Être ou ne pas être Charlie.

Publié le par Miteny

Je ne pensais pas faire de nouveaux articles avant un bon bout de temps, mais vu la situation de tension qui règne actuellement en France, je me suis dit « pourquoi ne pas me fendre d'un petit billet de derrière les fagots ? », même si tout le monde se fout de ce que je pense.

Tout d’abord, je tiens à dire que je condamne les crimes qui ont eu lieu la semaine du 7 janvier à Paris. Ils sont évidemment horribles, tout comme sont horribles les massacres perpétrés régulièrement par Boko Haram au Nigeria, Daesh en Syrie, AQMI au Mali, les Talibans au Pakistan, etc.

Je ne reviendrai sur l’abomination que constituent ces assassinats de dessinateurs, ces égorgements d’enfants, ces explosions de fillettes, ces meurtres de femmes en train d’accoucher. Je souhaiterais juste faire remarquer que l'expansion de ces mouvements extrémistes est presque exponentielle. Je connais des gens qui sont allés en Syrie en touriste il y a seulement quatre ans. Depuis, évidemment, la situation s’est considérablement dégradée et plus personne ne va là-bas pour contempler le Krak des chevaliers.

Début 2014, Daesh n’avait pas de territoire… Regardez où il en est maintenant.

L’heure est grave. La fin du temps de l’insouciance est proche : la troisième guerre mondiale, celle des pays du Sud contre les pays du Nord, prédit dans l'Apocalypse, a peut-être déjà commencé. En outre, Nostradamus n'a-t-il affirmé que des hordes de musulmans attaqueraient l’Europe dans les années 2010 ou 2020 ?

Quand je lisais cela dans les années 2000, je me disais qu'il devait vraiment fumer quelque chose, Nostradamus. Plus trop maintenant. Cela devrait vous faire réfléchir. Posez-vous les bonnes questions, et surtout, trouvez les meilleures réponses.

Comment arrêter la violence qui se répand ? Comment stopper la spirale de la haine ? Faut-il répondre par la force ?

« Celui qui vit par l’épée, périra par l’épée » a dit un type un jour. La méthode militaire ne fonctionne pas, l'histoire nous l'a démontré. En outre, les Américains ont stupidement essayé dans les années 2000 d'imposer leurs idées par la force ; ils n’ont fait que contribuer à aggraver le chaos. Attention, je vais dire une évidence : pour combattre l’obscurantisme, il faut combattre l’ignorance. Or on combat l’ignorance avec le dialogue, l’écoute, l’honnêteté.

Par exemple, ne serait-ce pas formidable que, après « Je suis Charlie », tous nos politiques incompétents, nos journalistes foireux, et nos irresponsables acceptent de déclarer unanimement : « nous reconnaissons que l'existence d'une entité transcendante et surnaturelle correspondant à la définition que l’on donne habituellement au mot Dieu, ou même au mot Allah, est aussi certaine que l’existence de ce qu’on appelle le soleil ».

Vous vous rendez compte de la main tendue qu’une telle déclaration représenterait !

Pour que ce soit possible, il faudrait que la science soit par exemple obligée de reconnaître que l'insuffisance du corps est une évidence, la première des évidences. Et si la censure est levée, c’est possible, tout à fait possible !

 

Fort malheureusement, l'obscurantisme règne également dans le camp des laïcs. N'oublions que Charb, par provocation, allait jusqu'à dessiner l'anus de Mahomet, avec pour commentaire « une étoile est née ». N'oublions pas qu'il a déclaré : « à la place des églises et des mosquées, on ferait mieux de construire des hôpitaux psychiatriques ». Sous-entendu pour y mettre les croyants. Il a oublié les synagogues, sans doute parce qu'il n'a pas osé. Je crois que devant un type pareil, je n'aurais même pas eu le temps d'ouvrir la bouche pour dire « le corps ne suffit pas », qu'il m'aurait déjà traité de cinglé.

Ces gens, dont font partie un bon nombre de Français qui se croient plus malins que les autres, et surtout plus malins que les croyants, n'ont même pas envie de se demander s'ils pourraient éventuellement se tromper ! Dans leur tête, c'est tout simplement inenvisageable. Et ces trouducs défendraient la liberté !?

On ne peut pas défendre la liberté lorsqu’on est soit-même obscurantiste. C’est impossible.

L’intégrisme laïque, qui constitue la pensée unique des représentants de la « France d’en haut », n’est pas tenable. Il n’est pas non plus possible de s’isoler du monde musulman. Nous ne sommes plus au Moyen Âge, la circulation des hommes et des idées est de nos jours si grande qu’on ne peut que se rendre à l’évidence : le monde n’est qu’un. Le chaos de l’Afrique, le chaos du Proche-Orient, le chaos du monde musulman, est le nôtre. Et il se propage. Il faut arrêter de se voiler la face.

Les manifs bisounours ne servent à rien, même si elles comptent plusieurs millions de personnes, à part peut-être à imposer leur pensée unique qu’ils appellent curieusement « liberté d’expression ». D'ailleurs il est rigolo de constater que toute personne qui ne pense pas comme eux est considérée comme déviante et se trouve dès lors éjectée du cadre fort limité de ce qu'ils appellent « liberté d'expression ». Ainsi, récemment, un prof de philo a été viré pour avoir refusé de faire la fameuse minute de silence. Quand on voit ça, on se dit que ça sent mauvais. La dictature n’est pas loin.

 

Ils affirment que la limite de la liberté d'expression serait l'incitation à la haine. Mais supposons qu'il paraisse admissible, voire logique, de qualifier de « déséquilibré » tous ceux qui savent que le soleil existe. En outre, plus ces derniers essaieraient de montrer que « le soleil est juste là ! », plus ils seraient insultés, sans que l'on daigne écouter leurs arguments ne serait-ce qu'une seconde. Vous ne croyez pas qu'il s'agirait là d'une belle incitation à la haine ?

Eh bien, pourtant, ce comportement absurde est autorisé, voire encouragé. Bon, bien sûr, là, à la place du mot soleil, il faut lire Dieu : mais cela ne change rien, Son existence étant encore plus évidente que celle du soleil.

Quand on est aussi obscurantiste que ça, il ne faut pas se plaindre qu'en face, ils le soient aussi.

Or, je me répète, pour combattre l’obscurantisme, il faut arrêter d’être soi-même obscurantiste. Sinon, il n’y aucune chance que dans l'autre camp, ils changent d’attitude. Voilà pourquoi je propose, encore une fois, que soit reconnu par tous l’évidence suivante : « l'existence d'une entité transcendante et surnaturelle correspondant à la définition que l’on donne habituellement au mot Dieu, ou au mot Allah, est aussi certaine que l’existence de ce qu’on appelle le soleil ».

Tant que cette évidence ne sera pas acceptée par tous, le monde restera dans l’obscurité qui engendre le chaos. Tant que ceux qui prétendent être les héritiers du siècle des lumières cracheront sur les vérités les plus simples, la situation ne s’améliorera pas, au contraire. Il ne faut pas être grand clerc pour le comprendre.

Hélas, je connais trop bien certains Français pour savoir qu'il ne faut pas croire au miracle. Les commentaires de ce blog en sont l'amère démonstration.

Alors tant pis, nous allons sombrer dans le chaos. D'ailleurs nous sommes juste au bord du gouffre. La Terre a atteint ses limites. Encore quelques millimètres, et on bascule. Ne savez vous pas que l'horloge de l'Apocalypse vient d'être avancée de plusieurs minutes ?

Le Bulletin des scientifiques atomiques, une association qui compte dans ses rangs dix-huit prix Nobel, juge ainsi "très élevée la probabilité de catastrophe planétaire à moins que des mesures ne soient prises rapidement".

Pendant ce temps-là, les islamistes radicales, comme Boko Haram, s’étendent vite. Très vite même.

En France, la guerre est pratiquement déclarée. Voyez ce clip de Médine (un havrais comme moi !) :

Puis lisez la réaction de cette personne qui écrit : « n'hésitez à faire des pauses pour aller vomir ». On comprend clairement que le dialogue est rompu.

Moi, je n'ai pas eu besoin de faire de pause. Même, j'aime bien. Non, ce qui me fait vomir, c'est quand on m'insulte, quand on veut m'enfermer, quand on m'accuse d'être un psychopathe, un malade, un fou, un débile profond simplement parce que j'ose me poser des questions sur l'existence ou la nature de Dieu.

Ça c'est vraiment écœurant.

Tant pis...

Coincé entre plusieurs obscurantismes, il n'y a pas grand espoir que je sois entendu. Mais je continue quand même, car comme le colibri de Pierre Rabhi, je veux faire ma part : je veux contribuer à la réconciliation des êtres humains, à ma toute petite échelle, pour pas qu'on dise que je suis aussi responsable .

Alors même si je ne suis rien de rien, je vais encore défendre la différence douleur/pas douleur. Parce que c'est trop évident et parce que je ne vais pas me laisser emmener à l'abattoir sans rien faire sous prétexte que le monde est rempli de cons.

Rappelez-vous : « l'existence d'une entité transcendante et surnaturelle correspondant à la définition que l’on donne habituellement au mot Dieu, ou au mot Allah, est aussi certaine que l’existence de ce qu’on appelle le soleil ».

 

Non, le corps ne suffit pas.

Commenter cet article

D... 02/03/2015 14:36

miteny: la méthode militaire ne fonctionne pas Et bien il faudra employer une autre méthode beaucoup plus radicale malheureusement . Je crains de n'avoir guère le choix.

détecteur de crétin 02/02/2015 00:08

miteny ta prose est stupide , les Américains sont très croyants ( les politiques prêtent serment sur la Bible ! et même sur le coran : Keith Maurice Ellison ) , et ça change quoi ?! ça empêche les attentats des tours 1 et 2 du World Trade Center ? !
en fait tu n'es qu'un crétin !



ps : D'après une étude réalisée en 2007 par le Pew Research Center10, près de 84 % des Américains seraient croyants, et environ 39 % assisteraient au service religieux chaque dimanche, ce qui constitue un taux de participation bien plus élevé que dans les autres pays occidentaux. 56 % considèrent la foi comme quelque chose de très important dans leur vie. Ils sont le même pourcentage à déclarer avoir prié récemment (les jours précédant l'enquête). Inversement, seulement 4 % sont athées ou agnostiques, parmi un ensemble plus large de 16 % d'Américains qui ne déclarent pas de religion spécifique.

véritas 23/02/2015 17:32

la bêtise n'a qu'à bien se tenir , MDR !!! à se pisser dessus de rire , merci c'est trop bon !
miteny un pauv'type qui pète plus haut que son cul ! mouarrfff !
incroyable les gens qui ne se voient pas ! persuadés d'être ce qu'ils ne sont pas .
miteny tu n'es qu'une brelle !!!!
un jour il faudra bien que tu prennes conscience que tu n'es qu' un pauv'type .

Miteny 20/02/2015 20:27

Merci.
Je compte continuer le combat contre la bêtise.

Miteny 20/02/2015 20:27

Insulte gratuite. C'est hélas très courant car beaucoup plus facile que d'avoir des arguments.

Le corps ne suffit pas.

PS: j'oublie parfois à quel genre de saloperie je dois souvent répondre. Merci de me le rappeler.

Freud 20/02/2015 19:50

La schizophrénie touche environ 1 % de la population mondiale , ça fait du monde !
miteny un cinglé d'une banalité pathétique !

XxX 10/02/2015 21:44

Moi j''en ai quelque chose à foutre de ce que tu penses Miteny, continue à écrire et bon courage !

Miteny 03/02/2015 23:03

Pas du tout. C'est archi faux. Je ne me prends pas pour le messie.
Par contre il est vrai que toi, t'es un gros con : tu ne sais pas lire mes arguments, mais tu sais m'insulter. C'est tout ce que tu sais faire d'ailleurs.

psy 03/02/2015 12:25

Pour miteny les croyants sont des débiles , les athées sont des débiles , il reste miteny qui se prend pour le messie le grand monarque ( le pauvre sa référence c'est Nostradamus ! ) , la folie c'est vraiment moche !
miteny bon pour l'asile , le pauvre .

Miteny 02/02/2015 22:19

On peut dire aussi que le croyant est aussi choquant et ignard que l'athée.
Pourquoi?
On ne dit pas "oui, moi, je suis croyant, je crois que le soleil existe". Celui qui dit ça est un débile : parce que l'existence du soleil n'est pas une hypothèse mais une évidence. S'il dit qu'il croit bien que le soleil existe, c'est parce qu'il est tellement con qu'il n'a même pas levé les yeux vers le ciel pour se rendre compte que l'existence du soleil était une évidence, et qu'il n'a pas à dire qu'il croit, mais qu'il est sûr.

Dans les phrases, remplacez le mot "soleil" par le mot "Dieu", Son existence étant encore plus évidente que celle du soleil. Par conséquent, on peut affirmer que les croyants sont aussi débiles que les athées.

CQFD

Miteny 02/02/2015 22:10

Justement, c'est n'importe quoi. Les gens ne savent pas en quoi ils croient.
Je suis autant critique avec les religions actuelles qu'avec les athées. D'ailleurs je n'ai pas de religion, et j'aurais bien du mal à en choisir une.
Il faudrait mettre un peu plus de "science" dans tout ça, car pour l'instant, ce qu'on a, c'est un vrai bordel.

Même les rabbins, les curés, les imams, ne sont pas d'accord entre eux. Je pense que tout ce bon monde ne sait pas vraiment de quoi il parle. Il suivent une tradition. Ils répètent des dogmes et il faut surtout pas leur demander ce que cela signifie : c'est très mal vu d'approfondir. TRES MAL VU.

Comme en plus il y a un tabou au dessus de tout ça, chacun se crispe sur ce qu'il croit comprendre. Ca veut peut-être dire ça d'ailleurs "être croyant" : croire comprendre des trucs sans avoir le droit de se demander si c'est vrai.

De toute façon, moi, je suis écœuré, car c'est un vrai bordel et dès qu'on essaie d'en parler (différence douleur/pas douleur), on se fait insulter.

Libre penseur 01/02/2015 23:25

Voilà plusieurs années que je ne suis pas venu me payer une tranche de rire sur le site du psychopathe mégalomane.
Passé l'étonnement de le voir encore, je ne suis pas déçu car rien ne change.
Mieux, alors qu'on pense avoir touché le fond, la psychose réserve de nouveaux délires encore plus ébouriffants.
Pathétique et consternant.

Miteny 01/02/2015 23:37

Je me souviens de ce fou : il m'insultait parce que je faisais la différence douleur/pas douleur.
Exactement comme je le disais : ce sont des obscurantistes (athées ou laïques) aussi dangereux que n'importe quel obscurantiste.

Ils haïssent la vérité et la science et tout ce qui ne correspond pas à leurs dogmes absurdes.

"Libre penseur" n'est surtout pas libre : il est soumis au mensonge.

On est pas sorti de l'auberge...

Marianne 31/01/2015 19:34

Pauvre miteny encore un article de merde : la laïcité c'est le droit de croire ou de ne pas croire et rien d'autre .


Le concept de Dieu personnel des religions est complètement stupide , la religion qui n'est que du folklore est le cancer de l'humanité , le principe créateur se fout complètement des prières et autres niaiseries de ces pauvres croyants débiles .

la folie :

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/08/14/seance-de-decapitations-publiques-cette-semaine-en-syrie/

Miteny 01/02/2015 23:42

Le droit de croire ou de ne pas croire quoi ??
Faut être précis.
Si tu penses qu'il existe un principe créateur, alors tu penses pas qu'il faudrait que son existence soit reconnue par tous.

Cela clarifierait le débat non ?