateur. Il n'est ni fini, ni infini, ni soumis au temps, ni à la matière, ni à l'énergie, ni à rien car tout ce que je vient de citer ce ne sont que des concept humain qui tentent de le réduire très grossièrement pour le rendre humainement intelligible.

Nom 22/10/2016 15:53

Bonjour.


Vous définissez le phénomène à observer de la même façon que Nagel... Un auteur qui affirme déjà que les qualia sont inaccessibles à autrui. L'expérience devient inutile puisque le résultat est fixé par la définition. Acceptons qu'il ne s'agit que d'une façon de fournir un exemple et passons à autre chose.

Vous citez Dennett, qui ne reconnaît pas l'existence des qualia. Il définit le concept puis conclut qu'il est invalide. Ce qui amène l'idée que la douleur peut être considérée d'un point de vue strictement physique. Je comprend toutefois que ce concept vous rebute et que vous vous en tiendrez aux qualia. Là est malheureusement le problème.

L'essentiel de votre démonstration est inutile, puisqu'elle se résume à dire que l'existence des qualia réfute le physicalisme/matérialisme.

Je vous propose cette question 1:

1. Les corps torturés ont-ils les réactions observées en raison des qualia (a) ou leur fonctionnement biologique suffit-il à les expliquer(b)?

a) Si les qualia sont la cause, ils existent: alors pourquoi dire qu'ils n'existent pas, puisqu'ils sont par définition inaccessibles? Autrement dit, pourquoi inventer le concept d'une chose inaccessible puis dire qu'elle n'existe pas puisque vous n'y avez pas accès?

b) Si le fonctionnement du corps suffit à expliquer ses réactions, pourquoi croire aux qualia s'ils n'ont pas d'effet?

Thomas 14/11/2016 09:38

Comme tu ne répond pas, NOM A GAGNE!!!!

Bravo Nom!!!!
Bienvenue au club!!!!

Thomas 13/11/2016 11:41

Et encore une réfutation valide de la démo de Miteny, une!!!
(Pauvre démo: elle n'est plus qu'un navire percer de toute parts....)

Thomas 11/11/2016 11:43

Nom: ah oui c'est une excellente analogie, ça. Effectivement Miteny réduit arbitrairement le champ des traits d'objectivation pour allouer une causalité surnaturelle à une modification (naturelle) de trait.

Nom 11/11/2016 01:25

Je le répète: la douleur existe, on connaît tous son effet, mais vous errez en disant que sa seule caractéristique et la seule perspective possible est que la douleur "fait mal". C'est comme de dire que l'eau est mouillée, de s'en tenir à ça comme définition, et de dire que la transmutation existe parce qu'à -50, notre eau se transforme en quelque chose de pas mouillé, la transmutation c'est magique, donc Dieu.

Thomas vous plante. En passant.

Miteny 10/11/2016 23:40

"Nom"
"Douleur" est un mot utilisé dans le langage pour désigner un fait réel : la sensation horrible que l'on ressent lorsqu'on est torturé par exemple. Ce sens fonctionne très bien : si vous continuez à nager dans le ridicule en niant la pertinence de ce sens, je veux bien venir vous montrer à quoi ça ressemble (avec mon rabot électrique ou ma scie sauteuse).
Faire semblant de ne pas comprendre le mot "douleur", c'est tout ce qu'ils ont les pauvres !
Arrêtez de raconter n'importe quoi sinon vous allez exploser en vol comme ce pauvre Thomas qui a perdu la raison à force de se croire plus malin qu'il ne l'est.

Nom 10/11/2016 18:48

On pourrait attribuer un sens qui fonctionne aux mots que vous utilisez, mais ce n'est pas celui que vous leur donnez, à commencer par "douleur".

Miteny 10/11/2016 14:26

"Nom".
A part des insultes, je ne vois rien dans ta réponse et surtout pas une réponse à la mienne. Donc quand je dis que je constate :
"mon corps frappé (cause) => (a pour effet) douleur" , tu confirmes que tu affirmes que cela n'a aucun sens ?
C'est tellement ridicule que c'en est comique. Mais ça vous plait d'être complètement stupide ou quoi ?

Nom 10/11/2016 13:32

Vous échouez même à comprendre un petit message de trois phrases? Comme quoi vous n'êtes vraiment pas très bon pour lire entre les lignes!

Je ne réponds pas à vos questions parce que votre erreur est dans l'impertinence de vos concepts, que je soutiens depuis le début. Quelqu'un qui sait lire et qui a deux sous de déduction l'aurait compris il y a longtemps.

À la fin, il critique votre conception de la connaissance, qu'il rapporte à une incompréhension fondamentale de la science, et devant votre réponse (qui ne fait que confirmer sa critique) il ne voit plus l'intérêt de vous parler.

Vous vous racontez des histoires.

Miteny 10/11/2016 10:11

Réponse d'autiste. De toute façon, je crois que tu es fou puisque tu trouves exceptionnel que mon cerveau soit dans mon corps (??!!)
Incroyable mais vrai !!
Je rappelle ce qu'il a dit : "TON corps est différent des autre lorsque tu observe l'expérience car c'est le SEUL à être connecté à ton cerveau."
C'est plein de fautes, et surtout complètement débile. Thomas tu te drogues ou pas ?

Miteny 10/11/2016 10:07

"Nom".
L'explication est entre les lignes ?? La bonne blague ! Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement. Mais bon... Vous ne concevez rien.
Donc vous comprenez pas mes questions ? Cause=> effet ça vous dépasse ?
PS : non, après 80 messages, il a compris qu'il avait perdu. Lire la fin.

Thomas 10/11/2016 07:39

Puisque tu ne peut pas proposer d'expérience faisant la différence entre les deux conception de la douleur, alors ta démo est invalide.

Rappel:
Si l'hypothèse H0 des scientifique est juste, autrement dit si la douleur n'est qu'un état, une configuration des neurone, alors ta démo ne marche pas.
Si ton hypothèse H1 est juste, autrement dit si ton expression "dans la réalité qui s'impose à moi" a un sens scientifiquement parlant, autrement dit que la douleur en tant que sensation se *perçoit* plutôt que s'*éprouve*, alors ta démo marcherait peut-être.

Comme tu n'a pas prouvé que H0 est fausse, alors tu n'a pas exclut un cas où ta démo ne marche pas, donc ta démo est invalide.

CQFD

J'ai gagné.

Nom 10/11/2016 03:30

L'erreur est dans l'impertinence de vos questions telles que vous les proposez.

L'explication remonte au début de la conversation.

Lire entre les lignes est un talent que les autistes n'ont pas. Je dis ça comme ça.

Miteny 09/11/2016 22:18

J'ai déjà répondu mille fois mais tu ne lis rien, tu ne comprends rien. De plus tes arguments sont plus débiles les uns que les autres : tu dis que les corps ne sont pas similaires mais tu refuses de dire lesquels sont différents des autres. C'est la preuve que tu mens de façon grossière.
Tu es ridicule.

Thomas 09/11/2016 18:52

Je répète: répond à ce questionnaire:
-Description de l'expérience:
-Résultat R0 si H0 vraie:
-Résultat R1 si H1 vraie:
-Preuve que R0=/=R1:
-Résultat expérimental (R0 ou R1):

Miteny 09/11/2016 10:00

"Nom" refuse de répondre aux questions sur le sujet, il est bref incapable de dire où je me trompe : il avoue implicitement que j'ai raison. Pire, il affirme que quand je dis qu'on reconnait la douleur à son côté douloureux, je dis n'importe quoi.
Pourquoi tant de bêtise ? ça vous apporte quoi ?

Thomas 09/11/2016 09:04

Pourquoi tu répond pas???? Je t'ai coincé, c'est ça????

Nom 09/11/2016 08:08

Elle l'exclut complètement?

Ah oui? Sur la base de quoi?

J'imagine que cette démo guérit aussi les maux de têtes, la peau sèche et le cancer?

Ce n'est pas que les questions soient difficiles, c'est que vous mettez un sens aux mots dedans auquel personne n'est d'accord.

Thomas 07/11/2016 12:11

(Note bien qu'en toute logique cette expérience devrait forcément etre un PREALABLE à ta démo, au risque sinon d'une logique circulaire.)

Thomas 07/11/2016 11:23

Non, ce n'est pas déjà fait.

Ou alors répond à ce questionnaire:
-Description de l'expérience:
-Résultat R0 si H0 vraie:
-Résultat R1 si H1 vraie:
-Preuve que R0=/=R1:
-Résultat expérimental (R0 ou R1):

Miteny 07/11/2016 10:41

Déjà fait. Mais en tant qu'autiste, Thomas ne peut le comprendre.

Thomas 07/11/2016 09:29

Affirmer ne suffit pas, Miteny.

On a déjà eu cette conversation.

Il faut que tu propose une expérience, avec deux résultats possible:
Si l'hypothèse H0 des scientifique est juste (autrement dit si la douleur n'est qu'un état, une configuration des neurone) alors on obtient un résultat R0.
Si ton hypothèse H1 est juste (autrement dit si ton expression "dans la réalité qui s'impose à moi" a un sens scientifiquement parlant, autrement dit que la douleur en tant que sensation se *perçoit* plutôt que s'*éprouve*) alors on obtient un résultat R1.
Bien sûr, il faudrait que R0 et R1 soient différents.

On réalise alors ton expérience et si on obtient R0 ta démo est invalide et si c'est R1 ta démo est valide.

Miteny 07/11/2016 00:40

Si, elle l'exclut complètement. Réponds aux questions.
La réalité qui s'impose à moi :
mon corps torturé => (a pour effet) douleur horrible au niveau de ce corps (je me trompe ?)
autre corps torturé => AUCUNE douleur au niveau de ce corps (je me trompe ?)
Ces questions sont-elles si difficiles ?

Nom 07/11/2016 00:26

Le point n'est pas que je prouve le postulat matérialiste: votre démonstration doit L'EXCLURE, sinon ce n'est pas une démonstration!

Vous savez, la science est un processus d'exclusion: on formule une hypothèse et on la teste. Si elle résiste au test, on la garde; sinon, on l'exclut. Mais elle n'est jamais vraiment "prouvée"! Une théorie s'établit en étant la seule qui résiste aux test... Mais votre démonstration n'exclut même pas la théorie matérialiste la plus simple!

Miteny 06/11/2016 23:48

"Nom".
On ne peut pas juste "considérer" que l'une est l'autre. Il faut le prouver ! Vous comprenez le principe de la preuve ou pas ??
C'est étonnant que vous ne compreniez pas que postuler quelque chose ne prouve rien.
Pourquoi jamais aucune réponse sur le sujet.
La réalité qui s'impose à moi :
mon corps torturé => (a pour effet) douleur horrible au niveau de ce corps (je me trompe ?)
autre corps torturé => AUCUNE douleur au niveau de ce corps (je me trompe ?)
Ces questions sont-elles si difficiles ?

PS : mon train de pensée ne tourne pas à rond. Je fais autre chose, je pense à autre chose, mais sur ce blog, je réponds aux coms au cas où il y aurait un truc intelligent. Mais c'est rare... Par exemple, entre l'autre abruti qui ne sait qu'insulter, Thomas qui est incapable de répondre à une question ni d'avoir un discours cohérent et toi qui postule ce que tu veux prouver, c'est pas terrible.
Que quelqu'un me donne une seule raison de douter : soit pas de postulat, pas d'insulte, pas de comportement autiste (Thomas), mais plutôt un argument valable. Et là je m'incline et signe le chèque de 10000 Euros que j'ai promis.

Nom 06/11/2016 21:25

Il ne sert à rien de répondre à quelque chose lorsqu'on l'a déjà fait sous toutes les formulations possibles, sans trouver le moindre écho de compréhension.

Je viens de lire la FAQ pour rire, et la réponse au point 6 est franchement amusante.

Pour bien résumer, si on conceptualise la douleur d'une certaine façon, ça contredit ta démonstration, on a pas besoin d'expliquer quoi que ce soit par Dieu, et tu en es conscient. Et ta seule objection c'est "c'est pas la bonne définition bon". Pas besoin de le démontrer, après tout... En science on ne fait pas ça!

Le pire, c'est que la définition que tu donnes ( « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable ») ne contredit en rien celle des matérialistes (un événement physique dans le cerveau, grosso modo) qui considèrent que JUSTEMENT, l'une est l'autre.

J'imagine que rien de ce qu'on peut dire ne peut changer quoi que ce soit à ton train de pensée qui tourne en rond depuis plus de dix ans, cela dit.

Thomas 06/11/2016 16:59

Encore un argument à la "c'est celui qui dit qui y est"????
HA HA HA HA HA!!!!

Sauf que répéter 100 fois un truc qu'on a déjà réfuté, c'est pas se comporter en scientifique mais en autiste, Forest!!!! :D

Miteny 06/11/2016 14:00

Ah ouais.. Donc t'es complètement autiste en fait.

Thomas 06/11/2016 11:58

Un des signes de l'autisme est l'incapacité à aborder la contrariété de manière rationnelle. Un autre signe, c'est la répétition sans relache des phrase qui rassurent et dans lesquelles ont a placé des croyance ou des émotions.

Un des signes de la capacité à établir une discussion scientifique, c'est l'inquiétude constante de bien avoir compris ce que dit son interlocuteur, de reformuler ce qu'il a dit, de lui poser des question, de proposés des exemples, etc.

On voit très bien de quel coté est Miteny...

Miteny 05/11/2016 13:36

Evidemment, pas de réponse de la part de "nom". Sans doute parce qu'il n'a aucun argument. Ce que je dis est très simple, très trivial :
La réalité qui s'impose à moi :
mon corps torturé => (a pour effet) douleur horrible au niveau de ce corps
autre corps torturé => AUCUNE douleur au niveau de ce corps
L'énorme différence entre les effets (douleur/pas douleur) ne s'explique pas matériellement car les causes matérielles en jeu sont similaires.
Aussi incroyable que cela paraisse, il est totalement impossible de leur faire comprendre cela. Ils sont complètement corrompus, c'est la seule explication possible.
On ne peut pas leur pardonner.

Nom 05/11/2016 02:39

La métaphore est pourrie à vos yeux pour les raisons déjà énoncées, et votre révolte témoigne de votre immaturité intellectuelle.

Vous n'avez pas les capacités nécessaires pour traiter du sujet que vous avez choisi. Ce blogue échoue à convaincre de la pertinence de votre théorie et de votre crédibilité en tant qu'interlocuteur.

Il va sans dire que mon avis, tout comme le bon sens, ne trouvera aucune prise sur vous et que vous continuerez votre chemin - convaincu de détenir une vérité bafouée par tous les non-autistes et interlocuteurs de plus de six ans.

Miteny 04/11/2016 17:40

Mais quelle métaphore pourrie !!
Vous niez l'existence de la douleur, ce n'est quand même pas de ma faute. Et désolé, moi ce que je constate, c'est aucune sensation douloureuse engendrée par le corps de l'Australien quand il est frappé. C'est quand même révoltant d'avoir à expliquer ça !

Thomas 04/11/2016 08:31

(On notera que c'est ma n-ième personne qui dit à Miteny qu'il a un problème de conceptualisation et n'arrive pas à dépasser le niveau trivial. Mais à part ça c'est nous qui sommes cons, hein.)

Nom 04/11/2016 00:44

Vous ne comprenez même pas, après tous ces mots?

D'autres personnes ont un concept de la douleur qui fonctionne, c'est le vôtre qui est naïf et digne de rigolade, surtout lorsqu'on cherche à le scruter sous la loupe de la science. Pense-y: il faut faire appel à DIEU pour que le concept fonctionne, et l'alternative est un monde que tu juges tellement dénué de sens que tu ne veux même pas le décrire!

Je vous explique que les étoiles sont énormes mais très loin, et vous répondez que je nie l'existence des étoiles - parce que des étoiles, c'est très petit, on le voit bien, c'est même une évidence. Je suis un ennemi de la vérité...!

Miteny 03/11/2016 12:52

"Nom" considère donc que la souffrance, l'horrible douleur que l'on ressent quand on est torturé, est un concept naïf digne de rigolade !!
On remarque donc d'une part que cet individu ne trouve rien de mieux que de faire semblant de ne pas comprendre ce qu'est la douleur, comme quoi il n'a vraiment plus aucun argument sérieux, et d'autre part qu'il profère là une horreur digne des plus grands psychopathes : il mériterait d'être jugé.
C'est quand même hallucinant de voir ces gens totalement rongés par la haine de la vérité au point de dire des conneries si grosses qu'on imaginerait pas que quelqu'un osât les proférer.
Je rappelle à tout hasard que la vérité est par définition une bonne chose. Connaitre la vérité permet de ne pas faire de bêtises, ou en tout cas d'en faire moins. Si ces gens détestent la vérité, c'est donc qu'ils veulent du mal à eux-mêmes et aux autres : ce sont des criminels.

Thomas 03/11/2016 11:00

(J'applaudi des deux mains à la remarque de "Nom"!!!!)

Nom 03/11/2016 04:02

"En flagrant délit de mensonge"...! MDR

"Observer ne signifie pas forcément voir" Et alors! Le point est que voir est une façon d'observer, alors je veux savoir si selon toi la douleur se voit! Si je peux l'observer avec mes yeux, je le ferai! Et c'est un moyen parmi d'autres, j'insiste sur celui-là parce qu'il en dit long, mais je suis bien ouvert à ce que tu définisses ton stupide concept de la douleur! Pour l'instant, il vole aussi haut que: "l'eau: c'est mouillé."

On ne répond pas à tes questions par "oui" ou "non" parce que nous sommes assez brillants pour voir que tu utilises le mot "douleur" pour parler d'autre chose que ce que nous désignons par ce mot... La réponse varie selon le sens qu'on lui donne, il n'y a donc aucune façon de te répondre sans grincer des dents, d'autant plus que nous trouvons le sens que tu lui donnes tout à fait naïf et, franchement, digne de rigolade.

La façon dont tu affirmes l'évidence de ta vision est aussi comique que si tu disais que les étoiles sont de toutes petites lumières accrochées dans le ciel en employant le même ton. Le problème, c'est que tu n'es plus un enfant et que tu devrais être capable d'un minimum de perspective sur tes idées.

Thomas 31/10/2016 11:22

Bref, tu NE BITE QUE DALLE.

Miteny 30/10/2016 20:13

Encore du grand n'importe quoi de la part de Thomas, qui, en parfait escroc, cherche à gagner du temps pour ne pas répondre. Je répète malgré tout : merci de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas la capacité d'engendrer une sensation douloureuse.

Miteny 30/10/2016 20:08

Nom.
Je n'ai pas dit ça. J'ai dit que observer ne signifiait pas forcément voir. Donc pris encore une fois en flagrant délit de mensonge et/ou de distorsion de la vérité.
Vous n'avez que ça. Vous êtes tous incapables de répondre à la moindre question, de suivre honnêtement un raisonnement simple. Avez vous seulement honte ? Personnellement, je serais mal avec moi-même si je mentais comme ça.
Je repose ma question car je suis là pour discuter avec tout le monde, même les plus voleurs : Je me trompe quand je dis que si le corps suffit alors la torture de n'importe quel corps sera la cause d'une sensation douloureuse au niveau de ce corps ?
(ils vont tous m'insulter et aucun ne répondra : lutter contre Satan, c'est dur !)

Nom 30/10/2016 17:51

Donc voir n'est pas une façon d'observer... Fascinant.

Décidément, votre ego est à l'épreuve de tout.

Thomas 30/10/2016 14:42

Bref:

La douleur est immatérielle pour toi, puisqu'on peut l'isoler de l'esprit: puisque tu conclut qqch du fait que tu n'a pas mal quand qqn en Australie reçoit une brique sur le pied, c'est que pour toi la sensation de douleur est OBJECTIVE et qu'avoir mal c'est la PERCEVOIR (alors qu'en fait elle es SUBJECTIVE et avoir mal c'est en faire l'EXPERIENCE INTERNE).
Donc pour toi la douleur est indépendante du corps donc elle est immatérielle.

Miteny 29/10/2016 12:49

Lâches et stupides, voilà comment sont mes ennemis.
Le corps suffit ça veut dire : n'importe quel corps frappé => douleur au niveau de ce corps... Même ça, cet abruti ne le comprend pas. Et en plus ce crétin alcoolique confond "observer" et "voir" !!!
Quel gland....
Vous partez parce que vous savez très bien que vous êtes une grosse nullité. Bon débarras.

Nom 29/10/2016 01:42

Vous voulez observer quelque chose et vous vous foutez de si vous pouvez la voir avec vos yeux ^^ Vous êtes un cas.

J'aimerais dire que vous avez prouvé qu'un corps ne peut pas faire de magie tout seul, mais vous avez tellement bâclé votre travail que vous n'avez même pas réussi cet "exploit".

Allez, votre avis et votre sort m'indiffèrent. Poursuivez donc votre croisade contre ces mécréants qui croient être plusieurs corps...

Miteny 29/10/2016 01:06

Je m'en fous que la douleur soit visible ou pas. Tout ce que vous savez faire, c'est faire semblant de ne pas comprendre ce que c'est, pour le plus grand mépris des gens qui souffrent. C'est pathétique et ridicule (et criminel).
Evidemment, vous déformez ce que dit Villani parce que vous êtes un escroc, un menteur.
Voilà tout l'héroisme de cet abruti, de ce criminel : il fait semblant de ne pas savoir ce qu'est la douleur, insulte, puis se casse sous prétexte qu'il serait trop intelligent pour me parler. ça donne envie de vomir..
En tout cas ça montre bien qu'ils n'ont rien dans la tête.
Le corps suffit ça veut dire : n'importe quel corps frappé => douleur au niveau de ce corps... Ce n'est pas du tout ce que je constate, évidemment. Je le dis et je me fais insulter comme du poisson pourri.
Des merdes pareilles, j'aurais jamais cru que ça pouvait exister !!!
Riez tant que vous pouvez encore rire.

Nom 29/10/2016 00:05

Vous n'êtes même pas foutu de dire si cette souffrance est visible, et vous dites l'avoir définie?

Villani n'a jamais dit que la douleur était autre chose que physique + il a toujours soutenu que la science ne s'y intéressait pas en tant que quale, seulement en tant que phénomène objectivable, etc.

Vous citez qui vous voulez comme vous voulez, sans vous soucier de ce qu'ils voulaient dire. Vous êtes un ignare et un cancre.

Je cesse ici, j'ai bien assez de matériel pour faire rire mes amis.

De vous, bien sûr.

Miteny 28/10/2016 23:02

J'ai défini la douleur, la souffrance horrible qu'on ressent quand on a mal. Même Villani a dit que la science admettait son existence.
Donc c'est bon, c'est défini. Mais si vous avez des difficultés de comprendre de quoi je parle, je me ferai un plaisir de vous mettre une grosse baffe, de sorte à ce que vous "visualisiez" correctement de quoi je parle.
Ces escrocs me donnent envie de vomir....

Nom 28/10/2016 22:25

Vous refusez de définir la douleur correctement pour parvenir à votre conclusion?

Vous allez même jusqu'à retirer votre définition parce qu'on la critique, sans même la remplacer?

En gros, la seule mesure de votre expérience c'est d'observer s'il y a de la douleur, mais vous ne voulez volontairement pas savoir toutes les façons de l'observer, ou même ce que c'est?

Puis vous m'accusez d'être malhonnête?

C'est de l'hypocrisie pure et simple.

Miteny 28/10/2016 21:40

"Nom". Vous mentez comme vous respirez. Je retire la phrase "une douleur ne se voit pas etc..." .
Donc il reste quoi ? Rien. Je n'ai rien dit sur la douleur. Je constate simplement que torturer n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur. Voilà TOUT ce que je dis.
Je prouve ainsi de façon totalement irréfutable et certaine que le corps ne suffit pas. En fait c'est un simple constat !
Pourquoi mentez vous ?? Pour être crédible ?

Nom 28/10/2016 20:32

Miteny, c'est vous qui avez décidé que c'était immatériel...

"Moi je réponds à la vôtre : une douleur ne se voit pas, car ce mot est associé à une définition (IASP) dans laquelle on évoque une sensation."

Je dis depuis le début que la sensation est forcément physique... Et donc visible, sinon détectable physiquement... Bref, comme vos sources, que vous ignorez lorsque cela vous arrange.

Miteny, le fardeau de la preuve est sur vous... Votre prétention est d'avoir prouvé quelque chose. Je ne cherche pas à prouver ma théorie - je vous pointe du doigt les raisons pour lesquelles votre démonstration ne prouve rien.Vous n'arrivez même pas à exclure la possibilité de base, assumée par la communauté scientifique à laquelle vous prétendez parler, à savoir que la douleur est un phénomène physique comme les autres.

Et puis, dire que vous n'avez pas défini le caractère matériel ou non de la douleur et ne pas avoir à le faire, alors que toute votre théorie repose dessus, est d'une grande malhonnêteté intellectuelle.

Thomas 28/10/2016 15:40

FAUX!!!!
La douleur est immatérielle pour toi, puisqu'on peut l'isoler de l'esprit: puisque tu conclut qqch du fait que tu n'a pas mal quand qqn en Australie reçoit une brique sur le pied, c'est que pour toi la sensation de douleur est OBJECTIVE et qu'avoir mal c'est la PERCEVOIR (alors qu'en fait elle es SUBJECTIVE et avoir mal c'est en faire l'EXPERIENCE INTERNE).
Donc pour toi la douleur est indépendante du corps donc elle est immatérielle.

peuimporte@live.fr 22/09/2016 02:28

J'adopte votre.. "méthode" de pensée. 50 000 euros à vous si vous me prouvez que la tour Eiffel existe. En appliquant votre "méthode", j'affirme qu'elle n'existe pas et que vous ne pouvez pas me démontrer le contraire. A vous.

Thomas 02/10/2016 11:03

Tout à fait, Détecteur!!!
Et c'est assez rigolo de le voir incapable de reconnaitre avoir menti en déclarant que des scientifiques ont validés sa démo. Et il pense qu'en faisant son Caliméro en se déclarant "insulté" et "calomnié" ça va effacer ses mensonges!!!!!

détecteur de cinglé 23/09/2016 15:15

la vérité : ZERO ! NADA ! QUE DALLE ! AUCUN ! scientifiques ne valident le sophisme de miteny , évidemment puisque c'est un sophisme !

détecteur de fou 22/09/2016 20:57

c'est l'hôpital qui se moque de la charité ! mdr ! ça fait 10 ans que ce pauv'type de miteny insulte tout le monde !

Miteny 22/09/2016 17:14

Cet abruti de detecteur pense que l'insulte est un argument puissant, capable de faire changer d'avis l'interlocuteur. Quel pauv'type !

détecteur de cinglé 22/09/2016 13:06

miteny cite moi UN SEUL scientifique d'accord avec ton sophisme , UN SEUL , j'attends !!!!!!

détecteur de cinglé 22/09/2016 12:45

ce con de miteny sépare la conscience , il y a lui qui observe quelque "chose" ( la douleur ); c'est pas possible d'être aussi con ! lui et la douleur c'est la conscience ! miteny est le roi des cons !

Miteny 22/09/2016 10:28

"peuimporte"
N'importe quoi !! Encore un qui a oublié de se procurer un cerveau. J'ai un raisonnement (parfait) et si t'as détecté une erreur, merci de m'en faire part. C'est ça le sujet !
Il y avait des débiles profonds dans ce pauvre monde...

Thomas 14/09/2016 12:15

Petite synthèse:
-J'ai compris ta démo (tu l'a toi-même reconnu lorsque je l'ai reformulée)
-Tu n'a pas compris mes contre-argument (tu le reconnait tacitement en étant incapable de reformuler)
-Tu ne souhaite pas savoir, mais juste passer pour avoir raison: la preuve: sinon tu me poserait des question, tu ferait l'effort de comprendre comment je voit les choses, tu me demanderait des références scientifiques, des livres à lire, etc. Au contraire, tu ne manipule que l'insulte chaque fois que j'ose commettre le crime de lèse-monarque-Miteny de te contredire.
-J'ai réfuté ta démo et tu ne trouve aucun contre-argument.

Voilà où on en est actuellements.

Thomas 01/11/2016 08:54

Toujours aucune reformulation de la part de Miteny. Casse toi si t'as pas envie de dialoguer.

Miteny 01/11/2016 01:13

Toujours aucune réponse de la part de Thomas. Casse toi si t'as pas envie de dialoguer.

Thomas 31/10/2016 16:41

Tu mens encore. Depuis le 24 tu est incapable de reformuler mes argument. Tu avoues donc ne rien comprendre et donc avoir perdu.

DONC J'AI GAGNE!!!!!!!

Miteny 30/10/2016 20:02

Tu mens encore. Depuis le 24 tu refuses de répondre à toute question. Tu avoues donc n'avoir aucun argument.

Thomas 30/10/2016 14:45

Copier-coller un mensonge 1000 fois ne va pas le transformer en vérité.

Je ne voit pas pourquoi tu insiste:
-j'ai réfuté ta démo,
-tu n'a pas réussi à reformuler (tu a juste réussi à balbutier un pauvre "si c'est pas similaire c'est que c'est différent", montrant à quel point tu est intellectuellement très limité),
-donc tu est incapable de contre-argumenter ma réfutation
-donc J'AI GAGNE

Maintenant j'attend tes félicitation, mauvais joueur!!!

Miteny 28/10/2016 16:29

Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme ensuite que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m’indiquer quels corps sur Terre n’ont pas cette capacité" depuis le 24/10/2016, il refuse de répondre.

Thomas 28/10/2016 15:41

Comme tu n'a pas réfuté mon argument, j'ai gagné.

Point.

Miteny 28/10/2016 14:45

Toujours pas de réponse de Thomas.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme ensuite que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m’indiquer quels corps sur Terre n’ont pas cette capacité" depuis le 24/10/2016, il refuse de répondre.

Thomas 28/10/2016 12:48

Comme tu n'a pas réfuté mon argument, la situation n'a pas changé: j'ai gagné.

Tu dit: "Bah oui, abruti, j'ai toujours dit "corps torturé" (qu'il est con !)
Je compare corps A torturé et corps B torturé... C'est pas matériellement similaire ??"
>>>Ben non, connard, abruti, débile:
"Cause" et "Corps" sont deux mot différents. Un corps n'est PAS une cause.
Et quand bien même, le corps de l'observateur et un autre corps sont physiquement, matériellement différent, puisque l'un est relié au cerveau de l'observateur et pas l'autre.

En attendant que tu réfute ça, j'ai gagné.

Miteny 28/10/2016 10:55

Bah oui, abruti, j'ai toujours dit "corps torturé" (qu'il est con !)
Je compare corps A torturé et corps B torturé... C'est pas matériellement similaire ??
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme ensuite que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m’indiquer quels corps sur Terre n’ont pas cette capacité" depuis le 24/10/2016, il refuse de répondre.
Il se voit donc dans l'obligation d'admettre qu'il n'a aucun argument.
CQFD

Thomas 28/10/2016 09:22

Tu dit: "Je comparais les causes (1) et (2), donc les corps 1 et 2. C'était la question."
>>>Tu n'a pas prouvé qu'un corps était une cause.

Tu peut prendre ton corps et attendre des plombes qu'il te fasse mal, tu n'y arrivera pas.
Il faut qu'on le frappe pour que tu ait mal.
Donc la cause de la douleur c'est pas le corps, mais le corps nerveusement connecté à ton cerveau qui est frappé.

En attendant, j'ai gagné.

Miteny 27/10/2016 23:45

Aucun rapport avec la question posée. Je comparais les causes (1) et (2), donc les corps 1 et 2. C'était la question.
Il y a vraiment des claques qui se perdent. Il faut vraiment te remettre les neurones en place, parce que .. WAHOUUU !!!

Thomas 27/10/2016 18:17

Ben justement: le dispositif ici c'est la cause: tu n'a mal que quand la cause est qu'on torture un corps nerveusement connecté à ton cerveau, sinon tu n'a pas mal. Ce sont donc deux causes différentes, qui, et c'est normal, ont deux effet différent.

Apprend à penser.

En attendant, J'AI GAGNE et tu m'a pas encore félicité, mauvais joueur!!

Miteny 27/10/2016 14:14

Fuite et crise de delirium tremens.
La question ne concernait pas des "dispositifs", mais les causes (1) et (2) à savoir :"mon corps torturé"///"autre corps torturé". Voilà quelle était la question, la comparaison demandée. Merci de répondre et de rester dans le sujet.

Thomas 27/10/2016 12:32

Donc ta réponse est "OUI".

Donc pour toi je n'ai donné aucun argument expliquant pourquoi les causes sont différente??? Je n'ai fait aucune comparaison entre les causes de la douleur de l'observateur et les causes de la non-douleur de l'observateur???? Je n'ai pas expliqué en quoi ces dispositif n'étaient matériellement pas similaire????
Tout ça t'a échappé, donc?????


Donc J'AI GAGNE!!!!!!!!!!!

Pooo popopo popoooo po!!!! Pooo popopo popoooo po!!!! Pooo popopo popoooo po!!!!

Hourra!!!!!

Alors??? Première impressions???? Keske ça te fait d'avoir perdu???? Pas trop déçu???? Un mot pour ton adversaire????

Miteny 26/10/2016 11:21

Si j'ai compris ce qu'il y avait à comprendre. Tu crois qu'il y a plus à comprendre, mais c'est faux.
Bref tu refuses de répondre aux questions ? Tu reconnais donc être dans l'incapacité de me dire où je me trompe.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme ensuite que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m’indiquer quels corps sur Terre n’ont pas cette capacité" les 24/10, 25/10, et 26/10 2016, il a continuellement refusé de répondre.

Thomas 26/10/2016 10:36

Tu dit: "Pas similaires, ça veut dire différentes. C'est tout ce qu'il y a à comprendre de ta réponse. Si tu crois qu'il y a autre chose à comprendre, c'est parce que tu fumes trop la moquette."
>>>Donc on est bien d'accord: pour toi je n'ai rien dit d'autre, je n'ait pas développer??? Ce sont-là, à ton avis, mes seuls arguments????
Je ne t'ai pas forcé à le dire: de ton plein gré, tu reconnait que c'est la seule chose que tu a comprise et rien d'autre???? Tu ne pourra pas dire ensuite que je t'ai piégé, n'est-ce pas???? N'importe quel lecteur qui lirait notre conversation pourra se faire une idée de ce que tu a seulement comprit de ce que je t'ai dit???? (encore une fois je ne t'ai pas demandé d'être d'accord avec moi mais juste prouver que tu a compris ce que j'ai dit)

Donc, on est bien d'accord, puisque j'ai dit bien plus que ça, tu n'a pas compris 1% de ce que je t'ait dit???? Et donc tu est incapable de suivre un débat scientifique (puisque tu ne pige pas ce qu'un interlocuteur te dit)?????

OUI ou NON?????

Si tu dit "OUI" tu a bien conscience que ça veut dire que j'ai gagné???? Tu l'a bien compris ça????

Miteny 26/10/2016 10:07

Pas similaires, ça veut dire différentes. C'est tout ce qu'il y a à comprendre de ta réponse. Si tu crois qu'il y a autre chose à comprendre, c'est parce que tu fumes trop la moquette.

Thomas 25/10/2016 18:53

Tu dit: "Pourquoi ? Il n'y a qu'une raison possible : si elles ne sont pas similaires, c'est qu'elles sont différentes. Toi comprendre ?"
>>>Donc on est d'accord: pour toi, la seule chose que tu a comprise de ma réfutation c'est que les causes ne sont pas similaire parce qu'elles sont différente???
OUI ou NON confirme-tu que c'est la seule chose que tu a comprise (et rien d'autre, malgré tout ce que j'ai dit)????

Si OUI, tu a prouvé ton incapacité à comprendre ma réfutation et à respecter les exigence du débat scientifique (et donc j'ai gagné),
Si NON merci d'aller plus loin dans la reformulation.

Miteny 25/10/2016 18:08

Pourquoi ? Il n'y a qu'une raison possible : si elles ne sont pas similaires, c'est qu'elles sont différentes. Toi comprendre ?

Thomas 25/10/2016 17:47

Tu dit: "J'ai compris ta réponse. Tu dis que les causes sont différentes. "
>>>Tu ne dit pas POURQUOI elle sont différente selon moi. Donc TU N'A PAS COMPRIS.

Donc:
a)Soit tu refuse/est incapable de résumer/reformuler mes arguments et n'est donc pas en mesure de respecter les exigence du débat scientifique, et dans ce cas j'ai gagné.
b)Soit tu résume/reformule la preuve qui, selon moi, fait que les causes sont différente.

Miteny 25/10/2016 16:52

J'ai compris ta réponse. Tu dis que les causes sont différentes. Je n'ai pas à décortiquer le raisonnement qui t'amène à cette conclusion. Pour savoir si c'est vrai, je pose une question sur les implications de cette conclusion et tu refuses de répondre. Plus que bizarre.
Pour la 5ième fois, je te demande de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité.

Thomas 25/10/2016 16:35

Non non non: tu doit RESUMER/REFORMULER ce que j'ai dit.

Donc:
a)Soit tu refuse/est incapable de résumer/reformuler mes arguments et n'est donc pas en mesure de respecter les exigence du débat scientifique, et dans ce cas j'ai gagné.
b)Soit tu résume/reformule la preuve qui, selon moi, fait que les causes sont différente.

Miteny 25/10/2016 14:49

C'est à toi de me le dire. Je te demande donc de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité.

Thomas 25/10/2016 13:17

Tu dit: "Pour toi, les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment."
>>>Pourquoi ne le sont-elle pas????

Miteny 25/10/2016 11:53

Pour toi, les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment. Je te demande donc de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité : c'est la seule question qui ait un intérêt dans ce cas là. Et tu refuses de répondre.

Thomas 25/10/2016 11:09

Donc on est bien d'accord???? Tu ne peut pas ou tu ne veut pas reformuler mes arguments selon lesquel les causes ne sont pas similaire????
Je ne t'ai pas forcé, c'est de toi-même, de ton plain gré, qui renonce aux règle du débat scientifique????

Miteny 25/10/2016 10:03

Pour savoir si des causes sont similaires, il suffit de les comparer (quelle évidence !!). Voyons... comparons un corps humain à un autre corps humain... que c'est dur !!

Thomas 25/10/2016 09:14

Tu dit: "uels arguments ? Tu refuses de répondre."
>>>Tu pige tellement pas et tu refuse tellement d'etre contredit que tu me lit meme pas, en fait????

Commençont par le plus simple: pourquoi, selon une approche qui me semble scientifique, les causes de tes deux expérience ne sont pas similaire???? (Je ne t'ai pas demandé d'etre d'accord, juste de reformuler pour prouver que tu a compris. Ca se fait, en science, ce genre de chose, tu sait.)

Si tu ne répond pas à cette question, ça veut bien dire que tu n'a pas compris et/ou que tu refuse de te plier aux exigence du débat.

Miteny 24/10/2016 18:08

Quels arguments ? Tu refuses de répondre.

Thomas 24/10/2016 17:53

Attention: je prend ton absence de réponse comme un "NON".

Donc on est bien d'accord: tu refuse de reformuler mes arguments????

Donc ça veut bien dire implicitement que tu n'a rien compris à mes argument et/ou tu refuse de te plier aux exigence du débat scientifique???? On est bien d'accord???

Miteny 24/10/2016 17:41

Voici les faits :
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme ensuite que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité" le 24/10/2016, il a refusé de répondre.

Thomas 24/10/2016 17:16

Tu dit:"Je veux comprendre où je me trompe et pas examiner tes délires. Tu comprends ?"
>>>Comment peut-tu déclarer qu'une chose que tu n'a pas comprise est du "délire"???? Lorsqu'on te parle Inuit, peut-tu savoir que c'est du délire si tu ne comprend pas la langue????

Donc je reprend:
OUI ou NON accepte-tu de reformuler mes argument????

Si OUI, merci de le faire.
Si NON, ça veut dire que tu ne les comprend pas ou que tu refuse de te conformer aux règle du débat scientifique. Ce qui dans les deux cas est l'attestation que tu a perdu ce débat scientifique.

Miteny 24/10/2016 16:29

Je veux comprendre où je me trompe et pas examiner tes délires. Tu comprends ?
Je pose des questions simples pour comprendre où je me trompe et tu refuses de répondre. Par conséquent tu dois reconnaitre que tu n'as aucun argument. Sais tu reconnaitre tes torts ??

Thomas 24/10/2016 16:11

OUI ou NON accepte-tu de reformuler mes argument????

Si OUI, merci de le faire.
Si NON, ça veut dire que tu ne les comprend pas ou que tu refuse de te conformer aux règle du débat scientifique. Ce qui dans les deux cas est l'attestation que tu a perdu ce débat scientifique.

Miteny 24/10/2016 14:14

Mensonges. Voici la vérité :
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme maintenant que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité" le 24/10/2016, il a refusé de répondre.
Par conséquent, soit il a menti, soit il refuse le dialogue. Dans tous les cas, il admet ainsi avoir perdu et reconnait donc n'avoir aucun argument contre l'insuffisance du corps.
Il admet aussi que la vérité ne l'intéresse pas puisqu'il n'accepte pas une évidence contre laquelle il n'a aucun argument.

Thomas 24/10/2016 13:51

Pas de réponse????

Donc on est d'accord: j'ai gagné. Ta démo est invalide.

Thomas 24/10/2016 12:32

Tu dit: "A la question "Merci de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité" le 24/10/2016, il a refusé de répondre."
>>>HA HA HA HA!!!
Tu devrait plutôt dire:
Sa réponse ne m'a pas plu (car ma réponse était: le corps de l'observateur et le corps des autres ne sont pas similaire, pour les raison que j'ai déjà donner.)

BREF:
-J'ai une nouvelle fois réfuté ta démo
-Tu n'a encore une fois rien compris à la réfutation (la preuve: tu n'a pas reformulé)
-Donc tu ne peut pas savoir si oui ou non j'ai réfuté ta démo
-En tout cas tu n'a aucun contre-argument à donner (puiske ta pas compris)
-En l'absence de contre-arguments j'ai gagné
CQFD

Miteny 24/10/2016 11:28

Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme maintenant que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
A la question "Merci de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité" le 24/10/2016, il a refusé de répondre.
Par conséquent, soit il a menti, soit il refuse le dialogue. Dans tous les cas, il admet ainsi avoir perdu.

Thomas 24/10/2016 09:25

On est donc bien d'accord; tu est incapable de REFORMULER mes arguments logique expliquant que tes "causes" ne sont pas "similaires" et que ton schéma logique est défaillant????
J'avait bien expliqué "Toute absence de reformulation de mes arguments serait considéré comme étant une reconnaissance que j'ai gagné (ce qui est normal)"

Que l'huissier de justice note bien que j'ai gagné.

(Ah et pour répondre ta question: le corps de l'observateur et le corps des autres ne sont pas similaire, pour les raison que j'ai déjà donner.
Note que je répond et je reformule, moi. C'est d'ailleur ça qui fait que j'ai gagné.)

Miteny 23/10/2016 23:25

Je n'ai pas à réfuter toutes les bêtises que tu vas dire. Car alors j'entrerai dans ton jeu : tu racontes le maximum de conneries, que je devrai selon toi à chaque fois réfuter. Résultat : une discussion infinie sans aucune conclusion. Ce qui t'arrangerait. Preuve supplémentaire (encore!) de ta malhonnêteté.
Sinon, on en est là :
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme maintenant que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires, au regard de la capacité à engendrer une sensation douloureuse, évidemment.
Merci de m'indiquer quels corps sur Terre n'ont pas cette capacité. Que l'huissier de justice note bien que si Thomas ne répond pas, c'est qu'il aura menti.
PS : c'est vraiment difficile de piéger les escrocs. Le métier de procureur n'est pas simple !

Thomas 23/10/2016 18:25

Tu dit: "Non, ton parallèle prouve que tu piges rien à rien."
>>>FAUX!!!!
1)Mon parallèle est tout à fait pertinent: la preuve, tu ne l'a pas réfuté.
2)C'est toi qui pige que dalle: la preuve: tu n'a toujours rien reformulé.

Tu dit: "J'affirme que tous les corps humains sont très similaires et que par conséquent cause (1) et cause (2) sont des causes équivalentes (fonctionnements similaires). Est-ce que je me trompe ?"
>>>OUI!!!
C'est comme dire: "J'affirme que tous les ordinateurs sont très similaires et que par conséquent cause (1) et cause (2) sont des causes équivalentes (fonctionnements similaires). Est-ce que je me trompe ?"

Toute absence de reformulation de mes arguments serait considéré comme étant une reconnaissance que j'ai gagné (ce qui est normal).

Miteny 23/10/2016 18:14

Non, ton parallèle prouve que tu piges rien à rien. C'est même encore plus grave que ce que je pensais. Mais peu importe, le plus important est de suivre un raisonnement logique.
Les questions qui posent problème sont les suivantes.
J'affirme que tous les corps humains sont très similaires et que par conséquent cause (1) et cause (2) sont des causes équivalentes (fonctionnements similaires). Est-ce que je me trompe ?
Douleur et pas douleur sont des effets, résultats de natures différentes (équivalent de 0/1, positif/négatif). Est-ce que je me trompe ?
Toute absence de réponse serait considéré comme étant une réponse négative (ce qui est normal).

Thomas 23/10/2016 16:45

Tu dit: "Thomas, tout ton discours n'a rien à voir avec le sujet."
>>>FAUX!!!! Encore une preuve que tu n'a rien compris et que j'ai gagné.

Tu dit: "Thomas affirme maintenant que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires."
>>>Relis-moi et arrête d'essayer de me faire dire ce que tu veut que j'ai dit.

Tu dit: "Merci de me dire pourquoi un corps humain ne serait pas très similaire à un autre corps humain ?"
>>>Ce serait exactement comme si tu me disait "merci de me dire pourquoi un ordi ne serait pas très similaire à un autre ordi"

Tu dit: "Il affirme également que les effets (1) et (2) ne sont PAS de natures très différentes"
>>>Pareil: Les bits qui changent dans l'ordi A et ceux qui ne changent pas dans l'ordi B sont-ils toujours des bits ou pas???

Tu dit:"Thomas ne sait donc pas faire la différence entre la douleur et l'absence de douleur...."
>>>Miteny ne sait donc pas faire la différence entre changement de bit dans une mémoire vive et non-changement de bit.

Tu dit: "Et il parait que je n'ai pas le droit de dire que ce sont des débiles profonds."
>>>C'est encore un argument scientifique, ça????

Bref: mon parallèle avec les ordi montre bien une des plus grosse failles de ton raisonnement: ta démo ne vaut que si la douleur est indépendante de l'esprit, exactement au même titre que si les bits qui codent l'état de la souris sont indépendants de la mémoire vive d'un ordi.
Si effectivement bouger la souris crée/fabrique/produit un événement indépendant/détachable/différent des bits qui constituent la mémoire vive, alors l'ordi ne suffit pas, exactement comme le fait qu'une douleur indépendante de l'esprit serait la preuve que le corps est insuffisant.

Tautologie quand tu nous tient.... (Note que c'est également ce que te reproche "Nom".)

Miteny 23/10/2016 12:11

Thomas, tout ton discours n'a rien à voir avec le sujet. Tu tentes juste de gagner du temps en racontant n'importe quoi en espérant que je perde ce temps (que tu vas donc gagner) en répondant à tes délires. Mais non ! On en est là, on suit le raisonnement :
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Thomas affirme maintenant que les causes (1) et (2) ne sont pas matériellement similaires.
Merci de me dire pourquoi un corps humain ne serait pas très similaire à un autre corps humain ?
Il affirme également que les effets (1) et (2) ne sont PAS de natures très différentes. Thomas ne sait donc pas faire la différence entre la douleur et l'absence de douleur.... C'est d'ailleurs ce que je n'arrête pas de dire : je discute avec des gens qui ne savent pas faire la différence entre la douleur et son absence !! C'est hallucinant !
Et il parait que je n'ai pas le droit de dire que ce sont des débiles profonds.

Thomas 23/10/2016 10:31

HA HA HA HA HA HA!!!!!

Je te rappel que j'ai gagné. Donc tu peut gesticuler autant que tu veut, tu a perdu.

Mais regardont d'autres de tes erreurs (plus on gratte plus on se rent compte que tu en fait pleins).

Tu dit: "Commentaire du 22/10/2016 11:13 : Thomas admet que les causes (1) et (2) sont matériellement similaires."
>>>FAUX!!!!

Tu dit: " Thomas n'a pas compris la question."
>>>FAUX!!!! C'est toi qui n'a pas compris la question. (La preuve: tu n'a toujours pas reformulé)

Quand je te disait que tu pige rien.

Tu dit: "je demande simplement de comparer "douleur" et "absence de douleur""
>>>Encore un glissement sémantique!!!

Là, tu essaye de faire le tour de passe-passe suivant:
Tu transforme "tu a mal à ton bras" en "présence de douleur" et "tu n'a pas mal à mon bras" en "absence de douleur", sous-entendu que si les deux situation sont similaire alors logiquement tu t'attend à ce qu'il existe des conditions pour lesquels tu pourrait avoir mal à mon bras (conditions que tu qualifie de "matérielles" et que tu rejette au simple "constat" qu'il n'y a pas de douleur quand on torture un autre corps que le sien).
Donc tu a une vision de la douleur comme entité indépendante de l'esprit (puisque sinon tu ne "constaterait" pas d'"exception" puisque les situations ne sont PAS "similaire").

Reprenons la métaphore des bits qui changent dans la mémoire vive d'un ordi. Si des 0 deviennent des 1 ou des 1 deviennent des 0, c'est peut-être signifiant pour un ordi (par exemple il va "comprendre" la nécessité de bouger le pointeur de la souris).
(Attention: on s'en fiche de savoir si un ordi a une conscience, on s'intéresse ici juste au schème logique)

Action: 1) on bouge la souris A de l'ordi A et 2) on bouge la souris B de l'ordi B.
Du point de vue de l'ordi A, l'action (1) modifie les bits de la mémoire vive A (et donc il déplace le pointeur de la souris A) tandis que l'action (2) n'a aucun effet sur lui (il ne "ressent" pas le déplacement de la souris B).
Or les deux situation sont très similaire (on bouge des souris d'ordi). Pourtant du pdv de l'ordi A seul le mouvement de sa souris provoque une réaction (une modification de sa mémoire vive). A-t-on le droit de "conclure" que la perception d'un mouvement de souris est "matériellement inexplicable" et, donc, que l'ordinateur "ne suffit pas"????

Miteny 22/10/2016 13:33

Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de son corps". Affirmation (2)
Commentaire du 22/10/2016 11:13 : Thomas admet que les causes (1) et (2) sont matériellement similaires.
J'ai demandé si les effets (1) et (2) sont de natures très différentes. Thomas n'a pas compris la question. Je précise donc : je demande simplement de comparer "douleur" et "absence de douleur". On considère généralement que la présence ou l'absence d'un phénomène sont des résultats très différents : comme la différence entre résultat positif/ résultat négatif. C'est binaire. Est ce que le sieur Thomas comprend mieux ?

Thomas 22/10/2016 11:13

Désolé mais j'ai gagné. Tu n'a pas répondu à ma question, tu n'a pas reformulé, tu n'a pas posé de question pour comprendre de quoi je parlait. Tu a refusé de développer le sujet de l'expérience subjective.
Toute absence de réponse à mes questions est considérée par mon avocat comme étant un aveu que j'ai gagné.
Donc j'ai gagné.

Maintenant on va regarder un peu plus en détail partout où tu tes trompé.

Tu dit: "Je dis que les effets (1) et (2) sont de natures très différentes. Est-ce que je me trompe ?"
>>>Tout dépend de ce qu'on appelle nature, car la nature de ton cerveau ne change pas d'une expérience à l'autre. La nature de tes sensation non plus ne change pas. La seule différence est dans la configuration de ton cerveau, qui dans un cas se représente au sein de son système un schème objectivable sous le concept de "douleur" et dans l'autre ne peut pas objectiver de "douleur".
Mais là où je suis d'accord, c'est que toi, en tant qu'observateur, tu n'a pas mal à mon bras quand on me pince le bras et tu a mal à ton bras quand on pince ton bras. (Ce qui est biologiquement tout à fait normal et explicable. Note que je n'ai pas dit que la science avait raison ou prouvé que son explication est la bonne, je dit juste que l'explication existe et qu'elle n'est en aucun cas contradictoire avec les fait)

Tu dit: "Je dis que les causes (1) et (2) sont matériellement fort similaires. Est-ce que je me trompe ?"
>>>En tant que causes, en faisant abstraction de ton dispositif, elle le sont, oui. Mais au sein de ton dispositif, elle ne le sont pas.
Pour le dire autrement, un observateur extérieur qui verrait mon bras pincé et ton bras pincé aurait sous les yeux deux causes similairs. Mais toi comme moi, en tant qu'observateurs, les causes ne sont pas matériellement similaire. Quand on pince ton bras, on stimule un réseau directement matériellement connecté à ton cerveau alors que quand on pince mon bras, on stimule un réseau matériellement déconnecté de ton cerveau.

Miteny 21/10/2016 21:12

Non, ça veut pas dire ça. Constater, c'est observer, établir la réalité d'un fait. Casse toi.... Casse toi !! T'es vraiment trop con. Je veux plus voir ta sale gueule, tu comprends detecteur ?
Qu'est ce qu'il est con !!! Heureusement, c'était là son dernier commentaire...

détecteur de messie raté 21/10/2016 18:48

dixit la tache miteny : Je tiens à dire que je n'ai jamais dit que je constatais objectivement une chose qui s'appelle douleur.


c'est pourtant ce que cela veut dire , crétin !
ce débile fait des phrases et il nie ( ne comprend pas ) le sens même de ses phrases ...... un vrai con ce miteny !

il ne connait même pas la définition de constater !
définition Larousse : constater : Remarquer objectivement quelque chose .

détecteur de cinglé 19/08/2016 17:10

Je repose la question : miteny cite moi UN SEUL scientifique d'accord avec ton sophisme , UN SEUL , j'attends !!!!!!

Miteny 05/01/2017 11:48

Tu es hors sujet. Tu trolles. Tout le monde voit que tu refuses de parler du sujet. Ton comportement est la meilleure preuve que tu sais que j'ai raison.
L'insuffisance du corps est une évidence et Thomas le sait car si ce n'était pas le cas, il se ferait un GRAND plaisir de me dire où je me trompe.

Thomas 05/01/2017 11:30

En fait, à ce petit jeu où j'écrit la vérité et ou tu efface les preuves en me censurant, je compte bien sur le fait que nos lecteurs me lisent entre deux effacements de ta part.
Ainsi je gagne sur les deux tableaux: non seulement ils auront lu ce que j'ai écrit, mais en plus ils auront la preuve que tu me censure (alors que je ne dit rien d'impoli ou de faux).

Miteny 29/12/2016 18:19

Hors sujet toujours. Thomas ne discutera plus jamais de l'insuffisance du corps car il sait maintenant qu'elle est bien réelle.

Thomas 29/12/2016 10:30

Tu en est à 7 censures.

Je note toutefois que la 1e phrase ne te gène pas car tu ne l'a pas censurée, M. l'Inquisiteur.

Essayons la 2e:
"-Détecteur a ouvert ce fil de discussion, histoire d'examiner si cet argument qui étaye ta démo est recevable"

Miteny 28/12/2016 23:18

Ce qui me gêne est que tu refuses de parler du sujet. Pourquoi avoir autant peur ?
Parce que tu sais que j'ai raison.

Thomas 28/12/2016 08:37

Tu en est déjà à 6 censure.

Quelle est la phrase qui te gène le plus???

Testons la première pour voir si tu la censure:
"-Pour appuyer ta démo, tu a affirmé que des scientifique étaient d'accord avec ta théorie de l'insuffisance du corps"

Thomas 27/12/2016 21:08

On en est déjà à 5 censure de mon intervention. Tu a tellement honte de toi, c'est ça???

Thomas 22/12/2016 15:39

Sérieusement, tu te rend compte que tu agit comme un gamin pris les doigt dans la confiture???? Tu fait tiep, sérieux. :(

Miteny 21/12/2016 15:38

Pas du tout. C'est toi qui mens.

Thomas 20/12/2016 17:09

Donc on est d'accord: CE FIL de discussion est terminé????

Et, donc, tu a menti en affirmant que des scientifiques étaient d'accord avec ta théorie de l'insuffisance du corps?????

Moi, ça me va.

Fin du fil de discussion, Sujet clos.

Miteny 20/12/2016 17:04

Toujours hors sujet. Ici le sujet c'est l'insuffisance du corps. Merci de ne pas perturber le fonctionnement déjà chaotique de la discussion.

Thomas 20/12/2016 17:01

Tu dit:"Thomas est fou. Voilà qu'il parle de bille maintenant. "
>>>Cette petite fable était une analogie avec notre situation. C'est vrai qu'une analogie, c'est déjà conceptuellement ardu pour toi....
Alors l'analogie est à faire avec A=Miteny, B=Thomas, "J'ai une bille en poche"="Des scientifiques sont d'accord avec ma théorie de l'insuffisance du corps".
Comprend-tu l'analogie ou c'est une opération mentale vraiment trop complexe pour ton petit cerveau de religieux antiscientifique????

Miteny 20/12/2016 16:53

Thomas est fou. Voilà qu'il parle de bille maintenant. Dis, tu peux pas aller ailleurs ??

Thomas 20/12/2016 16:46

Tu dit:"Aucune preuve n'a été faite que j'avais menti."
>>>Ben si.
Nous discutons ensemble, non????

Imaginons le dialogue suivant:
A-J'ai une bille dans ma poche.
B-Je ne te croit pas. Montre-la moi et je te croirai.
A-Salaud!!! Connard!!! Débile.
B-Pourquoi tu ne la montrerait pas au lieu de m'insulter??? Il te suffit de me la montrer et je te croirait!!!
A-(insultes)
B-Désolé mais je continue de croire que tu n'a pas de bille en poche.
A-Ouiiiin tu me calomnie et tu m'insulte, connard!!!
(passe un trèèès long moment où B ne cesse de demander à A de montrer qu'il a une bille en poche et A répond toujours soit en insultant, soit en pleurnichant, mais jamais en montrant la bille. Et puis un beau jour:)
B-Désolé mais pour moi tu n'a pas de bille, sinon ça ferait longtemps que tu me l'aurait montrée.
A-Je te l'ai montrée mais tu l'a pas vu paske tu veut pas voir tu veut me faire passer pour un menteur.
(passe un nouveau long moment où l'argumentaire de A, en plus des insultes et des pleurnicheries, est d'affirmer avoir montré la bille)
B-En tout cas notre conversation a été filmée (meme si t'en a coupé des bouts) et n'importe qui voyant le film saura que tu n'a jamais montré la bille.
A-Ta gueule!!! T'est rien qu'un vilain.
B-Bref: si tu avait la bille, ça fait lontemps que tu l'aurait montrée. Pour moi tu l'a pas.
A-Ouiiiiin!!!! Ouiiiiin!!!! Mamaaaaan!!!! Il est méchaaaaant!!!

Miteny 20/12/2016 16:36

Ce n'est pas toi qui décides quel est le sujet. Aucune preuve n'a été faite que j'avais menti.

Thomas 20/12/2016 16:25

Tu dit:"Tu racontes n'importe quoi. Galilée n'était pas reconnu par la communauté scientifique."
>>>HA HA HA HA HA!!!!
Quel IGNORANT tu fait.
TOUT les scientifique de son époque qui ont examiné ses travaux sont TOUS tombé d'accord avec lui. (Ils ne l'ont pas crié sur les toits de peur d'être victime des Mitenys de l'époque, mais tous leurs écrits et leur correspondances l'attestent). Tu veut des noms????

Tu dit:"JAMAIS tu ne parles du sujet"
>>>FAUX!!!
Et DANS CE FIL on parlait de savoir si ces fameux "scientifique" qui seraient d'accord avec ta théorie de l'insuffisance existent ailleur que dans tes désirs et ton imagination.

Et la preuve a été faite que tu a menti.

Donc fin de ce fil de discussion, non????

Miteny 20/12/2016 14:00

Tu racontes n'importe quoi. Galilée n'était pas reconnu par la communauté scientifique. De plus tu me contredis pas, tu fuis le dialogue. JAMAIS tu ne parles du sujet : on peut en déduire que tu as peur parce que tu sais que j'ai raison.

Thomas 20/12/2016 13:23

HA HA HA HA HA HA!!!!
Miteny dans son role préféré: celui de Caliméro!!!!

En attendant, tu te comporte comme le Saint Office vis-à-vis de Galilée:
-Tu a le pouvoir de me censurer la réciproque n'est pas vraie (exactement comme l'Eglise pouvait censurer Galilée et la récirpoque n'été pas vraie).
-Galilée était reconnu par la communauté scientifique (tout comme tout les gens qui ont un peu de culture scientifique qui intervienne sur ce blog me donnent raison --meme Stéphane qui est d'accord que d'un pdv scientifique il n'est pas sur que ta démo fonctionne--)
-L'Eglise imposait sa théologie et ses concepts en ne comprenant rien à la méthode et aux concept de Galilée exactement comme tu impose ta logique foireuse en ne comprenant rien à la méthode scientifique, au dialogue scientifique ni aux concept des neuroscience,
-L'Eglise n'a jamais voulu consulter les fait observables (les données astronomiques consultables par quiconque) tout comme tu n'a jamais lu quelque chose de plus complexe que de la vulgarisation scientifique ou le dictionnaire usuel.
-L'Eglise a estimé n'avoir pas besoin de se justifier ni de considérer Galilée comme qqn d'honorable, comme toi tu te permet de m'insulter
-L'Eglise s'est sentie offensée par les blasphème de Galilée comme toi tu te permet de m'insulter parce que tu te sent agressé (tu est gonflé au point de croire que qqn va te croire qd tu te plaint que tu est "insulté et calomnié", mais mdr quoi) parce que j'ose te contredire

Bref, tu te comporte comme un petit dictateur égocentrique qui ne sait pas ce qu'est un dialogue scientifique, tu pleurniche parce qu'on ne te reconnait pas.

Pose-toi les bonnes question.

Miteny 20/12/2016 12:47

De plus, supprimer des insultes ce n'est pas de la censure. Si je ne les supprimais pas, ce blog serait totalement envahi par les insultes de detecteur... et maintenant de Thomas, qui a décidé que c'était son seul moyen d'expression (insultes et calomnies).

Miteny 20/12/2016 12:46

Tout commentaire hors sujet est supprimé : ce n'est pas de la censure car tu peux parler des autres sujets AILLEURS. Pas ici, blog qui ne s'intéresse qu'à l'insuffisance du corps.

Thomas 20/12/2016 12:03

Tu dit: "Non. J'ai répondu mais tu n'as pas relevé, volontairement. "
>>>FAUX!!!!

Ou alors redonne le nom, avec la date du commentaire.

Note: chaque fois que tu me censure, tu prouve un peu plus que tu est exactement comme l'Index et le Saint Office qui ont essayé de faire taire Galilée.
Je m'exprime scientifiquement, toi tu t'exprime religieusement.
Je suis celui qui conteste, toi celui qui a le pouvoir (de censurer).

Miteny 19/12/2016 13:52

Non. J'ai répondu mais tu n'as pas relevé, volontairement. De toute façon, on ne peut s'attendre qu'à des sales coups de la part de quelqu'un qui ment autant.

Miteny 19/12/2016 13:51

Les preuves ne sont pas effacées : tu es d'accord avec ce que je dis. Tu as du l'avouer, malgré toi, malgré ta haine de la vérité.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)

Thomas 19/12/2016 12:24

Bref:
DANS CE FIL nous avions examiné si tu avait menti.
La preuve en a été faite: tu a menti.
Fin de la discussion.

Thomas 19/12/2016 12:24

A quoi bon répondre puisque tu me censure et efface les preuve????

Miteny 19/12/2016 12:07

J'ai effacé une tonne d'insultes hors sujet. La vérité est que Thomas refuse de parler du sujet : il sait donc que je ne me trompe pas (le sujet étant : où me trompe-je ?)

Miteny 19/12/2016 12:06

Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Thomas 19/12/2016 11:47

(Note à nos lecteur: j'ai copié-collés les commentaires de Miteny, mais il les a effacé, comme n'importe quel coupable qui effacerait les preuve. Mais il vous suffit de regarder la totalité de ce fil de discussion par vous-meme: c'est pas trop long et vous verrez par vous-meme qu'il a menti.)

Thomas 19/12/2016 11:46

Tu dit:"Tu mens (voir commentaires avec dates)."
>>>Ah bon???? Quelles dates, exactement???? J'ai copié-collé TOUT tes commentaire. Résultat: aucun nom de scientifique qui est d'accord avec ta théorie de l'insuffisance.

Bref:
Dans ce fil nous avions examiné si tu avait menti. La preuve en a été faite: tu a menti.
Fin de la discussion.

Miteny 19/12/2016 10:31

Tu mens (voir commentaires avec dates). De plus, ce n'est pas à toi de décider ce qui est le sujet. Si tu n'es pas content du sujet discuté ici, va ailleurs.

Thomas 18/12/2016 21:51

Tu dit: "Thomas, j'ai démontré l'insuffisance du corps. "
>>>FAUX!!!! Et aucun rapport avec le sujet de ce fil de discussion.

Tu dit:"Tu es d'accord."
>>>FAUX!!!! Et aucun rapport avec le sujet de ce fil de discussion.

Dans ce fil nous avions examiné si tu avait menti. La preuve en a été faite: tu a menti.
Fin de la discussion.

Miteny 18/12/2016 20:25

Thomas, j'ai démontré l'insuffisance du corps. Tu es d'accord.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Thomas 18/12/2016 13:04

Tu dit: "Faux, archi faux."
>>>Ce qui est affirmé sans preuve peut etre réfuté sans preuve.

Dans ce fil nous avions examiné si tu avait menti. La preuve en a été faite: tu a menti.
Fin de la discussion.

Miteny 17/12/2016 14:45

Faux, archi faux.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Thomas 17/12/2016 10:01

DANS CE FIL ON EXAMINE SI TU A MENTI.

ET LA PREUVE EST FAITE QUE TU EST UN MENTEUR.

FIN DE CE FIL DE DISCUSSION.

Miteny 17/12/2016 00:32

Mais tu as déjà répondu. J'ai réussi, après des mois d'acharnement, à te faire comprendre ceci :
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Comme tu sens que tu es piégé, tu refuses désormais tout dialogue, prétextant une censure imaginaire. Tu paniques.
Qui penserait que celui qui a raison est celui qui panique ??

Thomas 16/12/2016 18:33

Inutile de répondre puisque tu va encore me censurer.

Miteny 16/12/2016 18:14

Tu n'as aucun argument puisque tu es d'accord avec moi.
Je rappelle où en est la discussion avec Thomas.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.
On va pas tout recommencer depuis le début !!

Thomas 16/12/2016 18:09

Tu dit: "Tu refuses le débat."
>>>Le fameux débat dont j'ai énoncé les règle et que tu a refusé en bloc (y compris "s'exprimer logiquement")???

Tu dit: "Tu mets d'énormes copiés-collés délirants pour que je les supprime et ensuite pour que tu puisses dire que tu es censuré."
>>>Pourquoi est-ce délirant de faire la liste de tes intervention pour apporter la preuve que tu n'a cité AUCUN scientifique d'accord avec ta théorie????

Bref: à quoi bon discuter puisque tu efface tout mes argument qui te gènes????

Miteny 16/12/2016 17:49

Tu refuses le débat. Tu mets d'énormes copiés-collés délirants pour que je les supprime et ensuite pour que tu puisses dire que tu es censuré. Tout le monde voit que tu as une tactique d'escroc : ton but n'est pas de chercher la vérité mais d'accuser pour condamner.
Je rappelle où en est la discussion avec Thomas.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Thomas 16/12/2016 16:49

Tu dit:"Je supprime tes délires hors sujet."
>>>Sauf qu'il sont PAS hors sujet.

Mais si efface les preuve à quoi bon discuter???? Chaque fois que j'apporte un argument décisif que tu te trompe, tu l'efface.
A ce compte-là c'est facile d'avoir raison. D'ailleur c'est ce que le Saint-Office et l'Index ont fait à Galilée: il l'ont fait taire parce qu'il donnait tort à l'église.

Miteny 15/12/2016 11:11

Je rappelle où en est la discussion avec Thomas.
Commentaire du 21/10/2016 16:57 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant :
Quand la cause est : "mon corps torturé", l'effet est : "horrible sensation douloureuse au niveau de mon corps". Affirmation (1)
Commentaire du 21/10/2016 17:59 : Thomas admet que je constate bien le fait suivant (A situé en Australie) :
Quand la cause est : "corps A torturé", l'effet est : "aucune sensation douloureuse au niveau de ce corps". Affirmation (2)
De plus il a admis récemment que la torture de plusieurs corps étaient des expériences matériellement similaires.

Miteny 15/12/2016 11:04

Je supprime tes délires hors sujet.

Miteny 15/12/2016 11:04

Tout lecteur verra que j'ai bien cité quelques références. Et tout le monde sait que Galilée et Copernic ont été maltraités pour avoir dit la vérité, tout comme moi.

Thomas 15/12/2016 07:36

Note pour nos lecteur: je vous avait économiser la peine de regarder tout ce fil de discussion en vous copiant-collant la totalité des intervention de Miteny.
Du coup vous etes obligés de les regarder vous-meme car il ne veut pas que je vous aide. Faites cet effort et vous verrez par vous-meme: il ne cite AUCUN scientifique d'accord avec sa théorie de l'insuffisance du corps.
Les seul noms qu'il cite sont Galilée et Copernic, pour passer pour une victime censurée qu'il n'est pas. (N'oublions pas que Galilée et Copernic ont immédiatement ete reconnus et VALIDES par leurs pairs, mais ce sont les censeur, notamment l'Index et l'Inquisition qui leur ont causé du tort, autrement dit les gens qui se comportait comme Miteny.)

Thomas 15/12/2016 07:33

TU A ENCORE EFFACER!!!!!!

Ta censure est la preuve que tu essaye de cacher tes mensonge.

Miteny 14/12/2016 00:10

J'ai déjà répondu.

Thomas 13/12/2016 18:31

Donc c'est ton dernier mot???? Tu affirme avoir donné sur ce fil de discussion d'un scientifique d'accord avec l'insuffisance du corps???? Tu est prêt à ce qu'on regarde ensemble, post par post, si c'est vrai????

Thomas 13/12/2016 08:51

TIENS TIENS TIENS: TRES INTERESSANT: TU A CENSURER mes copiés-collés de tes messages prouvant que TU N'A JAMAIS DONNE LE MOINDRE NOM DE SCIENTIFIQUE entre le début de ce fil et septembre 2016.

Donc NON SEULEMENT TU MENT MAIS EN PLUS TU EFFACE LES PREUVE.

Tu t'enfonce de plus en plus. Et en t'enfonçant tu t'éloigne de plus en plus de la science. Et tes espoir d'être un jour reconnu s'estompe.
Si un jour Kader A pointe de nouveau le bout de son nez, j'attirerais son attention sur ce qui se passe dans ce fil de discussion!!!!

Miteny 12/12/2016 16:31

Bien sûr que si, relis. Tu vas devoir comprendre un jour que t'es super débile. Je sais que pour un débile, c'est dur de comprendre à quel point il est con, mais pourtant il faudra bien un jour que tu le comprennes.

Thomas 19/08/2016 12:42

Bon, il est temps de reprendre la liste des question auxquels Miteny refuse de répondre. Ca permet, en creux, de comprendre les gros points faibles de sa démo et de sa manière de penser (sinon il ne verrait aucun inconvénient à y répondre):

1) Peut-tu expliquer ce qu'est un filtre ontologique??
2) Prenons des corps de chimpanzés similaires. Torturons-les et intéressons-nous à ce que ressent l'un d'entre eux:
Ce chimpanzé ressent une forte douleur quand on torture sont corps et aucune quand on torture le corps d'un autres chimpanzé.
Cette expérience prouve-t-elle aussi que le fonctionnement biologique du corps chimpanzé est insuffisant à produire de la douleur (et donc que le corps chimpanzé ne suffit pas) ou bien ton expérience ne marche qu'avec les corps humains??
3)Peut-tu produire une controverse scientifique qui ait été résolue par l'un des arguments suivants: "charabia", "hors-sujet", refus de répondre????
4)A-tu lu le livre de d'Espagnat que je t'ai recommandé (et qui prouve que cette histoire de filtre est non seulement très sérieuse mais capitale pour ta démo)??? Si non (comme je le pense) peut-tu expliquer pourquoi???
5)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à insulter un des protagonistes????
6)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à accuser un protagoniste d'être possédé par le diable????
7)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à se vanter d'être plus intelligent que les autres protagonistes???
8)Peut-tu citer une seule expérience scientifique reconnue et validée par la CSI où l'on a tiré des conclusions de deux résultats différents à partir de deux dispositifs de mesure différents????
9)Est-tu d'accord avec ma définition du mot "dispositif de mesure" (autrement dit dispositif permettant de faire matériellement transiter de l'information provenant de l'expérience jusqu'au cortex de l'observateur) ou non? Et si non, quelle est ta définition à toi???
10)Si un scientifique décrète que toutes les étoiles d'un groupe donné sont "similaires" et qu'elles sont en elles-même les "dispositif de mesure". Il en observe certaines à l'oeuil nu, d'autres au radiotéléscope, d'autres au téléscope à rayon X. Il "constate" des différences entre les observations. Elles sont "matériellement inexplicables" selon lui puisque les étoiles sont "similaires" (et il déduit de cette inexplicabilité l'existence des lutins).
A-t-il raison de dire que les différences observées sont "matériellement inexplicables"????

Thomas 15/09/2016 07:31

Non, j'ai parfaitement compris ta démo.
C'est toi qui n'a rien compris au raisons pour lesquels elle est fausse.

LE MESSIE 14/09/2016 16:13

Question :
Si le principe de fonctionnement est le même et si les conditions d'observations sont les mêmes les résultats des expériences sont les mêmes .

OUI ou NON ?


miteny ne veut pas répondre !
perdu par abandon !

Miteny 14/09/2016 14:43

Tu as juste répété en moins bien ce que j'explique, mais en fait t'as strictement rien compris.
Toujours aucun argument : il refuse même de parler du sujet !

Thomas 14/09/2016 12:13

Ecoute, j'ai tout à fait bien reformulé ta démo, comme tu l'a reconnu. Donc tu ne peut pas m'accuser de ne pas comprendre de quoi tu parle.
J'affirme que ta démo est remplie d'erreurs, dont la plus grave porte sur ta mauvaise compréhension de ce qu'est l'expérience subjective du réel.

Tu dit:"On en a rien à foutre de ton "expérience subjective du réel". Et ne te crois pas malin... comme si j'avais pas compris de quoi tu parlais... "
>>>Justement: TU NE COMPREND PAS de quoi je parle.
La preuve: tu est INCAPABLE DE REFORMULER.

Chose, qui, je le rappel, est UN USAGE NORMAL en débat scientifique.

Tu dit: "Non mais c'est dingue de voir pour qui se prend ce gros nul !!"
>>>Attention tu recommence à m'insulter. Premier avertissement.

Bref:
-J'ai compris ta démo (tu l'a toi-même reconnu)
-Tu n'a pas compris mes contre-argument (tu le reconnait tacitement en étant incapable de reformuler)
-Tu ne souhaite pas savoir, mais juste passer pour avoir raison
-J'ai réfuté ta démo et tu ne trouve aucun contre-argument.

Miteny 14/09/2016 11:21

Non, tu n'es pas dans le sujet. Le sujet est : est-ce que je constate bien douleur dans un cas et pas douleur dans l'autre ?
Tu n'as JAMAIS répondu à cette question (la peur sans doute).
On en a rien à foutre de ton "expérience subjective du réel". Et ne te crois pas malin... comme si j'avais pas compris de quoi tu parlais... Non mais c'est dingue de voir pour qui se prend ce gros nul !!
Le sujet ce n'est pas ton "réel", mais ce que je constate (1500ième fois).
En fait t'en as rien à foutre de la vérité, tout ce qui t'intéresse c'est de montrer que t'as raison et que t'es intelligent. Sache que pour l'instant t'es très loin de faire la démonstration de cette qualité.

Thomas 14/09/2016 08:21

Tu dit: "J'ai parfaitement compris de quoi tu parles, Thomas."
>>>FAUX!!!! La preuve: tu n'a toujours pas reformulé.

Tu dit: "Le sujet, c'est ce que je constate."
>>>"constater" c'est faire l'expérience subjective du réel selon toi. Donc ON EST EN PLEIN DANS LE SUJET

Tu dit: "Je répète : je refuse de parler de quelque chose qui n'est pas le sujet."
>>>Normal. Mais là je suit dans le sujet.

Donc tu refuse de parler du sujet.
Donc tu pige que dalle.
Donc j'ai démontré que ta démo est fausse.
Et tu n'a aucun argument à opposé (puiske ta pas compris)

Miteny 14/09/2016 00:51

J'ai déjà répondu. Merci d'aller voir ailleurs si j'y suis.

LE MESSIE 13/09/2016 19:09

Je pose des questions et vous me traitez de troll ?
Vous me demandez de passer mon chemin , vous êtes terrifié .
vous n'avez répondu à aucune de mes questions , questions qui portent uniquement sur le contenu de votre pseudo-démonstration : le principe de fonctionnement et les conditions d'observation .

LE MESSIE 13/09/2016 18:15

Miteny a peur de répondre !
La seule chose qu'il peut faire c'est se moquer d'un pseudo !
Il est incapable de répondre à mes questions !
J' écrabouille sa pseudo-démonstration en un rien de temps !

Question :
Si le principe de fonctionnement est le même et si les conditions d'observations sont les mêmes les résultats des expériences sont les mêmes .

OUI ou NON ?

Miteny 13/09/2016 17:26

"Messie" (pseudo ridicule) : tu m'as tout l'air d'un troll qui n'a aucune envie de dialoguer. Merci de passer ton chemin.

Miteny 13/09/2016 17:25

J'ai parfaitement compris de quoi tu parles, Thomas. Le sujet, c'est ce que je constate. Pourquoi tu me parles d'autre chose ?
Tu as peur ? Ou alors tu es dans l'attitude de celui qui veut à tout prix avoir raison ??
Je répète : je refuse de parler de quelque chose qui n'est pas le sujet. On perd assez de temps comme ça. Et puis si on commence à dévier du sujet, on va finir par parler de choses qui n'ont rien à voir, comme la reproduction des écrevisses.
Tu comprends que je ne peux me laisser aller à de telles dérives ?
Bref, il me faut encore une fois rappeler le sujet : 1. est-ce que je constate bien douleur dans un cas et pas douleur dans l'autre ?

Thomas 13/09/2016 17:14

Et si tu avait "très bien compris la question" tu m'aurait répondu ou au moins tu l'aurait reformulée. Ce que tu n'a pas fait. Preuve que tu bite que dalle à ske je te dit!!!

Thomas 13/09/2016 17:13

Tu t'était engagé à ne pas m'accuser de hors-sujet ni de charabia et me laisser expliquer jusqu'au bout. Donc on peut pas te faire confiance???

De toute façon tu comprend pas de quoi je te parle, tu a une vision du réel erronnée, et c'est pour ça que tu te plante, que ta démo est fausse et que tu ne t'en rend pas compte.

Donc tu est bien dans l'attitude de celui qui veut passer pour avoir raison et pas dans celle qui veut apprendre.

LE MESSIE 13/09/2016 15:35

Miteny refuse de répondre à mes questions !
heureusement pour lui qu'il n'a pas déposé sa pseudo-démonstration chez un huissier , il perdrait illico ses 10000€ .
Et il a la prétention de discuter avec des scientifiques ?! c'est une mascarade , il n'y a pas de démonstration !

Miteny 13/09/2016 14:03

Thomas, j'ai très bien compris la question, mais je n'y répondrai car elle est hors sujet. Le fait que tu poses cette question prouve que tu n'as toujours pas compris le problème posé sur ce blog.
Moi je parle juste de ce que je constate, pas de ton "réel". Alors pourquoi tu m'en parles ?

Thomas 13/09/2016 07:32

Ok, tu va donc pouvoir enfin répondre à cette question (autrefois tu avait refuser d'y répondre en disant "je vait pas te suivre dans ton délire":

selon toi l'expérience que l'on a du réel est :
-fidèle point pour point à sa source au sein du réel???
-déformée à cause de notre filtre??? (ce qui veut dire que si on a bien identifié le filtre et comment il déforme il est possible de rétablir le réel qui en est à la source)
-sans strictement aucun rapport avec sa source au sein du réel, pour lequel la question de la fidélité de l'expérience par rapport à lui est dénuée de sens???

LE MESSIE 13/09/2016 01:41

Question :
Si le principe de fonctionnement est le même et si les conditions d'observations sont les mêmes les résultats des expériences sont les mêmes .

OUI ou NON ?

LE MESSIE 13/09/2016 01:40

Miteny fuit mes questions !

Miteny 13/09/2016 00:14

Oui, oui. Merci de faire une réponse dans le sujet.

Thomas 10/09/2016 16:04

Tu dit:"Alors vas-y, qu'as tu à dire pour ta défense ?"
>>>Je n'ais pas à me défendre. Juste à te faire comprendre des chose!!!

Eskon est d'accord avec les principes que j'ai émits?????

LE MESSIE 10/09/2016 00:20

Miteny fuit mes questions !

Miteny 09/09/2016 22:06

Alors vas-y, qu'as tu à dire pour ta défense ?

Thomas 09/09/2016 16:58

Tu dit: "Il faut prouver que cela a un rapport avec le sujet. As tu compris seulement le sujet ?"
>>>Mais si tu comprenait ce que je te disait tu serait d'accord avec le fait que c'est dans le sujet.
Mais comme tu ne comprend pas, on risque pas d'avancer.

Tu dit: "Tu dois me dire où je me trompe quand je dis constater aucune douleur."
>>>Je l'ai fait un très grands nombres de fois. J'y peut rien si tu pige que dalle.

Donc je répette:

Moi je veut bien réexpliquer mais la dernière fois que j'ai commencé tu m'a dit "je vait pas te suivre dans ton délire".
Donc soit tu me laisse expliquer jusqu'au bout, sans protester, sans insulter, cette histoire de non médiateté de l'expérience subjective du réel et si ya un truc que tu comprend pas tu ne qualifie pas de "charabia" mais tu pose des questions pour vraiment vouloir comprendre, soit tu doit admettre que j'ai réfuté ta démo même si tu ya rien compris.
On fait ça???

LE MESSIE 09/09/2016 12:29

Question :
Si le principe de fonctionnement est le même et si les conditions d'observations sont les mêmes les résultats des expériences sont les mêmes .

OUI ou NON ?

Miteny 09/09/2016 11:30

Il faut prouver que cela a un rapport avec le sujet. As tu compris seulement le sujet ?
Tu dois me dire où je me trompe quand je dis constater aucune douleur.

Thomas 09/09/2016 08:28

Je répette:

Moi je veut bien réexpliquer mais la dernière fois que j'ai commencé tu m'a dit "je vait pas te suivre dans ton délire".
Donc soit tu me laisse expliquer jusqu'au bout, sans protester, sans insulter, cette histoire de non médiateté de l'expérience subjective du réel et si ya un truc que tu comprend pas tu ne qualifie pas de "charabia" mais tu pose des questions pour vraiment vouloir comprendre, soit tu doit admettre que j'ai réfuté ta démo même si tu ya rien compris.
On fait ça???

LE MESSIE 08/09/2016 10:14

Pas de réponse ?

LE MESSIE 06/09/2016 01:09

Question :
Si le principe de fonctionnement est le même et si les conditions d'observations sont les mêmes les résultats des expériences sont les mêmes .

OUI ou NON ?

LE MESSIE 06/09/2016 01:06

J'ai bien l'impression que vous ne comprenez pas ce qu'est un principe de fonctionnement .
La différence de résultats dans les expériences ne provient d'aucune différence de fonctionnement ! ( ajouter matériel est un sophisme , de toute façon le principe de fonctionnement est le même quelque soit ce principe ) tous les corps ont le même principe de fonctionnement !
la différence de résultat ne peut pas venir d'une différence de principe de fonctionnement .

Miteny 05/09/2016 23:35

La différence de résultats dans les expériences ne provient pas d'une différence de fonctionnement matériel (biologique).

LE MESSIE 05/09/2016 18:04

Question :
La différence de résultats dans les expériences ne provient pas d'une différence dans le principe de fonctionnement .

OUI ou NON ?

Miteny 05/09/2016 17:18

Oui, tous les corps humains sont similaires et fonctionnent donc de manière similaire.

LE MESSIE 05/09/2016 16:24

pas de réponse ?

Miteny 05/09/2016 16:11

Je voulais dire à Thomas de proposer son objection de façon CLAIRE.

LE MESSIE 05/09/2016 16:02

Pourquoi vous me tutoyez ?
Je vous pose une question , vous ne répondez pas , et vous me dites va-y ?
En l'occurrence c'est à vous d'y allez , j'attends votre réponse .


Question :
Tous les êtres humains ont le même principe de fonctionnement .
OUI ou NON ?

Miteny 05/09/2016 13:47

Je te demande une objection en rapport avec le sujet. Pour l'instant, je ne vois aucun rapport. Le sujet est, je le rappelle : ce que je constate (absence de douleur).
Mais sinon, vas-y.

LE MESSIE 05/09/2016 10:02

Vous refusez de répondre a une question simple et évidente ?
Si vous ne savez pas ce qu'est un principe de fonctionnement , le dialogue est impossible , retournez à l'école .
En fait vous ne répondez jamais aux questions , je vous laisse à votre monologue perpétuel .

Thomas 05/09/2016 08:35

Tu dit: "Dire "t'as tort mais tu ne peux pas le comprendre" est particulièrement puéril."
>>>On est tout à fait d'accords. Je te ressortirai cette phrase la prochaine fois que tu emploira l"'argument" que tu est plus intelligent que moi et donc que je peut pas comprendre.

Tu dit: "Une objection incompréhensible n'est pas une objection."
>>>Tout à fait. Mais une objection que la personne contredite ne fait aucun effort pour comprendre est une objection qui continu d'être valable.

Moi je veut bien réexpliquer mais la dernière fois que j'ai commencé tu m'a dit "je vait pas te suivre dans ton délire".
Donc soit tu me laisse expliquer jusqu'au bout, sans protester, sans insulter, cette histoire de non médiateté de l'expérience subjective du réel et si ya un truc que tu comprend pas tu ne qualifie pas de "charabia" mais tu pose des questions pour vraiment vouloir comprendre, soit tu doit admettre que j'ai réfuté ta démo même si tu ya rien compris.
On fait ça???

Mais je peut aussi te donner raison (sans le penser) si ya que ça qui importe.

Miteny 05/09/2016 01:07

Dire "t'as tort mais tu ne peux pas le comprendre" est particulièrement puéril. Merci donc de clarifier ton objection en restant dans le sujet c'est à dire en parlant de ce que je constate.
OK ?
Moi je fais l'effort d'être clair... Et ça marche puisque tu as presque l'air de comprendre. Alors sois clair, sinon c'est trop facile.
Une objection incompréhensible n'est pas une objection.

Miteny 05/09/2016 01:04

Messie : non, je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu appelles "principe de fonctionnement".

Thomas 03/09/2016 13:13

Tu dit: "Bref, tu as presque compris ce que je voulais dire (pas tout à fait mais presque), ce qui prouve que j'ai été clair."
>>>Ok. Au lieu de t'envoyer des fleurs, tu pourrait me féliciter de faire l'effort de te comprendre.

Tu dit: "Par contre, moi je n'ai toujours pas compris à quel endroit se trouvait ton objection ou quelle est ton objection, ce qui prouve que tu n'as PAS ÉTÉ CLAIR (bref c'est toujours moi la victime)."
>>>Pauvre Caliméro!!!! J'ai une autre explication: ce n'est pas que je n'ai pas été clair, c'est que tu n'a fait aucun effort pour comprendre!!!

Bref: j'ai prouvé que tu avait tort, notamment parce que pour toi l'expérience subjective est non médiate. Tu n'y a rien compris, mais ça n'empêche que ta tort qd même.

Maintenant, si tu est vraiment dans l'attitude B, tu devrait essayer de formuler ce que tu a compris, me poser des question, etc.

Mais je suis pessimiste à ce sujet. Je pense que tu voudrait plutôt que je te donne raison (même sans le penser) et que j'arrête de te contredire. J'ai pas raison???

LE MESSIE 03/09/2016 12:31

Vous n'avez pas compris la question ?
Un principe de fonctionnement c'est un principe de fonctionnement ..........

Question :
Tous les êtres humains ont le même principe de fonctionnement .
OUI ou NON ?

Miteny 03/09/2016 11:40

Au messie : je n'ai pas compris la question, merci d'être plus clair.

Miteny 03/09/2016 11:40

Ah oui, c'est pratiquement ça. Sauf que je ne parle pas d'emblée de "réalité à laquelle appartient l'observateur", je dis simplement ce que l'observateur constate, la réalité qui s'impose à l'observateur.
Bref, tu as presque compris ce que je voulais dire (pas tout à fait mais presque), ce qui prouve que j'ai été clair.
Par contre, moi je n'ai toujours pas compris à quel endroit se trouvait ton objection ou quelle est ton objection, ce qui prouve que tu n'as PAS ÉTÉ CLAIR (bref c'est toujours moi la victime).

LE MESSIE 03/09/2016 10:38

Question à miteny :
Un principe de fonctionnement est invariable par définition ( quelle que soit sa nature ) .

OUI ou NON ?

Thomas 03/09/2016 07:58

Tu dit: "Tu n'as toujours RIEN compris à ce que je disais."
>>>Détrompe-toi:

Je reformule ta pensée (attention je le dit avec les mots, on sera peut-être pas d'accord sur le choix du vocabulaire mais je pense que l'esprit est là):

Prenons un ensemble de corps. Tous sont similaires. On les torture de la même manière. Donc toutes ces actions sont similaires, donc devraient avoir des résultats similaires, c'est-à-dire produire une douleur au niveau de chaque corps torturé.
Or, étrangement, il n'en est rien: dans la réalité à laquelle appartient l'observateur, aucune douleur n'est produite au niveau des autres corps, seulement le sien si c'est son corps qu'on torture. Cela signifie que, pour lui, la douleur des autres est totalement absente, n'existe pas. Tout se passe comme si son corps était le seul au monde à pouvoir fabriquer de la douleur, ce qui est absurde. Or ce n'est évidemment pas ce qui se passe. Cela signifie donc que quelque chose, quelque part, nécessairement immatériel, a en quelque sorte "trouvé" le chemin jusqu'à la conscience de l'observateur, phénomène inexplicable par le simple fonctionnement biologique du corps.
Donc la conscience est irréductible au simple fonctionnement biologique du cerveau (même si ce dernier est nécessaire, il n'est manifestement pas suffisants) donc un monde immatériel qui transcende la réalité matérielle existe forcément.
CQFD

Alors?? Je me trompe ou bien c'est comme ça que tu voit les choses????

Tu dit: "Alors que moi, j'ai parfaitement compris ce que tu voulais dire"
>>>Je ne te croit pas. PROUVE-LE.

Tu dit: "évidemment, même si tu t'arranges pour être le moins clair possible."
>>>C'est le contraire. Mais face à qqn qui refuse de comprendre et qui part du principe que ce que je dit est du charabia, je trouve que j'ai du mérite.

Miteny 03/09/2016 00:14

Mensonge !! Je n'ai aucun présupposé moi :
Je dis simplement que le corps suffit => à chaque fois qu'un corps est frappé, de la douleur est produite. C'est toi qui veux à tout prix que cela implique "tu as mal quand je me cogne". Mais cela ne veut pas dire ça : tu peux pas affirmer ce qui t'arrange sans le prouver.
R0 est donc parfaitement formulé, arrête de mentir. Tu es vraiment dans l'attitude A, pour reprendre ton vocabulaire : tu refuses de te remettre en question. Tu es tellement persuadé d'avoir raison que tu ne lis pas ce que j'écris. Tu ne te remets pas en question alors que je l'affirme : Tu n'as toujours RIEN compris à ce que je disais.
Strictement RIEN. Alors que moi, j'ai parfaitement compris ce que tu voulais dire, évidemment, même si tu t'arranges pour être le moins clair possible. Tu as entendu parler de la maxime "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" ???
Bref tu fuis le sujet, pour gagner du temps. Comment veux tu que j'aie confiance en toi alors que tu te comportes comme un escroc?

Thomas 02/09/2016 18:39

Tu dit: "Tu vois, tu refais la même erreur. Sans gravitation, il n'y a pas de corps massif. Tu supposes sans le dire qu'il peut exister un monde sans gravitation mais avec des corps massifs malgré tout : supposition non prouvée et fausse."
>>>Tu présuppose que seule la gravité permet la formation de corps massifs. Mais dans un monde hypothétique où la gravité n'existe pas, rien n'empêche un corps massif de se former autrement.
Quant à notre scientifique, il lui suffit simplement de tester sa théorie par un élément discriminant.

Tu dit: "Pareil avec la suffisance du corps. Tu supposes que si le corps suffisait, des consciences différenciées pourraient exister. C'est faux."
>>>Pour le coup c'est toi qui a archi-faux puisque tu est dans le présupposé que l'expérience subjective du réel est non-médiate.
Mais quoi qu'il en soit ça ne dit pas quel est l'élément discriminant de ton expérience.

Tu dit: "Je ne sais pas si t'es vraiment élève ingénieur, mais ton incapacité à raisonner correctement fait peine à voir."
>>>Dixit le mec qui NE BITE RIEN à l'expérience subjective du réel et aux filtre, alors que moi j'ai parfaitement compris comment tu voyait les choses (je te le reformule dès que tu aura fait l'effort de me comprendre, pas avant).

Si tu n'est pas capable de formuler R0 et R1 distinctement, ton expérience c'est de la merde.

Miteny 02/09/2016 16:56

Tu vois, tu refais la même erreur. Sans gravitation, il n'y a pas de corps massif. Tu supposes sans le dire qu'il peut exister un monde sans gravitation mais avec des corps massifs malgré tout : supposition non prouvée et fausse.
Pareil avec la suffisance du corps. Tu supposes que si le corps suffisait, des consciences différenciées pourraient exister. C'est faux.
Je ne sais pas si t'es vraiment élève ingénieur, mais ton incapacité à raisonner correctement fait peine à voir. Tu es tombé dans mon piège : un monde sans force de gravitation n'existe tout simplement pas ou en tout cas, se réduit à une soupe de particules chaotiques.
Avec H0, il n'y a pas de "tu", de "je" donc R0 n'est pas ce que tu dis. Pas du tout.
Tout ce qu'on peut dire sur le monde R0 c'est : à chaque fois qu'un corps est frappé, de la douleur est produite. Tu modélises cela et tu verras que dans ce monde, il n'y a pas de consciences différenciées.

Thomas 02/09/2016 15:58

Tu dit: "est-ce que l'inexistence (totale) de la force de gravitation est testable ? "
>>>Ben oui!!!
Imaginons un monde dépourvu de gravitation. Un savant conçoit une représentation de l'espace-temps en la modélisant (par exemple selon les équations d'Einstein, qui dans ce monde n'existe pas).
Pour tester sa théorie, il lache un objet près d'un corps massif.
Si l'objet tombe vers le corps massif, la gravitation existe.
Si l'objet ne tombe pas, c'est la preuve que son modèle (correspondant dans notre monde à la gravitation) n'est pas bon et donc que cette gravitation n'existe pas.

UNE EXPERIENCE SANS PARAMETRE TESTABLE N'EST PAS UNE EXPERIENCE

Tu dit: "Alors STP, arrête ton cinéma."
>>>Celui qui fait du cinéma ici c'est toi.

Je te rappelle qu'à un moment tu était d'accord avec Hypothèse 0 / Hypothèse 1, R0 et R1 (on était juste pas d'accord: pour toi R0=/=R1 et pour moi R0=R1).

On dirait que tu a changé d'avis.

Rappel:
R0 est le résultat de ton expérience si le corps est suffisant et R1 si le corps est insuffisant.
Tu n'a pas arrêté de clamer que R1="tu n'a pas mal quand on me frappe"
Je n'ai pas arrêté de dire que R0 aussi ="tu n'a pas mal quand on me frappe".

Là tu est en train de dire que R0=R1!!!!

détecteur d'ordures 15/07/2016 17:17

attentat de Nice :
voilà où cela mène quand des ordures font croire à des pauvres types qu'il existeront après leur mort .

veritas 14/07/2016 19:23

Le problème difficile de la conscience provient uniquement d’une affaire de terminologie. Les termes dans lesquels on l’évoque contiennent en fait des concepts invisibles et erronés. Pour l’essentiel, il s’agit d’une mauvaise définition du « Je ». Dès que vous le repérez dans une phrase, vous savez que son utilisateur en fait un point de départ. « Je » est le symbole de ma conscience, pas plus divisible que l’atome des grecs anciens.
En vérité faire du « Je » un point est abusif. Nous sentons bien que notre conscience n’a pas de limites si précises, qu’elle s’étend ou se rétrécit, se dilue ou se précise, en fonction de facteurs physiologiques, de stimulations environnementales, de cycle circadien. Nous sentons bien qu’elle n’est pas une unité, mais une mixité, avec ces petites voix qui injectent incertitude et malaise dans nos comportements, au point qu’ultérieurement nous ne nous reconnaissons pas bien dans certains.

La conséquence de cette terminologie fausse est que nous faisons des fautes de grammaire. Par exemple « j’éprouve de la peine », « je ressens la couleur rouge », « je suis empli de joie », sont des expressions qui n’ont aucun sens. Il n’existe pas de « Je » aérostier qui nous observe, d’une nacelle au-dessus de notre tête, en train d’éprouver. Il existe simplement des centres nerveux qui se rétro-contrôlent entre eux. Nous devrions dire « je suis la peine, le rouge, la joie ». Nous le sommes bien sûr en proportion variable selon l’intensité de la perception. La joie occupe un « volume » plus important de conscience que le rouge. Ces proportions sont strictement superposables à l’activité cérébrale. La seule chose que certains philosophes n’y trouveront pas est la trace de ce « Je » pointilliste, qui en plus pour la plupart d’entre eux serait spécifique à l’espèce humaine. Ils cherchent à renverser l’argument pour en faire une limitation de l’outillage scientifique, une carence de l’explication physicaliste. Mais peut-on trouver quelque chose qui n’existe pas ? Quelle preuve ont-ils de sa réalité, à part le candide « je pense donc je suis » ?

Comprenons que cette notion d’un « Je » indivisible correspond à un besoin. Elle est l’héritage de millénaires de fondation culturelle sur l’âme. Ce terme a été trop galvaudé et moqué par les philosophes, tandis que les scientifiques n’en découvraient aucune trace. Il fallait redéfinir autrement la singularité de la conscience individuelle. L’« être » philosophique manquait de pugnacité, tandis que l’homo sapiens moyen ne comprenait rien au dasein heideggerien. Les qualia ont été créés pour recouvrir cette spécificité de l’expérience sensible. Ils expliquent que l’on ne puisse jamais éprouver quelque chose de la même façon qu’un autre, puisque la structure qui génère la sensation est propre à chaque individu.

Les zombies philosophiques
Cependant les qualia ont été récupérés abusivement pour en faire un succédané de l’âme. Sans eux, nous serions des zombies, c’est-à-dire des êtres ayant un comportement exactement identique à celui d’un humain, mais n’éprouvant aucune conscience. Cette expérience de pensée philosophique est en vérité un pur sophisme. Les seules choses qui puissent approcher la définition d’un zombie sont des machines programmées de façon rigide, sans aucun rapport avec la neurologie du vivant. La question intelligente à se poser est : à partir de quoi la conscience démarre-t-elle ?

Pouvons-nous la refuser à une fourmi, qui se carapate quand nous tentons de l’écraser ? Est-ce une fourmi-zombie ? Nous voyons que l’idée du zombie philosophique est fondée sur un postulat simpliste : que la conscience soit un phénomène spécifique à l’être humain. Alors qu’elle semble plutôt un champ, dont l’étendue et la complexité sont intriquées à celle du système nerveux et à son activité. Pour que l’expérience de pensée soit valide, il faudrait pouvoir créer un équivalent d’humain possédant un comportement identique et dépourvu de conscience. Or c’est impossible. Voyons brièvement pourquoi.

Des cerveaux accidentellement amputés de portions considérables de leurs centres nerveux peuvent encore éprouver une conscience, très rétrécie. Les seules situations qui approchent l’état du zombie sont des pathologies et des états de non-conscience physiologiques, où existe une diminution majeure de la communication entre centres nerveux.
Le somnambulisme : conduite automatique survenant en état de sommeil profond, lorsque s’éteignent les rétro-contrôles entre centres majeurs du comportement.
Le grave manque de sommeil : se rapproche de la situation précédente. Certains centres se mettent en veille sans que l’individu en soit averti. Sa conscience rétrécie, presqu’absente, le fait agir de façon anormale. L’éveil trop rapide, inverse de la narcolepsie, induit également des actes automatiques parce que la totalité du cerveau n’est pas coordonnée.
L’hypoglycémie : peut altérer la conscience et laisser survenir des comportements incontrôlés.
Les épilepsies complexes : provoquent une conduite parfois élaborée, sans convulsions, ne laissant aucune trace consciente. Des centres moteurs sont activés isolément, tandis les autres sont inhibés par l’orage neurologique, ce qui produit la confusion.

Nous voyons que la conscience repose sur la qualité des liaisons cérébrales, en particulier sur la capacité à mémoriser ce qui survient. Aucune conscience n’est possible s’il n’existe pas un moyen de fixer l’instant écoulé, pour le relier aux suivants.
Réciproquement si les éléments du fonctionnement de l’esprit sont coordonnés, assurant un fonctionnement normal, la conscience surgit immanquablement. Le zombie est impossible.
On ne peut pas non plus parler de zombies à propos des programmes d’intelligence artificielle, devenus ardus à différencier d’un humain dans une conversation. Certes la difficulté ne fera que s’accentuer au fil des progrès de leurs algorithmes. Mais ils sont toujours des fragments logiques, loin de l’interconnexion nécessaire à l’apparition de la conscience. Leurs concepteurs, s’ils poursuivent la conscience, devront moins se préoccuper de la sophistication des instructions programmées que de l’équilibre entre indépendance et rétro-contrôle de chacun des éléments logiques de leurs créations. La conscience existe chez le nourrisson… doté de très peu d’instruction.

Les qualia
Les qualia sont manipulés, dans leur définition, de façon à ne pouvoir s’expliquer par les seules conditions physiques. Certains veulent en effet leur attribuer les propriétés suivantes :

« Ils seraient privés ; une communication interpersonnelle serait impossible ». Toute la relation humaine consiste au contraire à cerner au plus près les qualia d’autrui pour se transmettre des connaissances. Nous disposons donc de représentations des qualia qui les moulent aussi fidèlement que les concepts scientifiques collent au réel, et certainement davantage même, car deux esprits ont davantage de similitudes qu’un esprit avec le réel. Nous pouvons dire, ainsi, que la perception des qualia chez autrui, générée par le même type d’« appareillage » neuronal, approche la ressemblance parfaite. L’opération est bien plus difficile lorsqu’un humain essaie de se représenter les qualia d’un animal. Heureusement pour lui, l’opération est facilitée par le fait que le système nerveux de la majorité des animaux est plus frustre. On peut douter cependant du réalisme d’une telle tentative pour des mammifères supérieurs tels qu’un orque ou un éléphant, tant qu’un moyen de communication commun n’a pas été mis au point.
Au final, le fait qu’un qualia soit spécifique à un individu ne le met pas hors d’atteinte d’une explication physicaliste. Le réel non plus ne peut pas être éprouvé dans son essence par l’esprit humain, et pourtant il est là. De surcroît, il est plus facile d’appréhender les qualia d’un congénère que la réalité.

« Les qualia seraient appréhendés par la conscience ». Nous voyons dans cette phrase que le problème a simplement été déplacé, sans aucune tentative pour l’expliquer. Les qualia sont réduits à une simple propriété de la conscience, celle-ci restant un phénomène mystérieux. Il existe un refus d’assimiler la conscience à l’ensemble des qualia, parce que cela anéantit le désir culturel de trouver un successeur à la divine âme humaine. Cet ensemble est pourtant incroyablement vaste ; il suffit à expliquer la richesse de la conscience. Peut-être relève-t-elle de phénomènes encore inconnus. Certainement son explication demande-t-elle à être approfondie. Cependant nous n’avons pas besoin, à ce stade, d’explication fondamentale supplémentaire.

Thomas 17/07/2016 10:45

Ben non, Stéphane. C'est précisémment le contraire: c'est à çui qui affirme qu'un phénomène n'est pas uniquement matériel d'en apporter la preuve.
Et des preuve t'en apporte pas!!!!

Thomas 17/07/2016 09:28

Ha

Stéphane 14/07/2016 20:51

"Les qualia sont manipulés, dans leur définition, de façon à ne pouvoir s’expliquer par les seules conditions physiques. Certains veulent en effet leur attribuer les propriétés suivantes :"

En fait, c'est carrément l'inverse. :-) Et ce message en est le parfait exemple :-) Et comme toujours, cette manipulation du concept de qualia pour en faire un phénomène qui ne se démarque en rien des autres phénomènes et des mécanismes purement objectifs dont nous nous servons pour décrire notre réalité est extrêmement malhabile.

Miteny 14/07/2016 19:44

Discours à vomir !!!
Mensonges et bêtises. Les gens qui mentent comme ça devraient être condamnés. C'est inadmissible, écœurant.
Les personnes qui adhèrent à ce discours méritent complètement d'être torturés.
Soit ils ne peuvent pas ressentir de douleur et ce n'est pas grave. Soit ils peuvent et alors ils comprendront l'énorme différence qu'il y a entre douleur/pas douleur.
La réalité qui s'impose à moi :
mon corps torturé => douleur
autre corps torturé => pas de douleur
Toi comprendre sale mécréant ??
Je parie que cet escroc va dire que ce que je dis là (et qui tout est bête) n'a pas de sens. Les escrocs ne connaissent de toute façon pas la honte.
C'est pour ça qu'il faut les torturer : après ils comprendront (peut-être).

Stanislas Dehaene 14/07/2016 19:10

Stanislas Dehaene : « Dans quelques décennies, la notion même de qualia, ces quanta d’expérience pure, dépourvus de tout rôle dans le traitement de l’information sera considérée comme une idée étrange de l’ère préscientifique

Stanislas Dehaene 14/07/2016 19:10

Stanislas Dehaene :
« Dans quelques décennies, la notion même de qualia, ces quanta d’expérience pure, dépourvus de tout rôle dans le traitement de l’information sera considérée comme une idée étrange de l’ère préscientifique »

Fred 01/07/2016 15:38

Thomas dit que exister ce n'est pas une chose dont on peut vérifier l'existence . Alors la jaurai tout entendu . Et après , c'est moi qu'on traite de fou ... Bientot il va nous dire que la douleur n'existe pas . Alors prouve moi l'existence de ta douleur, j'attends. Et non, tout n'est pas matériel , les entités spirituelles existent. C'est toi qui te plante complètement , tu as tout faux mon pauvre mais tu dois faire exprès de ne pas le comprendre , ça doit être ça. Tu devrai lire un peu plus de bouquins sur la spiritualité , tu apprendrai des choses au lieu de raconter n'importe quoi sur internet . Et ne m'insulte pas parceque moi , je ne t'ai pas insulté , merci. Alors prouve moi l'existence de ta douleur puisque tu es si fort , ça ne devrai pas être trop difficile pour toi . Mais a mon avis , je vais attendre longtemps.

Thomas 02/07/2016 07:53

HA HA HA HA HA HA HA!!!!

Je devrait lire plus de bouquin sur la... spiritualité!!!! Mais MDR!!! Pourquoi pas sur les lutins ou le Père Noêl pendant que ty est!!!!

Et toi, tu devrait lire plus de bouquins sur les neurosciences, les sciences cognitives, la biologie, la logique, l'épistémologie...

Mais PTDR quoi!!!! :D

détecteur de D.... 01/07/2016 17:36

Fred c'est D....

Raphaël Enthoven 16/06/2016 23:49

"Si Dieu existe, alors Dieu est impuissant".

http://www.europe1.fr/emissions/la-morale-de-linfo/si-dieu-existe-alors-dieu-est-impuissant-2773850

Thomas 07/07/2016 09:02

Ben non.

Stéphane 06/07/2016 18:54

Bien sur que j'ai compris Thomas. En plus de Cristof Koch qui a adopté une forme de panpsychisme, en plus de Penrose et Hamerhof qui estiment que la conscience est un aspect fondamental de la réalité qui ne peut être computé, il y a même Ramachandran qui se dit monisme neutre (une vision qui diffère déjà passablement du paradigme dont je parlais et qui ouvre une porte au fait de dire que notre réalité n'est pas intrinsèquement une simple collection de mécanisme purement objectif).

Je te réfère aussi à cette tendance appelée "post-materialism science", qui a dejà produit un manifeste rédigé par un groupe de scientifiques (donc le DR. Gary Schwartz) "Manifesto for a Post-Materialist Science"et signé par plus de 100 scientifiques, dans lequel on insiste sur les problèmes et les limites engendrés par le matérialisme scientifique et le besoin de transcender ce dernier afin d'étudier objectivement et d'avoir une chance de comprendre certains phénomènes encore inexpliqués, en l’occurrence, la conscience, au sujet de laquelle le manifeste dit ceci :

" Mind represents an aspect of reality as primordial as the physical world. Mind is fundamental in the universe, i.e. it cannot be derived from matter and reduced to anything more basic."

Bref, je crois que j'ai compris bien des choses depuis longtemps, et que de plus en plus de scientifiques comprennent graduellement la même chose apparemment. Dans nos concepts de la réalité, il n'y a pas ce qu'il faut pour expliquer la conscience, et c'est pour ça qu'elle ne l'est justement pas!

Thomas 26/06/2016 09:07

Tout à fait d'accord avec Détecteur. Il n'y a qu'a voire comment il définis "exister".

détecteur de pauv'type 20/06/2016 13:48

bah c'est toi mon pauvre miteny le sophiste qui ne défini rien .

Miteny 17/06/2016 10:09

"Si Dieu existe, alors Dieu est impuissant".
Voilà bien un sophisme, un authentique. Rien n'est défini, c'est du grand n'importe quoi. Juste histoire de faire un bon mot pour impressionner les cons (qui sont légion).

détecteur d'évidence 17/06/2016 09:48

et si Dieu est impuissant * ce n'est pas Dieu par définition .


* comme miteny

Fred 16/06/2016 18:23

L'âme, en elle même, a la faculté de se détacher du corps matériel . Elle peut se détacher partiellement du corps matériel dans la vie terrestre , notamment au cours du sommeil, et elle se sépare totalement du corps matériel a la mort . Le corps matériel disparaissant ,l'âme subsiste car elle est constituée des vibrations fondamentales , des vibrations les plus élevées . C'est encore une fois ce que je pense .

Thomas 17/06/2016 18:28

C'est mignon de nous faire par de tes croyance loufoques.

Thomas 26/05/2016 19:02

A détecteur: tu parle de plusieur scientifiques qui ont regardé la démo de Miteny. Tu pense a Villani et Rovelli (ça c'est bon j'ai lu) ou yen a d'autres?? Il a envoyé sa démo à une revue ou qqch comme ça??? (il a du être bien reçut!!! de toute façon on est d'accord: aucun scientifique sur la planette trouverait que sa démo est scientifique.....)

Thomas 19/08/2016 16:18

Tu dit:"Voilà, encore des insultes."
>>>Apporte la preuve que ce n'est pas toi qui a commencé à insulter après on en repalre, Caliméro!!!! :D

Tu dit: "Autre tactique : poster des énormes messages hors sujet pour polluer pour que je les efface, et ensuite crier à la censure."
>>>FAUX!!! Tu m'a censuré parce que j'avait apporté la preuve que tu avait tort.
Et si mes messages étaient énorme, c'est parce que tu refuse de répondre à mes questions tout à fait dans le sujet (malgré tes protestations).

Tu dit:"Jamais au grand jamais. Satan n'est pas pour la raison ou le dialogue, mais pour la folie, la violence et l'obscurité."
>>>Ce n'est pas un argument scientifique!!! HA HA HA HA!!!! :D

Miteny 19/08/2016 15:15

Voilà, encore des insultes. C'est tout ce que savent faire les gens de cette espèce. Autre tactique : poster des énormes messages hors sujet pour polluer pour que je les efface, et ensuite crier à la censure.
Un argument ??
Jamais au grand jamais. Satan n'est pas pour la raison ou le dialogue, mais pour la folie, la violence et l'obscurité.

Thomas 19/08/2016 12:59

Au fait Détecteur, qui est ce/cette "Ruiz" dont parle Miteny (et qui semble lui inspirer tant de haine)???
Est-ce que c'est le cognitiviste Mathieu Ruiz??? Il lui a écris à lui aussi???

Thomas 19/08/2016 12:47

Ta bien fait de la faire en anglais: ça ouvre à l'international.

Thomas 19/08/2016 12:35

Toi qui détruit les preuves que tu a tort, tu n'est pas près d'être reconnu par les scientifique. Tu en est conscient de ça au moins???

Et il n'y a PAS de polémique. Juste un pauvre gars qui se dit scientifique mais qui au moindre conte-argument insulte, accuse de "charabia" ou de hors-sujet, voire, dans le cas des meilleurs argument, EFFACE les messages.

Et moi aussi j'attend avec impatience que tu cite des exemple parmi les "beaucoup de gens [qui] sont d'accord".

détecteur de cinglé 19/08/2016 11:59

cite moi UN SEUL scientifique d'accord avec ton sophisme , UN SEUL , j'attends !!!!!!

détecteur de cinglé 19/08/2016 11:57

dixit miteny : Rira bien qui rira le dernier, ordure.


voilà sa réponse !!!!!!!!!!
ce type est bon pour l'asile ! ( en même temps un mec qui veut être un messie ..... )

Miteny 19/08/2016 11:29

Rira bien qui rira le dernier, ordure. En tout cas, moi, j'apporte une vraie information, puisqu'elle fait polémique (alors que c'est une évidence).

détecteur de cinglé 19/08/2016 11:15

pas de réponse , évidemment , il n'y a pas UN SEUL scientifique d'accord avec son sophisme , évidemment .
ce type est cinglé !

détecteur de cinglé 19/08/2016 11:13

dixit miteny : Archi faux : Beaucoup de gens sont d'accord.


qui ????? ta mère , ta cousine , ta boulangère ?
cite moi UN SEUL scientifique d'accord avec ton charabia , UN SEUL , j'attends !!!!!!

Miteny 19/08/2016 10:30

Facile d'extraire un passage pour ne pas voir la véritable tournure du débat. Avec Rovelli, il n'y a pas eu de débat, donc ça ne vaut rien.
"Mais des milliers de résultats scientifiques soulèvent de très grandes réserves quant à cette représentation que j’ose qualifier de naïve." ça c'est l'aut'débile de Ruiz qui a écrit ça. Mais quand on lit bien, il n'y a là aucun argument, juste un jugement péremptoire.
Bref que du vide.
Comme Thomas qui fait semblant de ne pas comprendre la question.
Je demande : si tous les corps humains sont similaires, l'expérience "corps 1 torturé" est matériellement similaire à l'expérience "corps 2 torturé" ?
Je pensais qu'il allait dire "évidemment" car c'est une tautologie, mais comme il est piégé, il préfère m'insulter, m'accuser injustement, chercher l'argument d'autorité.
La malhonnêteté de tous ces escrocs n'est que trop évidente.

Thomas 19/08/2016 09:08

Je ne peut qu'être d'accord avec Détecteur et Anticon.

Quand deux choses sont matériellement différente, il ne suffit pas de déclarer qu'elles sont "similaire" pour qu'elle le soient!!!!
Tu décrète que l'information transite magiquement d'un corps frappé vers l'observateur. C'est du grand n'importe quoi.

Tu dit:"Archi faux : Beaucoup de gens sont d'accord."
>>>HA HA HA HA HA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHA HA HAHA HA HA HA HA HA HAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HAHAHAHAHAHAHA HA HA HA HA HA HA HA!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Mais AUCUN scientifique ne sera JAMAIS d'accord avec le fait que deux expérience matérielles très différentes soient considérer comme "similaire"!!!!

Dixit Cédric Villani (quand il a commencé à perdre patience parce que tu bitait que dalle comme d'habitude):
"êtes-vous bien familier avec la démarche scientifique ? Avez-vous lu, pendant des
années, des articles scientifiques, publiés dans des revues scientifiques ?"

Dixit Rovelli: ""Tu donnes pour déjà évident ce que tu veux démontrer. Ce n'est pas de tout une démonstration. C'est juste une affirmation préjugée."

Dixit un autre scientifique (jtrouve pas son nom): "Mais des milliers de résultats scientifiques soulèvent de très grandes réserves quant à cette représentation que j’ose qualifier de naïve."

Et comment réagit Miteny lorsqu'on le contredit:
-Déni de réalité,
-Insultes,
-CENSURE

détecteur de cinglé 19/08/2016 01:13

dixit miteny : Archi faux : Beaucoup de gens sont d'accord.


qui ????? ta mère , ta cousine , ta boulangère ?
cite moi UN SEUL scientifique d'accord avec ton charabia , UN SEUL , j'attends !!!!!!

détecteur de cinglé 19/08/2016 01:06

dixit miteny : Archi faux : Beaucoup de gens sont d'accord.


cite moi UN SEUL scientifique d'accord ! MDR !
ce pauv'type de miteny nie la réalité : il n'y a personne d'accord ! ( je ne parle évidemment pas des débiles qui croient )

Miteny 18/08/2016 23:29

Par simplicité, j'entends qu'il n'y a guère d'équations, ni de théorèmes abstraits. J'imagine mal essayer de défendre sur un blog (les blogs étant principalement fréquentés par des débiles profonds), une théorie comme la relativité par exemple.
J'ai déjà essayé d'ailleurs (sur le paradoxe des jumeaux) : ces gros cons d'internautes étaient tellement largués que j'ai été obligé d'arrêter très vite en les renvoyant à la lecture de livres scientifiques. L'argument d'autorité, c'est vraiment tout ce que comprennent ces blaireaux.
Mon expérience m'a appris la chose suivante (hélas) : sur 100 internautes, 90 sont cons à brouter de l'herbe.
Voilà pourquoi je rame avec l'insuffisance du corps. De toute façon, même si j'avais fait un site "lesoleilexiste.com", je serais tombé sur des tarés pas d'accord.

Miteny 18/08/2016 23:21

Archi faux : Beaucoup de gens sont d'accord.

Miteny 18/08/2016 23:20

Ce detecteur ne sait vraiment faire qu'une seule chose : insulter. Il croit apporter là de la valeur ajoutée.
Non mais tu sais que t'as un problème, gars ? Sérieux, tu le sais ou pas ?

Miteny 18/08/2016 23:19

Des insultes et aucune réponse. Et tu crois incarner la raison ?

Miteny 18/08/2016 23:18

Tu prouves là ta grande malhonnêteté : tu postes 20 très longs messages dans lesquels il y a n'importe quoi. Je finis par les supprimer (normal). Et là t'es content parce que tu peux crier au scandale. C'est tout ce que t'as pour faire croire que t'as raison.
Des méthodes de gangster.
La vérité ne t'intéresse pas, c'est évident.
Désolé tu as dit que tous les corps étaient similaires. Donc l'expérience "corps 1 torturé" est matériellement similaire à "corps 2 torturé". En niant cela, tu prouves ta grande médiocrité : on comprend pourquoi troller est ta seule alternative.

detecteur de fou 18/08/2016 20:34

je résume :
un raisonnement d'une très grande simplicité .
un résultat d'une très grande simplicité ( le corps ne suffit pas ) .
et ces très grandes simplicités validées par AUCUN scientifique , cherchez l'erreur ! MDR .

la seule évidence c'est que miteny est complètement à l'ouest ! le pauvre ...

detecteur de fou 18/08/2016 20:28

dixit miteny : Malgré la très grande simplicité du raisonnement et la non moins grande évidence du résultat (le corps ne suffit pas), ils sont totalement incapables d'entrevoir l'un et l'autre. Je trouve ça hallucinant : que des abrutis pareils soient de la même espèce que moi, c'est quand même à la limite du croyable.



simplicité du raisonnement et la non moins grande évidence du résultat (le corps ne suffit pas) , validé par PERSONNE ! PERSONNE !
AUCUN scientifique ne valide !
ce pauvre miteny est complètement cinglé ! ( ça c'est une évidence )

détecteur d'évidence 18/08/2016 20:10

Stanislas Dehaene : « Dans quelques décennies, la notion même de qualia, ces quanta d’expérience pure, dépourvus de tout rôle dans le traitement de l’information sera considérée comme une idée étrange de l’ère préscientifique "


ps : miteny n'est qu'un pauv'cinglé ( qui se prend pour un génie , pour un messie , j'en passe et des meilleurs ! )

anticon 18/08/2016 20:04

"certaines personnes sont totalement incapables d'appréhender la transcendance,"


mais quelle transcendance ?? !!!!
c'est pas possible d'être autant cinglé !

anticon 18/08/2016 20:02

le pauvre miteny incapable de comprendre que son paralogisme est un sophisme , c'est pathétique !
le pauvre il met en avant le même principe de fonctionnement pour glisser sur les mêmes conditions d'observations , c'est pitoyable , ça n'a rien à voir !

ps : le seul qui insulte, depuis 10 ans quand même , c'est toi ! tu as insulté tout le monde ( en premier en + ) , et même tous les plus grands scientifiques ! que tu traites de crétins ou d'escroc ! , ton cas relève de la psychiatrie .

la folie c'est vraiment moche !

Thomas 18/08/2016 19:13

Dans le message que tu a effacé, il y avait la preuve que tu avait tort.

LA CENSURE N'EST PAS SCIENTIFIQUE.

Conclusion:
-Tes expériences ne sont pas "similaire" (un corps de moins et un canal informationnel de plus dans une de tes expérience)
-Aucun de tes arguments ("charabia","hors sujet", insultes, pleurnicheries) n'est scientifiquement valable.
-Tu fait l'impasse sur la notion de filtre, de dispositif de mesure et tu fait passer un "corps frappé" pour un dispositif de mesure scientifique.
-Ta démo part du présupposé que de l'information peut transiter magiquement, selon un canal immatériel (puisque on peut recevoir de la douleur sans être nerveusement connecté) donc ta conclusion est dans tes prémisse.

Tu n'est pas un scientifique, tu est un juge et un censeur. Tu n'est pas prêt d'être reconnu par la communauté scientifique.

Miteny 18/08/2016 19:00

Je t'avais prévenu. Tu n'arrêtes pas tes copié/collé débiles : commentaire supprimé. Tu prouves ainsi que ta seule volonté est de polluer le débat.
Toujours pas de réponse (évidemment) sur le sujet : "corps 1 torturé" expérience similaire à "corps 2 torturé" ?

Miteny 18/08/2016 18:27

C'est toi qui as abandonné par ton refus de traiter le sujet. Tu refuses le dialogue ? C'est la preuve de ton abandon. De mon côté, je n'ai pas à répondre à des questions hors sujet et composées essentiellement d'une mélasse nauséabonde de charabia et de présupposés absurdes.
Bref, tu as perdu. Autrement dit, ton comportement prouve que tu admets implicitement l'insuffisance du corps. Gagne en honnêteté et admets le.

Thomas 18/08/2016 18:23

Je ne pensais pas que j'allai gagner par abandon...

Thomas 18/08/2016 18:16

Donc on est d'accord: tu refuse de répondre à mes question. Donc tu abandonne???

Miteny 18/08/2016 16:38

Ce commentaire est intéressant car il montre, aussi incroyable que cela paraisse, que certaines personnes sont totalement incapables d'appréhender la transcendance, ni même de faire la différence douleur/pas douleur !
Malgré la très grande simplicité du raisonnement et la non moins grande évidence du résultat (le corps ne suffit pas), ils sont totalement incapables d'entrevoir l'un et l'autre. Je trouve ça hallucinant : que des abrutis pareils soient de la même espèce que moi, c'est quand même à la limite du croyable.
Dans un monde de dégénérés profonds, on peut être un génie rien qu'avec un petit raisonnement cause=> effet. C'est fou.

Miteny tu es marrant 18/08/2016 15:59

Je pense que tu as le record de la blague la plus longue de l'histoire. Je me doute bien que tu ne crois pas une seule seconde à ta pseudo-démonstration pseudo-scientifique car même les personnes les plus abruties que j'ai pu rencontrées ne pourraient prendre cela au sérieux.
Par contre, étant adepte du surréalisme, de la blague potache et des raisonnements absurdes (et non pas par l'absurde qui lui est scientifique), j'admire ta patience pour ne pas révéler que tout ceci n'est qu'un canular qu'a permis l'essor des blogs et dans lequel tout le monde s'engouffre. Tu montres bien toutes les dérives de la prise de parole accordée à tout un chacun via le web : faux défi avec gain, trolling, insultes gratuites et bien sur raisonnement et point de vue complètement débiles et non-réfléchis.
BRAVO pour ta remise en cause de ce qu'est internet et ce qu'il permet de plus con et sans intérêt alors que c'est malgré tout un outil formidable.

Miteny 18/08/2016 15:15

Accusation sans aucun sens : ce con ne sait faire qu'une chose, insulter. Réfléchir ? Non pas possible : la preuve, il est incapable de répondre à une question très simple. Il montre deux choses :
1. Il n'a aucun argument
2 Il est avant tout un escroc pathologique, un pervers, car malgré l'évidence de son erreur, il persiste dans le mensonge.

anticon 18/08/2016 13:44

c'est bien ce que je dis , dans la même phrase ce con mélange principe de fonctionnement et condition d'observation .
il n'y a rien à faire il ne comprendra jamais que son sophisme est un sophisme , c''st le paralogisme d'un fou .

Miteny 18/08/2016 11:43

Fuite.
Si les conditions qui permettent de générer une observation sont réunies lorsque le corps 1 est frappé, elles le sont aussi lorsque le corps 2 est frappé, car les expériences sont similaires. Oui ou non ?

anticon 18/08/2016 10:33

le pauvre il mélange principe de fonctionnement et condition d'observation , c'est la base de son sophisme ( c'est plutôt le paralogisme d'un fou ) .

son sophisme consiste à dire que les corps son matériellement similaire ( évidemment le principe de fonctionnement est le même , c'est même la définition d'un principe de fonctionnement qui est similaire pour tout ce qui est de la même catégorie ) pour glisser sur les conditions d'observations qui elles ne sont pas les mêmes ! ça n'a rien à voir !
ce type est le roi des cons !

Miteny 17/08/2016 23:45

Bah si gros con : si les conditions qui permettent de générer une observation sont réunies lorsque le corps 1 est frappé, elles le sont aussi lorsque le corps 2 est frappé, car les expériences sont similaires !!
Je répète peut-être la même chose depuis 10 ans, mais moi au moins j'ai un cerveau, espèce de limace dégénérée : il me faut 5 minutes pour comprendre une évidence, pas 50 ans.

anticon 17/08/2016 16:53

les conditions d'observations ne sont pas les mêmes et le pauvre il affirme gratuitement que ce n'est pas une différence d'observation matérielle , un vrai con !
il ne comprend même pas qu'il nage en pleine pétition de principe !
et ça fait 10 ans que cela dure !!!!!!!!
Quel pauv'type ...

Miteny 17/08/2016 14:39

C'est toi le gros con, espèce d'abruti. Les expériences ne sont pas métaphysiquement similaires, ducon... Tu sors ça d'où?
Par contre, ce qui est sûr, c'est que matériellement elles le sont. Toi comprendre ?
A chaque fois que cet abruti (detecteur) essaie de produire un raisonnement, il sort invariablement une grosse connerie... Ce qui ne l'empêche pas de se croire très malin. Quel pauv'type...

anticon 17/08/2016 13:08

"Puisque tous les corps sont similaires, les expériences "corps torturé" sont toutes matériellement similaires."


Puisque tous les corps sont similaires, les expériences "corps torturé" sont toutes métaphysiquement similaires.

elles sont toutes métaphysiquement similaires aussi ! un corps qu'il soit métaphysique ou pas est identique a un autre , donc la métaphysique ne suffit pas !

c'est ça le sophisme de ce gros con !

Miteny 17/08/2016 11:51

Si t'arrêtes pas tes copiés/collés stupides, je supprime tes commentaires. Tu te crois très malin alors que t'es incapable de réfléchir correctement. Je répondrai pas à tes questions débiles.
Ton comportement est celui d'un troll qui se sait piégé : je vais donc être obligé de supprimer ton parasitage. De toute façon, je me rends compte que ton but n'a jamais été de dialoguer.
Puisque tous les corps sont similaires, les expériences "corps torturé" sont toutes matériellement similaires.

Thomas 17/08/2016 11:26

Fuite n°123774
Absurdité n°6165936

Tu dit:"Tu peux arrêter tes copiés/collés ridicules ?"
>>>1)Ils sont pas ridicules, ce qui est ridicule c'est ton éternelle fuite en avant qui te fait éviter de plus en plus de questions.
2)Pour chaque question à laquel tu aura répondu, elle ne sera plus copié-collée
3)SI jamais j'ai le malheur de plus copier-coller je sais que tu va encore m'accuser de fuir et de pas répondre à tes questions, or c'est le contraire qui se passe comme mes copiés-collés te le rappel.

Tu dit:"Je te parle pas d'observation ou d'observateur, je te demande simplement si les expériences sont similaires."
>>>1)Une expérience sans observateur n'est pas une expérience.
2)Tu n'a pas répondu à ma demande de citer une seule expérience scientifique reconnu qui se passe d'observateur, donc tu doit admettre (si tu est bien le scientifique et non le juge que tu prétens être) qu'une expérience sans obs. ça existe pas.
3)Je retourne sur mon exemple d'étoiles à l'oeuil nu et vues au téléscope rX: si le défenseur de l'expérience dit: "ce sont les étoiles les expériences, oublie cette histoire d'observation. Les étoiles sont similaire donc les expériences sont similaires", est-ce qu'il a raison??? Non bien sûr!!!! Tu est exactement dans le même cas.

Tu dit:"Si tu n'avais pas une peur bleue d'être piégé, tu dirais juste "oui", car c'est évident : tous les corps sont similaires (Spencer Tunick)."
>>>Imagine le défenseur de l'existence des lutin qui dirait pareil: toutes les étoiles sont similaires, donc les expériences sont similaire. Ridicule, n'est-ce pas???

Tu dit:"Puisque tous les corps sont similaires, les expériences "corps torturé" sont toutes matériellement similaires."
>>>Puisqe toutes les étoiles sont similaires, les expériences "étoile émettant de la lumière" sont toutes matériellement similaires (qu'on les observe à l'oeuil nu, aux rayons x, etc.), tout comme tes corps sont observés soit visuellement, soit auditivement, etc. et seulement dans une seule expérience via un nerf sensitif.

QUESTION AUQUELLES TA TOUJOURS PAS REPONDU:
0)Pourquoi tu évite mes questions sinon parce qu'elle te gènent énormément??? Et si tu a le culot de dire qu'elle sont hors-sujet (alors que ce n'est pas le cas) merci de PROUVER qu'elles sont hors-sujet.
1) Peut-tu expliquer ce qu'est un filtre ontologique??
2) Prenons des corps de chimpanzés similaires. Torturons-les et intéressons-nous à ce que ressent l'un d'entre eux:
Ce chimpanzé ressent une forte douleur quand on torture sont corps et aucune quand on torture le corps d'un autres chimpanzé.
Cette expérience prouve-t-elle aussi que le fonctionnement biologique du corps chimpanzé est insuffisant à produire de la douleur (et donc que le corps chimpanzé ne suffit pas) ou bien ton expérience ne marche qu'avec les corps humains??
3)Peut-tu produire une controverse scientifique qui ait été résolue par l'un des arguments suivants: "charabia", "hors-sujet", refus de répondre????
4)A-tu lu le livre de d'Espagnat que je t'ai recommandé (et qui prouve que cette histoire de filtre est non seulement très sérieuse mais capitale pour ta démo)??? Si non (comme je le pense) peut-tu expliquer pourquoi???
5)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à insulter un des protagonistes????
6)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à accuser un protagoniste d'être possédé par le diable????
7)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à se vanter d'être plus intelligent que les autres protagonistes???
8)Peut-tu citer une seule expérience scientifique reconnue et validée par la CSI où l'on a tiré des conclusions de deux résultats différents à partir de deux dispositifs de mesure différents????
9)Est-tu d'accord avec ma définition du mot "dispositif de mesure" (autrement dit dispositif permettant de faire matériellement transiter de l'information provenant de l'expérience jusqu'au cortex de l'observateur) ou non? Et si non, quelle est ta définition à toi???

Si tu est incapable de parler du sujet, ferme ce blog.

PS:
Ah et puisque tu m'a encore insulté, à mon tour:
Il est con celui-là c'est incroyable ! Faut que je lui parle comme à un enfant de 2 ans.
Tu repousses les limites de la connerie observable.
Que c'est dur de faire réfléchir un con !!
Si Miteny n'est pas le parfait exemple du connard, c'est que vous avez oublié la définition de ce mot. Comment voulez vous discuter avec un cinglé pareil ?? Ce type a tous les défauts, et pas une seule qualité.
Comme quoi, c'est la preuve qu'il est impossible d'avoir un dialogue avec toi. Tu es incapable d'avoir un discours cohérent : en fait tu es fou.
Toi super con !!
Tu est un fou, un psychopathe, un chimpanzé, un gros débile, un charlot, un abruti, un escroc, un voleur, tu est bête, stupide, con, nul, malhonnete, psychopathe pathétique et un gigantesque connard.
Tu te croit très intelligent, tu est un coq, quoi. Tu est archi nul en tout sauf en copier/coller. Tu n'es rien du tout. Tu est un type qui se prend pour un génie et qui n'a pas capable de produire une (je dis bien une !) phrase cohérente.
Tu a de la haine à 100 000% pour moi et grâce à ton comportement on comprend comment Daesh peux exister.
Quand Saint Miteny affirme, il a forcément raison !
Tu serais bien en religion toi : tu serais à l'aise pour affirmer des dogmes sans apporter de preuves. Et brûler ceux qui ne sont pas d'accord.
Bref tu te ridiculise parce que tu est complètement piégé. C'est moche... C'est triste.

Miteny 17/08/2016 09:57

Ah ah ah !!
Très drôle ! "dire qu'il n'y a pas de différence matérielle parce que les corps sont matériellement identiques c'est tout simplement un énorme sophisme"
Alors celle-là elle est très bonne ! Tu en as fait exprès n'est ce pas ? C'est de l'humour ? (je l'espère pour ta santé)

anticon 17/08/2016 00:52

"je te demande simplement si les expériences sont similaires "


elles ne sont pas similaires puisque les résultats ne sont pas les mêmes .
il y a forcément une différence , et dire que cette différence ( c'est évidemment pas une différence dans le fonctionnement des corps ) n'est pas d'origine matérielle c'est tout simplement gratuit et dire qu'il n'y a pas de différence matérielle parce que les corps sont matériellement identiques c'est tout simplement un énorme sophisme .

Miteny 16/08/2016 11:36

Tu peux arrêter tes copiés/collés ridicules ?
Je te parle pas d'observation ou d'observateur, je te demande simplement si les expériences sont similaires. Si tu n'avais pas une peur bleue d'être piégé, tu dirais juste "oui", car c'est évident : tous les corps sont similaires (Spencer Tunick).
Comme quoi, c'est la preuve qu'il est impossible d'avoir un dialogue avec toi. Tu es incapable d'avoir un discours cohérent : en fait tu es fou.
Puisque tous les corps sont similaires, les expériences "corps torturé" sont toutes matériellement similaires.

Thomas 16/08/2016 10:51

Fuite n°123773
Absurdité n°6165935

Tu dit: "Les expériences "corps i torturé" sont toutes matériellement similaires, quelque soit i le corps en bonne santé. C'était la question."
>>>Et non: elles ne sont pas similaires, puisque dans un cas (quand l'observateur est torturé) il y a un coprs de moins et un canal d'information supplémentaire.
Tu peut tourner la question dans tous les sens, aucun laboratoire au monde n'admettras que les expé sont similaires!!!
Elles sont autant similaires que oeuil nu/téléscope!!!!

Sauf si ER=NM, bien sûr!!! Mais tu veut pas en entendre parler.

J'ajoute une question:
9)Est-tu d'accord avec ma définition du mot "dispositif de mesure" (autrement dit dispositif permettant de faire matériellement transiter de l'information provenant de l'expérience jusqu'au cortex de l'observateur) ou non? Et si non, quelle est ta définition à toi???

Je me répète, mais tu n'a toujours pas compris: Rappel-toi la formule-clé de la recherche scientifiques: "TOUTES CHOSES ETANT EGALES PAR AILLEURS"
Chez toi les choses ne sont pas égale, ont peut donc pas les comparer!!!!!!

En fait, tu imagine que ce sont les corps qui sont les instrument de mesure en eux-même et tu refuse d'admettre que tes nerfs sensitifs font partie du dispositif. Tu est dans la vision naive de la perception comme étant un phénomène magique.
Donc tu a une idée préconçue (et fausse) de la perception avant meme que l'expérience ne commence!!!!

QUESTION AUQUELLES TA TOUJOURS PAS REPONDU:
0)Pourquoi tu évite mes questions sinon parce qu'elle te gènent énormément??? Et si tu a le culot de dire qu'elle sont hors-sujet (alors que ce n'est pas le cas) merci de PROUVER qu'elles sont hors-sujet.
1) Peut-tu expliquer ce qu'est un filtre ontologique??
2) Prenons des corps de chimpanzés similaires. Torturons-les et intéressons-nous à ce que ressent l'un d'entre eux:
Ce chimpanzé ressent une forte douleur quand on torture sont corps et aucune quand on torture le corps d'un autres chimpanzé.
Cette expérience prouve-t-elle aussi que le fonctionnement biologique du corps chimpanzé est insuffisant à produire de la douleur (et donc que le corps chimpanzé ne suffit pas) ou bien ton expérience ne marche qu'avec les corps humains??
3)Peut-tu produire une controverse scientifique qui ait été résolue par l'un des arguments suivants: "charabia", "hors-sujet", refus de répondre????
4)A-tu lu le livre de d'Espagnat que je t'ai recommandé (et qui prouve que cette histoire de filtre est non seulement très sérieuse mais capitale pour ta démo)??? Si non (comme je le pense) peut-tu expliquer pourquoi???
5)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à insulter un des protagonistes????
6)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à accuser un protagoniste d'être possédé par le diable????
7)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à se vanter d'être plus intelligent que les autres protagonistes???
8)Peut-tu citer une seule expérience scientifique reconnue et validée par la CSI où l'on a tiré des conclusions de deux résultats différents à partir de deux dispositifs de mesure différents????

Si tu est incapable de parler du sujet, ferme ce blog.

Miteny 16/08/2016 01:37

"Donc si tu veux que les expé soient "similaires" tu doit supprimer ce signal parasite. Par exemple en t'administrant un produit rendant tes nerfs sensitifs inopérants pendant qu'on te torture. Là tu pourra rendre tes expériences un peu plus similaires."
Non mais tu racontes de plus en plus n'importe quoi !!! Si t'as rien à dire, c'est pas la peine de mettre des commentaires.
Les expériences "corps i torturé" sont toutes matériellement similaires, quelque soit i le corps en bonne santé. C'était la question.
Ce que tu réponds n'a aucun rapport avec le sujet : cela prouve que tu es piégé et que tu le sais.

Thomas 15/08/2016 12:07

Fuite n°123772
Absurdité n°6165934

Tu dit: "Qu'est ce que ce charabia?"
>>>Argument scientifique non recevable (sauf si tu répond de manière convaincante à ma question 3)

Tu dit: ""Tu essayes encore de faire passer le corps tout seul pour un instrument de mesure!!!"
Bah évidemment !"
>>>Sauf que dans une des tes expériences de l'information parasite transite via tes nerfs sensitifs.
Donc si tu veux que les expé soient "similaires" tu doit supprimer ce signal parasite. Par exemple en t'administrant un produit rendant tes nerfs sensitifs inopérants pendant qu'on te torture. Là tu pourra rendre tes expériences un peu plus similaires.
Car que tu le veuille ou non, de l'information supplémentaire transite jusqu'à l'observateur dans une de tes expériences (et en plus il n'y a pas le même nombre de corp)
Bref c'est du gros bricolage.

Tu dit: ""corps i torturé"... De quoi générer une observation. C'est censé suffire. Je ne vois vraiment pas ce que tu ne comprends pas."
>>>Mais moi je comprend comment tu voit les choses. C'est toi qui bite que dalle à ce que les scientifiques et moi on ta dit.
"générer une observation" n'a pas de sens scientifiquement si ça ne signifie pas "produire un flot d'information qui va matériellement transiter vers l'observateur"
Or toi tu l'imagine plutôt comme ça: l'information "douleur" voyage non pas matériellement mais magiquement vers l'observateur. (Donc comme je le dis depuis le départ ta conclusion est dans tes prémisse).

Je me répète, mais tu n'a toujours pas compris: Rappel-toi la formule-clé de la recherche scientifiques: "TOUTES CHOSES ETANT EGALES PAR AILLEURS"
Chez toi les choses ne sont pas égale, ont peut donc pas les comparer!!!!!!

En fait, tu imagine que ce sont les corps qui sont les instrument de mesure en eux-même et tu refuse d'admettre que tes nerfs sensitifs font partie du dispositif. Tu est dans la vision naive de la perception comme étant un phénomène magique.
Donc tu a une idée préconçue (et fausse) de la perception avant meme que l'expérience ne commence!!!!

QUESTION AUQUELLES TA TOUJOURS PAS REPONDU:
0)Pourquoi tu évite mes questions sinon parce qu'elle te gènent énormément??? Et si tu a le culot de dire qu'elle sont hors-sujet (alors que ce n'est pas le cas) merci de PROUVER qu'elles sont hors-sujet.
1) Peut-tu expliquer ce qu'est un filtre ontologique??
2) Prenons des corps de chimpanzés similaires. Torturons-les et intéressons-nous à ce que ressent l'un d'entre eux:
Ce chimpanzé ressent une forte douleur quand on torture sont corps et aucune quand on torture le corps d'un autres chimpanzé.
Cette expérience prouve-t-elle aussi que le fonctionnement biologique du corps chimpanzé est insuffisant à produire de la douleur (et donc que le corps chimpanzé ne suffit pas) ou bien ton expérience ne marche qu'avec les corps humains??
3)Peut-tu produire une controverse scientifique qui ait été résolue par l'un des arguments suivants: "charabia", "hors-sujet", refus de répondre????
4)A-tu lu le livre de d'Espagnat que je t'ai recommandé (et qui prouve que cette histoire de filtre est non seulement très sérieuse mais capitale pour ta démo)??? Si non (comme je le pense) peut-tu expliquer pourquoi???
5)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à insulter un des protagonistes????
6)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à accuser un protagoniste d'être possédé par le diable????
7)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à se vanter d'être plus intelligent que les autres protagonistes???
8)Peut-tu citer une seule expérience scientifique reconnue et validée par la CSI où l'on a tiré des conclusions de deux résultats différents à partir de deux dispositifs de mesure différents????

Si tu est incapable de parler du sujet, ferme ce blog.

Miteny 14/08/2016 11:10

Qu'est ce que ce charabia?
"Tu essayes encore de faire passer le corps tout seul pour un instrument de mesure!!!"
Bah évidemment !
"corps i torturé"... De quoi générer une observation. C'est censé suffire. Je ne vois vraiment pas ce que tu ne comprends pas.

Thomas 14/08/2016 07:29

Fuite n°123771
Absurdité n°6165933

Tu ne peut pas à la fois affirmer que tes dispositif expérimentaux sont "matériellement" similaire et te plaindre quand je souligne qu'ils ne le sont pas!!!

Tu dit: "Les dispositifs de mesure sont similaires. Chaque dispositif est bien censé générer une observation."
>>>"Générer une observation" n'est pas magique!!! Ca veut dire que forcément de l'information transite physiquement,de proche en proche, depuis le lieu de l'expérience vers le cortex de l'observateur.
(Sauf si ER=NM, bien sur, mais tu ne veut pas en entendre parler.)
Exemple de canal matériel: la vue: l'info passe par des photon dont le flot a retenu des informations de l'objet, comme sa forme et sa couleur, avant de frapper la rétine de l'observateur, rétine qui ensuite transforme ce signal en information électrochimique jusqu'au cortex de l'observateur.

Tu dit: ""Il y a un canal d'information supplémentaire".... ah bon, dans un corps il y a un canal qu'il n'y a pas dans un autre ?"
>>>Tu essaye encore de faire passer le corps tout seul pour un instrument de mesure!!!
Mais que tu le veuille ou non tes nerfs sensitifs sont bien un canal d'information, connectés à la zone lésée dans un cas et pas dans l'autre.

Met-toi un peu à la place d'un laboratoire scientifique: qu'il soit au Japon ou à Cuba, en Inde ou en Allemagne, tous vont lire "expérience similaires" mais vont remarquer que dans un cas l'observateur n'a pas ses nerfs connecté à la zone lésée et dans l'autre il l'aura. Pour eux ce sera rédibitoire: les expérience ne sont PAS similaires.
(Et tu peut toujours accompagner ta démo d'une page où tu insulte copieusement les chercheurs, tu leur explique que leurs réticences seront a priori hors-sujet et du charabia, qu'ils sont possédés par le démon et que tu est un génie, j'ai peur que ça ne les convainque pas et qu'ils continuent de penser que les expérience ne sont pas similaire).

Rappel-toi la formule-clé de la recherche scientifiques: "TOUTES CHOSES ETANT EGALES PAR AILLEURS"
Chez toi les choses ne sont pas égale, ont peut donc pas les comparer!!!!!!

En fait, tu imagine que ce sont les corps qui sont les instrument de mesure en eux-même et tu refuse d'admettre que tes nerfs sensitifs font partie du dispositif. Tu est dans la vision naive de la perception comme étant un phénomène magique.
Donc tu a une idée préconçue (et fausse) de la perception avant meme que l'expérience ne commence!!!!

QUESTION AUQUELLES TA TOUJOURS PAS REPONDU:
0)Pourquoi tu évite mes questions sinon parce qu'elle te gènent énormément??? Et si tu a le culot de dire qu'elle sont hors-sujet (alors que ce n'est pas le cas) merci de PROUVER qu'elles sont hors-sujet.
1) Peut-tu expliquer ce qu'est un filtre ontologique??
2) Prenons des corps de chimpanzés similaires. Torturons-les et intéressons-nous à ce que ressent l'un d'entre eux:
Ce chimpanzé ressent une forte douleur quand on torture sont corps et aucune quand on torture le corps d'un autres chimpanzé.
Cette expérience prouve-t-elle aussi que le fonctionnement biologique du corps chimpanzé est insuffisant à produire de la douleur (et donc que le corps chimpanzé ne suffit pas) ou bien ton expérience ne marche qu'avec les corps humains??
3)Peut-tu produire une controverse scientifique qui ait été résolue par l'un des arguments suivants: "charabia", "hors-sujet", refus de répondre????
4)A-tu lu le livre de d'Espagnat que je t'ai recommandé (et qui prouve que cette histoire de filtre est non seulement très sérieuse mais capitale pour ta démo)??? Si non (comme je le pense) peut-tu expliquer pourquoi???
5)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à insulter un des protagonistes????
6)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à accuser un protagoniste d'être possédé par le diable????
7)Peut-tu citer une seule controverse scientifique qui ait été résolue par un argument consistant à se vanter d'être plus intelligent que les autres protagonistes???
8)Peut-tu citer une seule expérience scientifique reconnue et validée par la CSI où l'on a tiré des conclusions de deux résultats différents à partir de deux dispositifs de mesure différents????

Si tu est incapable de parler du sujet, ferme ce blog.

Miteny 14/08/2016 01:47

Tu racontes vraiment complètement n'importe quoi. En fait j'ai l'impression que t'écris au hasard, histoire de dire un truc.
"Il y a un canal d'information supplémentaire".... ah bon, dans un corps il y a un canal qu'il n'y a pas dans un autre ?
Totalement absurde.

iam 18/05/2016 18:25

Moi, je pense que le corps et l'esprit sont 2 entités distinctes , séparées. Pour moi, l'âme se sépare partiellement du corps au court de la vie terrestre et totalement au moment de la mort . Je pense que je peux exister sans mon corps matériel et donc que ça implique une vie après la mort , je dirais une autre existence . Attention , je ne dis pas que j'ai raison mais c'est ce que je pense. Pour moi corps et esprit sont 2 entités séparées . Le corps pour moi est juste une enveloppe charnelle , un véhicule pour l'âme qui veut intéragir , se manifester dans le monde matériel justement parceque elle n'est pas matérielle toujours selon ce que je pense et je ne suis pas d'accord avec les scientifiques qui disent que ac égal am . C'est faux , pour moi ils se trompent. La conscience insuffle la vie au corps inerte , sans vie finalement . Si il n' y a pas la force immatérielle , la machine ne peut pas fonctionner donc pas de douleur non plus . Corps matériel en bonne santé plus force immatérielle donc douleur au niveau du corps torturé .

détecteur de gland 19/05/2016 10:54

miteny est un théiste qui ne croit pas à la persistance de l'âme après la mort , mouarff ! il reste quoi aux croyants ?

Thomas 19/05/2016 06:52

Sauf que tu te plante complètement iam. Mais c'est mignon de faire du prosélytism ici.

Miteny 18/05/2016 20:12

A iam
Le corps ne suffit pas mais il est nécessaire, sinon à quoi servirait-il ? Il serait superflu, ce qui n'a pas beaucoup de sens.

Thomas 18/05/2016 16:30

Bon. Il est temps de résumé:

Miteny propose une démonstration. Il est très facile de montrer qu'elle n'est pas scientifique:
Il propose une situation où on tape sur des gens et il remarque qu'on n'a pas mal quand c'est quelqu'un d'autre que nous qui est tapé. Il en conclut que "L’exception constatée n’a pas d’explication matérielle."
Déjà rien que là c'est plus scientifique: dire qu'il n'y a pas d'explication c'est arbitraire et pas démontré. (C'est comme dire "il n'y a pas d'explication matérielle au fait que le ciel est bleu" et d'en conclure ce qu'on veut, par exemple que ce sont les lutins qui ont peint le ciel en bleu).
Il faudrait au contraire examiner les explications scientifique et voir si elle tiennent la route ou pas. Mais il ne le fait pas. Déjà paski les connait pas!!!!

Bon, ok, sa démo est pas scientifique. Ce point fait l'unanimité. Il n'existe aucun scientifique sur cette planète qui trouvera sa démo scientifique. Mais allons plus loin et essayons de comprendre comment Miteny vois les choses et s'il se gourre vraiment (après tout, sa démo est ptêt pas scientifique dans la forme mais ptêt vraie sur le fond...).

Vous pourez lire plus bas mes échanges avec lui.

Son idée est la suivante: quand on torture qqn qui n'est pas moi, je n'ai pas mal. Ca veut dire que "dans la réalité qui s'impose à moi" (sic) il n'y a pas de sensation douloureuse "au niveau de ce corps" alors qu'il y en a une pour la personne torturée. Pour lui, ça signifie que la sensation douloureuse qui a été engendrée par la torture n'existe pas dans mon monde, dans ma réalité. Elle n'existe tout simplement pas, elle n'est pas là. Elle n'a rien à voir avec la douleur en tant que phénomène neurologique, qui, lui, existe puisqu'on peut le constater en faisant une IRM.
Il en conclut donc que la sensation de douleur constitue une "exception" qui est "matériellement inexplicable" et, donc, que le corps ne suffit pas à expliquer la présence d'une sensation, donc de la conscience, donc qu'un lien immatériel, surnaturel, existe au-delà du monde physique et qui a réussi à "trouver" le corps torturé et produit la sensation de douleur.

Tout ça se tient. Mais à une seule condition: de considérer que "activité mentale"(am) et "activité cérébrale"(ac) sont deux choses distinctes.
Miteny reconnait que l'une implique l'autre (pas d'am si pas d'ac) mais pas que les deux correspondent à une seule et même entitée. AM (par exemple la sensation de douleur) est immatérielle, existe dans le cerveau comme un liquide dans une bouteille, mais tout comme le liquide et la bouteille sont deux chose distinctes, AM n'est pas AC (par exemple la stimulation des neurones de la douleur et de la conscience).
Et ça il insiste dessus. Quand on lui dit ac=am, il affirme que ces n'importe quoi, que penser ça c'est être débile, que jamais il ne reconnaitra ça, etc.

Or quel est le postulat de la science???
Justement que ac=am. Le cerveau n'est pas une entité capable de percevoir objectivement le monde et toute personne qui perçoit le monde (par exemple le bleu du ciel) ne perçoit pas la "même" chose que les autres (en fait ce "meme" n'a aucun sens).
Selon le postulat scientifique, am (par exemple la sensation de douleur) est matérielle, physique, concrète. On peut la localiser, mesurer son niveau d'énergie, son activité, etc.
C'est un phénomène dont l'existence se manifeste par plusieurs modes, par exemple visuel (en faisant un IRM) ou sensible (si c'est nous qu'on torture et que nos nerfs transmette l'info à notre cerveau). Selon les cas, ça prendra la forme "am" ou "ac" mais ce sera le MËME phénomène. La métaphore du liquide et du contenu ici ne fonctionnent plus: il faut plutôt employer des briques de légo (dont le nombre ne varie pas), et selon comment elles sont assemblées c'est vécu différamment par celui dont c'est le cerveau.

En gros, ce qui est "même" c'est la réalité physique qui se manifeste de manière unique chez chaque individu (postulat scientifique) ou ce qui est "même" ce sont les qualia qui arrivent dans le cerveau des gens en fonction des phénomènes physiques (postulat de Miteny).

Selon le postulat scientifique, je n'ai d'expérience du monde (visuelle, tactile, sensationnelle, émotionnelle) que si mes neurones sont en activité. Je ne peut pas ressentir la douleur d'autrui si ce n'est pas mon corps qui est torturé car ce ne sont pas mes neurone qui sont excités.
Donc la situation proposée par Miteny est en fait tout à fait explicable: il est normal de ne pas ressentir de la douleur quand ce n'est pas mon corps qui est torturé.
Mais ça il ne veut pas le comprendre, ou plutôt il ne le peut pas: pour lui "am" est immatérielle alors que "ac" est matérielle. Donc ce sont deux entités distinctes donc les scientifiques qui disent que "ac=am" sont des "crétins" des "abrutis" des "criminels" (je ne fait que citer Miteny).

En résumé:

Cas 1:SI les sensations sont immatérielles, alors "ac=/=am". Le raisonnement boîteux de Miteny pourrait alors parvenir à "le corps est donc insuffisant".
Cas 2:SI le postulat scientifique est vrai et donc que les sensations sont matérielles, alors "ac=am". Alors il est normal de ne pas avoir mal quand ce n'est pas notre corps qui est torturé. Donc la phrase "L’exception constatée n’a pas d’explication matérielle." est fausse, donc la démo de Miteny est fausse.

Je suis d'accord pour dire que le Cas 2 n'est pas prouvé. Mais le Cas 1 ne l'est pas non plus. Et il ne peut pas s'auto-prouver (ce serait de la logique circulaire). Miteny a bien essayé de dire que sa démo prouvait que "ac=/=am" mais elle ne marche que si... "ac=/=am" donné dès le départ.

Donc si Miteny pense que sa démo est vraie, c'est que pour lui, dès le départ, avant même de commencer sa démo, il a déjà décidé que am (et en particulier la sensation douloureuse) était immatérielle. (Donc dès le départ il est dans une vision dualiste (am et ac séparés, forme moderne de la séparation du corps et de l'esprit) qui débouche naturellement... sur une vision dualiste.)

Donc sa conclusion est dans ses prémisse. Donc c'est logiquement inacceptable.
Donc Miteny est dans l'erreur. En plein dedans.

CQFD

Thomas 30/05/2016 13:53

Ta phrase "Il est impossible de dialoguer avec toi donc tu ne pourras jamais te rendre compte que tu n'as écrit que de la merde pour l'instant;" n'est PAS scientifique.

Donc tu continu d'avoir perdu.

Miteny 30/05/2016 10:46

Il est impossible de dialoguer avec toi donc tu ne pourras jamais te rendre compte que tu n'as écrit que de la merde pour l'instant;

détecteur de fou 28/05/2016 17:24

tu es fou à lier mon pauvre miteny , demande à un psychiatre et tu verras , pauv'cinglé !

Thomas 28/05/2016 16:41

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cholalie

Thomas 28/05/2016 16:39

Bref:
- tu n'a plus d'argument (répéter sans cesse qqch déjà réfuté et accuser les autres de charabia ce n'est PAS un argument scientifique)
-tu est incapable de montrer une seule erreur dans ma contre-démonstration
-"Ces merdes ne reculeront devant rien. Ils seraient sans doute prêts à m'assassiner, m'enfermer, me torturer juste parce que je fais.... la différence douleur/pas douleur !!!!!" ce n'est pas un argument scientifique.


Bref ta perdu!!!

Miteny 28/05/2016 15:59

Detecteur : je fais autre chose, connard, mais ça m'amuse de contempler la médiocrité crasse de débiles comme vous.
Et ce serait pour ça que je suis fou?
Ces merdes ne reculeront devant rien. Ils seraient sans doute prêts à m'assassiner, m'enfermer, me torturer juste parce que je fais.... la différence douleur/pas douleur !!!!! Incroyable mais vrai !!!
Et après, on ose se demander comment naissent les guerres....

Miteny 28/05/2016 15:55

C'est bien ce que je disais. Cet abruti fait semblant de ne pas comprendre une évidence, c'est tout ce qu'il a. INcapable de comprendre :
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)

Thomas 28/05/2016 15:14

Ta raison détecteur. Ce qui est un mystères pour moi c'est est-ce qui la en partie conscience de son trouble ou pas.

détecteur de fou 28/05/2016 14:51

et ça fait 10 ans que miteny entretient ce dialogue de sourds !
ça relève de la psychiatrie lourde !
miteny est fou à lier !
ce blog n'a d'intérêt que pour un psychiatre .

Thomas 28/05/2016 12:50

HA AHA HA HA AHA!!!

Je "refuse" le dialogue????

Mais pour toi le dialogue ça consiste juste à une chose: être d'accord avec toi et répondre à tes question exactement comme tu veut qu'on réponde
Tout le reste c'est du "charabia" et de la malhonnetée!!!

Tu n'arrete pas de dire un truc que j'ai réfuté. Alors réfute ma réfutation (de manière scientifique, hein, pas de manière enfantine en disant que c'est du charabia) ou reconnait que ta tort, mais répété ce que j'ai déjà réfuté, ça c'est du refus de dialogue!!!!

Bref: ta perdu.

Miteny 28/05/2016 12:10

Ne fais pas semblant de débarquer.
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
C'est le sujet.
Moi coincé ? Non mais franchement, t'as complètement perdu la raison. C'est toi qui refuses le dialogue, preuve flagrante que tu te sens cerné et que tu paniques.

Thomas 27/05/2016 19:22

HA HA HA HA!!!
Moi coupé le dialogue???? Mon pauvre gars.

Pose-moi une question et j'y répond.

Miteny 27/05/2016 19:04

Il a bel et bien coupé le dialogue : la preuve qu'il sait qu'il a tort.

Thomas 27/05/2016 18:46

Un copié-coller, "honte", "détresse" : tout ça c'est pas scientifique!!!!

Essaye encore!!!

En attendant ta perdu.

Miteny 27/05/2016 10:03

D'ailleurs le fait que Thomas nie cette évidence est une preuve assez flagrante de sa détresse : il n'a aucun argument et le sait très bien. Du coup, il ne ressent plus aucune honte à raconter n'importe quoi. Il perd tout amour propre.

Miteny 27/05/2016 09:59

Hors sujet.
Il est totalement inutile de perdre du temps à "discuter" avec quelqu'un qui fait semblant de ne pas comprendre cette évidence:
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
Va jouer ailleurs.

Thomas 26/05/2016 18:13

Mais kom chui sympa et que je croit en ta capacité à un peu penser, je te repose la question:

Comme dit CNRS, "douleur au niveau de ce corps" c'est pas scientifique.
Si je suis un labo qui doit vérifier ta démo je fait quoi???
Je mesure quoi et où???
Je torture qqn. check. Il me dit avoir mal. check. Je n'ai pas mal. check. Jusque-là rien de scientifiquement anormal. Et ensuite je fait quoi????

Thomas 26/05/2016 18:12

Pour revenir au sujet qui nous occupe: "j'ai pas de temps à perdre" c'est pas scientifique.

Donc tu a tort.

Tu a perdu. Fin.

Thomas 26/05/2016 18:11

Ah puisque tu ma encore insulté, à mon tour: tu n'est qu'un petit merdeux frustré, un minuscule trou du cul qui se prend pour un génie mais tu n'est qu'une crevure de saloperie de merde puante et écoeurante qui ne mérite pas l'honneur que je te chie dessus.

Miteny 26/05/2016 10:08

Je ne vais pas expliquer dans le détail chaque mot du vocabulaire français parce que Monsieur cherche par tous les moyens à gagner du temps (preuve d'ailleurs qu'il n'a aucun argument sérieux). Je ne suis pas prof pour débiles profonds.
Casse toi.

Miteny 26/05/2016 10:05

Encore une fois, de la mauvaise foi et du charabia. J'ai rien à faire d'un guignol comme toi. Il est totalement inutile de perdre du temps à "discuter" avec quelqu'un qui fait semblant de ne pas comprendre cette évidence:
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
Va jouer ailleurs. Ta médiocrité me fatigue.

Miteny 26/05/2016 10:04

T'as jamais entendu dire par exemple "je ressens une douleur au niveau du tibia"... Pauv'tache. Ils sont vraiment prêts à raconter tout et n'importe quoi... Par contre, jamais ils n'envisageront de réfléchir... ça doit leur paraitre trop difficile.

Thomas 26/05/2016 06:32

"Ta démo est du charabia".

Donc ta perdu.

Comme dit CNRS, "douleur au niveau de ce corps" c'est pas scientifique.
Si je suis un labo qui doit vérifier ta démo je fait quoi???
Je mesure quoi et où???
Je torture qqn. check. Il me dit avoir mal. check. Je n'ai pas mal. check. Jusque-là rien de scientifiquement anormal. Et ensuite je fait quoi????

CNRS 26/05/2016 00:02

" douleur au niveau de ce corps "



c'est quoi ce charabia ?!

Miteny 25/05/2016 23:26

Il est totalement inutile de perdre du temps à "discuter" avec quelqu'un qui fait semblant de ne pas comprendre cette évidence:
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)

Miteny 25/05/2016 23:25

T'es incapable de comprendre le moindre truc mon pauvre. T'en es réduit à te comporter comme un gamin de 5 ans qui tire la langue... Retourne dans ton bac à sable et fous moi la paix.

Thomas 25/05/2016 18:25

Si je te dit: "ta démo c'est du charabia, donc tu a tort, donc tu a perdu", est-ce que j'ai démontré que ta démo est fausse???

Thomas 25/05/2016 18:12

Puisque tu est incapable de citer la moindre phrase fausse ou dénué de sens dans mon discour qui réfute ta démo, c'est bien que j'ai raison.

Donc ta perdu.

Miteny 25/05/2016 09:47

Décortiquer ton charabia n'est pas le sujet. En effet, il te suffirait sinon de raconter n'importe quoi, d'en foutre des pages ... et ce serait à moins d'expliquer les 40000 erreurs qu'il y aurait dedans ??? J'y perdrai un temps fou.
Faut pas se foutre de la gueule du monde, même si c'est le seul truc que tu sais faire.
Et l'orthographe, t'en as entendu parler ?

Miteny 25/05/2016 09:45

Il fait encore semblant de ne pas comprendre cette évidence:
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
Il dit que ce n'est pas évident ! Pour lui, la différence douleur/pas douleur n'est pas évidente !! Hallucinant !

Thomas 25/05/2016 07:02

De toute façon, tu n'a toujours pas prouvé que ce que j'ai dit étais faux ou n'avait pas de sens.

Donc tu reconnait tacitement que j'ai raison.

Donc ta perdu.

Fin.

Thomas 25/05/2016 07:01

Non, ce n'est pas "évident".

Traduit scientifiquement ton "La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" et on en reparle.
(Et appelle-le autrement que P1 parce que c'est autre chose P1)

Et pour qu'il y ait dialogue, faut ptêt commencer par arrêter de dire "charabia" dès que tu comprend pas ou que tu ne sait pas contrer l'argument. Tu sera plus crédible.

Miteny 24/05/2016 22:28

Ton charabia, ce n'est pas le sujet. De toute façon, quoi que je t'explique sur ton charabia, tu ne comprendras rien à rien. Car tu ne comprends strictement rien à rien, c'est pathétique. La preuve :
Cela fait plusieurs milliers de commentaires que tu fais semblant de ne pas comprendre l'évidence suivante :
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
C'est tout dire ! Il faut que tu comprennes que là il n'y a strictement aucun dialogue entre nous.

Miteny 24/05/2016 22:26

Toujours aucune réponse claire !!!
Cela fait plusieurs milliers de commentaires que cet individu fait semblant de ne pas comprendre l'évidence suivante :
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
Affolant ! Hallucinant !

Thomas 24/05/2016 18:40

Et pis celui qui a la "trouille" de nous deux c'est toi: tu est incapable de copier-coller une seule des phrases de mon intervention ci-dessus et de montrer qu'elle est fausse ou du charabia. Paske tu sais parfaitement que ma contre-démo est vrai.

Donc ta perdu. Fin.

Thomas 24/05/2016 18:38

P1 c'est ça:
SI "ac=am" ALORS "on ne peut pas ressentir la douleur d'autrui lorsque ce n'est pas notre corps qui est torturé" (car la douleur est matérielle: elle EST les neurone qui s'excitent (selon ac=am) donc si mes neurone s'excitent pas j'ai pas mal or quand ce n'est pas moi qu'on torture mes neurones sont pas excités).

Miteny 24/05/2016 18:32

Jamais de la vie, tu racontes n'importe quoi. Il n'y a toujours eu qu'un seul sujet (P1) que tu as toujours soigneusement évité d'aborder, par trouille sans doute.

Miteny 24/05/2016 18:31

La signification de P1 est claire, inutile de chercher à gagner du temps. Alors vrai ou faux ?
Cela fait plusieurs milliers de commentaires que cet individu fait semblant de ne pas comprendre l'évidence suivante :
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
Affolant !

Thomas 24/05/2016 18:27

De toute façon tu a tacitement reconnu que j'avait raison. Fin.

Thomas 24/05/2016 18:27

Vrai si ça signifie "Je ne ressent pas la douleur d'autrui car ses nerfs ne sont pas connectés à mon cerveau", Faux si ça signifie "Il existe deux réalités différentes, l'une dans laquelle la douleur existe, l'autre dans laquelle elle n'existe pas" (puisque elle existe dans les deux si ac=am).

Miteny 24/05/2016 10:06

Il raconte encore n'importe quoi et refuse de répondre au sujet.
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
Vrai ou faux ?

Thomas 23/05/2016 18:02

HA HA HA HA HA!!!

"Adorateur de Satan" n'est pas scientifique.

De toute façon tu a tacitement reconnu que j'avait raison, alors pourquoi insisté???

Ta perdu, ta perdu. Fin.

Miteny 23/05/2016 11:03

Quoi ? Changerait-il de discours parce qu'il aurait compris l'absurdité de sa position ?
"La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps; un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps" (P1)
L'adorateur de Satan serait-il enfin d'accord avec cette évidence ??

Miteny 23/05/2016 11:00

Voyez les propos nauséabonds de cet esclave de Satan, qui n'est capable que de mentir... Et après on se demande pourquoi le monde va mal...

Thomas 22/05/2016 07:51

De toute façon tu n'a toujours citée aucune de mes phrases ci-dessus en la copiant-collant et en montrant qu'elle est soit fausse, soit du "charabia".

Donc tu admet implicitement que tout ce que j'ai dit est vrai.

Comme j'ai démontré (de manière réfutable, mais tu n'a rien réfuté) que ta démo est fausse et que tu n'a rien trouvé à redire, tu reconnait sans le dire que j'ai raison.

Donc ta démo est fausse.

Fin. Tu as perdu.

Thomas 22/05/2016 07:48

"un autre corps => aucune douleur au niveau de ce corps" c'est vrai si ça veut dire "on ne ressent pas la douleur de l'autre" mais c'est faux si ça veut dire "il y a deux réalité différentes, l'une ou la douleur existe l'autre ou elle n'existe pas".
Tu fait semblant de pas comprendre paske ta plus d'argument.

Thomas 22/05/2016 07:47

Ah puisque tu m'a encore insulté, j'en remet une couche: ton cul est une boite à foutre et ta bouche une pissotière, espèce de sans-bite soumise, je te chis sur la gueule, connards.

Miteny 22/05/2016 05:16

Cet individu, particulièrement nauséabond, fait semblant de ne pas comprendre une chose pourtant évidente:
La réalité qui s'impose à moi : mon corps torturé => douleur au niveau de ce corps, un autre corps => aucune douleur au niveau de ce corps
C'est la preuve d'une part que les adorateurs du mensonge ne reculent devant aucune absurdité, aussi grosse soit-elle : l'important pour eux est de continuer à mentir. Et d'autre part qu'il n'a a aucun argument sérieux mais que cela ne l'empêche de continuer sur la voie du mensonge et de la bêtise.
Comment le monde peut-il aller bien avec de tels parasites ??

Miteny 22/05/2016 05:09

Je ne t'insulte pas, sac à merde, tu es réellement con à brouter de l'herbe. Ta bêtise et ta malhonnêteté me donnent envie de vomir... Il suffit de voir ce que tu es capable d'écrire pour comprendre que tu n'es pas un être humain, mais un parasite.

Thomas 21/05/2016 08:25

Je t'ai demandé si dans ma longue intervention il y avait quelque chose de faux ou du charabia en le copiant-collant.
Tu ne l'a pas fait.

Donc tu reconnait implicitement que tout ce que j'ai dit a du sens et est vrai.

Fin. Tu a "perdu".

Dupont 12/05/2016 00:40

Génial Miteny.... "Prouver" que le corps ne SUFFIT (tout est das le verbe "suffire"), démontre la stupidité de la croyance en un "dieu"... Selon sa démonstration, un "dieu" "corrige" cette insuffisance qui s'impose à lui, mais dés que quelque chose s'impose à un éDieu" ce n'est pus un "Dieu"...

La méthode subtile et visionnaire de Miteny consiste à "accoucher" les esprit en proposant une théorie inepte jusqu'à ce que ses lecteurs comprennent par eux même l'inanité de leurs réponses...

On parie que, complice dans cette démarche, il va la confirmer en m'insultant (ironiquement, cela va de soi pour qui comprend) et semblé fuir toute contre-argumentation scientifique et logiquedans sa réponse ?

Génial Mytény, héraut de l'athéisme moderne... détruisant par sa subtilité et sa méthode tous les "croyants en Dieu" imbéciles et rétrogrades... L'insuffisance du corps est la meilleure preuve de l'inexistence d'un "Dieu" que l'on ai jamais produite. Attendons ses (pseudo)insultes et sa réponse (pseudo)méprisante usant ironiquement des méthodes lâches et dilatoires de ses adversaires en confirmation... Il est courageux, il ne s'y soustraira pas, vous allez voir, il va confirmer par sa réponse caricaturale que produise généralement ses adversaire la justesse de mon analyse, car c'est un génie de l'athéisme.

Thomas 17/05/2016 18:06

Mouarf il est pas le seul à dire des chose qui on en sens approximatif stuveu mon avis.

Miteny 12/05/2016 09:58

A qui s'adresse cet abruti de Dupont ? On sait pas.... Pourquoi écrit-il ces commentaires débiles dénués de sens ? Mystère... Encore un qui fume des trucs pas très clairs.

Songoku 09/05/2016 18:53

Miteny dit a thomas tu devrai lire ce que dis stéphane parceque t'es très loin de lui arriver a la cheville. Stéphane est très fort , il est vraiment balèze . J'ai eu l'occasion d'échanger avec lui plusieurs fois dans le passé, et franchement ça va . J'ai toujours pensé qu'il était fort .

Thomas 11/05/2016 13:20

Ouais ben c'est vrai je fait des faute. Et alors?? Ca veut dire que chuis con et ske je dit c'est débile????

il faut mettre les professeurs de français en prison 11/05/2016 10:40

??
Miteny tu n'es pas dans la discussion , vous deux c'est Songoku et Thomas .
Le problème avec Miteny c'est qu'il ne comprend rien .

Miteny 11/05/2016 10:30

Calomnies : moi je ne fais pas de fautes.

il faut mettre les professeurs de français en prison 11/05/2016 10:22

Ce n'est pas un concours d'orthographe , heureusement pour vous deux .

Thomas 10/05/2016 09:08

Vous faite des concours de bite, c'est ça??

Dupont 03/05/2016 23:18

génial Miteny qui évoque, pour sa démonstration, je cite (voir ci dessous), .." une réalité première,"

Voila un "pseudo-dieu" soumit à une, je cite encore... "une réalité première,".

Un "dieu" soumit".. relisez.... Un "dieu" soumit.... Miteny l'a écrit et le clam e.... Un Dieu ne se soumet pas... s'il se soulern ce n'est PLUS un "dieu" ET LA DÉMONSTRATION DE L'INSUFFISANCE DU CORPS PROUVE, IPSO FACTO, que la notion de "dieu" est inepte...

Merci Miteny pour cette démonstration et cette argumentation en faveur de l'athéisme tout au lojng e votre blog..


Vous nous DEMONTREZ de manière PARFAITE que si je ne ressent pas la douleur d'aurtui, ALORS "dieu" n’existe pas...


Vous êtes à l'athéisme ce que Einstein fut à la relativité : un génie.

Vote blog PROUVE, DEMONTRE et PERSUAD ue

Miteny 03/05/2016 23:46

Avec cet abruti de Dupont, un exemple de plus : mes opposants sont fous à lier. On ne comprend même plus ce qu'il raconte... Pauv'gars

Dupont 29/04/2016 00:25

Génial Miteny, qui n'hésite pas la contradiction ppur montrer l'inanité de ses contradicteur qui ne comprennent rioen au second degré.... Je passe mon temps à clamer qu'il a démontrer l'insuffisance du corps (ce qui démontre ispo facto l'inexistence d'un sieu, mais cela est une conséquence, pas un postulat tel que le démontre Miteny), et il répond, ironiquement et dans toute sa splendeur, je cite : "Évidemment ce que dit Dupont est totalement absurde et délirant."....

CE MEC EST UN GÉNIE.... Capable d'oser affirmer sur son PROPRE blog que ce qu'il dit est "évidement" délirant, démontrant que ce que je dis est avéré : il y a du "second degré de génie" dans tout cela, le but ultime de Miteny est de démontrer par sa démonstration de l'insuffisance du corps que le corollaire est l'inexistence d'un dieu, puisque son intervention est nécessaire devant cet état de fait prouvé... aucun "dieu" ne DOIT intervenir devant un "état de fait prouvé"...

Rappelons que, dans les religions classiques, quelles qu'elles soient, la position de Miteny est PAR ESSENCE considérée comme hérétique et démonstrative de l'inexistence d'un "dieu"....

Miteny est un génie de l'athéisme.

(notons que sa modestie l'oblige a me raillé tendrement en incluant dans ses messages des quantités de clins d'oeil" signifiant "je suis d'accord, tu as compris, mais je ne peux pas le dire sans déroger à ma méthode...."). Il va bientôt par sa réponse pseudo-méprisante et imitant ironiquement ses détracteurs de manière hilarante nous en fournir une preuve de plus.... Vus allez voir.... Merci, Miteny, par vos réponse, de systématiquement approuvé mes messages, a contratrio, pour ceux qui savent les lire.... Vous êtes définitivement un génie de l'athéisme, j'ai déja réuni trois personnes qui lisent votre blog et vous reconnaissent comme tel, vous allez gagner votre combat contre les "croyants" anti-scientifiques en "dieu" que vous laminés par votre démonstration de l'insuffisance du corps....

Nous sommes encore peu, mais nous serons bientôt beaucoup, pour répandre sur le net votre message athée, Mitény.

Thomas 29/04/2016 08:48

Démonstration qui, je le rappelle, échoue à remplir sont objectif.

Miteny 29/04/2016 00:55

Ce Dupont est vraiment fou.
Selon Maïmonide (un maitre du judaïsme, religion à l'origine du christianisme et de l'islam), le premier devoir d'un homme n'est pas de croire, mais d’être certain qu'il y a une réalité première, dont tout est issu, éternel, sans corps, ne dépendant pas de l'existence du monde mais dont l'absence rendrait l'existence impossible. Et qu'il appelle Dieu.
Cela correspond tout à fait à ma démonstration.

houlala 27/04/2016 10:17

https://www.facebook.com/groups/59058149679/

Dither Tannev 25/04/2016 23:48

Il y a dix ans, quand vous calculiez l'année de la fin des temps des Nations , vous n'avez pas fait référence à Apocalypse qui parle de "un temps , des temps et de la moitié d'un temps ". " Des" étant le pluriel simple des nombres en grec ( car Paul a écrit son livre en grec ) il équivaut à " deux". Donc ; 1 temps + 2 temps + 1/2 temps = 3 temps et demi .L'Apocalypse dit que cette période équivaut à 42 mois ( 3 ans et demi ) et à 1260 jours. Soit une année de 360 jours. Si trois et demi valent 1260 jours alors 7 temps équivalent à 2520 jours ou 2520 ans ( jours d'années ) et non 2557. Apocalypse 11 : 1 à 10 / Apocalypse 12 : 6 et 14 . Mais bon , ce n'est pas grave ...

Thomas 26/04/2016 10:25

:D

Miteny 26/04/2016 00:33

A Dither
Tout à fait. D'ailleurs j'ai rectifié. Et j'ai pris 2520 ans, à partir de -546 avant JC, date à laquelle le roi de Babylone a été touché par la lycanthrophie clinique (source wikipedia).

détecteur de malade mental 25/04/2016 23:59

pauvre malade mental !

Dupont 23/04/2016 23:26

Génial Mitény.. Je cite (voir ci dessous pour preuve) : "Je répète : avant d'affirmer, il faut prouver, sinon c'est un POSTULAT."

Vous ne POSTULEZ PAS l'insuffisance du corps, vous le DEMONTREZ.

Cette démonstration entre en contradiction FLAGRANTE avec toute les religions faisant état d'un "dieu", un "dieu" ne saurai se soumettre à un état de fait "naturel" tel que "l’insuffisance du corps", L'extait des "219 prépositions" n'était qu'un exemple, on le retrouve dans tous les "rouyants" en "dieu"... dans toutes les religions... y compris en y apportant des sortes de "corrections"... Un "dieu" ne "corrige" pas et ne fait pas en sorte que des lois "naturelles" et s'imposant à lui l'obligent à intervenir, sinon, ce n'est pas un dieu, mais une sorte de sur-être... mais pas un "dieu".

Continuez à me répondre sur le mode "quel charabia", ou "il est fou", ou ce que votre espièglerie voudra bien nous régaler,en parodiant de manière hilarante les méthodes de vos contradicteurs, histoire de me donner raison et d'approuver encore et encore par vos "clins d'oeil" subtils le fait que MOI, je vous ai compris, et que vous étiez un parangon de l’athéisme absolument génial...

Votre démonstration de l'insuffisance du corps PROUVE l"'inexistence de "dieu", de maniére simple, logique, efficace et constatable par autrui.

Les abrutis incultes disent que Nietzsche a tué dieu... Niestzche n'était qu'un nain intellectuel, c'est VOUS, MITENY, qui l'avez réellement tué avec votre "insuffisance du corps"...

Thomas 24/04/2016 09:16

Sauf que... "l'insuffisance du corps" n'est pas prouvée, bien au contraire.

Miteny 24/04/2016 00:17

Évidemment ce que dit Dupont est totalement absurde et délirant. L'insuffisance du corps prouve l'existence d'au moins une entité surnaturelle qui ne peut être produit par la matière (puisque le corps ne peut pas la produire) et qui donc la transcende.
Dupont est un fou dont les délires ne sont qu'une énième triste illustration des ravages de la drogue sur le cerveau.

D 22/04/2016 19:35

Si l'insuffisance du corps imlique que l'on est dualiste , alors oui , je suis dualiste . Donc déja , dès le départ, thomas , on sera jamais d'accord sur rien . Mon corps existe bien pour tout le monde mais pas l'existence de ma douleur , elle n'est pas objectvable . Comme je l'ai déja dit , je ne pense pas que la conscience soit purement matérielle et l'expérience de miteny ne fait que confirmer ce que je pensais. Autrement dit thomas , je ne peux pas te prouver l'existence de ma conscience . De plus de dire activité cérébrale = activité mentale , je ne suis pas trop d'accord . il faut un corps certes mais si il n'y a pas la force métaphysique , ça ne marche pas , la machine ne fonctionne pas . Si il n'y a pas la conscience , comment fais tu pour voir , entendre , ressentir , penser , bouger le corps ?

Thomas 23/04/2016 00:30

Merci de nous parler de tes croyances irrationnelle. Mais je crois que je vais en rester là avec toi.
J'ai déjà assez à m'occupper avec Miteny.

D 22/04/2016 11:14

Oui thomas mais si la conscience était purement matérielle , comment explique tu que je ne puisse pas observer ta douleur comme ton corps par exemple ? Elle n'existe pas dans ma réalité alors que ton corps oui . Je parle bien sur de ce que je constate , on parle bien de la subjectivité , de la conscience .

Thomas 22/04/2016 12:32

Hou la, tu en est là???

Bon reprenons ton expérience en supposant que les scientifiques ont raison de penser que "activité cérébrale = activité mentale".

On torture le corps 1. Cela "produit une douleur au niveau du corps 1". Cette douleur existe objectivement et est un phénomène PUREMENT MATEREIL, mais est perçue différemment selon les observateurs :
- Pour 2 et 3, ils ne peuvent que voir le corps 1 bouger et l'entendre se plaindre. Autrement dit, l'information de l'existence de cette douleur parvient éventuellement à leur conscience (donc leur néocortex) via les nerfs optique (vue) ou auditif (ouie).
- Pour 1, le signal va des nerfs sensitifs au néocortex, donc il a conscience qu'il a mal (sensation de douleur). Il peut d'ailleurs également se voir bouger et s'entendre crier (via ses nerf optique et auditif).

Il ne faut pas confondre réalité et réel. Le réel est unique et inaccessible directement. On n'en a qu'une image via nos sens et nos intellectation. La réalité, elle, est subjective: elle dépend de chaque individu et correspond à l'image du réel via le filtre cognitif propre à chaque individus.

Donc il n'y a strictement rien d'inexplicable biologiquement là-dedans (si on considère que "activité cérébrale = activité mentale" (autrement dit, la subjectivité = l'activité matérielle du néocortex).

D 21/04/2016 17:26

Miteny est ce que la torture d'un corps quelconque va engendrer une sensation de douleur au niveau de ce corps ? NON !!

Thomas 21/04/2016 18:09

Plus exactement, tout dépend comment on définit tout ça et comment on l'observe.

Miteny 21/04/2016 17:53

D
Non. ça dépend pour qui... La vraie réponse est à mon avis "pas forcément" ou " ça dépend"

Dupont 18/04/2016 20:41

Que vous êtes drôle, Mitent, quand vous parodiez, dans vos réponses, les fuites perpétuelles de vos adversaires... qui ne répondent en fait jamais rien, comme vous le pointez si judicieusement et si spirituellement par votre laconique "quel charabia !"

Vous avez bien raison... Ils ne comprendraient pas... Du reste, ils n'ont pas la culture nécessaire pour savoir que, depuis 1277 et les "219 propositions interdites" d'Etienne Tempier, évéque de Paris opposé à certaine thèses aristotéliciennes (dont découle ispo facto la notion de suffisance du corps), croire en les lois de la nature (un corps INsuffisant par nature), est jugé hérétique car cela empiète sur l'omnipotence de Dieu... En démontrant la réalité de cette INsuffisance, vous faites tomber dieu de son statut de dieu, et c'est bien ce que redoutait Etienne Tempier...

Mon pauvre ami... que ce soit à cette époque ou à la notre, décidément les rationalistes scientifiques brillants et implacable dans leur démonstration athée seront toujours persécutés par les imbéciles... Courage, pensez à vote génie dans les moment de faiblesse, cela vous redonnera du coeur à l'ouvrage pour votre combat en faveur de l'athéisme...

Miteny 20/05/2016 23:17

detecteur : rira bien qui rira le dernier, sombre abruti. Crétin dégénéré, sous-merde.

détecteur de pauv'type 20/05/2016 18:39

miteny pourquoi tu ne te plains pas à Dieu via ton lien métaphysique ?! mouarfff .......... à se pisser dessus de rire !

Miteny 20/05/2016 09:58

Je n'ai pas fait de prémisse, je dis simplement qu'elle est ma conclusion APRES raisonnement logique.
Dis moi, comment puis-je faire pour ne pas insulter un menteur et un escroc tel que toi ? C'est juste inhumain...

Thomas 20/05/2016 06:51

Si elle a une "partie" immatérielle c'est qu'elle l'est immatérielle. Tout le reste dans l'univers, je dit bien tout, est 100% matériel.
Donc postuler l'immatériel avant même la démo, c'est introduire dans les prémisse la conclusion (immatériel a pour conséquence évidente que le corps ne suffit pas)!!!

détecteur de brêle 19/05/2016 01:51

il faut vraiment avoir une vision naïve pour parler de mélange ............ scientifique ( dans tes rêves ) à deux balles !

Miteny 18/05/2016 20:09

Detecteur, Oui, je confirme elle n'est ni matérielle, ni immatérielle, c'est un mélange des deux. Et alors ?

Miteny 18/05/2016 20:08

Je n'ai jamais dit ça.

détecteur de bouffon 18/05/2016 18:02

Miteny est un bouffon!!!! il dit tout et son contraire !





Miteny le 12/04/2016 18:11 :
A detecteur
Mais il est fou ! Je n'ai jamais dit que la douleur était immatériel...

_________________________________

détecteur de brêle le 12/04/2016 20:14
c'est nouveau ce con vient de dire que la douleur ( les qualia selon le terme philosophique ) n'est pas immatérielle ! , la douleur c'est de la conscience , la conscience est donc matérielle .
je résume :
pour miteny une sensation est matérielle .
pour Stéphane , dans les faits, il n'y a pas d'insuffisance ni de dualisme .
MDR !!!!!!!!!!!!!

________________________________________

Miteny le 13/04/2016 01:28
Je n'ai pas dit qu'elle était matérielle ni immatérielle. Elle est un mélange des deux.

Thomas 18/05/2016 16:31

Ok. Puisque tu a ENFIN reconnu que pour toi la sensation est immatérielle, on peut conclure. (Cf. plus haut, j'ai ouvert un nouveau fil.)

Miteny 18/05/2016 16:01

Tu refuses le dialogue. Je répète qu'il n'est pas envisageable pour moi de discuter avec quelqu'un qui fait semblant de ne pas comprendre la plus grande évidence qui soit, à savoir :
Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) : Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps, Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps
C'est trop horrible. Si tu acceptes de dire que tu comprends cette évidence, alors on peut partir sur un objectif de compréhension mutuelle, de dialogue.

Thomas 18/05/2016 15:50

HA HA HA HA HA HA HA!!!!!!!

"Hors-sujet" et "délire": voilà les deux mot magique que tu utilise quand tu pige que dalle à skon te dit!!!! Mais MDR quoi!!!

Alors tu confirme??? Tu refuse d'admettre que la sensation de douleur est matérielle (je prendrai l'absence de réponse pour une confirmation)????
Si oui (ou pas de réponse=oui) je vait pouvoir enfin conclure.

Miteny 18/05/2016 15:40

Quel est le rapport entre ce délire et la question posée ? C'est pourtant simple : je ne joue pas sur les mots, je propose une description simple. Tu la refuses, c'est bien ça ?
Tu fais semblant de ne pas la comprendre, on est bien d'accord. Or faire semblant de ne pas comprendre la différence douleur/pas douleur, c'est tout simplement ODIEUX.
Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) :
Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps
Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps

Thomas 18/05/2016 15:34

Et merci de me dire "tu" et pas de parler de moi à la 3e persone. Je te témoigne du respect merci d'en faire autants pour moi.

Thomas 18/05/2016 15:32

Tu joue sur les mots!!!

Je reconnais que tu n'a pas mal quand on me torture.
Je reconnait qu'il n'y a alors pas de sensation de douleur dans ton cerveau.
Je reconnais que dans l'image que tu as de la réalité, il n'y a pas ma sensation de douleur.
Mais tu voudrait que cela implique que ma sensation de douleur n'existe pas dans le monde réel dans lequel tu vit et, donc, en conclure que l'existence de deux monde parallèle étant impossible c'est bien qu'il n'y a pas d'xplication matérielle de l'exception que tu observe et, donc, que le corps ne suffit pas.

Sauf que ça ne vaut que si la douleur est immatérielle (car si elle est matérielle ce que tu observe est tout à fait explicable matériellement et même biologiquement). Donc tu a l'a priori que la douleur est immatérielle. (C'est ce qui fait que tu ne parvient même pas à conceptualiser ac=am).

Donc ta conclusion est dans tes prémisses.

CQFD

Une dernière remarque avant que je conclue???

Miteny 18/05/2016 14:40

Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) :
Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps
Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps
Il refuse d'accepter cette évidence : il se fout de moi. CQFD

Thomas 18/05/2016 13:57

"Je ne discute de rien tant que l'évidence que la terre est plate n'auras pas été reconnu": c'est aussi peu scientifique!!!

Encore une fois, le fait que tu n'a pas mal quand on me torture n'est pas anormal. Ca ne signifie pas que cette douleur n'existe pas, juste qu'une sensation de douleur analogue à celle que vit la personne torturé n'existe pas dans ton cerveau.
Pour autant ça n'est pas la preuve qu'il y a deux réalité distinctes!!! c'est ça que tu comprend pas, parce que la douleur est IMMATERIELLE pour toi.

Mais si tu admet que la douleur est immatérielle tu est coincé parce que tu admet alors que c'est un présupposé qui préexiste à ta démo, et donc que ta conclusion est dans tes prémisse.

Je vait en faire la démo de résumé dans quelques temps mais juste avant a-tu un dernier commentaire avant de conclure???

Miteny 18/05/2016 13:25

Je ne discute de rien tant que cette évidence n'aurait pas été acceptée.
Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) :
Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps
Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps
En effet, ceux qui refusent de comprendre cette évidence ne peuvent être que des gens qui se foutent de moi. Il serait donc particulièrement peu malin de ma part d'essayer d'entamer un dialogue.

Thomas 18/05/2016 12:48

J'ai répondu à toute tes question. Répond au miennes steup.

Dernière chance:

4)La sensation de douleur est-elle immatérielle ou matérielle selon toi??

Thomas 18/05/2016 12:46

HA HA HA HA HA!!!!!!

Tu était d'accord pour dire que P1 ("si ac=am alors il est normal qu'on n'ait pas mal quand ce n'est pas notre corps qu'on torture") était dans le sujet.
Or la question de la matérialité de la douleur est au coeur meme de la question!!! C'est centrale!!!

Et le fait que tu fuie la question en disant que c'est hors-sujet et que tu invoque la guerre et l'impossibilité de dialogue prouve surtout que tu est totalement coincé et je pense même que tu en a conscience!!!!!!

Miteny 18/05/2016 09:58

Cette question est totalement hors sujet. Toujours aucune possibilité de dialogue avec Thomas : rien, que dalle.
Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) :
Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps
Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps

Miteny 18/05/2016 09:56

Aucun rapport avec la question posée, avec le sujet :
Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) :
Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps
Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps

Le dialogue avec Thomas est tellement impossible que même là dessus, il est totalement inenvisageable de se mettre d'accord.
Voilà comment naissent les guerres ! C'est un exemple parfait.

Thomas 17/05/2016 18:10

Je note que tu évite soigneusement ma question. Je la repose une dernière fois (comme ça tu pourra pas dire que je tes pris en traitre) et je vait pouvoir conclure sur le fait que tu ne peut pas y répondre (car là est la clé de ton erreur en fait):

4)La sensation de douleur est-elle immatérielle ou matérielle selon toi??

Thomas 17/05/2016 18:09

Tu confond encore et toujours "image de la réalité" et "réalité". Ce n'est pas parce que tu constaste qqch (donc tu a une image de la réalité) que c'est la réalité. Tu confond la carte et le territoire. Ce n'est pas parce que les haltère sous mon bureau ne son pas dans ton image de la réalité qu'elle n'appartiennent pas à la réalité.

Miteny 17/05/2016 16:43

Voyez comme la vilenie de ce monde peut être profonde. Tout ce que je dis est très simple :
Je constate (la réalité qui s'impose à moi est) :
Mon corps torturé => très vive douleur au niveau de ce corps
Un autre corps torturé => aucune douleur au niveau de ce corps
et il fait semblant de ne pas le comprendre, prétextant qu'il ne comprend les mots "réalité", "constater" ou autre... Bref il ne sait plus quoi dire pour ne pas avoir à avouer l'évidence. Ces gens là sont le venin du monde.

Thomas 15/05/2016 12:27

HA HA HA!!!

"j'ai expliqué" c'est pas scientifique!!!

Je repose la question:

4)La sensation de douleur est-elle immatérielle ou matérielle selon toi???

Miteny 13/05/2016 17:55

J'ai déjà expliqué ce qu'est la réalité qui s'impose à moi. Donc tu lis rien pour gagner du temps et tu fais la preuve de ta malhonnêteté. Merci de ne pas revenir.

Thomas 13/05/2016 07:49

En fait le noeud du problème c'est P1.
Et dans P1 il y a un concept très très important: ton préjugé sur les sensations.

Je repose la question:

4)La sensation de douleur est-elle immatérielle ou matérielle selon toi???

Thomas 13/05/2016 07:48

HA HA HA HA!!! Dès qu'ont te pose une question génante en plein dans le sujet tu réponds toujours que c'est "hors sujet"!!!
Tu croit que ça va passer????

Sur ta question sur "dans la réalité qui s'impose à moi": pas scientifique. Reformule-le de manière scientique. Sans employer les mots "moi" et "réalité" (ou alors cite-moi des publication qui emploient ces concepts).

Miteny 12/05/2016 10:02

Thomas fuit une nouvelle fois les questions posées et le sujet.
"Quand un corps qui n'est pas le mien est torturé, aucune douleur n'est produite par ce corps (dans la réalité qui s'impose à moi)." Oui ou non ?
Tu as dit "Il est le seul à avoir mal. Les observateurs n'on pas mal." Donc tu n'es pas loin de la bonne réponse...

Miteny 12/05/2016 10:00

Thomas
Aucun rapport avec le sujet. Fuite du sujet pour gagner du temps, encore.
"Quand un corps qui n'est pas le mien est torturé, aucune douleur n'est produite par ce corps (dans la réalité qui s'impose à moi)."

Thomas 12/05/2016 06:47

Résumé:

On torture qqn. Il est le seul à avoir mal. Les observateurs n'on pas mal.
Pour la science c'est normal, en vertu de P1.
Toi tu pense que selon la science on devrait en fait avoir un autre résultat, que tu n'a pas encore énoncé malgré mes question.
Donc comme le résultat attendu selon toit n'est pas celui qu'on obtien, tu en conclus que le corps de suffit pas.

Donc le noeud du problème est bien P1.

Le but du jeu n'est pas d'établir la position scientifique comme prémisse, juste de montrer que la science explique très bien pourquoi on n'a pas mal lorsque ce n'est pas nos neurone qui sont excité.
Et si elle l'explique très bien, alors ta démo vaut que dalle.

Ca tu la très bien compris, raison pour laquelle tu repousse la position scientifique, soit en essayant de dire que la science ne dit pas ça, soit que les scientifique sont des cons (mais tu veut qu'ils reconnaissent ton génie quand même, hein, en gros tu veut être le roi des cons), soit que je n'ai rien pigé, soit qu'il y a un complot contre toi, soit que tout le monde est de mauvaise foi, etc

Mais regarde la vérité en face putin!!!! La science explique très bien pourquoi on n'a pas mal quand c'est pas notre corps qui est torturé: juste paske nos neurone qui sont excité.

Le problème vient de ta conception très bizarre de la douleur.

Question simple:

4)La sensation de douleur est-elle immatérielle ou matérielle selon toi???

Thomas 12/05/2016 06:39

Je repose la question:

3)Un neurone devrait-il avoir la capacitée de percevoir les sensations d'autrui et si oui dans quelles circonstances???

Thomas 12/05/2016 06:37

1.Ben non Miteny. On n'a jamais entendu parlée d'une sensation de douleur qui serait là, toute seule, sans être éprouvée par qqn. La douleur, c'est toujours des neurones précis qui s'excitent (ac) ou une personne qui a mal (am).
Peut-tu citer une expérience scientifique ou l'on parle d'une douleur désincarnée???
2.Arrete de faire semblant!!!

Miteny 11/05/2016 23:57

Cet individu (Thomas) pollue ce blog avec ses délires mais le sujet est simple : la réalité qui s'impose à moi.
Quand un corps qui n'est pas le mien est torturé, aucune douleur n'est produite par ce corps (dans la réalité qui s'impose à moi).
C'est évident, facile à comprendre, tout simple, mais quand la haine de la vérité vous possède, vous avez le comportement délirant de Thomas, qui raconte tout et n'importe quoi pour gagner du temps.

Miteny 11/05/2016 23:55

1. Pas du tout, t'as rien compris ! Oui la douleur n'a de sens que si une personne l'éprouve. Mais "douleur pour une personne" n'a pas de sens expérimental, ça ne se vérifie pas expérimentalement. C'est n'importe quoi, comme tout ce que tu dis d'ailleurs.
Tu comprends tout à l'envers, t'es assez phénoménal quand même.
2. Bah oui, moi je n'ai aucune prémisse, toi tu décides arbitrairement que la douleur est l'activité cérébrale, alors que ce n'est pas la définition. Tu décides arbitrairement de changer la définition !
En termes de raisonnement, t'es une des personnes les plus nulles que je connaisse. T'es sûr que t'as le bac ?

En fait tu parles tout seul, tu débites tes conneries pour te rassurer et pour gagner du temps et surtout pour éviter de répondre aux questions et d'avoir un dialogue.
Si bien qu'on en est toujours à la question : "ta douleur existe-t-elle dans la réalité qui s'impose à moi ?" La réponse est évidemment non, d'ailleurs tu l'as dit, mais tu cherches à noyer le poisson parce que tu sais que t'as tort. Tu gagnes du temps.

La réalité qui s'impose à moi (avec la douleur en rouge) correspond au dessin mis à la fin de cet article.

Thomas 11/05/2016 18:43

Du coup j'ai une 3e question simple:

3)Un neurone devrait-il avoir la capacitée de percevoir les sensations d'autrui et si oui dans quelles circonstances???

Thomas 11/05/2016 18:40

1.C'est la douleur tout court qui n'a aucun sens. Elle n'a de sens que si une personne l'éprouve. Expérimentalement, la douleur n'est mesurable que si elle est localisée. En revanche, j'ai bien compris que l'objet de ce blog était de faire passer la douleur pour une entité abstraite, flottante, indépendante, que l'on "perçois" avec ses neurone.
Ce qui n'est pas le postulat scientifique. Après, il est évident qu'avec un prérequis comme celui-là on parvient a la "conclusion" que le corp "ne suffit pas". Justement parce que dès le départ elle est mal conçue. La conclusion, encore une fois, est dans les prémisse.
Moi je ne m'occupe que de "ac=am". Et dans cette hypothèse, peut-être fausse je ne dit pas, la douleur c'est le signal qui se transmet à travers les neurones. Ton cerveau ne peut te faire ressentir que ta douleur, c'est physique, c'est matériel, c'est objectif (même si la sensation est en soi subjective, ne confondont pas tout).
2.Ah non: une prémisse est quelque chose de donné pour vrai (ou faux) dès le départ. Ta prémisse est que "ac=/=am". Moi je ne fait que dire que si "ac=am" alors il est normal qu'on ne ressente pas la douleur d'autrui. C'est ce que disent TOUS les scientifique qui abordent la question. A telle point que certain ont fait appel aux concept dont nous parlons tout les deux pour réfuter des fadaise comme la télépathie (autre forme d'insuffisance du corps, avec l'âme ou la métempsychose).

Moi pour l'instant je ne m'intéresse qu'à P1.
J'affirme que P1 est vrai.

Miteny 11/05/2016 17:34

1. Non. Am c'est la douleur, ce n'est pas "douleur pour une personne"... ça n'a aucun sens expérimental "douleur pour une personne". Tu n'as toujours absolument rien compris au sujet de ce blog !!
2. Postulat qui est à remettre en question. Et qu'on se pose la question de la pertinence de ce postulat, on s'aperçoit qu'il est archi faux, complètement faux.
Le plus drôle est qu'il me dit que je fais des prémisses alors que c'est lui qui décide de postuler que la définition de la douleur est "activité cérébrale" !! Foutage de gueule total ! Quel escroc !
Non mais sérieusement, tu veux me faire douter avec des arguments aussi débiles ?? En réalité, tu es complètement déstabilisé, ce que tu pousses à dire n'importe quoi. Tu es risible, c'est tout.

3. Vois tu le dessin de cet article "le message de l'auteur" ?

Thomas 11/05/2016 14:33

1.Si "ac=am" on doit avoir am uniquement pour la personne qui est torturée, puisque ac n'a lieu que pour elle. Si tes neurones s'activent, il n'y a que toi qui a mal.
Cf. la définition de nociception.
Très clairement, il est dit que la douleur EST une sensation ET un signal neural.
2.De nous deux il n'y a que toi qui pige que dalle a ske dit la science alors vient pas faire semblant de t'y connaitre mieux que moi. Quand la science dit que ac et am sont une seule et même entité, ça veut dire ce que ça veut dire. Si tu affirme que "si am existe, alors ac existe. C'est dans l'autre sens que ça marche pas", alors tu ne te situe pas dans "ac=am" mais dans "am->ac", ce que ne dit pas la science.
Donc ta démo ne vaut que si tu écarte le postulat de la science, donc ta conclusion est dans tes prémisse.

Miteny 11/05/2016 14:25

1. Dans l'hypothèse "ac=am", ses neurones sont stimulés (ac), donc il doit produire une douleur (am). Si on ac, alors on doit avoir am (si ac=am). Tu comprends ça ou pas du tout ?
2. Ne cherche pas à comprendre ce que dit la science, cherche à comprendre ce que tu dis toi, ce sera déjà énorme.
De toute façon, la science peut se tromper et ceux qui affirment que le corps suffit se trompent.
Oui si am existe, alors ac existe. C'est dans l'autre sens que ça marche pas... (dur, dur).
3. Vois tu le dessin de cet article "le message de l'auteur" ?

Thomas 11/05/2016 13:27

1.Donc on frappe un corps. Ses neurones à lui sont stimulés. Donc lui seul peut ressentir une sensation de douleur. Donc il est normale que les observateur ne ressente pas de douleur vue que leurs neurones son pas stimulés. Donc P1 est vrai.
2."ac"="activité cérébrale"="neurones qui s'agitent"
"am"="activité mentale". Donc si "ac"="am" alors "activité mentale"="neurone qui s'agitent". C'est ce que dit la science.
Donc quand j'ai mal c'est que mes neurones s'activent.

Définition scientifique de la nociception (donc du fait de ressentir de la douleur):
Nociception (also nocioception or nociperception, from Latin nocere 'to harm or hurt') is the sensory nervous system's response to certain harmful or potentially harmful stimuli. In nociception, intense chemical (e.g., chilli powder in the eyes), mechanical (e.g., cutting, crushing) or thermal (heat and cold) stimulation of sensory nerve cells called nociceptors produces a signal that travels along a chain of nerve fibers via the spinal cord to the brain. (Cf. Portenoy, Russell K.; Brennan, Michael J. (1994). "Chronic Pain Management". In Good, David C.; Couch, James R. Handbook of Neurorehabilitation. Informa Healthcare.)

Miteny 11/05/2016 11:08

Réponse à la question 2 : aucun mais c'est complètement hors sujet.
Vois tu le dessin de cet article "le message de l'auteur" ?

Miteny 11/05/2016 11:07

1. c'est toi qui comprends rien à rien. Même pas que si ton cerveau est stimulé, il doit produire une douleur (selon "ac=am")... C'est pathétique d'être aussi nul.
2. Non, la définition de la douleur, ce n'est pas "des neurones qui s'excitent". C'est tout ce que tu as comme stratégie ? Changer les définitions ? C'est bien la preuve que tu es complètement perdu, coincé et que tu n'as aucun argument.
Tu te mets à dire n'importe quoi parce que justement t'es coincé. Bel aveu de défaite.

il faut mettre les professeurs de français en prison 11/05/2016 10:52

Thomas tu ne trouveras jamais d'emploi .

Thomas 11/05/2016 10:41

Bon je me rend compte que pour P1 c'est pas gagné que tu comprenne.

Du coup une deuxième question simple:

Commençont par une question simple:

2)Peut-tu citer un cas où on a mal alors que ce ne sont pas nos neurones de la douleur et de la conscience qui sont stimulés mais ceux de qqn d'autre???

Thomas 11/05/2016 10:39

1.La science dit que tu n'aura de sensation que si ce sont les neurone de TON cerveau qui sont stimulé. Elle ne dit pas qu'un neurone est un organe magique qui transmet des onde télépathiques!!! Ou alors trouve-moi une publication scientifique qui le dit!!!
Quand je te disait que tu ne bitais rien à "ac=am" je ne me trompait pas!!!!
2.Bien sur que si on peut avoir une preuve de son existence: si "ac=am" le simple fait de voir les bons neurone s'exciter est une preuve.

Miteny 11/05/2016 10:30

1. Si on frappe ton corps, mes neurones ne sont pas stimulés, mais le tien ... OUI. Toi comprendre ???? (hallucinant)
Donc il devrait produire une douleur... Toi comprendre ??
2. Je m'en fous de la vision. Déjà que tu ne comprends pas ce qu'est la douleur, j'imagine qu'avec la vision c'est encore pire.
J'ai très bien compris ce que dit Delacour, mais ce débile ne m'arrive pas à la cheville. Donc merci de faire un effort pour comprendre ce que je dis, parce que moi, ça fait longtemps que j'ai compris vos conneries.
Si t'as compris que la douleur est privée, tu dois comprendre qu'elle m'est inaccessible et donc que je ne peux avoir aucune preuve de son existence ?

Thomas 11/05/2016 10:20

1.La science dit qu'il ne peut y avoir sensation de douleur que si le réseau de décharge neurales va des cellules de la douleur à plusieurs zones dans le cerveau, dont les zones de la douleur (thalamus) et de la conscience (néocortex).
Si on frappe mon corps, tes neurones ne sont pas stimulés (ni ton thalamus, ni ton néocortex, rien). Donc tu ne peut pas ressentir de douleur.
Donc P1 est vrai.
2.Je n'ai jamais nié que la SENSATION était privée. Mais la vision est privée aussi. En fait, toute ton expérience du monde est privée. La douleur n'est pas une exception. Elle est juste un mode de perception de phénomènes réels. La vue en est un autres, mais a le même statue cognitif. Tout revient à la meme chose: tes neurones qui s'excitent. Parfois ils s'excitent à la vue d'une chose, parfois à l'entente d'une chose.
Mais tout comme lorsque tu entend ta meuf te dire "chéri je suis rentrée" tu ne doute pas une seule seconde que son corps physique que tu ne voit pas encore est là, le scientifique ne doute pas lorsqu'il voit une IRM idoine qu'il assiste au même phénomène que son patient qui, lui, en fait l'expérience par la douleur.
C'est ce qu'explique Delacour.
Tu n'est pas du tout obligé de me croire ou de croire Delacour. Tu remarquera qu'on dit en tout cas la meme chose, ainsi que 100% des scientifique de la conscience.
Tout ce qui importe c'est que tu comprenne la position scientifique. Je te demande pas d'adhérer juste de COMPRENDRE (et je voit que c'est pas gagné, ta vraiment du mal et je sait pas ski bloque).

Miteny 11/05/2016 10:09

Il faudrait torturer cet abruti de Delacour, il apprendrait peut-être alors à faire la différence douleur/pas douleur... Au moins il aurait pas complètement raté sa vie à écrire des conneries.

Miteny 11/05/2016 10:07

1. Déduction fausse. Tes neurones ne sont pas stimulés, mais les neurones du corps frappé oui : donc le corps en question devrait produire am. Ce qui n'est pas le cas. Donc on a pas "ac=am".
2. C'est toi qui comprends rien à rien mon pauvre. Tu n'expliques rien du tout, tu veux à tout prix postuler ce que tu veux démontrer : c'est pas niveau bac, c'est niveau CP. T'as quand même été jusqu'au collège non ?
Bref tu mens encore : la douleur, la sensation, est privée. Cet escroc veut me faire croire le contraire.... quelle honte ?

Dupont 14/04/2016 23:05

Merci d'avoir répondu aussi vite et sur le ton que je vous avais demandé, afin de confirmer sans le moindre doute que MOI, je vous ai compris. Vous me faite rougir...

Rassurez vous, courage : un jour, les idiots comprendront : le corps est IN-suffisant, il faut une intervention "divine"... qui ne peut être "divine", puisque "obligée" à une intervention face à la réalité.

Un jour, je le répète, vous serez reconnu pour ce que vous êtes : un génie de l'athéisme.

Miteny 15/04/2016 00:44

Dupont
"le corps est IN-suffisant, il faut une intervention "divine"... qui ne peut être "divine", puisque "obligée" à une intervention face à la réalité."
Quel charabia !

Dupont 14/04/2016 11:56

AH AH AH ! Absolument génial, Miteny... Comme vous parodiez bien les misérables et pathétiques messages de vos opposants, incapable de comprendre votre démarche subtile... Tout y est : l'absence absolue d'argument, l'ad hominem, le procès d'intention, la grossièreté, etc. Une perle ! Hilarante dans son ironie, brillante dans sa subtilité, efficace qsuand au message (caricaturer le faux pour démontrer le vrai...).

Cela ne doit pas être facile tous les jours pour vous, de poursuivre votre quête, il faut une sacrée force d'âme... Quelle admiration j'ai pour vous !

Ne vous en faites pas, certains comprennent trés bien le VRAI message derrière la méthode : démontrer l'insuffisance du corps avec rigueur et de manière scientifique implique de démontrer l'absolu vacuité de "croire" en l'existence d'un "dieu", IN-suffisance veut tout dire...

Il faudra du temps, mais un jour vous serez reconnu comme le plus grand cerveau de l'athéisme, n'en doutez pas !

Encore bravo, et n'hésitez pas à me répondre encore dans le même style, c'est si drôle, et cela confirme tellement que je vous ai bien compris, vous et votre méthode subtile...

Encore merci de tout ce que vous faites en faveur de l'athéisme.

Miteny 14/04/2016 14:29

La méthode de cet individu malodorant est excessivement malhonnête. La dérision (ou la tentative de dérision, car Dupont n'est pas bon) comme seule attitude possible, comme seul argument... Cela me fait penser à l'autre abruti qui passe sur France Inter... Guillaume Meurice je crois.
Ces gens là n'ont strictement rien à proposer, leurs esprits sont vides, ils n'ont pas d'idéaux. Par contre ils tournent ceux des autres en dérision, se moquent, comme si c'était difficile. Car évidemment ils se prennent pour des génies.
C'est l'empire du rien : ils n'essaient même plus de discuter, la dérision étant leur unique mode de communication. Il va de soi que c'est le signe d'une société en pleine décadence et qui n'a plus beaucoup de temps devant elle...
Ils n'ont aucune envie de se mettre à réfléchir, même face aux terribles menaces qui pèsent sur l'avenir.
ça me donne envie de retourner sur twitter.
le compte à suivre : miteny (tout simplement)

Dupont 12/04/2016 22:07

Franchement, "detecteur", vous faites de la provocation facile et ironique ou vous êtes simplement stupide et nous le prouvez à longueur de message ?

Vous n'ARRIVEZ PAS à comprendre que l'intelligence et le génie de Miteny consiste à caricaturé une position inepte tout en démontrant au deuxième degré l'inanité de ce qu'il semble prétendre, afin de vous faire comprendre ? C'est de la maïeutique... mais cela ne semble pas fonctionner avec vous.

C'st pourtant pas compliqué : le corps est INSUFFISANT, que voulez vous qu'un "dieu" ai à faire avec "une insuffisance" qu'il lui faudrait "corriger", "pallier ", "transcender" ou je ne sais quoi ? Comme si un "corps" pouvait imposer sa "suffisance" à un "dieu" et l'obliger à agir... Pfouh.... tu parles d'un "dieu"... soumis à l'obligation der éaction à un "insuffisance".... Vous ne pouvez pas comprendre ça, "detecteur" ?

Miteny, démontrant l'insuffisance du corps, nous démontre qu'il n'y a pas de dieu... c'est une conséquence inévitable, logique, rationnelle, scientifique et irréfragable...

Cette révélation d'un génie méritait bien un blog "ambigu" et profond, on ne peut pas balancer ça à la face du monde comme ça : le corps est insuffisant, DONC "dieu" n'existe pas.

Le génie athéiste de Mitény n'est pas accessible à la faiblesse de votre intelligence... Relisez à ce filtre le lien que vous avez fourni, vous arriverez peut être à comprendre son ironie et sa maïeutique...

Mitény est à l'athéisme ce que Einstein a été à la science, il suffit de le lire.

Miteny 13/04/2016 01:09

A Dupont
Dis donc, espèce de gigantesque connard, tu peux pas aller foutre tes commentaires débilissimes ailleurs ?
Les merdes du genre de Dupont condamnent les autres sans les laisser se défendre puisqu'ils refusent totalement tout dialogue avec toute personne qui n'aurait pas d'abord ses idées. Probablement encore une espèce de gauchiste à la con : ces gens là sont intimement persuadés de tout savoir. Leur fameuse "pensée unique" n'est pas contestable, en aucune façon.
Ce genre de fasciste mérite toutes les insultes possibles. C'est pourquoi j'aimerais préciser à ce tas d'immondices, cette fiente visqueuse, ce déchet de l'humanité, cette raclure malodorante, d'aller se faire...
T'as compris, pauv'type ?

Dupont 10/04/2016 02:14

Le corps est IN-SUFFISANT... Mitenty nous le PROUVE...Nous le DÉMONTRE scientifiquement...

Un "dieu" n'a que faire de l'IN-suffi-sance....Il est DIEU, il ne transcende ou ne corrige ou n"émonde quoi que ce soit... Il est "DIEU"

En PROUVANT l'insuffisance du corps, Miteny démontre ironiquement la stupidité de la croyance en un machin comme "dieu", c'est un héraut subtile de l’athéisme, gloire à ce génie.

Plus on prouve démontre, scientifiquement l'insuffisante du corps, plus on démontre l'inexistence de "dieu".

Miteny, ce génie, le dit, le re-dit, inlassablement, et le prouve, le démontre : le corsP ne suffit pas.... Plus l'insifance du coprp est démontrée, prouvé, et mins l'idée stupide de "dieu" est logiquement démontée.. Merci Miteny pour cette preuve en faveur de l'athéisme...Le corps ne SUFFFIT pas, il FAUT une intervention... Intervenir en fonctin des circonstance impliques qu'on se soumet à ces circonstance et qu'on n'est pas conséquent et par définition PAS un "dieu"... Merci ce cette preuve, Mitény,génie de l'athéisme....

Le corps ne suffit pas....Il faut pallier;;; UN "DIEU" NE PALLIE PAS.... Il fait un corps suffisant et n ne "corrige" pas un corps insuffisant.... Prouvr un corps insuffisant revient à démontrer l'inexistence de dieu.... Vous êtes génial, Miteny.. vous l'avez fait.

détecteur de crétin 12/04/2016 02:10

miteny est un déiste sombre crétin !

http://www.dieuexiste.com/article-le-centre-serveur-metaphysique-117956996.html

Dupont 08/04/2016 02:33

Formidable, extraordinaire, exceptionnel Miteny... Prêcher en apparence le FAUX pour faire comprendre le VRAI... Relisons ce génie, je le cite : " Et c'est pour moi totalement surréaliste que l'on n'arrive pas à comprendre l'insuffisance du corps. ".... Voila... Le corps est INSUFFISANT, Myténie le PROUVE, le démontre, en long, en large et en travers, et les abrutis ne l'admettent pas... La conclusion est SIMPLE, FLAGRANTE et ÉVIDENTE : un "DIEU" n'a quze faire d'une... "insuffisance", un "dieu" est tout, il n'a pas à "corriger" quoi que ce soit qui "pourait" petre en dehors de lui (rien n'est en dehors d'un "dieu", par définition), IL N'Y A PAS D'INSUFFISANCE POUR UN DIEU....

En démontrant scientifiquement l'IN-SUFFISANCE du corps, nécessitant une intervention de "quelque chose" soumis à cette insuffisance qu'il faut "corriger"n "transcender" (ou quelque soit le mot que l'on emploie) , Miteny nous DÉMONTRE la bêtise de la "croyance" en un "dieu" pris en flagrante soumission devant la réalité (hors, si c'était véritablement un "dieu", il n'aurait pas à se "soumettre" à "corriger", à "transcender" (encore une fois, quelque soit le terme que nous, simple humain,peuvent formuler) devant un "corps suffisant" qu'on lui impose.

Miteny nous PROUVE l’inexistence d'une chimére fantasmée comme "dieu" en nous DEMONTRANT ad absurdum, (et avec beaucoup d'ironie, de second degré et d'intelligence), l'inverse de ce qu'il semble prouver.

Ce mec est un génie de l'athéisme (pas plus tard qu'il y a deux jours, je viens de moucher et de démonter grâce à lui deux crétins scientologues, après deux abrutis musulmans et quatre imbéciles catholiques... qui sont TOUS restés impuissant devant la démonstration implacable de Mitény en faveur de l'athéisme).

Bien sur, j'ai tenu, étant honnête intellectuellement, à lui en attribuer la victoire deant l'obscurantisme, en fournissant à ces idiots les liens de ce blog démontrant magistralement, e partant de l'insuffisance du corps PROUVEE qu'un "dieu" n'existe pas ("LE CORPS NE SUFFIT PAS", il ne SUFFIT pas, il faut AUTRE CHOSE, et DONC comme il faut AUTRE CHOSE, ette AUTRE CHOSE est obligée de farie "en fonction" de cette insuffisance, et ne PEUT PAS être un "dieu", puisque soulise à cette éautre chose")

Bravo Miteny pour votre génie, seuls les imbéciles ne comprendront PAS que la PREUVE de l'insuffisance du corps DEMONTRE que croire en dieu est stupide, PUISQUE LE CORPS NE suffit PAS... Un vrai "dieu" par définition, n'a que faire. "d'insuffisance", il est "suffisant" par définition.. puisqu'il est un "dieu".

Vous êtes un génie, Mitény, de nous DEMONTRER pr l'insuffisance du corp que "dieu" n'existe pas.

Merci. Mille fois merci.

Thomas 03/04/2016 12:34

Bon Miteny on va pas perdre plus notre temps que ça. Réponds juste à cette question:
Qu'est-ce qui est le plus important?
-1 que tout le monde te donne raison (que ce que tu dit soit vrai ou pas)?
-2 que tu saches la vérité (de manière logique et scientifique) (quit à être incompris, ignoré)?
Si c'est 1 je me casse et je te fout la paix dans ton délire.

Thomas 13/04/2016 09:20

Tu n'as pas répondu.

J'ai produit un article scientifique qui contredit ta démo.

Donc ta démo est invalide.

Fin.

Thomas 11/04/2016 19:04

Bizarrement, là, tu ne réponds pas. Il y a un article scientifique qui défonce, qui détruit, qui bousille ta démo et tu n'est pas pressé pour en parler...

Thomas 10/04/2016 11:35

Pas de réponse??? Donc tu admet que l'article ne dit que la vérité? On est bien d'accord?

Thomas 08/04/2016 06:25

PERDU??? HA HA HA HA HA HA HA HA!!!! Quel gosse! quel scientifique en carton!

J'ai répondu à toutes tes questions, mais tu ne réponds pas à la mienne.
Tu admets que l'article que je t'ai mis en lien est 100% vrai, nous sommes d''accord?

Miteny 08/04/2016 00:34

Pas de réponse. Bref, Thomas avoue par là avoir perdu.

Thomas 07/04/2016 18:15

Bizarrement, là, tu ne réponds pas. Il y a un article scientifique qui défonce, qui détruit, qui bousille ta démo et tu n'est pas pressé pour en parler...

Thomas 07/04/2016 06:44

Pas de réponse??? Donc tu admet que l'article ne dit que la vérité? On est bien d'accord?

Thomas 06/04/2016 14:17

Si tu dis "non" c'est que pour toi l'article est faux.
Qu'est-ce qui est faux, exactement? Peut-tu citer une ligne de fausse dans l'article?

Miteny 06/04/2016 10:38

Non Thomas, le sujet n'est pas l'article que tu proposes, mais la question que j'ai posée.
Es tu capable de tenir une conversation ?
Laisse moi te poser une question : te crois tu infiniment plus intelligent, beaucoup plus intelligent, plus intelligent ou autant intelligent que Cédric Villani ?

Thomas 06/04/2016 08:46

Tu affirme l'avoir lu. Tu dit qu'il est hors-sujet: on verra que non.
Mais commençons par le début: est-ce qu'il est faux ou reconnait-tu qu'il ne contient aucune erreur et qu'il prouve scientifiquement ce qu'il affirme???

Thomas 05/04/2016 17:00

Tiens, voici pour la 3e fois le lien: http://infoscience.epfl.ch/record/171303/files/van%20Elk%20Blanke_2011%282%29.pdf

Miteny 05/04/2016 11:05

A Thomas
Quelles publications?
Je répète que je n'ai pas vu d'article en lien, mais j'ai peut-être raté un commentaire.
En attendant je te prie de traiter le sujet.
Question faite : corps en bonne santé torturé, douleur engendrée au niveau de ce corps ?

Thomas 04/04/2016 09:22

Ba alors si la vérité est plus importante que le reste, pourquoi ne lis-tu pas les publications scientifiques qui touchent à ta démo?? Pourquoi tu lit pas l'article que je t'ai mis en lien???

détecteur de gland 04/04/2016 00:49

dixit Stéphane : dans les faits, il n'y a pas d'insuffisance ni de dualisme .

Miteny 03/04/2016 22:35

Thomas
Bien sûr je cherche la vérité. Et c'est pour moi totalement suréaliste que l'on n'arrive pas à comprendre l'insuffisance du corps. Je crois qu'en fait t'as toujours pas compris la question.... Totalement hallucinant

Dupont 29/03/2016 11:24

A "détecteur de baltringue" : nul doute que si je retourne à l'école, je vous y croiserais dans les classes inférieures, celles où l'on apprend à mettre des majuscules en début de phrase... Mais passons, vous vociférations aussi pathétiques que hors sujet montrent bien votre impuissance à contre-argumenter la magnifique démonstration d'athéisme du génial Mitény, qui est pourtant en sous-titre même de son blog : "L'insuffisance du corps est la première des évidences".

S'il y a une INSUFFISANCE (et Mithény le démontre) à laquelle il faut suppléer, ou qu'il faut corriger, ou transcender, peut importe les mots, c'est qu'à la BASE il y a, je dis bien IL Y A un corps IN-SUF-FI-SANT, et qu'une entité doit "palier" à cette insuffisance, et que DONC cette insuffisance s'impose à cette entité, et que DONC cette entité n'est PAS un "dieu", qui ne saurait tolérer, par DÉFINITION, que quoi que ce soit soit "en dehors" de lui, "s'impose" à lui... dieu est tout, et si l'insuffisacne du corps existe en dépit de "dieu", c'est DONC que ce n'est pas un "dieu... CQFD ! Ce n'est pourtant pas bien compliqué à comprendre, pour peu que l'on fasse l'effort d'y réfléchir...

Merci Mitény, pour cette démonstration imparable, et merci aussi pour votre génie qui a choisit une forme si subtile de pseudo-démonstration (qui est en fait, quand on comprend votre démarche si fine et les mots derrière les mots que vous utilisez) pour faire prendre conscience à chacun de l'inanité de "croire" (et pourtant, vous précisez des le début clairement que votre blog n'a rien à voir avec la "croyance", puisqu'il est scientifique... mais il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...) en un "dieu".

Mitény est à l'athéisme ce que Einstein a été à la science.

détecteur de baltringue 29/03/2016 13:10

retourne à l'école baltringue !!!!!!!!!!! MDR !

Dupont 26/03/2016 15:58

Ah, quel plaisir quand vous répondez, cher Miteny, de manière aussi caricaturales, d'une maniére que vous reprochez tant à vos adversaires imbéciles... Cela montre largement, en un clin d'oeil espiégle et complice, à quel point vous approuvez mes propos... Vous me diriez textuellement "enfin, toi, tu m'as compris", que ce ne serai pas plus fort...

Votre méthode est merveilleuse pour mettre le nez dans leur bouse à tous les croyants grotesques en un "dieu", l'insuffisance du corps (démontrant qu'il y a des "suffisances" intrinséques au delà du pouvoir d'un dieu, qui de ce fait en perd son statue) est imparable et fait merveille une fois opposée à tous les crédules que je peux croiser.

Merci, merci, merci mile fois pour votre combat contre l'obscurantisme et en faveur de l'athéisme, merci dix mille fois pour cette démonstration rigoureuse de l'absence de dieu !

détecteur de baltringue 28/03/2016 11:37

de manière aussi caricaturales
maniére
espiégle
que ce ne serai
intrinsèques
au delà
en perd son statue



retourne à l'école baltringue !

Dupont 18/03/2016 00:02

Je cite : "C'est faux, c'est publiable. Et comme je l'ai expliqué, on peut très bien ne pas être compris par ses contemporains, qui généralement sont tellement imbus d'eux-mêmes qu'ils sont persuadés de tout savoir alors qu'ils racontent d'énormes conneries.
Je répète :
A l'époque de Darwin, dire que la Terre a plus d'un milliard d'années, c'était passer pour un vrai fou. Cela signifie que les pontes de l'époque ne réussissaient pas à envisager qu'ils pouvaient se tromper... Exactement comme maintenant.
Vous êtes nuls, mais très, très nuls et pourtant vous êtes incapables de vous en rendre compte."

Réponse géniale... Cette poursuite dans une abnégation dans le combat de la bêtise pour démontrer l'athéisme est quasiment un sacerdoce.... Ce qu'il ne faut pas faire et démontrer pour l'athéisme... Votre démarche, votre propos, cotre logique et votre ténacité en faveur de l'athéisme est magnifique, Mitény... Quel courage, quelle intelligence, quelle pertinence ! Tout ça pour l'athéisme...

Thomas 20/03/2016 12:03

Ben Miteny p'tet ben que ton discours aussi n'est pas très cohérent.
Tu est dualiste et tu dis que tu ne l'es pas.
Tu dit que ta démonstration n'a rien avoir avec cette question et pourtant tu parles d'observation et de douleur. Fait du tri dans tes boyaux de la tête après on discute ok?

Miteny 18/03/2016 10:28

Nous pouvons constater que Dupont a pété les plombs. Son cerveau a implosé et du coup, son discours est complètement incohérent. Le pauvre...

Dupont 17/03/2016 23:45

Quel bonheur, quel plaisir, quelle satisfaction de voir, de part ses réponses, que Mitény, par ses clins d'oeil, ses allusions, dans ses réponses, me donne raison, démontre que j'ai raison, que j'ai réussi à décrypter son message brillant,qu'il dépasse par son génie les gesticulations minable des "détecteurs" et autres, quine COMPRENNENT PAS qu'a contrario, subtilement,,et tout simplement factuellement, que SCIENTIFIQUEMENT (la science impliquant de démontrer le CONTRAIRE e ce que l'on CROIT), Miteny nous DÉMONTRE, avec "l'insuffisance du corps", que la notion même de "dieu" est stupide...

Son intelligence, son génie, sa pertinence et sa supériorité allanr jusqu'à, dans sa maieutique,pondre lui même sur son propre blog des "anti-théses" stupides sous divers pseudos pour que le lecteur finisse par comprendre la stupidité des attaques.. Miteny est vraiment, VRAIMENT génial, dans sa démonstration implacable de la bêtise de la "croyance" ("croyance s'opposant par essence à la démarche scientifique qu'il affiche honnêtement dés le départ dans don blog).... Ce lec est un génie, un des plus implacable et pertinent propagateur de l'athéisme.... il est l'Einstein de l'théisme, avec sa "suffisance du corps"....

Merci, respect, admiration et soumission à toi, Miteny, chantre de l'athéisme.

Dupont 12/03/2016 18:18

Il serait bien vain d'attendre d'un individu n'ayant que l'arme pseudo-argumentative des lâches et des impuissants, à savoir l'orthographe, et ce dans un message où lui même démontre que la notion pourtant simple de majuscule en début de phrase (sans même parler de celle, qui lui est totalement inaccessible, de l'utilisation des guillemets") lui est étrangère, puisse saisir le concept pédagogique subtil du génial Miteny, et saisisse à quel point la démarche et la démonstration de l'insuffisance du corps est une avancée fabuleuse et éclatante pour l'athéisme.

Ils seront nombreux ainsi, Monsieur Miteny, à ne pas avoir les moyens intellectuels de réaliser et de comprendre votre génie... vous n'y pourrez rien, vous aurez beau bien préciser dés le début qu'il s'agit d'un blog SCIENTIFIQUE (la science n'a que faire de la croyance), mettre Einstein en avatar, etc, vous ne pourrez pas lever l'aveuglement que procure la bêtise de certains, qui ne verront JAMAIS à quel point votre démonstration rigoureuse invalide la croyance en un "dieu, quand bien même il faut passer par le semblant ironique du "préchage" du faux, de la conclusion absurde et de l'anti-démonstration pour que chacun arrive DE LUI MEME au vrai et à la réalité.

Mais ne soyez pas triste, pensez plutôt aux autres, bien bien bien plus nombreux, que vous aurez sorti du marasme de la croyance, de son inanité et de sa puérilité... en particulier celle en "dieu", et soyez fier de vous pour tout ce que vous faites si magistralement en faveur de l'athéisme.

Thomas 20/04/2016 18:29

On vois bien que tu ne comprends rien à rien mon pov' Miteny!!! Quelle misère d'être autant incapable de raisonné!!!

Si je reprend ton histoire ça fait plutôt:
Miteny: Tu vois ce gros disque lumineux dans le ciel ? On l'appelle le Soleil.
T: Oui
Miteny: Ce disque est plat. C'est la preuve que le ciel est une sphère plate de couleur bleue où est collé le Soleil.
T: Heu non c'est plutôt une boule de gaz dans lequel des réactions de fusion nucléaires on lieu.
Miteny: Hors sujet! Un disque c'est plat oui ou non?
T: Oui mais le Soleil n'est pas un disque.
Miteny: incroyable la malhonneteté de ces gens incapable de reconnaitre qu'un disque c'est plat!!!

Miteny 20/04/2016 15:46

Hallucinant... Voilà la conversation:
"est-ce que tu observes qu'il y a bien une grosse boule lumineuse dans le ciel ? On l'appelle le soleil"
"oui"
"donc tu es d'accord pour dire que le soleil existe ?"
"non"
Ils sont cons à ce point là !! a désespérer de l'humanité !

Thomas 20/04/2016 14:59

Merci Ariane et ravi d'avoir pu éclairée ta lanterne.
Et effectivement, vu que ce que toi et moi on dis à Miteny et qu'il répond encore et toujours que c'est sans rapport avec le sujet, je croit qu'il est pas prêt d'ouvrir les yeux!!!

ariane97 19/04/2016 09:51

ca t 'est tellement impensable qu on puisse ne pas etre d accord avec toi et adopter le point de vue de quelqu un d autre ?
en tout cas ce thomas que je ne connais pas m a ouvert les yeux
j espere que ca t arrivera a toi aussi d ouvrir les yeux

Miteny 18/04/2016 23:18

Quel charabia sans queue ni tête. Thomas, tu t'appelles ariane maintenant ?

Miteny 18/04/2016 23:17

Charabia sans rapport avec le sujet.
Detecteur : je crois que j'ai supprimé ton com par inadvertance... Pourrais tu le remettre ?

ariane97 16/04/2016 15:52

salut les bonobos !
ca fait un bout de temps que je me disais que dans la demonstration de miteny il y avait quelque chose qui n allait pas mais je ne parvenais a trouver quoi
thomas : en fait je crois que tu as raison c est bien une histoire de petition de principe
miteny part du principe tacite que le corps est le receptacle de la douleur qui a une existence objective donc independante et c est pour cela qu il tombe ensuite sur une aporie qui entraine la conclusion (logique selon lui) de l insuffisance
c est de la logique circulaire en fait

ouf je me coucherai ce soir avec l esprit leger comme quand on a enfin resolu un probleme qui nous tracassait

ps : bise a miteny (tu te souviens de moi ?)

Thomas 15/04/2016 07:34

HA HA HA HA HA!!!

Tout le monde aura surtout compris que j'ai démonté ta démo et que toi tu n'a rien pigé comme dhab.

D'ailleur on te demande pas ton avis: ta démo a été dézinguéé meme si tu t'en rends pas compte!

Tiens, d'ailleurs je vais de nouveau de mettre dans l'embarras:

Est-ce que tu est d'accord pour dire que:
SI "activité mentale=activité cérébrale" = VRAI
ALORS "Le corps est insuffisant" = FAUX ?

Miteny 15/04/2016 00:42

Tout le monde aura compris que face à ma brillante démonstration, Thomas fuit comme le chihuahua effrayé qui détalerait face à un ours tout en poussant des petits cris nasillards et surtout complètement ridicules.

Thomas 14/04/2016 18:38

Tu critique Dupont et tu fait la même chose que lui???

En plus de pas etre scientifique tes meme pas original. HA HA HA!!!

En tout cas j'ai démonté ta démo. Tu pourrais me remercier!

Miteny 14/04/2016 10:07

En tout cas, merci d'être passé. Quand les gens passent ici et qu'ils voient à quel point mes ennemis sont médiocres, sans arguments, hantés par une peur farouche du dialogue, ils ne peuvent que se dire que j'ai raison. Cela achève de les convaincre.
Merci.

Thomas 14/04/2016 06:56

Ouais ouais ouais. Comme tu ne peux pas réfuter mes preuves que ta démo est fausse, tu me fait passer pour un fou et un illettré.
Quel scientifique en mousse keumeum!!

Miteny 13/04/2016 23:24

Ah oui, il est vraiment fou. Impressionnant... Même s'il est impossible de discuter avec toi, tu pourrais quand même faire moins de fautes d'orthographe. Et prends tes pilules.

Thomas 13/04/2016 18:51

HA HA HA HA HA!!!!

Moi je crois surtout que je t'aie mis le nez dans ton caca et que tu ne sait pas comment t'en dépétrer.
Depuis que j'ai prouvée que ta démo est fausse, tu fait comme si de rien était!!!

Miteny 13/04/2016 14:59

Si tu veux faire de la science, je te conseille d'apprendre ce qu'est un dialogue, une discussion... un échange. Je sais que c'est dur pour toi, mais prends exemple sur Villani (pdf dans l'article). Lui sait lire, répondre, traiter d'un sujet.
Tu devrais t'en inspirer.

Miteny 13/04/2016 14:36

Non, faire n'importe quelle réponse n'est pas valable. Tu n'as pas traité le sujet.
Je répète (quelle patience il faut avoir !) :
Torture (corps 1) => signal nerveux dans le corps 1 => douleur au niveau du corps 1
Pareil pour les corps 2, 3, 4 etc...
Est-ce bien ce qu'on est censé avoir ?
C'est ça le sujet de ce blog, la question (pourtant très simple) à laquelle tu es incapable de répondre. Toi comprendre ?

Encore un champion du monde, l'excellence de la connerie... Décidément je n'ai pas de chance.

Thomas 13/04/2016 13:44

HA HA HA HA HA HA!!!!

Il est bien ton programme:
- Réciter en boucle la démonstration.
- En cas de contradiction, réciter en boucle la démonstration.
- En cas de difficulté, déclarer les arguments comme étant hors-sujet.
- Si ça ne suffit pas, insulter.
- C'est gagné!!!

Quel scientifique en carton, quand même!!!

En attendant j'ai démoli ta démo.

Miteny 13/04/2016 12:42

Cet individu (detecteur), nauséabond et malodorant, n'a que la calomnie comme argument, paravent de la haine qu'il a de la vérité.
La vérité est bonne, par nature, et la dévoiler ne peut apporter que des bienfaits. Pourquoi alors la haïr si ce n'est par volonté de détruire, de répandre le malheur et l'effroi, comme s'il n'y en avait pas assez comme ça ?
Oui, cet individu est un criminel coupable de crime contre l'humanité.

détecteur de fou 13/04/2016 12:07

si miteny avait le pouvoir il exterminerait tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui , c'est évident , ce sale type est fou à lier .

Miteny 13/04/2016 09:54

Refus net de dialogue. Ton article ne contredit pas ma démo, il en parle même pas, sombre abruti.
Pas de réponse à la question posée : fuite par peur. Encore une fois, l'attitude pitoyable des internautes prouve d'une part que j'ai raison et d'autre part que ces sales individus ont décidé de servir le mensonge, aussi grossier soit-il, plutôt que la vérité la plus simple.
Je précise qu'il s'agit juste de la différence douleur/pas douleur, qu'ils font semblant, de façon très maladroite en plus, de ne pas comprendre. Sont-ils pardonnables ?
Je dis... NON.

Thomas 13/04/2016 09:09

Miteny: HA HA HA HA!!!

C'est pratique, ça, de dire "hors sujet" quand on est en difficulté. C'est ton "c'est pas faux" à toi, en gros??

Désolé mais je suis en plein dans le sujet, au contraire.

Voici pourquoi:
- Si le postulat des scientifiques "activité mentale=activité cérébrale", alors la phrase "le corps est insuffisant" est fausse.
- Donc ta démonstration n'est pas valable tant que tu n'auras pas fait la preuve que la phrase "activité mentale=activité cérébrale" est fausse.
- Or tu ne peut pas dire que ta démonstration invalide "activité mentale=activité cérébrale", car on tombent dans une boucle logique fermée.
- Donc ta démo est invalide, "cqfd"

(C'est pour ça que depuis le début je te dit que tu part d'un présuposé dualiste ("activité mentale=/=activité cérébrale") et que ta conclusion est dans tes prémisse.)

Miteny 13/04/2016 01:40

C'est tout ce que t'as comme argument, abruti ?
Quelle bande de dégénérés quand même ! Incapables de faire la différence douleur/pas douleur !
Et il faudrait avoir de la pitié pour ces sous-merdes?? Non là c'est trop, c'est pas possible... Et dire que ce sont ces débiles profonds qui dirigent le monde. Pas étonnant qu'il coure à sa perte.

détecteur de malade mental 13/04/2016 01:32

et ça fait 10 ans que ça dure ! bon pour l'asile le pauvre miteny .

détecteur de brêle 13/04/2016 01:28

dixit miteny : Je n'ai pas dit qu'elle était matérielle ni immatérielle. Elle est un mélange des deux.


pffff!!! du grand n'importe quoi , un vrai guignol ce miteny .
miteny est un guignol ça c'est clair !
et il se prend pour un scientifique , un vrai malade mental ! son cas relève de la psychiatrie .

Miteny 13/04/2016 01:00

Detecteur
Je n'ai pas dit qu'elle était matérielle ni immatérielle. Elle est un mélange des deux. Peu importe ce n'est pas le sujet.
Le sujet est ?? Est ??? .... L'insuffisance du corps ! Bravo !
Qu'est ce que tu peux être con mon pauvre, franchement, tu es un véritable champion. Hors concours.

détecteur de brêle 12/04/2016 20:14

dixit miteny : Je n'ai jamais dit que la douleur était immatériel...


c'est nouveau ce con vient de dire que la douleur ( les qualia selon le terme philosophique ) n'est pas immatérielle ! , la douleur c'est de la conscience , la conscience est donc matérielle .

je résume :
pour miteny une sensation est matérielle .
pour Stéphane , dans les faits, il n'y a pas d'insuffisance ni de dualisme .

MDR !!!!!!!!!!!!!

Miteny 12/04/2016 20:11

Toujours hors sujet. Je ne vais pas perdre mon temps avec quelqu'un qui refuse de discuter du sujet. Si tu refuses le dialogue, tu n'as qu'à aller voir ailleurs si j'y suis.

Thomas 12/04/2016 18:26

Miteny: c'est plutot a toi de ne pas parler de la vision des scientifiques a laquelle tu piges que dalle.

Et ça sert a rien de me refaire ta démo. Je l'ai lue.

Tu es d'accord pour dire que toutes les expériences scientifiques présuppose (à tord selon toi) que "activité mentale=activité cérébrale".

Est-ce que tu est aussi d'accord pour dire que:
SI "activité mentale=activité cérébrale" = VRAI
ALORS "Le corps est insuffisant" = FAUX.

C'est de la simple logique. Je te demande pas d'adhérer, juste de comprendre la logique.

Miteny 12/04/2016 18:14

A Thomas
Tu dis que lorsque le corps 2 est frappé, il est normal qu'il n'y ait pas de stimulation des nerfs du corps 1. Je ne parle évidemment pas du tout de ça. Oui j'ai compris, mais je ne parle pas de ça.
Ne parle pas de la vision des scientifiques, tu n'y connais rien et tu ne comprends rien à rien. Contente toi d'essayer de dialoguer, ce sera déjà énorme.

On doit avoir :
"Torture (corps 2)" = "stimulation des nerfs de corps 2" = "douleur au niveau du corps 2"
OUI ou NON ?? (je suis sûr qu'il ne répondra jamais, il est bien trop confus dans sa tête)

Miteny 12/04/2016 18:11

A detecteur
Mais il est fou ! Je n'ai jamais dit que la douleur était immatériel... J'ai dit que le corps ne pouvait pas suffire.
Ce que tu dis est de plus en plus délirant.

Thomas 12/04/2016 17:49

Encore une fois, Miteny, il ne s'agit pas que tu adhères à la vision scientifiques que "activité mentale=activité cérébrale". Je veux jsute que tu comprennes que SI les scientifiques ont raison de croire que "activité mentale=activité cérébrale", ALORS il est faux de dire "le corps est insuffisant".

Dans le cas du parallelle avec le dominos, l'accès à la conscience correspond à la chute du dernier domino d'une file. Tout comme le signal de chute dans la file 1 ne fera jamais chuter le dernier domino de la file 2, il est normal (selon les neurocognitivistes) que le corps 1 ne ressente pas de douleur lorsqu'on écrase le doigt du corps 2.
On n'a pas le droit de dire (dans la vision des scientifiques, toit en revanche tu dis ce que tu veut) qu'une douleur a été créée si on la considère comme une entité différente de l'activité du cerveau exactement comme on n'a pas le droit de dire que le signal de chute a été créé si on le considère comme une entité différente de l'activité des dominos.
Mais si tu veut dire que la douleur est produite juste dans le sens qu'un événement l'a déclenchée, alors tu doit admettre que selon les scientifiques (on te demande pas d'adhérer à ski disent, juste de comprendre) elle peut avoir des aspects bien différents en fonction de la manière dont on l'observe.

détecteur de brêle 12/04/2016 15:14

dixit miteny : Bref tu sais que le corps ne suffit pas. La matière ne suffit pas.


l'immatériel ne suffit pas non plus dans ta logique , crétin , tu dis que c'est le cerveau qui produit la douleur ; que la douleur soit matérielle ou qu'elle soit immatérielle ça ne change rien dans ton sophisme !
tu n'es qu'un crétin pathétique .


ps : en plus un cerveau matériel qui produit quelque chose d'immatériel c'est du grand n'importe quoi , mdr !


pps : pseudo-démo validé par ................ personne !!!!!!!!!! ( je ne compte évidemment pas les pauv'types du même acabit que miteny ) , ils sont où les scientifiques qui devraient valider une démo simple comme bonjour ?? !! il n'y en pas un seul !!!!!!! en fait pour miteny les scientifiques sont des escrocs , ils ne valident pas ! mdr !
la folie c'est vraiment moche !

Miteny 12/04/2016 14:16

Donc selon toi, on ne peut pas dire qu'une douleur a été engendrée (ou pas)?
Tu interdis donc de dire si une douleur existe ou pas. Voilà ton seul argument : l'interdiction de parler.
Cela veut dire que tu sais que si on me laisse expliquer, j'ai forcément raison.... CQFD
Tes arguments sont tellement pathétiques. En fait ils ne montrent qu'une chose : que tu sais que j'ai raison.
Bref tu sais que le corps ne suffit pas. La matière ne suffit pas.

Quant à Dupont, je ne lui réponds pas parce qu'il n'a aucune envie de dialoguer. Et rassure toi, il ne me prend pas pour un génie, il essaie de faire de l'ironie. Tu aurais quand même pu t'en rendre compte, non ?

détecteur de brêle 12/04/2016 12:20

dixit miteny : Je constate (ou pas) qu'une douleur a été engendrée (ou pas).


c'est la base du sophisme ! et évidemment la conclusion est stupide et fausse .


ton insuffisance n'est que charabia ! ce con prétend qu'il manque quelque chose , mais évidemment il est incapable de dire quoi ( à part invoquer une substance divine ), il ne manque rien , tout est là , sauf l'explication mais cela viendra ! les cons de néo-dualistes ne sont que des cons ! et combler l'explication par une substance divine c'est la seule démarche que peuvent faire ces ignares .


ps : miteny une brêle qui se prend pour un génie , il est tellement malade et malhonnête qu'il laisse dire à Dupont qu'il est athée , cette brêle de miteny est tellement flatté que Dupont le prenne pour un génie , il le laisse dire n'importe quoi , le cas miteny relève de la psychiatrie lourde .

Miteny 12/04/2016 10:08

Pas du tout.
Je constate (ou pas) qu'une douleur a été engendrée (ou pas). Merci de ne pas déformer mes propos.
De plus, je n'ai évidemment jamais dit que c'est Dieu qui produisait la douleur. Je défends (encore une fois) l'insuffisance du corps.
C'est donc tout ce que t'as ? Déformer complètement ce que je dis, c'est tout ce que tu as ?
Cela signifie bien que tu es désemparée en qu'en réalité tu n'as aucun argument car tu sais fort bien que le corps ne suffit pas.

Et merci de ne pas lire des articles que tu ne risques pas de comprendre : contente toi de réussir à faire la différence douleur/pas douleur, ce sera déjà énorme pour toi.

détecteur de tache 12/04/2016 01:41

pour ce con de miteny la douleur existe en tant que telle et il l'observe ( que la douleur soit matérielle ou bien immatérielle c'est pareil , ça ne change rien , il l'observe ! ) , et donc il peut observer toutes les douleurs , pour qu'il n'observe pas toutes les douleurs , les douleurs ( et le Moi ) ne peuvent pas être dans le monde et même dans aucun monde commun ( sinon il pourrait observer n'importe quelle douleur ) , donc la douleur n'est pas produite dans le cerveau qui est dans notre monde commun , la douleur ( et le Moi ) est produite dans un monde différent pour chaque douleur ............. c'est complètement con ! et pas très réaliste .
en fait pour ce con de miteny Dieu produit la douleur et le moi qu'il distribue à chaque corps à chaque instant via un serveur ( mouarfff! )
miteny c'est ça ! mdr !!!!!

Miteny 11/04/2016 23:46

Thomas
ça va, j'ai compris. Tu dis que lorsque le corps 2 est frappé, il est normal qu'il n'y ait pas de stimulation des nerfs du corps 1. Je ne parle évidemment pas du tout de ça.
Maintenant pourrais tu faire un minimum d'effort de concentration ?? ça doit être possible non ??
Hallucinant la patience qu'il faut avoir !! Je mériterais une médaille.

Maintenant tu vas te concentrer un tout petit peu et tu vas tenter de comprendre que je ne parle pas de l'effet au niveau du corps 1, mais de l'effet au niveau du corps 2.... CORPS 2 !!
Combien de fois il faudra que je le répète ??

On doit avoir :
"Torture (corps 2)" = "stimulation des nerfs de corps 2" = "douleur au niveau du corps 2"
OUI ou NON ??

Thomas 11/04/2016 19:09

Miteny: changeons l'impulsion envers le premier domino en une stimulation de la peau, le transfert d'énergie cinétique de domino en domino par un transfert d'énergie électrochimique de neurone en neurone et la chute du dernier domino en stimulation des zones cérébrales liées à la conscience et nous avons ton expérience.
Et tout comme il est parfaitement explicable que la chute du domino 1 n'entraîne pas de signal de chute dans la rangée 2, il est biologiquement expliquable que le corps 2 ne ressente pas de douleur quand on torture le corps 1.
Donc SI le postulat "activité cérébrale=activité mentale" est vrai, ALORS le corps est "suffisant" et pas "insuffisant".

Stéphane 11/04/2016 18:25

D''un point de vue strictement matériel, c'est exactement la même chose.

La raison qui permet de dire que ce n'est pas la même cause, c'est lorsqu'on prend en compte la présence de l'observateur subjectif et privé qui est lié à chaque corps. MAIS puisque ce dernier résiste à toute explication ou description matérielle, eh bien matériellement parlant, ce sont effectivement les mêmes causes. On ne peut en douter. C'est très simple.

Miteny 11/04/2016 10:02

Thomas :
Tu as entièrement raison et c'est parfaitement explicable.
Voilà ce qu'on doit avoir :
"chute (bande 1) => signal de chute au niveau de la bande 1".
"chute (bande 2) => signal de chute au niveau de la bande 2".
De même on doit avoir :
"Torture (corps 1)" = "stimulation des nerfs de corps 1" = "douleur au niveau du corps 1"
"Torture (corps 2)" = "stimulation des nerfs de corps 2" = "douleur au niveau du corps 2"
Et qu'est ce que cela signifie?
Que l'effet au niveau du corps 1 (douleur) doit être équivalent à l'effet au niveau du corps 2. Ce seront des effets de même nature, comme douleur1/ douleur2/douleur3 etc.... Sans exception.
Et pas douleur/pas douleur. Es tu d'accord?

Detecteur : mais quel rapport ??? Dire n'importe quoi n'est pas un gage de crédibilité. A ce compte là, tu pourrais te contenter de grogner, tout en affirmant que c'est un argument décisif.

Thomas 11/04/2016 09:39

Miteny je te demande pas d'adhérer, je te dis juste que SI le postulat "activité mentale=activité cérébrale" ALORS il est normal d'observer ce qu'on observe dans ta situation expérimentale.

Je suis tout a fait d'accord avec toi que les mêmes causes produisent les mêmes effets.
Mais "Torture (corps 1)" = "stimulation des nerfs de corps 1". C'est la cause de "signal neuro vers cerveau 1".
Dire que le corps 2 n'a pas mal alors que ce n'est pas la même cause (puisqu'on ne stimule aucun nerf connecté à cerveau 2) c'est comme dire ça:
Expérience:
On dispose trois bandes de dominos alignés en parallelle.
Si on fait tomber le premier domino d'une bande, tous les domino de la bande tombe chacun leur tour, donc on constate un signal de chute qui se propage.
Donc "chute (bande 1) => signal de chute au niveau de la bande 1".
"chute (bande 2) => signal de chute au niveau de la bande 2".
etc.
Les mêmes causes produisent les mêmes effets, donc il est selon toi matériellement inexpliquable que chute (bande 1) => signal de chute au niveau de la bande 1 et pas au niveau de la bande 2 alors que c'est la même cause!!!

détecteur de con 11/04/2016 09:02

pour ce con de miteny observer un train qui passe et être dans le train qui passe devrait faire le même effet .........arrête de te droguer, vraiment.

Miteny 11/04/2016 02:09

A Thomas
Je sais ce que tu essaies d'expliquer. Que c'est normal qu'il n'y ait pas de douleur au niveau du corps 2, puisque c'est le corps 1 qui est frappé.
Tu n'as absolument rien compris, c'est pathétique. Comprends tu que les mêmes causes produisent les mêmes effets ?
Torture (corps 1) => douleur au niveau du corps 1 (et pas du corps 2, puisqu'il faut tout préciser)
Torture (corps 2) => douleur au niveau du corps 2 (et pas au niveau du corps 1)
Voilà ce qu'on devrait avoir : es tu d'accord ?

Miteny 11/04/2016 02:05

A detecteur
Quel charabia !
Depuis quand faut-il faire partie d'un phénomène pour vérifier qu'il existe bien ???
Hallucinant comme affirmation.... Arrête de te droguer, vraiment.

Stéphane 10/04/2016 19:00

Même si tu m'ignores Thomas, malgré que mes 2 derniers messages visaient simplement à essayer de catégoriser ta position, je vais répondre à ta question.

"""Donc si le corps 1 ne ressent pas de douleur quand on écrase l'index du corps 2, c'est expliquable."""

Il y a une grande différence entre le fait de dire que c'est logique, et le fait de dire que c'est explicable matériellement. Tout est dans cette subtilité.

Si c'est logique, c'est parce que cela respecte simplement les caractéristiques que l'on connaît du phénomène conscience. La conscience étant un phénomène privé limité à chaque corps et perceptible uniquement par ce corps (contrairement à tous les autres phénomènes matériels qui ne sont pas privés), il est donc logique que 1 ne ressente pas la douleur de 2.

Mais comme ces mêmes caractéristiques, elles, demeurent absolument inexplicables par les lois connues de la matière, alors non... le fait que 1 ne ressente pas la douleur de 2 ne s'explique pas entièrement d'un point de vue matériel... ne vous en déplaise...

Thomas 10/04/2016 10:25

Je savais qu'en disant trop de mot à la fois j'allait perdre mon Miteny. Ces trop pour lui alors on va décomposer.

Revenons sur le dernier point sur lequel nous sommes d'accord: les scientifiques dans leurs expériences partent du principe que "activité cérébrale=activité mentale" (exactement comme les spins des atomes d'une barette de ddr dans un ordi sont sa mémoire vive).

Si le corps 1 regarde le corps 2, il le voit parce que des photons du soleil frappe le corps 2, rebondissent sur lui pour arriver dans la rétine du corps 1, ils sont transformés en signal neuro dans le cerveau (avec tout les défaut et les limites de chaque corps, ce qui fait que personne ne voit la meme chose quand bien meme penser ainsi aurait un sens). Donc c'est explicable que le corps 1 voit le corps 2.
Et si le corps 1 ne ressent pas la douleur du corps 2, c'est explicable aussi: la douleur ne passe pas par la vue (photon qui excite la rétine) ni par l'ouie (onde acoustique qui fait vibrer le tympan et l'énergie mécanique créé est transformé en signal neuro) ni par le gout/odorat (capteur chimique excité par une molécule qui produit un signal neuro) ni par le toucher, puisque aucune cellule nociceptive du corps 1 n'a été excitéé.
Donc si le corps 1 ne ressent pas de douleur quand on écrase l'index du corps 2, c'est expliquable.

Jusque la ça va ou tes déjà aux fraises??

Stéphane 10/04/2016 06:14

Où peut-être que sa vision correspond à ce qu'on appelle la théorie du double aspect (traduction libre de "double aspect theory"), selon laquelle le corps et l'esprit sont 2 aspects d'une même chose. Il pourra confirmer si c'est le cas.

Stephane 09/04/2016 19:17

"soit on considèrent que activité cérébrale et activité mentale sont deux aspects d'une même réalité physique, matérielle, soit on présuppose que l'un des deux est immatériel, donc magique."

Finalement, je pense que La vision de Thomas correspond à ce qu'on appelle l'émergence forte, selon laquelle lorsque la structure est adéquate, elle permet l'émergence d'un phénomène (ici la conscience), lequel ne peut malgré tout se réduire à ses parties. N'est-ce pas ?

détecteur de con 09/04/2016 18:13

la conscience est un système fondé sur des boucles de réentrée .



dixit miteny : la personne 1 constate bien le corps 2 dans le sens où elle vérifie bien l'existence du corps 2 et de tout ce qui le compose.

vérifier l'existence du corps 2 ne veut pas dire : faire partie du corps 2 , pffff !

avoir mal signifie faire partie du système .

miteny n'est qu'un con de sophiste ! tu peux toujours essayer d'observer la douleur de ton voisin en ayant mal , abruti de sophiste !


ps : et il est évident pour tout le monde ( sauf pour des cons comme miteny ) , que si deux cerveaux faisaient partie intégrante entre eux il n'y aurait qu'un seul Moi ( et pas deux ), il n'y a que des cons égocentriques pour penser qu'ils existent ( leur Moi ) en tant que tel et qu'il aurait pu naître dans un autre corps ( c'est ce que croit ce con de miteny ! )

Miteny 09/04/2016 13:23

Thomas.
Non. Tu dis: 'c'est tout à fait normal". Déjà je ne sais pas trop ce que ça veut dire car je ne sais pas ce qui est pour toi normal. Pour moi, ce qui est normal, c'est l'insuffisance du corps. Mais bon, passons.
Que la douleur 2 soit ou pas une partie du corps 2 ne change strictement rien. Car la personne 1 constate bien le corps 2 dans le sens où elle vérifie bien l'existence du corps 2 et de tout ce qui le compose. Pour la personne 1, le corps 2 existe bel et bien : son existence s'impose avec force.
Donc si la douleur 2 n'était qu'une partie du corps 2, elle devrait la constater aussi, avec autant de force.
Tu dis que la personne ne devrait pas la constater... Mais c'est l'inverse !!
Elle devrait la constater justement parce que le corps 2 fait bien partie de sa réalité. Comprends tu ?

détecteur de crétin 11/03/2016 08:17

dixit le crétin Dupont : Dites moi ( miteny ) , que puis-je pour vous, vous, le génie de l'athéisme ?


apprendre à lire et apprendre l'orthographe !
MDR !

détecteur de crétin 11/03/2016 11:18

dixit le crétin Dupont : Dites moi ( miteny ) , que puis-je pour vous, vous, le génie de l'athéisme ?


apprendre à lire et apprendre l'orthographe !
MDR !


best of !

un dieu ne saurai
les athées vous élèverons
vos clins d’œils
à qui j'ai exposer
votre démonstration décrypté
je m'en remet
un Dieu ne saurai
il aurai
un "dieu" ne s'accommoderai
et dont "dieu" corrigerai
qui, évidement
je reprend
quel abnégation
la douleur serait perçu



Dupont est un crétin ! qui croit que miteny est athée ! MDR !

Dupont 11/03/2016 08:03

On passera charitablement sur le flot pathétique d'injures de "detecteur", qui n'apporte rien, sinon sa rage à être impuissant à comprendre, à saisir la merveilleuse démarche de Miteny, et la preuve de sa limitation intellectuelle. Cela me fait plus de peine pour lui qu'autre chose...

Sinon, bien plus intéressant, merci Miteny pour votre réponse. Comme d'habitude, vous faites dans la subtilité et la pédagogie, en rappelant, fort à propos, la définition de "dieu" : on voit parfaitement qu'elle ne s'accorde pas avec le constat de l"insuffisance du corps, un dieu ne saurai créer un corps insuffisant... Un être supérieur peut modifier cet état de fait (que vous démontrez si brillamment), certes, mais ce n'est pas un dieu... par définition, tel que vous l'avez magnifiquement pointé.

Vous êtes un génie, Miteny. Une pierre majeure sur l'avancée de l'athéisme. Laissons faire le temps, et les athées vous élèverons des statues... Je ne peux m'empêcher d'encore, et encore, et encore vous remercier, en tant qu'athée.

PS :Tintin a compris, lui... Toutes mes félicitations à lui.

Miteny 11/03/2016 11:01

A dupont
Fuite, aucune réponse sur le sujet.

détecteur de crétin 11/03/2016 08:13

dixit le crétin Dupont : Tintin a compris, lui... Toutes mes félicitations à lui.

Tintin c'est moi , crétin !
MDR !

Dupont 10/03/2016 23:11

"Bah si elle s'accorde puisque elle découle directement de l'insuffisance du corps !" Ah ah ah.. Que j'apprécie votre humour fin, vos allusions, vos clins d’œils et vos subtilités,destinés à démonter les insultes, les mépris et les gesticulations pitoyables de vos opposants...

Votre intelligence, votre GÉNIE ne cesse de m'épater, de me sidérer, de m'époustoufler.


Au fait, ma rencontre avec les "charismatiques" a porté, avec votre démonstration, ses fruits... Encore une victoire pour vous qui va me valoir (je l’espère, LOL !) un tombereau d’insulte de "détecteur"... Ils sont restés comme deux ronds de flan.... Vous leur prouver qu'il existe un "être supérieur,avec l'insuffisance évidente du corps (LE CORPS NE SUFFIT PAS, ne.. SUFFIT pas.. ne SUFFI>T? du verbe SUFFIRE....), soit, mais que cet être supérieur n'est "que" supérieur", mais pas un ... "dieu"...

Votre démonstration, Monsieur Mitény, de "l'insuffisance du corps", démontre l'inanité de "croire" en dieu, et votre génie est de présenter le faux pour que l'Humanité comprenne et rende les armes devant le vrai...

Les "charismatgiques" à qui j'ai exposer votre démonstration décrypté sont restés sans voix, et me "promettent" une réponse prochaine... et j'ai déjà eu sur mon e-mail, comme vous même avez eu à le subir durant des centaines de messages, des insultes, des bêtises, des menaces, des fuites argumentatives devant l'évidence de ce fait : le corps ne suffit pas, il ne SUFFIT pas, et donc.. la notion de "dieu" total, omniscient, omniprésent, etc, telle la définition que vous nous avez vous même judicieusement indiquée ne PEUT PAS s'inscrire en cohérence avec l’insuffisance du corps...

Miteny, très respectueusement, je vous le demande : que pourrais je faire, selon vous (et je m'en remet à votre génie), pour que vous soyez un héraut de l'athéisme, un individu aussi reconnu, dans le combat de l'athéisme, qu'un Einstein en science, qu'un Churchill en politique, qu'un Saint François d'Assise en religion... Dites moi, que puis-je pour vous, vous, le génie de l'athéisme ?

détecteur de crétin 11/03/2016 08:26

dixit le crétin Dupont : que cet être supérieur


un athée qui parle d'être supérieur , MDR !
un vrai champion du monde !
c'est à se pisser dessus de rire , merci c'est trop bon !


dixit le crétin Dupont : la notion de "dieu" total,

c'est le Dieu du pétrole , MDR !

Tintin 11/03/2016 02:16

miteny est athée c'est évident .

Dupont 10/03/2016 13:10

On passera charitablement sur le flot pathétique d'injures de "detecteur", qui n'apporte rien, sinon sa rage à être impuissant à comprendre, à saisir la merveilleuse démarche de Miteny, et la preuve de sa limitation intellectuelle. Cela me fait plus de peine pour lui qu'autre chose...

Sinon, bien plus intéressant, merci Miteny pour votre réponse. Comme d'habitude, vous faites dans la subtilité et la pédagogie, en rappelant, fort à propos, la définition de "dieu" : on voit parfaitement qu'elle ne s'accorde pas avec le constat de l"insuffisance du corps, un dieu ne saurai créer un corps insuffisant... Un être supérieur peut modifier cet état de fait (que vous démontrez si brillamment), certes, mais ce n'est pas un dieu... par définition, tel que vous l'avez magnifiquement pointé.

Vous êtes un génie, Miteny. Une pierre majeure sur l'avancée de l'athéisme. Laissons faire le temps, et les athées vous élèverons des statues... Je ne peux m'empêcher d'encore, et encore, et encore vous remercier, en tant qu'athée.

Miteny 10/03/2016 16:52

Bah si elle s'accorde puisque elle découle directement de l'insuffisance du corps !